Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

 

 Ronald Stevenson (1928 - ...)

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph


Nombre de messages : 338
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyLun 22 Fév 2010 - 11:21

J'ai découvert ce compositeur très récemment, grâce à un disque Schnittke/Stevenson/Martinu :
Ronald Stevenson (1928 - ...) 884385520465
On y trouve le magnifique "Three Grounds" néo-baroque pour violon. J'ai eu envie d'aller voir quelques oeuvre de Stevenson, et j'ai découvert sa passacaille sur le nom de Schosta (DSCH) qui est intéressante également. Même si l'ensemble est résolument rétrograde, je trouve un charme indéniable à ces deux pièces.
Connaissez-vous d'autres oeuvres de Stevenson ?
Revenir en haut Aller en bas
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph


Nombre de messages : 338
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMar 23 Fév 2010 - 17:28

Ce compositeur est-il frappé d'inanité ?
Pour ceux qui veulent se faire une idée, la passacaille sur DSCH est disponible sur MusicMe. Quant au disque sus-cité, il est en écoute libre sur Spotify (qui, j'en profite pour le dire, est un excellent moyen d'écouter tout ce qu'on veut gratuitement, dans une qualité plus que décente, même si les pubs ponctuelles sont désagréables).
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyVen 12 Juil 2013 - 23:47

Passacaglia on DSCH pour piano (1960–62)

Plusieurs fois encensée sur ce forum par Sud (qui ne pouvait s’empêcher de la comparer à Sorabji — pour dénigrer ce dernier, bien sûr), cette œuvre se présente sous la forme de variations sur un ostinato (le thème, basé donc sur le motif DSCH, est très court et très prégnant — c’est bien une passacaille). La structure est disponible ici. Elle est par ailleurs farcie de citations (Chostakovitch et autres) — je n’en perçois que quelques unes, mais je suppose qu’il y en a d’autres. Le langage est très virtuose, très chromatique et très contrapuntique (assez proche de Busoni). La troisième partie est selon moi la plus magistrale. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’adore, mais c’est vraiment pas mal.

Voici l’enregistrement que j’ai écouté :

Ronald Stevenson (1928 - ...) 07300910
EDIT. méfiez-vous de cet enregistrement, avec un monstre philologique gros comme une maison dans l’interprétation et des approximations et omissions dérangeantes dans le livret.

Et le fameux thème :

Ronald Stevenson (1928 - ...) 1373665439

***

Une petite image — Stevenson avec Ogdon :

Ronald Stevenson (1928 - ...) O14-Ogdon-Stevenson


Dernière édition par lucien le Sam 28 Mar 2015 - 22:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMar 12 Nov 2013 - 20:45

J’ai écouté l’enregistrement de la Passacaglia on DSCH par le compositeur, qui date de 1964, et qui a été réédité par Appian (APR) en 2008 ; c’est très bien :

Ronald Stevenson (1928 - ...) 5024709156504
/watch?v=uTULQ_1VtME&list=PL0414B156A9266653

Spoiler:

***

C’est l’occasion de dire quelques mots sur Ronald Stevenson.

Né en 1928 à Blackburn. Figure marginale de la musique anglaise du XXe siècle, Ronald Stevenson appartient (ou appartenait) à une tradition — il faut le reconnaitre — un peu désuète. Tradition romantique, d’abord, du pianiste-compositeur. Tradition, ensuite, de la virtuosité contrapuntique, dans la lignée de Busoni et de Sorabji, sur lesquels il a écrit plusieurs articles. Tradition, enfin, des paraphrases et des transcriptions, à la suite de Busoni, de Grainger et de Godowsky. Pour autant, si sa musique est globalement tonale (dans le sens chromatique), elle n’en est pas moins intéressante et originale harmoniquement et mélodiquement, et elle ne dénie pas entièrement les acquis du XXe siècle, comme en témoigne par exemple l’utilisation ponctuelle du string piano dans sa Passacaglia.
EDIT. je me demande si ce n’est pas encore la polytonalité qui définit le mieux son langage ; et bien sûr l’idée de recomposition.

Ronald Stevenson (1928 - ...) 1384285641


Dernière édition par lucien le Sam 28 Mar 2015 - 22:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptySam 28 Mar 2015 - 21:25

J’apprends à l’instant le décès de ce compositeur dont j’apprécie beaucoup la Passacaglia on DSCH Sad
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptySam 28 Mar 2015 - 21:26

oh... Sad
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptySam 28 Mar 2015 - 21:30

Triste coïncidence pas plus tard qu’hier j’étais chez un célèbre agitateur culturel parisien pour demander s’ils avaient reçu le CD de Stevenson qui vient de sortir sur Toccata Classics Sad
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptySam 28 Mar 2015 - 21:37

Tiens, au fait, j’avais écouté ça :

Ronald Stevenson (1928 - ...) 516ZWFM1MTL

Le première concerto est une version orchestrale de Prélude, fugue et fantaisie sur des thèmes du Doktor Faust de Busoni (très chouette œuvre, entre parenthèses, même si un peu austère), et le second est une sorte de tour du monde à partir de sources de toutes sortes — chez Stevenson comme chez Busoni, composer = transcrire et transcrire = composer. C’est d’un (postpost)romantisme un peu baroque (certains diront kitsch), mais c’est vraiment très exaltant (et taré).


Dernière édition par lucien le Sam 28 Mar 2015 - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptySam 28 Mar 2015 - 22:01

Ce CD figure aussi dans ma cd-thèque. Jugement partagé : très exaltant (et taré) en gros c’est ça Cool
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyDim 29 Mar 2015 - 22:49

Ah j’oubliais… Ronald Stevenson a composé, entre autres, Le Festin d’Alkan, en hommage à… Alkan qui l’eût cru !? (piano solo)
Hamelin a interprété cette œuvre mais, sauf erreur, elle n’a jamais été enregistrée. Du moins pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyDim 29 Mar 2015 - 22:53

si, sur le triple album McLachlan.
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyDim 29 Mar 2015 - 23:00

lucien a écrit:
si, sur le triple album McLachlan.
Je suis sur le site de McLachlan – enfin c’est une façon de parler – et je ne vois pas de trace de ce triple album Question
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyDim 29 Mar 2015 - 23:04

celui-ci : http://www.divineartrecords.com/CD/21372info.htm
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyDim 29 Mar 2015 - 23:09

lucien a écrit:
celui-ci : http://www.divineartrecords.com/CD/21372info.htm
Bien sûr sot de moi Embarassed

Je n’ai pas ce CD. Curieux de comparer Le Festin d’Alkan avec la version de Hamelin. Ladite version de Hamelin était à une époque sur le Tube, va savoir comment, mais la vidéo, en fait une bande audio avec la partition de la main de Stevenson himself si je me souviens bien, a été retirée. Il faudra donc que je compare de mémoire, ce qui a son charme.
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMar 14 Avr 2015 - 14:30

lucien a écrit:
celui-ci : http://www.divineartrecords.com/CD/21372info.htm
CD reçu hier. Je suis un peu déçu par Le Festin d’Alkan, trop « bien élevé ». Je trouve que McLachlan ne délire pas assez. Pour le reste, je n’ai fait qu’une petite écoute rapidos (c’est quand même un triple CD) mais ça a l’air prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMar 21 Avr 2015 - 14:10

lucien a écrit:

Voici l’enregistrement que j’ai écouté :

Ronald Stevenson (1928 - ...) 07300910
EDIT. méfiez-vous de cet enregistrement, avec un monstre philologique gros comme une maison dans l’interprétation et des approximations et omissions dérangeantes dans le livret.…
Cette version figure également dans ma CDthèque. Je ne vois pas ce que tu veux dire par « monstre philologique gros comme une maison » confused

Quelqu’un peut-il (hélas !) modifier le titre de ce fil en « Ronald Stevenson (1928 - 2015) » ? Merci d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMar 21 Avr 2015 - 21:20

Je ne suis plus sûr des détails, mais si je me souviens bien, on explique dans le livret que Stevenson, après avoir découvert je-ne-sais-où une technique pour produire des sons très graves au piano, a modifié la section « To Emergent Africa ». Comme pour cette technique requiert une main sur les cordes, il a dû aussi simplifier cette partie. Le pianiste de cet enregistrement a alors choisi de jouer la version originale, mais d’enregistrer par dessus les graves sur un Bösendorfer Imperial (alors qu’il joue le reste sur un Steinway, bien sûr...), en les modifiant artificiellement. What the fuck ?!?

Bon, ensuite, j’ai peut-être raté quelque chose, mais présenter cette œuvre comme une suite de 32 variations me semble franchement douteux. Surtout que le livret indique aussi que la troisième partie est constituée des trois dernières variations, alors qu’en réalité elle est enregistrée sur les cinq dernières pistes (sur 32, donc).
et au lieu de comparer la dernière « variation » à l’Arietta de Beethoven, ce qui est sans doute pertinent, il aurait pu préciser qu’il s’agit surtout d’une amplification de l’épisode central du troisième mouvement de la seconde sonate pour piano de Chostakovitch.

En bref, l’interprétation n’est sans doute pas mauvaise, mais tout ça (et le reste) ne m’inspire pas tellement confiance.
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMer 22 Avr 2015 - 0:22

Là tout s’éclaire ! Merci pour cette précision.

Murray McLachlan a lui aussi enregistré la Passacaglia de Stevenson (Divine Arts). James Willshire en a fait de même (Delphian). Je ne connais pas ces versions (on ne peut pas tout connaître) mais je m’étonne de voir que l’enregistrement de Willshire ne figure pas sur le site de la Ronald Stevenson Society. Cela dit, le site ne mentionne pas le fait que Ronald Stevenson n’est plus de ce monde alors…

http://www.ronaldstevensonsociety.org.uk
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15561
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMer 21 Déc 2022 - 19:25

Ronald Stevenson (1928 - ...) Steven10
Passacaglia on DSCH (1960-62) pour piano
Ronald Stevenson (piano)
1964
APR


Très belle découverte (encore une de ces œuvres dont lulu fait la promotion depuis des années et dont je me dis que je n’ai que trop tardé à l’écouter…)

L’ampleur du plan et son architecture m’ont fait penser à la Fantasia contrappuntistica de Busoni. Langage très insaisissable - presque anachronique dans son fond de tonalité chromatisante très post-lisztienne et son geste virtuose, mais avec des passage polytonaux, des suspensions et des bifurcations harmoniques, des effets de modes de jeux et de textures assez saisissants qui font de l’altera pars centrale (que j’ai vraiment adoré) une sorte de kaléidoscope des langages pianistiques du premier XXᵉ, et, dans l’impressionnante tertia pars, tout un travail sur le contrepoint ornementé qui témoigne d’une connaissance assez surprenante des formes baroques (on est plus près de la haute science de Busoni ou de Reger que du néoclassicisme commun.)

Une espèce d’œuvre-monde d’une grande singularité, et à coup sûr un des monuments pianistiques du XXᵉ siècle!
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4784
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMer 27 Déc 2023 - 5:34

Ronald Stevenson (1928 - ...) 500x5010
STEVENSON Ronald :
- Concerto pour piano n°1 "Faust triptych"
- Concerto pour piano n°2 "The continents"
McLachlan Murray (piano), Clayton Julian (Direction)

Je n'ai jamais été un grand fan des concertos pour piano.De par lui-même et pour plaire, le concerto doit être démonstratif et comme pour moi, le piano est plus un instrument privilègiant l'intériorité et la beauté, il y a souvent un grand décalage ,entre les deux.Ce qui ne veut pas dire non plus que certains concertos ne concilient pas beauté et  extèriorité, mais ils ne sont pas nombreux.Le dernier qui m'ait vraiment plu ,est celui de Skalkottas qui dure pourtant ,plus d'une heure.
Beaucoup d'ambition pour ces deux concertos chez Stevenson,l'un s'appelle le tryptique de Faust et l'autre Les continents. Ils ne sont pas souvent joués, du moins en France et même pas connus.Toute sa vie , Stevenson a été obnubilé et passionné par Busoni,le pianiste, le créateur et aussi le transcripteur, d'ailleurs Stevenson en gros n'a fait que répèté et poursuivre à sa façon ,l'oeuvre de Busoni, Deux concertos pour piano , dont l'un est un hommage au maître, beaucoup si ce n'est énormément de transcriptions diverses et comme lui, une énorme passacaille pour piano en bouquet final.Bref ,je n'ai pas vraiment assez de recul pour juger sereinement de ces deux concertos,donc j'en parlerais un peu plus tard .

Pour les écouter/
https://youtu.be/Xw_ysivLxuM?si=2S3VOehxTgKQoB9
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4784
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMer 27 Déc 2023 - 5:38

Ronald Stevenson ( 1928-2015)- L'art Nouveau du chant appliqué au Piano


L’art nouveau du chant appliqué au piano de Ronald Stevenson pour piano
piano - Christopher Guild


Livre 1
00 :00 - Eleanore, Etude dans l’art du bel-canto (d’après Samuel Coleridge Taylor) 03 :45 - So we won’ll go no more a-roving (d’après Maude Valerie White) 09 :32 - Romance : Plus blanche que la plus blanche hermine (d’après Giacomo Meyerbeer) 15 :07 - Dans la douce nuit (d’après Sergueï Rachmaninov) 18 :13 - Ne t’en va pas, Happy day (après Franck Bridge)

Livre 2
20 :10 - Fly Home Little Heart (d’après Ivor Novello) 23 :11 - We’ll gather Lilacs (d’après Ivor Novello) 27 :27 - Demande et Response, valse miniature en forme de canon (d’après Samuel Coleridge Taylor) 28 :49 - Vous en souviendrez-vous ? Valse en forme de canon (d’après Sigmund Romberg)

Livre 3
29 :59 - Jeanne aux cheveux châtain clair, chanson sans paroles (d’après Stephen Foster) 32 :39 - Viens là où mon amour gît en rêvant (d’après Stephen Foster) 36 :57 - Belle rêveuse, Sérénade nocturne (d’après Stephen Foster)

Il s'agit de transcriptions faites par Stevenson,un compositeur et pianiste assez singulier .Il a fait un nombre impressionnant de transcriptions pour piano. Il a consacré beaucoup de temps de sa vie à Busoni et son oeuvre.Bénédictus ici, en a dit le plus grand bien.
Yehudi Menuhin décrit ainsi l'inspiration musicale de Ronald Stevenson : « Ses œuvres semblent toujours dédiées à un objet au-delà de la musique —une impulsion humaine ».
Je ne sais pas si l'on trouvera ici ,ce dont parle le grand violoniste , dans ces transcriptions.

Pour les écouter/
https://youtu.be/fXvaBbLLY6U?si=gFFVmfd4AZ1bzBHx
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4784
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyJeu 28 Déc 2023 - 6:19

Concerto pour violon / Ronald Stevenson (1928-2015) Première mondiale à la mémoire de George Enescu .

Concerto pour violon Ronald Stevenson (1928-2015).
Première mondiale à la mémoire de George Enescu dédié et dirigé par Yehudi Menuhin avec HU Kun comme soliste / BBC Scottish Symphony Orchestra au Royal Concert Hall Glasgow 21/5/92(1st &2nd Mvts)

Un étrange compositeur et un étrange concerto pour violon.Dédié à la mémoire de Georges Enescu et dirigé par un de ses élèves Menuhin.Stevenson semble plus tourné vers le passé que vers l'avenir.Peut être considère t'il que notre passé est quelque part ,aussi notre avenir.Une chose m'a frappé dans sa biographie, c'est qu'il vient d'un milieu ouvrier ,comme Havergal Brian, et je pense que c'est important , pour comprendre un certain besoin de reconnaissance.
Très singulier concerto,très riche en combinaisons qui ne va pas trop vers le flamboyant, mais plutôt vers l'intérieur.Très difficile d'en dire quelque chose de sensé après seulement quelques écoutes.Donc,comme pour les concertos pour piano, je réserve mon jugement à plus tard.

Pour l'écouter/ Les 2 premiers mouvements
https://youtu.be/iN0j5uDEZfo?si=uy0megGh1b_ApsOD
Le 3ème mouvement / https://youtu.be/cPR5Z3hLwGM?si=RWjlDNdFI2e5Szl5

PS/ Après plusieurs écoutes,je vous avoue que je trouve ce concerto formidable et qu'il fera partie ,je pense des grands concertos originaux ,pour violon de la fin du 20ème siècle.Bien qu'en restant dans une écriture traditionnelle et pourtant que je trouve originale.C'est une commande de Menuhin et l'oeuvre date de 1977 à 1979, pour sa forme finale. Sur la partition, il est intitulé The Gypsy, sans doute à la référence d'Enescu qui était roumain.Le premier mouvement est assez complexe,et bien difficile pour moi à décrire, le second mouvement est très beau et assez lyrique, le dernier mouvement ,plus tourné vers l'extèrieur et les variations, en hommage au pays et à la musique d'Enescu.Le son de cet enregistrement laisse pas mal à désirer, et c'est dommage, de ne pas avoir la dimension réelle et complète de ce concerto, qui mérite un enregistrement, qui je pense, ne va pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4784
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptySam 30 Déc 2023 - 15:32

Stevenson, D : 9 Haïku (Arr. for Solo Piano)

Christopher Guild (piano)
N° 1, Dédicace
N° 2, La mouche
N° 3, Disparu
N° 4, Nocturne
N° 5, Maître et élève
N° 6, Printemps
Interlude. Le cerisier en fleurs [Aubade]
N° 7, Couvre-feu
N° 8, Hiroshima
N° 9, Épilogue
Christopher Guild (piano)

Vraiment superbe.

Pour l'écouter/ https://youtu.be/9InJHdYpneI?si=cjv7bU6dOG7ioyxs
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4784
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) EmptyMer 3 Jan 2024 - 3:37

Ronald Stevenson - Prélude, fugue et fantaisie sur le Faust de Busoni


Prélude, Fugue et Fantaisie de Ronald Stevenson sur le 'Doktor Faust' pour piano de Ferruccio Busoni 00 :00 - Prélude 04 :37 - Fugue 09 :04 - Fantaisie
piano - Ronald Stevenson

Une grande oeuvre que j'aime beaucoup.Le modèle de Stevenson a toujours été Busoni,sur lequel il a écrit, fait des conférences et beaucoup admiré les oeuvres.Comme lui, c'était un grand pianiste, compositeur et comme lui, il a beaucoup transcrit pour le piano, nombre d'oeuvres diverses.On est loin ici du clinquant et du cosmopolitisme musical du second concerto pour piano,par exemple.L'oeuvre date de 1959 ,mais elle a été commencé en 1949..C'est une oeuvre plus retenue et plus intérieure, même s'il y a aussi beaucoup de panache ,de virtuosité et de joie . Il y a deux hommages, en une seule oeuvre, en empruntant le même parcours et la même forme musicale que Busoni et aussi en se basant sur Trois thèmes de l'opéra Doktor Faust du même Busoni.Bref une oeuvre qui devrait séduire beaucoup de mélomanes ,vu sa richesse musicale et son intèrêt.Le compositeur ,lui-même est au piano.

Pour l'écouter/
https://youtu.be/ggs2qWJPCYw?si=BE-7yV7mGl_c-AYK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty
MessageSujet: Re: Ronald Stevenson (1928 - ...)   Ronald Stevenson (1928 - ...) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ronald Stevenson (1928 - ...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ronald CORP (1951-)
» Eric Dolphy (1928-1964)
» Jean-Michel DAMASE (°1928)
» Concours international Schubert de 1928
» Christa Ludwig

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: