Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La Maison Moderne à 76,99€
76.99 € 121.96 €
Voir le deal

 

 Ferde Grofé (1892-1972)

Aller en bas 
+2
DavidLeMarrec
Barbajuan
6 participants
AuteurMessage
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:20

Voilà un compositeur dont le nom m'était inconnu jusqu'à hier. J'écoutais France Mu dans l'après-midi le temps d'un court trajet en voiture, guère plus de cinq minutes, et je tombe sur une musique assez étonnante : un mouvement lent joliment orchestré (avec pas mal de célesta, si je me souviens bien), harmoniquement ça m'a évoqué... un peu comme du Bartok de jeunesse. Le mouvement suivant s'ouvrait par une belle mélodie énoncée au violon et puis ensuite ma mère s'est mise à bavasser depuis le siège passager du coup je ne me souviens plus bien, mais il y avait un motif rythmique très simple et très entraînant, ç'avait l'air chouette comme tout.

Je rentre chez moi, vais sur le site de l'émission. C'était la Grand Canyon suite (1931) de Ferde Grofé.

Je découvre qu'il était proche de Gershwin et de Whiteman (musiciens dont les productions me convainquent assez modérément d'ordinaire), pour lesquels il a réalisé plusieurs arrangements (dont celui du Concerto en fa, oeuvre que je trouve très vilaine). Alors ? Avais-je les oreilles particulièrement ensablées réceptives à ce moment-là ? Ça mérite qu'on s'y penche de plus près ? Ça se trouve au disque ? Vous aimez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:28

C'est vrai que c'est de la musique pittoresque assez inventive en timbres, on est assez loin des sucreries de Copland. Moi, j'aime ça, et Dieu sait que le pittoresque américain et moi...

Il y a effectivement beaucoup de piano et de célesta, et le mouvement central (3/5) est bien à son début une mélodie de violon très lyrique mais assez tortueuse, le parallèle avec Béla n'est pas si farfelu.
Le motif entraînant qui suit est peut-être celui qui rappelle étrangement l'Apprenti Sorcier.

C'est de la musique descriptive et contemplative, donc il n'y a pas forcément de véritable intérêt thématique, c'est juste que les motifs et l'orchestration sont très très beaux.
On y entend aussi quelques glissandi de jazz, mais la parenté avec Gershwin reste limitée à cela à mon avis.

Oui, ça mérite amplement que tu réécoutes à mon avis.

Réponse à ta seconde question, oui, ça se trouve au disque, et même en plusieurs occurrences. Il y a une magnifique version par Ormandy (dans un couplage Gershwin banal hélas : un Américain à Paris et Suite de Porgy).
Sony, donc ça se trouve pour pas cher... quand c'est disponible.

Et puis il y a au moins une version chez Naxos.


Le disque Naxos (avec le Bournemouth SO) est consacré à deux autres suites pittoresques : Niagara Suite et Mississippi Suite. Oui, il y a un petit côté fugue de Toch chez lui. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:39

DavidLeMarrec a écrit:
le mouvement central (3/5) est bien une mélodie de violon très lyrique mais assez tortueuse, le parallèle avec Béla n'est pas si farfelu.
Le motif entraînant qui suit est peut-être celui qui rappelle étrangement l'Apprenti Sorcier.

Voilà, c'est précisément ce que je m'étais dit Smile

Citation :
il n'y a pas forcément de véritable intérêt thématique, c'est juste que les motifs et l'orchestration sont très très beaux.

Oui oh tu sais, je suis profane et néophyte, alors c'est pas tellement sur le travail thématique que je juge un morceau... Je pense que ça va me botter, merci pour les précisions et les conseils discographiques Wink
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:42

La Rhapsody in blue, on ne la connaît guère que sous les habits de Grofé, l'originale pour deux pianos étant moins jouée que les versions orchestrales de sa main. Ce n'est quand même pas vilain.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:42

Pulcino a écrit:
Oui oh tu sais, je suis profane et néophyte, alors c'est pas tellement sur le travail thématique que je juge un morceau...
C'est juste qu'à certains moments (mvt II), ça répète des figures visuelles mais athématiques, ou bien que ça répète en boucle le même thème (mvt III).

Au début du dernier mouvement, il y a aussi des flonflons de cordes un peu généreux, mais alors l'orage, il n'y a pas plus effrayant, je crois, dans la littérature musicale. pale
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:43

emmanuel a écrit:
La Rhapsody in blue, on ne la connaît guère que sous les habits de Grofé, l'originale pour deux pianos étant moins jouée que les versions orchestrales de sa main. Ce n'est quand même pas vilain.
Ouimaisbon, ça ne rend pas justice quand même aux trouvailles d'orchestration qui révèlent un grand technicien dans la Suite du GC.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:49

DavidLeMarrec a écrit:
emmanuel a écrit:
La Rhapsody in blue, on ne la connaît guère que sous les habits de Grofé, l'originale pour deux pianos étant moins jouée que les versions orchestrales de sa main. Ce n'est quand même pas vilain.
Ouimaisbon, ça ne rend pas justice quand même aux trouvailles d'orchestration qui révèlent un grand technicien dans la Suite du GC.
Je ne connais pas cette suite, donc je ne prendrai pas le risque de te contredire. C'est juste que Grofé est inconnu, alors que finalement on l'a tous déjà entendu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:53

Je ne conteste pas l'intérêt de ta précision, voyons !

Je dis simplement que Grofé vaut mieux que cette macédoine clinquante.

On peut s'en rendre compte pour pas cher chez Naxos, ils ont sorti toute la série des Suites à thème, rien que lire les titres est un moment de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 22:57

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne conteste pas l'intérêt de ta précision, voyons !
Je ne me serais pas fâché dans le cas contraire! Wink
DavidLeMarrec a écrit:

Je dis simplement que Grofé vaut mieux que cette macédoine clinquante.

Comme tu y vas! Je ne suis vraiment pas fan de ces trucs "jazzy" mais ça tient quand même la route sans trop de boursouflure.
DavidLeMarrec a écrit:

On peut s'en rendre compte pour pas cher chez Naxos, ils ont sorti toute la série des Suites à thème, rien que lire les titres est un moment de bonheur.

Je ne savais pas. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMar 29 Déc 2009 - 23:56

Oui, j'ai été méchant. Disons que c'est habile et original, mais franchement kitsch par rapport aux équilibres plus touchants qu'il sait trouver dans sa propre musique. C'est peut-être aussi que la matière première est meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMer 30 Déc 2009 - 0:08

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, j'ai été méchant. Disons que c'est habile et original, mais franchement kitsch par rapport aux équilibres plus touchants qu'il sait trouver dans sa propre musique. C'est peut-être aussi que la matière première est meilleure.
J'aime bien ta façon de troller. Very Happy
Franchement, je n'aime pas trop cette œuvre, ce qui ne m'empêche pas de l'admirer. Le jazz était certes audible partout à New York à l'époque, mais il y avait peu de témoignages enregistrés encore, sans parler de l'enseignement, inexistant. Avoir réussi à en saisir tous les trucs et ficelles (l'esprit c'est une autre affaire) à ce moment-là (1924), c'est fortiche, tant de la part du compositeur que de l'orchestrateur.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMer 30 Déc 2009 - 0:38

Ah, mais c'est pareil pour moi, je suis admiratif de cette luxuriance très maîtrisée, et effectivement on ne se rend pas assez compte qu'il intègre des éléments étrangers au classique de façon très virtuose.

Mais l'admiration n'empêche pas que ça ne me passionne pas vraiment. D'une manière générale de toute façon, la virtuosité me fatigue.

[HS]Il y a quelques minutes, je lisais une partition de Prudent sur des thèmes de Meyerbeer... c'est que des traits brillants sur des thèmes volés... Pour trouver la musique qu'il y a dedans, il suffit de jouer simplement les thèmes de Meyerbeer, quoi.[/HS]

Et même lorsque c'est de la bonne virtuosité comme dans Rhapsody, ça m'agace rapidement, en particulier pour le piano.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMer 30 Déc 2009 - 3:46

Amazon vient de m'envoyer par erreur un disque de Bernstein (CBS) sur lequel, outre des Gershwin, je trouve cette Grand Canyon Suite de Grofé, compositeur que je ne connais pas, mais justement ce fil tombe à point nommé, merci Pulcino !

Connaissez-vous cet enregistrement ?

J'avoue qu'après avoir été assommé par les deux Gershwin (Rhapsody in Blue et An American in Paris) j'ai été agréablement surpris par ce Grand Canyon !
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyMer 30 Déc 2009 - 14:48

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, j'ai été méchant. Disons que c'est habile et original, mais franchement kitsch par rapport aux équilibres plus touchants qu'il sait trouver dans sa propre musique. C'est peut-être aussi que la matière première est meilleure.
Après relecture et réécoute je ne peux que te rejoindre, du jamais vu en orchestre symphonique auparavant, mais c'est quand même fait à la truelle. Et si quelqu'un arrive à entendre le banjo qui double systématiquement les cornistes en tutti, qu'il veuille bien se signaler à l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
oleo
Mélomane averti
oleo


Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 30/12/2009

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyLun 24 Déc 2012 - 19:01

Découverte de la Grand Canyon Suite via le coffret Toscanini. Je ne sais pas si le repas sera réussi, mais la journée n'aura pas été perdue. cheers thumright
Revenir en haut Aller en bas
Zeugma
Mélomane averti
Zeugma


Nombre de messages : 294
Age : 34
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) EmptyVen 11 Jan 2013 - 21:39

Je garde un souvenir amusant de cette suite. Un peu "tex-averyien". Mais pour ma part, je l'avais découvert par le New York Philharmonic (dirigé par Bernstein). (Et le repas, il était bon ?...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ferde Grofé (1892-1972) Empty
MessageSujet: Re: Ferde Grofé (1892-1972)   Ferde Grofé (1892-1972) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferde Grofé (1892-1972)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mahler- 1ère symphonie
» Gavrill POPOV
» Havergal Brian (1876-1972)
» Leo Ornstein (1892/3?–2002)
» La musique orchestrale de Ornette Coleman (1972)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: