Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alexandre Duhamel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2509
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Alexandre Duhamel   Sam 7 Jan 2017 - 13:48

Citation :
Nommé dans la catégorie Révélation Lyrique des Victoires de la Musique 2011, Alexandre Duhamel interprète cette saison Sancho (Don Quichotte) à l'Opéra National de Bordeaux, Der Herrufer (Lohengrin) à l’Opéra National de Montpellier, L’Horloge et le Chat (L’Enfant et les Sortilèges) à Monaco, Duparquet (La Chauve-Souris) à Marseille, Joseph dans L'Enfance du Christ de Berlioz à Varsovie, Albert (Werther) à Metz, Reims et Massy et Le Grand-Prêtre (Alceste) à l’Opéra de Lyon.

On a récemment pu l'entendre à la Scala dans le rôle de Panthée (Les Troyens, Berlioz), à l'Opéra National de Paris dans les rôles de Cithéron (Platée, Rameau), Mordred (Le Roi Arthus, Chausson) et Masetto (Don Giovanni, Mozart), en Guglielmo (Così fan tutte, Mozart) à l’Opéra de Tours et à Toulon, en Ramiro (L'Heure espagnole, Ravel) à Tours et en concert à Stuttgart et au Prinzregententheater de Munich, à l’Opéra de Bordeaux dans les rôles de Paolo (Simone Boccanegra, Verdi) et du Grand-Prêtre (Samson et Dalila, Saint-Saëns) ainsi qu’au Festival de de Glyndebourne dans La petite renarde Rusée de Janacek (Harasta).

Adolescent, il se passionne pour le théâtre et fait partie d'une troupe pendant plusieurs années avant de découvrir le chant avec Yves Sotin. Après une licence de journalisme à la Sorbonne, il est reçu à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il suit l'enseignement de Malcolm Walker. Il y travaille le Lied et la mélodie auprès d'Anne Le Bozec et suit les master classes de Margaret Honig, Malcolm King et Tom Krause. Il se perfectionne ensuite auprès de Susan Mc Culloch et Alain Fondary.

En 2009, il entre à l’Atelier lyrique de l’Opéra National de Paris et fait ses débuts à l'Opéra de Paris sous la baguette de grands chefs d’orchestre tels que Philippe Jordan (Gianni Schicchi, Carmen), Michel Plasson (Werther), Alain Altinoglu (Faust), Daniel Oren (Francesca Da Rimini), Marc Minkowski (Mireille) ou encore Carlo Rizzi (Don Carlo, La Fanciulla del West).

Ses qualités musicales et son aisance scénique font qu' il est rapidement engagé sur les scènes françaises et européennes : Zurga (Les Pêcheurs de Perles, Bizet) à la Salle Pleyel aux côtés de Roberto Alagna et Nino Machaidze, Panthée (Les Troyens, Berlioz) à l'Opéra de Marseille, Moralès (Carmen, Bizet), l'Horloge et le Chat (L'Enfants et les Sortilèges, Ravel), Wagner (Faust, Gounod), Le Héraut (L'Amour des Trois Oranges, Prokofiev) et Jake Wallace (La Fanciulla del West, Puccini) à l'Opéra National de Paris, Mercutio (Roméo et Juliette, Gounod) à l'Opéra-Théâtre d'Avignon, Valentin (Faust, Gounod) à l'Opéra-Théâtre de Metz, Don Andrès de Ribeira (La Périchole, Offenbach) à Marseille, Ping (Turandot, Puccini) à l'Opéra de Nice, La Balafre (La Vivandière, Godard) au Festival Radio France de Montpellier, Clavaroche (Fortunio, Messager) à l’Opéra-Théâtre de Limoges, Leporello (Don Giovanni, Mozart) à l'Opéra de Besançon, le Garde-Chasse (La Petite Renarde Rusée, Janacek) à l'Opéra de Rouen et à l’Opéra de Reims...

Son répertoire s'étend également à la Musique Sacrée : L'Enfance du Christ de Berlioz (Auditori de Barcelona), le Requiem de Fauré (Festival de Saint-Denis), La Messa di gloria de Puccini, La Petite Messe Solennelle de Rossini...

Il se consacre aussi à la Mélodie française et au Lied, et donne ainsi des récitals à l'Opéra de Paris (Amphithéâtre et Studio Bastille), au Corum de Montpellier (Festival Radio France), à La villa Médicis, à l'Opéra de Bordeaux...

Alexandre Duhamel a été élu par l'Adami Révélation Lyrique de l’année et a reçu en 2011 les Prix Lyriques du Cercle Carpeaux et de l'Arop, qui récompensent chaque année un jeune chanteur s'étant particulièrement distingué au cours de la saison sur la scène de l'Opéra de Paris.

source : http://www.alexandreduhamel.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2509
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Duhamel   Sam 7 Jan 2017 - 13:56

Alexandre Duhamel est le fils du journaliste Patrice Duhamel; avant de se consacrer complètement à l'art lyrique il a fait des études de journalisme. Hier soir, dans le Fauteuils d'orchestre il a chanté un extrait des Noces de Figaro ("Non piu andrai farfalone amoroso") et un de Thaïs ("Voila donc la terrible cité"). La voix m'a semblé plutôt solide et bien maîtrisée; en tout cas, s'il gère bien sa carrière il devrait aller loin.

Par contre, Anne Sinclair, malgré toute la bonne volonté qu'elle montre, est quelque peu verbieuse et ses présentations de chaque air est trop longue et pas très claires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elisabeth
Mélomane averti


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Alexandre Duhamel   Jeu 12 Jan 2017 - 9:52

Il sera bientôt, début février, à Metz pour les représentations de Werther et je me réjouis infiniment de le revoir :il y a quatre ans, environ, il y a chanté Valentin dans Faust . Encore un baryton français merveilleux. Il faudrait d'ailleurs (et je vais peut-être le faire) créer un topic sur les barytons, et en particulier les français. En tout cas il est digne des meilleurs ! Il est dans la lignée des Massard, Blanc, Fondary (n'en déplaise à certains ici, c'était un des plus grands), Tezier.
Une voix ample, belle, un timbre prrenant, une superbe diction. Il a tout, y compris une présence magnétique. A quand un CD d'airs d'opéra français, de Massenet en particulier ? Je l'achèterai tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2509
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Duhamel   Jeu 12 Jan 2017 - 10:26

elisabeth a écrit:
Il sera bientôt, début février, à Metz pour les représentations de Werther et je me réjouis infiniment de le revoir :il y a quatre ans, environ, il y a chanté Valentin dans Faust . Encore un baryton français merveilleux. Il faudrait d'ailleurs (et je vais peut-être le faire) créer un topic sur les barytons, et en particulier les français. En tout cas il est digne des meilleurs ! Il est dans la lignée des Massard, Blanc, Fondary (n'en déplaise à certains ici, c'était un des plus grands), Tezier.
Une voix ample, belle, un timbre prrenant, une superbe diction. Il a tout, y compris une présence magnétique. A quand un CD d'airs d'opéra français, de Massenet en particulier ? Je l'achèterai tout de suite.

Tézier qui est l'un de ses modèles Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82067
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Duhamel   Dim 15 Jan 2017 - 16:53

elisabeth a écrit:
Il sera bientôt, début février, à Metz pour les représentations de Werther et je me réjouis infiniment de le revoir :il y a quatre ans, environ, il y a chanté Valentin dans Faust . Encore un baryton français merveilleux.

Il a beaucoup changé sa technique dans l'intervalle : assombri, et beaucoup moins en avant. Ce n'est pas moche, mais il force davantage pour faire moins d'aigu et de son, c'est étrange.
(Petite déception en ce qui me concerne, son Zurga à la même période m'avait plongé dans une douce hystérie !)

Je serais curieux de connaître les raisons de ce changement ? Sombrer pour être à la mode, avoir des emplois plus larges et intéressants ? Ou bien ne se sentait-il pas à l'aise avec sa précédente technique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18943
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Alexandre Duhamel   Dim 15 Jan 2017 - 18:31

DavidLeMarrec a écrit:
Il a beaucoup changé sa technique dans l'intervalle : assombri, et beaucoup moins en avant. Ce n'est pas moche, mais il force davantage pour faire moins d'aigu et de son, c'est étrange.
(Petite déception en ce qui me concerne, son Zurga à la même période m'avait plongé dans une douce hystérie !)

Je serais curieux de connaître les raisons de ce changement ?  Sombrer pour être à la mode, avoir des emplois plus larges et intéressants ?  Ou bien ne se sentait-il pas à l'aise avec sa précédente technique ?

AH oui ce Zurga... bon faut dire aussi qu'il n'avait pas une grande concurrence vu le reste de la distribution. Alors il n'en brillait que mieux!
Après pour le "moins de son", il était quand même super sonore pour Mordred à Bastille il y a deux ans... Et avec un superbe mordant! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82067
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Duhamel   Dim 15 Jan 2017 - 19:43

Justement non, un peu étouffé, tassé sur son grave, plus engorgé. Je croyais que c'était l'effet d'un rôle trop grave et d'un orchestre, d'une distance défavorables, mais non, c'était pareil il y a quelques mois à l'ADAMI…
Rien à voir avec son ami de Roderick chez Debussy en 2012 ou son Zurga (2013 ?) à Pleyel, vraiment glorieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre Duhamel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Duhamel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexandre Duhamel
» ONP - Don Giovanni - janv.fév.2015 - Altinoglu / Haneke (?)
» ONP - Le Roi Arthus (Philippe Jordan, mai-juin 2015)
» Alexandre Borodine
» Alexandre Nevski-Prokofiev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: