Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dématérialisation de la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 10:23

Il ne faut pas spécialement du flac pour l’river puis-ce qu’il accepte un multitude de format, cela dis sur le miens il y a du wav sur certains enregistrement de l’ogg vorbis, wma, mais pas de 123kbps mp3.
Pour le reste ce n’est pas une attaque personnel a ton encontre stilgar, je ne faisait que réitéré mes propos plus haut rien de plus…..
l’information vinyle étant compressé dans les microsillon , ce qui n’est pas le cas De l’enregistrement numérique linéaire CD : d’où le gain que tu obtient forcément en convertissant un CD 16 bits en 24 et la daube sans nom que tu obtient en faisant la même chose sur un vinyle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 10:33

Nous sommes bien d'accord. Et ne t'en fais pas, je n'avais pas du tout pris ça pour une attaque personnelle voyons. Je signalais juste que j'avais effectivement noté la différence négative mais pas le gain (positif donc). C'est bien dommage car il y'a des choses qu'on ne trouve pas en CD. Mais donc, il faudrait préciser du coup quand on parle d'un vinyl si c'est en lecteur directe du support ou après rippage

Et oui, flac, ape enfin bref, du lossless quoi du moment que le matos peut le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 10:57

Il te suffit juste de reprendre mes posts au début et tu t’apercevras qu’il s’agit ici de parler de ripage vinyle en 24 bits !
Les platines vinyles ne faisant pas à ce jour de conversion numerique direct vers l’ampli. hehe
Dans mon cas sur l’accuphase, le son vinyle en lecture ne se convertis pas en 24 bits en analogique……. Et lors ce qu’il est rippé en numérique, je change la config du logiciel installé sur mon PC en lecture 16 bits 96KHZ le cas échéant.
Mais pour l’écoute vinyle j’ai un matériel dédié exclusivement a se format.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 11:03

Je parlais en général, ici j'avais compris tout de même. C'était juste une réflexion que je me faisais, puisque la différence est si grande entre un vinyl directement lu et un vinyl rippé, quand quelque dit : le son vinyl est comme ceci ou cela, il faut désormais savoir si on parle de lecture ou du 24/96, voila tout. Bien sur qu'ici on parle depuis le début de fichier numérique, pas de malentendu là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 11:15

Question principale : la « dématérialisation » de la musique.

Elle en a, des avantages ! Ne plus dépendre du bon vouloir d’un disquaire patibulaire pour obtenir l’enregistrement rare qu’il n’a pas envie de commander parce que ça l’oblige à travailler, pour une fois ; enregistrement qu’il vous vend au prix fort après vous avoir fait poireauter deux mois (je caricature à peine). Ne plus devoir acheter un album entier alors qu’un seul morceau nous plaît, un coffret alors que seul un CD nous intéresse. Avoir toute sa discothèque à disposition en quelques clics au lieu de devoir manipuler une quantité pléthorique de CD, vinyles, et autres : des heures entières gagnées sur le temps qu’il nous reste à vivre ! Et j’en passe !

Côté support : les disques durs internes de mon ordinateur et un disque dur externe pour les sauvegardes. Je ne me soucie absolument pas de sauvegardes géographiquement distantes : normalement, ce que j’ai pu trouver sur internet, je devrais pouvoir le retrouver par la même voie, outre le fait qu’une panne simultanée des disques durs internes et externe est hautement improbable. Pour écouter, pour le moment, c’est mon baladeur connecté à ma chaîne Hi-Fi (pour tout ce dont la précision sonore ne demande pas plus), ou « rematérialisation » (gravure) sur un CD réinscriptible (pour tout ce qui demande plus et pour l’autoradio). J’envisagerai une autre solution lorsque mon ministre du budget aura donné son accord.





Question subsidiaire : vinyle et CD.

La qualité d’un vinyle est nettement inférieure à celle d’un CD.

Les principaux inconvénients du vinyle, absents sur le CD :
- souffle ;
- bruits parasites (frottement du diamant sur la surface du disque, « grésillement » des poussières, bruits des rayures, bruit du moteur, bruit des vibrations de la platine…) ;
- pleurage ;
- scintillement ;
- distorsions harmoniques ;
- pics de basses dues au « gondolement » du support ;
- variation de la coloration du son (plus le sillon se rapproche du centre, moins les aiguës sont fidèles) ;
- moins bonne fidélité du son (aiguës moins nettes, moins précises, et généralement plus de basses) ;
- usure rapide modifiant progressivement la qualité du son (un CD ne perd pas en qualité avec le temps, contrairement à ce que croient certaines personnes : il est lisible ou il ne l’est pas, point).
Je m’arrête ici, même s’il y aurait encore à en dire sur le sujet. Ce n’est pas un avis personnel, mais un constat : les tests en double aveugle sérieusement menés vont dans ce sens.

Qu’est-ce qui pourrait expliquer la légende affirmant que la qualité du vinyle est supérieure ? Pour commencer, les firmes de disques ont, à la sortie du CD, numérisé leur catalogue sans penser à adapter la musique au CD, dont les caractéristiques sont forcément différentes de celles d’un vinyle, ce qui a souvent donné une bouillie infâme. Ensuite, la majorité des êtres humains ont une préférence plus ou moins marquée pour un son « chaud », ce qu’offre justement le vinyle. Le CD étant plus neutre à mixage identique, les personnes dans le cas trouvent forcément le vinyle plus « musical » à leurs oreilles et estiment le CD plus « sec ». Là, il ne s’agit pas de fidélité sonore, mais simplement de goûts personnels. C’est en partie compensable en réglant judicieusement son matériel : moins d’aiguës, et un peu plus de graves. Il est possible de s’approcher encore plus du son d’un vinyle à l’aide d’un égaliseur. Reste la plus grande précision du CD, qu’il est beaucoup plus difficile d’atténuer sans trop pourrir le son. N’oublions pas, aussi, que certaines personnes comparent parfois leur lecteur CD d’entrée de gamme à la platine haute qualité d’un ami mélomane ou d’un magasin de Hi-Fi.

Pour ma part, préférant un son neutre et précis, surtout pour le classique, je n’échangerais certainement pas un CD contre un vinyle !

Je passerai sur les prétendus 30.000 Hz que peut théoriquement sortir un vinyle : non seulement, sur les sillons près du centre, on peut déjà s’estimer heureux si on monte à la moitié de cette valeur, mais, en plus, la plupart des amplificateurs et des enceintes ne peuvent transmettre de telles fréquences, outre le fait que l’oreille humaine est incapable d’entendre si haut.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 11:18

Stilgar a écrit:
Siegmund a écrit:
Stilgar a écrit:
Dans l'absolu, si on veut du tout numérique jusqu'au DAC, il faut un SSD Laughing

Absolument faux. Le SDD est un support physique comme un autre, il n'a pas de part mécanique comme les CD ou Disque Dur ; mais ça n'a rien à voir, c'est une différence de forme, pas de nature. Le CD-audio c'est de l'audio numérique du 16bits/44.1khz PCM, et le disque dur c'est du numérique où tu mets n'importe-t-elle type de système de fichier.

Le SDD n'a rien de plus fiable. Le CD comme le disque dur fonctionnent sous le principe fondamental d'une correction d'erreur parfaite de gravure ou de lecture en temps réel à l'aide de clés de contrôle. Soit le bit est parfaitement lu (par la voie direct ou indirecte), soit il ne l'est pas (ce qui fait échouer la lecture), mais il n'est pas altérable ; le même phénomène de détérioration existe chez le SDD, et au jour d’aujourd’hui cette technologie est de ce point de vu moins fiable dans la durée (durée de vie plus courte, cause de trop de détériorations pour arriver à corriger les erreurs en temps réel) ...


Merci pour ces précisions

Le seul truc qui reste en analogique dans tout système, et ce n'est pas prêt de changer ; c'est ce qu'il y a après l'amplificateur. Et oui, des enceintes ou un casque, c'est stimulé par une impulsion électrique ! L'avantage du "tout numérique" c'est en fait de repousser le plus loin possible cette conversion afin de gagner en fiabilité, et le plus important est la première source bien sûr, c'est à dire le support de stockage.

Pour cette raison d'ailleurs, il faut mieux faire usage d'un égaliseur numérique que d'un analogique, afin de réduire la longueur de la part analogique dans un système hi-fi. Même s'il existe d'excellent égalisateur analogique, un simple PC bas de gamme avec un logiciel adapté te traite ça en 32bits virgule flottante sans difficulté, ce qui est d'une précision inimaginable en analogique, sans même parler de la précision de l'interface de réglage.
Certains ampli haut de gamme traitent eux aussi tout cela en numérique, à condition bien sûr d'utiliser une entrée numérique sur ceux-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 11:43

rodolphe738 a écrit:
Pour le mp3 a 128 kbps sur les production rap et electro cela suffit bien... maintenant je ne connais personne qui écoute du classique, jazz, " rock ca depend" avec du 128 kbps ormis peux être la jeunesse, qui ne dispose peux-être pas des moyens necessaire pour investir dans un lecteur mp3 reconnaissant le format ape ou flac.
Je vois beaucou de jeune avec des lecteurs usb donc petite capacité de stokage.
Je ne connais personne non plus possedant un cowon ou iriver se gaté les oreilles avec du mp3 128 kbps Shocked
Ca dépend bien plus de la qualité de la prise de son et du mixage initial que du style !

Pour ce qui est du baladeur, il n’est pas toujours nécessaire de monter dans les prix : mon sansa clip à même pas 40 € lit MP3, WMA, Audible, Ogg Vorbis, FLAC et wave, ce qui suffit amplement à mon bonheur. A noter que les fichiers FLAC diminuent l’autonomie de la batterie : leur traitement demande plus d’énergie que celui des mp3.


rodolphe738 a écrit:
A 20K ou pas il y a une difference pourtant........ un son dénaturé par rapport a l'oeuvre original ... c'est pour cette raison que convertir en 16 bits 96KHZ est selon l'ingenieur du son qui m'a regler le logiciel, le meilleurs compromis , il réhausse l'enregistrement lui donne un peps une dynamique sympa sans pour autant le dénaturé.
A moins de posseder les mastering originaux ou posseder des CD je ne vois pas comment l'on peux rendre un vinyle convertis en 24 bits potable a l'ecoute.
Je ne vois pas comment un simple enregistrement pourrait apporter quoi que ce soit à la dynamique. Quelle que soit sa qualité, l’appareil qui enregistre ne peut pas sortir plus que ce qu’on lui donne !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 11:52

Siegmund a écrit:
le plus important est la première source bien sûr, c'est à dire le support de stockage.
Pas d'accord avec ça. Le plus important, c'est que tous les éléments soient de gamme équivalente. Il suffit d'un seul maillon faible dans une chaîne pour qu'elle se brise. Même chose en Hi-Fi : c'est l'élément dont la qualité est la plus basse qui limitera les performances des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 11:56

Killgore a écrit:
Siegmund a écrit:
le plus important est la première source bien sûr, c'est à dire le support de stockage.
Pas d'accord avec ça. Le plus important, c'est que tous les éléments soient de gamme équivalente. Il suffit d'un seul maillon faible dans une chaîne pour qu'elle se brise. Même chose en Hi-Fi : c'est l'élément dont la qualité est la plus basse qui limitera les performances des autres.

Oui Oui bien sûr ... Mais si on commence d'entré avec une cassette audio, ça ne va pas vraiment pousser le reste du système dans ses retranchements.

Mais en fait je parlais plus de l'importance d'avoir du numérique en entrée, et là le bas de gamme est aussi bon que le prétendu haut de gamme du moment où il n'effectue aucune conversion vers l'analogique. On peux très bien avoir un eepc avec un disque dur chinois, qu'une bête à 3000€, s'il s'agit de le brancher en numérique à l’élément suivant, ça ne change strictement rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 12:04

Killgore a écrit:
rodolphe738 a écrit:
Pour le mp3 a 128 kbps sur les production rap et electro cela suffit bien... maintenant je ne connais personne qui écoute du classique, jazz, " rock ca depend" avec du 128 kbps ormis peux être la jeunesse, qui ne dispose peux-être pas des moyens necessaire pour investir dans un lecteur mp3 reconnaissant le format ape ou flac.
Je vois beaucou de jeune avec des lecteurs usb donc petite capacité de stokage.
Je ne connais personne non plus possedant un cowon ou iriver se gaté les oreilles avec du mp3 128 kbps Shocked
Ca dépend bien plus de la qualité de la prise de son et du mixage initial que du style !

Pour ce qui est du baladeur, il n’est pas toujours nécessaire de monter dans les prix : mon sansa clip à même pas 40 € lit MP3, WMA, Audible, Ogg Vorbis, FLAC et wave, ce qui suffit amplement à mon bonheur. A noter que les fichiers FLAC diminuent l’autonomie de la batterie : leur traitement demande plus d’énergie que celui des mp3.


rodolphe738 a écrit:
A 20K ou pas il y a une difference pourtant........ un son dénaturé par rapport a l'oeuvre original ... c'est pour cette raison que convertir en 16 bits 96KHZ est selon l'ingenieur du son qui m'a regler le logiciel, le meilleurs compromis , il réhausse l'enregistrement lui donne un peps une dynamique sympa sans pour autant le dénaturé.
A moins de posseder les mastering originaux ou posseder des CD je ne vois pas comment l'on peux rendre un vinyle convertis en 24 bits potable a l'ecoute.
Je ne vois pas comment un simple enregistrement pourrait apporter quoi que ce soit à la dynamique. Quelle que soit sa qualité, l’appareil qui enregistre ne peut pas sortir plus que ce qu’on lui donne !

Et bien si tu convertis de l’analogique en 16 bits 96khz la magie opère indéniablement ! Maintenant tu a le droit de ne pas être d’accord.
Si ton vinyle a un mastering merdique, le résultat après conversion sera encore plus catastrophique et si c’est le contraire le résultat seras magnifié.
Les conversion vinyle en 16 bits sont effectué par bon nombre de professionnel du son et je doute que cela soit pour des prune « même en plein hiver ! « d’ailleurs j’en fais plus de 30 par jour 6 mois de l’année avec une clientèle fidélisé qui connaissent parfaitement les vinyles qu’ils me confie a numérisé et sont enchanté par leurs enregistrement numérique ou bien souvent ils redécouvre leurs petit trésor.
Pour ma part je fais la même chose et suis souvent éblouis du résultat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 12:05

[quote="Siegmund"]
Killgore a écrit:
Oui Oui bien sûr ... Mais si on commence d'entré avec une cassette audio, ça ne va pas vraiment pousser le reste du système dans ses retranchements.

Mais en fait je parlais plus de l'importance d'avoir du numérique en entrée, et là le bas de gamme est aussi bon que le prétendu haut de gamme du moment où il n'effectue aucune conversion vers l'analogique. On peux très bien avoir un eepc avec un disque dur chinois, qu'une bête à 3000€, s'il s'agit de le brancher en numérique à l’élément suivant, ça ne change strictement rien.
Je comprends mieux ce que tu veux dire avec ce que j'ai mis en gras. Comme ça, d'accord. En règle générale, éviter de passer par la carte son d'origine de l'ordinateur, qui ne vaut généralement pas grand chose.


Revenir en haut Aller en bas
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 12:15

[quote="Killgore"]
Siegmund a écrit:
Killgore a écrit:
Oui Oui bien sûr ... Mais si on commence d'entré avec une cassette audio, ça ne va pas vraiment pousser le reste du système dans ses retranchements.

Mais en fait je parlais plus de l'importance d'avoir du numérique en entrée, et là le bas de gamme est aussi bon que le prétendu haut de gamme du moment où il n'effectue aucune conversion vers l'analogique. On peux très bien avoir un eepc avec un disque dur chinois, qu'une bête à 3000€, s'il s'agit de le brancher en numérique à l’élément suivant, ça ne change strictement rien.
Je comprends mieux ce que tu veux dire avec ce que j'ai mis en gras. Comme ça, d'accord. En règle générale, éviter de passer par la carte son d'origine de l'ordinateur, qui ne vaut généralement pas grand chose.




Tout à fait. Mieux vaut soit investir dans une carte son soit un dac externe qui fait finalement office de carte son (ce que j'ai fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 12:18

rodolphe738 a écrit:
Et bien si tu convertis de l’analogique en 16 bits 96khz la magie opère indéniablement ! Maintenant tu a le droit de ne pas être d’accord.
Si ton vinyle a un mastering merdique, le résultat après conversion sera encore plus catastrophique et si c’est le contraire le résultat seras magnifié.
Les conversion vinyle en 16 bits sont effectué par bon nombre de professionnel du son et je doute que cela soit pour des prune « même en plein hiver ! « d’ailleurs j’en fais plus de 30 par jour 6 mois de l’année avec une clientèle fidélisé qui connaissent parfaitement les vinyles qu’ils me confie a numérisé et sont enchanté par leurs enregistrement numérique ou bien souvent ils redécouvre leurs petit trésor.
Pour ma part je fais la même chose et suis souvent éblouis du résultat.
Il n'y a aucune magie là-dedans. La conversion, si elle est faite avec du matériel haut de gamme, peut éventuellement révéler des détails qu'on n'entendait pas sur du matériel standard. Il ne peut y avoir augmentation de la dynamique que si le convertisseur est réglé pour. Dans pareil cas, je ne suis pas sûr que le résultat soit avantageux, sauf pour les vinyles d'excellente qualité.

Pour ma part, j'enregistre mes vinyles avec mon graveur de salon sur CD-RW que je rippe ensuite. C'est ainsi que j'obtiens le meilleur résultat avec le matériel dont je dispose actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 12:30

Non moi je passe via la carte son asus stx plus sa fiche mere, d’un PC avec préampli RIAA ,source platine Audio Technica - At-lp120-usb. Logiciel Audiograbber ou audacity cela depend… après les réglages sont effectué par mon vendeur, je suis un peu dépassé sur ce sujet là.
Mais le résultat surpasse souvent l’original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 13:05

rodolphe738 a écrit:
aroldo et nethou ! rien ne vous empéche de créer un fan club en mon honneur Very Happy vous ne serez pas les premiers et je promet de venir vous rendre une petite visite de temps en temps........
Pour le mp3 a 128 kbps sur les production rap et electro cela suffit bien... maintenant je ne connais personne qui écoute du classique, jazz, " rock ca depend" avec du 128 kbps ormis peux être la jeunesse, qui ne dispose peux-être pas des moyens necessaire pour investir dans un lecteur mp3 reconnaissant le format ape ou flac.
Je vois beaucou de jeune avec des lecteurs usb donc petite capacité de stokage.
Je ne connais personne non plus possedant un cowon ou iriver se gaté les oreilles avec du mp3 128 kbps Shocked
You know me : I'm the Youth ! Laughing

Plus sérieusement : ma curiosité me pousse vers certains enregistrements auxquels je n'ai accès qu'en mp3, et parfois uniquement en 128 kbps (voire 112 mais en mono, ce qui équivaut à 224 en stéréo si j'ai bien compris) ; or, si je trouve certains enregistrements pénibles même en CD ou en "losless", inversement j'écoute sans problème certains fichiers 128 : si je comparais à du losless j'entendrais probablement une différence, mais sans point de comparaison je m'en contente tout-à-fait (je précise cependant que je n'ai jamais écouté un opéra ni même une symphonie entière dans ce format)...

Mais plus je vous lis plus je me dis qu'il y a une différence de nature entre les "audiophiles" et la catégorie d'auditeurs à laquelle j'appartiens...
L'important est d'avoir du plaisir à écouter de la musique, or tout va bien pour moi de ce côté-là. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 13:21

Cela dépend sur quelle matériel tu écoute tes morceaux, je suppose que tu fais référence a un baladeur ?
Si tu a un matériel bas de gamme voir milieu de gamme tu n’entendras sans doute aucune différence entre du losless et du mp3.
Maintenant avec un cowon ou iriver par exemple, avec une bonne paire d’intra, forcément, tu vas faire la différence tout de suite.
Mais si ça te suffit en mp3 128 , c’est le principal.
Auditeur, ont l’a tous été ou on l’est, audiophile c’est une démarche, une passion, une recherche « jamais inassouvis » un conseil reste auditeur…….. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 13:38

rodolphe738 a écrit:
Cela dépend sur quelle matériel tu écoute tes morceaux, je suppose que tu fais référence a un baladeur ?
Si tu a un matériel bas de gamme voir milieu de gamme tu n’entendras sans doute aucune différence entre du losless et du mp3.
Maintenant avec un cowon ou iriver par exemple, avec une bonne paire d’intra, forcément, tu vas faire la différence tout de suite.
Mais si ça te suffit en mp3 128 , c’est le principal.
Auditeur, ont l’a tous été ou on l’est, audiophile c’est une démarche, une passion, une recherche « jamais inassouvis » un conseil reste auditeur…….. Wink
Pour le moment je n'ai pas de baladeur, j'écoute sur mon mac... Mais je ne faisais allusion à aucun matériel scratch : je disais seulement que certains enregistrement ne sont pas trouvables (ou à moi accessibles) autrement qu'en mp3, et ce sont généralement des lives au son déjà moyen à la base ; sinon, je n'ai aucune affection particulière pour ce format...


Dernière édition par Golisande le Dim 15 Jan 2012 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 14:07

Nous sommes passés de la dématérialisation à une longue discussion sur le numérique en musique et c'est très bien Smile

Je voudrais ajouter mon petit grain de sel.
Notre oreille entend des sons et il faut à un moment ou un autre transformer le numérique en analogique.

A la haute époque du microsillon la chaine de traitement du son était pour l'essentiel analogique.
Le plus gros travail effectué sur le son touchait à sa dynamique (pour qu'il "rentre" sur le vinyle) et à la fameuse courbe RIAA. Le son était donc trafiqué à la base mais de façon relativement simple.

Aujourd'hui la numérisation s'effectue immédiatement sur le signal transmis par le microphone. Tout reste ensuite en numérique jusqu'au moment ou il faut re-transformer le signal en analogique.

Je vois que peu d'entre vous parlent de ces deux transformations ou plutôt conversions. Elles me paraissent pourtant conditionner grandement la qualité du son entendu (sans parler de la qualité finale des enceintes ou du casque qui eux traitent de l'analogique).

Peut-être que certains d'entre vous sont compétents dans ce domaine ?
J'aimerais bien en savoir plus sur ce dernier point car en définitive toute notre musique enregistrée passe par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 35
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 12:22

Siegmund a écrit:

Une dernière solution, mais onéreuse celle-ci (à partir d'un certain stade) ; la sauvegarde sur des clouds externe. OVH a récemment lancé Hubic qui a l'air particulièrement intéressant, mais c'est une offre parmi d'autres.
Tes données sont ainsi stockées par un professionnel ; et avec une solution tel que Hubic soyons clair, le risque de perdre le moindre octet de donné est inexistant ; sauf attaque terroriste visant simultanément les trois sites de stockage synchronisé et géographiquement distant. Cela reste une solution adapté à la sauvegarde de sécurité, pas à l'utilisation courante.

Comme le compte gratuit a déjà 25 Go, j'ai commencé à uploader mes FLAC pour voir comment ça se passe. C'est assez lent, mais je pense être limité en upload par ma connexion (je n'ai pas encore la fibre). J'ai déjà réussi à mettre 7 Go, mais maintenant, quand je met un fichier, la progression se fige, puis revient en arrière de quelques %, et boucle ainsi... et l'appli finit par planter misérablement. Pas sûr de passer tout de suite à l'offre payante Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 12:29

On avait longuement discuté des offres de cloud. Si qqn sait où c'est je suis preneur, je ne m'en rappelle plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 12:35

Glocktahr a écrit:
On avait longuement discuté des offres de cloud. Si qqn sait où c'est je suis preneur, je ne m'en rappelle plus.
C'est sur cette page : http://classik.forumactif.com/t1008p150-vers-la-fin-du-cd?highlight=vers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 12:58

Dans la recherche d'offres concernant le Cloud, il est nécessaire de séparer deux types d'offres : les cloud personnels usuels ( tels hubic ou dropbox par exemple) et les clouds à visée de stockage.
La différence se situe dans le coût au Téraoctet/gigaoctet( pour rappel 1 TO = 1000 GO). En effet, là où le cloud personnel usuel est destiné à être une extension de l'ordinateur, le cloud à visée de sauvegarde remplace les dvd vierges/disques durs.
Voici une explication un peu plus détaillée.
Ce qui coûte beaucoup à l'hébergeur des données est la bande passante nécessaire utilisée par les serveurs pour transmettre les fichiers sauvegardés vers le client.


Le cloud personnel usuel a encore un coût assez élevé dans la mesure où les fichiers transférés sont utilisés très fréquemment par l'utilisateur. Du coup, les frais du côté de l'hébergeur des fichiers sont très élevés car ils supposent une utilisation quasiment permanente de cette bande passante.

Le cloud à visée de sauvegarde crée des frais côté hébergeur bien moindres, car l'utilisateur est supposé sauvegarder ses fichiers uniquement et donc avec des délais d'utilisation plus éloigné), ainsi l'utilisateur ne paye que les frais de bandes passantes qu'il consomme et non une supposition très onéreuse. Du coup, pour quelqu'un cherchant uniquement à sauvegarder à intervalle régulier, il est plus intéressant de se tourner vers ce type de stockage ( les coûts au Téraoctet sont moindres et la facturation ressemble à cela : Prix/to ( très bas donc) + transferts/mois.

Pour ceux que cela intéresse, des informations sur Amazon Glacier( un service du type sauvegarde donc), sont disponibles par ici :

http://aws.amazon.com/fr/glacier/#pricing (prix)
http://aws.amazon.com/fr/glacier/ ( services)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 13:02

ok merci. Y a t'il un terme technique usuel pour désigner différemment les deux types de cloud ? (Histoire de pouvoir chercher plus rapidement ce qu'on veut).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 13:12

Pas à ma connaissance. Il faut avouer que pour l'instant le marché du cloud est en pleine effervescence. Le service d'Amazon constitue, par rapport à ce marché, quelque chose d'assez nouveau et de fiable ( Amazon est connu pour la qualité de ses serveurs).
Bref pour s'y retrouver il faut lire beaucoup de documentation et je dois avouer que tout n'est pas de la plus pure clarté. Du coup, mieux vaut attendre un an ou deux avant de songer ( sans se ruiner) au Cloud de sauvegarde, même si celui-ci constitue l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 13:18

Le problème c'est qu'on utilise le terme Cloud pour tout et n'importe quoi, en fait, il n'a jamais désigné quelque chose de précis.

C'est le fait d'avoir des donnés ou des services hébergé / calculé sur un serveur externe accessible depuis tout postes.

Maintenant, on dit donc :

- Qu'un Webmail c'est du Cloud (ce qui n'est pourtant pas une invention récente).
- Q'une offre tel que Hubic ou Dropbox c'est du cloud (en fait c'est de la sauvegarde à distance qui ont selon les services leurs propres modalités commerciales & techniques)
- Que des services tels que Spotify, Deezer ou Qobuz c'est du Cloud (ben oui, c'est pas en local).
- Que des services de virtualisation à distance, de plus en plus utilisé dans les entreprises, c'est du Cloud. (vous avez un bureau de travail calculé à distance et envoyé en temps réel par une sorte de flux vidéo et réceptionné par une petite station local connecté à votre écran et souris).

Bref, j'attends le moment où l'on découvrira qu'un forum tel que celui-ci c'est du "Cloud" et qu'on ait des offres types "vos comptes en ligne dans le cloud". hehe

Bref, c'est surtout un terme commercial qui ne renvoi à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 13:28

C'est précisément pourquoi j'avais tenu à séparer deux types d'utilisation (parmi les multiples possibles) pour éviter les arguments du type "Non mais dropbox/hubic c'est bien trop cher pour juste "sauvegarder" sa bibliothèque musicale", car oui quand l'on cherche "sauvegarde cloud", on va tomber sur ce type de services qui ne sont pas vraiment adaptés à l'usage visé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 14 Oct 2012 - 14:50

Armand a écrit:
Pas à ma connaissance. Il faut avouer que pour l'instant le marché du cloud est en pleine effervescence. Le service d'Amazon constitue, par rapport à ce marché, quelque chose d'assez nouveau et de fiable ( Amazon est connu pour la qualité de ses serveurs).
Bref pour s'y retrouver il faut lire beaucoup de documentation et je dois avouer que tout n'est pas de la plus pure clarté. Du coup, mieux vaut attendre un an ou deux avant de songer ( sans se ruiner) au Cloud de sauvegarde, même si celui-ci constitue l'avenir.
Oui c'est pour ça que j'attends de voir les trucs Orange (qui devraient être "grand public") avant de mettre tout sur google drive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 10 Nov 2012 - 20:01

Un contact facebook me dit que VLC n'est pas compatible avec windows 8 (il y aura surement des solutions plus tard mais il me semble utile de le signaler)

Sinon j'ai l'impression que ce sujet n'est pas référencé (il n'est pas dans la section "musique dématerialisée" et dans les trucs sur la distribution de la musique, ou alors je ne l'ai pas vu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 10 Nov 2012 - 20:12

de toute façon Windows8 est une daube avec des gros cubes pour les écrans tactiles, sur PC l'interface est hideuse est pas pratique du tout.
de toute façon, Cloud ou pas Cloud, Mega arrive en janvier et Megabox juste derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 10 Nov 2012 - 20:17

sud273 a écrit:
de toute façon Windows8 est une daube avec des gros cubes pour les écrans tactiles, sur PC l'interface est hideuse est pas pratique du tout.
de toute façon, Cloud ou pas Cloud, Mega arrive en janvier et Megabox juste derrière.
Pour windows 8 on sera bien obligé d'y passer (et peut-etre que dans dix ans ce sera tablette tactile pour tout le monde qu'on le veuille ou non, ça me fait chier car le système tour/clavier me convient très bien). J'ai pas suivi l'affaire mega, si tu as des liens qui font une synthèse (j'ai cru qu'ils étaient en prison).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Lun 12 Nov 2012 - 2:55

sud273 a écrit:
de toute façon Windows8 est une daube
Pas d'accord.

sud273 a écrit:
avec des gros cubes pour les écrans tactiles, sur PC l'interface est hideuse est pas pratique du tout.
D'accord.

La nouvelle interface n'est pas pratique pour un usage non tactile. Microsoft aurait mieux fait de laisser le choix à l'utilisateur, mais a voulu promouvoir le tactile en force. Or, le tactile n'est vraiment utilisable que sur Smartphone, tablette, ou, à la limité, ordinateur portable. Pour un ordinateur de bureau, à moins de tout changer, y compris la position de l'écran, la nouvelle interface est déplaisante.


Glocktahr a écrit:
Pour windows 8 on sera bien obligé d'y passer
Pas du tout ! On peut très bien garder le Windows qu'on a pour le moment et attendre la prochaine version histoire de voir si elle est plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Lun 12 Nov 2012 - 3:31

Killgore a écrit:


Glocktahr a écrit:
Pour windows 8 on sera bien obligé d'y passer
Pas du tout ! On peut très bien garder le Windows qu'on a pour le moment et attendre la prochaine version histoire de voir si elle est plus intéressante.
Ben moi je rachète un PC quand il tombe en panne, du coup j'ai pas forcément le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Lun 12 Nov 2012 - 9:18

La licence de Win7 est toujours en vente. Après, oui il ne faut pas se faire arnaquer avec les PC de marqué pré-fabriqués Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 2:35

Glocktahr a écrit:
Killgore a écrit:
Glocktahr a écrit:
Pour windows 8 on sera bien obligé d'y passer
Pas du tout ! On peut très bien garder le Windows qu'on a pour le moment et attendre la prochaine version histoire de voir si elle est plus intéressante.
Ben moi je rachète un PC quand il tombe en panne, du coup j'ai pas forcément le choix.
D'abord, un PC en panne est assez souvent réparable. Ensuite, on a toujours le choix, quitte à remplacer un OS pré-installé par un autre si tel est notre bon vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 12:48

Killgore a écrit:
Glocktahr a écrit:
Killgore a écrit:
Glocktahr a écrit:
Pour windows 8 on sera bien obligé d'y passer
Pas du tout ! On peut très bien garder le Windows qu'on a pour le moment et attendre la prochaine version histoire de voir si elle est plus intéressante.
Ben moi je rachète un PC quand il tombe en panne, du coup j'ai pas forcément le choix.
D'abord, un PC en panne est assez souvent réparable. Ensuite, on a toujours le choix, quitte à remplacer un OS pré-installé par un autre si tel est notre bon vouloir.
C'est trop difficile pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athos
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 222
Age : 54
Localisation : lyon
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 17:22

Exemple ce jour : j'écoute un enregistrement (années 60) en streaming.

Je n'ai que le recto de la pochette, rien d'autre !

Si je l'achète en téléchargement, je n'en aurai pas plus.
Pas d'indications sur les interprètes, l'historique du groupe, de l'enregistrement, etc ....

C'est de la musique au Kilo (...octet).

Tant que ce sera ça, j'achèterai toujours des CD....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80295
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 17:26

Non ça ce n'est pas exact, la plupart du temps on te donne la notice du CD en version pdf, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athos
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 222
Age : 54
Localisation : lyon
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 17:31

Pour les enregistrements récents, oui; pour les anciens, on a souvent pas grand chose.

(enregistrement Jazz années 60 par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80295
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 17:37

Parce qu'il n'y a rien non plus en version CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 20:40

La qualité du package est souvent mauvaise sur les albums anciens, en effet. Ce n'est toutefois pas une généralité, et c'est souvent correct sur les albums récents (parfois excellent).
Mais ce n'est pas une généralité, il suffit de voir au cas par cas.

Généralement, chez les distributeurs sérieux (pas Amazon ^^) ; c'est simplement un défaut de communication de la parts des éditeurs ; les maisons de disque ont du mal à investir dans leurs réformes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 21:16

sud273 a écrit:
de toute façon Windows8 est une daube avec des gros cubes pour les écrans tactiles, sur PC l'interface est hideuse est pas pratique du tout.
Venant d'acheter un portable avec Windows 8 (pas eu le choix), je confirme que l'interface n'est pas très belle et peu pratique; pas trouvé par exemple le moyen de faire apparaître à la demande le bandeau de droite permettant, entre autres, d'éteindre correctement le bestiau. Donc on tâtonne jusqu'à ce que le bandeau en question daigne apparaître pour pouvoir éteindre proprement... C'est merveilleux le progrès quelquefois. (si quelqu'un a la manoeuvre, je suis preneur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 21:34

néthou a écrit:
pas eu le choix

en principe, si ; tu peux aller râler et demander à te faire rembourser l'os (et les logiciels installés dessus) pour le remplacer par celui de ton choix (il y a une directive européenne, ou un truc comme ça, qui va dans ce sens). Ce genre de vente forcée est normalement illégale. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Mer 14 Nov 2012 - 22:17

néthou a écrit:
sud273 a écrit:
de toute façon Windows8 est une daube avec des gros cubes pour les écrans tactiles, sur PC l'interface est hideuse est pas pratique du tout.
Venant d'acheter un portable avec Windows 8 (pas eu le choix), je confirme que l'interface n'est pas très belle et peu pratique; pas trouvé par exemple le moyen de faire apparaître à la demande le bandeau de droite permettant, entre autres, d'éteindre correctement le bestiau. Donc on tâtonne jusqu'à ce que le bandeau en question daigne apparaître pour pouvoir éteindre proprement... C'est merveilleux le progrès quelquefois. (si quelqu'un a la manoeuvre, je suis preneur)

Moi même, qui suis étudiant dans le domaine de l'informatique, je ne réussit pas à lui faire faire ce que je veux. J’imagine chez madame Michu bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 16 Nov 2012 - 6:47

Glocktahr a écrit:
Killgore a écrit:
D'abord, un PC en panne est assez souvent réparable. Ensuite, on a toujours le choix, quitte à remplacer un OS pré-installé par un autre si tel est notre bon vouloir.
C'est trop difficile pour moi.
Il te reste donc à trouver un technicien compétant et ne demandant pas trop cher.


néthou a écrit:
Venant d'acheter un portable avec Windows 8 (pas eu le choix), je confirme que l'interface n'est pas très belle et peu pratique; pas trouvé par exemple le moyen de faire apparaître à la demande le bandeau de droite permettant, entre autres, d'éteindre correctement le bestiau. Donc on tâtonne jusqu'à ce que le bandeau en question daigne apparaître pour pouvoir éteindre proprement... C'est merveilleux le progrès quelquefois. (si quelqu'un a la manoeuvre, je suis preneur)
Utilise le raccourci Windows + C.

Quelques autres raccourcis pour Windows 8 :

Windows + F : ouvrir le panneau de recherche des fichiers
Windows + H : ouvrir le menu partage
Windows + I : ouvrir le panneau de configuration rapide
Windows + J : passer de l'application accrochée sur un côté à l'application courante
Windows + K : ouvrir le menu des connexions
Windows + L : verrouiller la session en cours
Windows + O : verrouiller/modifier l'orientation de la tablette
Windows + Q : ouvrir le panneau de recherche des applications
Windows + W : ouvrir le panneau de recherche des paramètres
Windows + X : afficher le menu système
Windows + Z : ouvrir la barre des applications
Windows + , : afficher un aperçu du bureau
Windows + Entrée : lancer le narrateur
Windows + Impr Ecr : enregistrer une capture d'écran dans un fichier
Windows + Espace : changer la langue du clavier
Windows + Début : minimiser toutes les fenêtres, sauf la fenêtre active
Windows + + : effectuer un zoom avant
Windows + - : effectuer un zoom arrière
Windows + Shift + . : accrocher l'application courante sur la partie gauche de l'écran
Windows + . : accrocher l'application courante sur la partie droite de l'écran
Windows + Tab : parcourir la liste des applications ouvertes
Windows + Shift + Tab: parcourir la liste des applications ouvertes dans le sens inverse
Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 16 Nov 2012 - 11:52

Merci beaucoup Killgore.
Mais tu confirmes ce que je disais: piloter un environnement censé être à la pointe del'ergonomie avec un clavier façon DOS, quel progrès...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 16 Nov 2012 - 13:14

néthou a écrit:
Merci beaucoup Killgore.
Mais tu confirmes ce que je disais: piloter un environnement censé être à la pointe del'ergonomie avec un clavier façon DOS, quel progrès...
C'est clair que si je continue à lire des témoignages dans le style "il faut utiliser un raccourci clavier pour éteindre", j'envisagerai linux pour mon prochain ordi. Là ils nous forcent la main pour nous faire acheter du tactile, c'est pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 16 Nov 2012 - 17:40

néthou a écrit:
Merci beaucoup Killgore.
Mais tu confirmes ce que je disais: piloter un environnement censé être à la pointe del'ergonomie avec un clavier façon DOS, quel progrès...
On peut aussi faire apparaître la "Charm Bar" en positionnant le pointeur sur le bord droit de l'écran.

Il est vrai que revenir aux raccourcis clavier après avoir poussé tout le monde à devenir virtuose de la souris est d'une logique très douteuse.


Glocktahr a écrit:
Là ils nous forcent la main pour nous faire acheter du tactile, c'est pas bien.
Tu as tout compris. Microsoft estime que le tactile aura envahi le monde d'ici quelques années. Pour ce qui est des tablettes et des Smartphones, je peux comprendre. Pour ce qui est des portables, un écran tactile pourrait s'avérer pratique. Mais pour un ordinateur de bureau, je vois mal les utilisateurs travailler bras en l'air sur leurs nouveaux écran de 24 ou 27 pouces ! a moins de repenser complètement la manière d'utiliser l'écran, y compris sa position et son inclinaison. Ou de se servir d'un deuxième écran en guise de clavier.



Bref, maintenant que j'ai fini mon travail de fin d'études sur le sujet, j'ai viré Windows 8, et j'ai la ferme intention de garder Windows 7 au moins jusqu'à la sortie de Windows 9.
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 16 Nov 2012 - 18:08

Killgore a écrit:

Bref, maintenant que j'ai fini mon travail de fin d'études sur le sujet, j'ai viré Windows 8, et j'ai la ferme intention de garder Windows 7 au moins jusqu'à la sortie de Windows 9.

Ne penses-tu pas que le prochain OS sera encore pire ? ( du côté tactile j'entends)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4469
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 16 Nov 2012 - 19:44

En survolant un test de windows 8, il m'a sembler comprendre (je suis loin d'avoir tout compris) qu'il était possible de passer de l'interface tactile à une interface de bureau classique. Dans ce cas ce serait moins chiant.

(Peut-être qu'il faudrait déplacer tout ça dans "informatique)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 16 Nov 2012 - 19:49

Oui, bien sûr le bureau reste d ela partie. Ne serait-ce que pour assurer la compatibilité logiciel.

Puis bon, Metro c'est tout pourri ; Microsoft semble avoir décider d’abandonné le multitâche ... On se croirait sur un Iphone !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dématérialisation de la musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dématérialisation de la musique
» Doc de synthése sur la dématérialisation
» L'avenir du marché de la musique
» Vol materiel ou autre...
» matériel pour compo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: