Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -12%
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à ...
Voir le deal
149 €

 

 Leevi Madetoja (1887-1947)

Aller en bas 
+14
Benedictus
frgirard
Iskender
Jaky
DavidLeMarrec
A
Marchoukrev
JerMu
nugava
christophe21
joachim
Xavier
MickeyZeVrai
jerome
18 participants
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 13 Juin 2008 - 14:28

Leevi Madetoja, compositeur finlandais, né le 17 février 1887 à Oulu, mort le 6 octobre 1947 à Helsinki.
Leevi Madetoja (1887-1947) Leevi_madetoja

Absent du Dictionnaire Encyclopédique d'Oxford et du Guide de la Musique Symphonique (Fayard).
Un article Wikipedia existe, mais il est relativement succint et ne dit rien sur son style et sa place parmi ses contemporains.
On y trouve tout de même un catalogue complet de ses oeuvres

Il a été l'elève de d'Indy et de Sibelius, a séjourné quelques temps à Paris, Vienne et Berlin.
3 symphonies, un poème symphonique (Kullervo), un ballet (Okon Fuoko), la suite Ostrobothnienne (l'Ostrobothnie est une région occidentale de la Finlande dont la musique folklorique semble l'avoir beaucoup inspiré) tirée de l'opéra Les Ostrobothniens (Pohjalaisa en V.O., 1923).
Beaucoup de musique chorale.

Pour ce que j'en connais, c'est du nordique typique, à ranger aux côtés de Sibelius et Stenhammar.
Toujours très limpide, clair et lisible. Le lieu commun des "grands espaces" est tout à fait adapté, en particulier dans l'ouverture de la suite Ostrobothnienne , intitulée "open plain" en anglais, avec les inévitables tenues de cordes PP dans l'aigu.

Le poème symphonique Kullervo, créé en octobre 1913, est inspiré par l'épopée Finlandaise du Kalevala. Un héroïsme bon enfant et assez généreux. Madetoja est tout de même à des années-lumières du modernisme qui pointe à l'époque.

Dans la musique de Madetoja, un aspect sérieux qualifié de finnois se complète d'un côté élégiaque et dont l'élégance des nuances et des tons est propre à la musique française.
Sa musique orchestrale n'étonne pas par des couleurs multiples ni par son originalité, mais tout fonctionne bien dans ses partitions, tout y est naturel et rien n'y est inutile.

(Kimmo Korhonen, traduit par Anja Fantapié)

La musique de Leevi Madetoja paraît dès la première écoute parfaitement saine et claire. Elle semble apparaître tout naturellement, elle évite les effets recherchés, mais elle est toutefois entièrement fascinante aussi bien dans sa structure thématique qu'aux points de vue rythmique et harmonique
(Nya Pressen, critique du 1er concert des compositions de Madetoja à Helsinki le 26/09/1910.)

La symphonie n°2 est très agréable, passionnée mais toujours légère. On la trouve chez Apex couplée avec la Comedy Overture et Kullervo :
Leevi Madetoja (1887-1947) 512TfvLHfgL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
MickeyZeVrai


Nombre de messages : 2984
Age : 33
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 13 Juin 2008 - 14:52

Je ne le connais pas, mais quelle physionomie charismatique!
Revenir en haut Aller en bas
http://homondieu.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 13 Juin 2008 - 15:14

Merci Jérôme, voilà un compositeur qui m'attirait mais que je n'ai pas encore écouté.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim


Nombre de messages : 1232
Age : 76
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 13 Juin 2008 - 16:32

Elégiaque, grands espaces...c'est tout à fait ça, plus encore que Sibélius, c'est dire Laughing

Je ne connais rien de sa musique vocale (choeurs ou opéras), par contre je possède un double CD, avec ses 3 symphonies, Kullervo, l'Ouverture de comédie et ses suites de Okon Fuoko et Les Ostrobothniens;

J'aime en particulier la deuxième symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 13 Juin 2008 - 16:43

joachim a écrit:
J'aime en particulier la deuxième symphonie.

Même chose pour moi.
La 2e est souvent décrite comme assez sombre (tout est relatif, on n'est pas dans Bartok !).

Par contraste, la 3e en a déçu certains à sa création, par son caractère plus mesuré :
La symphonie [n°3] fut achevée au début de l'an 1926 et le compositeur dirigea lui-même sa création le 28 avril 1926 à Helsinki. L'oeuvre reçut un accueil favorable mais non sans quelques réserves. Après la grandiloquence de la 2e symphonie les critiques et le public eurent probablement du mal à vivre l'expression plus modérée de la nouvelle oeuvre.
La troisième est la plus subtile et la plus soignée des symphonies de Madetoja. On a souvent vu son séjour en France comme un arrière-plan spirituel pour son élégance harmonieuse qui évite les éruptions dramatiques.

Kimmo Korhonen, traduit par Anja Fantapié.
Revenir en haut Aller en bas
christophe21
Mélomaniaque
christophe21


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 20/05/2008

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 13 Juin 2008 - 19:59

je ne connais pas non plus ce compositeur, mais à lire ce qui est au-dessus, c'est très tentant, je note son nom. Le coffret des 3 symphonies est disponible chez quel éditeur ?

Kullervo, lui aussi ? décidément ce conte finlandais a inspiré plusieurs compositeurs. Very Happy J'écoute justement la version de Sibelius en ce moment.

je viens de trouver un coffret sur Amazon, c'est peut-être celui-ci.

Leevi Madetoja (1887-1947) 41c3de10
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim


Nombre de messages : 1232
Age : 76
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 13 Juin 2008 - 20:17

La couverture n'est pas la même, mais c'est bien ce CD Finlandia (mêmes oeuvres, mêmes chefs, mêmes orchestres) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptySam 14 Juin 2008 - 17:05

Je suis en train d'écouter la très belle 2è symphonie, c'est vrai que ça ressemble énormément à Sibelius!
Ecoutez le 2è mouvement, on pense immanquablement à Tapiola, jusque dans les tournures du contrepoint.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptySam 14 Juin 2008 - 17:11

je ne connais malheureusement que les suites d'opéra et la musique vocale de Madetoja: je pensais même qu'il avait peu composé de musique symphonique. Il faut que je me renseigne...
C'est étrange la richesse de l'école finlandaise au début du vingtième: le génie de Sibélius a tout écrasé par son omniprésence, entre autre son concurrent (et presque exact contemporain) Erki Melartin -auteur de six symphonies un temps plus populaire en Finlande que celles de Sibélius-.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyDim 15 Juin 2008 - 18:40

J'aime bien l'ouverture de comédie aussi; j'entends un mélange de Richard Strauss, de Sibelius et de John Williams!
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava


Nombre de messages : 1528
Age : 36
Date d'inscription : 09/12/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptySam 20 Nov 2010 - 2:29

Xavier a écrit:
Je suis en train d'écouter la très belle 2è symphonie, c'est vrai que ça ressemble énormément à Sibelius!
Ecoutez le 2è mouvement, on pense immanquablement à Tapiola, jusque dans les tournures du contrepoint.

Ca m'intrigue ce que tu dis(ais) là... Surtout quand on sait que Tapiola a été écrit après la deuxième de Madetoja, et que Sibelius était fan de cette symphonie...
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 532
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 4 Nov 2011 - 0:09

Xavier a écrit:
Je suis en train d'écouter la très belle 2è symphonie, c'est vrai que ça ressemble énormément à Sibelius!
Ecoutez le 2è mouvement, on pense immanquablement à Tapiola, jusque dans les tournures du contrepoint.
Un compositeur que je connais mal mais je partage pour ton avis concernant cette symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Marchoukrev
Mélomane averti
Marchoukrev


Nombre de messages : 443
Age : 26
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMar 23 Fév 2016 - 18:20

J'ai découvert il y à peu Madetoja grâce à un remarquable CD Ondine comprenant ses symphonies N°1 et 3 ainsi que la suite d'orchestre tirée de son ballet "Okon Fuoko". De cette dernière, je ne retiens que la danse grotesque finale, qui m'a beaucoup plu. Par contre les symphonies sont vraiment réussies. Ma préférée est la première, en trois mouvements qui forment un ensemble très cohérent. Le dernier mouvement est très enthousiasmant, dans une veine héroïque rappelant la première de Sibelius, mais en mieux (du moins pour mes oreilles). Un compositeur à découvrir absolument, qui frappe par la noblesse de son inspiration! Smile
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMar 23 Fév 2016 - 19:59

Les deux albums doubles (Chandos ou Finlandia) constituent une excellente porte d'entrée vers la musique de ce compositeur.

Leevi Madetoja (1887-1947) 51buq5yn1rL

Leevi Madetoja (1887-1947) 51bSbtUCnoL.

J'ai le Chandos, mais je ne doute pas que le Finlandia soit de même qualité, quoique plus ancien.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 24 Fév 2016 - 12:38

André a écrit:
J'ai le Chandos, mais je ne doute pas que le Finlandia soit de même qualité, quoique plus ancien.

Les Symphonies (surtout la Deuxième, quelque part entre Sibelius et la Première de Walton cheers ) sont effectivement incontournables, mais à mon avis le sommet est à chercher avec Storgårds, chez Ondine, encore plus de vie et une meilleure prise de son. L'ensemble Finlandia est très complet, et remarquablement interprété (même si je ne suis pas fanatique de la Première de Segerstam, un peu raide). En revanche, je recommanderais de ne pas commencer par Sakari chez Chandos : la prise de son très réverbérée trouble beaucoup le détail, et ce n'est pas l'interprétation la musique nerveuse de tous les temps.

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 24 Fév 2016 - 15:21

Merci David, je vais explorer les disques Ondine !

J'ai passé commande du disque suivant:

Leevi Madetoja (1887-1947) 51OM%2BfGNPaL

À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9424
Age : 62
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 24 Fév 2016 - 15:59

Quand même lorsque je repense à ce lointain passé où David aimait à taquiner mes goûts pour la musique "dégoulinante", le voir s'enthousiasmer pour la deuxième de Matedoja me laisse coi! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 24 Fév 2016 - 16:56

Oui, enfin, du Sibelius de maturité mâtiné du groove de Walton, ce n'est pas exactement comparable à la Deuxième de Ralph Vaughan Williams, si tu permets. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomane chevronné
Iskender


Nombre de messages : 2106
Age : 55
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyJeu 25 Fév 2016 - 10:45

En ayant écouté plusieurs versions, je rejoins David en recommandant les interprétations de Storgårds. Le cd de la 2ème que tu as commandé André est un disque que j'écoute beaucoup depuis que je l'ai découvert et acheté. Tu ne regretteras pas ton achat.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyJeu 25 Fév 2016 - 16:08

J'ai réécouté les symphonies 1 et 2 par Sakari. C'est très bien, mais il est vrai que la prise de son est trop réverbérée, ça gomme les couleurs et noie un peu les détails (pizz des cordes au début de 2:I par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyLun 7 Mar 2016 - 22:28

Alors le voici:

Leevi Madetoja (1887-1947) 51OM%2BfGNPaL

La première chose qui saute aux oreilles dans Kullervo c'est la prise de son, franchement excellente, sinon remarquable (comme toujours sur ce label). Je ne connaissais pas cette oeuvre, elle manque sur le double CD Chandos. Dans la symphonie par contre c'est le jour (Ondine) et le crépuscule (Chandos). Quelle superbe image orchestrale ! Et aussi, quel nerf et quelle vivacité dans la direction de Storgärds. Ça me fait penser aux contes de fées illustrés que je sers à ma petite-fille lorsqu'elle vient passer la fin de semaine chez Papi et Mamie.

Cette symphonie est vraiment une très belle oeuvre, à l'orchestration fournie mais très châtiée. Typiquement nordique: ça respire la santé et la mélancolie tout à la fois. Merci pour cette excellente recommandation !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyLun 7 Mar 2016 - 22:32

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
frgirard
Mélomane averti



Nombre de messages : 211
Localisation : Haut Var
Date d'inscription : 18/03/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyJeu 10 Mar 2016 - 18:59

Bonsoir,

Madetoja, c'est surtout son opéra Juha (facile je ne connais que ça de lui)

https://www.ondine.net/?lid=en&cid=2.2&oid=2143

Juha fait rare dans l'histoire de la musique ancienne a deux versions avec le même auteur du livret (mais modifié par l'auteur) Aino Ackté et le même Juha Jorma Hynninen.

L'autre version que je possède aussi est de Aarre Merikanto.


La version Madetoja est dispo chez Ondine. La version Merikanto se trouve à exorbitant chez des rééditeurs (avec l'accord de l'éditeur Ondine).

Que dire sur cette oeuvre, c'est noir, noir et ça finit mal.

Marja, jeune épouse du frustre et déjà âgé Juha s'enfuit avec un colporteur, voleur et jouisseur Shemeikka. Marja se verra vite délaisser et rejoindra la cohorte des EX.
Juha retrouvera Marja et le drame sera consommé.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptySam 12 Mar 2016 - 22:37

J'ai un faible pour la version Merikanto, mais les deux sont de grands opéras, qu'on serait bien inspiré de donner pour du Château de Barbe-Bleue ou des Dialogues des Carmélites (car je ne me fais pas l'illusion que ce sera à la place d'œuvres secondaires mais trop différentes comme Lucia di Lammemoor).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyDim 22 Juil 2018 - 1:32

Je réécoute les symphonies notamment, j'aime toujours beaucoup.

Dans le 2è mouvement de la 2è, on entend décidément du Sibelius, mais ce qui me trouble c'est un passage qui me semble vraiment calqué sur un passage de Tapiola.
Le truc c'est que ça date de 8 ans avant Tapiola!…
La réponse à cette énigme se trouve peut-être sur Wikipédia: "Élève puis rival de Jean Sibélius qui admire sa deuxième symphonie"...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyDim 22 Juil 2018 - 10:47

En effet, cette Deuxième (la plus belle) est tellement sibélienne… et du Sibelius bien lyrique, avant tout celui des 2 & 5, même s'il y a des choses plus tardives dedans. En tout cas une merveille qui mériterait bien d'être jouée en concert – mais qui est, ce n'est déjà pas si mal, très bien documentée par le disque, au moins trois très belles versions.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomane chevronné
Iskender


Nombre de messages : 2106
Age : 55
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyDim 22 Juil 2018 - 18:29

Et bien je n'aurai pas à faire remonter Madetoja dans le nouveau sujet "cinq oeuvres à faire découvrir" Very Happy .

Oui cette deuxième est admirable. Rival de Sibelius je ne crois pas trop si j'en crois Marc Vignal, à qui j'accorde plus de crédit qu'à Wikipedia. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyDim 22 Juil 2018 - 20:04

Ca je ne sais pas, mais la parenté musicale est très forte, et notamment des détails comme le passage dont je parlais plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 25 Juil 2018 - 0:03

Merci de m’avoir donné envie de réécouter cette pépite (il me semble que j’en avais déjà dit du bien, mais apparemment pas ici, peut-être sur le fil «Musiques nordiques»):

Leevi Madetoja (1887-1947) Madeto10
Symphonie nº2, op. 35
John Storgårds / Orchestre Philharmonique d’Helsinki
Helsinki, V.2012
Ondine


Une confirmation: c’est vraiment une symphonie magnifique!

Si l’on tient à comparer à Sibelius, il y a là un vaste souffle à la fois épique et lyrique digne des 2 et 5, le même genre de pulsation profonde qui conserve une sorte d’intensité expressive constante tout au long de mouvements pourtant vastes et expansifs; mais j’entends aussi, dans certaines couleurs orchestrales plus sombres, dans certaines transitions harmoniquement plus tourmentés des échos de la 6 ou de la 7. Et puis quelque chose de plus constamment énergique dans l’écriture rythmique, pour lequel je ne vois pas vraiment d’équivalent chez Sibelius.

Mais c’est malgré tout une œuvre d’une belle singularité. Et surtout une œuvre vraiment réussie, qui soutient un intérêt et même une exaltation constants. (Lecture passionnante de Storgårds, qui exalte comme toujours à la fois la poussée continue et le détail orchestral.)
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 742
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 27 Juil 2018 - 14:37

Bon je ne connaissais pas mais du symphonique sibélien par Storgards, vous savez faire envie, m'en vais trouver ça.
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2051
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 8 Nov 2019 - 10:32

Un joli disque pour découvrir un autre pan de sa musique.

Leevi Madetoja (1887-1947) Madetoja_intimate_abcd2061

L'intégrale de la musique pour piano. Beaucoup de simplicité dans l'écriture, et essentiellement des pièces très courtes. Ca évoque tantôt les pièces lyriques de Grieg (proximité dans la rythmique, l'énoncé très simple et immédiat des thèmes mélodiques), tantôt Debussy quand il s'autorise à des harmonies plus audacieuses.

Si un discopathe traîne par ici, je cherche un ou des disques de sa musique de chambre. Ça a l'air d'être très peu / pas enregistré, mais une pépite existe peut-être?


Dernière édition par Ben. le Ven 8 Nov 2019 - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 8 Nov 2019 - 16:48

J'ai surtout écouté ses symphonies, ses chœurs, ses mélodies et une (autre) intégrale du piano. L'info m'intéresse moi aussi.

À ma connaissance, existent :

Leevi Madetoja (1887-1947) ABCD128
Suite Lyrique pour violoncelle & piano, par Rysa & Laivuori, chez Alba.

Leevi Madetoja (1887-1947) 825646613830
Suru (« Tristesse »), petite pièce pour violon et piano par Saarikettu & Kerppo, chez Finlandia. Et un des Minuetti op.14.
(Cette version de Suru se trouve dans au moins deux compilations du label.)

C'est tout ce que j'ai pu trouver au disque (mais il en existe probablement des miettes ailleurs).

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2051
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 8 Nov 2019 - 16:52

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai surtout écouté ses symphonies, ses chœurs, ses mélodies et une (autre) intégrale du piano. L'info m'intéresse moi aussi.

À ma connaissance, existent :

Leevi Madetoja (1887-1947) ABCD128
Suite Lyrique pour violoncelle & piano, par Rysa & Laivuori, chez Alba.

Leevi Madetoja (1887-1947) 825646613830
Suru (« Tristesse »), petite pièce pour violon et piano par Saarikettu & Kerppo, chez Finlandia. Et un des Minuetti op.14.
(Cette version de Suru se trouve dans au moins deux compilations du label.)

C'est tout ce que j'ai pu trouver au disque (mais il en existe probablement des miettes ailleurs).


Le premier disque, je l'ai déjà, et j'en parlais en Playlist, c'est absolument admirable (mais trop court!) Crying or Very sad

Je ne connais pas le second, je vais essayer de jeter une oreille !
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1459
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 19 Mai 2021 - 21:50

Tiré du fil Merikanto
DavidLeMédisant a écrit:
Bon souvenir, mais ça ne vaut pas Madetoja tout ça (dont il existe une version Sakari également, d'ailleurs, mais ce n'est pas la meilleure des quatre existantes…).

Eh bien, je dis non ! J'ai écouté les symphonies de Madetoja aujourd'hui, version Storgårds. Et si dans l'ensemble je les ai trouvé réussies et plus captivantes que les réalisations de Merikanto, aucune ne se hisse au niveau de la No. 2 de Aare.

Ceci étant posé, chez Madetoja, le langage est beaucoup nordique, versant Atterberg en un peu moins palpitant. L'Allegro non troppo de la No. 2 a vraiment quelque chose de la tempête de la No. 3 de Kurt. Quant à la No. 3 (de Madetoja), on trouve des figures qui évoquent plus Nielsen.

Bref, je recommande chaudement ces symphonies, mais trouverai dommage de bouder Merikanto 2 pour autant. Et si on ne connait pas déjà, une cure d'Atterberg est fortement recommandée.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyJeu 20 Mai 2021 - 0:22

Ma provocation sur Madetoja provenait juste du fait que j'avais mal lu ton message et que, croyant qu'il s'agissait des Madetoja de Sakari, j'avais écrit une docte publication signalant l'existence d'une discographie plus vaste que tu ne disais, me récriant sur le terme de chef-d'œuve mineur, etc.

… avant de me rendre compte qu'il s'agissait de Merikanto. De dépit, j'ai tout effacé et parlé un peu de Madetoja quand même. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1459
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyJeu 20 Mai 2021 - 1:29

Quelle perfidie ! Que fait la police Luisa ? fesse fouet
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 2 Fév 2022 - 1:39

Les mélodies par H.Juntunen comportent quelques perles, en particulier à partir de l'opus 26, notamment la romance opus 36, l'opus 26 n°1, l'opus 44 n°3 et les deux extraits d'Okon Fuoko opus 58.

Le disque est presque introuvable mais ça s'écoute sur les plate-formes. (et on trouve le livret avec textes en original + anglais en libre accès chez Chandos)

J'ai encore à découvrir chez ce compositeur. Smile

La 2è chanson d'Yiai par Helena Juntunen:

https://www.youtube.com/watch?v=6TlxK1AYoyY

Et dans la pantomime complète d'Okon Fuoko, version orchestrale donc, toujours par Juntunen:

https://www.youtube.com/watch?v=jJUX77H9QU8

C'est beau, non? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMer 2 Fév 2022 - 15:47

J'ai écouté la pantomime intégrale d'Okon Fuoko (par Volmer, seul enregistrement de l'oeuvre, magnifique, avec de très beaux solistes), c'est peut-être mon oeuvre préférée de Madetoja, je trouve qu'il y a vraiment autre chose qu'un épigone ou un semblable de Sibelius, je n'arrive pas à distinguer des influences précises, ce n'est pas foncièrement nouveau, j'entends peut-être un peu du Szymanowski dernière période (mais c'est très légèrement antérieur), en tout cas c'est riche, coloré, et souvent émouvant. (cf la 2è chanson d'Yiai ci-dessus, ainsi que la 1ère d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12749
Date d'inscription : 21/01/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyLun 7 Fév 2022 - 11:20

Xavier a écrit:
Les mélodies par H.Juntunen comportent quelques perles, en particulier à partir de l'opus 26, notamment la romance opus 36, l'opus 26 n°1, l'opus 44 n°3 et les deux extraits d'Okon Fuoko opus 58.

Le disque est presque introuvable mais ça s'écoute sur les plate-formes. (et on trouve le livret avec textes en original + anglais en libre accès chez Chandos)

On peut télécharger les deux volumes (qualité CD) sur qobuz pour ceux que ça intéresse... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12749
Date d'inscription : 21/01/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyVen 11 Fév 2022 - 8:41

Xavier a parlé du vol.2 des mélodies (que j'ai commencé à écouter).

Le vol.1 est lui aussi excellent!
Leevi Madetoja (1887-1947) 51a4dq11

Avec la très belle voix de baryton de Gabriel Suovanen, que j'avais déjà apprécié dans l'intégrale des mélodies de Sibelius.
Il fait parfois penser à Jorma Hynninen. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMar 22 Fév 2022 - 2:16

Je confirme, belle voix, beau piano, et toujours de la très belle musique.

Il y a quelques bijoux, l'opus 9 n°1 d'abord, ensuite surtout vers la fin du disque, sinon pendant les 3/4 de l'album je trouve globalement la musique plus sage que dans le volume 2, notamment avec toutes les mélodies de jeunesse et les chants populaires, durant lesquels une douce monotonie (très agréable) peut s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMar 22 Fév 2022 - 2:33

Ben. a écrit:
Un joli disque pour découvrir un autre pan de sa musique.

Leevi Madetoja (1887-1947) Madetoja_intimate_abcd2061

L'intégrale de la musique pour piano. Beaucoup de simplicité dans l'écriture, et essentiellement des pièces très courtes. Ca évoque tantôt les pièces lyriques de Grieg (proximité dans la rythmique, l'énoncé très simple et immédiat des thèmes mélodiques), tantôt Debussy quand il s'autorise à des harmonies plus audacieuses.

Si un discopathe traîne par ici, je cherche un ou des disques de sa musique de chambre. Ça a l'air d'être très peu / pas enregistré, mais une pépite existe peut-être?

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai surtout écouté ses symphonies, ses chœurs, ses mélodies et une (autre) intégrale du piano.

Déjà, le disque Rännäli est difficile à trouver, mais je ne trouve pas d'autre intégrale pour piano... (si tu retrouves la référence et que c'est plus facilement trouvable...)
Les deux seules pièces que j'ai écoutées jusqu'à présent me donnent assez envie.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12749
Date d'inscription : 21/01/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMar 22 Fév 2022 - 8:45

Xavier a écrit:
Je confirme, belle voix, beau piano, et toujours de la très belle musique.

Il y a quelques bijoux, l'opus 9 n°1 d'abord, ensuite surtout vers la fin du disque, sinon pendant les 3/4 de l'album je trouve globalement la musique plus sage que dans le volume 2, notamment avec toutes les mélodies de jeunesse et les chants populaires, durant lesquels une douce monotonie (très agréable) peut s'installer.

Oui, c'est un peu ce que j'ai ressenti aussi lors de la première écoute.
...À réécouter. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyMar 22 Fév 2022 - 17:08

Je n'ai pas retrouvé la référence. Il me semblait que c'était chez Alba aussi ; j'ai vérifié Merikanto et Kuula au cas où j'aurais mélangé, pas trouvé non plus.

Du coup je ne peux pas t'éclairer. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptySam 5 Mar 2022 - 21:04

Xavier a écrit:
J'ai écouté la pantomime intégrale d'Okon Fuoko (par Volmer, seul enregistrement de l'oeuvre, magnifique, avec de très beaux solistes), c'est peut-être mon oeuvre préférée de Madetoja, je trouve qu'il y a vraiment autre chose qu'un épigone ou un semblable de Sibelius, je n'arrive pas à distinguer des influences précises, ce n'est pas foncièrement nouveau, j'entends peut-être un peu du Szymanowski dernière période (mais c'est très légèrement antérieur), en tout cas c'est riche, coloré, et souvent émouvant. (cf la 2è chanson d'Yiai ci-dessus, ainsi que la 1ère d'ailleurs)

Juste pour préciser que les plus belles séquences ne sont pas, d'après moi, dans les suites. (en tout cas pas toutes)
Ecoutez vraiment la pantomime intégrale! Very Happy


Dernière édition par Xavier le Sam 5 Mar 2022 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptySam 5 Mar 2022 - 21:06

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas retrouvé la référence. Il me semblait que c'était chez Alba aussi ; j'ai vérifié Merikanto et Kuula au cas où j'aurais mélangé, pas trouvé non plus.

Du coup je ne peux pas t'éclairer. Neutral

J'ai vérifié, il n'y a bel et bien que Rännäli qui ait fait un enregistrement complet uniquement dédié à Madetoja au piano, en l'occurrence, l'intégrale de ses oeuvres pour piano. (sinon, juste quelques pièces éparses par ci par là)

Rien d'impérissable à mon sens, mais quelques très jolies pièces, notamment les morceaux lents des opus 31 et 34.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12749
Date d'inscription : 21/01/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptySam 12 Mar 2022 - 8:43

[Playlist]
Première écoute de la journée:

Leevi Madetoja (1887-1947) 51wx9k10

Jusqu'à présent j'ai écouté ces mélodies sans les textes. Il va falloir que je me décide enfin à les imprimer...il y a une traduction anglaise dans le livret PDF, c'est déjà ça! Smile

…pour savoir quand même de quoi parlent ces belles mélodies. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89337
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyDim 13 Mar 2022 - 3:33

J'en remets une couche:

Leevi Madetoja (1887-1947) R.0ccdcf44529fdded0b6bd3b6d460b9bf?rik=3OdlvjqnshMtFQ&riu=http%3a%2f%2fcps-static.rovicorp.com%2f3%2fJPG_500%2fMI0001%2f110%2fMI0001110592.jpg%3fpartner%3dallrovi

Le livret du disque donne l'argument complet et les textes chantés avec traduction anglaise, c'est évidemment plus confortable pour mieux saisir l'oeuvre, qui est pour moi un petit bijou, même un chef d'oeuvre méconnu.
N'en attendez pas une musique très dense ou très spectaculaire (1h16 de musique avec quelques reprises et certains moments tout à fait désertiques), mais plutôt des atmosphères colorées, subtiles, et une discrète et émouvante poésie.
Les chansons de Yiai chantés par Helena Juntunen sont définitivement imprimées dans mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12749
Date d'inscription : 21/01/2007

Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) EmptyDim 13 Mar 2022 - 7:47

Je vais y jeter une oreille! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Leevi Madetoja (1887-1947) Empty
MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Leevi Madetoja (1887-1947) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Leevi Madetoja (1887-1947)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tristan Murail (°1947)
» Rudi STEPHAN 1887-1915
» Kurt Atterberg (1887-1974)
» Alfredo Casella (1883-1947)
» Alexander Borodine (1833-1887) - La Musique de chambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: