Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -54%
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch ...
Voir le deal
91.09 €

 

 Alessandro Scarlatti

Aller en bas 
AuteurMessage
Verbena
Mélomaniaque
Verbena

Nombre de messages : 829
Age : 41
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 21/11/2007

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 7 Avr 2008 - 2:29

Bonjour à tous!

J'ai remarqué qu'il n'y a pas encore un sujet sur Alessandro Scarlatti et comme je viens d'acheter un CD d'une oeuvre que j'adore, j'ai décidé de créer ce nouveau sujet.

Le CD dont je parle est celui-ci:

Alessandro Scarlatti 5158BP1QRRL._SS500_

J'ai acheté le CD surtout à cause de Paul Agnew et du travail de Fabio Biondi (je connaissais déjà son travail grâce à quelques enregistrements de Vivaldi, comme le "Stabat Mater" avec David Daniels).

Il s'agit de "La Santissima Trinità", un oratorio avec cinq personnages: la Foi (soprano, Roberta Invernizzi), la Théologie (mezzo-soprano, Vivica Genaux), l'Amour divin (soprano, Véronique Gens), l'Incroyance (ténor, Paul Agnew) et le Temps (basse, Roberto Abbondanza).

Je ne connais presque rien de la musique d'Alessandro Scarlatti. En fait, ce que je connais, c'est le "Dixit Dominus" et cet oratorio dont je parle.

Donc, si quelqu'un ici veut ajouter d'autres oeuvres de ce compositeur, ou faire des commentaires sur le CD dont j'ai parlé (pas beaucoup, je sais!)... je vous attends!

À bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 7 Avr 2008 - 9:44

Oui , j'ai vraiment beaucoup aimé ce cd .
Le plateau est presque formidable . La superbe veronique gens n'est plus à présenter, mais que dire de roberta Invernizzi que je connaissais déjà pour l'avoir dans le nisi dominus de Baldassarre Galuppi . Absolument divine, géniale !!!. Elle met le feu à chacune de ses interventions. Vraiment rayonnante sunny
En revanche le tenor Thumb down manque quelque fois de coffre, j'ai même cru entendre des "couacs" affraid .Vraiment dommage. La bonne surprise, on ne l'entend pas trop.
L'Europa galante accompagne tout ce jolie petit monde avec soin mais peut être avec une raideur un peu trop soutenue et manque un peu de souplesse ce qui confère aux morceaux censés être dramatique un sens moindre
Je ne suis peut être pas habitué à entendre biondi ici . Mais ça reste franchement très beau . Un allessandrini aurait été peut être plus approprié.
Pour le style je ne connaissais pas non plus scarlatti. Mais si je dit que c'est assez vivaldien avec un peu moins d' imagination je ne crois pas me tromper.
Ceci dit certains morceaux sont de vrai tubes c'est par moment divin avec certains passages un peu creux.
Je retiendrai de l'ensemble : thumright


Dernière édition par atomlegend le Lun 7 Avr 2008 - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Verbena
Mélomaniaque
Verbena

Nombre de messages : 829
Age : 41
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 21/11/2007

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 7 Avr 2008 - 13:20

Il y avait quelque chose que je n'aimais pas dans cet enregistrement, et c'est Roberto Abbondanza, il manque des notes graves (à mon avis...). Mais pas le ténor...

Quant à la dramaticité, il me fallait étudier un peu plus le sujet, mais... celui-ci n'est pas un oratorio commun... ce sont quatre personnages (Temps, Théologie, Amour divin et Foi) qui essaient de convaincre le cinquième (Incroyance) de l'existence de la Trinité... Je ne me rappelle pas de tout le texte, mais je crois que l'excès de dramaticité serait un problème ici...

À bientôt!


Dernière édition par Verbena le Lun 7 Avr 2008 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 7 Avr 2008 - 13:35

Verbena a écrit:
Il y avait quelque chose que je n'aimais pas dans cet enregistrement, et c'est justement Roberto Abbondanza, il manque des notes graves (à mon avis...).


Ton avis me semble bon, mais je crois que ça va encore au delà de ça. Les couacs et manque de coffre sont bien présents aussi .

Mais attendons de voir ce que les mélomanes pro en pensent .
Revenir en haut Aller en bas
Verbena
Mélomaniaque
Verbena

Nombre de messages : 829
Age : 41
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 21/11/2007

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 7 Avr 2008 - 13:41

atomlegend a écrit:

Ton avis me semble bon, mais je crois que ça va encore au delà de ça. Les couacs et manque de coffre sont bien présents aussi .

Mais attendons de voir ce que les mélomanes pro en pensent .

Tu parles de la résonance de la voix dans la poitrine (maintenant, le vocabulaire me manque... quand je parle de ça en portugais, ça marche très bien, je connais tout le jargon du chant en portugais!!!)???? Peut-être c'est pour ça que les graves lui manquent...
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 7 Avr 2008 - 14:50

Disons que je trouve qu'un ténor qui chante dans les basses ça doit être difficile à chanter et pour moi difficile à entendre . C'est forcé pas naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Verbena
Mélomaniaque
Verbena

Nombre de messages : 829
Age : 41
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 21/11/2007

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 7 Avr 2008 - 14:58

atomlegend a écrit:
Disons que je trouve qu'un ténor qui chante dans les basses ça doit être difficile à chanter et pour moi difficile à entendre . C'est forcé pas naturel.

Il y a toujours des moments où un chanteur de voix aigüe doit chanter dans les graves... c'est très difficile à chanter, et ça semble toujours un peu "faux", peut-être à cause de la manque de volume...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyMer 23 Avr 2008 - 13:53

Un très beau disque Scarlatti par Alessandrini, de la musique sacrée et du madrigal.

Alessandro Scarlatti 41ojs-5OoNL._


Un Dixit dominus en six parties à 4 voix d'une dizaine de minutes.
Le ton en est archaïsant, utilisant une polyphonie qui remnte à la première moitié du XVII° siècle, celle-ci était largement cultivée à Rome à l'encontre des avancées des autres centres musicaux (Venise et Naples dont il est pourtant natif).
Contrepoint en imitation du Dixit très polyphonique, deuxième partie plus solistisante à la manière des derniers madrigaux, brusques envolées haendeliennes nouys rappelant que nous sommes bien en pleine époque baroque. Tout s'achève par une dernière pièce apaisée, homorythmique et contrapuntique qui laisse le sentiment d'une belle simplicité, d'une élégance, d'une spiritualité inspirée.

Le Magnificat est lui plus de son temps. Scarlatti y propose en une vingtaine de minute une sorte de synthèse des différentsstyles vocaux de l'art vocal péninsulaire en ce milieu de l'ère baroque.
Des fusées virtuoses à la vénitienne (Et exultavit et la doxologie) viennent s'opposer à la polyphonie homorythmique et doucement dissonante de la Rome conservatrice (Magnificat et Deposuit potentes) et à la délicate expression de la cantate (Quia respexit).
Malgré cette variété de tons, la pièce reste cohérente. Le refus net d'une virtuosité facile ou d'un pathos appuyé maintient le cap sur le propos spirituel et l'atmosphère de recueillement.

Les madrigaux sont ici carrément anachroniques, semble-t-il destinés à quelque riche esthète qui les aurait commandé pour son usage privé. Ils sont abandonnés depuis une cinquantaine d'année comme musique vivante et demeurent souvent comme exercice permettant d'éprouver les dons de polyphonistes et l'art du contrepoint des musiciens (Mori, mi dici).
Ces quelques pièces restent de facture classique, peu dissonantes en dehors de O morte, les chromatisme est moins recherché, la polyphonie étant plus à s'entendre dans l'organisation dysrythmique des voix entre elles. Ces pièces sont belles et ne "datent" pas, Scarlatti ne refusant pas d'y mettre un esprit déjà "sensible" qui sent son XVIII°.
Revenir en haut Aller en bas
ScareDe2
Farceur québécois
ScareDe2

Nombre de messages : 996
Age : 21
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 10 Mai 2010 - 9:44

Quel est cet instrument qu'on entend dans cette vidéo et qui dissone complètement d'avec la sonorité de l'orchestre, une flute? watch?v=82aXeBxSuWo

Je trouve ca très bizarre. Est-ce que toute la musique de Scarlatti est aussi aventureuse?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 10 Mai 2010 - 11:51

ScareDe2 a écrit:
Quel est cet instrument qu'on entend dans cette vidéo et qui dissone complètement d'avec la sonorité de l'orchestre, une flute? watch?v=82aXeBxSuWo

Je trouve ca très bizarre. Est-ce que toute la musique de Scarlatti est aussi aventureuse?
Ça doit être un problème de diapason (ou d'accord) parce-que Alessandro Scarlatti c'est toujours assez peu aventureux. C'est le risque avec les instruments d'époque. J'écoute ton extrait c'est quand même moyen au niveau de l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89370
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyLun 10 Mai 2010 - 20:09

Oui, c'est une flûte à bec alto... et c'est très bizarre, on dirait qu'il prépare son instrument avant d'entrer... ou bien il y a une petite errance et il tâtonne. En tout cas ce n'est pas écrit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyMer 6 Juin 2012 - 14:20

Je ne sais pas trop où poster ça alors je vais en parler ici :
Hier soir je suis aller voir la création française de l'opéra de Scarlatti : Il trigane, à lOpéra de Nice ! C'était vraiment génial, les voix, l'orchestre et les décors même ! Une sacrement belle réalisation !!

Direction musicale : Gilbert Bezzina
Mise en scène, décors, costumes et éclairages : Gilbert Blin
Collaborateur à la mise en scène : Lubor Cukr
Collaborateur aux décors : Rémy-Michel Trotier
Assistant aux costumes : Mickaël Bouffard

Distribution :
Tomiri : Olga Pasichnyk
Tigrane : Flavio Ferri-Benedetti
Meroe : Yulia van Doren
Policare : Jose Lemos
Doraspe : Anicio Zorzi Giustiniani
Dorilla : Mireille Lebel
Orcone : Douglas Williams

Ensemble baroque de Nice
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23377
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:42

Je ne connais pas énormément ce compositeur. J'ai écouté Griselda dans la version Jacobs (cf topic discographie). Le premier acte de l'opéra m'a paru interminable, c'est mieux passé pour les deux suivants. Scarlatti a un talent d'orchestrateur, il y a tout au long de l'opéra de belles mélodies mais dramatiquement, c'est beaucoup plus faible que Handel ou Vivaldi. Peut être suis-je passé à côté de son génie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alessandro Scarlatti Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Scarlatti   Alessandro Scarlatti Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alessandro Scarlatti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: