Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

 

 Metropolitan Opera-Capriccio

Aller en bas 
+10
Polyeucte
Guillaume
fliegender
Dave
Pelléas
DavidLeMarrec
Wagneropathe
Michel Desrousseaux
malko
aurele
14 participants
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 16:07

http://archives.metoperafamily.org/Imgs/Capriccio1011.htm

Il y a déjà eu 3 représentations. Il en reste 4. La représentation du 23 avril sera retransmise au cinéma à partir de 19h00. J'y serai. Ce sera la première fois que je verrai et entendrai Fleming dans l'intégralité d'un rôle straussien. J'espère que j'arriverai à supporter. La beauté de la voix ne me suffit pas dans ce répertoire. Je déteste la mollesse des interprètes et la superficialité, impression que me donne Fleming dans ce que j'ai pu entendre et voir d'elle dans ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 16:13

Oui mais enfin, dans Capriccio, il est difficile d'imaginer en faire des tonnes...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 16:18

malko a écrit:
Oui mais enfin, dans Capriccio, il est difficile d'imaginer en faire des tonnes...

Je ne connais que la version de Böhm avec Janowitz dans le rôle titre pour le moment. Même si son interprétation manque de mots, elle n'est pas maniérée comme Renée Fleming dans ce que je connais d'elle dans ce répertoire. C'est une conversation en musique sur la musique qui demande une grande simplicité et une épure dans la manière d'interpréter un tel rôle.
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 16:36

J'y ai toujours aimé Dame Kiri...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 16:41

malko a écrit:
J'y ai toujours aimé Dame Kiri...

Je ne la connais pas dans ce rôle mais je suis loin d'être fan de la dame. Je suis plus sensible au timbre de Fleming que je trouve plus concernée sur le plan dramatique en général par ailleurs. Je sais que Fleming a une grande admiration pour Kiri Te Kanawa.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1170
Date d'inscription : 31/08/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 16:43

aurele a écrit:
http://archives.metoperafamily.org/Imgs/Capriccio1011.htm

Il y a déjà eu 3 représentations. Il en reste 4. La représentation du 23 avril sera retransmise au cinéma à partir de 19h00. J'y serai. Ce sera la première fois que je verrai et entendrai Fleming dans l'intégralité d'un rôle straussien. J'espère que j'arriverai à supporter. La beauté de la voix ne me suffit pas dans ce répertoire. Je déteste la mollesse des interprètes et la superficialité, impression que me donne Fleming dans ce que j'ai pu entendre et voir d'elle dans ce répertoire.

Elle était absolument magnifique dans le Capriccio de Bastille il y a huit ans. De toute façon, Strauss lui va comme un gant.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 16:47

Michel Desrousseaux a écrit:
De toute façon, Strauss lui va comme un gant.

Je ne suis pas d'accord mais chacun a son avis. La critique l'aime dans ce répertoire mais je pense qu'on peut trouver mieux aujourd'hui pour servir ce répertoire, notamment en terme de travail sur le texte. Ce qui m'agace le plus, ce sont les maniérismes de Fleming.
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 17:02

Tu sais qu'elle a suivi sa formation musicale en Europe auprés d'Arleen Auger (outre la Julliard school), en l'axant précisément sur Strauss et qu'elle parle parfaitement l'allemand ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 17:07

malko a écrit:
Tu sais qu'elle a suivi sa formation musicale en Europe auprés d'Arleen Auger (outre la Julliard school), en l'axant précisément sur Strauss et qu'elle parle parfaitement l'allemand ?

Arleen Auger est une spécialiste de Mozart et cela a été utile à Fleming qui a été une des grandes interprètes de ce compositeur même si elle ne le chante plus, ce qui est incompréhensible. Je sais aussi qu'elle a étudié auprès d'Elisabeth Schwarzkopf, grande interprète de Mozart et Strauss, au-delà de la sensibilité de chacun. Je ne doute pas qu'elle maîtrise parfaitement la langue allemande mais elle tombe dans un maniérisme insupportable et il n'y a pas assez de travail sur le texte et ses nuances. Cela n'engage que moi. Peut être que sa Comtesse Madeleine me fera changer d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe


Nombre de messages : 1476
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 17:28

aurele a écrit:
malko a écrit:
Tu sais qu'elle a suivi sa formation musicale en Europe auprés d'Arleen Auger (outre la Julliard school), en l'axant précisément sur Strauss et qu'elle parle parfaitement l'allemand ?

Arleen Auger est une spécialiste de Mozart et cela a été utile à Fleming qui a été une des grandes interprètes de ce compositeur même si elle ne le chante plus, ce qui est incompréhensible. Je sais aussi qu'elle a étudié auprès d'Elisabeth Schwarzkopf, grande interprète de Mozart et Strauss, au-delà de la sensibilité de chacun. Je ne doute pas qu'elle maîtrise parfaitement la langue allemande mais elle tombe dans un maniérisme insupportable et il n'y a pas assez de travail sur le texte et ses nuances. Cela n'engage que moi. Peut être que sa Comtesse Madeleine me fera changer d'avis.

Es-tu sûr de comprendre suffisamment l'allemand pour juger si sévèrement le "travail sur le texte" d'une artiste maîtrisant la langue de Goethe à la perfection ?
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1170
Date d'inscription : 31/08/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 17:29

aurele a écrit:
Michel Desrousseaux a écrit:
De toute façon, Strauss lui va comme un gant.

Je ne suis pas d'accord mais chacun a son avis. La critique l'aime dans ce répertoire mais je pense qu'on peut trouver mieux aujourd'hui pour servir ce répertoire, notamment en terme de travail sur le texte. Ce qui m'agace le plus, ce sont les maniérismes de Fleming.
Ce que tu appelles maniérisme, je dois l'appeler élégance, distinction, raffinement, et cela me convient fort bien dans ces opéras.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 17:38

Dans le rôle de la Maréchale (dans ce que je connais de Fleming dans le rôle), on est loin de ce que font Christa Ludwig ou Gwyneth Jones sur le plan de l'incarnation du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1170
Date d'inscription : 31/08/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 9 Avr 2011 - 22:46

aurele a écrit:
Dans le rôle de la Maréchale (dans ce que je connais de Fleming dans le rôle), on est loin de ce que font Christa Ludwig ou Gwyneth Jones sur le plan de l'incarnation du personnage.
J'ai la chance de voir beaucoup d'opéras en vrai mais d'en écouter très peu en conserve afin de ne pas me pourrir la tête avec des références mythiques que je ne retrouverai jamais. Mon plaisir reste intact et renouvelé.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 10 Avr 2011 - 9:20

malko a écrit:
Tu sais qu'elle a suivi sa formation musicale en Europe auprés d'Arleen Auger (outre la Julliard school), en l'axant précisément sur Strauss et qu'elle parle parfaitement l'allemand ?
On peut ne pas parler une langue et la chanter à la perfection (Kirchschlager n'aligne pas quatre mots en français et elle le chante pourtant encore mieux que l'allemand), ou au contraire la parler couramment et massacrer la langue (June Anderson parle français sans accent, et pourtant son chant n'a rien d'idiomatique).

Par ailleurs, n'ayant pas entendu parler Fleming en allemand, je ne peux pas dire. Une chose est sûre, lorsqu'elle le chante, il ne sonne pas naturel du tout, mollement accentué et pas très aiguisé expressivement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 10 Avr 2011 - 10:03

aurele a écrit:
Michel Desrousseaux a écrit:
De toute façon, Strauss lui va comme un gant.

Je ne suis pas d'accord mais chacun a son avis. La critique l'aime dans ce répertoire mais je pense qu'on peut trouver mieux aujourd'hui pour servir ce répertoire, notamment en terme de travail sur le texte. Ce qui m'agace le plus, ce sont les maniérismes de Fleming.

Tu te répète Aurèle c'est lassant, et vu ce que tu dis de Fleming à longueur de topic, tu es vraiment masochiste d'aller voir ce Capriccio!

En Maréchale il y a bien d'autre chanteuses anciennes ou modernes, que celles que tu cites Wink

Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 23 Avr 2011 - 11:15

http://www.theatermania.com/new-york/reviews/03-2011/capriccio_35530.html

http://www.nytimes.com/2011/03/30/arts/music/renee-fleming-in-capriccio-at-the-metropolitan-opera-music-review.html?_r=1&ref=music

http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/n/a/2011/03/29/entertainment/e090046D42.DTL

http://theclassicalreview.com/2011/03/with-fleming-at-the-center-mets-capriccio-proves-special-indeed/

http://www.theepochtimes.com/n2/arts-entertainment/opera-review-capriccio-at-the-met-54667.html

http://outwestarts.blogspot.com/2011/04/great-debate.html

http://www.gbopera.it/archives/16159

L'une des critiques écrit la chose suivante : "Fleming’s singing is often called mannered, but without keen attention to every detail this music will fall flat." Elle fait attention aux détails de la musique, ce qui ne veut pas dire qu'elle rend justice au texte et au personnage même si les critiques sont assez unanimes pour dire qu'elle est très convaincante dans ce rôle.
Les costumes semblent être le point faible de la production, notamment ceux que portent Renée Fleming. Le costumier a changé depuis la création de la production de 1998 dont c'est la première reprise.
Il est intéressant de noter que c'est donné sans entracte.
J'espère que Fleming arrivera à me convaincre de son talent en tant qu'interprète dans un rôle straussien et pas seulement en tant que chanteuse. Le texte pour moi est très important dans ce répertoire. Janowitz n'a pas les mots du rôle dans la version Böhm qui est la seule que je connais pour le moment, ce qui est un peu dommage.
Qui a prévu d'aller au cinéma ce soir voir cette retransmission?
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave


Nombre de messages : 2659
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 23 Avr 2011 - 17:42

J'y serai bounce
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 23 Avr 2011 - 17:53

Michel Desrousseaux a écrit:
aurele a écrit:
http://archives.metoperafamily.org/Imgs/Capriccio1011.htm

Il y a déjà eu 3 représentations. Il en reste 4. La représentation du 23 avril sera retransmise au cinéma à partir de 19h00. J'y serai. Ce sera la première fois que je verrai et entendrai Fleming dans l'intégralité d'un rôle straussien. J'espère que j'arriverai à supporter. La beauté de la voix ne me suffit pas dans ce répertoire. Je déteste la mollesse des interprètes et la superficialité, impression que me donne Fleming dans ce que j'ai pu entendre et voir d'elle dans ce répertoire.

Elle était absolument magnifique dans le Capriccio de Bastille il y a huit ans. De toute façon, Strauss lui va comme un gant.
+1

C'est probablement le repertoire qui lui va le plus. Joyce DiDonato presentera la soiree Wink
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 23 Avr 2011 - 22:56

C'est la deuxième fois que j'entendais cet opéra en intégralité et la première fois que je le voyais donc.
La salle de cinéma n'était pas remplie malgré le nom de Renée Fleming. Cela s'explique par le fait que les vacances de la zone A ont commencé et que cet opéra de Strauss est moins connu sans doute ou attractif pour certains. Il est vrai que quand il n'y a pas d'entracte comme ce soir, cela peut paraître un peu trop long.
Il y a eu quelques soucis d'ordre technique au niveau de la retransmission : sous-titres anglais accolés aux sous-titres français qui se superposaient, problèmes d'image dans la scène finale.

La mise en scène de John Cox est très traditionnelle, guère enthousiasmante. Il n'y a pas vraiment de direction d'acteurs. Disons que c'est fonctionnel et que cela ne gêne pas le plaisir d'écoute.
Les décors de Mauro Pagano sont adaptés à l'oeuvre de manière tout à fait convaincante.
Les costumes de Robert Perdziola sont assez moches dans l'ensemble, notamment les deux robes de Renée Fleming et les tenues de Clairon. Fleming a une robe qui fait sapin de noël dans la scène finale. Le costumier a changé par rapport à la création de la production, il s'agissait de Martin Battersby.

Joyce DiDonato était la présentatrice de la soirée mais comme il n'y avait pas d'entracte, elle n'est intervenue qu'au début et a interviewé rapidement Renée Fleming.

Andrew Davis dirigeait déjà l'oeuvre en 1998 lors de la première de cette production au Met. Il offre une direction orchestrale superbe dans l'ensemble et théâtrale.

C'est la première fois que j'entends et vois Fleming dans un rôle straussien en intégralité. Je suis très mitigé en ce qui concerne sa prestation. Le jeu d'actrice est assez outrancié et très conventionnel par ailleurs. Voici ce qu'a écrit un des membres du forum dans le topic discographique consacré à cet opéra :
DavidLeMarrec a écrit:
=> Enfin Fleming, l'allemand n'est pas beau, l'expression assez parvenue et à contre-courant, mais il est incontestable qu'il y a une véritable incarnation, au moins.
L'allemand de Fleming me pose problème. Je ne parle pas cette langue mais je ne trouve pas sa prononciation très idiomatique et belle. Je me base uniquement sur ce que je connais de la langue à travers l'opéra et le lied pour porter ce jugement. Je trouve qu'il y a trop d'effets de sa part lorsqu'elle cherche à accentuer certains mots. C'est dégoulinant. Le grave est vraiment moche, il y a quelques sonorités pas très belles dans l'aigu. Lorsqu'il y a une ligne vocale, cela passe mieux que lorsque c'est du texte parlé même si là, le texte a tendance à disparaître sous les élans lyriques. Je trouve Fleming trop maniérée dans l'ensemble et elle fait effectivement parvenue, bourgeoise. Elle tombe même un peu dans la vulgarité à cause de ses graves notamment. Elle en fait trop pour souligner les sentiments divers du personnage, son côté moqueur par exemple. Il n'y a pas assez de grâce, de distinction dans son interprétation. Heureusement, la voix reste superbe dans les aigus globalement et la scène finale est magnifiquement interprété globalement malgré les maniérismes. J'aime beaucoup le passage où la Comtesse s'accompagne à la harpe et chante le poème d'Olivier dans son interprétation et l'élan lyrique sur "Du wirst geliebt und kannst dich nicht schenken". Je crois que je n'arriverai jamais à apprécier Fleming véritablement dans ce répertoire.
C'est dommage car le reste de la distribution est globalement d'un très haut niveau.
Peter Rose est un La Roche remarquable à la fois sur le plan vocal et au niveau de l'investissement dramatique, du travail sur le texte. C'est à mon avis un rôle très payant. Le Monologue à la fin de l'octuor a été magistralement interprété et la voix est superbe.

Joseph Kaiser que je connaissais déjà dans les rôles d'Admète dans Alceste de Gluck et Lenski a un timbre sublime. Il est très convaincant dans son interprétation de Flamand tant sur le plan vocal que sur le plan dramatique.
Russell Braun est un Olivier lui aussi remarquable à tous points de vue.
Sarah Connolly compose une Clairon excellente sur les plans dramatique et vocal.
Morten Frank Larsen qui faisait ses débuts au Met dans le rôle du Comte est lui aussi fantastique.
Olga Makarina et Barry Banks dans la parodie de duo italien sont savoureux.
Bernard Fitch, Michael Devlin et tous les autres interprètes, que ce soient les serviteurs, les musiciens ou les danseurs sont excellents.
J'ai donc passé globalement un bon début de soirée.




Dernière édition par aurele le Sam 23 Avr 2011 - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 23 Avr 2011 - 23:01

Qui chantait La Roche ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptySam 23 Avr 2011 - 23:03

Guillaume a écrit:
Qui chantait La Roche ?

J'ai corrigé. J'avais écrit trop rapidement. C'est Peter Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 0:02

Rien de nouveau pour toi donc sur Fleming... je n'ai pas vu cette retransmission, mais ce qu'elle proposait à l'ONP il y a quelques années était magnifique au contraire je trouve!
Et globalement, la voix n'a pas vraiment perdu depuis plus de 10 ans (ses Thaïs en sont le témoignage flagrant!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 0:15

La voix ne fait pas tout cher Polyeucte et le grave commence à être atroce. J'apprécie Renée Fleming mais pas dans tous les répertoires.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 0:32

Atroce?? à ce point là?
Il y a deux petits extraits sur le Tube... et si ils ne sont pas très habilement négociés en effet, atroce me semble assez disproportionné... Surtout vu la beauté de la ligne vocale et les belles nuances qu'elle propose...


Que tu n'aimes pas la façon qu'a Fleming de chanter ce répertoire, c'est tout à fait ton droit... mais ne joue pas trop les Cassandre... Elle a quand même prouvé récemment à quel point la voix conserve toute sa longueur! (Armida ou Thaïs pas exemple, rôles dans lesquels elle se heurte à son propre fantôme!)

Perso, ce que j'ai entendu me plait beaucoup dans Capriccio...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 0:34

Polyeucte a écrit:
Atroce?? à ce point là?
Il y a deux petits extraits sur le Tube... et si ils ne sont pas très habilement négociés en effet, atroce me semble assez disproportionné... Surtout vu la beauté de la ligne vocale et les belles nuances qu'elle propose...


Que tu n'aimes pas la façon qu'a Fleming de chanter ce répertoire, c'est tout à fait ton droit... mais ne joue pas trop les Cassandre... Elle a quand même prouvé récemment à quel point la voix conserve toute sa longueur! (Armida ou Thaïs pas exemple, rôles dans lesquels elle se heurte à son propre fantôme!)

Perso, ce que j'ai entendu me plait beaucoup dans Capriccio...

Son Armida fut une de mes pires expériences en salle, tout de même.


Dernière édition par Ino le Dim 24 Avr 2011 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 0:36

aurele a écrit:
Guillaume a écrit:
Qui chantait La Roche ?

J'ai corrigé. J'avais écrit trop rapidement. C'est Peter Rose.

Le génialissime Somnus du Semele au TCE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave


Nombre de messages : 2659
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 10:23

Je n'ai pas grand chose à ajouter au post d'aurele, surtout pour concernant les chanteurs, tous excellents, surtout Joseph Kaiser et Peter Rose.

Fleming m'a gêné, mais pas tellement son chant - même si ça manque un peu d'arêtes - non c'est surtout les 15 expressions faciales différentes qu'elle arrive à adopter en 10 secondes, tout en se caressant les joues ou en se tripotant les cheveux dans un faux air de contemplation qui a l'air de se vouloir profond. Elle a fait ça 2 fois, lors des 2 grands interludes orchestraux, et ça m'a follement donné l'envie d'écouter un disque Shit

L'autre point agaçant de la soirée fut les sous-titres proposés. Beaucoup de répliques sont simplement passées à la trappe Evil or Very Mad Sur la scène du grand ensemble, je pense que l'on a pu lire environ 15% de ce qui était réellement dit et c'est très dommage pour ceux qui découvraient l'œuvre. Je leur conseille de prendre l'avant scène ou de trouver la version Prêtre II avec Felicity Lott.

Cela-dit, bonne mise en scène avec beaucoup d'effets comiques plutôt sympas, excellente soirée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 11:47

Dave a écrit:
L'autre point agaçant de la soirée fut les sous-titres proposés. Beaucoup de répliques sont simplement passées à la trappe Evil or Very Mad Sur la scène du grand ensemble, je pense que l'on a pu lire environ 15% de ce qui était réellement dit et c'est très dommage pour ceux qui découvraient l'œuvre. Je leur conseille de prendre l'avant scène ou de trouver la version Prêtre II avec Felicity Lott.

Effectivement, j'ai oublié de le souligner. L'octuor est une scène très importante de l'oeuvre mais un peu longue. J'ai toujours du mal avec les grands ensembles car on a du mal à distinguer le texte et les voix.
J'espère qu'il y aura d'autres avis. Merci pour le tien.
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 12:18

A mon tour alors de me lancer. Je suis aussi d'accord avec tout ce qui à été dit.

Concernant d'abords la mise en scène, elle à l'air d'être très très classique, plateau tout à fait banal quoique très bien réalisé.

Il est vrai que si je dois retenir une chose du jeu de Renée Fleming, c'est bien son sourire (béat) que l'on voit du début à la fin et parfois je trouve à des moments qui n'ont pas lieu d'être... Pareil aussi pour les robes que je trouvais affreuses, et les costumes en général, à part peut-être Clairon et La Roche.

En ce qui concerne encore Fleming, sa façon de chanter ne me plait pas forcément. Je ne sais pas comment définir ça mais j'ai l'impression que les aigues sont toujours poussés et trop fort par rapport aux graves. Il n'y a pas forcément une ligne soutenue avec la même puissance et sonorité lors d'un phrasé. Maintenant ça n'engage que moi. J'avais déjà remarqué ça lors de la 4ème de Mahler avec Abbado.

Sarah Conolly était pas mal mais je trouve qu'il y a encre un problème avec les graves qui ont l'air étouffés.

Rose par contre était parfait, j'adorais son timbre et sons tyle imposant.
Braun pareil, j'ai adoré.
Les autres ne m'ont pas gêné, et étaient même très bien.
Pour la direction orchestrale, je ne peux rien dire, vu que je ne connais pas assez l'oeuvre.

Dommage que le public a applaudit avant la fin: quand on ne connait pas, on attend que quelqu'un d'autre commence.
Dommage aussi des problèmes de retransmission, l'image ca ne me dérange pas de trop mais quand le son se coupe, ça m'énerve...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 12:28

francoistit a écrit:
En ce qui concerne encore Fleming, sa façon de chanter ne me plait pas forcément. Je ne sais pas comment définir ça mais j'ai l'impression que les aigues sont toujours poussés et trop fort par rapport aux graves. Il n'y a pas forcément une ligne soutenue avec la même puissance et sonorité lors d'un phrasé. Maintenant ça n'engage que moi. J'avais déjà remarqué ça lors de la 4ème de Mahler avec Abbado.

Dommage que le public a applaudit avant la fin: quand on ne connait pas, on attend que quelqu'un d'autre commence.

Je ne suis donc pas le seul à ne pas apprécier tellement Fleming dans ce répertoire.
Je n'ai pas souligné ce problème des applaudissements mais c'est paraît il récurrent à l'opéra. Jusqu'à présent, je n'ai pas eu de mauvaise expérience en live à ce niveau là.
Merci pour cette critique.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1170
Date d'inscription : 31/08/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 16:08

Dave a écrit:
Fleming m'a gêné, mais pas tellement son chant - même si ça manque un peu d'arêtes - non c'est surtout les 15 expressions faciales différentes qu'elle arrive à adopter en 10 secondes, tout en se caressant les joues ou en se tripotant les cheveux dans un faux air de contemplation qui a l'air de se vouloir profond.
Oui, j'ai pensé de même, bien que j'aime bien Fleming. Néanmoins, je crois que ces expressions faciales exagérées passent mieux en salle que sur l'écran où les gros plans les exagèrent encore.
Citation :

L'autre point agaçant de la soirée fut les sous-titres proposés. Beaucoup de répliques sont simplement passées à la trappe Evil or Very Mad Sur la scène du grand ensemble, je pense que l'on a pu lire environ 15% de ce qui était réellement dit et c'est très dommage pour ceux qui découvraient l'œuvre. Je leur conseille de prendre l'avant scène ou de trouver la version Prêtre II avec Felicity Lott.
Bien sûr, mais il est impossible de sous-titrer parfaitement les ensembles, sinon l'écran serait couvert de paroles. Au passage, cet ensemble a été dirigé et chanté de main de maître car il y a de quoi se perdre dans cette musique et tout était parfaitement en place.

Citation :
Cela-dit, bonne mise en scène avec beaucoup d'effets comiques plutôt sympas, excellente soirée Very Happy
Et quand même le livret le plus intelligent, brillant, raffiné (certes un peu bavard) de tous les opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 16:20

Michel Desrousseaux a écrit:
Dave a écrit:
Fleming m'a gêné, mais pas tellement son chant - même si ça manque un peu d'arêtes - non c'est surtout les 15 expressions faciales différentes qu'elle arrive à adopter en 10 secondes, tout en se caressant les joues ou en se tripotant les cheveux dans un faux air de contemplation qui a l'air de se vouloir profond.
Oui, j'ai pensé de même, bien que j'aime bien Fleming. Néanmoins, je crois que ces expressions faciales exagérées passent mieux en salle que sur l'écran où les gros plans les exagèrent encore.

Oui et quand pendant un interlude de 5 minutes il ne se passe rien au niveau de la mise en scène on s'en plaint... les chanteurs ne sont pas des acteurs, la plupart font ce qu'ils peuvent. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave


Nombre de messages : 2659
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 19:22

Michel Desrousseaux a écrit:

Bien sûr, mais il est impossible de sous-titrer parfaitement les ensembles, sinon l'écran serait couvert de paroles. Au passage, cet ensemble a été dirigé et chanté de main de maître car il y a de quoi se perdre dans cette musique et tout était parfaitement en place.

Je suis d'accord Smile Au moins, le débit d'affichage aurait pu être plus rapide ! Je me rappelle d'un DVD Runnicles avec KTK, il me semble qu'il y avait 2 à 3 phrases superposées à l'écran pour cet ensemble et c'était déjà beaucoup plus satisfaisant !

Citation :
Et quand même le livret le plus intelligent, brillant, raffiné (certes un peu bavard) de tous les opéras.

mains

Xavier a écrit:

Oui et quand pendant un interlude de 5 minutes il ne se passe rien au niveau de la mise en scène on s'en plaint... les chanteurs ne sont pas des acteurs, la plupart font ce qu'ils peuvent. Smile

Tu as raison, mais là c'était vraiment exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
barockeuse
Néophyte



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 12/12/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Renée harpiste   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 19:47


Heureusement que Renée était là, malgré ses manières .. car je n'ai pas du tout apprécié l'oeuvre.

Mais j'ai apprécié sa présence, son jeu de harpe tout en chantant .. bravo ! J'ignorais qu'elle savait jouer de cet instrument, et j'ai découvert le magnifique Peter Rose ! que j'espère retrouver ici et là .. Quelle aisance, il chante comme il respire cet homme !

Et pour les robes, j'ai apprécié la robe bleue du début avec ses drapés ..
Mais la robe brillante de la fin, avec sa traîne qui se mettait en paquet et qui "traînait" lamentablement derrière elle .. Bad(
Je me mettais à sa place et j'en aurais été très gènée !
Ca me faisait penser aux serpentins qu'on a lancés en nombre, à la fin si on essaie d'en ramasser, tout vient en boule malformée ..et si on tire le tout .. ça donne la robe de la comtesse .. Un aspect repoussant !!
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1170
Date d'inscription : 31/08/2010

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyDim 24 Avr 2011 - 22:31

barockeuse a écrit:
Mais j'ai apprécié sa présence, son jeu de harpe tout en chantant .. bravo ! J'ignorais qu'elle savait jouer de cet instrument,
Ce n'était pas elle qu'on entendait à la harpe, mais il se pourrait bien qu'elle ait joué de cet instrument car elle la tenait parfaitement, utilisait les pédales et ses doigts étaient presque parfaitement synchronisés. En fait, au début j'ai cru aussi que c'était elle qui jouait, mais il m'a semblé à la fin que non. En tout cas, c'était remarquable de maîtrise.
J'ai revu quelques clips de Kiri Te Kanawa : sa voix est magnifique, mais pour la harpe, ça ne fait pas illusion un quart de seconde !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyVen 29 Avr 2011 - 17:14

http://www.associationlyriquemetz.com/rubrique,capriccio-au-met,599054.html

Voici une critique de l'épouse de mon professeur d'histoire de l'an dernier. Elle ne parle pas tellement de la mise en scène, de la direction du chef et des chanteurs. Elle se concentre sur l'oeuvre et les circonstances de la création.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio EmptyMar 3 Mai 2011 - 8:11

Voici une critique : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2544&cntnt01origid=69&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01dateformat=%25d-%25m-%25Y&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

Je ne trouve pas de "distinction" dans l'interprétation de Fleming. Je trouve qu'il y a trop d'effets, c'est trop affecté et maniéré comme chant. J'ai déjà dit tout cela. Effectivement, ce n'est pas dans la scène finale que le metteur en scène a été le plus inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Metropolitan Opera-Capriccio Empty
MessageSujet: Re: Metropolitan Opera-Capriccio   Metropolitan Opera-Capriccio Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Metropolitan Opera-Capriccio
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Metropolitan Opera-Il Trovatore
» Metropolitan Opera 2014-2015
» Metropolitan Opéra : Boris Godunov
» Metropolitan Opera-Iphigénie en Tauride
» Metropolitan Opera-Lucia di Lammermoor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: