Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + Casque filaire ...
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

 L'improvisation

Aller en bas 
+32
lulu
anaëlle
Cololi
Ravélavélo
luisa miller
Jof
Bernard Victor
Sidéroxylon
arnaud bellemontagne
Ophanin
Dub-Manu
Percy Bysshe
Wolferl
Poulet
jerome
Stanlea
Jules Biron
Tus
Stadler
Kia
Crapio
OYO TOHO
Morloch
WoO
DavidLeMarrec
Picrotal
lenain202
entropie
Tutur
Coelacanthe
antrav
Xavier
36 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6834
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

L'improvisation - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'improvisation   L'improvisation - Page 6 EmptyVen 15 Sep 2023 - 10:32

Pour ma part, j’avoue que tout en admirant beaucoup la capacité de pasticher parfaitement tel ou tel compositeur – et surtout celle de pasticher un grand nombre de compositeurs sans mélanger leurs styles, ou (raffinement suprême) en les mélangeant sciemment et volontairement –, je n’ai jamais été attiré ni vraiment intéressé par l’exercice…
C’est bien sûr largement lié au caractère de chacun (la discipline n’a jamais été mon fort, chose regrettable à bien des égards), mais pour essayer d’être plus précis je dirais que je ne ressens pas l’envie de m’approprier le langage d’un compositeur, dans la mesure où chaque langage est en soi un univers cohérent, dont les caractéristiques sont à la fois « répertoriables » et indissociables les unes des autres; or parmi ces caractéristiques il en est toujours (y compris chez mes grands chouchous) certaines que j’aime moins que d’autres, voire qui me déplaisent ou m’énervent franchement… Il existe bien sûr certaines œuvres (plutôt courtes) desquelles ces « traits négatifs » sont absents, mais ces œuvres sont des objets particuliers ne pouvant en aucun cas suffire à définir « le style du compositeur » qui quant à lui intègre tout, les « défauts » comme les « qualités » (j’insiste sur les guillemets).
Imiter ou pasticher un style dans son ensemble revient donc à prendre tout en bloc, s’approprier (ou assimiler) dans sa totalité un univers singulier qui constitue une altérité irréductible, quelles que soient les affinités que l’on peut avoir avec lui — l’idée me vient à l’instant d’une analogie avec le travail d’un acteur devant interpréter un personnage réel, et pour ce faire s’imprégner d’une personnalité qui n’est fondamentalement pas la sienne, dans tous ces aspects et toutes ses nuances, y compris celles qui sont le plus éloignées et réfractaires à sa propre nature…

Je jette ces idées en vrac (certaines me sont venues pendant que j’écrivais), sans prétendre exprimer un point de vue cohérent ni mûrement réfléchi : j’espère que tu/vous ne m’en voudras/ez pas de dire probablement quelques sottises…

Edit: je peux déjà ajouter un argument en quelque sorte inverse et complémentaire, à savoir qu’improviser dans le style d’untel revient à se priver de tout une panoplie d’ingrédients que l’on aimerait utiliser, mais qui sont étrangers à ce compositeur en particulier… (Oui bon, cela s’appelle une contrainte, je suis au courant rambo )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97400
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'improvisation - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'improvisation   L'improvisation - Page 6 EmptyDim 1 Oct 2023 - 19:42

J'ai continué ma pratique quotidienne de l'improvisation (en fin de séance, dix minutes de libre errance, en essayant de bâtir quelque chose de cohérence). En général, je m'inspire du langage et des thèmes de ce que je viens de jouer, pour me donner un point de départ.

Je trouve vraiment que ça permet de mieux comprendre les œuvres, on sent mieux ce qui est de l'ordre de la formule naturelle (qu'on aurait presque pu trouver aussi) et au contraire ce qui ressortit à l'intuition géniale du compositeur (qu'on ne peut pas avoir comme ça).

Je commence aussi à produire des choses qui m'intéressent un peu (aujourd'hui, impro en travaillant autour des deux principaux thèmes du premier mouvement de la symphonie de Franck).

Je suis surpris que ça produise si vite un résultat (un peu plus d'un mois), alors que je n'ai jamais pratiqué l'improvisation (un peu de réalisation de basse continue, mais c'est différent, c'est l'improvisation de l'habillage d'une musique déjà composée).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
 
L'improvisation
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: