Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-44%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 30% sur la veste de survêtement FB Barcelone
47.98 € 84.99 €
Voir le deal

 

 Chopin Sonates pour piano

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28604
Date d'inscription : 21/09/2012

Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chopin Sonates pour piano   Chopin Sonates pour piano - Page 3 EmptyLun 26 Oct 2015 - 21:43


Smile Extrait de ma playlist d'hier soir.
Ces enregistrements se raréfient dans le commerce : http://www.amazon.fr/gp/product/B00008Z6SA

Qu'on ne s'attende à des exécutions parfaites, -face aux partitions les incidents de lecture durant ce concert ne sont pas insignifiants. Tel quel, ce panorama dresse toutefois un portrait particulièrement vivant et piquant de l'art de cette éminente figure du Conservatoire de Moscou (professeur de Richter et Guilels !), d'autant que ses témoignages sonores sont demeurés rares.
Pour la , le Maestoso initial s'égrène avec fluidité et évidence, le Largo laisse rêveur, et le Finale s'ébroue avec une rage lisztienne, quitte à ce que maintes notes passent par-dessus bord. Malgré ces accrocs, le résultat reste palpitant, et traduit l'audace de ce virtuose que, derrière sa charge de pédagogue, l'on imaginerait à tort comme un sourcilleux académiste.
Me convainquent moindrement les mouvements vifs de la Sonate n°2, là encore avec des aigus éclaboussés et un clavier très chahuté qui salit les fortissimos. Le Scherzo semble trop boulé. Et pourtant malgré ces à-coups à paillette, le poète Neuhaus s'exprime plutôt dans le mâle charisme des épisodes lyriques. Ainsi jouée, la célèbre Marche funèbre s'impatiente, d'emblée son glas résonne à la volée, comme saisi sous des éclairages dignes de Murnau. Après la consolante séquence centrale, lue en toute simplicité, la reprise du cortège fait gronder des abimes d'une terrifiante noirceur ! Ambiance fantasmagorique qui glace le sang. Le public ne peut réfréner des applaudissements avant même le Presto conclusif.
En termes de virtuosité ou d'expression, une telle prise de risque s'avère presque dérangeante. Une expérience.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Frédéric Chopin (1810-1849) :

Sonate n°2 en si bémol mineur, Op. 35
Sonate n°3 en si mineur, Op. 58

= Heinrich Neuhaus, piano

(Denon, archives Radio de Moscou, concert mai 1949)

Chopin Sonates pour piano - Page 3 Chopin13
Revenir en haut Aller en bas
jl2985
Néophyte


Nombre de messages : 4
Localisation : remouillé
Date d'inscription : 05/03/2012

Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty
MessageSujet: Reprise du premier mvt de la deuxième sonate   Chopin Sonates pour piano - Page 3 EmptyMer 20 Juil 2016 - 12:12

J ai acheté le coffret chopin de pollini, son deuxième enregistrement de la sonate n ° 2 la reprise s'  effectue au commencement du mouvement et non pas à la barre de mesure, pollini s' en explique par un texte de chopin validant le reprise au début du mouvement. Je cherche sans succès la trace du témoignage de chopin, quelqu'un (e) a des informations?  Petite precision uchida dans son enregistrement faisait la meme reprise, s' attirant les foudres de la critique.t
Revenir en haut Aller en bas
vinteix
Mélomane averti
vinteix

Nombre de messages : 218
Age : 51
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chopin Sonates pour piano   Chopin Sonates pour piano - Page 3 EmptyVen 10 Fév 2017 - 8:39

je n'ai pas réécouté récemment ces versions, mais dans mon souvenir S. FRANCOIS, d'une sublime poésie (surtout dans la 3eme), et M. ARGERICH, fulgurante mais aussi d'une grande tendresse, sont magnifiques - mais pour la sonate n° 2 ma version préférée est sans doute une dont, sauf erreur de ma part (?), personne n'a encore parlé ici : A.B. MICHELANGELI (live Londres 1959, BBC) qui atteint des sommets de beauté intense et hypnotique dans "La Marche funèbre" !
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28604
Date d'inscription : 21/09/2012

Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chopin Sonates pour piano   Chopin Sonates pour piano - Page 3 EmptyMer 22 Mai 2019 - 0:23

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Frédéric Chopin (1810-1849) :

Sonate n°2 en si bémol mineur, Op. 35

= Vladimir Horowitz, piano

(RCA, mai 1950)

Smile Premier des deux enregistrements de cette sonate par Horowitz.
Plus encore que dans le Doppio movimento et le Scherzo, c'est ici la Marche funèbre qui reste dans les annales par sa véhémence.
Sonorité cathédralesque, terrifiante : dans les accords graves plaqués (c'est un euphémisme !) on croit entendre un glas digne de La grande Porte de Kiev !
Excessif, abusif, fraudeur, mais quels spasmes telluriques ! Uniques dans la discographie, à ma connaissance !
En contraste radical, la cantilène médiane semble émanée des limbes, d'une douceur qui fait froid dans le dos.


Chopin Sonates pour piano - Page 3 Chopin13
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28604
Date d'inscription : 21/09/2012

Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chopin Sonates pour piano   Chopin Sonates pour piano - Page 3 EmptyMer 6 Nov 2019 - 0:19

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Frédéric Chopin (1810-1849) :

Sonate n°2 en si bémol mineur, Op. 35

= Arthur Rubinstein, piano

(RCA, mars 1946)

Smile On associe plutôt Rubinstein à un pianisme élégant voire châtié, or son premier enregistrement de cette Sonate sème l'incendie dans le Doppio movimento,
ose une frappe hirsute et pugilistique (le Scherzo !) qui ébranle le clavier jusqu'à faire ferrailler les fausses notes.
Pour la Marcia Funebre, la sonorité de bronze évoque un convoi en grande pompe, où l'on croit entendre cors et trompettes. Mais le serein recueillement
de la lyrique partie centrale, presque détaché, nous ramène Rubinstein à son plus pudique, avant que la reprise du crescendo semble émanée des tréfonds d'un orgue !


Chopin Sonates pour piano - Page 3 Chopin23
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2341
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chopin Sonates pour piano   Chopin Sonates pour piano - Page 3 EmptyMar 16 Fév 2021 - 3:33

Olga Samaroff joue chopin Sonate Op. 58 en si mineur dans un enregistrement Welte 1908.
https://www.youtube.com/watch?v=sFtdKW-zm40

Olga Samaroff (née Lucy Mary Agnes Hickenlooper) est une pianiste classique, Critique musicale et professeur américaine née le 8 août 1880 à San Antonio au Texas et morte le 17 mai 1948 à New York. Le chef d'orchestre Leopold Stokowski, avec lequel elle vécut de 1911 à 1923, fut son second mari.Wiki

Intèressant de voir sur la vidéo, le piano jouer réèllement, ça reste une interprètation et un enregistrement de prestige,du beau piano ,en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chopin Sonates pour piano   Chopin Sonates pour piano - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chopin Sonates pour piano
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: