Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
Vente Flash : Ecran PC Samsung C27R500FHU
149.99 € 179.99 €
Voir le deal

 

 Ponchielli-La Gioconda

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 12:44

Dimitrova a pas mal chanté le rôle effectivement. Voici les lives qui existent :
_Arènes de Vérone, 1980, Anton Guadagno, Luciano Pavarotti, Matteo Manuguerra, Stefania Toczyska, Bonaldo Giaiotti, Jone Jori (en vidéo)
_Barbican Concert Hall, 1983, Anton Guadagno, Plácido Domingo, Piero Cappuccilli, Barbara Conrad, Rodney Macann, Elizabeth Bainbridge (audio)
_Metropolitan Opera, 1990, Nello Santi, Bruno Beccaria, Alain Fondary, Stefania Toczyska, Paul Plishka, Alexandrina Milcheva (audio)
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 12:52

Oh, mais plus que ça, bien plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 12:53

Elvira a écrit:
Oh, mais plus que ça, bien plus que ça.

Il existe beaucoup plus de lives? Cela m'intéresserait que tu nous donnes des détails. As tu vu ma question par rapport à la Gioconda de Marton?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 13:10

aurele a écrit:
Elvira a écrit:
J'ai celle avec Marton qui est pas mal du tout.

Mais ce n'est pas celle que j'écoute le plus

La version de studio ou le DVD?


DVD.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 13:14

Elvira a écrit:
aurele a écrit:
Elvira a écrit:
J'ai celle avec Marton qui est pas mal du tout.

Mais ce n'est pas celle que j'écoute le plus

La version de studio ou le DVD?


DVD.

Cela me semblait plutôt logique car la version de studio est difficilement disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 13:15

aurele a écrit:
Elvira a écrit:
Oh, mais plus que ça, bien plus que ça.

Il existe beaucoup plus de lives? Cela m'intéresserait que tu nous donnes des détails. As tu vu ma question par rapport à la Gioconda de Marton?

Heu, déjà, il y a celui de Rome, en 92 (un autre dans les mêmes dates, je crois). Le reste, j'ai la flemme de rechercher. Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 13:27

Il y a un live de Florence de 1988. Le chef est Miguel Gomez Martinez et les interprètes principaux sont Giorgio Merighi, Alessandro Cassis, Alexandrina Milcheva, Agostino Ferrin et Mignon Dunn.
Je ne sais pas à quelle maison d'opéra correspond le sigle LOC mais il existe un live de 1987. Le chef est Bruno Bartoletti et les interprètes principaux sont Giuliano Ciannella, Hartmut Welker, Alexandrina Milcheva, Paul Plishka et Mignon Dunn.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 13:32

aurele a écrit:
Il y a un live de Florence de 1988. Le chef est Miguel Gomez Martinez et les interprètes principaux sont Giorgio Merighi, Alessandro Cassis, Alexandrina Milcheva, Agostino Ferrin et Mignon Dunn.
Je ne sais pas à quelle maison d'opéra correspond le sigle LOC mais il existe un live de 1987. Le chef est Bruno Bartoletti et les interprètes principaux sont Giuliano Ciannella, Hartmut Welker, Alexandrina Milcheva, Paul Plishka et Mignon Dunn.

En tout cas ça fait envie !
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 28 Aoû 2010 - 13:35

J'aurais dit le Lincoln mais je ne crois pas que le sigle colle.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyDim 29 Aoû 2010 - 13:29

Le sigle LOC signifie en fait Lyric Opera of Chicago.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptySam 4 Sep 2010 - 12:43

J'ai enfin pu accéder au catalogue de la médiathèque de Nancy et ils ont la version Patanè. Je l'emprunterai donc à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMer 27 Oct 2010 - 14:22

Connaissez vous le live de 1969 de Londres dirigé par Carlo Felice Cillario et dont voici la distribution pour les rôles principaux?

La Gioconda : Elena Souliotis
Laura Adorno : Mignon Dunn
Alvise Badoero : Franco Ventriglia
La cieca : Elizabeth Bainbridge
Enzo Grimaldo : Bernabé Martí
Barnaba : Sherrill Milnes

C'est surtout pour Souliotis et Milnes que ce témoignage m'intéresserait.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMer 27 Oct 2010 - 16:05

Connaissez vous le live de 1988 du Liceu de Barcelona avec Bumbry dans le rôle titre? Le chef est un certain Uwe Mund. Cossotto est Laura, Ermanno Mauro est Enzo, Matteo Manuguerra est Barnaba, Ivo Vinco est Alvise et Viorica Cortez est La Cieca. A mon avis, la confrontation du IIe acte entre Gioconda et Laura doit être éclectrique. Je me demande si Bumbry a tout à fait les moyens du rôle. A la fin des années 1980, la voix de Cossotto doit être certainement un peu abimée.
Merci d'avance pour vos réponses qui m'éclaireront certainement.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 2 Nov 2010 - 13:44

La Gioconda, version studio Gardelli :

La direction de Gardelli est efficace et est plutôt bonne même. La "danza delle ore" en revanche n'est pas extraordinaire, c'est propre mais trop lisse.
L'orchestre et les choeurs Santa Cecilia sont tout à fait convenables.
Tebaldi est une Gioconda très intéressante. Les phrasés sont comme souvent avec cette soprano superbes. Il y a des duretés dans l'aigu et les graves sont poitrinés mais je me suis laissé emporté par son chant néanmoins. Les graves poitrinés donnent un relief intéressant. Elle est par ailleurs très impliqué sur le plan dramatique, ce qui m'a aidé à me laisser embarquer. Elle met énormément d'intensité dans son chant. Elle est froide mais c'est positif pour une fois car le personnage peut l'être. Malgré cette distanciation, elle est touchante.
Bergonzi est un Enzo de toute beauté. On le sent un peu limité lors de son entrée à l'Acte I dans l'aigu. Il n'a pas la vaillance de Corelli (je parle en général car je ne connais pas Corelli dans le rôle) mais la voix est sublime incontestablement, lumineuse. Son interprétation de "Cielo e mar" est superbe. Il y a énormément de lyrisme et beaucoup de legato. Il s'implique sur le plan dramatique par ailleurs même si sur ce plan là, on doit pouvoir trouver mieux.
Horne est surprenante dans le rôle de Laura. C'est loin d'être déplaisant car elle apporte une touche très personnelle, déjà par son timbre à ce rôle. Elle offre un portrait saisissant et très convaincant. Son interprétation de "Stella del marinar" est magnifique. La confrontation avec Tebaldi au IIe acte ne manque pas de relief.
Merrill est très bien vocalement. Sa voix permet bien de rendre la noirceur du personnage. Néanmoins, c'est un peu trop monolithique. J'aurais aimé entendre plus de nuances. J'ai hâte d'entendre Milnes ou Cappuccilli dans ce rôle. J'aurai je pense des nuances avec Milnes.
Ghiuselev a une grosse voix, très sonore. Ce n'est pas la plus belle voix de basse que je connais mais il est très efficace. J'ai hâte d'entendre Siepi dans le rôle.
Dominguez a une voix cuivrée très belle. Je connais assez peu cette mezzo. Je n'ai même pas encore entendu en entier son Amneris face à l'Aida de Callas. Elle offre une merveilleuse interprétation de "Voce di donna" et elle est très touchante.
Maionica et De Palma complètent bien la distribution et sont efficaces.
C'est une bonne version d'ensemble. Elle est à connaître pour Tebaldi qui doit être encore mieux en live. Horne est une curiosité très intéressante en Laura. Bergonzi est très stylé et est merveilleux sur le plan vocal. Le reste de la distribution est tout à fait satisfaisant ainsi que la direction.
Si un jour vous tombez dessus, écoutez là. N'ayez pas de préjugés en ce qui concerne Tebaldi surtout.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 2 Nov 2010 - 13:48

Oui une bien belle version et d'accord avec toi pour Tebaldi dans ce rôle comme son Adrienne Lecouvreur que j'apprécie beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 2 Nov 2010 - 13:48

aurele a écrit:
N'ayez pas de préjugés en ce qui concerne Tebaldi surtout.

Cette remarque est d'ailleurs valable quelque soit ce qu'elle chante! rabbit

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 2 Nov 2010 - 13:51

Polyeucte a écrit:
Cette remarque est d'ailleurs valable quelque soit ce qu'elle chante! rabbit

J'ai des préjugés malheureusement sur sa Violetta et son Elisabetta di Valois en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3541
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 2 Nov 2010 - 13:55

Aurèle, STP, comment as-tu retrouvé cette version ? Impossible de remettre la main dessus en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 2 Nov 2010 - 14:07

J'aime aussi ce que fait Milanov dans sa version tardive de studio.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMer 26 Jan 2011 - 21:14

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2284&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36

Gioconda est une prise de rôle pour Daniela Dessi à Palerme en février. J'ai très peu entendu cette cantatrice et j'aimerais savoir si vous pensez qu'elle a l'amplitude vocale requise.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3541
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 21:59

En dehors de cette version Gardelli dont j'ai un souvenir formidable, voire idéale (Tebaldi gigantesque en tout et poitrinant sans peur mais avec une saveur formidable, Horne étrange de timbre dans ce contexte et d'autant plus captivante, Bergonzi égal à sa réputation de chanteur aristocratique, donc parfait ici) je me disais qu'en fait je ne connais pas beaucoup de versions ratées de la Gioconda :

Les deux Callas studio bénéficient ... d'elle-même et c'est franchement énorme tant elle est idéale dans ce rôle, y compris tardivement. Les graves ont toujours été ce que j'ai préféré chez, mais en plus elle est souvent d'une délicatesse et d'une retenue poignantes. L'alliance parfaite entre emportement "vériste" (vocalement comme il se doit) et quelque chose de noblement romantique dans le ton.

De manière extrêmement classique je vénère la version Decca de Gavezzani (celui-ci dans un mode "fouette cocher" assez abrupt cependant) pour Cerquetti toujours formidable car protégée en studio de ces faiblesses. Elle est en panne de grave mais elle a absolument tout le reste. Et comme Del Monaco est un monument qu'elle égale de stature sans difficulté et que Simionato pourrait chanter Laura les yeux fermés et la tête à l'envers tellement c'est fait pour elle (tessiture, italien et personnage) la messe est dite, en ce qui me concerne.

Peut-être que le moins bon, dans ce que je connais, se situe du côté de Bartoletti qui aligne les grands noms mais avec aussi peu de succès (à mon sens) que dans le Mefistofele contemporain pour la même firmes. Caballé est impossible en Gioconda qui vraiment surexpose son absence de grâce et de dignité vocales, je n'ai aucun souvenir de Pavarotti (un comble), pas plus que de Milnes, mais je suis toujours client du timbre de Ghiaurov et du panache de Baltsa légèrement asthmatique pourtant (au fond c'était ce qu'on disait aussi de Sophie Arnould), mais toujours séduisante.

Voilà : j'aimerais assez découvrir maintenant le studio avec Milanov (il y bien la formidable Rosalind Elias en Laura ?) et un live avec Souliotis serait le bienvenue si je tombe dessus. Mais ça attendra. Ce que j'ai pour l'instant fait assez mon bonheur.

Ah oui : Stella est particulièrement séduisante et juvénile (ce n'est pas le cas de toutes les Gioconda) dans son récital pour DG. Et j'écoute rêveusement le trio Sutherland-Pavarotti-Horne.

Mais quel opéra quand même ...


Dernière édition par Francesco le Lun 31 Jan 2011 - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 22:04

Merci beaucoup pour cet avis Francesco sur ces différents enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 22:08

En splendide Gioconda, tu as aussi Eileen Farrell, avec Corelli, mErrill, Rankin et Tozzi, dirigé par Cleva... La plus belle Gioconda je trouve! Farrell est d'un intégrité vocale mais d'une puissance dramatique rare! Pas de poitrinage ici... une voix qui sonne juste d'un bout à l'autre, un petit côté plébéien pas trop appuyé, une noblesse de ton... et un entourage magnifique...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3541
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 22:18

Je te crois sur parole (d'après ce que je connais de Farrell en plus) mais une Gionconda qui ne poitrine pas dans "Suicidio" ... quelle frustration Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 22:27

Francesco a écrit:
Je te crois sur parole (d'après ce que je connais de Farrell en plus) mais une Gionconda qui ne poitrine pas dans "Suicidio" ... quelle frustration Mr. Green

/watch?v=9VZ86R0-4JI

Avec en plus la vidéo! Wink

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88516
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 23:03

Francesco a écrit:
Les graves ont toujours été ce que j'ai préférés chez, mais en plus elle est souvent d'une délicatesse et d'une retenue poignantes.
On ne va pas exagérer peut-être ? siffle
Je dis ça sans méchanceté en plus, c'est avec Callas que j'ai l'habitude d'écouter cet opéra.

Citation :
et du panache de Baltsa légèrement asthmatique pourtant (au fond c'était ce qu'on disait aussi de Sophie Arnould),
Ce n'était quand même pas, en principe, le même genre de timbre ni d'emplois. Mr. Green

Citation :
la formidable Rosalind Elias
En fait c'est ça qui m'a fait répondre. Dire qu'on a si peu d'intégrales avec elle. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3541
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 23:31

Ah non, je n'exagère pas (du moins à mes oreilles qui ne sont pas les tiennes Wink ). Par exemple "A te questo rosario" est presque transparent par comparaison avec l'ampleur de la voix et il y a quelque chose de tellement triste dans le timbre qui passe à ce moment là. Je pense aussi aux bizarres vocalises du duo finales qui, avec elle, sonnent comme des broderies. Par Caballé ça ne me fait pas du tout le même effet. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3541
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 31 Jan 2011 - 23:33

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
et du panache de Baltsa légèrement asthmatique pourtant (au fond c'était ce qu'on disait aussi de Sophie Arnould),
Ce n'était quand même pas, en principe, le même genre de timbre ni d'emplois. Mr. Green

(

Bah l'absence de souffle va aussi bien à Ponchielli qu'à Gluck, de toute manière ce n'est pas fait pour être chanté cantabile ... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88516
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 1 Fév 2011 - 0:30

Disons que je ne vois pas vraiment Callas en Thisbé, mais j'ai peut-être tort.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyJeu 3 Mar 2011 - 22:37

version studio Votto 1959 :

Il s'agit du deuxième enregistrement de studio de Callas sous la direction de ce chef. Je connais le premier et j'en parle dans ce topic.
Cet enregistrement a beaucoup d'atouts par rapport au premier. La prise de son est évidemment meilleure mais je n'ai pas réécouté le premier enregistrement dans sa remasterisation par Emi Classics. Votto a un orchestre plus prestigieux avec celui de La Scala. La distribution se compose en plus de Callas de deux jeunes artistes prometteurs qui sont au début de leur carrière et qui vont faire deux très longues carrières : Piero Cappuccilli et Fiorenza Cossotto.
Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de coupures dans cet enregistrement. D'autres personnes sont sans doute mieux informée que moi. Cela ne gache pas du tout le plaisir d'écoute de toute manière.

La direction de Votto est sublime et m'a même semblé encore meileure que dans le premier enregistrement. Je me base là encore sur des souvenirs. C'est dramatique, très vivant. Le prélude et les passages plus doux sont merveilleusement exécutés. La danse des heures est prise à un tempo idéal à mon avis. Sa direction est autrement plus intéressante que celle de Gardelli. Gavazzeni est un grand chef mais d'après le commentaire d'Otello, il prend la danse des heures à un tempo trop rapide. Quels sont pour vous les meilleurs chefs dans cette oeuvre? Votto mérite une plus grande considération que celle qui lui est souvent accordée à mon avis.

7 ans plus tard, Callas réenregistre un rôle qu'elle a un peu chanté au début de sa carrière et qu'elle a marqué surtout par ces deux enregistrements studio et je pense plus particulièrement par ce 2e. Je l'avais beaucoup aimé dans le 1er enregistrement mais je pense qu'avec les limites qu'elle rencontre dans les aigus surtout en 1959, elle se dépasse encore plus et offre une incarnation encore plus bouleversante. Il faudrait faire des comparaisons sur certains passages entre les deux enregistrements, ce que je ferai peut être à l'occasion. Callas a des phrasés magnifiques, ce qui est également le cas de Renata Tebaldi qui est l'autre interprète que je connais en intégralité dans le rôle. Comme Tebaldi, elle s'implique énormément sur le plan dramatique et sans doute plus que la soprano italienne. Elle a des accents bouleversants tout au long de l'opéra. La richesse des couleurs de la voix est merveilleuse. Les graves sont magnifiques et les aigus tirés par moments le sont tout autant. Elle a des graves plus naturels que Tebaldi, elle ne les fait pas en voix de poitrine. La tragédienne évidemment ressort dans ce rôle et la mise en valeur des mots, le travail sur le texte est fantastique. Voici divers passages dans lesquels elle a retenu particulièrement mon attention :
Acte I : "Pietà...ch'io parli attendete...ora infrango" avec des accents poignants
Acte I : "Tradita!...Ahimè!...Dio! soccombo...il fianco mio", passage dans lequel elle est bouleversante
Acte II : duo avec Laura électrisant comme dans le 1er enregistrement
Acte III : "O madre mia, nell'isola fatal" : magnifique de mots et de voix, là encore poignante
Acte IV : tout le début avant "Suicidio" : accents bouleversants
"Suicidio" : encore plus extraordinaire que dans son premier enregistrement, je n'ai pas réécouté la première version et je me base uniquement sur mon souvenir, j'ai été encore plus pris aux tripes. Les graves en particulier sont superbes et les inflexions sont magnifiques.
"Ecco il velen di Laura" : là encore extraordinaire par la mise en valeur du texte, le travail sur les mots. Ses "Enzo! Pietà...Pietà di me!" sont intenses et déchirants.
duo fantastique avec Enzo pour elle surtout.
énorme sensibilité dans ses adieux avec Laura et Enzo.
La résolution de l'héroine lorsqu'elle décide de se tuer est extraordinairement rendue et la confrontation finale avec le Barnaba de Cappuccilli est très tendue, très dramatique comme il faut.
Callas signe une de ses grandes incarnations dans ce rôle qui était idéal pour sa voix et son tempérament. Même s'il y a eu beaucoup de très bonnes interprètes du rôle, Callas reste une référence à mon avis même si je ne connais pas encore Zinka Milanov, du moins dans ses meilleurs années c'est-à-dire dans les lives plutôt que de la version de studio ou Anita Cerquetti par exemple. Je les écouterai évidemment ainsi que d'autres chanteuses.

Pier Miranda Ferraro que je découvrais par cet enregistrement a un timbre assez quelconque et pas spécialement beau, c'est le moins que l'on puisse dire. Néanmoins, il y a de la testostérone. Il est plus intéressant que Gianni Poggi dans le premier enregistrement de studio. Néanmoins, on est loin de la splendeur purement vocale de Bergonzi même si ce dernier est plus en retrait sur le plan dramatique. Je ne parle que des autres interprètes que je connais dans le rôle en "intégralité" (il y a des coupures dans les versions Callas, d'où les " "). J'ai très envie d'entendre Corelli dans ce rôle ainsi que Del Monaco, Pavarotti pour la simple splendeur vocal et Domingo bien qu'il ait enregistré tardivement le rôle en studio mais il existe des témoignages antérieurs. Ce qui fait défaut dans les enregistrements de Callas, ce sont malheureusement souvent les ténors. Miranda Ferraro s'investit énormément sur le plan dramatique, ce qui est évidemment un point positif. Il a des accents déchirants à de nombreuses reprises et arrive à toucher. Callas non plus n'avait pas une belle voix mais elle avait beaucoup d'autres qualités. "Cielo e mar!" pâtit de ce manque de beauté vocal même si c'est bien chanté et qu'il n'y a rien à lui reprocher sur le respect de la tenue vocale. Disons qu'il m'a laissé une impression mitigée.

Piero Cappuccilli a fait un autre enregistrement avec la Divina, le deuxième enregistrement de studio de Lucia di Lammermoor la même année que cet enregistrement de La Gioconda. Les rôles de personnages méchants, ce qui est caricatural comme terminologie ou personnages sombres lui conviennent de manière magistrale. Je le trouve plus que "pas mal du tout" pour reprendre ce que disait David. La couleur sombre de sa voix convient idéalement. Il a la noirceur du personnage sur le plan vocal et il la retranscrit également sur le plan dramatique. Son incarnation est magistrale. Je le préfère à Robert Merrill, je le trouve plus investi, plus intéressant. Il faudrait que je réécoute Paolo Silveri en revanche. En revanche, il faudra évidemment que j'écoute Ettore Bastianini, Leonard Warren et Sherrill Milnes dans ce rôle même si Milnes est paraît il assez neutre, que ce soit dans l'une ou l'autre des versions de studio. Bastianini risque de toute manière de bouleverser mes préférences. Dans "O monumento", Cappuccilli a un impact incroyable et je trouve son interprétation remarquable. Les aigus sont impressionnants et en particulier l'aigu final. Je reconnais que c'est artificiel de mettre l'accent sur le côté performance vocale mais c'est cela qui est aussi excitant lorsque l'on écoute de l'opéra. Les graves sont moins beaux même s'ils ont du relief. Il offre une très bonne interprétation de "Pescator affonda l'esca", là encore impressionnante. La brutalité et la cruauté du personnage envers la Cieca et envers Gioconda sont parfaitement rendu et comme je l'ai dit plus haut, la confrontation avec Callas est extraordinaire, électrisante.

Cossotto a chanté à plusieurs reprises aux côtés de Callas, que ce soit dans des enregistrements de studio, parfois dans des rôles secondaires ou en live. Tout le monde raconte que leurs rapports étaient tendus. Connaissant le tempérament des deux femmes, c'est possible mais on ne saura jamais quel est la vérité. En tout cas, leur confrontation au IIe acte dans cet enregistrement est fantastique, aussi électrisante que celle entre Barbieri et Callas dans le premier enregistrement. Il est toujours intéressant de voir que Callas a cotoyé d'anciennes grand(es) artistes qu'on les aime ou pas et a cotoyé les grands artistes à venir. Après, ceci serait valable encore aujourd'hui dans de moindres mesures peut être. J'adore le grain de la voix de Cosotto et j'ai toujours aimé cette voix même si ce que je connais de la personne me fait détester justement la femme. La cantatrice est extraordinaire et a eu une longévité impressionnante. Son interprétation de "Stella del marrinar!" est sensible et l'aigu final est de toute beauté. Elle offre un portrait très beau du personnage de Laura mais ce rôle a été très bien servi au disque. Il va de soi que j'ai très envie d'y entendre Simionato et Baltsa en particulier en entier. Je connais Baltsa surtout dans le duo des rivales avec Caballé. Verrett a enregistré ce duo avec Caballé et il faudrait que je les entende et on peut l'entendre également dans un live en duo avec Bumbry, là encore il faudra que j'écoute. Malheureusement, je ne crois pas qu'il existe d'enregistrement intégral avec Verrett même pirate. C'est dommage. Bumbry a très peu chanté le rôle de Laura comparé à celui de Gioconda. En tout cas, concernant les 3 interprètes que je connais du rôle pour le moment, elles sont toutes les 3 intéressantes. Les deux autres interprètes en question sont Barbieri de Horne que l'on attend pas forcément dans ce répertoire.

Ivo Vinco a été le mari de Cossotto et était une basse tout à fait honorable mais il était loin d'être extraordinaire. Je le mets sur un pied d'égalité avec Ghiuselev dans le rôle. C'est sonore et efficace mais sans plus. Néanmoins, il y a des mots et des graves assez impressionnants. Neri est pour le moment le meilleur Alvise des 3 que j'ai entendu, le plus intéressant vocalement et dramatiquement parlant. Il est évident que j'ai l'intention d'entendre la version Gavazzeni pour entendre Siepi. Il existe aussi des lives avec ce dernier. Ghiaurov au début des années 1980, je ne sais pas ce que cela peut donner (enregistrement studio Bartoletti). Il faudra également que j'entende Samuel Ramey dans ce rôle.

Irene Companeez a fait à ma connaissance une carrière très courte. Elle offre un beau portrait de la Cieca, plein de sensibilité et je trouve sa voix très belle, impressionnante et profonde. "Voce di donna" est magnifiquement interprété. C'est un rôle pour lequel il est très difficile de déterminer quelle interprète on préfère parce qu'elle n'a pas non plus énormément à chanter. Que ce soit Maria Amadini dans la version Votto de 1952 ou Oralia Dominguez dans celle de Gardelli, ce sont également de belles interprètes du rôle.

Je n'ai rien à dire en ce qui concerne les seconds rôles. Il sont efficaces.

Le jeu des comparaisons a ses limites et peut exaspérer certains. J'espère que ce message relancera le topic d'une manière ou d'une autre, par exemple avec des contributions de membres qui n'ont pas encore participé. J'espère surtout que vous le trouverez intéressant. Je l'ai écrit avec toute ma passion comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7067
Age : 54
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyJeu 3 Mar 2011 - 23:36

j'adhère à cette critique. c'est pour moi une des versions majeures pour ne pas dire LA version majeure de cet ouvrage.
PS: Votto était un chef formidable et je ne lui connais que des enregistrements officiels ou lives passionnants.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyJeu 3 Mar 2011 - 23:46

Otello a écrit:
j'adhère à cette critique. c'est pour moi une des versions majeures pour ne pas dire LA version majeure de cet ouvrage.

Je me serais attendu à ce que tu cites plutôt la version Gavazzeni car il y a tout de même deux chanteurs dans cette version Votto pour les rôles principaux moins bons que les autres pour des raisons différentes : Miranda Ferraro et Vinco. Je ne sais pas si Vinco était déjà marié à Cossotto mais on raconte qu'il lui doit sa carrière car elle l'imposait partout. C'était comme je l'ai dit une basse honorable mais sans plus. Néanmoins, je suis content que tu sois d'accord avec ma critique.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7067
Age : 54
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyJeu 3 Mar 2011 - 23:49

aurele a écrit:
Otello a écrit:
j'adhère à cette critique. c'est pour moi une des versions majeures pour ne pas dire LA version majeure de cet ouvrage.
Je me serais attendu à ce que tu cites plutôt la version Gavazzeni car il y a tout de même deux chanteurs dans cette version Votto pour les rôles principaux moins bons que les autres pour des raisons différentes : Miranda Ferraro et Vinco. Je ne sais pas si Vinco était déjà marié à Cossotto mais on raconte qu'il lui doit sa carrière car elle l'imposait partout. C'était comme je l'ai dit une basse honorable mais sans plus. Néanmoins, je suis content que tu sois d'accord avec ma critique.
ah oui mais Callas et Votto en stereo + Cappuccilli et Cossotto, c'est un sommet absolu! C'est vraiment la version de Gioconda vers laquelle je reviens le plus facilement même si j'aime beaucoup les autres.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyJeu 3 Mar 2011 - 23:54

Comme je l'ai dit dans mon message, il est vrai que cette version est meilleure que la première malgré une meilleure basse dans la 1ere version. Néanmoins, je ne sais pas comment est le report fait par EMI puisque j'ai le coffret des enregistrements de studio de Callas comme je n'avais aucun de ses enregistrements de studio. Je pense que les prochains enregistrements que j'écouterai et/ou verrai seront le live de San Francisco avec Scotto que j'ai commandé en DVD, la version Gavazzeni et la version Bartoletti. C'est un opéra que j'aime beaucoup, notamment pour son héroine principale mais je l'ai déjà dit dans un topic général.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7067
Age : 54
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyVen 4 Mar 2011 - 0:01

si tu peux, écoute aussi cette version:
Ponchielli-La Gioconda - Page 2 417B1FQ2S9L._SL500_AA300_

C'est électrisant du début à la fin! Un pur joyau!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyVen 4 Mar 2011 - 0:13

Otello a écrit:
si tu peux, écoute aussi cette version:
Ponchielli-La Gioconda - Page 2 417B1FQ2S9L._SL500_AA300_

C'est électrisant du début à la fin! Un pur joyau!

D'accord. J'essaierai de me procurer ce live à l'occasion et cela me permettra d'entendre l'Enzo de Corelli. Concernant les enregistrements avec Milanov, je pense écouter le live du Met du 3 janvier 1953 dirigé par Fausto Cleva avec Kurt Baum (beurk, je connais un peu le monsieur dans des lives au son précaire avec Callas), Leonard Warren, Fedora Barbieri, Cesare Siepi et Jean Madeira. Si je fais le choix de ce live, c'est avant tout en dehors de Baum pour le reste du cast en ce qui concerne les rôles principaux, en particulier Leonard Warren et Cesare Siepi mais surtout pour entendre Milanov dans un bon état vocal je l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyVen 4 Mar 2011 - 9:34

aurele a écrit:
Otello a écrit:
si tu peux, écoute aussi cette version:
Ponchielli-La Gioconda - Page 2 417B1FQ2S9L._SL500_AA300_

C'est électrisant du début à la fin! Un pur joyau!

D'accord. J'essaierai de me procurer ce live à l'occasion et cela me permettra d'entendre l'Enzo de Corelli.

Je ne peux qu'être d'accord avec Otello! Cette version est géniale! Et si Corelli est en effet très bon, la grande Eileen Farrell lui vole la vedette tellement elle est géniale en Gioconda!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyDim 23 Déc 2012 - 23:22

Je ne comprendrai jamais la politique éditoriale de DECCA en ce qui concerne les rééditions des enregistrements de son catalogue. Pourquoi rééditer la version de Bartoletti plutôt que celle de Gardelli ou même celle de Gavazzeni? La seconde est disponible facilement sur les sites d'écoute en streaming, ce qui n'est pas le cas de la première, version ne manquant pas d'intérêt, loin de là. La version de Bartoletti par le biais de la réédition dans la collection "Classic Opera" est toujours facilement trouvable pour ceux qui souhaitent se la procurer.
http://www.deccaclassics.com/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4785277&SearchString=la+gioconda&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 11:03

aurele a écrit:
Je ne comprendrai jamais la politique éditoriale de DECCA en ce qui concerne les rééditions des enregistrements de son catalogue. Pourquoi rééditer la version de Bartoletti plutôt que celle de Gardelli ou même celle de Gavazzeni? La seconde est disponible facilement sur les sites d'écoute en streaming, ce qui n'est pas le cas de la première, version ne manquant pas d'intérêt, loin de là. La version de Bartoletti par le biais de la réédition dans la collection "Classic Opera" est toujours facilement trouvable pour ceux qui souhaitent se la procurer.
http://www.deccaclassics.com/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4785277&SearchString=la+gioconda&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Parce que Caballe/Pavarotti, peut-être...
Un brin plus vendeur que Tebaldi/Bergonzi (depuis le temps qu'on nous explique que "Tebaldi-oui-bien-sûr-mais-c'est-quand-même-pas-Callas-et-c'est-vulgaire") ou Cerquetti/Del Monaco. L'exigence est commerciale avant tout (au-delà, c'est pas non plus une version déshonorante ; me fait un brin penser à Previtali avec Milanov/Di Stefano dans l'optique bigarrée/décomplexée).


Dernière édition par bAlexb le Lun 24 Déc 2012 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23324
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 11:05

J'ai bien compris que c'est commercial mais c'est critiquable.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 11:12

aurele a écrit:
J'ai bien compris que c'est commercial mais c'est critiquable.

Critiquable pas nécessairement ; discutable, peut-être. Mais la galaxie lyrique est peuplée d'enregistrements déclassés ou difficilement trouvables, voire jamais captés (imagine Souliotis flattée par le studio, Dimitrova sur laquelle on a tellement fait la fine bouche que la damnatio memoriae perdure par habitude, hélas), etc. Je maintiens ce que je viens d'écrire : Caballe/Pavarotti c'est plus immédiatement vendeur (fais le test dans-ta-grande-enseigne-dont-on-dit-pas-le-nom : demande à dix personnes qui est Cerquetti Wink ).
Après, j'ai envie de dire qu'au-delà de Votto (mais presque uniquement pour Callas), de Molajoli (plateau de rêve, Arrangi-Lomabrdi en tête) et Panizza (Milanov, Martinelli, Castagna), a-t-on réellement besoin d'autres versions Laughing ?
J'exagère, je sais ; c'est volontaire Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 13:08

Ce qui est surtout dommage, c'est de re-éditer une version qu'on trouve encore assez facilement, alors que celle avec Tebaldi par exemple n'est plus disponible ou alors à des prix prohibitifs!!

Et pourtant, Tebaldi drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 13:11

Polyeucte a écrit:
Ce qui est surtout dommage, c'est de re-éditer une version qu'on trouve encore assez facilement, alors que celle avec Tebaldi par exemple n'est plus disponible ou alors à des prix prohibitifs!!

Et pourtant, Tebaldi drunken drunken

Oui, mais alors en 68 avec Cleva Wink . Bergonzi toujours ; aigus moins confortables mais composition autrement vécue, ligne sculpturale et fort bonne captation !
On est absolument d'accord, évidemment, sur la qualité du chant de Tebaldi, quel que soit le moment de sa carrière (et pour moi qui adore sa Minnie de la fin des années 60-début 70, l'ultime tournant est aussi celui qui donne le plus le vertige).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 13:26

Ah... le duo AMneris/Radames Mr.Red
Va falloir que j'essaye cette autre Gioconda Tebaldi/Bergonzi... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 14:28

Polyeucte a écrit:
Ah... le duo AMneris/Radames Mr.Red
Va falloir que j'essaye cette autre Gioconda Tebaldi/Bergonzi... Very Happy

C'est évident ! Tu y trouveras tout ce qui fait l'appétissante démesure de l'album de duos avec Corelli chez DECCA Wink !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 14:50

Sinon... Marton, pour l'instrument, somptueux ici : /watch?v=p-MlV-4eypo drunken !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 24 Déc 2012 - 15:16

bAlexb a écrit:
C'est évident ! Tu y trouveras tout ce qui fait l'appétissante démesure de l'album de duos avec Corelli chez DECCA Wink !

Ah ce récital de duos... de la glotte à l'état pure, une Tebaldi plus mezzo que soprano, mais qu'est-ce que ça envoie!!!!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2013 - 17:12

Brillant Classics continue à nous proposer des enregistrement de Salerne en concert :
Hui He (La Gioconda)
Luciana D’Intino (Laura Adorno)
Carlo Striuli (Alvise Badoero)
Francesca Franci (La Cieca)
Hugh Smith (Enzo Grimaldo)
Lado Atanaeli (Barnaba)

Orchestra Filarmonica Salernitana "Giuseppe Verdi" - Yishai Steckler, direction

Une intégrale avec Hui He en plus! (bon, elle est peut-être un peu "légère" pour le rôle... Embarassed)
Sortie prévue le 13/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyMar 21 Mai 2013 - 13:19

Et la pochette (ils n'auraient pas peu trouver une autre photo de la pauvre Hui He? Confused Confused)
Ponchielli-La Gioconda - Page 2 5028421946078
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20306
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2013 - 10:49

Bon, je continue à soliloquer...

J'ai donc écouté cette version de La Gioconda avec Hui He en tête d'affiche... et c'est plutôt chouette!

Orchestre bien dirigé, coloré et allant de Yishai Steckler. Rien de forcément génial, mais c'est bien fait.
Choeur idem...
Petits rôles bien distribués aussi...
Un Alvise un peu terne. Carlo Striuli possède les notes, mais il manque de mordant et de noirceur. Ainsi, son air du III tombe un peu à plat et il se fait bouffer par Laura.
Faut dire que pour Laura, c'est Luciana d'Intino. Comme à Paris, elle est bleuffante! La voix est large, colorée, sombre et veloutée... quelque chose qui enveloppe et séduit. On est loin de la jeune première, mais quelle interprétation puissante et au final, cette Laura si elle est un peu mûre n'est en rien matrone!
Dans le rôle de la mère de Hui He, Francesca Franci montre un vibrato un peu prononcé, mais un timbre assez séduisant.
Lado Atanelli est étrangement assez transparent en Barnaba. Lui qui possède une voix tranchante et puissante, chantant si bien les méchants... et ici le monstre est presque timide... étrange! A ré-écouter peut-être!
Passer après Marcelo Alvarez et Franco Corelli dans mes oreilles est difficile pour Hugh Smith... On est en dessous des deux cités, mais c'est quand même du bel ouvrage. Un chant nuancé tout en étant capable d'héroïsme, mais un timbre assez gris et peu solaire... Mais très bien!
Et puis Hui He, celle qui motivait mon achat. Et je suis convaincu! Moins emportée et immense qu'une Farrell, une Tebaldi ou une Callas, Hui He fait avec son grand soprano lyrique. les graves sont un peu faibles, l'aigu rayonne, le médium est généreux... et toujours le chant est contrôlé, soigné, beau... Le personnage est plus amoureux que vipère.

Du coup, pas la version du siècle bien sûr, mais ça reste une assez chouette version. Et puis c'est toujours bien de graver des intégrales qui fixent un peu le chant d'une époque! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ponchielli-La Gioconda   Ponchielli-La Gioconda - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ponchielli-La Gioconda
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: