Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Four encastrable Pyrolyse SAUTER SFP932X
Voir le deal
379.99 €

 

 Emil HARTMANN (1836-1898)

Aller en bas 
2 participants

Combien connaissez-vous de Hartmann ?
Aucun : je n'ai même pas lu ce fil.
Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_lcap25%Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_rcap
 25% [ 2 ]
Un : celui-ci.
Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_lcap50%Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_rcap
 50% [ 4 ]
Deux : celui-ci et son père.
Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_lcap0%Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Trois : celui-ci, son père et Karl Amadeus.
Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_lcap13%Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_rcap
 13% [ 1 ]
Quatre : celui-ci, son père, Karl Amadeus et Rudolf.
Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_lcap0%Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Cinq : (j'aime tricher).
Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_lcap12%Emil HARTMANN (1836-1898) Vote_rcap
 12% [ 1 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Emil HARTMANN (1836-1898) Empty
MessageSujet: Emil HARTMANN (1836-1898)   Emil HARTMANN (1836-1898) EmptySam 25 Avr 2009 - 0:01

Emil Hartmann est un compositeur danois, le fils aîné de J.P.E. Hartmann, également compositeur danois important.

Comme c'est le cas dans l'ensemble de le Scandinavie au XIXe siècle, sa musique est très typée "premier dix-neuvième", avec un langage resté au stade Weber-Mendelssohn.

Cela dit, dans les sujets folkloriques ou nationaux, il emploie un ton qui sent déjà le nationalisme émerveillé de la fin du siècle.
Par exemple son grand poème symphonique Hakon Jarl, un sujet très prisé qui raconte la christianisation de la Norvège. C'est un drame bouleversant, crépusculaire, qui existe d'abord sous forme de poème, puis de drame chez Adam Oehlenschläger (Hakon hin Rige). [La traduction de Xavier Marmier est assez difficile à trouver à part dans les grandes bibliothèques, mais c'est à connaître absolument.] Oehlenschläger est considéré (à juste titre) comme le fondateur du romantisme danois, une sorte de relais de Goethe.
Le sujet a été repris à l'autre bout du siècle, largement sur cette base, par Hjalmar Borgstrøm et la fameuse Thora dont je vous dis tant de bien.

Hartmann est donc une sorte de Brahms très conservateur tonalement.

(Pour lire un morceau d'Oehlenschläger :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2006/09/01/374 .)


Dernière édition par DavidLeMarrec le Sam 25 Avr 2009 - 0:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Emil HARTMANN (1836-1898) Empty
MessageSujet: Re: Emil HARTMANN (1836-1898)   Emil HARTMANN (1836-1898) EmptySam 25 Avr 2009 - 0:03

Donc WoO a acheté ceci, et me demandait mon avis en retour :

Emil HARTMANN (1836-1898) 226041

C'est de la jolie musique, aimable et peu profonde, mais j'aime beaucoup ça. Ca me fait assez fortement penser aux Danses de Cour de Pierné, il y a quelque chose de désuet mais d'intensément séduisant. Bien plus que la suite du temps de Holberg de Grieg, en fait.

Quant au poème sur le Jarl, c'est tout de même très bien rendu, ces grands aplats inquiétants qui enflent.

Donc c'est pas terrible, mais j'aime beaucoup, pour résumer. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14332
Date d'inscription : 14/04/2007

Emil HARTMANN (1836-1898) Empty
MessageSujet: Re: Emil HARTMANN (1836-1898)   Emil HARTMANN (1836-1898) EmptySam 25 Avr 2009 - 0:10

Je n'ai encore écouté que les danses nordiques et j'ai passé un bon moment.

Par certains côtés on a l'impression d'entendre des danses baroques revues et corrigées pour grand orchestre beethovenien (ça sonne très germanique). C'est amusant, naïf et charmant, je n'en demande pas plus Very Happy

J'écouterai demain le Hakon Jarl et la suite du programme Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95984
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Emil HARTMANN (1836-1898) Empty
MessageSujet: Re: Emil HARTMANN (1836-1898)   Emil HARTMANN (1836-1898) EmptySam 25 Avr 2009 - 0:16

C'est exactement ça, ça ressemble à un pastiche baroque par un romantique, exactement le genre de truc très amusant quand c'est réussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Emil HARTMANN (1836-1898) Empty
MessageSujet: Re: Emil HARTMANN (1836-1898)   Emil HARTMANN (1836-1898) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Emil HARTMANN (1836-1898)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karl-Amadeus Hartmann ( 1905 - 1963 )
» Norbert Burgmüller (1810-1836)
» Clément-Philibert-Léo DELIBES 1836-1891
» Michaël Bergson (1820-1898)
» Roy Harris (1898-1979)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: