Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
– 10 euros sur le nouveau Xiaomi Mi Stick TV
29.99 €
Voir le deal

 

 Domenico Cimarosa 1749-1801

Aller en bas 
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyJeu 8 Mar 2007 - 12:42

Domenico Cimarosa 1749-1801 200px-Domenico_Cimarosa


Sa vie :

Né dans une ville proche de Naples, il a été orphelin à 7 ans et devint alors apprenti boulanger.

Un don pour la musique a eté détecté et en 1761 il a été admis au conservatoire Santa Maria di Loreto où il étudia l'orgue, le clavecin, le violon, le chant et la composition.

Ses débuts de compositeurs seront rapides : en 1772 son premier opéra comique est monté au Teatro dei Fiorentini de Naples (il a 23 ans) " le stravaganze del conte ", il voyage alors en Italie entre Naples, Rome, Venise et Turin, enchaînant les succès dans chaque ville. Il sera maestro del Ospedaletto, conservatoire vénitien réservé aux jeunes filles, à partir de 1782.

En 1787, il se rend à Saint Petersbourg à l'invitation de Catherine II - après d'autres compositeurs italiens tels que Paisello,Sarti, Galuppi et Traetta.

Ce voyage est l'occasion de visiter Vienne et Varsovie à 38 ans. Il restera 4 années entières en Russie, jusqu'en 1791, puis il reviendra en Italie en faisant un passage à Vienne au cours duquel il sera chargé par l'empereur Leopold II de composer un opéra sur un livret de Bertati " Le Mariage Secret", créé en 1792, son oeuvre lyrique qui est la plus régulièrement (façon de parler) jouée aujourd'hui.

Rentré à Naples, il composa un " Hymne contre les tyrans" qui ne sera pas du goût de Ferdinand IV quand ce dernier remontera sur le trône. Cimarosa sera emprisonné malgré ses chants en l'honneur du souverain.

Il finira sa vie réfugié à Venise directeur d'un petit choeur.

Sa musique :

De son vivant, il était aussi réputé comme un des plus grands compositeurs de son temps à l'égal des Haydn, Mozart, Salieri, Galuppi. Ce n'est pas un novateur, mais il est doué d'un immense talent de mélodiste et maîtrise parfaitement l'écriture musicale de son temps.

C'était aussi un grand spécialiste de l'art comique et il était très au fait de l'évolution du théatre qu'il adaptait à l'opéra. Son chef d'oeuvre serait "Le Mariage Secret", qui a fait sa renommée.

Son oeuvre vocale la plus étonnante est "Il maestro di cappella", dans lequel il semble se mettre en scène.


Musique instrumentale :

8 symphonies por cordes
6 symphonies pour orchestre
concerto pour 2 flutes et orchestre
87 sonates pour pianoforte ou clavier
Allegro pour clavier

Musique vocale :

cantates
hymnes avec orchestre
12 canzione pour voix et pianoforte avec des versions pour violon,
8 duos pour soprano et clavier
oratorios
messes
requiems
Te Deum, Magnificat
(en tout une vingtaine de pièces sacrées)

Musique Théatrale :

70 opéras
dont : (lieu et date de création)
- L'Italiana in Londra (Rome 1779)
- Gianninae Bernardone (Venise 1781)
- I due baronni di Rocca Azurra (Rome 1783)
- Chi dell'altrui si veste (Naples 1783)
- Il mercato di Malmantile (Florence 1784)
- Il credulo (Naples 1786)
- Il matrimonio per raggiro, Le trame deluse (Naples 1786)
- Il matrimonio segreto (Le mariage secret) (Vienne 1792, Paris 1793)
- Le astizie femminili (Naples 1794)
- I nemmici generosi (Rome 1796)
- Gli Orazi e i Curiazi (Naples 1796)
- Il maestro di cappella (Leipzig 1810).


Sources : Marc Honneger (Dictionnaire de la musique) - Dictionnaire Encyclopédique de la Musique Université d'Oxford


Dernière édition par le Ven 9 Mar 2007 - 19:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyJeu 8 Mar 2007 - 12:46

Je n'ai malheureusement entendu que très peu de sa musique,

De ses opéra, je n'ai entendu que le fameux Il matrimonio segreto, et je crois le seul disponible en discographie,
on peut trouver un de ses requiems écrits en Russie et ses sonates pour piano sont jouées de temps en temps.

C'est dommage que l'année Mozart n'ait pas permis de se pencher sur un des ses contemporains les plus célèbres. Ce que j'ai entendu m'a plu, très classique mais qui sait si des trésors ne se trouvent pas parmi ces 70 opéras jamais joués ?
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
chipstouille
Mélomane du dimanche
chipstouille

Nombre de messages : 67
Age : 39
Date d'inscription : 14/01/2007

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyJeu 8 Mar 2007 - 15:47

C'est bien comme instrument ça, la plute? Mr. Green

J'ai une question sinon, est-ce que tu saurais me dire si son voyage en Russie se ressent dans sa musique? Est-ce qu'on retrouve une influence des musiques traditionnelles du pays? (à l'image de Domineco Scarlatti et la péninsule ibérique)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nightfall.fr
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyJeu 8 Mar 2007 - 17:37

Je connais de Cimarosa seulement les sonates pour clavier: c'est tout joli mais ça vaut pas grand chose musicalement pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyJeu 8 Mar 2007 - 18:13

chipstouille a écrit:
C'est bien comme instrument ça, la plute? Mr. Green

J'ai une question sinon, est-ce que tu saurais me dire si son voyage en Russie se ressent dans sa musique? Est-ce qu'on retrouve une influence des musiques traditionnelles du pays? (à l'image de Domineco Scarlatti et la péninsule ibérique)

la plute c'est comme le plavecin et le piolon, c'est des instruments anciens Very Happy

J'avais fait des tonnes de fautes de frappe, j'en ai supprimé une partie.

Sinon, j'ai entendu un Requiem écrit en Russie, et c'est de la musique italienne sans aucune influence russe. L'influence a plutôt été en sens inverse et c'est ce que Catherine II souhaitait, insuffler un souffle nouveau dans la musique de son pays.

Peut-être existe t'il des pièces plus inspirées par le folklore russe mais j'ai des doutes.

Ce que j'ai entendu de sa musique est très classique, mais bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyVen 9 Mar 2007 - 12:30

Pour "Il maestro di cappella" j'ai la date Naples, 1787. En fait, c'est un ballet qui fait partie de "Il fanatico burlato" commedia per musica di Saverio Zini, musica di Cimarosa, impressario Giuseppe Lucchesi...
"Il fanatico burlato" était suivi de "Aci e Galathea", ballo pastorale di Giambattista Giannini, et du ballet "Il maestro di cappella, o sia Il tutore deluso", ballo di mezzo carattere, sans nom de compositeur.
Voilà le texte du livret, mais il se peut que le ballet a été retravaillé plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyVen 9 Mar 2007 - 14:27

Pour moi, qui suis très poussé vers le classicisme, il va sans dire que j'aime beaucoup Cimarosa, dont la musique rappelle celle de Mozart. Je regrette seulement qu'il ne se soit presque consacré qu'à l'opéra (pas moins de 65 !). Il y a quand même un certains nombre d'oeuvres religieuses, dont un Requiem en sol mineur, de 1787, qui devrait, à mon sens, être connu davantage, et quelques cantates et oratorios

Peu de musique instrumentale : ses 81 sonates sont en fait des sonatines en 1 mouvement dont la durée excède rarement les 3 minutes. Mais rien à voir avec Scarlatti !
Les oeuvres appelées "symphonies" ne diffèrent en rien de ses ouvertures d'opéra : en 1 ou 3 mouvements, elles ne durent pas 10 minutes. Là aussi, rien à voir avec les symphonies de Haydn ou Mozart, qui sont contemporaines;
Deux concertos: un pour clavecin, de jeunesse, ressemble à du CPE Bach, l'autre, pour 2 flûtes et orchestre de 1783, se termine par une jolie pastorale.
Enfin, une série de 6 Quatuors pour flûte et cordes, agréables à écouter.

On sent bien que son domaine de prédilection était l'opéra, et en particulier l'opéra-bouffe. Son chef d'oeuvre est Il Matrimonio Secreto, c'est aussi le seul pour lequel il existe plusieurs enregistrements. A noter aussi les Tri amanti et Le astuzzi femminilli. Les autres sont un peu connus grâce à leurs ouvertures, qui soit dit en passant, valent celles de Rossini. C'est du moins mon avis Embarassed

Concernant Il Maestro di Cappella, Felyrops, ou je me trompe fort, mais pour moi ce n'est pas un ballet. Son appellation est "intermezzo giocoso" il est composé pour voix de basse et orchestre, et raconte les démêlés d'un chef d'orchestre qui n'arrive pas à se faire obéir par ses instrumentistes. Sa date de composition est incertaine, on sait seulement qu'il a été édité en 1810, après la mort de Cimarosa.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Cimarosa   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyVen 9 Mar 2007 - 19:33

J'ai juste copié l'intitulé du libretto tel qu'il se trouve dans le catalogue de la 'Library of Congress' (Washington, édition de 1914). D'après eux c'est bien imprimé à Naples en 1787.

D'ailleurs, Fétis (1875) confirme que "l'année 1787 ne fut marquée que par Il Fanatico Burlato, pour le théâtre du Fondo". A noter que dans son catalogue complet (???) de l' oeuvre on ne retrouve pas "Il maestro di cappella" comme oeuvre autonome.

Intéressant aussi que Fétis (sa notice est plus longue que dans le New Grove) mentionne sous le n° 68 "Messe de Réquiem pour les funérailles de la duchesse de Serra Capriola, morte à Petersbourg (1790)" et sous le n° 71 du catalogue "cinq cents morceaux détachés pour le service de la Cour de Russie" (1792).
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyVen 9 Mar 2007 - 20:00

pauvre Domenico, on n'est même plus sûr de son nombre de sonates et d'opéras Sad

plus qu'une solution : que Brillant fasse une intégrale (avec nouvelles productions pour les plus de 60 opéras jamais enregistrés) comme pour Mozart et la commercialise pour 100 euros comme Mozart bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 28/08/2005

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyVen 9 Mar 2007 - 20:54

Tu peux toujours leur envoyer un mail...je possède Il Matrimonio Segreto dans la version Barenboim, je trouve ça plaisant, mais ça ne va pas plus loin, faudrait peut-être que je réecoute...Quelqu'un connait-il L'Olimpiade, qui est seria je crois et est paraît-il trés réussi ?


Dernière édition par le Sam 10 Mar 2007 - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Mar 2007 - 0:28

Oui, Lysandre, je connais, mais je me demande si le tout dernier que je mentionne ne soit le plus intéressant:
"L'Olimpiade", trouvé dans ce même catalogue de la 'Library of Congress", sur un libretto de l'illustre Pietro Metastasio, 2 actes, première représentation à Vicenza au Nuovo Teatro Eretenio le 10-7-1784, livret imprimé à Lucca, Bonsignori, en 1784.
Mais comme cela arrive souvent au 18e siècle, il y a aussi "L'Olimpiade" imprimé à Venise en 1733 en 3 actes, sans nom de compositeur, idem imprimé à Paris en 1755 sans nom de compositeur, idem composition de Pasquale Anfossi, Venise 1774, idem composition de Ferdinando Bertoni, idem composition de Francesco Bianchi, imprimé à Milan en 1781, idem composition de Giovanni Borghi, imprimé à Florence en 1785, idem composition de Ferdinando Brivio, imprimé à Torino en 1737, idem composition de Caldara, imprimé à (...) en 1733, idem composition de Vincdenzo Federici, imprimé à Torino en 1790, idem composition de Ignacio Fiorillo, imprimé à Venise en 1745, idem compostion de Galuppi, imprimé à Sienne en 1763, idem composition 'di tre maestri di capella celebri' Pietro Guillelmi, Antonio Pampani e Francesco Brusa, imprimé à Venise en 1767, idem composition de Johann Hasse, imprimé à Dresde en 1756, idem compostion de Nicolo Jommelli, imprimé à Stuttgard en 1761, idem composition de Gaetano Latilla, imprimé à Venise en 1752, idem composition de Pergolesi, imprimé à Venise en 1738, idem composition de Sacchini, imprimé à Paris en 1777, idem composition d'Antonio Vivaldi, imprimé à Venise en 1734, là j'arrête parce qu'il y en a encore 9 autres, tous sur le texte de l'abbé Metastasio (quesqu'il a dû recevoir comme droits!)
Tu vois, il y a l'ambarras du choix...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Mar 2007 - 0:31

Metastasio est mort richissime. Le André Rieu de son temps, édité chez Brilliant. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Mar 2007 - 0:42

Pietro Metastasio, qui s'appelait en réalité Trapasso (mais c'est pas très commercial) est trépassé en 1782, à l'âge de 84 ans, richissime. Mais il n'a donc plus pu apprécier le Cimarosa. Mais bien-sûr, tout le monde connaît sa Clemenza di Tito.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Mar 2007 - 0:49

Franchement je ne raffole pas de son écriture. Confused
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Mar 2007 - 0:52

Heureusement qu'il y avait Mozart!
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Mar 2007 - 0:53

felyrops a écrit:
Heureusement qu'il y avait Mozart!

Tu l'as dit !!!
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyDim 11 Mar 2007 - 11:27

Apparement, devrait sortir cette semaine une première au disque: Il Credulo chez Archipel.
C'est une ancienne version: Alfredo Simonetto dirige la RAI avec Cesare Valletti, Sesto Bruscantini, Dora Gatta et Franco Calabrese.

Ca a été enregistré en 1956 donc vu que l'orchestre est la RAI, ça pourrait etre libre de droit Wink

Domenico Cimarosa 1749-1801 393_0362
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyMar 13 Mar 2007 - 14:00

Pour "Il Credulo" la Library of Congress possède 2 versions:
1. "Il Credulo, con farsa La baronessa Stramba", Napoli, 1768, da rappresentarsi nel Teatro Nuovo sopra Toledo nel carnevale 1768.
2. "Il Credulo, con farsa L'impresario in angustie", Napoli, 1768, da rappresentarsi nel Teatro Nuovo sopra Toledo per terz'opera di quest'anno.

La version 2 était la première représentée, suivie pour le Carnaval de la version 1 qui était la première composée. Le libretto est de Giuseppe Diodati.
Pour 1. le deuxième et dernier acte n'a qu'une scène, suivie de la farce en 16 scènes.
Pour 2. le premier acte a 13 scènes, le deuxième acte une scène, suivie de la farce.
Il me semble, Kia, que Cimarosa est dans l'ascenseur.
Revenir en haut Aller en bas
hansi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Nov 2007 - 18:17

Je suis tout à fait d'accord avec Joachim, il est regrettable que son Requiem ne soit pas connu davantage. Son concerto pour flute, hautbois et orcheste est superbe ! C'est vraiment du classique, du Mozart craché ou l'inverse !Ils ont vécu en même temps ces deux musiciens ! Se sont-ils fréquentés, se connaissaient-ils ? Mozart de 7 ans son cadet s'est-il inspiré de Cimarosa pour écrire sa musique ? Pourquoi Mozart est-il si connu, si estimé ? Pourquoi Cimarosa est-il si méconnu ?
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Nov 2007 - 19:29

Cimarosa méconnu? Je ne pense pas. Il est toujours estimé à sa juste valeur.
Un autre contemporain de Mozart, Ditters von Dittersdorf, avait plus de succès que Wolfgang, à Vienne et en Bohème. A tort, comme on sait à présent.
Revenir en haut Aller en bas
hansi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptySam 10 Nov 2007 - 21:48

felyrops a écrit:
Cimarosa méconnu? Je ne pense pas. Il est toujours estimé à sa juste valeur.
Un autre contemporain de Mozart, Ditters von Dittersdorf, avait plus de succès que Wolfgang, à Vienne et en Bohème. A tort, comme on sait à présent.

Tu demandes dans la rue s'ils connaissent von dittersdorf ou cimarosa ? Niet niet ! Par contre tout le monde connait Mozart ! C'est une forme de consécration non ? Etre connu du très grand public !
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyDim 11 Nov 2007 - 12:28

Au 18éme, c'était important d'obtenir le soutien moral et pécuniaire de bienfaiteurs. Carl Ditters fut sponsorisé par l'empereur Joseph II, l'évêque de Gross-Wardein et le prince-évêque de Breslau.
Si après 250 ans il en reste quelque chose, il faut bien qu'il composait avec un tant soit peu de talent. Mais d'accord, Mozart en avait beaucoup plus.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyLun 17 Aoû 2009 - 20:44

Quelqu'un connaît son Dixit Dominus de 1796? J'ai croisé un disque CPO, par des interprètes italiens (dir. Fabien Pirona), mais pas moyen d'écouter un extrait sur place.

Domenico Cimarosa 1749-1801 51YKQqZwBaL._SL500_AA240_

Depuis je suis passé sur le site de JPC (plus précisément ici), on a droit qu'à quelques secondes mais si tout le reste est à l'avenant ça peut être pas mal!
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyMar 15 Juin 2010 - 16:26

Le succès en son temps de Cimarosa me parait mérité, ses opéras sont très beaux sur le plan de la voix et écouter aujourd'hui le mariage secret, le donne rivali, l'astuce féminine ou l'amor rende sagace, de ce compositeur napolitain, comblera les amateurs de mélodie s'ils font l'effort d'une écoute attentive. On néglige actuellement Cimarosa parce qu'on ne l'entend pas.
Au TCE on donnait le mariage secret il y a une quinzaine d'années, ce fut à la fin un tonnerre d'applaudissements d'au moins un quart d'heure.
Stendhall était fou du mariage secret, il a du le voir plus de 30 fois je crois de mémoire. Rossini vénérait Cimarosa.
Quand Cimarosa est revenu à Naples après une longue absence de cette capiatale de l'opéra du 18è siècle, le mariage est joué plus de 100 fois de suite.
C'est le seul opéra bissé intégralement en 1792, à la première de Vienne, à la demande de l'empereur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyMer 16 Juin 2010 - 8:26

Il y a aussi l'Olimpiade, qui est une très belle chose dans le domaine du seria.

Sinon, j'avoue que personnellement, Martin y Soler et surtout Salieri me paraissent de très loin plus intéressant que Cimarosa qui m'apparaît tout de même comme un compositeur plus mineur (ou du moins, moins génial que Salieri et Mozart, quoi).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyMer 16 Juin 2010 - 22:29

Pour Mozart, d'accord, encore que ce que nous aimons en lui, c'est son imitation des opéras napolitains. Il pratique le même style d'opéra dans la trilogie que ... Cimarosa. Les deux hommes ne se sont pas fréquentés je crois, alors que Mozart a connu et apprécié Piccinni, Paisiello et un peu Martin Y Soler.
Mais pour Salieri, si l'homme avait un pouvoir absolu pour faire jouer ses propres opéras à Vienne et si par ailleurs on en parle beaucoup à cause du film de Forman et d' Amadeus, la pièce, il est difficile d'entendre ses oeuvres en entier, sauf Tarare devenu Assur en opéra italien ,son meilleur. Son style est confus, composite, heurté et sans mélodie.
Cimarosa a un charme mélodique très supérieur. Les voix sont superbes dans ses oeuvres. On le jouera d'ailleurs après sa mort; longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyMer 16 Juin 2010 - 23:11

Alain92 a écrit:
Pour Mozart, d'accord, encore que ce que nous aimons en lui, c'est son imitation des opéras napolitains. Il pratique le même style d'opéra dans la trilogie que ... Cimarosa.
Avec une autre gamme d'inspiration, tout de même !

Citation :
il est difficile d'entendre ses oeuvres en entier, sauf Tarare devenu Assur en opéra italien ,son meilleur. Son style est confus, composite, heurté et sans mélodie.
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Heuuuuuuuuu. Tout n'est pas égal chez lui, et il est souvent mal servi par ceux qui l'enregistrent, mais La Follia, Tarare évidemment, Les Danaïdes (dont la structure de l'ouverture est très évidemment reprise par Don Giovanni), L'Europa Riconosciuta, Falstaff, ce sont de grands, voire de très grands opéras.

Le sens mélodique n'est pas toujours exceptionnel en effet, mais la vérité prosodique des récitatifs et la qualité du rythme dramatique sont proprement exceptionnelles.


Citation :
Cimarosa a un charme mélodique très supérieur.
Sans doute, mais c'est orchestralement, structurellement et émotionnellement beaucoup moins ambitieux, on reste dans le joli.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyVen 23 Juil 2010 - 11:48

Requiem

Une musique à mourir, mais de rire. Impressionnant ce caractère optimiste. A côté, Antonio Lotti, Salieri ou Gounod sont de grands sinistres...

C'est sans cesse joyeux et souriant, mais pas d'apaisement ou d'espoir comme les autres... de la pure musique galante.

Il suffit de voir ce Confutatis en majeur absolu où les séraphins semblent jouer de la mandoline sous les fenêtres d'Elvira... Confused

Je ne perçois pas où cela veut nous mener. On dirait du recyclage au kilomètre de formules toutes faites, et posées au hasard sur une messe des morts, comme ç'aurait pu être sur une chanson pour les dragées du mariage de l'Infante.


Plusieurs d'entre vous me diront sans doute "mais pourquoi l'avoir écouté, c'était prévisible avec du Cimarosa".
Mais d'abord parce qu'il y a du bon Cimarosa, et ensuite parce que c'était par hasard sur le haut de la pile.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Ven 23 Juil 2010 - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 EmptyVen 23 Juil 2010 - 11:50

Ca l'air génial Very Happy

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty
MessageSujet: Re: Domenico Cimarosa 1749-1801   Domenico Cimarosa 1749-1801 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Domenico Cimarosa 1749-1801
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: