Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Cadbury Fan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Jeu 9 Fév 2006 - 1:57

Eh oui 74 ans déjà... Qu'on aime ou qu'on aime pas, John a une super technique et restera un des meilleurs compisteurs de BOF de la fin du XXème siècle... Continue à écrire de la belle BOF, johnny...

PS:
Je vais voir MUNICH demain... qui l'a vu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BEN
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Dim 12 Fév 2006 - 7:54

Bon anniversaire John Williams ! On va bien s'entendre , c'est l'un de mes compositeurs de BO préféré .
Au fait Munich , c'etait comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
avatar

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Dim 12 Fév 2006 - 19:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Dim 12 Fév 2006 - 21:13

Ecouter son concerto pour basson ou ses interprétations de Takemitsu, pour l'occasion. C'est délicieux et ça changera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Dim 12 Fév 2006 - 21:14

Ca se trouve facilement tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Dim 12 Fév 2006 - 22:01

Xavier a écrit:
Ca se trouve facilement tout ça?
Le concerto pour basson, je ne sais pas, entendu à la radio il y a quelques années.
Les Takemitsu sont chez Sony, je crois, donc difficilement disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mar 14 Fév 2006 - 6:52

Bonne Anniversaire John Williams (déolsé de rtard, mais il se fera une raison lol!). Je doit le remercier pour Star Wars, la liste de Schindler (hors contexte la musique ne me semblais pas passionant, mais dans le film, il a le même soucis que spielberg de ne pas sombrer dans le pathétique, par contre déçu par spielberg au passage, qui avait si bien réussi a rendre le réalisme de ce film sans aucun voyeurisme, merci a ces petits copains japonais pour ça, et qui a fais son contraire, le soldat rayn, dont la musique n'est pas superbe non plus...)

Je ne savais pas qu'il avais enregistré du Takemitsu? Intéressant! Je n'ai pas entendu le concerto pour basson encor, j'ai entendu celui pour trompette, et vive Bartók! Ne trouvez-vous pas qu'il est très marqué par Bartók en générale d'ailleurs? Ca ne lui empêche pas d'avoir un style assez personnel, et en effet, d'être pour moi, l'un des compositeurs (essentielement) de musique de film le plus doué, et le plus fort techniquement, très écléctique patr ailleurs, et qui arrive a faire passé des choses empruntées a Stravinsky ou à Bartók, ou même Berg (je me rappel un passage à la trompette très lyrique dans Star Wars, quand luc découvre la mort de ses parents adoptifs, mais c'est peut être moi qui yoyotte!)

Puis allez, puisque je parle trop sur ce forum, je décide de défendre John Williams face aux agressions d'un certains Boulez. Je me marre bien quand monsieur Pierre Boulez, que je ne peux que respecter pour son dynamisme et ses grandes qualités de chef d'orchestre, mais pas pour ses idéologies un peu fermées, qualifie les compositeurs de musique de film, dont John Williams, de simple "néo-moderniste". D'une, quel compositeur peut oser se venter de ne pas tenir compte du passé sans faire n'importequoi? De deux, peut-il me définir lui la fin exacte de l'époque moderniste? En quoi justifie t'il la session entre l'époque moderne et celle qu'on qualifie de contemporaine (dans laquelle on inclue Benjamin Britten mort en 1976...) ? On peut très bien considérer que la culuture moderniste est toujours d'actualité puisque la musique éléctronique ou sérielle par exemple on été initié en début de siècle, et que apperment on reste dans le même esprit de continuer a exploré tout après 1950 comme depuis 1874 (enfin date un peu arbitraire je me conçois). De trois, est-ce que quelqu'un de sa culture ferait la même erreur grotesque de confondre une culture avec un style tel que le font les journaliste de cinéma qui ne connaissent rien à la musique classique, et qui associe au tèrme moderne la définiton de "musique rensemblant à la période occidentale de prokfiev"... Et si vraiment on devait parler de période moderniste, Schönberg n'en est il pas un de ses élément le plus caractéristique? La musique sérielle n'est elle pas née dans cette culture qui consistait a explorer la musique en profondeur, dans tous ses recoins? Donc dans ce sens quand Boulez fait de la musique sérielle, même si il y apporte quelquechose, il est "néo-modeniste" non? Ce tèrme est une abération en soit! John Williams, comme Ennio Moriccone, est un compositeurs qui a de l'imagination (moins que Moriccone à mon avis mais c'est pas le problème), de la sensibilité et du talent quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cadbury Fan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Sam 4 Mar 2006 - 17:56

Bonjour Coelacanthe:)

Je voulais savoir où tu as lu les critiques de boulez à l'égard de la musique de film...ça m'intéresse...

mERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Sam 4 Mar 2006 - 18:03

Très bonne quéstion, je me ridiculise un bon coup, attends, je me prépare psychologiquement............. il y à longtemps, je ne sais plus.
Ma mémoire me fait défaut, je te réponderais, quelque part sur le net. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BEN
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Sam 27 Mai 2006 - 13:35

Quelqu'un a écouté ce qu'il a fait sur La Guerre des Mondes de Spielberg ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Sam 27 Mai 2006 - 13:42

Je n'ai pas écouté la BO seule, je pense que ça ne doit pas trop passer.
C'est une BO excellente dans le film, mais qui a trop peu de "contenu" musical (je parle de discours, de continuité, de mélodie) pour s'apprécier vraiment seule je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BEN
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Sam 27 Mai 2006 - 13:52

T'a pas vraiment tord , en fait cela dépend des titres mais il y en a comme l'épilogue qui sont vraiments impressionnants , on sent une influençe presque certaine de Bartok , Stravinsky ...
De ce fait , c'est clair que ce n'est pas sa BO la plus accessible pour le grand publique mais elle fait partie de celles que je préfère , je la conseille fortement , Williams presque au sommet de son art .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Sam 27 Mai 2006 - 13:59

BEN a écrit:
on sent une influençe presque certaine de Bartok , Stravinsky ...

Oui enfin ça c'est pas nouveau chez lui Mr. Green

Sinon moi c'est comme Xavier, j'ai trouvé qu'elle accompagnait bien le film, mais je ne l'ai en effet pas trouvée assez riche, trop de second plan en fait, pour avoir envie de l'écouter sans le film Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BEN
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Sam 27 Mai 2006 - 14:02

Oui t'a raison , c'est pas nouveau ! Pas nouveau du tout même !
Mais ce que je voulais dire , c'est que là , c'est d'une évidence frappante , plus que dans ses BOs précédentes , de vrais clins d'oeil .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: TheBest of des Bos oscarisées par Williams himself   Ven 16 Mar 2007 - 16:05

http://www.youtube.com/watch?v=70oar2dnQg0

Assez incroyable... J'en ai eu les larmes aux yeux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 16 Mar 2007 - 16:17

Désolé de faire la fine bouche, tu vas encore me dire que je suis élitiste, mais c'est quoi l'intérêt d'avoir de bouts de 15 secondes de chaque BO réarrangés et mis ensemble sans aucune cohérence...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 16 Mar 2007 - 16:18

Le raccord entre les extraits est assez mal fichu en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 16 Mar 2007 - 16:20

Kia a écrit:
Le raccord entre les extraits est assez mal fichu en effet...

Et puis sa donne la désagréable (et à mon avis assez fausse quand même) impression qu'il n'y a que les violons qui jouent dans ces BO...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro
Invité



MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mar 20 Mar 2007 - 16:07

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca se trouve facilement tout ça?
Le concerto pour basson, je ne sais pas, entendu à la radio il y a quelques années.
Les Takemitsu sont chez Sony, je crois, donc difficilement disponibles.
ce n'est pas le même John, David Wink

il s'agit d'un autre John Williams qui est guitariste :

http://www.amazon.fr/Takemitsu-Played-Williams-Charles-Converse/dp/B0000027CT

rien à voir avec le compositeur d'hollywood, il s'agit d'un homonyme australien --->

Le guitariste John Williams

mon avis est mitigé pour Williams, comme Morricone je trouve qu'il a un peu trop écrit (et du coup parfois trop piqué d'idées à droite à gauche comme chez Debussy, Prokofiev ou Stravinski pour ne citer que ceux là), par contre c'est un grand mélodiste et son contrepoint est sacrement bien fichu aussi (la révolte des enfants sur le second "Indiana Jones" par exemple, c'est impressionnant), je préfère toutefois le Williams plus intimiste et plus expérimental, celui du très méconnu "Images" par exemple :

http://chantsetheres.free.fr/article-1871629-6.html

on est mille lieux des fanfares à la Steiner là...


Dernière édition par le Mar 20 Mar 2007 - 16:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mar 20 Mar 2007 - 16:10

kfigaro a écrit:

mon avis est mitigé pour Williams, comme Morricone je trouve qu'il a un peu trop écrit (et du coup parfois trop piqué d'idées à droite à gauche comme chez Debussy, Prokofiev ou Stravinski pour ne citer que ceux là)

Pas tellement plus que les autres compositeurs hollywoodiens je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro
Invité



MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mar 20 Mar 2007 - 16:18

Xavier a écrit:
Pas tellement plus que les autres compositeurs hollywoodiens je trouve...
plus qu'un Alex North ou qu'un Don Ellis en tout cas... même d'un Schifrin.
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Jeu 29 Mar 2007 - 23:40

kfigaro a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca se trouve facilement tout ça?
Le concerto pour basson, je ne sais pas, entendu à la radio il y a quelques années.
Les Takemitsu sont chez Sony, je crois, donc difficilement disponibles.
ce n'est pas le même John, David Wink
Si si… là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 15 Juin 2007 - 23:23

Chouette concert de musiques de film ce soir. Plutôt destiné aux enfants, mais l'ONBA était en forme et la leçon de musique des BO de Williams (Star Wars et Liste de Schindler) donnée par le chef était particulièrement bien menée.

L'écoute détaillée des courbes mélodiques évoquant les formes avantageuses de la Princesse Leïa...
Les parents commençaient à blémir quand pour commenter l'adagietto de la 5° de Mahler au sujet du Visconti Mort à Venise, il parlait de la fabuleuse beauté de l'adolescent Tadzio et de son charme qui séduit le vieux Aschenbach. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Jeu 12 Juil 2007 - 2:32

Digression issue du topic Rosza:

Zoilreb a écrit:
Xavier a écrit:
Zoilreb a écrit:

Il n'y a pas de "citations" dans TESB. What the fuck ?!?

Ni dans Star Wars; c'est recraché à la Williams. Non?
Il y a des citations dans Star Wars: de Holst, Korngold, et Herrmann entre autres (quand Luke, Han et les droïdes s'infiltrent dans l'étoile de la mort, on entend le début d'un morceau de Psycho intitulé The Mad House Mr. Green)

Si tu as moyen de nous faire ça, j'aimerais bien un petit inventaire de tous les emprunts qu'il peut y avoir dans Star Wars, je crois que je n'en connais pas à part Holst et le Sacre du printemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Jeu 12 Juil 2007 - 2:37

Xavier a écrit:
Digression issue du topic Rosza:

Zoilreb a écrit:
Xavier a écrit:
Zoilreb a écrit:

Il n'y a pas de "citations" dans TESB. What the fuck ?!?

Ni dans Star Wars; c'est recraché à la Williams. Non?
Il y a des citations dans Star Wars: de Holst, Korngold, et Herrmann entre autres (quand Luke, Han et les droïdes s'infiltrent dans l'étoile de la mort, on entend le début d'un morceau de Psycho intitulé The Mad House Mr. Green)

Si tu as moyen de nous faire ça, j'aimerais bien un petit inventaire de tous les emprunts qu'il peut y avoir dans Star Wars, je crois que je n'en connais pas à part Holst et le Sacre du printemps.
Je vais faire ça ok, mais je ne garanti pas d'avoir tout trouvé. Je ferai des petits fichiers sons comparatifs pour que ça soit plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Jeu 12 Juil 2007 - 2:39

Génial!
Je suis curieux de voir ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 38
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 12:08

Oui j'ai remarqué aussi des ressemblances avec les musiques de Holst, notament avec "Mars".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 12:13

Ah oui, je vais m'occuper de ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 14:16

Merci Krail, sinon Zoilreb oublie son devoir... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 14:37

Je n'oublie pas, mais je suis en train de préparer mes murs car j'ai des travaux de peinture en prévision. Johnny attendra bien quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 15:20

La référence à Richard Strauss est évidente également. Peut-être Elgar par certains aspects ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 16:21

je n'ai pas repéré de citations dans la musique de Star Wars (faut dire que je l'écoute peu) mais que John Williams ait beaucoup emprunté m'est apparu dès la musique de Jaws qui pique autant à Stravinsky qu'à Holst; dans rencontre du troisième type, le thème de la cathédrale de lumière (l'arrivée du vaisseau) recopie allègrement un scherzo de Bruckner (celui de la 5ème peut-être, je ne sais plus exactement).
Il y a chez ce compositeur un manque d'originalité flagrant. Chez beaucoup de ses prédecessurs la musique des films nourrissait l'oeuvre symphonique, chez lui c'est plutôt la musique symphonique des autres qui forme un patchwork de musique incidentale, bien faite, mais assez anecdotique je trouve. Je crains qu'Hans Zimmer suive un peu la même voie
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 17:35

sud273 a écrit:
…dans rencontre du troisième type, le thème de la cathédrale de lumière (l'arrivée du vaisseau) recopie allègrement un scherzo de Bruckner (celui de la 5ème peut-être, je ne sais plus exactement).
J'ai jamais remarqué ça. J'ai écouté le CD de Rencontre hier pourtant. L'arrivée du vaisseau mère c'est un genre de crescendo-cluster avec au sommet un chœur de femme à une voix, c'est assez large comme passage. Tu ne dois pas parler de ce passage-là peut-être.

Citation :
Il y a chez ce compositeur un manque d'originalité flagrant. Chez beaucoup de ses prédecessurs la musique des films nourrissait l'oeuvre symphonique
Je ne vois qu'Herrmann qui fasse exception, et encore… Waxman, ça rappelle très souvent les russes genre Shosta, Alfred Newman idem, etc.

Citation :
chez lui c'est plutôt la musique symphonique des autres qui forme un patchwork de musique incidentale, bien faite, mais assez anecdotique je trouve. Je crains qu'Hans Zimmer suive un peu la même voie
N'oublie pas que ces musiques sont quasiment toujours écrite sur base d'une musique temporaire, montée au préalable sur le film et constituée de … musique classique. Et ce depuis le début du cinéma. C'est les producteurs et le réalisateur qui supervisent ça.

J'ai lu un petit article (je pense que c'était dans une présentation à l'occasion de la sortie du CD) au sujet du Bossu de Notre-Dame (version 1939, tu vois ça remonte).
Alfred Newman faisait la musique, et le type qui avait choisit la musique temporaire (je pense que c'était Arthur Morton, le futur orchestrateur de Jerry Goldsmith) avait mit des compositions de l'Ecole de Vienne, du Schœnberg et des morceaux de cet acabit. Au grand malheur de Newman, ça plaisait à Dieterle, et le compositeur a dû "imiter"… le résultat n'est pas à la hauteur je trouve.

La musique temporaire transpire toujours un peu sur la musique du film, quand le réalisateur ne fini pas par décider de la garder purement et simplement (Kubrick sur 2001)… la partition d'Alex North existe bel et bien.

Le problème aujourd'hui c'est qu'on utilise de plus en plus souvent des musiques d'autres films pour faire la musique temporaire, c'est le serpent qui se mord la queue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 13 Juil 2007 - 20:45

oui je me souviens de quelques morceaux de la BO de North pour 2001: peut-être Kubrick a-t-il bien fait de s'en remettre aux "classiques"; intéressant exemple finalement de renvoi d'ascensceur (révélation de Penderecki au grand public, lllustration inoubliable du Beau danube, et jusqu'à la pochette du Karajan DG de Zarathoustra repérsentant une éclipse.
Au fond sorti de Hermann, North parfois, quelques Maurice Jarre et quelques Honegger, seuls les soviétiques ont produit des musiques de film qu'on peut encore jouer au concert: mais là, c'est l'inverse, ce sont les films qui ont complètement disparu!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Lun 23 Juil 2007 - 8:55

Zoilreb a écrit:
Je n'oublie pas, mais je suis en train de préparer mes murs car j'ai des travaux de peinture en prévision. Johnny attendra bien quelques heures.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 0:12

Les citations ou clins d'œil dans Star Wars, hormis les renvois par l'orchestration ou par le style à Brahms, Rozsa, Korngold…

Tout est dans l'archive, et numéroté. A suivre dans l'ordre.
http://rapidshare.com/files/47594520/SW-JW.zip.html (7,7 Mo)

Attention aux oreilles, certains morceaux sont mixé très haut en volume ! Baissez le son avant de commencer… pas venir pleurer après parce qu'on doit mettre des gouttes dans les oreilles.

Série 01
La première est un peu tirée par les cheveux. C'est très court, mais c'est assez frappant.
01a : Il s'agit de la célèbre 20th Century Fox Fanfare (1953) composée par Alfred Newman.
Outre la tonalité, Williams en reprend des composants (rythmiques principalement) pour fabriquer la fanfare qui précède le thème de Star Wars: exemple en 01b… autre exemple toujours dans le même passage, on retrouve un autre élément de la Fox Fanfare: 01c, le motif répété trois fois presque à l'identique et qui conclut la Fanfare (aux violons). Williams le rappelle par une tournure presque identique afin de conclure sa fanfare, juste avant l'énoncé de son thème, mais au tuba: 01d.
Les éléments que Williams reprend ici se téléscopent et donnent, en écho, un effet éclatant et lumineux. Ne pas oublier que c'est le premier film en Dolby multipistes, il fallait en jeter question musique.

Série 02
Le thème de Williams pour Star Wars (02a) est un clin d'œil, paraît-il volontaire, de George Lucas à un film des années 40 mis en musique par Korngold: King's Row: 02b. Williams ponctue son thème avec le Dies iræ (dans 02a à 00:07 et 00:17).

Série 03
En 03a, un extrait des Planètes de Holst (Mars). L'ostinato comme traduction de la violence guerrière est reprit par Williams sous d'autres formes, mais avec une efficacité identique et ce tout au long de la première scène du film (03b).

Série 04
Toujours dans Mars, le mouvement est conclu par une série d'accords martelés (04a). On retrouve les mêmes chez Williams mais au début de la première scène du film (04b).

Série 05
Encore dans Mars, Williams pioche un thème qui lui plaît (05a) et le met à peine à sa sauce (05b), ce thème évoluera doucement pour devenir ceci: 05c (forme plus courante dans le film mais souvent entonnée 'forte' aux cuivres).

Série 06
Le 06a, est un clin d'œil à Stravinsky (le morceau illustre le désert dans le film Laughing)… pour les rappels à Stravinsky il faudra que je repasse car j'ai perdu la feuille sur laquelle j'avais noté mes repères. Mais il y a deux ou trois choses assez frappantes.

Série 07
Ici une citation assez claire du Dies Iræ, au moment, dans le film, où Luke contemple les corps carbonisés de ses parents (07a).

Série 08
En 08a le début du passage intitulé The Mad House dans Psycho de Hitchcock (musique de Bernard Herrmann), c'est au moment où je ne sais plus quel protagoniste entre dans la maison de Norman Bates. En 08b: Star Wars au moment où les héros entrent dans l'Etoile de la Mort.

Série 09
Scène finale (joyeuse) suivie d'une parade, avec décorations de héros dans Star Wars. Pour commencer ce passage on a ceci (09a). Rappel à la musique nuptiale de A Midsummer Night's Dream de Mendelssohn.

Série 10
Pomp and Circumstances no.1 d'Elgar en (10a)… même procédé d'écriture mais pas les mêmes notes, dans la scène finale (parade et décorations) de Star Wars, en plus rapide: 10b.

… et il y en a surement encore d'autres. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 0:32

Merci pour cette brillante et passionnante démonstration ! Very Happy

Zoilreb a écrit:
Série 01
La première est un peu tirée par les cheveux. C'est très court, mais c'est assez frappant.
01a : Il s'agit de la célèbre 20th Century Fox Fanfare (1953) composée par Alfred Newman.
Outre la tonalité, Williams en reprend des composants (rythmiques principalement) pour fabriquer la fanfare qui précède le thème de Star Wars: exemple en 01b… autre exemple toujours dans le même passage, on retrouve un autre élément de la Fox Fanfare: 01c, le motif répété trois fois presque à l'identique et qui conclut la Fanfare (aux violons). Williams le rappelle par une tournure presque identique afin de conclure sa fanfare, juste avant l'énoncé de son thème, mais au tuba: 01d.
Les éléments que Williams reprend ici se téléscopent et donnent, en écho, un effet éclatant et lumineux. Ne pas oublier que c'est le premier film en Dolby multipistes, il fallait en jeter question musique.
Tout à fait marquant, oui !

Citation :
Série 04
Toujours dans Mars, le mouvement est conclu par une série d'accords martelés (04a). On retrouve les mêmes chez Williams mais au début de la première scène du film (04b).
Accords "bloqués" et orchestration très mahlerienne, au demeurant.

Citation :
Série 05
Encore dans Mars, Williams pioche un thème qui lui plaît (05a) et le met à peine à sa sauce (05b), ce thème évoluera doucement pour devenir ceci: 05c (forme plus courante dans le film mais souvent entonnée 'forte' aux cuivres).
Ces bois rappellent aussi les quintes de l'ennui de l'Enfant et les Sortilèges (ou la fin de Wozzeck).


Citation :
Série 07
Ici une citation assez claire du Dies Iræ, au moment, dans le film, où Luke contemple les corps carbonisés de ses parents (07a).
Le thème a lui-même une forme assez wagnérienne, au départ. Sauf que Wagner ne s'épanche pas tous les quatre matins comme ça.


Une chose est sûre, plagiat ou pas, il y a chez lui un véritable talent d'orchestrateur, souvent plus saisissant que les originaux.



Citation :
Série 08
En 08a le début du passage intitulé The Mad House dans Psycho de Hitchcock (musique de Bernard Herrmann), c'est au moment où je ne sais plus quel protagoniste entre dans la maison de Norman Bates. En 08b: Star Wars au moment où les héros entrent dans l'Etoile de la Mort.
Il n'y a que l'interprétation de l'orchestre qui change. Shocked



Citation :
Série 09
Scène finale (joyeuse) suivie d'une parade, avec décorations de héros dans Star Wars. Pour commencer ce passage on a ceci (09a). Rappel à la musique nuptiale de A Midsummer Night's Dream de Mendelssohn.
Oui, mais là, ce peut être fortuit, ce n'est qu'une accumulation banale.


Citation :
Série 10
Pomp and Circumstances no.1 d'Elgar en (10a)… même procédé d'écriture mais pas les mêmes notes, dans la scène finale (parade et décorations) de Star Wars, en plus rapide: 10b.

… et il y en a surement encore d'autres. Very Happy
C'est celui qui me semble le moins évident, du moins dans sa première partie. Les autres sont vraiment limpides.

Chapeau pour le boulot. Etonnamment, je n'en sors pas convaincu de la médiocrité de Williams, parce que c'est tout de même bougrement efficace côté orchestration et esprit. Ca vous fait la moitié d'un blockbuster, une musique pareille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 1:15

DavidLeMarrec a écrit:
Ces bois rappellent aussi les quintes de l'ennui de l'Enfant et les Sortilèges (ou la fin de Wozzeck).
Ah tiens… comme quoi, ce n'est pas fini. Je ne connais ni Wozzeck ni l'Enfant et les Sortilèges (oui je sais… malheur à moi ! Laughing)

Citation :
Une chose est sûre, plagiat ou pas, il y a chez lui un véritable talent d'orchestrateur, souvent plus saisissant que les originaux.
Et c'est loin (je trouve) d'être son sommet en la matière: ses concertos ou en musique de film: E.T., l'Empire contre-attaque, voire même Star Wars I "Phantom Menace"… ici l'orchestre est assez aride. A ce point c'est d'ailleurs rare chez Williams.

Citation :
Citation :
Série 08
En 08a le début du passage intitulé The Mad House dans Psycho de Hitchcock (musique de Bernard Herrmann), c'est au moment où je ne sais plus quel protagoniste entre dans la maison de Norman Bates. En 08b: Star Wars au moment où les héros entrent dans l'Etoile de la Mort.
Il n'y a que l'interprétation de l'orchestre qui change. Shocked
Pour le coup je pense qu'il s'agit d'un vrai clin d'œil étant donné que c'est l'entrée des héros dans la "maison des king"… (le titre "Mad House" était déjà connu à ce moment-là, Herrmann avait ré-enregistré sa musique de Psycho en 1970 je crois… avec ce titre-là). Joli trait d'humour, élégant et distingué de la part de Williams qui éclaire aussi sur la façon dont on percevait les méchants de SW en 1977, la véritable carrure effrayante de Darth Vader s'étant imposé en 1980 dans l'Empire contre-attaque (par la musique notamment).

Citation :
Citation :
A Midsummer Night's Dream de Mendelssohn.
Oui, mais là, ce peut être fortuit, ce n'est qu'une accumulation banale.
C'est frappant dans le film, car les protagoniste à ce moment apparaissent de face à l'image et entre dans un "temple" bondé de personnes en rangs (comme des mariés dans une église).

Citation :
C'est celui qui me semble le moins évident, du moins dans sa première partie. Les autres sont vraiment limpides.
Il m'était apparu évident, mais bon… c'est vrai, ce n'est pas les mêmes notes. Cette musique provoque chez moi le même effet en tous cas.

Citation :
Etonnamment, je n'en sors pas convaincu de la médiocrité de Williams, parce que c'est tout de même bougrement efficace côté orchestration et esprit. Ca vous fait la moitié d'un blockbuster, une musique pareille !
Ah mais ce n'était pas le but (de le faire passer pour un médiocre). En matière de musique de film, je trouve vraiment que Williams sort du lot… mais bon c'est peut-être une question de goût, pour certains c'est Rozsa. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 1:24

Je sais bien que ce n'était pas ton but, au contraire ; d'ailleurs la comparaison est à son avantage à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 2:22

Merci beaucoup Zoilreb! thumleft

Pour Stravinsky, c'est le début de la 2è partie du Sacre.

Il y en a d'autres que j'avais repérés aussi, celui de Psychose notamment.

Pour Mendelssohn et Elgar je suis d'accord avec David, ça me paraît assez fortuit.

Citation :
ici l'orchestre est assez aride.

Trop de fumette ou trop de Chimay? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 2:25

je n'ai pas écouté les comparaisons pour l'instant, mais en ce qui concerne la marche nuptiale, elle est en tout cas explicitement là dans la scène finale de l'épisode II (de mémoire)
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 2:28

Xavier a écrit:
Trop de fumette ou trop de Chimay? Mr. Green
Merde ! ça se voit ? hehe

… enfin, aride, dans le sens sec quoi. bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 2:30

sud273 a écrit:
…elle est en tout cas explicitement là dans la scène finale de l'épisode II (de mémoire)
La confusion des épisodes est courante dans SW. Confused
L'Episode II c'est "Attack of the Clones" sorti en 2002 au cinéma… Es-tu certain qu'il s'agit de l'episode II ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 2:32

non pas certain du tout (c'est peut-être le 1, où il y aurait de jolies compraisons sub-aquatiques à faire aussi) Il y a une scène finale dans le décor gréco-byzantin avec la reine Amidala où on entend effectivement la marche nuptiale de MSND
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 8 Aoû 2007 - 2:48

sud273 a écrit:
non pas certain du tout (c'est peut-être le 1, où il y aurait de jolies compraisons sub-aquatiques à faire aussi)

C'est l'épisode I oui. Very Happy

Citation :
Il y a une scène finale dans le décor gréco-byzantin avec la reine Amidala où on entend effectivement la marche nuptiale de MSND
scratch Je connais bien ce morceau et c'est en fait une variation sur le thème de l'Empereur de l'épisode VI… et ça n'est pas vraiment la marche nuptiale niveau ambiance Laughing… et ce n'est pas les mêmes notes non plus (si tu parles bien de la musique qui illustre la parade (avec chœur d'enfant)).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 16 Jan 2008 - 13:33

(Repris de "Musiques de films de Guerre...")
Picrotal a écrit:
JérômeParadoxePerdu a écrit:
Et la dixiéme fois? What the fuck ?!?

La dixième fois ça se laisse écouter gentiment et ça colle plutôt bien au film. Indiana Jones, par exemple.

Je trouve quant à moi que Williams est un excellent compositeur, qui a ses défauts certes (je trouve par exemple qu'il a tendance à surcomposer sur les films (ou on le laissse faire), et il est vrai qu'il se laisse trop souvent aller à des effets "faciles", surcharge de violions, etc...

A côté de ça, que de compositions ou de moments d'anthologie!

Le talent de Williams ne se limite ps à un "trente tonnes"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Mer 16 Jan 2008 - 13:39

Williams est surtout capable de produire aussi de la musique de concert et de l'orchestrer lui-même
Revenir en haut Aller en bas
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 18 Jan 2008 - 11:06



Quelle claque!

Il faut que je relise le livret pour être sûr, mais apparemment, une grande partie de la portion percussive et atonale est dûe à Yamash'ta.

Ce qui est fou,c'est que ce score n'était en fait jamais sorti officiellement.
Seul un vinyl promo , pour les votants des oscars, avait été produit.

Ca me parait incompréhensible que ni Williams ni Yamash'ta n'ait fait l'effort de se dire: "C'est une oeuvre importante de notre carrière, sortons-là", quitte à la rejouer ou à la coupler avec des pièces suplémentaires, nouvelles pourquoi pas...

Pas de "30 tonnes ici", c'est sûr... Rolling Eyes siffle Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 18 Jan 2008 - 18:40

Très belle musique effectivement (il existait un lp) que j'ai réécouté il y a peu et qui m'a heureusement surpris.
Pour un film de Robert Altman (jamais vu...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   Ven 18 Jan 2008 - 21:06

D'après le livret, le LP était un album promo. Celui que tu as indique-t-il quelque chose?

Soundtrackcollector indique 2 LP bootlegs, de "Hemdale" (sans date) et "Classic International Films" (1972). Leurs infos ne sont pas toujours bétonnées.

Non pas que ce soit déterminant.

Ca reste une musique majeure non disponible de manière "courante" jusqu'ici.

Et encore: l'édition "Prometheus" est limité à 2000 exemplaires, ce qui, au niveau mondial, est presque risible.

Mais pas drôle. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)
» John Williams, né en 1932
» HAPPY BIRTHDAY MICHAEL !
» Happy birthday, Kitty Wells
» HAPPY BIRTHDAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Musique de film-
Sauter vers: