Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-53%
Le deal à ne pas rater :
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
22.88 € 49 €
Voir le deal

 

 Ernest Fanelli

Aller en bas 
AuteurMessage
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyVen 28 Sep 2007 - 22:09

Voici ma grande découverte de la journée

Ernest Fanelli 4182HXZW8HL._

Fanelli est un compositeur du 19eme siècle, né en 1860 et mort en 1917. C'est en quelque sorte un compositeur "raté" ou plutôt "maudit". Sa famille est immigrée d'Italie, et donc assez pauvre. Il est quand même rentré au conservatoire de Paris, mais est renvoyé pour avoir refusé d'assister à un cours d'un prof odieux. Même s'il fut réintégré plus tard, sa carrière ne consiste qu'à tenir la place de timbalier dans de petits orchestres. Il étudie cependant la composition en empruntant beaucoup de partitions à la bibliothèque.

C'est en 1912 (5 ans avant sa mort !!!!) que Pierné le remarque, car Fanelli le suppliait de lui donner un poste de copiste pour gagner un peu d'argent. Fanelli lui montre une belle partition parfaitement calligraphié, et surtout à la musique fortement intéressante. Pierné découvre alors que c'est une partition que Fanelli avait écrite 29 ans auparavant. C'est un gros choc pour lui, la musique de Fanelli est profondément moderne, et à cette époque il était reçu au prix de Rome et la musique Russe était inconnue, Debussy pas pris au sérieux, etc....

Il s'agit en fait du précurseur de "l'impressionisme" français. Les "tableaux symphoniques d'apres le roman de la Momie" date de 1883 et 1886, c'est à dire 10 ans avant le Prelude a l'après midi d'un faune, bien avant Pelleas ou les grandes œuvres de Ravel. Et pourtant la comparaison est incroyable, on a l'impression d'entendre des relents de Pelleas, des Images, ou de Daphnis dans la musique de Fanelli.

Les audaces harmonique, la notion de couleur de timbres, et surtout l'écriture basée sur des motifs et non des thèmes sont dejà présent.
Lors de la création de cette œuvre, Ravel dira de Debussy "maintenant nous savons d'où vient son impressionnisme". La critique est particulièrement élogieuse, même provenant de Debussy "un compositeur doué d'u sens aigu de l'ornementation musicale, entraîné par un besoin de description si extrême qu'il en perd tout sens de l'orientation".

Cependant la gloire de Fanelli fût aussi rapide que son ascension. Mort avant Debussy et n'ayant écrit que peu d'autres œuvres (il arrêta d'écrire en 1894 !!), laissé tombé par Pierné, il sombra très vite dans l'oubli. Debussy n'eut a s'inquiéter de ce concurent que très peu de temps...

Apparement Debussy sorti d'un restaurant où Fanelli jouait du piano, trop "choqué" par les harmonies audacieuse de ce dernier. En tout cas c'est vraiment incroyable d'entendre une oeuvre sonnant à ce point "impressioniste", avec tout le langage Debussyste, mais 10/15 ans avant.

Le livret du CD insiste sur le fait que Debussy ait trouvé son style en entendant Fanelli et qu'il lui doit tout. Je n'en suis pas si sur, mais il n'empêche que ce compositeur mériterait une vraie reconnaissance, c'est tout de même incroyable d'entendre une musique aussi "française" bien avant Debussy ou Ravel. Par moment on a même l'impression d'entendre Pelleas, c'est troublant !


Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 23:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyVen 28 Sep 2007 - 22:20

Ca m'intéresse dis donc!
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyVen 28 Sep 2007 - 23:34

J'ai pris le disque vraiment "au pif" dans le rayon nouveauté de la bibliothèque. J'aime bien choisir un disque les yeux fermé, sans savoir ce que ça peut être Smile

La derniere fois je suis tombé sur un disque de chants de Templier (Ensemble Organum - Marcel Peres), vraiment excelent !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 0:07

Xavier a écrit:
Ca m'intéresse dis donc!

Bis +++
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 0:12

Bezout a écrit:
Le livret du CD insiste sur le fait que Debussy ait trouvé son style en entendant Fanelli et qu'il lui doit tout.

Ah non ! On a dit que c'était Satie et Decaux qui lui avaien tout appris ! Ils étaient trois alors ?


Bezout a écrit:
c'est tout de même incroyable d'entendre une musique aussi "française" bien avant Debussy ou Ravel.

Euh ! Couperin, Rameau, Berlioz... drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 0:31

Citation :

Euh ! Couperin, Rameau, Berlioz...

Oui enfin par "français" c'était pour dire que c'est une musique qui privilégie l'écriture motivique (pas de vraie forme, juste des petits motifs où tout s'articulent autour) et une certaine idée du "timbre" (impressionniste quoi...)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 0:36

J'avais saisi ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 7:04

vartan a écrit:
Bezout a écrit:
Le livret du CD insiste sur le fait que Debussy ait trouvé son style en entendant Fanelli et qu'il lui doit tout.

Ah non ! On a dit que c'était Satie et Decaux qui lui avaien tout appris ! Ils étaient trois alors ?
Non, c'est le groupe des Six : tu as oublié Roussel, Saint-Saëns et Chabrier. Idea


Citation :
Bezout a écrit:
c'est tout de même incroyable d'entendre une musique aussi "française" bien avant Debussy ou Ravel.

Euh ! Couperin, Rameau, Berlioz... drapeau
Bezout parle de compositeurs, Vartan, un peu de sérieux s'il te plaît. Tu aurais cité Lully, Destouches et Meyerbeer, encore... Ou Philidor, Gossec et Grétry... drapeau


Sinon, concernant Fanelli, c'est très étonnant en effet, des tournures harmoniques, une orchestration déjà extrêmement debussystes. Je suis rassuré de voir qu'on va enfin être obligé de réécrire les histoires de la musique sur la génération spontanée de l'esthétique debusssyste.

Cela dit, après la description très élogieuse de Bezout, je me sens obligé de préciser qu'on ne joue pas dans la même cour non plus, parce qu'il s'agit d'une musique bien plus cursive, très orientée vers l'atmosphère dramatique, avec des facilités du temps. Mélodiquement, même si l'écriture est en partie motivique, ce n'est pas d'une inspiration considérable, y compris si on compare aux postromantiques.
Il y a aussi, en somme, pas mal de Massenet chez Fanelli...

Mais c'est très intéressant. On pense plutôt à la période postérieure à Debussy, en fait, lorsque la gamme par tons met de l'eau dans son vin avec des profils comme Auric ou Le Flem.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 10:11

tiens, un que je connais (un peu)... on remarquera que je ne l'ai jamais cité, car on ne peut pas éternellement prétendre comme cette teigne de Ravel que Debussy a tout appris dans Massenet,d'Indy et Chabrier. (cette déclaration marginale du journal de Ravel est à mon avis une plaisanterie, car il y a au moins autant de prescience de Ravel dans les tableaux symphoniques de Fanelli (dont l'enregistrement est une grande première puisque avant ce disque on croyait les deux tiers de la partition perdus)
En revanche, la musique est très intéressante, je pense qu'elle a pu avoir une influence sur des compositeurs importants: au premier rang desquels Florent Schmitt, dont on retrouve tous les orientalismes, les longues tenues de pédales d'orchestre, le traitement des bois. Il n'est pas exclu qu'Ibert se soit souvenu aussi du traitement des cordes. La critique de Debussy me parait assez juste, en ce sens qu'on ne sait jamais trop ou ça va et qu'on finit par se perdre dans la couleur et l'ornementation (il savait très exactement de quoi il parlait, et plutôt qu'une influence je pense que la musique de Fanelli a pu agir sur lui comme un repoussoir) Harmoniquement c'est très en dessous d'Abel Decaux, ça ne va guère plus loin que Respighi, ça a beaucoup de mal à s'inscrire dans une structure ferme, on a la sensation d'une suite de préludes, très réussis, mais qui ne débouchent jamais sur l'allegro attendu.

Ce disque est vraiment très intéressant, principalement par son complément de programme qui montre qu'il existait un autre courant de la musique française que les franckistes: on y trouve la Rhapsodie cambodgienne de Ducoudray, composée en 1882. Ce compositeur breton et orientaliste a totalement disparu aussi des programmes, et l'on s'interroge sur ce que peuvent être ses deux opéras qu'on nous présente comme le meilleur de sa production. Si l'on inscrit Debussy parmi les suiveurs de Fanelli, alors Ducoudray serait plutôt (et dans la même mesure) un ancêtre de Messiaen et Koechlin.


Dernière édition par le Sam 29 Sep 2007 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 10:17

J'avais oublié d'Indy. Laughing

Sinon, oui, tout à fait d'accord, on pense aussi à Schmitt et Ibert, sans doute plus qu'à Debussy avec Fanelli (même si certains instants sont d'une parenté saisissante, j'en conviens tout à fait avec Bezout). Il y a aussi beaucoup de Massenet là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 13:33

sud273 a écrit:
tiens, un que je connais (un peu)... on remarquera que je ne l'ai jamais cité, car on ne peut pas éternellement prétendre comme cette teigne de Ravel que Debussy a tout appris dans Massenet,d'Indy et Chabrier. (cette déclaration marginale du journal de Ravel est à mon avis une plaisanterie

Alors toi aussi tu plaisantes à chaque fois que tu dis ça?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 13:44

non, moi aussi je suis une teigne... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 13:58

Citation :
Cela dit, après la description très élogieuse de Bezout,

Oui enfin j'ai pas mal cité le livret du CD, un peu hystérique au sujet de la parenté Fanelli-Debussy. C'est pour ça que j'ai écrit que personnellement "je n'en suis pas si sûr" Smile

Effectivement ça sonne aussi comme d'autres compositeurs (Schmitt, Ibert, etc..), notamment pour ce côté orientaliste post-romantique, mais ce qui m'a frappé c'est de vraiment retrouver par moment des passages "Debussy". Un peu comme on entend des passages "Parsifal" dans Pelleas.

Sinon j'ai écouté Clair de Lune, de Decaux. C'est une impression où bien le 3eme mouvement Le cimetière ressemble fortement à Cloches d'angoisse et larmes d'adieux de Messiaen? C'est vraiment troublant là aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 14:03

Bezout a écrit:

Sinon j'ai écouté Clair de Lune, de Decaux. C'est une impression où bien le 3eme mouvement Le cimetière ressemble fortement à Cloches d'angoisse et larmes d'adieux de Messiaen? C'est vraiment troublant là aussi Smile

Ah? Je ne vois pas trop...
J'avais relevé d'autres parentés: https://classik.forumactif.com/General-f1/Abel-Decaux-1869-1943-t1428.htm
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 29 Sep 2007 - 14:15

L'espèce de marche funèbre, comme tu dis. Ca fait très "grappes d'accords", avec aussi le motif un peu "cloche d'église" qui tourne sur lui même (genre Mi Re Do, Mi Re Do, Mi Re Do).

Enfin bon on ne va quand même pas trouver du Messiaen dans tout les compositeurs inspirés par les cloches ou l'harmonie Moyen-Ageuse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyJeu 23 Déc 2010 - 14:49

Je reviens sur Fanelli. Thèbes (qui date de 1882-1883, à l'époque Debussy écrivait du Massenet !) est frappante par ses alliages orchestraux, on songe souvent à Daphnis.

Mais d'un autre côté, cette musique est avant tout atmosphérique et ne va pas vraiment quelque part, ça fait penser à une suite descriptive, une musique de film ou d'atmosphère. On retrouve un goût du pittoresque qui le rattache plus à Massenet, Reyer ou Rabaud qu'à Debussy dans la construction du discours musical

Ca reste très impressionnant et à découvrir absolument.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptySam 15 Mar 2014 - 2:02

merci c'est mon choc de la soiree car j'ai lu l'article qui lui est consacré sur wikipedia.
je vois que ce n'est pas "l'inventeur" qui passe d'office à la postérité mais le meilleur compositeur, debussy donc comme le disait l'américain Antheil.
Revenir en haut Aller en bas
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyMar 18 Déc 2018 - 20:27

"Après sa mort, la veuve de Fanelli laissa entendre qu'Erik Satie, Maurice Ravel et Claude Debussy lui avaient rendu visite, avaient étudié des partitions non encore publiées de son époux, et s'en étaient servis pour leurs propres œuvres."

source wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Fanelli
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyMar 18 Déc 2018 - 20:43

Il y a un côté un peu complot là-dedans… (que les compositeurs emblématiques viennent tous le piller en secret !)

En revanche, oui, Fanelli (sans être un compositeur passionnant lui-même) trouve clairement quelque chose d'une couleur inédite, reprise et développée par Debussy dans quelque chose qui l'excède totalement, mais dont l'idée première est possible de Fanelli. Ça ne tient pas forcément de l'étude secrète de ses partitions, mais il n'est pas étonnant qu'il ait été vivement intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyMar 18 Déc 2018 - 22:35

Il n'y a qu'à lire la suite de l'article pour comprendre que ce sont des âneries. (Debussy était presque à l'article de la mort à ce moment-là… il est mort le 25 mars 1918, et non 25 mai)

Après, qu'ils aient lu ses manuscrits, pourquoi pas, mais en tout cas Debussy n'a rien pu en faire, il n'a rien écrit en 1918.
Revenir en haut Aller en bas
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyMar 18 Déc 2018 - 22:41

bonsoir, des "Ernest Fanelli" ont toujours existé, existent et existeront,

sur près d'un millénaire de musique, des troubadours aux compositeurs contemporains, il y a des artistes connus, moins connus et méconnus,

le compositeur connu, plébiscité n'est pas forcément plus virtuose ou plus doué,

les facteurs, la chance, la longévité, la santé, le "marketing" ou avoir le don pour se faire connaître ou se faire jouer, sont déterminants pour avoir la notoriété d'un Mozart, d'un Beethoven,

je sais aussi que tout compositeur qualifié de novateur a pioché chez d'autres pour asseoir sa réputation,

il y a bien quelque compositeur qui ait permis à Beethoven de devenir le père de la symphonie dite "romantique",

un inventeur ne passe pas forcément à la postérité, je prends comme autre exemple dans les sciences, Nikola Tesla, nettement moins connu et reconnu que Edison ou Marconi....

Je me permets donc de comparer le musicien Ernest Fanelli à un inventeur du concours Lépine qui a créé quelque chose, protégé ou non par un brevet, une invention par la suite achetée, exploitée, développée, construite en série par un certain Debussy ou un autre.....j'exagère j'en suis conscient.

Debussy a bien dit si je ne me trompe au sujet de Satie ou Fanelli : "Créer de nouveaux accords ou harmonies est enrichissant, mais encore faut-il pouvoir le mettre en musique !"

Un inventeur n'est pas forcément bon compositeur et inversement..bonsoir xavier, david et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli EmptyMar 18 Déc 2018 - 22:43

hommepiano a écrit:
Un inventeur n'est pas forcément bon compositeur et inversement..

Il y a vraiment de ça chez Fanelli : il trouve une couleur, une attitude que je n'ai pas entendu auparavant… mais ses œuvres, bien qu'elles soient les premières, n'ont pas la densité de Debussy, Ravel (ou même de leurs contemporains moins célèbres).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Ernest Fanelli Empty
MessageSujet: Re: Ernest Fanelli   Ernest Fanelli Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest Fanelli
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: