Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch Bleue disponible en précommande sur Fnac à 199,99€
199.99 €
Voir le deal

 

 Wagner-Ring-Sawallisch

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 1:46

Enregistrement live de novembre 1989, orchestre de l'état de Bavière dirigé par Wolfgang Sawallisch.

La vidéo (mise en scène de Lehnhoff, on en trouve des extraits sur Youtube) a existé en VHS je crois, mais ça n'est jamais sorti en DVD. (pour l'instant en tout cas)
Par contre le CD est publié chez Emi, et se trouve souvent pas cher d'occasion. (30 euros actuellement sur Marketplace par exemple)

Pour Rheingold, la distribution:

Wotan Robert Hale
Donner Florian Cerny
Froh Josef Hopferwieser
Loge Robert Tear
Fasolt Jan-Hendrik Rootering
Fafner Kurt Moll
Alberich Ekkehard Wlaschiha
Mime Helmut Pampuch
Fricka Marjana Lipovsek
Freia Nancy Gustafson
Erda Hanna Schwarz
Woglinde Julie Kaufmann
Wellgunde Angela Maria Blasi
Flosshilde Birgit Calm

La Walkyrie:

Siegmund Robert Schunk
Hunding Kurt Moll
Wotan Robert Hale
Sieglinde Julia Varady
Brünnhilde Hildegard Behrens
Fricka Marjana Lipovsek
Helmwige Nancy Gustafson
Gerhilde Andrea Trauboth
Ortlinde Marianne Seibel
Waltraute Cornelia Wulkopf
Siegrune Christel Borchers
Grimgerde Birgit Calm
Schwertleite Anne Pellekoorne
Rossweisse Gudrun Wewezow

Siegfried:

Siegfried Rene Kollo
Mime Helmut Pampuch
Wotan Robert Hale
Alberich Ekkehard Wlaschiha
Fafner Kurt Moll
Erda Hanna Schwarz
Brünnhilde Hildegard Behrens
Vogel Julie Kaufmann

Le Crépuscule des Dieux:

Siegfried Rene Kollo
Brünnhilde Hildegard Behrens
Gunther Hans Günther Nöcker
Hagen Matti Salminen
Alberich Ekkehard Wlaschiha
Gutrune Lisbeth Balslev
Waltraute Waltraud Meier
Norn erste Marjana Lipovsek
Norn zweite Ingrid Karrasch
Norn dritte Penelope Thorn
Woglinde Julie Kaufmann
Wellgunde Angela Maria Blasi
Flosshilde Birgit Calm

Mon écoute de la Walkyrie et des volets suivants date (avec d'excellents souvenirs, notamment pour Varady, Behrens, Hale, Salminen...), mais je n'avais jamais écouté le Prologue je crois.

Ce n'est pas une surprise mais c'est vraiment remarquable, un grand live.

La direction de Sawallisch peut rappeler Böhm à plusieurs égards, la vivacité, la clarté, la théâtralité... c'est une version classique, très vivante, le son de Sawallisch est beau et clair, mais pas démesurément léger non plus. (mais évidemment on évite les horribles cuivres de Böhm Smile , même si ceux de Sawallisch ne sont pas irréprochables non plus, on les trouve parfois un peu bas dans les piani, ou un peu faibles aussi par moments)
Au niveau instrumental ça n'a pas la perfection d'un studio de Janowski ou Haitink, mais c'est tout de même de la haute voltige.

La distribution ressemble un peu à un sans faute.
Robert Hale est un Wotan très bien chantant, au ton assez jeune et clair. Belle incarnation, mesurée, sans excès.
Lipovsek sonne souvent un peu mégère, c'est un peu le cas ici, mais c'est une Fricka que j'apprécie. Smile
On connaît bien l'Alberich de Wlaschiha pour ses interprétations chez Levine, rien de nouveau ici, voix puissante, mordante, avec du souffle, c'est une excellente incarnation.
Bon Mime de Pampuch, pour une fois (ou presque) on aura le même Mime dans Siegfried.
Robert Tear est classé comment en général? Ténor lyrique, léger?
Je trouve la voix assez charnue par rapports à certains ténors de caractère qui chantent Loge, en tout cas c'est plutôt réussi et le timbre n'est pas désagréable, c'est un Loge assez classique dans l'ensemble.
On peut peut-être regretter la voix un peu fatiguée d'Hanna Schwarz pour Erda, elle qui déjà n'est pas contralto n'est pas vraiment idéale ici.
Rootering et Moll en géants, c'est excellent, surtout Moll pour Fafner (même si je trouve qu'il a plus la voix de Fasolt), je passe rapidement sur les rôles secondaires, mais rien de négatif à noter pour ma part.
Le seul vrai point faible est donc pour Erda.
Et surtout tout ce beau monde est très engagé, c'est vraiment une superbe soirée où on ne s'ennuie pas une seconde.
En regardant la distribution des 4 opéras on peut admirer la cohérence, à part Waltraute dans le Crépuscule (mais bon, ça c'est normal), tous les rôles sont confiés à un seul chanteur sur l'ensemble du cycle, que ce soit Wotan, Brünnhilde, Fricka, Erda, Alberich, Mime ou Fafner, et c'est suffisamment rare pour être souligné.

La prise de son est proche, claire, d'excellente qualité.
Beaucoup de bruits de scène mais ça n'est pas forcément désagréable.

Alors quand je vois que Böhm est souvent recommandé au débutant comme version classique, théâtrale, belle et vivante, je me dis qu'on peut aussi bien recommander Sawallisch, vraiment sans défaut majeur et à la distribution peut-être encore plus homogène et toute aussi valeureuse. (mais il faut que je réécoute la suite tout de même! Smile Kollo en Siegfried, ça n'est tout de même pas le top du top)
Pour ceux qui veulent un beau live moderne (hormis les DVD bien connus de Barenboïm ou Levine), écoutez donc ce Sawallisch!
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21377
Date d'inscription : 22/01/2010

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 14:03

Merci pour ce compte rendu qui fait bien envie. Very Happy
Dis moi, Robert Tear chante Loge façon ténor heroique (à la Windgassen ou Jerusalem) ou façon ténor de caractère (à la Stolze ou Zednik)?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 14:04

Ben c'est un peu entre les deux, plutôt ténor de caractère je trouve mais avec une voix un peu plus lyrique tout de même. (mais on est loin de Windgassen ou Jerusalem)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 20:13

Ca correspond en tout cas tout à fait à Tear : un lyrique demi-caractère, ni tout à fait léger, ni tout à fait grand lyrique, bien qu'il ait touché un peu aux deux.

J'imagine qu'il doit chanter ça de façon assez lyrique (donc pas type "caractère"), sans que ce soit le moins du monde "vaillant" comme type. Cela dit, à cette date, il donnait peut-être un peu plus dans le "caractère" comme le font les chanteurs déclinants.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31707
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 20:15

DavidLeMarrec a écrit:
Ca correspond en tout cas tout à fait à Tear : un lyrique demi-caractère, ni tout à fait léger, ni tout à fait grand lyrique, bien qu'il ait touché un peu aux deux.

J'imagine qu'il doit chanter ça de façon assez lyrique (donc pas type "caractère"), sans que ce soit le moins du monde "vaillant" comme type. Cela dit, à cette date, il donnait peut-être un peu plus dans le "caractère" comme le font les chanteurs déclinants.

Pourtant ce ne sont pas des rôles faciles ou reposants Wagner-Ring-Sawallisch Icon_surprised
Donc le calcul de chanteurs déclinants ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:11

Ils augmentent bien sûr la nasalité et les effets histrioniques pour compenser l'érosion des moyens.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31707
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:18

DavidLeMarrec a écrit:
Ils augmentent bien sûr la nasalité et les effets histrioniques pour compenser l'érosion des moyens.

Mouai ... pas d'accord.
Si tu écoutes un ténor de caractère pur et dur comme Clark, tu t'apperçoit qu'il a une voix très puissante.
J'ai entendu 1 fois Siegfried en salle, c'était à Aix, beh Heppner niveau puissance il se faisait manger tout cru par Mime !
Bref ce n'est pas avec une voix déclinante qu'on peut chanter Loge ou Mime (ou le Capitaine dans Wozzeck).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:43

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ils augmentent bien sûr la nasalité et les effets histrioniques pour compenser l'érosion des moyens.

Mouai ... pas d'accord.
Si tu écoutes un ténor de caractère pur et dur comme Clark, tu t'apperçoit qu'il a une voix très puissante.
J'ai entendu 1 fois Siegfried en salle, c'était à Aix, beh Heppner niveau puissance il se faisait manger tout cru par Mime !
Bref ce n'est pas avec une voix déclinante qu'on peut chanter Loge ou Mime (ou le Capitaine dans Wozzeck).
C'est pourtant ce qui arrive... Langridge et Merritt (et même Begley...) l'ont fait pour Loge.

Ce n'est pas d'ailleurs de la puissance, mais de la projection et de la puissance en harmoniques.


Je vais doublonner en Grotte aux Glottes pour qu'on puisse poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 27 Mar 2010 - 3:50

La Walkyrie confirme les excellentes impressions du Rheingold, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. (prise de son un peu grise et plate tout de même, cuivres précautionneux et parfois un peu bas)
La direction de Sawallisch reste dans la même optique que le Rheingold, et c'est très chouette. Smile

La distribution là aussi est sans vrai point faible, Lipovsek notamment est une remarquable Fricka, vindicative et au phrasé très vivant et naturel.
Hale a tout pour me plaire, mais je trouve que ça manque quand même un peu de nuances, c'est incarné et varié mais quand même un chouilla neutre (ça n'est tout de même pas Adam hein!), et vocalement c'est parfois un peu imprécis. (parfois bas et quelques petits décalages au niveau rythmique)
On lit dans les avant-scène ou autres que c'est la meilleure Brünnhilde enregistrée de Behrens, pour ma part je la trouve moins assurée ici que chez Levine (studio ou DVD), mais c'est du pinaillage, ça reste superbe. (la dernière tirade après le monologue de Wotan... personne ne fait ça mieux qu'elle je trouve)
Chez les jumeaux, ça n'est pas irréprochable mais assez chouette, Schunk est très vaillant et remplit bien son rôle, sans ennuyer, mais on peut trouver plus flamboyant ou plus varié.
Varady lutte et donne tout ce qu'elle a, je trouve ça admirable, même si c'est parfois peu orthodoxe. (ça poitrine beaucoup j'ai l'impression, et c'est souvent haché, précipité...)
Pas une Sieglinde léchée à la Norman ou Studer, c'est au contraire très haletant, parfois presque trop.

Après, je le redis, pour la qualité du son ou la perfection et le détail de l'orchestre, ça n'est pas comparable avec les studios de ces années-là (Haitink, Levine, Janowski) ou même les DVD comme Levine ou Barenboïm.
Mais pour un beau live moderne en CD, ben il n'y en a pas 50 autres (Kuhn notamment que je n'ai pas encore écouté), et celui-ci a beaucoup d'atouts!
Revenir en haut Aller en bas
christopher
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 53
Age : 34
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 20/01/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 13 Avr 2011 - 2:37

Juste quelques mots sur ce ring que j'ai enfin découvert la semaine dernière et que j'ai bcp aimé. Bonne direction (sauf peut être le II de Gotterdammerung que je trouve vraiment trop rapide) et distribution équilibrée avec un Wotan solide, une superbe Behrens (bon je suis pas objectif je sais), et également un Salminen assez impressionnant en Hagen. Kollo est fatigué mais il y a de l'engagement et c'est tout à fait acceptable je trouve. En fait j'ai pas de réel reproche à faire même si j'ai pas spécialement accroché à Siegmund et Sieglinde. En espérant que ça paraisse un jour en dvd !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 13 Avr 2011 - 2:47

christopher a écrit:
Kollo est fatigué mais il y a de l'engagement et c'est tout à fait acceptable je trouve.

Assez d'accord!

Sinon moi j'aime beaucoup la Sieglinde de Varady.

christopher a écrit:
En espérant que ça paraisse un jour en dvd !

Je l'espère aussi depuis assez longtemps... Neutral

Un petit extrait pour se consoler: /watch?v=MiSra1WAppg Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 13 Avr 2011 - 3:49

C'est la direction qui m'a toujours frappé dans ces enregistrements : je la trouve somptueuse.

Bien plus subtile et nuancée que Solti, plus soyeuse et aérienne que Boulez.

(Sinon en bien plus ancienne version, Furtwängler me parait indépassable; Pour le spectacle proprement dit, la récente mise en scène à la StarTreck de Fura Del Baus m'a enchanté- pardon pour le H.S)
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 13 Avr 2011 - 9:26

Il existe des bandes radio de la diffusion de 1987 en stéréo aérée où Behrens et Kollo sont en bien meilleure voix.

Les différences majeures dans la distribution sont Morris en Wotan et Studer en Sieglinde. Il y avait également la superbe Waltraute de Fassbaender.

Behrens y laisse pour moi sa meilleure Brünnhilde : libérée des problèmes techniques, elle peut oser les moindres nuances ainsi que des aigus flottants sidérants.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 13 Avr 2011 - 13:08

Tu as déjà dit tout ça, ça suffit maintenant! Evil or Very Mad

Ou alors tu me dis où je peux trouver ça... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 13 Avr 2011 - 14:44

Xavier a écrit:
Tu as déjà dit tout ça, ça suffit maintenant! Evil or Very Mad

Ou alors tu me dis où je peux trouver ça... Mr.Red

Oui mais pas dans ce topic dédié! hehe

Par contre quelques personnes n'ont pas hésité à me demander des choses en MP et quand je le pouvais, je l'ai fait volontiers(*).

La seule difficulté de ces bandes c'est le niveau gravé un peu élevé, sur certaines installations ça sature, pas sur d'autres.
ça ne le faisait sans doute pas sur le DAT d'origine qui par contre a laissé quelques blancs au changement de face du DAT parfois au milieu d'un air, mais sans perte de musique.
Intéressants par contre sont les commentaires de la voix off et les ovations!

(*)PS: tout ce que j'ai provient d'un autre autre forum (étranger) où tout se partageait, donc aucun souci; loin de moi l'idée de vouloir garder tout cela pour moi seul, il suffit juste de le demander...
Revenir en haut Aller en bas
christopher
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 53
Age : 34
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 20/01/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 20 Avr 2011 - 0:04

Xavier a écrit:

Je l'espère aussi depuis assez longtemps... Neutral

Un petit extrait pour se consoler: /watch?v=MiSra1WAppg Very Happy

Ne désespérons pas, en tout cas la qualité de l'image est vraiment bonne (pour une vhs) sur cette vidéo, ça ferait un beau dvd...
Merci pour le lien mains
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 22 Juil 2012 - 17:34

J'ai fini de voir la mise en scène de Lehnhoff, hormis la fin que je trouve vraiment ratée (un peu une pirouette), c'est une belle version, qui mériterait une édition DVD.
Parfois on pense à un mix de Schenk et Chéreau. (on sent que Lehnhoff a vu Chéreau quelques années auparavant, même si l'optique générale est assez différente)
C'est assez beau visuellement, mais avec une distanciation différente de ce qu'on peut voir chez les deux metteurs en scène précités.

La copie que j'ai pu voir est très correcte mais sans sous-titres.
Revenir en haut Aller en bas
Elwis
Mélomane averti
Elwis

Nombre de messages : 142
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 24/12/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyVen 23 Nov 2012 - 12:36

Bonjour,

Je me permet de faire remonter ce sujet, pour signaler la parution, début novembre, de ce coffret des opéras de Wagner, chez EMI, et contenant, entre autre, le "Ring" de Sawallisch :

http://www.amazon.fr/gp/product/B008YKRRJU/ref=s9_simh_gw_p15_d0_i1?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=center-4&pf_rd_r=127230X25Y6KF942BBJX&pf_rd_t=101&pf_rd_p=317587607&pf_rd_i=405320

Autant je reviens toujours à son "Lohengrin" autant ses divers "Der Fliegende Holländer" que j'ai pu écouter m'ont laissé de marbre car trop vite expédiés à mon goût (avec parfois une prise de son médiocre).
Je me demande donc de quel côté penche son "Ring" ?

Possédant en vidéo Barenboim/Kupfer ainsi que celui de Valence, et celui de Böhm en CD, est-ce que celui de Sawallisch mérite que je m'y attarde ?


Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyVen 23 Nov 2012 - 13:45

Ca dépend de ton degré de Ringomania et de discopathie...
En plus d'être une excellente version, il y a quand même des interprétations majeures que tu n'as pas dans les versions que tu as pour l'instant, en premier lieu la Brünnhilde de Behrens, mais aussi le Wotan de Hale, l'Alberich de Wlaschiha, la Sieglinde de Varady et Salminen dans sa meilleure forme. (il est bien usé chez Mehta)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyVen 23 Nov 2012 - 14:18

Au fait, as-tu écouté la "fameuse" captation de 87 dont parle AD plus haut dans la page ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyVen 23 Nov 2012 - 14:18

Non je n'ai pas eu l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyVen 23 Nov 2012 - 14:28

Moi non plus, je viens juste de lire ses commentaires... "La meilleure Brünnhilde de Behrens", même à moi ça me met l'eau à la bouche...
Revenir en haut Aller en bas
Elwis
Mélomane averti
Elwis

Nombre de messages : 142
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 24/12/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyVen 23 Nov 2012 - 17:00

Xavier a écrit:
Ca dépend de ton degré de Ringomania et de discopathie...
Disons que si je pouvais voir et entendre toutes les versions pour m'en faire un avis, ça ne me dérangerait pas le moins du monde Embarassed Very Happy

Je suis quand même étonnée que pour une version qui semble, selon toi, pouvoir rivaliser sans honte avec Böhm, ce "Ring" de Sawallisch ne soit pas autant commenté que ses pairs ou que certains plus récents. J'ai le sentiment que ce "Ring" semble être un peut passé à côté de l'histoire, et que l'histoire semble être passé à côté de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyVen 23 Nov 2012 - 17:02

Ce qui est surtout dommage, c'est que la vidéo, très chouette, ne soit pas éditée en DVD.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Fév 2013 - 12:13

Est-ce que ça a bien sa place ici ? Mais faute de sujet général sur le chef...
Wolfgang Sawallisch vient de mourir à 89 ans : http://diepresse.com/home/kultur/klassik/1348424/Dirigent-Wolfgang-Sawallisch-ist-tot?_vl_backlink=%2Fhome%2Fkultur%2Fklassik%2Findex.do .
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Fév 2013 - 12:15

Comme d'habitude je pensais qu'il était déjà mort (ou plus exactement, je ne m'en souciais absolument pas... Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyJeu 21 Mar 2013 - 13:48

Xavier a écrit:
La Walkyrie confirme les excellentes impressions du Rheingold, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. (prise de son un peu grise et plate tout de même, cuivres précautionneux et parfois un peu bas)
La direction de Sawallisch reste dans la même optique que le Rheingold, et c'est très chouette. Smile

La distribution là aussi est sans vrai point faible, Lipovsek notamment est une remarquable Fricka, vindicative et au phrasé très vivant et naturel.
Hale a tout pour me plaire, mais je trouve que ça manque quand même un peu de nuances, c'est incarné et varié mais quand même un chouilla neutre (ça n'est tout de même pas Adam hein!), et vocalement c'est parfois un peu imprécis. (parfois bas et quelques petits décalages au niveau rythmique)
On lit dans les avant-scène ou autres que c'est la meilleure Brünnhilde enregistrée de Behrens, pour ma part je la trouve moins assurée ici que chez Levine (studio ou DVD), mais c'est du pinaillage, ça reste superbe. (la dernière tirade après le monologue de Wotan... personne ne fait ça mieux qu'elle je trouve)
Chez les jumeaux, ça n'est pas irréprochable mais assez chouette, Schunk est très vaillant et remplit bien son rôle, sans ennuyer, mais on peut trouver plus flamboyant ou plus varié.
Varady lutte et donne tout ce qu'elle a, je trouve ça admirable, même si c'est parfois peu orthodoxe. (ça poitrine beaucoup j'ai l'impression, et c'est souvent haché, précipité...)
Pas une Sieglinde léchée à la Norman ou Studer, c'est au contraire très haletant, parfois presque trop.

A mi-parcours de ce Ring, tout à fait d'accord avec ça
Je rajouterais que j'ai adoré l'Alberich de Ekkehard Wlaschiha : Une voix saisissante, assez sombre et inquiétante, dramatiquement très investi.
Aussi, agréablement surpris par la direction de Sawallisch : C'est élégant, théâtral, avec des textures claires et aérées. Dans ce sens, j'ai été impressionné par son accompagnement du monologue de Wotan (Walküre, II) : J'ai trouvé qu'il était extrêmement attentif à la dramaturgie de ce passage, très précis, nuancé, avec un grand sens des arches et du climat.
C'est vrai que l'on peut rapprocher naturellement cette optique théâtrale et allante avec celle de Böhm. Cela dit je pense que Böhm est plus électrique et tendu quand Sawallish est plus coloriste et délicat.
Contrairement à Xavier, cette prise de son très claire et pastelle me va assez bien, ça change des couleurs plus saturées des studios modernes (que j'adore par ailleurs) et je le rejoins sur les petits défauts : Cuivres un peu en retraits par moments, quelques imprécisions rythmiques (final de W).
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 23 Mar 2013 - 10:42

Suite et fin de ce Ring Sawallisch

Une qualité d'ensemble toujours très convaincante avec quelques réserves tout de même:

J'ai eu du mal avec le Siegfried de René Kollo. Dès qu'il monte un peu dans l'aigu, ça devient carrément vilain et ululant. C'est dommage car globalement il fait le job ! Donc bon, ça gâche un peu la fête dans la 2ème journée.
Quelques phénomènes étranges avec Behrens : J'ai l'impression que cette prise de son live (très claire et assez pastelle) n'est pas à son avantage. Avec le jeu de scène et les positions face au micros qui bougent souvent, j'ai l'impression par moment de sentir à de légers dé timbrages qui appauvrissent les bas medium. Du coup, ça rend sa voix plus agressive et cassante. Et puis à d'autres moments, ça sort beaucoup mieux. Bref une grande Brunnhilde avec un final magnifique et incandescent (et bien timbré Mr. Green )

Donc mis à part quelques baisses de tension et passages un peu moins bien réussis (Gibichungen et scène de la forge dans Siegfried), l'ensemble est vraiment excellent, cohérent et plaisant à suivre.
Quelques moments marquants de cette version: le monologue de Wotan (W2), très bien chanté et surtout magnifiquement animé et accompagné à l'orchestre, tout le final de la Walkyrie très réussi ; chouette scène des normes, la superbe confrontation Brunnhilde/Waltraute avec Behrens et Meier, et le final dans lequel Behrens se transfigure presque.

Au passage j'ai découvert la Sieglinde de Varady et le Wotan de Hale Very Happy (et Salminen en Hagen, c'est toujours autant la classe ! pirat )



Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 23 Mar 2013 - 15:18

*Niko a écrit:
Quelques phénomènes étranges avec Behrens : J'ai l'impression que cette prise de son live (très claire et assez pastelle) n'est pas à son avantage. Avec le jeu de scène et les positions face au micros qui bougent souvent, j'ai l'impression par moment de sentir à de légers dé timbrages qui appauvrissent les bas medium. Du coup, ça rend sa voix plus agressive et cassante.
C'est tout simplement la Behrens seconde manière, non ? Avec le bas médium rauque et très tranchant, comme dans son Elektra avec Ozawa. C'est vrai qu'à l'époque de la charnière (par exemple son Vaisseau avec von Doh), ce n'est pas toujours parfaitement élégant. Mais eu égard à la nature du rôle, elle est quand même extraordinairement à l'aise, non ?

Au passage, oui, Meier est très bien à Waltraute, et j'ai récemment cherché s'il y avait de belles Waltraute dans la discographie... la plupart du temps, ce sont des seconds couteaux, ou des premiers pas très inspirés. J'étais persuadé pourtant qu'il y avait abondance de grandes diseuses, mais non, illusion d'optique. Rien à voir avec la Troisième Norne, par exemple. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Mar 2013 - 0:20

DavidLeMarrec a écrit:

C'est tout simplement la Behrens seconde manière, non ? Avec le bas médium rauque et très tranchant, comme dans son Elektra avec Ozawa. C'est vrai qu'à l'époque de la charnière (par exemple son Vaisseau avec von Doh), ce n'est pas toujours parfaitement élégant. Mais eu égard à la nature du rôle, elle est quand même extraordinairement à l'aise, non ?


Je la connais assez mal Behrens finalement : Son autre Brunnhilde dans la version Levine, Salomé avec Karajan (sublime) et Marie dans Wozzeck (DVD Abbado). Et je n'avais pas ressenti ça de la même manière. Ca n'empêche que tu as peut être raison !
Donc ici, en effet, ça n'est pas toujours élégant, la prononciation et l'articulation manquent parfois de précision, mais voilà, les moments de magies sont là et en l’occurrence j'ai été fasciné par son final du crépuscule. Clairement (pour le moment), je ne pense pas avoir entendu plus engagé, passionné et beau à la fois. Smile

DavidLeMarrec a écrit:
Au passage, oui, Meier est très bien à Waltraute, et j'ai récemment cherché s'il y avait de belles Waltraute dans la discographie... la plupart du temps, ce sont des seconds couteaux, ou des premiers pas très inspirés. J'étais persuadé pourtant qu'il y avait abondance de grandes diseuses, mais non, illusion d'optique. Rien à voir avec la Troisième Norne, par exemple. Sad

D'accord avec toi, de loin ma préférée. Et je me rends compte que je deviens de plus en plus réceptif et attentif à la diction. Ça n'était pas forcément le cas avant.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Mar 2013 - 13:14

*Niko a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Au passage, oui, Meier est très bien à Waltraute, et j'ai récemment cherché s'il y avait de belles Waltraute dans la discographie... la plupart du temps, ce sont des seconds couteaux, ou des premiers pas très inspirés. J'étais persuadé pourtant qu'il y avait abondance de grandes diseuses, mais non, illusion d'optique. Rien à voir avec la Troisième Norne, par exemple. Sad

D'accord avec toi, de loin ma préférée. Et je me rends compte que je deviens de plus en plus réceptif et attentif à la diction. Ça n'était pas forcément le cas avant.

Quand même : Klose, Mödl, Ludwig, Schwarz, Lipovsek entre autres. Et encore, pour les versions officielles seules !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Mar 2013 - 22:37

bAlexb a écrit:
Quand même : Klose, Mödl, Ludwig, Schwarz, Lipovsek entre autres. Et encore, pour les versions officielles seules !
Klose : à réécouter, mais je n'ai jamais été bouleversé.
Mödl : trop à bout pour phraser, malheureusement.
Schwarz : très court et plat, tout de même. Avec sa voix claire, elle convient mieux à des rôles moins pesants et plus sopranisants.

Je dois réécouter les deux autres, mais n'étant pas un incondtionnel de leur art, je n'en attends pas forcément des révélations.

Sinon, hors discographie, Fujimura me paraît inapprochable. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyLun 25 Mar 2013 - 8:26

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Quand même : Klose, Mödl, Ludwig, Schwarz, Lipovsek entre autres. Et encore, pour les versions officielles seules !
Klose : à réécouter, mais je n'ai jamais été bouleversé.
Mödl : trop à bout pour phraser, malheureusement.
Schwarz : très court et plat, tout de même. Avec sa voix claire, elle convient mieux à des rôles moins pesants et plus sopranisants.

Je dois réécouter les deux autres, mais n'étant pas un incondtionnel de leur art, je n'en attends pas forcément des révélations.

Sinon, hors discographie, Fujimura me paraît inapprochable. Very Happy

Fujimura, pour moi, ça m'apparaît toujours extrêmement policé ; mais je reconnais que c'est affaire de goût.
Pour Mödl, compte tenu de ce qu'elle à raconter, j'ai presque envie de dire qu'être à bout est une valeur ajoutée ; affaire de goût encore.
Schwarz, à mes yeux (et à mes oreilles), c'est tout sauf plat. Une langue excessivement relevée, au contraire, quel que soit l'état de la chanteuse (mais depuis cette Brangäne incroyable, il y a quelques années  drunken ...) ; affaire de goût, toujours.
Je pense à Schwarz et à son Erda, chez Sawallisch, tellement largement phrasée dans Rheingold ; et je me dis que la Waltraute que je pourrais avoir envie d'entendre et de fixer au disque, comme son Erda justement, ce serait celle de Podles, avec toute l'étrangeté de son timbre, tout l'air (au sens propre) qu'elle laisse s'insinuer entre ses mots, entre ses notes.
(Inutile d'ajouter, évidemment, que la Waltraute de Meier, ici ou ailleurs, est d'une complétude/plénitude qui tranche avec les usages traditionnels de distribution du rôle ; même si, dans mon esprit, ça n'invalide pas nécessairement les autres voix/voies !)


Dernière édition par bAlexb le Sam 23 Nov 2013 - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 23 Nov 2013 - 13:52

Golisande a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Par ailleurs, chanteurs meilleurs... incontestablement chez Sawallisch (plus ou moins la meilleure distribution possible, de toute façon)
Shocked Sérieusement ? Bon Varady et Hale je n'aime pas mais objectivement c'est pas mal, mais Schunk, Moll tout mou, Behrens qui part dans tous les sens et abuse des raucités caractérisées (j'adore chez Solti 83, j'aime beaucoup chez Levine surtout en studio, mais là franchement c'est limite) ? Et je ne parle que de Walküre, parce qu'après y a Kollo vieux qui se pointe... affraid
"Plus ou moins la meilleure distribution possible", je ne suis pas loin d'être d'accord avec David, même si c'est un peu exagéré et évidemment subjectif, et à mon avis pas du tout incontestable.

Mais Kollo n'est pas si vieux (47 ans) et pas du tout inécoutable à mon sens, même plutôt bon en fait, il a l'avantage d'une voix claire, ce que je trouve appréciable surtout pour le jeune Siegfried.
Behrens chacun sait déjà ce que j'en pense, je comprends qu'on n'aime pas mais "ça part dans tous les sens" je ne vois pas trop...
Hale dans le genre pas vraiment dieu c'est un des meilleurs.
Et Wlaschiha est un des grands Alberich à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 23 Nov 2013 - 14:03

Xavier a écrit:
Shocked Sérieusement ? Bon Varady et Hale je n'aime pas mais objectivement c'est pas mal, mais Schunk, Moll tout mou, Behrens qui part dans tous les sens et abuse des raucités caractérisées (j'adore chez Solti 83, j'aime beaucoup chez Levine surtout en studio, mais là franchement c'est limite) ? Et je ne parle que de Walküre, parce qu'après y a Kollo vieux qui se pointe...
Je n'aime pas du tout Várady, c'est certain, mais c'est tout sauf infâme. Les autres que tu cites, je les trouve grandioses. Pour Kollo, je ne peux pas dire, je n'ai pas fini d'écouter cette version (j'ai fait seulement la Walkyrie, et vu le côté un peu mesuré de l'ensemble, je ne suis pas très pressé de finir), mais en général, ça reste une valeur sûre, avec ses limites évidentes, mais pas sans charme.

Ce n'est pas du tout le distribution que je trouve la meilleure dans les faits, mais il est quand même difficile de réunir une distribution qui est à ce point un quasi-idéal pour chaque rôle. C'est pour cela que je la mentionnais (Xavier aussi, je suppose), pour l'opposer à Neuhold qui n'offre évidemment pas les meilleurs, même si Ronge, Pohl, Bryjak et Wegner sont très, très forts.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 23 Nov 2013 - 19:36

Bon, je me doutais que j'allais rencontrer une certaine adversité Mr.Red , mais justement je ne comprends pas en quoi les chanteurs de la version Sawallisch sont quasi-idéaux dans leurs rôles respectifs : j'ai peut-être abusé des comparaisons scène par scène (quand ce n'était pas réplique par réplique) et je n'ai pas du tout écouté son Rheingold, mais j'ai trouvé que le chant de Hale était très morcelé et souvent faux (ça m'a vraiment gêné, et là je réécoute les Adieux et c'est pareil — mais c'est peut-être un problème de timbre), que Schunk déclamait de façon caricaturale avec une petite voix aigrelette et un vibrato systématique, que Varady n'avait aucun charme et était même assez pénible, que Moll ressemblait à un bon vieux patriarche vaguement en rogne...
Quant à Behrens, j'ai dit que j'aimais beaucoup sa Brünnhilde de 83 et même celle(s) de Levine, mais là pour moi c'est pas possible, la voix n'arrête pas de partir en espèces de miaulements enroués... Franchement on ne peux pas déclarer d'une main que Mödl ou Jones chantent n'importe comment (Varnay c'est autre chose, on peut être allergique à sa voix) et de l'autre que cette Brünnhilde-là est ne serait-ce que proprement chantée : c'est même tout-à-fait aléatoire, et à la limite du supportable pour moi parce qu'à certains moments j'ai l'impression que ça ne "tient" plus à rien, que ça se liquéfie littéralement sur place. Il faut vraiment être inconditionnel (ce dont je ne doute pas une seule seconde que Xavier soit, mais David je ne le savais pas) pour trouver ça idéal...
(Tiens, et en plus Hale se plante dans le rythme au début des Adieux, hein, avis aux personnes tatillonnes sur ce genre de choses... siffle )
Par ailleurs, la direction de Sawallisch ne me plaît pas du tout ici, je le trouve effectivement trop rapide et trop raide, presque pire que Böhm en fait... Bref, je n'aime pas beaucoup cette version (d'ailleurs ça me donne envie de tenter un petit comparatif Neuhold-Sawallisch sur certaines scènes, mais je suis presque sûr que Neuhold gagnera Mr. Green ).


Dernière édition par Golisande le Sam 23 Nov 2013 - 20:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 23 Nov 2013 - 19:47

Golisande a écrit:
Il faut vraiment être inconditionnel (ce dont je ne doute pas une seule seconde que Xavier soit, mais David je ne le savais pas) pour trouver ça idéal...
Je ne suis absolument pas inconditionnel de Behrens (ou de qui que ce soit d'ailleurs, tant les exceptions sont nombreuses même chez les plus grands), mais considérant qu'il s'agit d'un rôle inchantable, elle est quand même l'une des rares à arriver à le chanter avec un beau timbre, des mots et de l'expression. Après, à mon goût personnel, comme je l'ai dit, je trouve plus de satisfaction ailleurs, mais ce plateau est quand même une grosse bénédiction. Ne serait-ce que parce qu'on a beaucoup de très beaux timbres, par rapport à ce qui prévaut habituellement dans ces ouvrages écrits pour la voix mais avec les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptySam 23 Nov 2013 - 20:01

Et Kollo, je n'ai même pas envie de réécouter, j'avais trouvé ça ultra-laborieux et poussif, vraiment pas beau du tout... pale  47 ans ce n'est effectivement pas vieux, mais pour s'en rendre compte il vaut mieux écouter Jerusalem ou Windgassen à cet âge-là (et davantage).
(Bon, je dois quand même préciser que j'ai beaucoup de mal avec les ténors à gros vibrato lent — c'est d'ailleurs ce qui m'empêche d'aimer Lorenz dans les années 50, mais là en plus c'est pas Lorenz c'est Kollo Mr. Green (que j'aime bien dix ans avant, d'ailleurs, grosso modo jusqu'au Tristan de Ponnelle).)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:04

Golisande a écrit:
(Bon, je dois quand même préciser que j'ai beaucoup de mal avec les ténors à gros vibrato lent
Mais apparemment tu as aussi du mal avec les sopranos à petit vibrato rapide. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:08

Golisande a écrit:
j'ai trouvé que le chant de Hale était très morcelé et souvent faux (ça m'a vraiment gêné, et là je réécoute les Adieux et c'est pareil — mais c'est peut-être un problème de timbre), que Schunk déclamait de façon caricaturale avec une petite voix aigrelette et un vibrato systématique, que Varady n'avait aucun charme et était même assez pénible, que Moll ressemblait à un bon vieux patriarche vaguement en rogne...
Quant à Behrens, j'ai dit que j'aimais beaucoup sa Brünnhilde de 83 et même celle(s) de Levine, mais là pour moi c'est pas possible, la voix n'arrête pas de partir en espèces de miaulements enroués... Franchement on ne peux pas déclarer d'une main que Mödl ou Jones chantent n'importe comment (Varnay c'est autre chose, on peut être allergique à sa voix) et de l'autre que cette Brünnhilde-là est ne serait-ce que proprement chantée : c'est même tout-à-fait aléatoire, et à la limite du supportable pour moi parce qu'à certains moments j'ai l'impression que ça ne "tient" plus à rien, que ça se liquéfie littéralement sur place. Il faut vraiment être inconditionnel (ce dont je ne doute pas une seule seconde que Xavier soit, mais David je ne le savais pas) pour trouver ça idéal...
(Tiens, et en plus Hale se plante dans le rythme au début des Adieux, hein, avis aux personnes tatillonnes sur ce genre de choses... siffle )
Je me souviens parfaitement de ce plantage de Hale, si ça peut te rassurer. Smile 

Sinon: sur Behrens, même ceux qui l'aiment peu trouvent en général que c'est ici qu'elle est au mieux.
Ce n'est pas forcément mon avis, la voix n'est pas impeccablement stable d'un bout à l'autre, mais je pense qu'on peut aimer sans être inconditionnel, je ne vois pas en quoi ça se "liquéfie" je dois dire... et les soucis avec Mödl et Jones sont très différents: Jones, les attaques fausses et le gros vibrato, Mödl, elle change les notes régulièrement. (sinon je n'ai jamais dit qu'elle chantait n'importe comment pour ma part)
Schunk c'est assez commun mais pas mauvais, par contre sur Hale et Varady je ne te suivrai pas... (je n'ai vraiment pas de souvenir de Hale chantant faux!)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:15

Xavier a écrit:
Golisande a écrit:
(Bon, je dois quand même préciser que j'ai beaucoup de mal avec les ténors à gros vibrato lent
Mais apparemment tu as aussi du mal avec les sopranos à petit vibrato rapide. Mr.Red 
Quand il s'étend sur une tierce mineure, oui. Mr. Green Sinon j'adore Janowitz. Like a Star @ heaven 
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:17

Alors c'est Jones qui devrait te déranger... scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:42

Xavier a écrit:
Sinon: sur Behrens, même ceux qui l'aiment peu trouvent en général que c'est ici qu'elle est au mieux.
Ouais, et là il faudrait qu'on m'explique parce que je trouve ça assez délirant... Ou peut-être qu'ils ne parlent que d'"incarnation" et pas du tout de voix, mais le fait est que ce n'est pas seulement "pas impeccablement stable" (ça on peut le dire à propos du DVD Levine), c'est carrément erratique...
Par ailleurs, oui j'ai du mal avec les "enrouements" de Behrens dans ce rôle-là parce que ça donne au personnage un caractère beaucoup trop vulnérable (Brünnhilde est quand même 100% déesse à la base), mais en 83 elle ne le fait quasiment pas, ce qui tend à démontrer que c'est bien un défaut ou un tic qui s'est développé avec le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:52

Xavier a écrit:
Alors c'est Jones qui devrait te déranger... scratch 
Ben bizarrement non (enfin ça dépend, mais assez rarement en fait)... On en avait déjà parlé : Theorin dans le DVD Copenhague me dérange vraiment beaucoup plus — peut-être parce que c'est rapide en plus d'être ample (enfin tu vois c'que j'veux dire, je m'embrouille toujours dans ces foutus termes)...

D'ailleurs je réitère ma suggestion de comparer les duos finaux de Siegried, car Jones (chez Boulez) m'a paru merveilleusement droite à côté de Theorin... Ça ne fait pas un pli pour moi (c'est le cas de le dire Mr.Red ).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86354
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:54

Jones, quand elle est "droite", c'est là le pire, quand son vibrato ne se développe pas encore, on entend à quel point c'est faux, c'est horrible. Confused 
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 12:56

Non non, on ne joue pas avec les mots jeune homme tutut , je voulais bien dire droite (relativement) tout le temps et pas seulement dans ses attaques... Et pas fausse du tout (enfin sauf les attaques, quoi Mr. Green )...


Dernière édition par Golisande le Dim 24 Nov 2013 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 13:00

Mais quoi qu'il en soit, que toi et tant d'autres ne soyez pas choqués par le vibrato de Theorin dans ce duo final de Siegfried en particulier, ça m'est tout simplement incompréhensible...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyDim 24 Nov 2013 - 16:10

Golisande a écrit:
Par ailleurs, oui j'ai du mal avec les "enrouements" de Behrens dans ce rôle-là parce que ça donne au personnage un caractère beaucoup trop vulnérable (Brünnhilde est quand même 100% déesse à la base), mais en 83 elle ne le fait quasiment pas, ce qui tend à démontrer que c'est bien un défaut ou un tic qui s'est développé avec le temps...
C'est un changement de nature de la voix, avec le temps.
Arrow https://classik.forumactif.com/t4751-le-salon-des-glottes-2
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
un re in ascolto
Néophyte
un re in ascolto

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 13/02/2019

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMar 19 Fév 2019 - 1:18

Après une nouvelle écoute de Das Rheingold de ce Ring sous la direction de Sawallisch, la cohésion de l'ensemble me frappe. La direction de Sawallisch est claire, cursive, vivante. Le chef a une vision d'ensemble et maintient l'intérêt. S'agissant d'un enregistrement sur le vif, si certains détails restent perfectibles, le professionnalisme est à souligner. Robert Hale est un bon Wotan, même si parfois un peu terne de voix. La Fricka de Marjana Lipovšek est de bonne tenue, mais effectivement avec des accents de mégère parfois. L'Alberich d'Ekkehard Wlaschiha est efficace, et marque le rôle. Petite déception concernant Erda, Hanna Schwarz étant bien anodine, sa voix paraissant bien élimée pour le rôle. Le Loge de Robert Tear me parait en retrait. L'incarnation est bonne, rien de rédhibitoire, mais il ne me convainc pas totalement. Freia, Donner ou Froh s'intègrent à l'ensemble de façon professionnelle, à défaut d'ëtre marquants, et les trois filles du Rhin faisant preuve de probité.
Un Prologue de bonne facture, avec d'indéniables qualités musicales.
Revenir en haut Aller en bas
un re in ascolto
Néophyte
un re in ascolto

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 13/02/2019

Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch EmptyMer 20 Fév 2019 - 23:41

Suite de mon écoute du Ring de Sawallisch avec Die Walküre. Cette première journée confirme la bonne impression du Prologue. Malgré une prise de son un peu mate, la direction franche du chef séduit, et maintient l'attention tout le long de l'ouvrage. Une lecture claire et volontaire, avec une vraie équipe. Dans le détail, tout n'enthousiasme pas, mais chaque membre est solide et forme un tout. Robert Schunk est un Siegmund solide, certes un peu emporté par l'ensemble, mais au final probe. La Sieglinde de Julia Varady est sans concession et se lance dans son rôle pleinement. Même aux retranchements de ses possibilités elle emporte l'adhésion par un engagement de tous les instants. Kurt Moll est un Hunding sûr de lui, qui s'impose de lui-même. Côté dieux, Robert Hale est un bon Wotan, mais la voix reste terne et l'incarnation souvent monolithique. Il maîtrise cependant son personnage avec intérêt. Marjana Lipovšek ne dépareille pas l'ensemble, mais marque peu le rôle de Fricka en définitive. L'équipe des Walkyries est sérieuse. Une version de bon aloi, très narrative qui s'écoute d'un seul tenant sans ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Wagner-Ring-Sawallisch Empty
MessageSujet: Re: Wagner-Ring-Sawallisch   Wagner-Ring-Sawallisch Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner-Ring-Sawallisch
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: