Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -44%
Compresseur digital programmable Michelin 12V – ...
Voir le deal
44.99 €

 

 Textes dits en musique

Aller en bas 
AuteurMessage
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 13:27

Voici un sujet sur les récitants, pour les répertorier tout d'abord. L'envie de créer ce sujet m'est venue après l'écoute de Ludwig de Léo Ferré dont je suis un inconditionnel : le texte est magnifiquement dit sur l'ouverture Egmont de Beethoven. Aux antipodes, il y a le Poème sur la 7ème de Johnny Hallyday, un poème de Philippe Labro dit sur le deuxième mouvement de la la septième symphonie de Beethoven (toujours). L'idée du sujet était donc plutôt celle-là : les textes qui reprennent des musiques classiques. Mais à bien y réfléchir, nous pourrons aussi parler des textes de récitants écrits à proprement parler pour la musique sur laquelle ils sont dits, tel que celui de l'Histoire du soldat d'Igor Stravinski.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 13:45

Il faut différencier les musiques avec récitants du type Jeanne d'Arc au bûcher d'Honegger ou Le Démon de Hindemith, et les mélodrames (déclamés sur de la musique) comme on en trouve chez Schubert, Mendelssohn, Liszt, Wagner, von Schillings, Schreker, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 14:00

Ah ! Voilà une première mise au point très intéressante !
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 14:37

Voici quelques mélodrames répertoriés sur Wikipédia :

* Pygmalion de Jean-Jacques Rousseau,
* Lélio ou le Retour à la vie de Hector Berlioz
* L'esule di Roma (L'Exilé de Rome) de Gaetano Donizetti
* L'Arlésienne de Georges Bizet,
* Peer Gynt d'Edvard Grieg,
* Snefrid de Carl Nielsen
* Le Voiévode de Piotr Ilitch Tchaïkovski
* Enoch Arden de Richard Strauss
* Perséphone d'Igor Stravinski
* L'Histoire du soldat d'Igor Stravinski
* Pierrot lunaire d'Arnold Schönberg

L'article fait remonter le genre à la haute Antiquité où l'art dramatique était intimement lié à la musique. Je vois apparaître ici une distinction entre les textes ayant une dimension théâtrale et ceux pour récitant seul, tel le Ludwig de Ferré, qui seraient à rapprocher du lied ou de la musique instrumentale.
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 14:45

Il y a aussi la très belle Médée de Benda
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 15:13

Bertram a écrit:
Il y a aussi la très belle Médée de Benda

et le bel Orfeo i Euridike (1791) d'Evstigveny Fomine.
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 16:43

Le récitant est-il libre de sa façon de dire le texte ou le rythme est-il écrit sur la partition ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptySam 20 Mar 2010 - 16:47

Dans l'immense majorité des cas, il est libre d'adopter son propre rythme : même dans les mélodrames, son texte est écrit sur la partition, mais il est libre de le bousculer à sa guise au sein de chaque mesure (et même un peu au delà...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 34
Date d'inscription : 09/12/2007

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 4:28

Si vous voulez une bonne femme qui éructe en bokmal, essayez donc Bergliot de Grieg...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 9:01

nugava a écrit:
Si vous voulez une bonne femme qui éructe en bokmal, essayez donc Bergliot de Grieg...
Très belle version de Ruud avec le plus bel orchestre du monde. Mais ce n'est pas du niveau d'Olav Trygvason, il faut bien le reconnaître...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 14:23

Pan a écrit:
* Le Voiévode de Piotr Ilitch Tchaïkovski

C'est un opéra tout ce qu'il y a de plus classique scratch

Rien à voir avec des oeuvres comme Lélio, Perséphone, L'Histoire d'un soldat, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 14:52

Pan a écrit:
* Pierrot lunaire d'Arnold Schönberg
Là aussi ce n'est pas très vrai, Wikipédia fait souvent des raccourcis...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 14:53

J'avais pas vu. C'est même carrément faux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 19:10

Vous pouvez aller corriger ça sur Wikipédia...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 19:12

Par contre, dans les oeuvres avec récitant, on peut ajouter le Martyre de Saint Sébastien de Debussy.

En général l'oeuvre est enregistrée avec le minimum de texte, difficile de ne pas avoir l'air con en récitant ça; Leslie Caron s'en sort bien dans la version Tilson-Thomas.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyDim 21 Mar 2010 - 19:15

Il y a aussi le laborintus II de Berio
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyLun 22 Mar 2010 - 4:10

Pan a écrit:
Vous pouvez aller corriger ça sur Wikipédia...
Oui, j'irai à l'occasion, mais pas ce matin. Mais peut-être que ça a déjà été fait entre temps. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 10:49

Wolferl a écrit:
Pan a écrit:
* Pierrot lunaire d'Arnold Schönberg
Là aussi ce n'est pas très vrai, Wikipédia fait souvent des raccourcis...
Concernant le Pierrot lunaire, il semble que l'on puisse le rattacher au mélodrame.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 10:58

Non, à moins de considérer que le sprechgesang est de la déclamation - ce que ce n'est pas !

C'est une ligne musicale semichantée, pas une (libre) déclamation théâtrale sur un support musical.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 11:15

Voici ma source : le Dictionnaire de la musique de Honegger.

MÉLODRAME (ital., melodramma). Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, le mélodrame est plus spécialement une oeuvre dramatique où un texte déclamé s'unit à un accompagnement musical. En ce sens il existait depuis longtemps dans les rituels primitifs, la liturgie des diverses religions, les mystères du Moyen Age, les pièces de la comédie italienne et les pastorales de la Renaissance, puis, au XVIIe siècle, dans la mascarade, le ballet de cour, la comédie en musique de Dassoucy (Andromède de Corneille, 1650) et la tragédie classique (Athalie de Racine, 1691). Mais le premier mélodrame européen connu où un tel mélange des genres offre une unité totale est le Pygmalion (1762) de J.J. Rousseau, représenté à Lyon en 1770 et à l'Opéra de Paris en 1772, avec une musique d'H. Coignet. Dans les Fragments d'observations sur l'Alceste italien de M. Gluck, l'auteur justifie le sens de sa réforme : « J'ai imaginé un genre de drame dans lequel les paroles et la musique, au lieu de marcher ensemble, se font entendre successivement, où la phrase parlée est en quelque sorte annoncée et préparée par la phrase musicale ». Cette méthode avait pour lui le double avantage « de soulager l'acteur par de fréquents repos et d'offrir aux spectateurs l'espèce de mélodrame le plus convenable à sa langue ». A la recherche d'une nouvelle vérité dramatique, Rousseau se fonde sur une union originale de la parole, du geste et de la musique. Il eut peu d'imitateurs en France et dans les pays latins, si l'on excepte le musicien espagnol T. de Iriarte (Guzman el Bueno, Madrid, 1791). Dans les pays germaniques, son oeuvre connut par contre une grande diffusion. En 1772, Pygmalion fut joué à Vienne avec une musique de Fr. Aspelmayer, puis deux fois à Weimar avec une musique d'A. Schweitzer et celle d'H. Coignet. J.A. Benda, par la suite, écrivit plusieurs mélodrame, Ariadne auf Naxos (Gotha 1775), Médée (Leipzig 1775), Pygmalion (Gotha 1779) et Philon und Theone (Vienne 1779). Son influence s'exerça sur Chr.G. Neefe (Sophonisbe, Mannheim 1778), P. von Winter (Cora and Alonzo, Munich 1778; Leonardo und Blandine [1779] et Reinold and Armida, Munich 1780), Fr.W. Rust (Inamorula, Dessau 1782), Joseph Kaffka (Rosemonde, Breslau 1784) et JR. Zumsteeg (Tamira, 1788). Mozart lui-même, en composant Semiramis (1778) et Thamos, König in Aegypten (1779), s'intéressa un instant à ce qu'il appelait « l'opéra sans chanteurs». Après lui Beethoven dans la scène de la prison de Fidelio (1805), L. Spohr dans son opéra Alruna (1808), CM. von Weber dans Preciosa (1820) et Der Freischutz (1821) utilisèrent la technique du mélodrame. Au XIXe siècle, de nombreux musiciens comme R. Schumann (Mantred, 1848-49), F. Mendelssohn (Ein Sommernachtstraum, 1843), G. Meyerbeer (Struensee, 1846), G. Bizet (L'Arlésienne, 1872), E. Grieg (Peer Gynt, 1874-75) et R. Strauss (Enoch Arden, 1897), insérèrent des mélodrame plus ou moins nombreux dans leur musique de scène. Si l'on excepte J. Massenet, qui en use accessoirement dans ses opéras-comiques (Manon, 1884; Werther, 1892), le genre ne se manifeste dans sa plénitude qu'avec le Tchèque Zd. Fibich (trilogie Hippodamie, 1890-91) et l'Allemand E. Humperdinck (Königskinder, 1897). Au XXe siècle, on peut rattacher au mélodrame le Pierrot lunaire (1912) d'A. Schonberg, l'Histoire du soldat (1918) et Perséphone (1933) d'Y. Stravinski, Wozzeck (1921) d'A. Berg, Amphion (1929), Semiramis (1933) et Jeanne au bûcher (1935) d'A. Honegger.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 11:46

Je ne doute pas de ta source, je dis juste qu'elle a tort. Et contrairement à Honegger, je ne suis pas dans les colonnes d'un dictionnaire, donc j'ai toute la place qu'il me faut pour argumenter. Smile

1) Honegger mélange l'alternance de musiques avec récitants et mélodrames proprement dits. Les musiques avec récitants ne sont pas des mélodrames, ou alors l'opéra-comique produit du mélodrame en permanence ! Ce sont des forces avec récitant, des formes particulières d'alternance.

2) Pierrot Lunaire n'appartient ni à l'un ni à l'autre, puisque la partie de la chanteuse (ce n'est jamais enregistré par des comédiennes, fait parlant) est notée sur une portée.


C'est à cause de ce type de confusion très fréquent qu'on recommande souvent ici de se méfier fortement des Dictionnaires et autres Histoires de la musique. Oui, c'est vraiment bizarre et dommage, il n'y a pas ces erreurs dans les autres domaines, pourquoi la musique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 12:01

Dans la suite de l'article, il parle d'un autre type de texte dit en musique : la ballade. Trois ballades déclamées avec accompagnement de piano de Schumann :
* Schön Edwig de Hebbel (1849),
* Ballade vom Heidenknaben de Hebbel (1852),
* Die Flüchtlinge de Schelley (1852).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 12:03

Pan a écrit:
Dans la suite de l'article, il parle d'un autre type de texte dit en musique : la ballade. Trois ballades déclamées avec accompagnement de piano de Schumann :
* Schön Edwig de Hebbel (1849),
* Ballade vom Heidenknaben de Hebbel (1852),
* Die Flüchtlinge de Schelley (1852).
C'est ce qu'on appelle un mélodrame, quoi. Confused

La ballade est à l'origine une forme poétique, qu'on a transposée sur la musique, mais ce n'est pas un genre normé amha.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 14:20

DavidLeMarrec a écrit:
Pan a écrit:
Dans la suite de l'article, il parle d'un autre type de texte dit en musique : la ballade. Trois ballades déclamées avec accompagnement de piano de Schumann :
* Schön Edwig de Hebbel (1849),
* Ballade vom Heidenknaben de Hebbel (1852),
* Die Flüchtlinge de Schelley (1852).
C'est ce qu'on appelle un mélodrame, quoi. Confused

La ballade est à l'origine une forme poétique, qu'on a transposée sur la musique, mais ce n'est pas un genre normé amha.

Ces ballades sont courtes, comme un lied. Un mélodrame est habituellement une oeuvre d'une plus grande ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 24 Mar 2010 - 15:23

Il y a un récitant dans Oedipus Rex de Stravinsky mais il n'intervient qu'à des moments particuliers, pas tout au long de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyJeu 25 Mar 2010 - 14:04

Un disque sur le sujet :

Textes dits en musique 410N8BWV74L._
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyJeu 25 Mar 2010 - 20:11

Pas forcément recommandé d'ailleurs, je trouve le geste vocal de DFD un peu chiche par rapport à ce qu'on peut attendre d'une déclamation. (Je parle en général.)

Il y a aussi Mödl qui a enregistré les Schillings, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 7 Avr 2010 - 11:35

Le premier mélodrame que j'ai écouté, c'est celui d'Egmont de Beethoven, qui précède juste la "symphonie de victoire". Il y en a un dans Fidelio.

Liszt en a composé plusieurs, dont un Lénore
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89368
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique EmptyMer 7 Avr 2010 - 11:51

Pour rester dans le célèbre, il y en a de superbes dans Manfred surtout et dans Peer Gynt. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Textes dits en musique Empty
MessageSujet: Re: Textes dits en musique   Textes dits en musique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes dits en musique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: