Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Massenet-autres opéras

Aller en bas 
+17
Cololi
Francesco
Martine
Guillaume
Figaro
WoO
franchom
Siegmund
bAlexb
mélonéo
malko
Richard
AD
Polyeucte
Otello
DavidLeMarrec
aurele
21 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 15:38

lol Janowitz n'était absolument pas outillée techniquement ni stylistiquement pour chanter une telle partition!!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 15:43

Otello a écrit:
lol Janowitz n'était absolument pas outillée techniquement ni stylistiquement pour chanter une telle partition!!

Je n'ai jamais dit le contraire... ça aurait été un peu dur dans certains passages du premier acte particulièrement... mais dans les passages élégiaques, elle aurait été chouette Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 16:39

Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
lol Janowitz n'était absolument pas outillée techniquement ni stylistiquement pour chanter une telle partition!!

Je n'ai jamais dit le contraire... ça aurait été un peu dur dans certains passages du premier acte particulièrement... mais dans les passages élégiaques, elle aurait été chouette Very Happy

Et puis le répertoire de Janowitz a été sensiblement plus large que la discographie l'a longtemps laissé supposer ; Bach, Mozart, Haydn, Strauss, quelques Wagner épisodiques même si le circuit parallèle a en partie rétabli l'équilibre avec quelques Verdi notamment (mais ce dernier reste malgré tout instable).
L'équipement "technique", je ne suis pas si sûr qu'elle ne l'aurait pas eu ; le fameux contre-sol (c'est bien un contre-sol, hein scratch ?) n'est pas obligatoire et d'ailleurs je me demande si Sutherland le faisait en live. La tessiture me semble tenable ; avec ce truc en plus que Janowitz a toujours eu dès lors qu'elle n'était pas dans sa zone de confort (vocal, stylistique). Reste la langue ; là effectivement...
Pourtant, comme Deutekom (mais elle, elle aurait eu, et peut-être à un plus haut degré que Sutherland même, et l'étrangeté de la prêtresse, et le côté surhumain pour convoquer/invoquer/évoquer les divinités de tous bords), Janowitz aurait été "autre" ; or c'est ce que j'attends in petto d'Esclarmonde. Quelque chose qui sourd ; à la rigueur quelque chose qui ne relève pas d'un chant français au sens orthodoxe du terme (oui, je sais ; c'est paradoxal, surtout ici hehe ). Parce que le rôle se nourrit, dans mon imaginaire, comme une mante religieuse, de forces hétérodoxes ; elle ne tire pas à hue et à dia mais elle re-tire, elle tisse une ample tapisserie de fils a priori épars, dénoués, etc.
C'est assez difficile à expliquer mais je comprends que Janowitz puisse paraître surprenante ; mais l'était-elle a priori moins dans Sieglinde, au moins sur le papier ; ou dans Elisabetta ; ou même dans des Mozart ou des Strauss "à foyer" (Fiordiligi, la Kaiserin, Diemut de Feuersnot) ?
J'entends bien, en revanche, que ça ne sert plus à grand chose de tirer des plans sur une comète de toute façon réduite à sa plus simple expression d'hypothèse au carré (dans l'absolu, j'insiste : pour moi, c'était Lagrange qui tenait la grande Esclarmonde française). La question ce serait plutôt : qui aujourd'hui/demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 18:49

Sutherland ne fait pas le contre-sol ni en studio ni en live mais même sans monter à cette extrémité de tessiture, le rôle surabonde d'autres contre-notes dont je n'imagine pas qu'une Janowitz aurait pu les avoir. Par ailleurs, il faut une voix d'une souplesse technique hors du commun (toutes les notes piquées, comment Janowitz les aurait-elle faites ????)
Aujourd'hui, celles que je verrais bien dans cette vocalité, c'est a minima une Erin Morley mais plutôt une Maria Aleida et, grand luxe: Jessica Pratt!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 20:04

Otello a écrit:
grand luxe: Jessica Pratt!

Justement pas pour moi ; comme toi, j'imagine la perfection technique et... comme toi j'imagine la perfection technique Rolling Eyes . Pratt, c'est un cas d'école pour moi ; aucune arête, aucune accroche, rien à quoi je puisse m'arrimer, ça n'a pas de sens ni "vertical", ni "horizontal" (et évidemment, c'est très personnel ; mais on ne parle jamais aussi bien d'art que quand on y dépose pieusement un peu de nous, non silent ).

bAlexb a écrit:
Si je ne me trompe pas, j'ai entendu circuler un "Esprits de l'air" assez impressionnant par Angela Meade ; voir son programme passé/à venir pour se faire une idée de ses emplois : http://operabase.com/a/Angela_Meade/fr/1152 .

/watch?v=XDK7Q1rIARA

Et dans le genre contre-notes, j'ignorais absolument jusqu'au nom de Dominique Gless : /watch?v=iskLctOvZV8 affraid !

(EDIT : pour Sutherland, j'étais persuadé que le studio bénéficiait du contre-sol ; c'est donc qu'il est grand temps que je le réécoute Embarassed !)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 20:32

bAlexb a écrit:
bAlexb a écrit:
Si je ne me trompe pas, j'ai entendu circuler un "Esprits de l'air" assez impressionnant par Angela Meade ; voir son programme passé/à venir pour se faire une idée de ses emplois : http://operabase.com/a/Angela_Meade/fr/1152 .

/watch?v=XDK7Q1rIARA

Ah oui en effet, c'est impressionnant ce qu'elle fait! Very Happy Et chanter ça au Gala Tucker, ça montre une belle curiosité de sa part! Very Happy

Citation :
Et dans le genre contre-notes, j'ignorais absolument jusqu'au nom de Dominique Gless : /watch?v=iskLctOvZV8 affraid !
Ah oui! C'est vraiment un contre-sol pour dire qu'il est là... sur une vocalise comme ça et sans vraiment de justification quand même...

Citation :
(EDIT : pour Sutherland, j'étais persuadé que le studio bénéficiait du contre-sol ; c'est donc qu'il est grand temps que je le réécoute Embarassed !)
Il faut toujours écouter régulièrement Esclarmonde de toute façon! Very Happy C'est bon pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 928
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 20:44

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
lol Janowitz n'était absolument pas outillée techniquement ni stylistiquement pour chanter une telle partition!!

Je n'ai jamais dit le contraire... ça aurait été un peu dur dans certains passages du premier acte particulièrement... mais dans les passages élégiaques, elle aurait été chouette Very Happy

Et puis le répertoire de Janowitz a été sensiblement plus large que la discographie l'a longtemps laissé supposer ; Bach, Mozart, Haydn, Strauss, quelques Wagner épisodiques même si le circuit parallèle a en partie rétabli l'équilibre avec quelques Verdi notamment (mais ce dernier reste malgré tout instable).
L'équipement "technique", je ne suis pas si sûr qu'elle ne l'aurait pas eu ; le fameux contre-sol (c'est bien un contre-sol, hein scratch ?) n'est pas obligatoire et d'ailleurs je me demande si Sutherland le faisait en live. La tessiture me semble tenable ; avec ce truc en plus que Janowitz a toujours eu dès lors qu'elle n'était pas dans sa zone de confort (vocal, stylistique). Reste la langue ; là effectivement...
Pourtant, comme Deutekom (mais elle, elle aurait eu, et peut-être à un plus haut degré que Sutherland même, et l'étrangeté de la prêtresse, et le côté surhumain pour convoquer/invoquer/évoquer les divinités de tous bords), Janowitz aurait été "autre" ; or c'est ce que j'attends in petto d'Esclarmonde. Quelque chose qui sourd ; à la rigueur quelque chose qui ne relève pas d'un chant français au sens orthodoxe du terme (oui, je sais ; c'est paradoxal, surtout ici hehe ). Parce que le rôle se nourrit, dans mon imaginaire, comme une mante religieuse, de forces hétérodoxes ; elle ne tire pas à hue et à dia mais elle re-tire, elle tisse une ample tapisserie de fils a priori épars, dénoués, etc.
C'est assez difficile à expliquer mais je comprends que Janowitz puisse paraître surprenante ; mais l'était-elle a priori moins dans Sieglinde, au moins sur le papier ; ou dans Elisabetta ; ou même dans des Mozart ou des Strauss "à foyer" (Fiordiligi, la Kaiserin, Diemut de Feuersnot) ?
J'entends bien, en revanche, que ça ne sert plus à grand chose de tirer des plans sur une comète de toute façon réduite à sa plus simple expression d'hypothèse au carré (dans l'absolu, j'insiste : pour moi, c'était Lagrange qui tenait la grande Esclarmonde française). La question ce serait plutôt : qui aujourd'hui/demain ?
Tout à fait d'accord avec toi concernant Janowitz, n'oublions pas qu'elle a même chanté Odabella drunken
Pour la langue, certes le français n'est pas son fort, l'air de Micaëla sur YT est là pour le prouver, mais ce n'est pas pire que certaines (Sutherland).

Egalement d'accord à propos de Michèle Lagrange : elle avait la tessiture, l'impact vocal, une couleur unique et la langue.

Ensuite, j'aurais bien voulu y entendre Studer à la fin des années 80, ou Edda Moser dans les années 70.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 21:06

1) Pour Janowitz, le fait qu'elle ait chanté (fort peu disons le tout de même!) Odabella ne la rend pas potentiellement capable d'assumer la vocalité terriblement technique et difficile d'Esclarmonde. Si, en plus, on rajoute qu'en Odabella, si intéressante qu'elle ait pu être, elle était loin de rendre pleinement justice à l'écriture encore terriblement belcantiste du rôle, on se dit qu'il est fort bon que certains fantasmes tardifs n'aient jamais vu le jour.
2) Pour Pratt, s'il est exact qu'avec elle il y a l'assurance d'une maîtrise technique à toute épreuve, je suis totalement en désaccord avec ce qui est dit juste au-dessus! Elle a un timbre corsé, elle a une arrogance (un vrai slancio!), une émission libre, naturelle, un respect total du style adéquat, une aisance déconcertante sur l'ensemble de la tessiture et une solidité rare aujourd'hui dans un suraigu plein et ferme! Elle est non seulement la meilleure belcantiste actuelle mais elle pourrait faire des merveilles dans le répertoire français du Grand Opera et chez Massenet!
3) Effectivement Studer et Moser à leurs époques respectives auraient pu être des Esclarmondes passionnantes!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 11 Jan 2016 - 21:16

Otello a écrit:
Elle a un timbre corsé, elle a une arrogance (un vrai slancio!), une émission libre, naturelle, un respect total du style adéquat, une aisance déconcertante sur l'ensemble de la tessiture et une solidité rare aujourd'hui dans un suraigu plein et ferme! Elle est non seulement la meilleure belcantiste actuelle mais elle pourrait faire des merveilles dans le répertoire français du Grand Opera et chez Massenet!

Et je n'écrirais certainement pas le contraire quant aux qualités (hors le slancio, qui me paraît tout sauf vrai dans le sens ou je l'entends, au contraire, extrêmement fabriqué ; ce qui ne veut pas dire 1- qu'il n'existe pas et, 2- qu'il ne peut pas être efficace en situation, au bon endroit, au bon moment ; mais chez Massenet, le slancio, passée Louise de Mézières... Mr.Red ) ; d'ailleurs, c'est peu ou prou ce que j'ai écrit plus haut. Simplement (ça a l'air simple, hein hehe !), elle n'est jamais parvenue à m'intéresser, ni en live, ni en enregistrement. Quant aux bottes de sept-lieues qu'il faut chausser pour enjamber quasiment tout le XIXe et être pertinente (ou mieux encore : impertinente) autant dans le bel canto que dans le Grand Opéra, fin de siècle comprise (c'est à dire autant d'avatars d'avatars, de transformations pour ne pas dire : de déformations, en quelque sorte), ça me paraît si ce n'est impensable (rien ne l'est de facto, ça je me suis toujours battu pour que soit acquis/acceptable ; je crois trop au pouvoir de l'artiste sur la matière), je pense que c'est prématuré ; et en réalité...
... Bref : idiosyncrasie et à prendre comme tel Wink  !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyMar 30 Jan 2018 - 14:13

Ré-édition de La Navarraise :
Massenet-autres opéras - Page 5 Sony19075811262v1

Ambrosian Opera Chorus, London Symphony Orchestra
Antonio de Almeida
Lucia Popp (Anita), Alain Vanzo (Araquil), Vincenzo Sardinero (Garrido), Gérard Souzay (Remigio), Claude Meloni (Bustamente), Michel Sénéchal (Ramon)

Prévu pour début mars 2018.


Peut-être qu'ils auront l'idée alors de sortir aussi la version Sarroca un de ces jours! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyMar 30 Jan 2018 - 15:04

Oh, je n'avais jamais vu que ça existait. I love you

Je cours essayer ça (en plus je sors d'une période Massenet ces deux dernières semaines : Massenet, et deux versions de Grisélidis, dont plusieurs fois Fournillier, grâce à toi là aussi bounce ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron


Nombre de messages : 1224
Age : 1005
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyDim 6 Jan 2019 - 14:52

Je ne sais pas si cela avait déjà été signalé, mais Les Frivolités Parisiennes s'apprêtent à enregistrer pour Naxos un Don César de Bazan avec Laurent Naouri, Elsa Dreisig, Marion Lebègue, Christian Helmer, Thomas Bettinger, Christian Moungoungou & Aedes.
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyDim 6 Jan 2019 - 20:36

Adalbéron a écrit:
Je ne sais pas si cela avait déjà été signalé, mais Les Frivolités Parisiennes s'apprêtent à enregistrer pour Naxos un Don César de Bazan avec Laurent Naouri, Elsa Dreisig, Marion Lebègue, Christian Helmer, Thomas Bettinger, Christian Moungoungou & Aedes.

Oui!! Et ça promet d'être super... vu il y a quelques années et ça vaut vraiment le coup!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyDim 6 Jan 2019 - 23:08

Distribution totalement renouvelée (Revault d'Allonnes, Dumora, Saragosse…), mais le merveilleux orchestre des Frivolités Parisiennes pour une œuvre plus légère de Massenet, plutôt de jeunesse, mais disposant de réelles beautés, une très bonne chose que ce soit enfin au disque, et joliment servi !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron


Nombre de messages : 1224
Age : 1005
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyVen 8 Mar 2019 - 12:30

Posts issus du fil « Jules Massenet - tour d'horizon ».

Adalbéron a écrit:
Je copie-colle ici la liste que j'ai faite des œuvres avec les références du ou des deux enregistrements existants. Quand il y a trois enregistrements ou plus, je ne précise rien, car c'est facilement trouvable, sauf quand il s'agit d'enregistrements d'œuvres très peu connues et qu'on ne trouve pas facilement (Sapho et Marie-Madeleine). Il se peut que j'ai oublié des choses ; si vous voyez des oublis, n'hésitez pas à les signaler et on pourra mettre la liste aussi dans la catégorie Discographie.

∗ Massenet, Amadis [Fournillier/Forlane]
∗ Massenet, Ariane [Campellone/bande radio Saint-Étienne watch?v=nwOh8NynM1g]
∗ Massenet, Bacchus [enregistré ?]
∗ Massenet, Cendrillon [Rudel/CBS + DVD Pelly]
∗ Massenet, Chérubin [Steinberg/RCA & Villaume/Dynamic]
∗ Massenet, Cléopâtre [Ortega/Classic d’Or & Fournillier/Koch Schwann]
∗ Massenet, Don César de Bazan [enregistré ?]
∗ Massenet, Don Quichotte
∗ Massenet, Esclarmonde [Bonynge/Decca & Fournillier/Koch Schwann]
∗ Massenet, Ève [Loré/Erol]
∗ Massenet, Grisélidis [Stapleton/Gala & Fournillier/Koch Schwann]
∗ Massenet, La Grand’tante [enregistré ?]
∗ Massenet, La Navarraise
∗ Massenet, La Terre promise [Pruvot/Erol]
∗ Massenet, La Vierge [Fournillier/Koch Schwann & Agiman/Bongiovanni]
∗ Massenet, Le Cid [Queler/Sony]
∗ Massenet, Le Jongleur de Notre-Dame
∗ Massenet, Le Mage [Campellone/Singulares]
∗ Massenet, Le Portrait de Manon [Severini/Mondo Musica]
∗ Massenet, Le Roi de Lahore [Bonynge/London & Viotto/Dynamic]
∗ Massenet, Marie-Madeleine [Morss/Bela Voce, Loré/Erol & Agiman/Bongiovanni]
∗ Massenet, Panurge [Fournillier/bande radio ? (son immonde) /watch?v=1DJKVLpC8Bs]
∗ Massenet, Roma [Guidarini/Dynamic]
∗ Massenet, Sapho [Boutry/Malibran, Keefe/Orfeo & Tingaud/Fonè]
∗ Massenet, Thaïs
∗ Massenet, Thérèse

DavidLeMarrec a écrit:
Bazan a été enregistré en février par Naxos (avec Dreisig, Naouri et les Frivolités Parisiennes qui l'avaient remonté en version scénique), parution dans l'année à venir, donc.

Massenet, Cendrillon [Rudel/CBS + DVD Pelly]
Évite Rudel. Si tu n'as pas la bande Minkowski-Lazar, alors Pelly est effectivement un excellent choix auquel te tenir.

Massenet, Don Quichotte
Plasson est le standard de la discographie à bon droit.

Massenet, Le Jongleur de Notre-Dame
Dervaux impérativement (déjà que c'est ennuyeux, si on n'a pas de belles voix…).

Massenet, Panurge [Fournillier/bande radio ? (son immonde) /watch?v=1DJKVLpC8Bs]
Immonde toi-même.

Polyeucte a écrit:
Alors, quelques petits commentaires ou rajouts :
∗ Massenet, Amadis [Fournillier/Forlane]
=> En effet, il n'y a que ça! Mais c'est superbe!

∗ Massenet, Ariane [Campellone/bande radio Saint-Étienne watch?v=nwOh8NynM1g]
=> C'est magnifique. Dommage qu'il n'y ait pas d'enregistrement officiel de qualité (la bande n'est pas top!)

∗ Massenet, Bacchus [enregistré ?]
=> Non, il n'y a rien de rien malheureusement. Mais ça a l'air chouette!

∗ Massenet, Cendrillon [Rudel/CBS + DVD Pelly]
=> Plutôt le DVD de Pelly. Chez Rudel, le Prince est chanté par Gedda. Or c'est un rôle de mezzo.
Ou mieux, tu as la bande radio dirigée par Minkowski! Géniale!

∗ Massenet, Chérubin [Steinberg/RCA & Villaume/Dynamic]
=> Les deux sont pas mal.

∗ Massenet, Cléopâtre [Ortega/Classic d’Or & Fournillier/Koch Schwann]
=> Évite Ortega malheureux! Caballé dans ses dernières années. Alors que Fournillier, c'est splendide!
Tu as aussi des bandes avec Koch dont celle dirigée par Plasson qui est superbe.

∗ Massenet, Don César de Bazan [enregistré ?]
=> ça devrait bientôt sortir chez Naxos je crois. Très chouette. Vu il y a deux ans...

∗ Massenet, Don Quichotte

∗ Massenet, Esclarmonde [Bonynge/Decca & Fournillier/Koch Schwann]
=> Plutôt Bonynge pour l’esbroufe. c'est géant!

∗ Massenet, Ève [Loré/Erol]

∗ Massenet, Grisélidis [Stapleton/Gala & Fournillier/Koch Schwann]
=> Ah? Je ne savais pas qu'il y avait une autre version que Fournillier. Qui est de toute façon superbe (sauf la diction de Command mais bon...)

∗ Massenet, La Grand’tante [enregistré ?]
=> Non. Je ne suis même pas sûr que la partition soit conservée en entier.

∗ Massenet, La Navarraise
=> Privilégie la version avec Vanzo et Moizan!!

∗ Massenet, La Terre promise [Pruvot/Erol]

∗ Massenet, La Vierge [Fournillier/Koch Schwann & Agiman/Bongiovanni]
=> Surtout évite Agiman. c'est affreux.

∗ Massenet, Le Cid [Queler/Sony]
=> Argh... difficile. Tu as la vidéo avec Alagna et BUM... Sinon une bande avec Command et Merritt. Mais dans tous les cas les enregistrements ne sont pas top.

∗ Massenet, Le Jongleur de Notre-Dame
=>De préférence Vanzo avec Dervaux...

∗ Massenet, Le Mage [Campellone/Singulares]

∗ Massenet, Le Portrait de Manon [Severini/Mondo Musica]
=> Il y a une version chez Opera Rara qui est sortie...

∗ Massenet, Le Roi de Lahore [Bonynge/London & Viotto/Dynamic]
=> Bonynge bien sûr!

∗ Massenet, Marie-Madeleine [Morss/Bela Voce, Loré/Erol & Agiman/Bongiovanni]
=> Loré de préférence... Ou Morss.

∗ Massenet, Panurge [Fournillier/bande radio ? (son immonde) /watch?v=1DJKVLpC8Bs]
=> Oui, il n'y a que ça...

∗ Massenet, Roma [Guidarini/Dynamic]
=> Pas top, mais bon, ça donne une idée!

∗ Massenet, Sapho [Boutry/Malibran, Keefe/Orfeo & Tingaud/Fonè]
=> Boutry... je ne connais que cette version.

∗ Massenet, Thaïs
=> Fleming!!!!!  I love you  I love you  I love you  I love you

∗ Massenet, Thérèse
=> Bonynge bien sûr... mais aussi Altinoglu. les deux sont complémentaires!

Et pour compléter, tu peux lire la biographie de Lucy Arbell : http://erikcarnets.fr/?p=1270
C'est très très instructif sur toute la production tardive de Massenet, dont les ouvrages qui n'ont pas été remontés ou qui le sont dans un son assez moche (Ariane, Bacchus, Roma, Panurge,...) Tous ont été fait pour la "méchante" Lucy Arbell... qui ne semblait pas si méchante que ça au contraire!

Francesco a écrit:
Polyeucte a parlé doctement et sagement comme toujours mais moi je suis moins sévère avec Rudel dans Cendrillon pour le plateau que je trouve très beau, en particulier la Cendrillon craquante et fondante à la fois de Von Stade (un de ses grands rôles).

J'ai été fasciné par la fortune de Sapho (à la fois le roman, le film avec Pola Negri, celui avec Garbo, celui avec Maria Felix aussi tant qu'à faire) et l'opéra est surprenant avec son mélange de concision et de lyrisme (je trouve que ça ne marche pas du tout avec La Navarraise). J'ai la version anglaise que j'ai trouvé réussie pour ma part (la Sapho de Milla Andrew est pétulante et charnue à la fois).

Francesco a écrit:
Et alors Thaïs, moi j'adore la version Rudel avec Moffo en ruines mais sexy (ou alors sexy parce qu'en ruines ?), Bacquier qui aboie comme un chien dans la désert, les grâces de Carreras ... ça a été réédité il n'y a pas longtemps (et c'était attendu comme une espèce d'objet culte, en raison de sa mauvaise réputation et de sa photo de couverture).

DavidLeMarrec a écrit:
Autant pour parler des opéras rares, on pouvait glisser un conseil en passant, autant pour débattre de la discographie de Cendrillon et Thaïs, on peut aller dans un fil discographique plutôt ?

J'aurais bien des choses à répondre (sur la façon de pendre Rudel, par exemple), mais ici ça va noyer le sujet du fil.
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptySam 9 Mar 2019 - 0:32

Francesco a écrit:
Polyeucte a parlé doctement et sagement comme toujours mais moi je suis moins sévère avec Rudel dans Cendrillon pour le plateau que je trouve très beau, en particulier la Cendrillon craquante et fondante à la fois de Von Stade (un de ses grands rôles).

L'orchestre, comme toujours avec Rudel est totalement impossible, lourd, opaque… Pour moi ce n'est ni plus ni moins qu'un attentat contre l'esprit de l'œuvre, contre son intégrité morale. Dans le belcanto, c'est pesant et mou, mais il n'y a rien à occulter ; dans le répertoire français, c'est interdit. Et puis la distribution, entre le Prince ténor (quel intérêt ? – et puis Gedda, charmeur…) et von Stade qui est tellement peu transparente, tellement chantante, tellement voix, là où on se satisferait très bien d'une voix quelconque qui frémisse un minimum ; il faut vraiment avoir un goût pour ce segment particulier du marché, et pour un amateur de Zampieri, c'est tirer à pile ou face.

Francesco a écrit:
Et alors Thaïs, moi j'adore la version Rudel avec Moffo en ruines mais sexy (ou alors sexy parce qu'en ruines ?), Bacquier qui aboie comme un chien dans la désert, les grâces de Carreras ... ça a été réédité il n'y a pas longtemps (et c'était attendu comme une espèce d'objet culte, en raison de sa mauvaise réputation et de sa photo de couverture).

Je gagne qu'Adalbéron va tout simplement nous prendre Etcheverry avec Massard et Doria. hehe (superbe version, soit dit en passant). Il y a aussi une merveille avec Esposito. Et sinon, dans les plus récents où l'orchestre tient mieux son rang, Maazel et Abel restent de belles valeurs sûres.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 15 Juil 2019 - 11:46

Bon, ce n'est pas un opéra, mais à signaler quand même la sortie d'un disque de mélodies enregistrées en 2017 avec Bonynge au piano!

Massenet-autres opéras - Page 5 Sommsomm0600
Massenet-autres opéras - Page 5 Sommsomm0600back

C'est pour début août.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15561
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyVen 29 Déc 2023 - 23:08

Massenet-autres opéras - Page 5 Massen11
Grisélidis
Michèle Command (Grisélidis), Claire Larcher (Fiamina), Brigitte Desnoues (Bertrade), Jean-Philippe Courtis (Le Diable), Jean-Luc Viala (Alain), Didier Henry (Le Marquis), Christian Treguier (Le Prieur), Maurice Sieyès (Gondebaud), Patrick Fournillier / Orchestre Symphonique Franz Liszt de Budapest, Chœurs de Lyon / Bernard Têtu
Saint-Étienne, X-XI.1992
Koch-Schwann


Very Happy Quel magnifique opéra! Je crois qu’il concentre un peu tout ce que je préfère chez Massenet.

D’une part, on a ici un style essentiellement récitatif (ce qui pourra peut-être sembler un peu rébarbatif à ceux qui apprécient chez Massenet les grands airs - dont à l’inverse je ne raffole pas), et vraiment de sa meilleure veine: avec cette façon très fine de renforcer par la qualité de l’écriture mélodique les inflexions expressives de la phrase, et une façon très vivante d’en faire saillir la tension dramatique par la variété des rythmes, les modulations, les ruptures et les gradations de ton et d’intensité.

D’autre part, l’écriture harmonique et l’orchestration qui font entendre un riche drapé moiré, rehaussé de ces fins traits de couleur locale où Massenet excelle, soit, ici, de délicieux archaïsmes pseudo-médiévaux - mais d’une façon beaucoup plus variée que dans le Jongleur: on a en fait l’impression que Massenet cherche à déployer des équivalents musicaux de toutes les potentialités de l’imaginaire romantique de la légende médiévale: noirceur «gothique », légèreté (et même badinerie) «troubadour», merveilleux quasi naïf… Variété de climats qui exalte encore la mobilité de l’écriture vocale.

Le livret est d’ailleurs assez réussi, qui convient parfaitement à Massenet, en ce qu’il mêle à la légende édifiante un certain humour (très «français»), mais toujours sur le fil: comme un léger sourire qui décentre un peu le propos mais sans verser dans une ironie généralisée, en se laissant la possibilité d’une adhésion sentimentale à la légende édifiante (un peu comme, à l’inverse, Thaïs ou Hérodiade restaient en-deçà du sarcasme de France ou de Flaubert.)

Très belle version, où j’ai particulièrement apprécié le mordant verbal et la caractérisation vocale et dramatique de Jean-Philippe Courtis, Jean-Luc Viala et Didier Henry, l’engagement des chœurs et la vivacité de la direction. Je suis en revanche un peu plus partagé sur Michèle Command (le timbre est beau, mais la diction toujours un peu lâche) et sur l’orchestre (très engagé, mais au grain peu distinctif) - mais ces réserves sont très minimes au regard du plaisir que j’y ai pris!

*

Sinon, déjà: grand merci à Adalbéron, David, Polyeucte et Francesco pour le grand récapitulatif ci-dessus! Very Happy

Et puis quelques questions:

1. Au sujet de Thérèse: Est-ce que c’est bien? Quelle version me recommanderiez-vous?
Dans l’absolu, en l’absence de version avec des chanteurs français des années 50, j’aurais spontanément plutôt tendance à me tourner vers la version Altinoglu chez Bru Zane, mais vu que je n’aime pas beaucoup Nora Gubisch ni Castronovo, mais que j’avais beaucoup aimé Bonynge dans Massenet (et aussi la petite Huguette dans Esclarmonde), je ne sais pas trop. (Après, il y a aussi Baltsa et Araiza avec Gerd Albrecht chez Orfeo...)

2. Dans les Massenet parus chez Bru Zane, est-ce que Le Mage et Ariane valent le coup en tant qu’œuvres? (Intrinsèquement, la distribe du Mage ne me fait déjà pas franchement envie.)

3. Avant de passer à une réécoute des Sutherland / Bonynge (Esclarmonde et Le Roi de Lahore), dont je garde un excellent souvenir, est-ce que vous me recommanderiez aussi Cléopâtre par le même Fournillier?

4. Sait-on qui était le Massenet-hater qui œuvrait sournoisement à la direction de CBS dans les années 70? Parce que quand même: confier La Navarraise à Antonio de Almeida, Cendrillon à Julius Rudel et Le Cid à Eve Queler - à ce point-là, ça ne peut plus être une coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4098
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyDim 31 Déc 2023 - 17:26

Thérèse "marche" mieux que la Navarraise pour moi. C'est presque cinématographique comme œuvre, avec un motif au clavecin qui crée un effet de retour en arrière sans doute pas neuf, mais très efficace.  Pas écouté depuis longtemps, je suis un peu frustré quand Massenet va à l'économie, mais ça pourrait te plaire (de même que la Navarraise d'ailleurs, dans laquelle il n'y a que du récitatif, pour ainsi dire ... évidemment, il faut du coup d'autant plus faire avec le livret dont je ne sais pas trop quoi penser).

Je n'ai pas encore écouté Ariane, les extraits que j'ai entendus dans le récital paru chez Melba et dirigé par Bonynge (je ne me souviens plus du nom de la soprano) étaient éblouissants, mais dans le genre grandiose/lyrique/pompier.

Je n'ai pas été renversé par Le Mage chez PBZ, mais je n'ai pas réécouté depuis longtemps.

Grisélidis a aussi été une révélation récente pour moi, pour des raisons presque inverses à celles que tu mentionnes, plutôt côté lyrisme, séduction immédiate et tendresse, comme quoi, Massenet savait ratisser large. Mr.Red

Il faut, si l'on peut, lire les analyses de Condé pour l'ASO, passionnantes, à la fois assumant leur subjectivité et finement analytique. Ca se trouve pour presque rien maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
stéphanePinson
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 21/01/2023

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyLun 1 Jan 2024 - 15:24

Pour moi, le mage ne fait pas partie des partitions les plus importantes de Massenet... l'impression que ça m'a laissé, c'est globalement "Le roi de Lahore en moins bien". Il y a quand même des pages qui m'ont marquées, comme la scène du souterrain à l'acte 2 (Introduction, Arioso de Varheda et Duo Varheda / Amrou), l'air de Zarastra "Ah parais" à l'acte 2 également, et la scène de la prière sur la montagne au début de l'acte 3 qui est d'un effet original.

Ariane, c'est l'opéra par lequel j'ai découvert Massenet et c'est celui que je préfère. Il est dans une veine plutôt Wagnerienne mais il y a toujours la patte du compositeur, avec des airs joliement tournés (A l'acte 1 l'air de Pirithoüs, la prière d'Ariane à Cypris, l'air d'Ariane "La fine grace de sa force", l'air de Thésée "Ariane, ô bouche fleurie", à l'acte 3 la phrase de Pirithoüs au début de l'acte, la cantilène d'Eunoé, l'air d'Ariane "Oh le cruel, oh la cruelle", à l'acte 4 les 2 airs de Perséphone, tout l'acte 5 avec, à la fin, le lamento d'Ariane), une orchestration sublime et une progression efficace dans l'histoire, simple et touchante. La distribution masculine est excellente, quelques réserves sur la Phèdre de Kate Aldrich.

En 1960, il y a eu une émission dédiée aux opéras de Massenet, et on pouvait y entendre l'air de Jean dans Sapho chanté par Albert Voli, l'air de Grisélidis "il partit au printemps" par Jacqueline Lucazeau, l'air de Pirithoüs dans l'acte 3 d'Ariane et les airs de Thérèse "jour de juin jour d'été" et de Don Quichotte "lorsque le temps d'amour" par Denise Scharley.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 EmptyMar 2 Jan 2024 - 9:42

Benedictus a écrit:

Et puis quelques questions:

1. Au sujet de Thérèse: Est-ce que c’est bien? Quelle version me recommanderiez-vous?
Dans l’absolu, en l’absence de version avec des chanteurs français des années 50, j’aurais spontanément plutôt tendance à me tourner vers la version Altinoglu chez Bru Zane, mais vu que je n’aime pas beaucoup Nora Gubisch ni Castronovo, mais que j’avais beaucoup aimé Bonynge dans Massenet (et aussi la petite Huguette dans Esclarmonde), je ne sais pas trop. (Après, il y a aussi Baltsa et Araiza avec Gerd Albrecht chez Orfeo...)

Alors comme le dit Francesco, Thérèse marche très bien dramatiquement avec de superbes passages, ce petit menuet qui revient régulièrement...
Au niveau des versions, Altinoglu est vraiment très chouette. Orchestralement et pour l'engagement de tous. Et j'avoue que le côté très sombre de Castronovo face au baryton clair de Dupuis me plait beaucoup dans ce cadre...
Après Bonynge est superbe aussi et Huguette est parfaite! Ténor et baryton sont à mon goût moins frappants que chez Altinoglu par contre.

Benedictus a écrit:
2. Dans les Massenet parus chez Bru Zane, est-ce que Le Mage et Ariane valent le coup en tant qu’œuvres? (Intrinsèquement, la distribe du Mage ne me fait déjà pas franchement envie.)
Alors pour Le Mage j'avoue y revenir assez peu souvent alors qu'il y a des passages vraiment magnifiques... mais la distribution est vraiment bancale malheureusement :
- Lombardo était malade comme pas possible lors des concerts enregistrés et assure mais de pas très belle façon.
- Hunold est une idée un peu saugrenue pour ce rôle hyper haut
- Aldrich est comme toujours fascinante pour moi dans ce genre de rôles, mais elle est bien seule je trouve.


Pour Ariane, oui c'est vraiment fou comme partition est a distribution est elle aussi assez folle. Je l'ai écouté au moins 3 ou 4 fois depuis la sortie, avec écoute avant de la bande radio (et encore avant dans le pirate avec Perrin et Ducret dans les deux rôles des soeurs!)

Benedictus a écrit:
3. Avant de passer à une réécoute des Sutherland / Bonynge (Esclarmonde et Le Roi de Lahore), dont je garde un excellent souvenir, est-ce que vous me recommanderiez aussi Cléopâtre par le même Fournillier?

Oui oui et encore oui!! Cléopâtre a un côté un peu frustre dans certains passages orchestraux mais c'est sinon assez génial à mon goût encore une fois.


Dans les raretés, il y a aussi Amadis qui vaut vraiment le coup!

4. Sait-on qui était le Massenet-hater qui œuvrait sournoisement à la direction de CBS dans les années 70? Parce que quand même: confier La Navarraise à Antonio de Almeida, Cendrillon à Julius Rudel et Le Cid à Eve Queler - à ce point-là, ça ne peut plus être une coïncidence.[/quote]

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Massenet-autres opéras - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Massenet-autres opéras   Massenet-autres opéras - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Massenet-autres opéras
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Gluck (opéras autres que Orphée et Eurydice)
» Bellini-autres opéras
» Mascagni-autres opéras
» Lully-autres opéras
» Saint-Saëns-autres opéras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: