Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -24%
LG OLED55CX6 – TV OLED UHD 4K – 55″ ...
Voir le deal
1099 €

 

 Luc Brewaeys, une découverte pour la France

Aller en bas 
+26
calbo
arsen6203
MickeyZeVrai
Bezout
ouannier
Kia
Sauron le Dispensateur
Kermit
Mathieuuuu
joachim
Schwark
Rubato
Swarm
Jules Biron
Morloch
Pousskine
entropie
antrav
-
Stadler
Opérateur opérationnel
DavidLeMarrec
Luc Brewaeys
Xavier
felyrops
Barzh
30 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 21:49

vartan a écrit:
Je n'ai pas l'expertise de vos avis de musiciens, mais dans le piano de Debussy, les Préludes sont les pièces que j'aime le moins et j'avoue qu'ici elles me plaisent plus.

Je t'encourage à écouter d'autres orchestrations. Wink
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 21:52

Je ne l'ai jamais fait. Dans Debussy j'ai plutôt entendu des réductions pour piano d'oeuvres symphoniques.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 21:53

Tu as écouté les 2 extraits que j'ai mis? Qu'en penses-tu?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 21:57

J'ai vu, c'est quel prélude ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 21:59

Feux d'artifice.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 22:13

Luc Brewaeys a écrit:
Il ne mélange presque jamais les couleurs d'orchestre (les mélodies sont données sans exception à un instrument, chez moi c'est hyper-rare), tandis que je n'ai fait que ça...

Pardon mais l'orchestration ce n'est pas simplement une question de doublures. On peut faire de magnifiques pages d'orchestres avec que des timbres purs. La doublure n'est en rien un gage de qualité, chez Debussy comme ailleurs. Debussy adore justement les timbres purs (cor anglais, flûte, hautbois d'amour...)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 22:24

Oui, j'ai écouté avec l'original au piano, mais je ne suis pas frappé par la discussion sur la résonance et la pédale. Mais je ne suis pas pianiste.

Par contre on n'a pas du tout la même vision des pièces de Debussy. Chez Matthews, le piano sert de départ à la création d'une autre pièce symphonique, là je pense plus au travail de Ravel, oui, avec "plus" de musique qu'écrite au piano, ce qui n'est pas le cas chez Luc je crois qui s'impose comme cadre plus strictement la partition. Plus tendu.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 22:26

vartan a écrit:
Oui, j'ai écouté avec l'original au piano, mais je ne suis pas frappé par la discussion sur la résonance et la pédale. Mais je ne suis pas pianiste.


Si tu écoutes le bout de la version Matthews que j'ai mis, impossible de ne pas voir la différence...

vartan a écrit:
Par contre on n'a pas du tout la même vision des pièces de Debussy. Chez Matthews, le piano sert de départ à la création d'une autre pièce symphonique, là je pense plus au travail de Ravel, oui, avec "plus" de musique qu'écrite au piano, ce qui n'est pas le cas chez Luc je crois qui s'impose comme cadre plus strictement la partition.

Ca s'appelle de l'instrumentation et je trouve que c'est d'un intérêt plus limité...
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 22:30

Bon c'est difficile de donner un avis sur une orchestration quand on connait mal l'original et qu'on a pas la partition sous les yeux.

Je sais en tous cas que j'aime bien La fille aux cheveux de lin. C'est assez joli mais il manque la cohérence et l'unité de l'original (c'est le piège dans ces pièces qui sont si courtes.)

Pour Voiles à la différence de Xavier, je crois qu'il manque pas mal de résonnance et de matière en général (cf. les bassons qui font la basse vers le début par exemple.)

J'écoute le troisième et c'est bien ce que je craignais même si encore une fois la partition de l'original me manque pour être sûr de moi. Mais il semblerait qu'on ait plus affaire à de l'instrumentation qu'à de l'orchestration. Pardon de le dire mais c'est assez pauvre et je n'ai pas l'ivresse que me procure habituellement la musique d'orchestre, et surtout l'orchestre "à la française"

Ce qui est sûr c'est que pour l'instant il n'y a pas un seul élément qui me permette de dire qu'il y a une pâte unique et personnelle derrière tout ça. Je dirais même le contraire, ça me semble assez convenu et impersonnel.

Mais je vais continuer à écouter les autres. Encore une fois je connais très mal l'original et je n'ai pas la parto pour piano, donc ce que je dis ne vaut rien.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 22:32

ouannier a écrit:

Pour Voiles à la différence de Xavier, je crois qu'il manque pas mal de résonnance et de matière en général (cf. les bassons qui font la basse vers le début par exemple.)

Tu as sans doute raison, mais ce défaut m'est apparu plus criant dans d'autres préludes...
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 22:57

J'écoute la harpe engloutie en ce moment même...
C'est assez beau toutes ces tenues de cordes divisées. Par contre quel gros risque cette disposition de bois, ça sonne faux forcément. Et puis donner ces premiers accords à la harpe et le célesta ce n'est sans doute pas ce qu'il y a de plus recherché mais je reconnais que c'est tentant et pas vilain.
Le tutti a l'air bien foutu, il faudra que je réécoute.
Je suis assez enthousiaste pour celui-là même si hélas on ne peut pas dire que tu bénéficies d'un orchestre de très haute tenue. En tous cas c'est un monument à orchestrer cette page. Tu as dû bien t'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 23:01

Tu as mis du piano dans le tutti de la cathédrale engloutie ? C'est de la triche ça non ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 23:18

J'écoute la terrasse deas audiences au clair de lune.
C'est très coloré et on est bien dans une esthétique française de l'orchestre, mais c'est peut-être la page qui manque le plus cruellement de pédale. C'est un peu sec en fait. Et puis mettre du piano dans une orchestration c'est un peu bizarre de se le permettre quand on se refuse tous les octaves. D'un côté une solution de facilité et de l'autre une contrainte impossible à respecter sans que la pâte orchestrale en souffre.
Le piano dans une orchestration ne devrait être utilisé - à mon humble avis - qu'au cas où la nomenclature orchestrale d'origine ne bénificie pas de suffisamment de graves... mais je peux me tromper...

Pardon de ne pas être très enthousiaste mais on ne peut pas dire que ce n'est pas joli. Si ce n'était pas franchement faux (cordes et bois) je dirais même que c'est agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieuuuu
Mélomane averti
Mathieuuuu

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 23:20

Citation :
Le piano dans une orchestration ne devrait être utilisé - à mon humble avis - qu'au cas où la nomenclature orchestrale d'origine ne bénificie pas de suffisamment de graves... mais je peux me tromper...

Je dirais plutôt, si la nomenclature orchestrale habituelle du compositeur le comporte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mathieualvado.com
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyLun 7 Mai 2007 - 23:23

Mathieuuuu a écrit:
Citation :
Le piano dans une orchestration ne devrait être utilisé - à mon humble avis - qu'au cas où la nomenclature orchestrale d'origine ne bénificie pas de suffisamment de graves... mais je peux me tromper...

Je dirais plutôt, si la nomenclature orchestrale habituelle du compositeur le comporte.

Oui dans ce cas c'est sûr que ça incite d'avantage à son utilisation et surtout ça l'excuse mais ce ne me paraît pas être une raison suffisante. Après tout dépend de de l'emploi que l'on en fait...

En tous cas dans l'orchestre de Debussy il n'y a pas de piano.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 0:29

Et bien messieurs, il n'y a pas de piano dans "mon" orchestre, mais si vous en entendez c'est justement une preuve que je maîtrise l'écriture pour orchestre au point à faire croire d'entendre quelque chose qui n'est pas là.
Quant à mes choix d'orchestrer la pédale ou non, je peux partiellement expliquer par le fait que je me suis inspiré pour certaines couleurs orchestrales sur (entr'autre) une interprétation/enregistrement sur un piano Erard, où les résonances (même avec la pédale) sont totalement différentes, et (en effet) parfois beaucoup plus sèches. Voilà donc pourquoi il y a tant de différence entre ce qu'a faqit Colin et moi-même dans l'extrait que proposait Xavier. Je peux vous faire écouter des extraits où l'inverse se passe. J'espère qu'ici je réponds un peu plus en profondeur à Xavier, parce qu'en effet ma réponse avec "les goûts" était un peu facile...
Concernant les "doublures", elles ne m'intéressent bien sûr pas en tant que telles, mais une doublure est pour moi un moyen d'enrichir un timbre donné et de créér une illusion auditive. Le tutti dans la "Cathédrale" en est un exemple, encore une fois, essayez de télécharger la partition et regardez comment j'ai fait. Tout se trouve dans des tout petits détails. L'effet "piano dans l'orchestre" est suggéré par l'utilisation de Gongs, mais les cors font du "tuilage" pour suggérer en même temps des orgues "submergées". Les cordes font du pizzicato/arco en même temps, pour garder une certaine attaque comme au piano. Un autre exemple où je fais quelque chose de différent à ce que ferait n'importe quel "instrumentateur traditionnel" (je ne veux offenser personne ici, que ce soit bien clair, s'il vous plait) dans le même Prélude est dans le diminuendo juste avant la "reprise en écho" du thème du tutti. "Normalement" s'il y a trois accords (comme ici) on utilise d'abord tout le monde, puis on laisse tomber les cuivres et finalement les bois pour terminer en pianissimo avec les seules cordes. Et bien je fais exactement l'opposé, ce sont les cuivres qui terminent seuls chez moi.
Je peux citer bien d'autres exemples, mais j'imagine que ceux qui le veulent les trouveront. Mais la transposition orchestrale de la pédale est donc tout à fait arbitraire mais je l'ai toujours fait (ou non) après réflection poussée. Et après on aime ou, moins.
Une chose encore sur l'orchestre qui a réalisé cet enregistrement. Il s'agit de l'orchestre philharmonique d'Anvers (ma ville natale) et ce n'est -en effet- pas un orchestre "top". Ils le savent, ont faits un effort immense mais sont parfaitement conscients qu'ils n'ont rendu qu'une infimité de la partition et des sonorités que j'avais dans la tête. Parfois c'est faux (je le sais bien), Harry Halbreich écrivait que c'est d'une difficulté technique redoutable pour l'orchestre. Il y a quelques mois l'orchestre Philharmonique de Rotterdam en a exécuté trois en concert sous la direction du jeune chef québecquois hyper-doué Yannick Nézet-Seguin. Je dois dire que là c'était déjà totalement différent, bien plus riche et équilibré que ce que je peux vous faire entendre jusqu'à présent. Ils avaient joués d'abord la version piano suivi immédiatement de la version de ma main. Il ont commencés avec la "Cathédrale", puis les "Terrasses" pour terminer avec le "Vent d'ouest". Le public était enthousiaste pas possible, l'orchestre a dû bisser le "Vent d'ouest".
Ouannier, une petite chose encore : le début de la Cathédrale comporte aussi un vibraphone... Ce n'est peut-être (comme tu dis) pas l'originalité la plus éclatante, mais c'est -par exemple- beaucoup plus proche (d'une façon) de l'univers de Debussy que la version Stokowsky du même Prélude...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 1:41

Sauron le Dispensateur a écrit:
Unéanmoins je trouve que les préludes de Debussy sont ainsi paradoxalement plutôt appauvris qu'autre chose... En fait je vois pas l'intérêt de ce type de travail...

Tout pareil, je ne comprend pas cette mode de vouloir orchestrer les préludes de Debussy. Je pense que se lancer dans ce genre de travail relève d'une certaine ignorance de l'art de Debussy, et que le résultat dessert forcément les oeuvres.
Si Debussy à choisi les couleurs du piano et non de l'orchestre, je pense qu'il faut respecter son choix et laisser en paix ses oeuvres. Je ne suis pas contre l'orchestration d'oeuvres pour piano, mais lorsqu'il s'agit d'une musique de timbres et de couleurs, c'est totalement inapproprié. C'est comme les transcriptions pour piano de La Mer ou du Martyre. Quel interêt?

Pour l'exemple de Xavier, je suis tout à fait d'accord. Le 1er extrait donne vraiment le sentiment de ne pas avoir affaire à une écriture d'orchestre. Ce qui est très curieux, c'est que j'ai reconnu de quel Prélude il s'agissait en écoutant le 2nd extrait.
Comme quoi les notes ne suffisent pas, il faut s'approprier l'esprit et les intentions du compositeur (et Dieu sait que Debussy est plutôt impénétrable Very Happy))
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 2:25

Euh Ouannier... J'aimerais bien savoir où tu as entendu un piano! Laughing

Luc Brewaeys a écrit:
Et bien messieurs, il n'y a pas de piano dans "mon" orchestre, mais si vous en entendez c'est justement une preuve que je maîtrise l'écriture pour orchestre au point à faire croire d'entendre quelque chose qui n'est pas là.

Ca va les chevilles? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 3:34

Citation :
c'est justement une preuve que je maîtrise l'écriture pour orchestre au point à faire croire d'entendre quelque chose qui n'est pas là.

Ce n'est plus de la musique, c'est de l'illusionnisme !


Davviiidddd Schiiiffferrrr, magicien des temps modernes ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 8:36

Xavier a écrit:
Euh Ouannier... J'aimerais bien savoir où tu as entendu un piano! Laughing

Oui je viens de réécouter et effectivement j'ai pris pour du piano un mélange de claviers (vibra célesta et peut-être d'autres...) de gongs harpe et pizz. Je trouvais ça un peu abusé aussi de mettre du piano dans cette musique et ça me paraissait étrange. Mais il s'agit ni plus ni moins d'une illusion accoustique en effet comme ça arrive très souvent quand il y a ce genre de mélanges. Mais de là à dire que cette illusion est préméditée et prévue Arrow pété de rire En général, tout le monde est surpris d'entendre des cloches où des tam-tams là où il n'y a en fait que des bois par exemple. A part dans Farben, je ne connais pas d'autres exemples où tout cela est volontaire, mais ça existe sûrement. En tous cas là je n'en crois pas un mot.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 8:41

Xavier a écrit:
Luc Brewaeys a écrit:
je veux encore préciser que je m'amuse, parce que -vraiment- je préfère une bonne discussion que des louanges dénués de commentaires. Le fait que nous ne sommes pas toujours d'accord ne diminue pas le plaisir de ce débat pour lequel je vous remercie. En fait, et c'est pas mal du tout, vous me forcez à nouveau de réfléchir à propos de ce que je fais. Merci pour cela.

Wink

Pour illustrer ce que je disais, voici le passage en question dans ta version:
http://xavierscriabine.free.fr/brewaeys.mp3

Et maintenant dans la version Matthews:
http://xavierscriabine.free.fr/matthews.mp3

On peut trouver à critiquer, mais ça me semble mieux équilibré, plus beau, et plus debussyste.

Comme quoi il suffit de pas grand chose, un peu de harpe en fond et des tenues de bois et/ou cordes avec un rythme ou non.
Effectivement, écouter ces deux orchestrations l'une après l'autre et c'est assez flagrant la vide de l'une et l'espace sonore rempli de l'autre, y'a pas photo.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 9:37

ouannier a écrit:
Mais de là à dire que cette illusion est préméditée et prévue Arrow pété de rire En général, tout le monde est surpris d'entendre des cloches où des tam-tams là où il n'y a en fait que des bois par exemple. A part dans Farben, je ne connais pas d'autres exemples où tout cela est volontaire, mais ça existe sûrement. En tous cas là je n'en crois pas un mot.
Et bien, mon cher, il faudra quand même s'habituer à l'idée : c'était dans mon cas tout à fait prémédité, comme d'ailleurs tout ce que j'écris. J'entends et je "fabrique" mes sonorités, ce n'est pas pour rien que j'appartiens à "l'école spectrale" (si elle existe)...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 9:39

ouannier a écrit:
Comme quoi il suffit de pas grand chose, un peu de harpe en fond et des tenues de bois et/ou cordes avec un rythme ou non.
Effectivement, écouter ces deux orchestrations l'une après l'autre et c'est assez flagrant la vide de l'une et l'espace sonore rempli de l'autre, y'a pas photo.
Bof, c'est facile de dire qu'il ne faut pas grand chose, faut quand même venir sur l'idée...
Et, comme je disais dans mon message précédent : je peux vous faire écouter des fragments de l'ami Colin comparés au miens qui donnent exactement l'effet opposé à ce que Xavier veut "prouver".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 13:33

Luc Brewaeys a écrit:
ouannier a écrit:
Comme quoi il suffit de pas grand chose, un peu de harpe en fond et des tenues de bois et/ou cordes avec un rythme ou non.
Effectivement, écouter ces deux orchestrations l'une après l'autre et c'est assez flagrant la vide de l'une et l'espace sonore rempli de l'autre, y'a pas photo.
Bof, c'est facile de dire qu'il ne faut pas grand chose, faut quand même venir sur l'idée...
Et, comme je disais dans mon message précédent : je peux vous faire écouter des fragments de l'ami Colin comparés au miens qui donnent exactement l'effet opposé à ce que Xavier veut "prouver".

C'est pourtant l'effet général que me donne la comparaison de vos 2 styles d'orchestration.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 22:14

Luc Brewaeys a écrit:
ouannier a écrit:
Mais de là à dire que cette illusion est préméditée et prévue Arrow pété de rire En général, tout le monde est surpris d'entendre des cloches où des tam-tams là où il n'y a en fait que des bois par exemple. A part dans Farben, je ne connais pas d'autres exemples où tout cela est volontaire, mais ça existe sûrement. En tous cas là je n'en crois pas un mot.
Et bien, mon cher, il faudra quand même s'habituer à l'idée : c'était dans mon cas tout à fait prémédité, comme d'ailleurs tout ce que j'écris. J'entends et je "fabrique" mes sonorités, ce n'est pas pour rien que j'appartiens à "l'école spectrale" (si elle existe)...

Et en fait c'est dans quel but que tu t'évertues à recréer coûte que coûte la sonorité d'un piano dans l'orchestre ? scratch C'est pour faire genre : Voyez je suis pas foutu de me passer d'un piano quand j'écris pour orchestre !!
Non plus sèrieusement, puisque tu contrôles si parfaitement ton orchestre et que l'accoustique n'a plus aucun secret pour toi, tu dois avoir une raison de faire ressortir ces sonorités. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 22:16

Moi je ne l'entends toujours pas ton piano Ouannier! siffle
Wink
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 22:25

Xavier a écrit:
Moi je ne l'entends toujours pas ton piano Ouannier! siffle
Wink

Normal y'en a pas Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 22:42

Citation :
ce n'est pas pour rien que j'appartiens à "l'école spectrale" (si elle existe)...

Je ne vois absolument pas le rapport entre notre ami compositeur et la musique spectrale scratch
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 22:43

Bezout a écrit:
Citation :
ce n'est pas pour rien que j'appartiens à "l'école spectrale" (si elle existe)...

Je ne vois absolument pas le rapport entre notre ami compositeur et la musique spectrale scratch

C'est assez frappant si tu écoutes 2-3 de ses oeuvres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 22:44

Bezout a écrit:
Citation :
ce n'est pas pour rien que j'appartiens à "l'école spectrale" (si elle existe)...

Je ne vois absolument pas le rapport entre notre ami compositeur et la musique spectrale scratch


Normal y'en a pas Laughing












Bon lourd à force... Arrow Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 8 Mai 2007 - 23:51

Citation :
C'est assez frappant si tu écoutes 2-3 de ses oeuvres.

Je me répète, je ne vois absolument pas de rapport avec la musique spectrale.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 9 Mai 2007 - 0:06

Tu as écouté quelles oeuvres?
La pièce que j'ai aimé, la vita fugge, relevait moins d'une esthétique spectrale que les autres comme les symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 9 Mai 2007 - 16:12

Je te charrie un peu, mais c'est juste pour dire qu'entre Grisey ou Murail, et notre ami, il n'y a pas de rapport.
C'est un peu rapide de se revendiquer de la plus pure école spectrale je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 9 Mai 2007 - 17:07

Tout d'abord : demande un peu à Murail (malheureuseùent trop tard pour Grisey). Il me connaît très bien et confirmera que ma technique de base de composition est bel et bien le spectralisme. Le résultat est (heureusement) parfois tout différent parce que j'ai d'autres influences également et parce que j'intègre d'autres techniques et (ça vous surpendra) des éléments mélodiques. Mais harmoniquement ma musique est hyper-spectrale !
Puis : je n'avais pas l'intention de faire "entendre" spécifiquement un piano dans la "Cathédrale", mais d'intégrer une attaque de sonorité claire tout comme un piano peut le faire. Et comme c'était intentionnel et qu'il y a des gens qui semblent l'entendre, j'ai pleinement réussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 9 Mai 2007 - 19:09

Bezout a écrit:
Je te charrie un peu, mais c'est juste pour dire qu'entre Grisey ou Murail, et notre ami, il n'y a pas de rapport.

C'est pour ça que je te demande quelles oeuvres tu as écoutées parce que moi je vois très bien le rapport...
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 9 Mai 2007 - 19:39

Ben ce que tu m'avais fait écouter
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 9 Mai 2007 - 19:55

Heureusement que j'ai dit plus haut:

Xavier a écrit:
Tu as écouté quelles oeuvres?
La pièce que j'ai aimé, la vita fugge, relevait moins d'une esthétique spectrale que les autres comme les symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 9 Mai 2007 - 20:11

Tu m'as fait écouter une des symphonies, avec en effet des effets spectraux avec les cuivres (même si ça ne suffit pas, pour ma part, à trouver qu'il y ait une recherche spectrale)
Revenir en haut Aller en bas
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyJeu 10 Mai 2007 - 17:04

Bezout a écrit:
Tu m'as fait écouter une des symphonies, avec en effet des effets spectraux
Je n'écris pas d'effets, j'écris de la musique. Il y a un discours, quand même.
Bezout a écrit:
(même si ça ne suffit pas, pour ma part, à trouver qu'il y ait une recherche spectrale)
Je ne fais pas de "recherche" spectrale, ma musique "est" spectrale de sa technique de composition, mais -comme je disais plus haut- avec un tas d'autres choses en plus. La base harmonique et la conception des sonorités orchestrales sont cependant toutes spectrales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyJeu 10 Mai 2007 - 21:29

Citation :

Je n'écris pas d'effets, j'écris de la musique.

"Ils disent tous ça"

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyVen 11 Mai 2007 - 8:48

Tu as tout à fait raison sur ce dernier point, mais je suis assez sûr maintenant que tu vois très bien ce que je veux dire...
Je constate avec plaisir que te ne réagis plus sur mon "deuxième" point (le spectralisme dans ma musique), donc là aussi tu as "vu" ce que j'ai voulu dire : la différence entre la musique spectrale et la mienne, qui l'est également (techniquement parlant) mais qui est (totalement, oui) différente d'expression. Je crois qu'en effet c'est là que réside la plus grande différence avec la musique de Murail/Grisey/Dufourt : c'est l'expression et le discours.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyVen 11 Mai 2007 - 22:21

Eh bien, vous n'avez pas pris trop de temps à enfiler vos gants... Et vous n'avez pas trop abîmé non plus le dos de la cuillière. Confused

D'après ce que tu m'en fais entendre, Xavier, je trouve l'orchestration de Matthews plus sucrée, plus confortable, moins intéressante à l'écoute. Ce lit de cordes pour créer la résonance ne m'enthousiasme pas.

Je ne m'engagerai pas dans le débat de ce qui est le plus méritoire, mais pour le résultat, je préfère, avec cette brève comparaison, de loin la lisibilité de Luc.
Mais ce n'est pas à armes égales, il est vrai : j'ai écouté l'ensemble chez Luc, et pas chez Matthews.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptySam 12 Mai 2007 - 3:52

DavidLeMarrec a écrit:

D'après ce que tu m'en fais entendre, Xavier, je trouve l'orchestration de Matthews plus sucrée, plus confortable, moins intéressante à l'écoute. Ce lit de cordes pour créer la résonance ne m'enthousiasme pas.

Moi non plus je l'ai dit je ne trouve pas ça sensationnel.
Mais au moins, la résonance est traitée, ce qui me semble indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptySam 12 Mai 2007 - 16:50

Xavier a écrit:
Mais au moins, la résonance est traitée, ce qui me semble indispensable.
La plupart des critiques (et musiciens et collègues compositeurs) qui préfèrent "ma version" est justement que la musique devient immensément "claire", presque comme une "analyse" de l'oeuvre originale. Et quand même ils trouvent également que c'est très symphonique et que les gens qui ne connaissent pas l'original (et j'ai été surpris que ces gens-là sont nombreux) n'ont pas l'idée qu'il s'agit ici d'une orchestration d'une oeuvre pour piano.
Et maintenant, en principe, j'arrête de réagir sur les Debussy. Je préfère finalement discuter ma propre musique... Ceux qui veulent absolument discuter sur les Préludes, contactez-moi directement "chez moi" (via mon site). Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
MickeyZeVrai

Nombre de messages : 2984
Age : 32
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMar 29 Jan 2008 - 22:23

Les liens ne sont plus valables, quelqu'un pourrait mettre ce qu'il a sur mediafire... Ce serait sympa ! Surprised

Bah Entropie, il a dit qu'il aimait alors que d'habitude, la musique moderne ça l'embête...
Revenir en haut Aller en bas
http://homondieu.blogspot.com/
arsen6203
Mélomaniaque
arsen6203

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 30 Jan 2008 - 10:09

MickeyZeVrai a écrit:
Les liens ne sont plus valables, quelqu'un pourrait mettre ce qu'il a sur mediafire... Ce serait sympa ! Surprised

Bah Entropie, il a dit qu'il aimait alors que d'habitude, la musique moderne ça l'embête...

Pas besoin vas directement sur son site;
http://www.lucbrewaeys.com/
Par contre il n'a pas remis tout en ligne, il faut fouiller. Son opéra est toujours dispo.
Revenir en haut Aller en bas
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
MickeyZeVrai

Nombre de messages : 2984
Age : 32
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 30 Jan 2008 - 14:38

Merci. mains
Revenir en haut Aller en bas
http://homondieu.blogspot.com/
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 30 Jan 2008 - 14:41

Bonjour tout le monde, ily a bien longtemps, j'ai eu affaire à deux (éh oui) cancers, et finalement j'ai terminé tous les traitements possibles et je peux (re)commencer ma convalescence.
Enfin, pour être bref, j'ai un (second) site sur lequel l'on peut écouter des fragments musicaux. J'y ajouterai deux Préludes d'ici une heure environ. Ce site est : http://www.compositiontoday.com/luc_brewaeys
Voilà, n'hésitez pas à me contacter (via mon site officiel, voir l'intervention ci-dessus) si vous avez d'autres questions !
Bien à vous,
Luc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 30 Jan 2008 - 16:07

Quelle journée ! Après Sud, voilà Luc qui nous revient ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Luc Brewaeys
Mélomane averti
Luc Brewaeys

Nombre de messages : 166
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 EmptyMer 30 Jan 2008 - 17:44

Eh oui, ressucité (presque littéralement) finalement. Je suis encore très faible et immensément fatiqué, mais j'ai quand même pu reviser (et allonger) deux oeuvres pendant l'année dernière et je viens d'achever une nouvelle pièce pour 7 instrumentalistes. Je suis donc -tout doucement- de retour. Merci d'ailleurs de l'accueil chaleureux et enthousiaste.
Luc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Contenu sponsorisé




Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Luc Brewaeys, une découverte pour la France   Luc Brewaeys, une découverte pour la France - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luc Brewaeys, une découverte pour la France
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: