Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

 

 Korngold-opéras

Aller en bas 
+13
Mélomaniac
Cololi
Polyeucte
bAlexb
fgero
malko
arnaud bellemontagne
Rubato
Xavier
Poulet
DavidLeMarrec
Octavian
aurele
17 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31903
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 17:15

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Et encore ... faire le piano timbré le daaalaaa sua pAAAAAAAAceeee c'est loin d'être évident !
Si on parle de moi, oui, assurément. Mais dans une carrière de musicien professionnel, je ne crois pas que don Ottavio représente le sommet des désagréments !
Oui oui évidemment.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyMar 10 Sep 2013 - 2:09

Un nouveau DVD de la Ville morte à venir:
http://www.amazon.co.uk/Die-Tote-Stadt-Finnish-National/dp/B00EWT17M0/ref=sr_1_8?s=dvd&ie=UTF8&qid=1378771680&sr=1-8

Mikko Franck à la baguette, Kasper Holten qui met en scène, Vogt et Nylund dans les rôles principaux... ça sent plutôt bon!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92247
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyMar 10 Sep 2013 - 8:11

Et le duo devrait bien fonctionner !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20577
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyMar 10 Sep 2013 - 22:33

La Bande Annonce d'Opus Arte...
Nylund a l'air géniale! drunken /watch?v=nAUpl8nLmqs
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92247
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyMar 10 Sep 2013 - 22:43

La scénographie est magnifique en tout cas... et Vogt impose quelque chose de très fort physiquement, avec l'image de ce veuf coquet sans âge. Ce n'est pas forcément le personnage de Rodenbach (qui tombe un peu plus bas), mais pour l'opéra, c'est parfait.

Ça fait terriblement envie... avec KBH, en plus, on est presque certain d'avoir une belle direction d'acteurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20577
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyMar 10 Sep 2013 - 22:47

Oui, tout ça semble bien beau!

Et pour le duo, il fonctionne très bien je trouve (leur duo de Tristan drunken)
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 10:18

Cela faisait longtemps que j'avais envie d'acheter "La ville morte" de Korngold mais toutes les interprétations que j'avais entendues jusqu'alors m'en avait dissuadé. En effet et comme l'a rappelé David, on a principalement le choix entre Kollo/Neblett qui hurlent quand même beaucoup (surtout lui) et Kerl/Denoke avec un ténor qui tire cela vers du Wagner et une soprano à la justesse approximative. Et dans la version Weigle, c'est Pavlovskaya qui chevrotte un peu.

Et puis récemment, j'ai finalement craqué sur cela :

Korngold-opéras - Page 2 51Lz9SBUkXL._AA160_

Et c'est absolument splendide ! En fait cet opéra présente, à mon avis, une double difficulté :

1- Dans un esprit post-straussien, son orchestration, particulièrement touffue, peut paraitre un peu indigeste dès lors qu'on est en présence d'un chef à la main lourde. Or il n'en est rien avec Mikko Franck qui allège les textures en tirant cela vers Ravel et permettant ainsi à l'auditeur de saisir toutes les nuances d'un compositeur de grand talent.

2- Les tessitures des deux rôles principaux sont crucifiantes car sollicitant aux maximum le haut médium et l'aigu sans beaucoup de répit. Et ce d'autant plus, qu'ils n'arrêtent pas de chanter. Or Klaus Florian Vogt fait preuve d'une aisance stupéfiante dans le haut du spectre et chante son rôle sans jamais hurler; ce qui permet de profiter à plein de la beauté des lignes mélodiques du ténor. Seul petit bémol : sur la durée, on peut trouver sa prestation un peu monolithique et son chant un peu trop féminin. Mais c'est surtout Camilla Nylund (qui était pour moi une parfaite inconnue : on se demande pourquoi les scènes françaises ne l'invitent pas plus souvent) qui m'a bluffé : le timbre est magnifique et elle se joue de la difficulté meurtrière de sa tessiture avec une facilité déconcertante. A bien des égards, elle m'a fait penser à l'impératrice de Julia Varady dans "La femme sans ombre" de Solti : c'est vous dire le niveau ! Quant aux rôles secondaires, ils sont corrects (avec un Pierrot un peu engorgé) mais encore une fois, ils chantent très peu.

Enfin, un mot sur la mise en scène fort belle et ingénieuse qui joue sur deux plans. Un premier plan qui montre la chambre de Paul entourée des nombreux souvenirs de Marie, son épouse défunte. Et un arrière-plan incliné qui représente une maquette de la ville de Bruges. Selon les scènes, les éclairages vont de l'un à l'autre pour mieux souligner l'imbrication des souvenirs dans le contexte de la ville et c'est esthétiquement fort beau à condition d'accepter la transposition du livret dans l'Allemagne des années 30 au niveau des costumes (assez beaux à l'exception de la tenue militaire de Franck qui m'a semblé un peu incongrue).

Bref, vous l'avez compris, voici, à mon avis, une version idéale pour découvrir l'œuvre car orchestralement allégée, vocalement, constamment chantée sans aucune vocifération mais une vraie tension dramatique (surtout chez la soprano), esthétiquement fort belle et présentant le luxe de sous-titres en français contrairement à toutes les versions audio qui n'offrent pas de livret en français.

PS : pour vous faire une idée de la beauté du chant de Camilla Nylund, voici un lien qui vous permettra de l'écouter dans le duo du 3ème acte de Lohengrin avec Robert Dean Smith à partir de 9'30 : /watch?v=KgvnGxZCR5Q


Dernière édition par hugo75 le Dim 13 Oct 2013 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 10:45

hugo75 a écrit:
Kerl/Denoke avec un ténor qui tire cela vers du Wagner et une soprano à la justesse approximative.
Denoke n'est pas du tout approximative là-dedans pourtant. scratch 
Elle est même assez sublime à mon sens...

Et ce n'est pas Kerl qui tire ça vers Wagner, c'est la musique qui est vient de Wagner et Strauss, on n'y peut pas grand chose... Bref, je trouve le DVD Latham-Koenig quand même superbe, et le couple principal assez idéal.

Sinon, Nylund est une soprano wagnéro-straussienne déjà très connue, elle a chanté Salomé un peu partout, et notamment à Paris il y a 3-4 ans, sinon elle a enregistré Chrysothémis avec Albrecht, et on peut aussi la voir au DVD dans Fidelio chez Harnoncourt, dans Rienzi ou encore Tannhäuser (Jordan), mais aussi des choses moins connues comme Antikrist de Langgaard.
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 10:52

Xavier a écrit:
hugo75 a écrit:
Kerl/Denoke avec un ténor qui tire cela vers du Wagner et une soprano à la justesse approximative.
Denoke n'est pas du tout approximative là-dedans pourtant. scratch 
Elle est même assez sublime à mon sens...

Et ce n'est pas Kerl qui tire ça vers Wagner, c'est la musique qui est vient de Wagner et Strauss, on n'y peut pas grand chose... Bref, je trouve le DVD Latham-Koenig quand même superbe, et le couple principal assez idéal.
Question de goût : je trouve que Denoke prend souvent ses aigus par en dessous et que cela ne sonne pas très juste. Et surtout, elle chante souvent en force, à la limite de ses moyens. Sans parler du timbre que je trouve assez laid. Bref, rien à voir avec Nylund que je trouve impériale.

Kerl, quant à lui se justifie effectivement davantage dans une optique wagnérienne. Mais ce n'est pas du tout ainsi que j'ai envie d'entendre l'œuvre qui peut paraitre, de ce fait, un peu boursouflée. C'est pourquoi les allègement de Franck m'ont particulièrement séduit. En fait l'idéal pour Paul, ce serait Kaufmann qui est capable de nuances magnifiques mais cela n'est pas à son programme.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 11:00

hugo75 a écrit:
Question de goût : je trouve que Denoke prend souvent ses aigus par en dessous et que cela ne sonne pas très juste. Et surtout, elle chante souvent en force, à la limite de ses moyens. Sans parler du timbre que je trouve assez laid. Bref, rien à voir avec Nylund que je trouve impériale.
Les deux sont très différentes, mais Denoke, ça n'est pas du chant en force, tu l'as déjà entendue en salles? C'est tout le contraire même; très belle projection, sans forcer aucunement.

hugo75 a écrit:
Kerl, quant à lui se justifie effectivement davantage dans une optique wagnérienne. Mais ce n'est pas du tout ainsi que j'ai envie d'entendre l'œuvre qui peut paraitre, de ce fait, un peu boursouflée. C'est pourquoi les allègement de Franck m'ont particulièrement séduit. En fait l'idéal pour Paul, ce serait Kaufmann qui est capable de nuances magnifiques mais cela n'est pas à son programme.
Kaufmann, ça pourrait être chouette, oui.
Et pas wagnérien du tout. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 11:12

Xavier a écrit:
hugo75 a écrit:
Question de goût : je trouve que Denoke prend souvent ses aigus par en dessous et que cela ne sonne pas très juste. Et surtout, elle chante souvent en force, à la limite de ses moyens. Sans parler du timbre que je trouve assez laid. Bref, rien à voir avec Nylund que je trouve impériale.
Les deux sont très différentes, mais Denoke, ça n'est pas du chant en force, tu l'as déjà entendue en salles? C'est tout le contraire même; très belle projection, sans forcer aucunement.

hugo75 a écrit:
Kerl, quant à lui se justifie effectivement davantage dans une optique wagnérienne. Mais ce n'est pas du tout ainsi que j'ai envie d'entendre l'œuvre qui peut paraitre, de ce fait, un peu boursouflée. C'est pourquoi les allègement de Franck m'ont particulièrement séduit. En fait l'idéal pour Paul, ce serait Kaufmann qui est capable de nuances magnifiques mais cela n'est pas à son programme.
Kaufmann, ça pourrait être chouette, oui.
Et pas wagnérien du tout. Mr.Red 
Kaufmann et Denoke entendus en salle dans Fidelio à Garnier : lui, sublime et capable d'allègements miraculeux et susceptible de s'adapter à tous les styles (ce qui fait de lui bien plus qu'un wagnérien : cf, outre Beethoven, ses incursions splendides dans Bizet, Cilea, Puccini, Massenet ou Verdi) et elle...atroce et chantant très faux (point de vue qui a d'ailleurs été largement développé par Richard Martet dans Opéra magazine).

Quant à la ville morte, j'étais au Chatelet lorsque cet opéra a été joué en 2001 avec Kerl et encore Denoke et cela m'avait dégoûté de l'œuvre qui m'était apparue trop surchargée avec des chanteurs interprètant tout en force. Bref, c'est ce nouveau DVD avec Vogt et Nylund qui m'a vraiment conquis mais qui va à contre-courant de tout ce qui a été fait jusqu'alors.

Enfin, Camilla Nylund, on ne peut pas dire qu'on en parle beaucoup comparé à Netrebko, Harteros ou Gheorghiu par exemple et pourtant, elle n'a rien à leur envier. Dommage aussi que personne n'ait pensé à elle pour ce bicentenaire consacré à Wagner. Tiens, je me demande ce qu'elle faisait lors du cycle Wagner de Janowski... Mais nul doute que je vais me pencher sur sa discographie.


Dernière édition par hugo75 le Dim 13 Oct 2013 - 13:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 11:26

hugo75 a écrit:
Enfin, Camilla Nylund, on ne peut pas dire qu'on en parle beaucoup comparé à Netrebko, Harteros ou Gheorghiu par exemple et pourtant, elle n'a rien à leur envier.
Parce qu'elle ne fait pas de Mozart et/ou de Verdi...
Sinon, parmi les chanteurs wagnéro-straussiens, elle figure en bonne position.

Elle a même fait son récital d'extraits en CD, qui est très beau d'ailleurs:

Korngold-opéras - Page 2 Ondineode11682
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 11:32

hugo75 a écrit:
Kaufmann et Denoke entendus en salle dans Fidelio à Garnier : lui, sublime et capable d'allègements miraculeux et susceptible de s'adapter à tous les styles (ce qui fait de lui bien plus qu'un wagnérien : cf, outre Beethoven, ses incursions splendides dans Bizet, Cilea, Puccini, Massenet ou Verdi) et elle...atroce et chantant très faux (point de vue qui a d'ailleurs été largement développé par Richard Martet dans Opéra magazine).
Ca ça m'importe vraiment peu... pour quelqu'un de tatillon comme moi sur la justesse, ça m'aurait évidemment gêné.
Mais certains timbres, certaines façons d'attaquer les notes, peuvent donner l'impression (à certaines oreilles) de chanter faux sans que ce soit objectivement le cas.
Personnellement Denoke fait partie des chanteuses que j'aime beaucoup... mais je sais qu'elle fait cet effet à pas mal d'auditeurs.
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 11:37

Xavier a écrit:
hugo75 a écrit:
Enfin, Camilla Nylund, on ne peut pas dire qu'on en parle beaucoup comparé à Netrebko, Harteros ou Gheorghiu par exemple et pourtant, elle n'a rien à leur envier.
Parce qu'elle ne fait pas de Mozart et/ou de Verdi...
Sinon, parmi les chanteurs wagnéro-straussiens, elle figure en bonne position.

Elle a même fait son récital d'extraits en CD, qui est très beau d'ailleurs:

Korngold-opéras - Page 2 Ondineode11682
Oui, j'ai vu ce récital. Mais pour être très franc, une suite d'airs, c'est un peu comme si on juxtaposait une mazurka de Chopin, le mouvement lent de la 1ère sonate de Schumann et le finale de l'appassionata. Et cela ne rend pas justice à la construction d'un personnage sur la durée. C'est pourquoi, même pour Kaufmann que j'aime beaucoup, je n'ai pas acheté ses derniers récitals Verdi et Wagner car je sais, par expérience, que je n'y reviendrai pas souvent. En revanche, pour Nylund, son Rienzi (mais j'ai peur que l'œuvre ne m'emballe pas : je vais d'abord regarder cela tranquillement sur le net), son "Pays du sourire" ou sa Russalka pourraient bien me tenter..d'autant plus qu'on a Beczala en cadeau bonus pour les deux derniers..
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2013 - 12:04

Evidemment ça n'a pas beaucoup d'intérêt dramatique, c'est juste pour un plaisir strictement musical et vocal si on aime cette voix.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21923
Date d'inscription : 22/01/2010

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyMar 10 Juin 2014 - 15:54

Xavier a écrit:
Ca va intéresser du monde je pense... en tout cas ça sort en octobre chez nos amis britanniques.

Spoiler:
 

Je viens de voir ce DVD.  Smile 

King est d'un point de vue vocal solide, puissant, ardent(moins sur la corde raide que Kollo ), peut être un peu unidimensionnel aussi.

Pas grand chose à dire sur Marie/Marietta (à part pour souligner à quel point les lignes vocales de Korngold sont touchées par la grâce)...c'est vraiment le rôle de Paul qui m'intéresse dans cet opéra.

Mise en scène un peu grisâtre qui semble jurer un peu avec la flamboyance coloriste de la musique de Korngold.Plus globalement j'ai toujours trouvé ce livret terne et mal apparié avec cet orchestre qui brille de mille feux.Il me semble que cette musique est mieux faite pour acceuillir un livret mythologique façon la Femme sans ombre.Ce qui explique la raison pour laquelle j'ai plus de plaisir a me passer cet opéra sur disque qu'a la voir en DVD (comme pour Parsifal mais pas pour les mêmes raisons) tant la musique est éloquente et suggestive.
Au delà de ça La Ville Morte est vraiment un opéra particulier.Produit de synthèse d'un surdoué, il ne peut prétendre à l'originalité (on y entend à l'envi Strauss et Puccini ) et pourtant je me surprends à l'écouter avec bien plus de plaisir et de constance que Salomé, Elektra ou Turandot...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyVen 24 Mai 2019 - 1:54

Une sortie prochaine, première version DVD et BR d'Heliane:

Korngold-opéras - Page 2 91KuWLorCrL._SL500_
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 EmptyVen 13 Aoû 2021 - 19:07

Sorti tout récemment en DVD et Blu-ray:

Korngold-opéras - Page 2 61YUVSL1JBS._AC_SL300_

Et c'est une superbe réussite.

D'abord l'orchestre est incroyable et formidablement capté, pas derrière les voix comme dans certains enregistrements d'opéra (notamment DVD), les chanteurs sont superlatifs (peut-on rêver mieux?) et même la mise en scène (certes d'apparence prosaïque) est super!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Korngold-opéras - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Korngold-opéras   Korngold-opéras - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Korngold-opéras
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: