Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-32%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
169.99 248.99 €
Voir le deal

 

 Antonio Vivaldi (1678-1741)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kilban
Mélomane averti
Kilban

Nombre de messages : 455
Age : 31
Date d'inscription : 30/05/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 3 Juin 2008 - 12:40

Bonjour,

Je ne sais pas trop où mettre ce topic, pardon si vous devez (encore^^) déplacer un de mes topics!

Ma mère est une fan absolue de Vivaldi et elle souhaiterait savoir s'il existe une biographie (en livre hein pas sur Wikipédia lol) de Vivaldi comme il en existe sur Mozart par exemple.

Elle a cherché mais en vain.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 3 Juin 2008 - 12:46

Ce petit opuscule de 100 pages paru chez Fayard est sans doute bien fait. Je ne l'ai pas lu, mais cette série est intéressante.
2 € sur Amazon, c'est sans danger.

Antonio Vivaldi (1678-1741) 51SSAXYNP4L._

On va garder ton sujet sur Vivaldi, il n'en a pas en 'Général'.
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban

Nombre de messages : 455
Age : 31
Date d'inscription : 30/05/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 3 Juin 2008 - 12:49

100 pages c'est peut-être un peu court pour une passionnée non? Merci en tout cas pour cette première réponse.

Je sais juste de cet homme qu'il fu prêtre mais à cause de problèmes de santé dut arrêter.
Il est mort dans la plus grande déchéance après avoir été très connu en tant que compositeur et violoniste.

Je ne sais pas pour l'époque, mais dans l'ensemble des compositeurs c'est assez rare d'être virtuose du violon, non? Je sais par exemple que Beethoven et Mendelssohn n'en jouaient pas et privilégiaient le piano.
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 3 Juin 2008 - 12:53

Il existe une biographie par Sophie Roughol (avec quelques indications discographiques) qui se lit très bien.

Sinon, l'inévitable Roland de Candé peut aussi faire l'affaire. Mais c'est plus fouillé et moins relaxant.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 3 Juin 2008 - 12:54

Non au contraire. Pour la génération de Vivaldi c'est courant ( Corelli). Le clavier c'est aussi l'orgue (Frescobaldi). Le violon est aussi un instrument privilégié plus tard (Mozart en jouait mieux que du piano dit-on).

Sinon, je ne suis pas certain qu'il existerait une bio très pertinente de Vivaldi. Je crois qu'on n'a pas grand chose comme documentation le concernant. Les mêmes infos toujours répétées. On pourrait rajouter quelques accrocs à la chasteté de sa soutane.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyVen 20 Juin 2008 - 3:28

J'ai relu cette critique du film Vivaldi, un prince à Venise. C'est cruel mais tellement bon ! Laughing

C'est malin maintenant j'ai envie de le voir ! Y a-t-il quelqu'un dans l'assemblée qui aurait eu ce privilège ?

Ne manquez pas la critique du film sur Bach non plus.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyVen 20 Juin 2008 - 3:34

Au pire y a une jolie blonde . En plus ça doit être un film coquin si le film s'en tient à sa réputation de prêtre frivole .
Revenir en haut Aller en bas
Amine
Néophyte


Nombre de messages : 8
Age : 68
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 23/08/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Soante pour violoncelle de Vivaldi   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 23 Aoû 2008 - 18:51

Bonjour

J'ai acheté le CD de Vivaldi,avec 6 sonates pour violoncelle, hélas sans RV mais avec des appelations difficile à comprendre et difficile de les situer par rapport au catalogue.
Voici ces sonates:
Sonate F-dur/ F major
Sonate a-moll-/ A minor
Sonate e-moll/ E minor
Sonate a- moll/ A minor
Sonate g-moll/ G-minor
Sonate Es-dur/ E flat major.

Qui pourrait me redéfinir ses sonates avec leurs RV respectifs avec les appelations modernes

Ex: en fa majeur : Rv 40 pour la première.
Merci beaucoup à vous;
Sous
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 23 Aoû 2008 - 21:01

Amine a écrit:
Bonjour

J'ai acheté le CD de Vivaldi

Bonjour Amine Smile

Si tu nous donnais des détails sur ce CD quelqu'un pourrait peut-être t'aider.
Quel est l'interprète ? etc etc...
Revenir en haut Aller en bas
Mayem
Mélomane averti
Mayem

Nombre de messages : 123
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/03/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 23 Aoû 2008 - 21:43

Avec le peu d'information que tu nous donnes :

Sonate F-dur/ F major : RV18, 19, 20, 41 ou 52
Sonate a-moll-/ A minor : RV32, 43 ou 44
Sonate e-moll/ E minor : RV16, 17, 17a, 40 ou 50
Sonate a- moll/ A minor : RV32, 43 ou 44
Sonate g-moll/ G-minor : RV26, 27, 28, 42, 51, 58 ou 757
Sonate Es-dur/ E flat major : RV39 ou 756
Revenir en haut Aller en bas
Amine
Néophyte


Nombre de messages : 8
Age : 68
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 23/08/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Complément   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 23 Aoû 2008 - 22:04

Mayem a écrit:
Avec le peu d'information que tu nous donnes :

Sonate F-dur/ F major : RV18, 19, 20, 41 ou 52
Sonate a-moll-/ A minor : RV32, 43 ou 44
Sonate e-moll/ E minor : RV16, 17, 17a, 40 ou 50
Sonate a- moll/ A minor : RV32, 43 ou 44
Sonate g-moll/ G-minor : RV26, 27, 28, 42, 51, 58 ou 757
Sonate Es-dur/ E flat major : RV39 ou 756

Les trois interpretes sont Anner Bylsma-Hideimi-Jacques Ogg.

Disc : Deutsche harmonica mundi; 1990 pour l'année;

Merci à vousdéjà pour votre amabilite

La signification de F major et les autres correspondent à quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 23 Aoû 2008 - 22:50

Amine a écrit:
La signification de F major et les autres correspondent à quoi?
C'est simplement la tonalité de l'oeuvre dans ses notation allemande et anglaise, ce qui donne, sauf erreur de ma part :

Sonate en fa majeur : RV18, 19, 20, 41 ou 52
Sonate en la mineur : RV32, 43 ou 44
Sonate en mi mineur : RV16, 17, 17a, 40 ou 50
Sonate en la mineur : RV32, 43 ou 44
Sonate en sol mineur : RV26, 27, 28, 42, 51, 58 ou 757
Sonate en mi bémol majeur : RV39


Dernière édition par Wolferl le Sam 23 Aoû 2008 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
[ Ben ]
Mélomane du dimanche
[ Ben ]

Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/08/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 23 Aoû 2008 - 23:05

Wolferl a écrit:
Sonate en mi dièse majeur : RV39
Mi bémol majeur Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://webenlog.blogspot.com
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 23 Aoû 2008 - 23:07

Ah oui, je rectifie, merci. Smile

PS : Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 24 Aoû 2008 - 0:06

Et Dieu sait qu'on ne trompe pas un clarinettiste avec le mi bémol ! Wink

(sauf lorsqu'il s'agit de jouer juste de ces petits machins, un calvaire)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
[ Ben ]
Mélomane du dimanche
[ Ben ]

Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/08/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 24 Aoû 2008 - 0:15

Au moins cinq doigtés pour ce mi bémol du registre du chalumeau, et il est difficilement juste.
Instrument ingrat.

Mais je m'écarte du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://webenlog.blogspot.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 24 Aoû 2008 - 1:15

Au passage bienvenue à Amine et Ben. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mayem
Mélomane averti
Mayem

Nombre de messages : 123
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/03/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 24 Aoû 2008 - 8:37

Amine a écrit:
Mayem a écrit:
[...]

Les trois interpretes sont Anner Bylsma-Hideimi-Jacques Ogg.

Disc : Deutsche harmonica mundi; 1990 pour l'année;

Merci à vousdéjà pour votre amabilite

La signification de F major et les autres correspondent à quoi?

F major : RV41
A minor : RV43
E minor : RV40
A minor : RV 44
G minor : RV42
E flat major : RV39

http://www.musicweb-international.com/classrev/2004/oct04/Vivaldi_Bylsma.htm


Smile
Revenir en haut Aller en bas
[ Ben ]
Mélomane du dimanche
[ Ben ]

Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/08/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 24 Aoû 2008 - 9:17

Je me permets de vous remercier ici pour vos mots, puisque le sujet prévu à cet effet est verrouillé Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://webenlog.blogspot.com
Amine
Néophyte


Nombre de messages : 8
Age : 68
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 23/08/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Bonjour   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyJeu 28 Aoû 2008 - 17:19

Mayem a écrit:
Avec le peu d'information que tu nous donnes :

Sonate F-dur/ F major : RV18, 19, 20, 41 ou 52
Sonate a-moll-/ A minor : RV32, 43 ou 44
Sonate e-moll/ E minor : RV16, 17, 17a, 40 ou 50
Sonate a- moll/ A minor : RV32, 43 ou 44
Sonate g-moll/ G-minor : RV26, 27, 28, 42, 51, 58 ou 757
Sonate Es-dur/ E flat major : RV39 ou 756

Merci pour ta réponse; Je cherche aussi sur ce Prêtre roux son portrait.
J'ai vu ça quelque part qu'en faite le portrait du livre qui lui consacré sur ce même forum serait érroné. Alors existe t'il un réel et disponible afin d'égayer le dossiier répertoriant les oeuvres écoutées;...
Merci d'avance. Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 6 Oct 2009 - 0:27

Pour quelqu'un de discret Wink qui hésite à découvrir Vivaldi après avoir beaucoup écouté Bach, je conseillerais les Concerti da camera par Il giardino Armonico et de la musique sacrée, par exemple sa Judith triomphante ou le volume 1 de l'intégrale de Robert King.

Antonio Vivaldi (1678-1741) 41W7C7DVKQL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 6 Oct 2009 - 0:44

C'est marqué 2 sur la pochette siffle
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyMar 6 Oct 2009 - 0:50

Ah ben c'est le deux alors. Mr. Green
J'ai les dix et comme c'est le premire que j'ai acheté. De très beaux motets. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyVen 16 Oct 2009 - 18:43

J'ai découvert il y a peu ce CD de Vivaldi.


Antonio Vivaldi (1678-1741) Folderfw

Il regroupe
- un concerto pour cordes "alla rustica"
- Un concerto pour flûte et cordes
- Un concerto pour viole d'amour
- Un concerto pour viole d'amour et luth
- Un concerto pour luth et 2 violons
- Un concerto pour 2 hautbois.

Lorsqu'il est sorti il a reçu 5 diapasons.

Le premier concerto est ici abordé d'une façon très dansante et très entrainante.

Une autre découverte le concerto pour viole d'amour qui est vraiment magnifique et que je ne connaissais pas.
C'est un très beau disque très dynamique, très agréable à écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Edouard du Cray
Néophyte


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 15/04/2010

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Armida   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 17 Avr 2010 - 19:10

Quelqu'un a-t-il écouté Armida de Vivaldi ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 22:04

Vivaldi est le type même du compositeur sur lequel on raconte n'importe quoi. On le croit confiné comme petit violoniste dans son établissement religieux, composant de la musique instrumentale et on le voit maladroit et ignoré.
Or Vivaldi était en son temps d'abord un compositeur d'opéras, il était célèbre et parcourait l' italie et l'europe pour monter ses productions d'opéra, accompagné toujours, relèvent les méchantes langues, d'une escouade de femmes, dont sa petite amie.
Je ne connais pas Armida mais Judith Triomphante est un véritable opéra, éclatant et joyeux. L'olympiade est assez bien, très italienne avec de belles voix.
Quand à la musique instrumentale, elle démontre la créativité exceptionnelle de ce vénitien, mort inconnu à Vienne, probablement après une condamnation de la Sérénissime.
Personne ne connait la raison de l' exil de Vivaldi, d'autant plus étrange que pour ses opéras le prêtre roux a connu bien des souverains qui l'ont financé et qu'il pouvait certainement rebondir après une expulsion de Venise.
Sa qualité de prêtre ne pouvait gêner son activité car à cette époque toute l'élite pauvre a du prendre la prêtrise pour faire des études et beaucoup de personnages célèbres sont prêtres. Il y a une grande tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 22:11

Il me semble que Judith (pour franciser le titre) est un oratorio, Alain, pas un opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 22:30

Exactement, Judith Triomphante est bien un oratorio. Il s'agit d'un livret "Saint" en latin.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 22:36

Zeno a écrit:
Il me semble que Judith (pour franciser le titre) est un oratorio, Alain, pas un opéra.
Oui je le sais et c'est pour cela que j'ai baptisé Judith triomphante un " véritable opéra " et pas "un opéra", car on croirait vraiment un opéra.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 22:42

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Pour moi on sent tout à fait le côté oratorio, c'est quand même un brin plus austère que ses opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 22:43

Pour rendre un peu justice au propos d'Alain {edit: il a précisé son propos}, la distinction entre opéra et oratorio, surtout à cette époque et dans le domaine italien, c'est quand même une question très théorique - une question de principe plus que de réalité des formes. Haendel n'hésitait pas à recycler les mêmes airs d'un genre à l'autre, par exemple. Wink

En revanche, d'autres choses me semblent plus contestables :
Alain92 a écrit:
Vivaldi est le type même du compositeur sur lequel on raconte n'importe quoi. On le croit confiné comme petit violoniste dans son établissement religieux, composant de la musique instrumentale et on le voit maladroit et ignoré.
Or Vivaldi était en son temps d'abord un compositeur d'opéras, il était célèbre et parcourait l' italie et l'europe pour monter ses productions d'opéra, accompagné toujours, relèvent les méchantes langues, d'une escouade de femmes, dont sa petite amie.
L'image de Vivaldi "maladroit et ignoré", "confiné comme petit violoniste dans son établissement religieux", je ne sais pas trop d'où tu la sors. Je ne pense pas l'avoir jamais croisé, en tout cas. Évidemment je ne suis pas à l'abri que tu me sortes une référence à un livre spécialisé qui..... mais en tant que "simple amateur" (plus ou moins) "grand public", ce n'est pas un discours que j'ai le souvenir d'avoir entendu. C'est quand même bizarre cette mode actuelle, surtout dans certains cercles, qui prétend démonter des soit-disant "idées reçues" modelées tout exprès pour l'occasion...

Alain92 a écrit:
Sa qualité de prêtre ne pouvait gêner son activité car à cette époque toute l'élite pauvre a du prendre la prêtrise pour faire des études et beaucoup de personnages célèbres sont prêtres. Il y a une grande tolérance.
Moui, euh, "tolérance" n'est pas spontanément le mot que j'emploierais ici. Là, l'image que tu donnes c'est : à l'époque l'Église était gentille, elle laissait les prêtres faire ce qu'ils voulaient à côté de leur sacerdoce. La réalité, c'est qu'à l'époque, il y avait pas mal de monde qu'on faisait entrer en religion bon gré mal gré, soit pour des questions de partage d'héritage, soit parce qu'effectivement c'était une façon comme une autre de "faire carrière" et d'accéder à un univers "privilégié". Il n'y avait certes pas de "crise des vocations", mais cela a induit logiquement la présence dans les hiérarchies catholiques d'un certain nombre de personnes qui n'avaient pas grand chose à y faire... et qui faisaient donc autre chose. Mr. Green

Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 22:48

Octavian a écrit:
la distinction entre opéra et oratorio, surtout à cette époque et dans le domaine italien, c'est quand même une question très théorique - une question de principe plus que de réalité des formes. Haendel n'hésitait pas à recycler les mêmes airs d'un genre à l'autre, par exemple. Wink


Certes certes, mais je trouve que ça ne s'applique justement pas trop à Judith, enfin, ce n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 23:24

En tout cas, chez Haendel, la (con)fusion opéra/oratorio est parfois troublante.
Pour la Judith de Vivaldi, j'ai une opinion partagée, mais l'induction mentale joue : dès le départ, pour moi, c'était un oratorio...
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 24 Juil 2010 - 23:48

Octavian a écrit:
L'image de Vivaldi "maladroit et ignoré", "confiné comme petit violoniste dans son établissement religieux", je ne sais pas trop d'où tu la sors. Je ne pense pas l'avoir jamais croisé, en tout cas. Évidemment je ne suis pas à l'abri que tu me sortes une référence à un livre spécialisé qui..... mais en tant que "simple amateur" (plus ou moins) "grand public", ce n'est pas un discours que j'ai le souvenir d'avoir entendu. C'est quand même bizarre cette mode actuelle, surtout dans certains cercles, qui prétend démonter des soit-disant "idées reçues" modelées tout exprès pour l'occasion...
J'ai un peu exagéré le contraste, mais qui sait que Vivaldi parcourait l'italie et l'europe pour monter ses opéras comme producteur de spectacles et qu'il parlait à des empereurs et des rois à cet effet, en dehors d'ouvrages sur la musique. Il y a un contraste entre ce qu'on lit ou entend sur Vivaldi dans son ospédale avec son petit salaire et l'autre Vivaldi producteur d'opéras.
Pour Judith, je cite le spécialiste, philippe Beausant: " Son meilleur opéra, c'est un oratorio, juditha Triumphans ...il a tous les caractères rutilants et capiteux de l'opéra vénitien et presqu' aucun de ses défauts."
Sur la tolérance, elle est si répandue au 18è siècle qu'elle touche des êvêques et pas seulement de Bernis dans son diocèse, il y a des centaines d'abbés qui sont écrivains, scientifiques, musiciens, secrétaires de princes et de ducs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 25 Juil 2010 - 2:49

Je viens au secours d'Alain maintenant qu'il a d'autres contradicteurs que moi. Smile

Pour un oratorio, je trouve Juditha particulièrement opératique. Chez Haendel ou Caldara on entend clairement la différence, chez Vivaldi beaucoup moins, même s'il y a comme le souligne Hidraot une gradation (je dirais plus solennité qu'austérité) entre ses opéras et Juditha.

Octavian a écrit:
L'image de Vivaldi "maladroit et ignoré", "confiné comme petit violoniste dans son établissement religieux", je ne sais pas trop d'où tu la sors. Je ne pense pas l'avoir jamais croisé, en tout cas.
Parce que tu ne lis que les bons ouvrages. Smile Mais l'image habituelle qu'on trouve dans les livres grand public, c'est le-compositeur-pour-orphelinat, qui n'écrit que pour ces malheureuses, et s'il y a opéra, c'est pour être joué à l'intérieur par elles, etc.

Jusqu'à une date récente, on ne disait même pas qu'il avait composé des opéras dans les notices...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 25 Juil 2010 - 2:52

Alain92 a écrit:
Pour Judith, je cite le spécialiste, philippe Beausant:
Attention, Philippe Beaussant est spécialiste de baroque... français. Co-fondateur du CMBV, et auteur de nombreux ouvrages autour de ce courant. Je ne nie nullement qu'il ait par là même grande compétence pour deviser sur Vivaldi, mais outre que je ne suis absolument pas d'accord (comme souvent Very Happy ) avec ses intuitions plus littéraires que musicologiques, il y a quand même plus spécialisé que lui sur la question. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 25 Juil 2010 - 11:29

DavidLeMarrec a écrit:

Pour un oratorio, je trouve Juditha particulièrement opératique. Chez Haendel ou Caldara on entend clairement la différence, chez Vivaldi beaucoup moins, même s'il y a comme le souligne Hidraot une gradation (je dirais plus solennité qu'austérité) entre ses opéras et Juditha.


Oui, merci, c'est beaucoup mieux comme ça effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyLun 26 Juil 2010 - 21:40

L'une des plus belles oeuvres de Vivaldi, son Gloria, plein d'éclat et de couleurs baroques avec des voix agréables.
Burney dans son précieux voyage musical a rencontré Vivaldi et il raconte l'avoir vu dire sa messe, quitter brusquement l'autel pour aller noter un air à la sacristie puis revenir et continuer sa messe tranquillement. Avant la fameuse dispense je suppose.
Goldoni retrace aussi dans ses mémoires qu'il vient voir Vivaldi, lui dit qu'il écrit des livrets. Vivaldi le met à l' essai en lui demandant un texte, s'étonne que Goldoni lui propose de le rédiger de suite mais avec un air dubitatif en jaugeant l'écrivain. Goldoni revient, tend le texte à Vivaldi qui le lit, texte d'une main, bréviaire de l'autre, détaché. Puis il saute en l'air, range le bréviaire, appelle son assistante et lui dit sa joie devant la qualité de l'essai et félicite, très excité, Goldoni.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
cherchemusique
Mélomane averti
cherchemusique

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/01/2011

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 18 Juin 2011 - 1:02

Vivaldi c'est le Johny de la musique classique, une grande réussite... commerciale.
Certe on entendra plus parler de Johny dans 100 ans, mais qu'en serait t'il de Vivaldi si on lui enlevais l'étiquette "musique classique" et qu'on le mettait avec la variété là ou il devrait être...

EDIT: Au début je voulais me la jouer Jackass mais finalement non, donc je signale que ceci est un message volontairement provocateur ayant but a lancer le débat sur la valeur musicale de Vivaldi.
Quand même quand il se vante d'écrire plus vite qu'on ne le copiera... et puis je me sens arnaqué j'ai acheté plein de Cd de concertos dans mes débuts enthousiaste dans la musique classique et maintenant après seulement un ans d'approfondissement du répertoire je les trouve insipide mais vraiment... j'aimerai pas que ça vous arrive a vous aussi.

Voilà donc selon vous qu'est ce qui fait qu'on peut mettre Vivaldi dans la musique classique ? C'est un peut limite musique populaire non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 18 Juin 2011 - 1:16

cherchemusique a écrit:
et puis je me sens arnaqué j'ai acheté plein de Cd de concertos dans mes débuts enthousiaste dans la musique classique et maintenant après seulement un ans d'approfondissement du répertoire je les trouve insipide mais vraiment... j'aimerai pas que ça vous arrive a vous aussi.

Ca ce n'est pas forcément révélateur de quoi que ce soit.

A une époque je trouvais tout ce qui était avant Liszt insipide, y compris Mozart ou Schubert, je ne pouvais écouter quasiment que du XXè...
On évolue, c'est tout. Smile

Citation :
Voilà donc selon vous qu'est ce qui fait qu'on peut mettre Vivaldi dans la musique classique ? C'est un peut limite musique populaire non ?

Vaste question, ça dépend ce qu'on met derrière ces termes.
Si tu parles de la simplicité de sa musique, alors certains Mozart ou certains lieder de Schubert sont aussi de la musique populaire...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 18 Juin 2011 - 1:25

Vivaldi gagne beaucoup à être interprété par des musiciens intelligents qui vont donner plus de corps à une musique qui n'en a pas toujours beaucoup, Biondi, Hugett ou Carmignola au violon, les enregistrements de King pour la musique sacrée, Alessandrini dans l'opéra, les beaux instruments râpeux et couinants des Giardini Armonico.
Pour le reste, il y a beaucoup plus insipide encore que Vivaldi.

Commercialement Vivaldi s'est totalement planté, il est mort pauvre comme Job. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 18 Juin 2011 - 9:06

Comme la plupart des concertos pour instrument seul de Jean-Sébastien Bach sont directement recopiés sur des originaux de Vivaldi, on a fini par considérer qu'il avait une certaine valeur musicale. L'impression de musique de variété est due précisément aux interprétations hystériques de certains Biondi, Carmignola, Nigel Kennedy ou Vanessa Mae.
Ce n'est pas parce que certaines oeuvres se ressemblent que Vivaldi est le Philip Glass de la musique baroque: c'est ce qu'on appelle un style. Cette répétition des formes a joué un rôle déterminant dans la constitution du genre symphonique. Et le rôle fondateur de ses opéras (ou du peu qu'on en connaît) n'est plus à démontrer.
Si le Stabat Mater c'est du Johnny, je vais réécouter Requiem pour un fou cool-blue
Tu peux peut-être passer à Albinoni, Torelli, Corelli, pour changer de rayon. Ceux-là ont plutôt donné dans le jazz.
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban

Nombre de messages : 455
Age : 31
Date d'inscription : 30/05/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 18 Juin 2011 - 10:30

Et puis Vivaldi ça donne peut-être une impression de simplicité, mais j'ai toujours trouvé ça très profond comme musique au final.
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
lartistafred
Néophyte


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 18/11/2011

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 19 Nov 2011 - 20:38

Vivaldi ne s'est jamais répété, c'est toujours un bonheur à écouter Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptySam 19 Nov 2011 - 21:29

lartistafred a écrit:
Vivaldi ne s'est jamais répété, c'est toujours un bonheur à écouter Very Happy

Ca me semble un tout petit peu excessif quand même...on ne peut nier que de nombreux concertos sont conçus selon le même patron un peu étriqué, d'où l'impression de redondance et d'absence d'originalité mise en avant par les détracteurs de Vivaldi....ceci étant il y a d'authentiques chefs-d'oeuvre, y compris dans les concertos (4 saisons bien sûr, mais aussi la Notte, les concertos pour 2 violons en ré m et pour 4 violons en si m dans l'Estro, et tant d'autres...), et plus encore dans la musique sacrée et dans les opéras...Il demeure une très grande figure de la première moitié du XVIIIème, une des plus puissamment personnelles, souvent géniale au sens le plus fort, à partir du moment où il prenait le temps de sortir de la routine où le confinait parfois sa prodigieuse facilité.....
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 20 Nov 2011 - 10:35

Pour connaitre Vivaldi et le comprendre, il faut sortir des tubes répétés sans limite par les médias à son sujet. Alors sa créativité apparait, dans ses opéras, ses concertos pour flute, mandoline, cordes ... , la musique sacrée.
Sortez des sentiers battus et vous serez alors étonnés par Vivaldi. Un effort est nécessaire.
Vivaldi a d'autant plus donné dans la facilité qu'il se vantait lui-même de composer sa musique plus vite qu'il ne pouvait l'écrire.
Le propre de sa musique c'est la couleur, une couleur flamboyante et vénitienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 20 Nov 2011 - 12:23

Benvenuto a écrit:
on ne peut nier que de nombreux concertos sont conçus selon le même patron un peu étriqué,

C'est un peu lui qui crée, ou qui du moins fixe pour longtemps, une forme (trois mouvements vif-lent-vif, virtuosité du soliste), appelée à avoir une longue postérité. Ce n'est quand même pas rien.
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 20 Nov 2011 - 12:43

C'est incontestable!!! Very Happy
En fait je voulais surtout parler de certains procédés de composition (marches harmoniques parfois un peu convenues, écriture idiomatique des cordes dont l'efficacité se substitue parfois un peu à l'invention musicale proprement dite....) qui sont parfois un peu systématiquement décalqués d'un concerto à l'autre au sein de cette forme générale qu'il a effectivement largement contribué à établir.
Après j'adore Vivaldi mais avant tout pour ses oeuvres non-routinières; par exemple le 2 violons en ré mineur de l'Estro Armonico, c'est un chef d'oeuvre à mon sens, cette fugue magistrale reprise note pour note par Bach...
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 20 Nov 2011 - 20:16

pour comprendre pourquoi Vivaldi a écrit autant de concertos, il faut lire sa biographie.
En tout cas, sur le nombre, il y en a beaucoup qui sont magnifiques dont certains ont été découverts il y a seulement quelques années.
Au même titre que Corelli, Telemann ou Purcell, j'ai maintenant du mal à placer ces compositeurs parmi mes compositeurs préférés : disons que je les considère comme étant hors classement. Et puis je prends tellement de plaisir à les jouer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Kilban
Mélomane averti
Kilban

Nombre de messages : 455
Age : 31
Date d'inscription : 30/05/2008

Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) EmptyDim 20 Nov 2011 - 22:01

OYO ta signature est géniale cheers
J'adore aussi son travail sur Mozart!
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Vivaldi (1678-1741)   Antonio Vivaldi (1678-1741) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonio Vivaldi (1678-1741)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: