Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Beethoven Sonates pour piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Beethoven Sonates pour piano   Ven 18 Jan 2013 - 22:04

j'ai découvert il y a une semaine claude frank dont il est fait mention au début de ce fil et c'est tout bonnement excellent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 9:54

DavidLeMarrec a écrit:
Pour ceux qui ont besoin d'un résumé de ces quelques pages : Grinberg, Schnabel, Annie Fischer, Gilels, Serkin c'est BIEN ; Brendel, Gould, Kempff, Clayderman, El Bacha c'est MAL.

Et Arrau fleurs ?

Et Serkin, c'est lui ou l'autre?



Je suppose qu'on a parlé de Gulda quelque part dans ce sujet-fleuve (il y a une courte référence en page 1) mais je n'ai pas tout relu. Le programme de ce CD me tente:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 10:20

Cello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Pour ceux qui ont besoin d'un résumé de ces quelques pages : Grinberg, Schnabel, Annie Fischer, Gilels, Serkin c'est BIEN ; Brendel, Gould, Kempff, Clayderman, El Bacha c'est MAL.

Et Arrau fleurs ?

Et Serkin, c'est lui ou l'autre?



Je suppose qu'on a parlé de Gulda quelque part dans ce sujet-fleuve (il y a une courte référence en page 1) mais je n'ai pas tout relu. Le programme de ce CD me tente:

Arrau et Gulda sont des pianistes pour esgourdes abimées par la mauvaise variété, le rock/boum-boum ou le djâse...
Serkin est un grand artiste, un peu aride et austère pour oreilles cultivées...
(Plus bel l'avis !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 13:26

gulda je trouve que c'est très bien ; dans sa dernière intégrale (années 60) il joue sans lyrisme, avec un sens du rythme et du rebond appréciable, très vite, parfois trop vite ; de ce point de vue il est à rapprocher un peu de gould mais il ne partage par l'iconoclasme de ce denier ; raccourci : gulda c'est schnabel avec davantage de maitrise technique ; j'imagine que ce double cd doit être extrait de cette intégrale (il en a fait 2 ou même 3 si on compte bien).

en tous cas ce serait dommage de se priver des premières sonates où il excelle.
et en plus c'est donné : http://www.amazon.fr/Gulda-Spielt-Beethoven-Friedrich/dp/B000BQV52A/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1360153458&sr=8-1

serkin c'est bien lui, serkin père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 14:03

Cello a écrit:
Et Arrau fleurs ?

Et Serkin, c'est lui ou l'autre?
Arrau a eu son ère de gloire sur le forum, mais aujourd'hui j'ai l'impression que les avis sont très divers à son sujet. Quant à Serkin, je faisais bien référence à Rudolf Serkin (celui que tout le monde trouve génial) et non à Peter Serkin. Après, si tu me demandes mon avis, j'entends chez Rudolf Serkin une sorte de proto-Gould (un accent par note), les nuances dynamiques (que du mf) et l'audace en moins. On m'a toujours dit que j'avais tort, donc c'est probablement vrai. Peter Serkin, sans être le plus grand pianiste de tous les temps, a surtout pour lui d'enregistrer des programmes XXe très originaux et stimulants - je gage que tu devrais aimer son anthologie The Ocean that Has No East and No West.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 14:24

DavidLeMarrec a écrit:
Cello a écrit:
Et Arrau fleurs ?

Et Serkin, c'est lui ou l'autre?
Arrau a eu son ère de gloire sur le forum, mais aujourd'hui j'ai l'impression que les avis sont très divers à son sujet. Quant à Serkin, je faisais bien référence à Rudolf Serkin (celui que tout le monde trouve génial) et non à Peter Serkin. Après, si tu me demandes mon avis, j'entends chez Rudolf Serkin une sorte de proto-Gould (un accent par note), les nuances dynamiques (que du mf) et l'audace en moins. On m'a toujours dit que j'avais tort, donc c'est probablement vrai. Peter Serkin, sans être le plus grand pianiste de tous les temps, a surtout pour lui d'enregistrer des programmes XXe très originaux et stimulants - je gage que tu devrais aimer son anthologie The Ocean that Has No East and No West.
tiens au sujet d'arrau une question bête : dans son intégrale beethoven 1960, on entend sur certaines plages une sorte de cliquetis ; d'aucuns disent que c'est les ongles du maestro, mais d'abord un pianiste avec les ongles longs j'ai jamais vu ça et ensuite les ongles sur le clavier ça fait pas vraiment ce bruit là, donc ça me semble douteux ; ça ne semble pas être un artefact de transfert numérique non plus ; on l'entend surtout dans le canal de gauche ; alors c'est quoi ? sa gourmette qui cliquette ? son tabouret qui grince ? le col amidonné de sa chemise qui crisse ? ses dents qui claquent ? mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 14:34

808 a écrit:
gulda je trouve que c'est très bien ; dans sa dernière intégrale (années 60) il joue sans lyrisme, avec un sens du rythme et du rebond appréciable, très vite, parfois trop vite ; de ce point de vue il est à rapprocher un peu de gould.

C'est dommage, tu me donnais vraiment envie. Avant le dernier gros mot .

DavidLeMarrec a écrit:
Après, si tu me demandes mon avis, j'entends chez Rudolf Serkin une sorte de proto-Gould

Décidément Confused . En plus, je vois qu'il n'y a pas la Pastorale dans cette quasi-intégrale. Ca ne va donc pas le faire.

Pour Arrau, j'ai réentendu très récemment sa version de la 32ème en live et ça m'a rappelé à quel point j'aimais le premier mouvement. Donc je me suis dit que c'était une piste pour l'intégrale surtout que je l'aime bien ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 14:41

Cello a écrit:
808 a écrit:
gulda je trouve que c'est très bien ; dans sa dernière intégrale (années 60) il joue sans lyrisme, avec un sens du rythme et du rebond appréciable, très vite, parfois trop vite ; de ce point de vue il est à rapprocher un peu de gould.

C'est dommage, tu me donnais vraiment envie. Avant le dernier gros mot .

DavidLeMarrec a écrit:
Après, si tu me demandes mon avis, j'entends chez Rudolf Serkin une sorte de proto-Gould

Décidément Confused . En plus, je vois qu'il n'y a pas la Pastorale dans cette quasi-intégrale. Ca ne va donc pas le faire.

Pour Arrau, j'ai réentendu très récemment sa version de la 32ème en live et ça m'a rappelé à quel point j'aimais le premier mouvement. Donc je me suis dit que c'était une piste pour l'intégrale surtout que je l'aime bien ailleurs.

c'est dommage pour friedrich... c'est vraiment uniquement pour la vitesse parfois excessive (je pense au I de la pathétique par exemple) que je disais ça ; il n'y a pas de bizarreries irrévérencieuses ou de staccato infernal à la gg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mer 6 Fév 2013 - 18:23

Cello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Après, si tu me demandes mon avis, j'entends chez Rudolf Serkin une sorte de proto-Gould

Décidément Confused . En plus, je vois qu'il n'y a pas la Pastorale dans cette quasi-intégrale. Ca ne va donc pas le faire.
Tu peux toujours essayer un jour, je déteste Gould, et je considère Serkin comme un des plus grands à avoir abordé ces sonates. A vrai dire, je ne vois presque pas de point commun, aussi bien dans le son et la technique que dans le style, l'approche des partitions.
Par contre c'est très loin d'être une quasi-intégrale, il manque un bon tiers des sonates.

Dans les intégrales, je pense de plus en plus de bien de Backhaus, peut-être une piste pour toi (j'imagine que tu ne recherches qu'une seule intégrale ?).
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 10:40

alexandre. a écrit:
Cello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Après, si tu me demandes mon avis, j'entends chez Rudolf Serkin une sorte de proto-Gould

Décidément Confused . En plus, je vois qu'il n'y a pas la Pastorale dans cette quasi-intégrale. Ca ne va donc pas le faire.
Tu peux toujours essayer un jour, je déteste Gould, et je considère Serkin comme un des plus grands à avoir abordé ces sonates. A vrai dire, je ne vois presque pas de point commun, aussi bien dans le son et la technique que dans le style, l'approche des partitions.
Par contre c'est très loin d'être une quasi-intégrale, il manque un bon tiers des sonates.

Dans les intégrales, je pense de plus en plus de bien de Backhaus, peut-être une piste pour toi (j'imagine que tu ne recherches qu'une seule intégrale ?).

Ah tiens, merci pour cette piste. Je n'y aurais jamais pensé car j'imaginais que ses enregistrements devaient bien dater et, rien à faire, j'ai besoin d'un confort sonore mais je vois que cette intégrale à l'air relativement récente:



Par ailleurs, je cherche en effet une seule intégrale, une qui mette bien en valeur les structures des sonates et si possible qui remue un peu du derrière (ni trop dégingandée, ni trop austère, quoi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6679
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 11:18

Versions Backhaus:

Elles auraient été enregistrées entre 1952 et 1968; du mono et du stéréo. Wink

Des détails ICI


Dernière édition par Rubato le Jeu 7 Fév 2013 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 11:18

Cello a écrit:
alexandre. a écrit:

Dans les intégrales, je pense de plus en plus de bien de Backhaus, peut-être une piste pour toi (j'imagine que tu ne recherches qu'une seule intégrale ?).

Ah tiens, merci pour cette piste. Je n'y aurais jamais pensé car j'imaginais que ses enregistrements devaient bien dater et, rien à faire, j'ai besoin d'un confort sonore mais je vois que cette intégrale à l'air relativement récente
Ce sont des belles prises de son Decca mais ça date des années 60 quand même, et la Hammerklavier est en mono, car issue de sa précédente intégrale (Backhaus n'a pas voulu la réenregistrer).
L'autre problème de Backhaus, c'est qu'il fait sauter les reprises dans beaucoup de sonates. Neutral


Citation :
Par ailleurs, je cherche en effet une seule intégrale, une qui mette bien en valeur les structures des sonates et si possible qui remue un peu du derrière (ni trop dégingandée, ni trop austère, quoi).
Pas si évident à trouver en réalité. Je citerais bien un nom mais j'ai peur que ça déclenche une nouvelle guerre de tranchées, qui pourrait mal finir. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 690
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 11:29

Tiens, c'est drôle, moi aussi j'avais spontanément pensé à Brendel en lisant la demande de Cello ! (Backhaus, c'est bien, mais c'est assez austère, justement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 14:51

adriaticoboy a écrit:
Pas si évident à trouver en réalité. Je citerais bien un nom mais j'ai peur que ça déclenche une nouvelle guerre de tranchées, qui pourrait mal finir. hehe

Stolzing a écrit:
Tiens, c'est drôle, moi aussi j'avais spontanément pensé à Brendel en lisant la demande de Cello ! (Backhaus, c'est bien, mais c'est assez austère, justement).

Bon, vous savez, je n'ai,
A vrai dire, pas de
Rejets à priori (Gould mis à part, c'est
Entendu).
Naturellement, je n'aurais pas pensé à
Brendel mais pourquoi pas?
On peut dire que vous élargissez bien mes choix.
Il me semble que j'ai récemment resongé à une autre intégrale
Mais je ne reviens pas dessus. Un pianiste EMInent, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 15:10

Barenboim I ?
Ça peut le faire, ce n'est pas trop mal enregistré et assez homogène.
Revenir en haut Aller en bas
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 16:47

Brendel, Ashkenazy, Schnabel, Nat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 19:59

adriaticoboy a écrit:


Citation :
Par ailleurs, je cherche en effet une seule intégrale, une qui mette bien en valeur les structures des sonates et si possible qui remue un peu du derrière (ni trop dégingandée, ni trop austère, quoi).
Pas si évident à trouver en réalité. Je citerais bien un nom mais j'ai peur que ça déclenche une nouvelle guerre de tranchées, qui pourrait mal finir. hehe

Si guerre il y a, je sors mon képi en mentionnant un pianiste qui risque de déchaîner quelques folies furieuses... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:04

Mélomaniac a écrit:
adriaticoboy a écrit:


Citation :
Par ailleurs, je cherche en effet une seule intégrale, une qui mette bien en valeur les structures des sonates et si possible qui remue un peu du derrière (ni trop dégingandée, ni trop austère, quoi).
Pas si évident à trouver en réalité. Je citerais bien un nom mais j'ai peur que ça déclenche une nouvelle guerre de tranchées, qui pourrait mal finir. hehe

Si guerre il y a, je sors mon képi en mentionnant un pianiste qui risque de déchaîner quelques folies furieuses... hehe

Je ne comprends rien à cette discussion qui ne sert k'a balancer des images subliminales gratuitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:07

Je dis que la perfection des penseurs (la spontanéité de leurs idées) est soumise à une certaine règle : la perfection de ces êtres augmente en proportion de la distance qui les sépare du soleil.

Je dis que la perfection du monde spirituel ainsi que celle du monde matériel, qui vit sur les planètes, se développe et croît en rapport direct et proportionnel avec l'éloignement du soleil.

zen zen zen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:16

vinclec a écrit:

Je ne comprends rien à cette discussion qui ne sert k'a balancer des images subliminales gratuitement.

Ca nous apprendra à aimer des pianistes dont les lettres de leur nom valent 10 points au Scrabble hehe

Je profite de ce message pour signaler une bonne affaire :

l'intégrale Ashkénazy à 20.90 euros (au moment où je poste) :

http://www.amazon.fr/Beethoven-Sonates-pour-piano-Coffret/dp/B0000041K7/ref=wl_it_dp_o_S_nC?ie=UTF8&colid=IPXT35UHBJZA&coliid=IWKCJ2PH2317Z

Autre rapport qualité prix imbattable :

l'intégrale de Schnabel à moins de 10 euros :

http://www.amazon.fr/Beethoven-32-Sonates-pour-piano/dp/B000AAVCYS/ref=wl_it_dp_o_S_nC?ie=UTF8&colid=IPXT35UHBJZA&coliid=I11JL4XTU87D12


Dernière édition par Mélomaniac le Jeu 7 Fév 2013 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:17

Faisons en sorte de ne pas tomber dans de vaines querelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:25

vinclec a écrit:
Je dis que la perfection des penseurs (la spontanéité de leurs idées) est soumise à une certaine règle : la perfection de ces êtres augmente en proportion de la distance qui les sépare du soleil.

Je dis que la perfection du monde spirituel ainsi que celle du monde matériel, qui vit sur les planètes, se développe et croît en rapport direct et proportionnel avec l'éloignement du soleil.

zen zen zen


Au fait, pour ne pas passer pour un taré illuminé, comme il y en a pas mal sur ce forum bedo , je précise que cette merveilleuse théorie est signée ...Beethoven (Carnets Intimes, Editions Buchet / Chastel).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:27

Hippolyte a écrit:
Faisons en sorte de ne pas tomber dans de vaines querelles.

Et gardons-nous de la discorde comme de l'animosité.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:32

Hippolyte a écrit:
Faisons en sorte de ne pas tomber dans de vaines querelles.

Voi qui est bien dit ! Mais en résumant Beethoven au brio de Wilhelm Kempf et consorts, vous oubliez le plus grand !

je l'ai cherché longtemps le W !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 35
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 20:35

Mélomaniac a écrit:
Hippolyte a écrit:
Faisons en sorte de ne pas tomber dans de vaines querelles.

Et gardons-nous de la discorde comme de l'animosité.

Spoiler:
 

Franchement fais un petit effort de rédaction cher ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 21:14

vinclec a écrit:
Voi qui est bien dit ! Mais en résumant Beethoven au brio de Wilhelm Kempf et consorts, vous oubliez le plus grand !

Pour jouer les sommets pianistiques du grand Ludwig, ce n'est pas, à mon humble avis, le pianiste idéal, il y a bien plus génial du côté de Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 7 Fév 2013 - 21:19

Cherchant une grande version, en floodant bigrement, vous vous retrouvez égarés… fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Dim 10 Fév 2013 - 20:12

Cet enregistrement live par les Busch (des années 1950) est fascinent. Ils jouent le rondo de l’op 130, et ils le jouent plus lentement que dans leur enregistrement en studio de 10 ans avant. A mon avis l’interprétation est un très bon argument pour le rondo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Dim 10 Fév 2013 - 20:28

Ne te serais-tu pas trompé de fil ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 14 Fév 2013 - 10:37

adriaticoboy a écrit:
Citation :
Par ailleurs, je cherche en effet une seule intégrale, une qui mette bien en valeur les structures des sonates et si possible qui remue un peu du derrière (ni trop dégingandée, ni trop austère, quoi).
Pas si évident à trouver en réalité. Je citerais bien un nom mais j'ai peur que ça déclenche une nouvelle guerre de tranchées, qui pourrait mal finir. hehe

Stolzing a écrit:
Tiens, c'est drôle, moi aussi j'avais spontanément pensé à Brendel en lisant la demande de Cello ! (Backhaus, c'est bien, mais c'est assez austère, justement).

Pour Brendel, j'ai trouvé ça (deuxième intégrale, je pense):

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Jeu 14 Fév 2013 - 12:56

oui c'est ça, intégrale années 70 ; c'est la même que ça



sauf pour les concertos (qui sont pour le tien des versions en concert si je me souviens bien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gkar
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 272
Localisation : nexussixotaku
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Dim 28 Juil 2013 - 15:58

Les sonates de Beethoven, j'ai commencé par les plus connues : Au clair de lune notamment. Par Kempff. Je ne suis pas un grand connaisseur, une grande oreille. Mais instinctivement, il m'ennuie un peu. J'ai poursuivi par l'intégrale Arrau, la sonate en question m'a paru plus profonde, moins "lisse". Puis j'ai découvert Maria Yudina, et son interprétation des sonates 29 (ma préférée) et 32. Quel choc, quelle transcendance, quelles envolées ! J'ai donc voulu comparer avec l'interprétation d'Arrau. Je préfère Yudina de très loin. Arrau me parait trop sage. La vision extatique, celeste, de Yudina me comble au plus haut point. Depuis, je ne jure que par cette pianiste pour Beethoven. Mais maintenant, en lisant ce sujet, et notamment Mariefran, je dois découvrir une autre pianiste russe : Maria Grinberg. Et je vais m'empresser de commander son intégrale. J'attends avec impatience de découvrir sa vision de la 29, et des dernières sonates, dans de bonnes conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nexussixotaku.tumblr.com
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2989
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Lun 29 Juil 2013 - 23:48

Je ne sais pas si tu as eu l'occasion d'écouter l'opus 27 n°2 de Beethoven par Maria Yudina (tu cites les sonates opus 106 et 111), mais, à tout hasard, voici ses liens tronqués dans le tuyau :

/watch?v=YratHJ-7FNQ (I et II)
/watch?v=--fbkN8xkYY (III)

Dans le premier mouvement, les trois strates (la ligne de basse plus noire et onctueuse que jamais, les triolets centraux effacés mais présents et lancinants comme rarement, la ligne de chant qui sonne complètement « ailleurs ») ont une indépendance ou plutôt une caractérisation fascinante qui induit, et demande ensuite, une concentration totale. Le léger décalage des mains, un grand art perdu des Russes, creuse sans cesse l'harmonie d'une manière ondoyante, aqueuse qui en devient à la longue troublante, inquiétante, effrayante peut-être. Le tout est joué et assumé avec un aplomb total et une autorité magistrale. Un enregistrement en public fascinant, à étudier note par note, accord par accord, d'une noirceur qu'on n'imaginait pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mar 30 Juil 2013 - 10:47

Puisqu'on en parle voici des liens pour les Beethoven de Yudina :
- n°5 op.10 n°1 : /watch?v=l1a3xJIeKSw
- n°12 op.26 : /watch?v=NXIFxA3MGDk
- n°14 op.27 n°2 : /watch?v=YratHJ-7FNQ
- n°17 op.31 n°2 : /watch?v=zzpyb4uBoew
- n°22 op.54 : /watch?v=x_I8uqCidUk
- n°27 op.90 : /watch?v=tv5BgYlYFpM
- n°28 op.101 : /watch?v=slTf1d7WEiU
- n°29 op.106 : /watch?v=0mTQ5j-uH8Q
- n°32 op.111 : /watch?v=cDfbjXVawNY
- Variations WoO 80 : /watch?v=HvVizM1t3HY
- Variations Eroica : /watch?v=hiL3UqwySno
- Variations Diabelli : /watch?v=mJ0ofaeREuo

L'op.111 en live : /watch?v=p5_YlqyzaX4
Les sonates n°14 & n°17, les variations WoO 80 en live : /watch?v=rKzYr9sn1GM

Il ne doit pas en manquer beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Gkar
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 272
Localisation : nexussixotaku
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mar 30 Juil 2013 - 19:22

Merci pour les références. Concernant la sonate Au clair de lune par Yudina, j'aimerais entendre dans de bonnes conditions sa version avant de me prononcer. Pour l'instant, je la trouve trop "hachée", trop frustrante, mais avec moi, plusieurs écoutes sont souvent nécessaires. Sauf pour la 29. Cool. Sur Youtube, difficile de se concentrer. Est-ce que la 14 est disponible en cd ? Sur Amazon, je ne trouve pas. J'ai déjà acheté tout ce que j'ai pu chez Vista Vera du couple Beethoven/Yudina. Et j'ai adoré à chaque fois, et tout particulièrement la 27, la 29 et la 32, ainsi que les concertos 4 et 5. Est-ce qu'il ya aussi des enregistrements des sonates 30 et 31 ?


Dernière édition par Gkar le Mar 30 Juil 2013 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nexussixotaku.tumblr.com
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mar 30 Juil 2013 - 19:56

Ni opus 109 ni 110 pour Yudina Sad  Pour la Clair de lune, je l'ai sur un double CD Aquarius (AQVR 249-2), édition russe. Je ne sais pas si ça se trouve encore…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gkar
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 272
Localisation : nexussixotaku
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mar 30 Juil 2013 - 20:27

Effectivement, je l'ai trouvé chez Amazon - AAA classique. Merci. Pour la 109 et 110, je suis persuadé que je vais trouver mon compte chez Maria Grinberg (intégrale que je vais commander dans les minutes qui suivent) et Emil Gilels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nexussixotaku.tumblr.com
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Mar 6 Aoû 2013 - 0:05

Je possède plusieurs intégrales des sonates de Beethoven ; il m'apparaît difficile de passer à côté de Maria Grinberg même si elle ne bénéficie pas des meilleures conditions d'enregistrement. Son relatif anonymat (qui perdure toujours) a de quoi surprendre et s'explique difficilement compte-tenu de l'immensité de son talent.

Cela dit, Arrau I (je n'ai pas entendu la II), Brendel II (je n'ai pas entendu la III), Lewis, Kovacevich (je n'ai qu'une partie de son intégrale), Lortie, Backhaus, Nat, et les intégrales incomplètes de Gilels ou Serkin, demeurent essentielles aussi. Difficile de choisir, elles ont toutes leurs styles particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Dim 11 Aoû 2013 - 18:14



Sonate n°29 op.106 (Londres, 13.V.1968)
Sonate n°31 op.110 (Londres, 16.VI.1971)
Rudolf Serkin

Disque important puisqu'il documente Serkin en live dans deux des sonates qu'il réussit le mieux chez Beethoven.
L'Hammerklavier n'est pas totalement convaincante à cause d'un I. un peu raide, Serkin semble lutter avec l'instrument, et il y a une bonne poignée de fausses notes. Pas assez de fluidité. Le II. est pris un peu vite à mon goût, la différence de tempo à l'indication "Presto" est du coup peu palpable. Mais comme souvent il se libère totalement en cours de concert et la suite est superbe. L'adagio sostenuto est pris également assez vite (17'07), mais c'est une expérience très intense. C'est austère, Serkin ne montre aucune complaisance dans le chant. Le piano semble immensément large et des aigus sont très denses. Le IV. est excellent, mais on en n'attend jamais moins de Serkin dans les sections polyphoniques. Tempo assez mesuré qui permet beaucoup de clarté dans le développement du contrepoint.

Le meilleur moment du disque est l'op.110, plus homogène que la 29ème sonate. Le I. démarre de suite sur de très bonnes bases, avec un chant limpide qui rappelle dans sa simplicité les Mendelssohn du même Serkin : le moins de sophistication possible. Main gauche extrêmement active dans les contrechants. Deuxième mouvement parfois un peu bousculé, mais rien de gênant. Le troisième mouvement est splendide. La première section est à pleurer, avec des accords richement et parfaitement timbrés. Et tout ça débouche sur une fugue où Serkin semble repousser les limités de la densité, avec un son riche et une conduite des voix très puissante. D'autres pianistes font aussi bien dans la première section de ce finale (voire encore plus beau, Guilels ou Grinberg entre autres), mais peu arrivent à jouer la fugue de façon aussi intense, en donnant une telle impression de continuité.

C'est écoutable ici : /watch?v=qKg4U6G1CE4
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Dim 11 Aoû 2013 - 18:51

Je n'adore pas Serkin dans l'opus 106. Richter a grillé la concurrence. Pour l'opus 110, là, c'est autre chose. Il y est souverain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfree
Néophyte


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/08/2013

MessageSujet: Beethoven Sonates pour piano   Ven 30 Aoû 2013 - 19:00

Brendel, Kempf, Barenboim, mais à mon sentiment c'est l'intégrale de Jean-Bernard Pommier (première édition chez Erato, récemment réeditée chez Warner) qui reste la meilleure . Le coffret de Yves Nat a aussi sa valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfree
Néophyte


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/08/2013

MessageSujet: Beethoven Sonates pour piano   Ven 30 Aoû 2013 - 19:13

Et pourquoi ne pas mentionner l'intégrale par Jean-Bernard Pommier ! Elle est vraiment phénoménale bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Ven 6 Sep 2013 - 21:57

adriaticoboy a écrit:

Attention! Pour Yves Nat, autant acheter le tout récent coffret qui lui est consacré et qui contient l'intégrale des sonates de Beethoven: il paraît que les reports sont meilleurs que dans les anciennes éditions CD. Je l'ai acheté la semaine dernière, suis en train de l'explorer et pense déjà que ça va être ma nouvelle intégrale préférée!
Reçu aujourd'hui ! En attente d'écoute dans les jours à venir.

Sinon, je suis en train de découvrir Arrau (enfin !) après avoir acheté pour une bouchée de pain en brocante ses enregistrements des années 60 (18 vinyls avec les concertos, déjà "dévorés"). La qualité de son est irréprochable (je pense que le vendeur ne les avait jamais écoutés). Si c'est du même acabit que les concertos, je pense que ça devrait me plaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1522
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Lun 9 Sep 2013 - 19:13

chrisfree a écrit:
..., mais à mon sentiment c'est l'intégrale de Jean-Bernard Pommier (première édition chez Erato, récemment réeditée chez Warner) qui reste la meilleure .
chrisfree a écrit:
Et pourquoi ne pas mentionner l'intégrale par Jean-Bernard Pommier ! Elle est vraiment phénoménale bounce 
Hé Xavier, l'adresse e-mail de chrisfree quand il s'est inscrit, c'est quand même pas jbébert.pommier@wanadoo.fr ou un truc de ce genre, j'espère ? ... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Lun 9 Sep 2013 - 21:16

Cela dit, sans être exceptionnelle, cette intégrale de Jean-Bernard Pommier est vraiment très bien dan son genre, très classique (Pommier est un grand mozartien). En plus les prises de son Erato sont particulièrement réussies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Lun 9 Sep 2013 - 21:53

Pommier est une très belle valeur sûre, ce n'est pas plus arbitraire que bien d'autres choix. Dans le genre un peu lisse, ça me touche beaucoup plus que la grosse anthologie Gilels, par exemple.

Après, si on veut de l'extrême qui sente l'interprète, oui, ce n'est pas la bonne adresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Lun 9 Sep 2013 - 22:08

L'anthologie Guilels n'est pas lisse. Il y a certes une recherche constante de l'épure classique (op.10 inégalable dans cette optique), mais la force de la construction et la beauté incroyable du son font que ce n'est jamais lisse. Et si on se met à comparer au hasard la Waldstein, la Pastorale ou la Hammerklavier de Pommier avec celles de Guilels, je pense qu'il est n'est pas difficile de trancher en faveur de Guilels.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22820
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Sam 11 Jan 2014 - 14:06

Diablotin, in Playlist, a écrit:


Mélomaniac a écrit:


L'une de mes toutes préférées ! Dommage que la prise de son soit un peu terne -et en 33 tours, le pressage était carrément médiocre-. Tu en as pensé quoi ?
 
 
J'ai relu l'historique de ce Fil, différents membres ont déjà parlé de cette intégrale de 1968, que j'aime beaucoup. Plus que d'éventuelles influences jazzy, que je ne perçois guère, en tout cas pas à ce degré, je ressens une certaine liberté rythmique (dans la conception de la structure, des enchaînements, plutôt que dans le tactus), une saillante intelligence, et une bienfaisante imagination.
Le phrasé rivalise de maîtrise et d'audace, et c'est sur ce fil ténu que le discours guldesque invente sa pétillante rhétorique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1522
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   Dim 12 Jan 2014 - 11:21

adriaticoboy a écrit:
Cela dit, sans être exceptionnelle, cette intégrale de Jean-Bernard Pommier est vraiment très bien dan son genre, très classique (Pommier est un grand mozartien). En plus les prises de son Erato sont particulièrement réussies.

Elle est maintenant disponible sur le catalogue Qobuz, si ça intéresse quelqu'un. 25 € et des briquettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tacrolimus
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/10/2013

MessageSujet: Abdel Rahman El Bacha   Lun 24 Mar 2014 - 15:02

HeLLO,
Je vous écris pour savoir si certains parmi vous ont écouté les nouveaux enregistrements de Abdel Rahman El Bacha?
Pour ma part je connais les versions de Kovacevich, Grinbert et Badura Skoda que j’apprécie particulièrement pour la violence, le tourment et l'élégie qu'elles véhiculent.
D'avance, merci pour vos témoignages,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beethoven Sonates pour piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beethoven Sonates pour piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Beethoven Sonates pour piano
» Prokofiev Sonates pour piano
» Les plus belles sonates pour piano
» Beethoven Sonates pour piano
» Schumann - Sonates pour piano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: