Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ au lieu de 14,99€ (nouveaux clients / ...
4.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà

Aller en bas 
+6
LeKap
Siegmund
Cello
Cololi
Xavier
Octavian
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà   Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 EmptySam 10 Sep 2022 - 0:19

luisa miller a écrit:
cor : Takennori Némoto ( qui est le chef du pupitre cors de l'OCNA)

Takenori. Smile

Excellent arrangeur aussi, il a fait pas mal d'arrangements de chambre pour réduire ou augmenter un effectif.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5324
Age : 922
Date d'inscription : 27/11/2008

Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà   Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 EmptySam 10 Sep 2022 - 0:23

DavidLeMarrec a écrit:
luisa miller a écrit:
cor : Takennori Némoto ( qui est le chef du pupitre cors de l'OCNA)

Takenori. Smile

Excellent arrangeur aussi, il a fait pas mal d'arrangements de chambre pour réduire ou augmenter un effectif.

Embarassed Je viens de corriger
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14582
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà   Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 EmptyDim 11 Sep 2022 - 16:59

Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Messia29
Des canyons aux étoiles… (1974) pour piano solo, cor, xylorimba, glockenspiel et orchestre
Jean-Frédéric Neuburger (piano), , Takénori Némoto (cor), Adélaïde Ferrière (xylorimba), Florent Jodelet (glockenspiel), Jean-François Heisser / Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine
Poitiers, V.2021
Mirare


Il faudrait vérifier, mais à l’écoute, ça m’a semblé sensiblement différent des versions que j’ai dans l’oreille (Muraro / Chung / Radio France et Boffard / Cambreling / SWR) - on a le sentiment qu’on cherche ici délibérément à s’écarter d’une approche hédoniste-symphonique.

L’acoustique sonne plutôt mate et proche (plus chambriste que symphonique en ce sens - ) et les pupitres se distinguent plus la variété de leurs textures (le grain des percussions, en particulier, est remarquable - jusque dans les dynamiques les plus ténues) que par la séduction de leurs timbres (plus volontiers rugueux et parfois grinçants que tout uniment sensuels et chatoyants); on notera aussi que les cuivres sont ici plutôt «droits» et d’une remarquable retenue (là où souvent ça pouëtpouëte avec un peu trop d’exubérance pour mon goût.)

L’interprétation qu’on entend ici met l’accent sur la construction du discours par blocs discontinus et hétérogènes, un discours où les silences et les résonances, les contrastes rythmiques, les effets de «frappe» verticale et les alliages conçus comme des registrations jouent un rôle essentiel. On sent vraiment ici, sous l’orchestre, une écriture organistique nourrie de fragmentation webernienne ou debussyste: d’une certaine manière, les singularités de Messiaen sont ici exposées à nu. Peut-être pas, donc, la version la plus accessible pour une découverte de l’œuvre, mais une lecture dont le dépouillement permet vraiment d’approfondir le langage et la structuration de cette partition.

Qu’on n’aille pas pour autant imaginer une lecture froidement analytique de l’œuvre: car si ce que Heisser et ses musiciens donnent à entendre n’a pas la séduction coloriste, l’immédiateté «paysagiste» d’autres versions, elle est en revanche animée d’une ferveur, d’une vie, d’une expressivité exceptionnelles: j’en veux pour exemple le magnifique mouvement lent «Les ressuscités et le chant de l’étoile Aldebaran» qui progresse ici de façon irrésistible (au lieu de sembler étale ou suspendu), le caractère presque ludique (et même l’humour) de certains dialogues entre bois et percussions ou de certaines sautes rythmiques, ou la sobre grandeur, terriblement persuasive, de certains unissons en sourdine.

Ma seule réserve tiendrait peut-être au jeu de Neuburger qui accentue encore le caractère déjà excessivement percussif et fragmenté de la partie de piano («Le Moqueur polyglotte» en devient vraiment abrasif, là où Muraro était plus nuancé dans ses attaques.) À l’inverse, j’ai été absolument conquis par la prestation du corniste Takénori Némoto: non seulement la maîtrise technique est absolument époustouflante, mais il a une façon de phraser sa ligne qui est incroyablement éloquente.


Dernière édition par Benedictus le Dim 11 Sep 2022 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14582
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà   Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 EmptyDim 11 Sep 2022 - 17:30

Je ne suis pas sûr que ça ait exactement sa place ici (l’en-tête du fil dit «Des canyons aux étoiles, Éclairs sur l’au-delà» mais dans l’index, il est répertorié sous l’intitulé «Symphonique de maturité (hors Turangalîla)»), mais bon:

Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Schoen21
Oiseaux exotiques (1956) pour piano et orchestre
Francesco Piemontesi (piano), Jonathan Nott / Orchestre de la Suisse Romande
Genève, XII.2020
Pentatone


Superbe version! On ne sait qu’admirer le plus: du piano de Piemontesi (net, tranchant, percussif mais sans brutalité métallique dans le toucher) ou de Nott et de l’Orchestre de la Suisse Romande (je crois n’avoir jamais entendu le premier diriger de façon si vive, volubile et extravertie - tout en gardant la précision rythmique au cordeau qu’on lui connaît - ni le second déployer des timbres aussi richement colorés.)

Il faudrait que je réécoute Muraro / Cambreling - dans mon souvenir, ça avait la même poésie kaléidoscopique, mais je ne me souviens pas avoir ressenti ce même caractère de babil jubilatoire et effréné - en tout cas pas à ce point électrisant.

(Et les prises de son orchestrales de Pentatone sont décidément devenues excellentes!)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà   Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 EmptyLun 12 Sep 2022 - 17:36

J'ai écouté les deux versions à peu d'intervalle cette année… Cambreling est ma version de découverte, donc difficile à dire, mais c'est moins l'interprétation qui m'a fasciné que l'œuvre, une des plus belles de Messiaen pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà   Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Messiaen - Des canyons. E I C Pintscher 16 III Philharmonie
» Les enregistrements de Varèse
» Salle Pleyel 2011-2012 (programmation)
» Stravinsky - Le roi des étoiles
» Otto NICOLAI (1810 - 1849)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: