Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Metropolitan Opéra : Boris Godunov

Aller en bas 
+6
Michel Desrousseaux
DavidLeMarrec
Xavier
aurele
Polyeucte
calbo
10 participants
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptySam 23 Oct 2010 - 23:11

J'en parlerai plus longuement Lundi ou Mardi mais c'était une très belle soirée. Un cast superbe, des costumes magnifiques, une mise en scène conventionnelle certes mais efficace, bref pour une première rencontre avec la musique russe j'ai aucun regret
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptySam 23 Oct 2010 - 23:23

calbo a écrit:
bref pour une première rencontre avec la musique russe j'ai aucun regret

Alors il n'y a plus qu'à continuer!! Wink

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 0:11

J'ai passé une très bonne soirée.
Il y a eu un petit problème d'interruption du son au début de l'opéra mais cela a été vite réglé.
La salle de cinéma était bondée. Cela contraste avec la retransmission de Das Rheingold car elle n'était même pas remplie à moitié.
Le son HD comme Siegmund avait fait la remarque dans le topic consacré au Ring de Lepage n'est idéal pour se faire une idée de la direction orchestrale. Néanmoins, cela m'a donné envie d'écouter l'un des enregistrements de Gergiev de cet opéra voire de voir le DVD. C'est très théâtral, impressionnant. Il ne sacrifie pas non plus la poésie dans les passages les plus sombres et lyriques.
Wadsworth négocie bien les mouvements de foule en particulier et la mise en scène est très réussie dans l'ensemble. Cela reste évidemment classique mais cela fonctionne bien. Il n'y a qu'une chose qui m'a gêné : le fait que l'on voit en arrière fond Boris sur son trône et le peuple lorsque Pimène et Grigori sont au couvent. Le fait d'installer Pimène ou l'Innocent sur un grand livre à certains moments était intéressant et correspondait bien au fait que ce sont deux personnages qui ont une connaissance des évènements. La Russie était bien représentée. L'acte polonais était tout à fait convaincant également du point de vue de la mise en scène. Le dernier tableau avait une force incroyable sur le plan théâtral. La violence était parfaitement mise en évidence. Cela m'a donné des frissons.
Pape dans l'ensemble m'a vraiment beaucoup plu dans le rôle titre. Il a un charisme certain, la voix est toujours aussi belle. Je suis rassuré sur son état vocal. Les aigus sont vraiment magnifiques en particulier. Il faisait passer beaucoup d'émotion avec son visage et dans sa voix. On peut lui reprocher quelques petits écarts, notamment dans la mort de Boris. Il y a eu un petit passage pas très beau et le râle final était assez grossier. Néanmoins, cela reste d'un haut niveau.
Mikhail Petrenko a été excellent dans le rôle de Pimène. La voix est vraiment très belle. C'était chanté avec beaucoup de justesse et sobriété. Le récit de Pimène dans le 1er tableau de l'Acte IV en particulier m'a beaucoup touché.
Aleksandrs Antonenko a été très bien en Grigori. La voix est incontestablement intéressante et c'est le genre de rôle qui à mon avis permette de mettre en valeur ses qualités vocales. Les deux facettes du personnage étaient très bien rendus : celle de l'ambitieux et celle de l'amoureux.
Ekaterina Semenchuk a une voix cuivrée et sensuelle vraiment merveilleuse. Elle a en plus beaucoup de prestance et de présence. Sur le plan dramatique, c'était l'une des plus intéressantes parmi l'ensemble de la distribution. L'acte polonais sur le plan vocal grâce à elle notamment a été un véritable bijou.
Oleg Balashov était tout à fait bien en Chouïski.
Evgeny Nikitin a lui aussi beaucoup de charisme. Tant dramatiquement que vocalement, il était Rangoni.
Vladimir Ognovenko ne m'a pas tellement marqué en Varlaam.
Andrey Popov a été très bon dans le rôle de l'Innocent.
Jonathan A. Makepeace en Fyodor était convenable même si une voix de jeune mezzo aurait mieux convenu.
Jennifer Zetlan était convaincante en Xenia.
Larisa Shevchenko en Nourrice m'a laissé une impression mitigée. Cela ne manquait pas de verve mais j'ai été un peu déçu par ce que j'ai entendu sur le plan vocal.
Le reste de la distribution m'a moins marqué, c'était disons tout à fait correcte.

Si un DVD paraît, je l'achèterai car l'ensemble des principaux rôles est très bien tenu, la mise en scène et la direction de Gergiev renforcent la qualité de cette production.

Patricia Racette était la présentatrice. Elle s'est très bien acquittée de cette tâche. Elle était souriante et rayonnante. Elle était plutôt complice avec les artistes, notamment avec Pape. Pape a fait une blague lorsqu'elle lui a demandé quels étaient ses secrets. Il a dit que c'était la cigarette en riant. Il a donc confirmé qu'il fume malheureusement toujours. J'ai peur qu'à terme, cela soit très dommageable pour sa voix. Elle a interviewé le préparateur des choeurs en particulier. On a eu le droit également à une interview de Netrebko et Kwiecen à l'occasion de la reprise de Don Pasquale. Je ne sais pas encore si j'irai voir la retransmission. Ils apparaissaient en tout cas comme très complices, très heureux et cela faisait plaisir à voir.









Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 0:54

@ Polyeucte : Tu es allé voir Boris? Qu'en as tu pensé?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 1:18

aurele a écrit:
@ Polyeucte : Tu es allé voir Boris? Qu'en as tu pensé?

Non, je n'y suis pas allé... J'ai un peu de mal avec le principe de l'opéra au cinéma...
Au niveau de la partition? C'est aussi complet que le DVD qu'il a enregistré au Mariinsky ou alors c'est la version traditionnelle? Rimsky ou Moussorgsky?

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 1:26

Polyeucte a écrit:
Non, je n'y suis pas allé... J'ai un peu de mal avec le principe de l'opéra au cinéma...
Au niveau de la partition? C'est aussi complet que le DVD qu'il a enregistré au Mariinsky ou alors c'est la version traditionnelle? Rimsky ou Moussorgsky?

Je n'avais pas pris mon numéro de l'ASO pour voir s'il y avait des coupures. C'est la version traditionnelle de 1972 qui a été donnée si je ne me trompe pas. Ce n'est évidemment pas la version Rimsky qui a été donnée. Cela aurait été un retour en arrière trop important. Si un DVD paraît, tu pourras peut être l'emprunter ou l'acheter pour voir et écouter cette version car c'était encore une fois une excellente surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 1:30

aurele a écrit:
Je n'avais pas pris mon numéro de l'ASO pour voir s'il y avait des coupures. C'est la version traditionnelle de 1972 qui a été donnée si je ne me trompe pas. Ce n'est évidemment pas la version Rimsky qui a été donnée. Cela aurait été un retour en arrière trop important. Si un DVD paraît, tu pourras peut être l'emprunter ou l'acheter pour voir et écouter cette version car c'était encore une fois une excellente surprise.

Le retour à Rimsky aurait été étrange en effet... mais bon...
Après, ce ne sont pas vraiment des coupures, mais plutôt des ajoux si on se réfère à des versions dites "complètes"... Le premier récit de Pimène par exemple était-il complet?

Il y a des chances pour que j'y jette un œil en effet...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 1:45

Polyeucte a écrit:
Le premier récit de Pimène par exemple était-il complet?

Il me semble que oui mais là encore, je n'avais pas pris mon numéro de l'ASO pour vérifier.
Tu pourras écouter cela le samedi 22 mars à la radio si tu le souhaites et si tu le peux aussi. Ce sera diffusé sûrement sur BBC Radio 3 au minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 1:50

aurele a écrit:
Tu pourras écouter cela le samedi 22 mars à la radio si tu le souhaites et si tu le peux aussi. Ce sera diffusé sûrement sur BBC Radio 3 au minimum.

D'ici là, j'aurais sûrement oublié Mr.Red
Mais en tout cas tant mieux si c'est chouette... Parce que bon, la DVD-graphie de Boris n'est pas immense et mis à part le vieux de 54 et celui de Gergiev en 98, j'ai jamais trouvé quelque chose de passionnant...
Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:09

Celui avec Salminen n'est pas bon?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:16

Xavier a écrit:
Celui avec Salminen n'est pas bon?

Je suis pas allé au bout... Déjà parce que la mise en scène ne m'a pas vraiment passionné... mais surtout parce qu'on a droit à une version hyper coupée : Pas d'acte Polonais, mais pas non plus de scène d'émeute dans la forêt! En gros, on finit par la mort de Boris.
Je sais que la version de 54 est hyper coupée aussi, mais il y a des choses qui compensent et là, je n'y ai pas trouvé mon bonheur...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:19

Sinon j'avais vu un Gergiev avec Lloyd que j'avais trouvé pas mal du tout... (mise en scène très cartons pâte, certes)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:21

Xavier a écrit:
Sinon j'avais vu un Gergiev avec Lloyd que j'avais trouvé pas mal du tout... (mise en scène très cartons pâte, certes)

J'y reviens tout le temps... Mise en scène cartons pâtes, mais avec des idées assez géniales... Boris qui se protège dans sa carte, le tas de cadavre à la fin, les jardins avec statues vivantes... Et puis la distribution... ça me laisse rêveur. Il n'y avait bien que le Gregory qui était un peu en dessous...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:22

Et malgré tout, ça ne m'avait pas aidé à accrocher tant que ça à l'oeuvre... J'ai toujours un peu de mal avec les opéras de Moussorgsky bizarrement.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:26

Xavier a écrit:
Et malgré tout, ça ne m'avait pas aidé à accrocher tant que ça à l'oeuvre... J'ai toujours un peu de mal avec les opéras de Moussorgsky bizarrement.

Oui, c'est bizarre, parce que c'est pourtant sûrement ce qui passerait le mieux pour toi dans cette époque russe...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:29

Polyeucte a écrit:
Boris qui se protège dans sa carte, le tas de cadavre à la fin, les jardins avec statues vivantes...

Dans la mise en scène de Wadsworth, l'Innocent au Tableau 1 de l'Acte IV (version 1869) se cache dans le livre qui est un objet central dans cette mise en scène. Je pense que Gergiev a combiné les deux versions originales : celle de 1869 et celle de 1872.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:40

Polyeucte a écrit:
Xavier a écrit:
Et malgré tout, ça ne m'avait pas aidé à accrocher tant que ça à l'oeuvre... J'ai toujours un peu de mal avec les opéras de Moussorgsky bizarrement.

Oui, c'est bizarre, parce que c'est pourtant sûrement ce qui passerait le mieux pour toi dans cette époque russe...

Je n'aime pas trop ce genre de construction à numéros, je trouve l'ensemble décousu, plein de personnages secondaires... et même la musique, malgré de beaux moments, ne m'accroche pas sur la longueur.
C'est valable aussi bien pour Boris que pour Khovanshchina.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:49

Xavier a écrit:
Je n'aime pas trop ce genre de construction à numéros, je trouve l'ensemble décousu, plein de personnages secondaires... et même la musique, malgré de beaux moments, ne m'accroche pas sur la longueur.
C'est valable aussi bien pour Boris que pour Khovanshchina.

A numéros? Pourtant, dans une même scène il n'y a pas beaucoup de "coupures" dans le sens où on enchaîne pas duo, trio, arias... Après c'est sûr qu'il y a beaucoup de scènes...

Même pas Khovanshchina... Rho... tutut

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 2:55

Je ne sais pas si "numéros" est le bon terme... bref.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 7:10

Oui, ce sont plutôt de brèves scènes closes. C'est vrai qu'il y a des tas d'ellipses, plus encore que dans Boris ou Guerre & Paix. Mais quelle musique, enfin ! Moins moderne que Boris, mais bien plus chatoyante et lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1170
Date d'inscription : 31/08/2010

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 10:07

Excellent compte rendu, dont je ne reprends que quelques lignes. Je vais toujours "à Boris" comme on va faire son devoir, ce n'est pas une musique qui me touche tellement : elle m'ennuie plus souvent qu'elle me captive. Mais la version d'hier est quand même une des meilleures que j'ai entendues (cela dit, les autres étaient toujours en vrai, donc la comparaison n'est pas non plus très facile et juste) et je me suis somme toute assez peu ennuyé (un ou deux petits tunnels dans les deux premiers actes, avec ces interminables chansons à couplets de petit canard, de puce, etc).
aurele a écrit:
Il y a eu un petit problème d'interruption du son au début de l'opéra mais cela a été vite réglé.
Oui. Le son à Gaumont Opéra était réglé à un niveau meilleur (plus bas) que pour Rheingold, en revanche il y avait un sifflement aigu en permanence venant d'un haut-parleur. J'avais d'abord cru que c'était le sonotone d'un voisin qui s'était déréglé.

Citation :
La salle de cinéma était bondée.
Idem, mais il restait quelques places, contrairement à Rheingold. Moyenne d'âge toujours très élevée (>60ans).

Citation :
L'acte polonais était tout à fait convaincant également du point de vue de la mise en scène.
Ah, pas du tout pour moi. Les costumes de style Directoire ont déplacé l'action dans un lieu et un temps totalement décalés, vers la Tosca.

Citation :
Le dernier tableau avait une force incroyable sur le plan théâtral. La violence était parfaitement mise en évidence. Cela m'a donné des frissons.
Oui, même un peu trop gore pour les gros plans. Mais c'était très prenant.

Citation :
Pape dans l'ensemble m'a vraiment beaucoup plu dans le rôle titre. Il a un charisme certain, la voix est toujours aussi belle. Je suis rassuré sur son état vocal. Les aigus sont vraiment magnifiques en particulier. Il faisait passer beaucoup d'émotion avec son visage et dans sa voix. On peut lui reprocher quelques petits écarts, notamment dans la mort de Boris. Il y a eu un petit passage pas très beau et le râle final était assez grossier. Néanmoins, cela reste d'un haut niveau.
Je l'ai trouvé fabuleux de bout en bout, tellement investi dans son personnage, tellement sensible et dans le doute et la folie. Et puis sa voix, si peu russe, était un vrai bonheur car elle permettait d'entendre toutes les notes alors que j'ai souvent entendu dans ce rôle des Russes qui balaient l'octave autour de chaque note et finissent par me faire perdre le fil.

Citation :
Ekaterina Semenchuk a une voix cuivrée et sensuelle vraiment merveilleuse. Elle a en plus beaucoup de prestance et de présence. Sur le plan dramatique, c'était l'une des plus intéressantes parmi l'ensemble de la distribution. L'acte polonais sur le plan vocal grâce à elle notamment a été un véritable bijou.
D'accord pour la belle voix et c'est l'essentiel. En revanche, sur le plan dramatique, son visage trop rond et rempli ne laisse passer aucune émotion (elle sait juste lever les yeux au ciel). Avec sa longue crinière rousse et bouclée en désordre, elle n'avait pas du tout la tête de l'emploi ; elle ressemblait à la première fille venue d'un site matrimonial russe pour agriculteur français, mais pas du tout à la fille d'un haut dignitaire.
Citation :

Oleg Balashov était tout à fait bien en Chouïski.
Je l'ai trouvé un peu en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 15:53

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, ce sont plutôt de brèves scènes closes. C'est vrai qu'il y a des tas d'ellipses, plus encore que dans Boris ou Guerre & Paix. Mais quelle musique, enfin ! Moins moderne que Boris, mais bien plus chatoyante et lyrique.

Boris non plus je ne trouve pas ça si moderne qu'on peut le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Mélomaniaque
Martine


Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 17:18

J'ai aussi trouvé le Chouïsky un peu faiblard par rapport à ses partenaires basses et baryton.
Quelqu'un a-t-il relevé le nom de la jeune basse russe qui chantait le chef de la Douma ? Jamais entendu avant mais superbe voix.
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Mélomaniaque
Martine


Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 19:50

Martine a écrit:
J'ai aussi trouvé le Chouïsky un peu faiblard par rapport à ses partenaires basses et baryton.
Quelqu'un a-t-il relevé le nom de la jeune basse russe qui chantait le chef de la Douma ? Jamais entendu avant mais superbe voix.
Ce n'est pas une basse (???), c'est un baryton. Il s'appelle Alexey Markov.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 20:37

Je ne sais pas si ça a été le cas pour vous mais le "programme" qu'on m'a donné à Poitiers ne contient que les sept principaux rôles de Boris. Voici la totalité de la distribution (ils n'ont même pas mis qui faisait Fédor, le fils de Boris) :

Princess Marina : Ekaterina Semenchuk; Dimitri : Aleksandrs Antonenko; Shuisky : Oleg Balashov; Rangoni : Evgeny Nikitin; Boris Godunov : René Pape; Pimen : Mikhail Petrenko; Varlaam : Vladimir Ognovenko; Xenia : Jennifer Zetlan; Hostess of the Inn : Olga Savova; The Nurse : Larisa Shevchenko; Missail : Nikolai Gassiev; Nikitich : Valerian Ruminski; Mitiukha : Mikhail Svetlov; Shchelkalov : Alexey Markov; Police Officer : Gennadi Bezubenkov; Simpleton : Andrei Popov; Boyar Kruschov : Dennis Petersen; Lavitsky : Andrew Oakden
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 21:23

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, ce sont plutôt de brèves scènes closes. C'est vrai qu'il y a des tas d'ellipses, plus encore que dans Boris ou Guerre & Paix. Mais quelle musique, enfin ! Moins moderne que Boris, mais bien plus chatoyante et lyrique.

Boris non plus je ne trouve pas ça si moderne qu'on peut le dire...
Moins moderne que Tristan, soit, mais pour la date, il y a quoi de plus moderne en Europe ?

En plus, en Russie, c'était quand même le quart-monde compositionnel, Glinka c'est pas Schumann...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:36

DavidLeMarrec a écrit:
En plus, en Russie, c'était quand même le quart-monde compositionnel, Glinka c'est pas Schumann...

Tout à fait d'accord avec la deuxième partie de la phrase... mais pas avec la première par contre... siffle
Je préfère des mélodies de Glinka à des mélodies de Schumann personnellement... Et Glinka, il ne faut pas oublier qu'il partait de quasi rien en musique russe...

Polyeucte, défenseur de la veuve et du russe orphelin... tongue

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:38

Polyeucte a écrit:
Et Glinka, il ne faut pas oublier qu'il partait de quasi rien en musique russe...
C'est exactement ce que je voulais dire. Outre le clin d'oeil, je ne cherchais pas à rabaisser Glinka mais à signaler que Moussorgsky arrive dans un paysage tonal très stable. Et dès Salammbô, il met la pagaille. cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32559
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:39

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, ce sont plutôt de brèves scènes closes. C'est vrai qu'il y a des tas d'ellipses, plus encore que dans Boris ou Guerre & Paix. Mais quelle musique, enfin ! Moins moderne que Boris, mais bien plus chatoyante et lyrique.

Boris non plus je ne trouve pas ça si moderne qu'on peut le dire...
Moins moderne que Tristan, soit, mais pour la date, il y a quoi de plus moderne en Europe ?

En plus, en Russie, c'était quand même le quart-monde compositionnel, Glinka c'est pas Schumann...

Tout à fait. Le reproche qu'on peut faire à Boris c'est sa faible inspiration, pas son manque de modernité, car franchement à l'époque il n'y a que Wagner pour faire plus moderne.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:42

Au moins tu es honnête. Very Happy (Après, pas inspiré, je ne suis pas d'accord évidemment. Smile )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:43

Cololi a écrit:
Tout à fait. Le reproche qu'on peut faire à Boris c'est sa faible inspiration, pas son manque de modernité, car franchement à l'époque il n'y a que Wagner pour faire plus moderne.

?? Ah bon? Justement, c'est hyper inspiré je trouve, trouvant un langage pour chaque personnage, sachant créé magnifiquement les différents climats... Vraiment, l'inspiration, je la trouve partout au contraire...


Et pardon David, je croyais à un perfide remarque de ta part... Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:45

Polyeucte a écrit:
Et pardon David, je croyais à un perfide remarque de ta part... Mr.Red
Mais ça l'était. Mr. Green Simplement c'était juste pour te faire sortir du bois, pas pour dire du mal de Glinka.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:52

Sad Shit

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 23:17

Puisque c'etait Boris j'y suis alle. Comme d'hab je vais au Gaumont-Opera: un grand ecran, le son pas trop fort, et les sieges tres confortables (pour un si long opera c'est important). Je vois qu'ils presentent maintenant les operas au 2e etage [la plus grande salle] pour repondre a la demande.
Malgre tout, en France, opera attire toujours pas mal des gens. La grande majorite sont neanmoins des vieux -- je me suis senti junior en comparaison, et pourtant... Wink

Le prix reste vachement cher: 27 € pour le cine (je ne vous raconte pas la galere pour aller a UNE toilette pendant un des 2 entractes) [pour rendre toute bonne chose derisoire, il y a cette creature d'Alain Duault qui, ensemble avec l'UGC, organisera 1 fois par mois dans plein de salles UGC des soirees opera ou pour le meme prix de ~30€ ils vont montrer aux gens les DVD de Mireille et autres "belles" production de son choix]

Mais Boris-Boris... On passe un bon moment surtout grace aux chanteurs. Pas de surprise avec l'orchestre - c'est evident que Gergiev a du repeter pendant quelques semaines avec eux et quand il repete (un phenomene rarissime dans la nature!) le resultat ne manque pas. J'etais aussi positivement surpris par le choeur. Tout parfaitement prononces et quelle belle homogeneite!

C'est du cote des chanteurs ou ca demenage: Misha Petrenko magnifique comme d'habitude, Rene Pape bcp mieux que ca fait deux ans -- le 2e monologue surtout etait ex-tra-or-di-naiIIire. Zhenya Nikitin excellent, et j'aime bcp la voix de Ekaterina Semenchuk, que je ne pense pas avoir entendue chanter avant.
MAIS, j'etais le plus emballe par Aleksandrs Antonenko. Quel role long et super-dur, et quel chant extraordinaire. Ce n'est pas etonnant qu'il a eu le plus de bravos du public (avec le tzar Rene, evidemment). Quelques amis m'ont dit hier soir que dans la salle il est encore plus etonnant par cette force et cet endurance hors norme.

Tout cela fait apprecier cette soiree pour qu'on ne se laisse tenter d'analyser cette mise en scene indigente. On dirait un spectacle cree par une equipe des riches collegiens moyennement talentueux. Un tel manque d'idees, c'est consternant - d'autant plus que l'histoire est super riche et on a plein de ficeles a tirer si on veut/sait... pour en faire un spectacle intelligent et passionnant.

Je me suis marre quand j'ai vu Petrenko deguise en vieillard du Fort Boyard dans le role de Pimen, assis betement sur un livre de 3 m2 pour colorer quelques lettres avec ce crayon de 1m10... Un collegien aurait eu le meme idee - je vous jure. OK, je ne veux pas detailler toutes les aneries - il y en avait des tonnes. C'etait chaque fois contre-balance par la qualite musicale exceptionnelle (chanteurs, orchestre, choeur) et c'est pour ca que je dis qu'au final on passe une belle soiree quand meme.

Patricia Racette etait bien comme presentatrice de la soiree meme si parfois trop mielleuse (je caricature mais sa question typique serait comme ca: "Comment avez vous reussi de monter si habilement ce fabuleux spectacle qui nous procure tant de bonheur?")

J'irai voir Die Walkure malgre Robert Lepage Lecreux Very Happy


Dernière édition par fliegender le Lun 25 Oct 2010 - 0:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyDim 24 Oct 2010 - 23:18

Ough, desole pour le post tres long. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyLun 25 Oct 2010 - 0:27

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, ce sont plutôt de brèves scènes closes. C'est vrai qu'il y a des tas d'ellipses, plus encore que dans Boris ou Guerre & Paix. Mais quelle musique, enfin ! Moins moderne que Boris, mais bien plus chatoyante et lyrique.

Boris non plus je ne trouve pas ça si moderne qu'on peut le dire...
Moins moderne que Tristan, soit, mais pour la date, il y a quoi de plus moderne en Europe ?

Liszt.

Enfin, même par rapport à d'autres, ça ne me paraît pas spécialement moderne, mais je suis peut-être passé à côté... Qu'y a-t-il de si moderne au juste dans Boris?
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1170
Date d'inscription : 31/08/2010

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyLun 25 Oct 2010 - 8:40

fliegender a écrit:

Tout cela fait apprecier cette soiree pour qu'on ne se laisse tenter d'analyser cette mise en scene indigente. On dirait un spectacle cree par une equipe des riches collegiens moyennement talentueux. Un tel manque d'idees, c'est consternant - d'autant plus que l'histoire est super riche et on a plein de ficeles a tirer si on veut/sait... pour en faire un spectacle intelligent et passionnant.

Il est possible que la mise en scène ait eu à souffrir de la démission inopinée de l'Allemand Peter Stein, pour des motifs obscurs, après que les décors et les costumes avaient été réalisés mais avant les répétitions, et de la reprise au pied levé par Stephen Wadsworth. Néanmoins, je vous trouve bien sévère, et bien des spectateurs, dans les salles comme parmi les critiques, ont apprécié cette mise en scène "honnête".
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyLun 25 Oct 2010 - 10:01

Xavier a écrit:
Liszt.
Oui, ça va ensemble avec Tristan, mais même chez Liszt, à part la Sonate en si qui est composée simultanément, il n'y a pas tant de modernité que cela, finalement.

Citation :
Enfin, même par rapport à d'autres, ça ne me paraît pas spécialement moderne, mais je suis peut-être passé à côté... Qu'y a-t-il de si moderne au juste dans Boris?
Des couleurs harmoniques que je n'ai jamais entendues ailleurs, jamais avant et pas souvent après, et une orchestration très surprenante. Même l'organisation du drame en vignettes et l'adaptation littérale d'un auteur prestigieux, c'était un premier essai !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyLun 25 Oct 2010 - 10:39

Je continue le HS puisqu'on est loin du Met! hehe

Je ne sais pas si Boris Godunov était moderne à sa création, mais il était novateur, pour la musique russe en particulier. Et s'il est resté un grand opéra du répertoire, ce n'est pas par hasard, c'est un chef d'œuvre!
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyLun 25 Oct 2010 - 17:42

Bon, maintenant que j'ai envoyé mes "devoirs", je vais m'y coller pour un compte rendu. Comme je l'ai dit dans le post initial c'est le premier opéra russe que je voyais en intégralité et en direct (je n'ai pas été au bout de Guerre et Paix); bien sur j'aurais préféré être dans la salle mais c'était déjà un début.

Concernant la mise en scène de Wadsworth, je ne suis pas d'accord du tout avec Flieghender qui la considère comme simplement "honnête". Je l'ai au contraire trouvé vivante même si par moments les choeurs étaient mécaniques. Les costumes étaient somptueux et j'ai trouvé que les décors cadraient plutôt pas mal avec la Russie du XVIIe siècle. Pour les solistes j'ai trouvé Ekaterina Semenchuk scéniquement impersonnelle et j'ai eu bien du mal à voir percer l'ambitieuse Marina; vocalement par contre c'était très bien mais il manquait un petit quelque chose qui fait que j'ai eu du mal à apprécier pleinement. Le Dimitri d'Aleksandrs Antonenko était en revanche excellent tant vocalement, c'était puissant, chaleureux, rond, que scéniquement. Mikhail Petrenko casse la baraque en Pimène qui enfonce le clou devant Boris sans trop se poser de questions (j'ai particulièrement apprécié la parabole de l'aveugle), mais c'est bien René Pape qui m'a scotchée. Bien sur Petrenko était formidable, mais Pape en tsar halluciné c'est Wouaou Shocked . Certes la voix a changé, elle n'est peut-être plus aussi ronde et chaleureuse qu'il y a environ dix-huit/vingt mois, mais il n'en a pas moins assuré une formidable performance vocale et scénique; la mort de Boris par exemple était vraiment émouvante Crying or Very sad . Effectivement Balashov (Shuisky) était en deça de ses collègues comme s'il était écrasé par les monuments que sont Pape et Petrenko (entre autres). Dans les rôles secondaires c'est Alexey Markov (Shchelkalov) qui a retenu mon attention; à l'inverse j'ai trouvé que la nounou avait des graves bien peu naturels et j'ai bien du mal à comprendre que le Met ait fait une telle erreur de casting même pour un rôle aussi court. Valery Gergiev assure une direction formidable et ne laisse aussi répit au public.
Dans l'ensemble j'ai passé une excellente soirée et j'espère très sincèrement que cette production sortira en DVD parce que j'ai vraiement très envie de revoir ce petit bijou.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyLun 25 Oct 2010 - 17:47

calbo a écrit:
à l'inverse j'ai trouvé que la nounou avait des graves bien peu naturels et j'ai bien du mal à comprendre que le Met ait fait une telle erreur de casting même pour un rôle aussi court.

Enfin ce sont souvent des vieilles sopranos qui chantent ce rôle... ça reste un rôle de caractère plus qu'autre chose. Tout comme Chuisky est souvent proposé à d'anciens Dimitri par exemple... mais il faut avoir ce côté flatteur/comploteur qui va bien forcément, sinon ça tombe à plat...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov EmptyLun 25 Oct 2010 - 20:13

N'empêche que j'ai été un peu déçue mais ça n'altère en rien l'excellente performance d'ensemble. J'attends avec une certaine impatience une éventuelle sortie en DVD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opéra : Boris Godunov   Metropolitan Opéra : Boris Godunov Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Metropolitan Opéra : Boris Godunov
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Metropolitan Opera 2014-2015
» Metropolitan Opera-Capriccio
» Metropolitan Opera-Il Trovatore
» Metropolitan Opera-Iphigénie en Tauride
» Metropolitan Opera-Lucia di Lammermoor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: