Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-61%
Le deal à ne pas rater :
SEB Yaourtière multifonction : yaourtière, fromagère, desserts ...
39.49 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Nina Stemme

Aller en bas 
+11
nina_stemme
Stolzing
DavidLeMarrec
Polyeucte
Glocktahr
Xavier
Hippolyte
bAlexb
elisabeth
Cololi
aurele
15 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyJeu 15 Jan 2015 - 20:30

hommepiano a écrit:
je poste cela car à part elle je ne connais pas d'autres chanteuses nordiques actuelles ah si van otter, mais que valent ces 2 comparées à ces monstres sacrés scandinaves du passé comme varnay morte recemment et nilsson il y a plus d'un siècle ?

Nilsson a chanté jusque dans les années 80. Elles sont différentes entre elles, on ne peut pas les hiérarchiser si simplement. En termes de volume, Stemme doit être un peu en deçà, mais sinon, on aime ou pas une manière
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyJeu 15 Jan 2015 - 20:50

DavidLeMarrec a écrit:
hommepiano a écrit:
je poste cela car à part elle je ne connais pas d'autres chanteuses nordiques actuelles ah si van otter, mais que valent ces 2 comparées à ces monstres sacrés scandinaves du passé comme varnay morte recemment et nilsson il y a plus d'un siècle ?

Nilsson a chanté jusque dans les années 80. Elles sont différentes entre elles, on ne peut pas les hiérarchiser si simplement. En termes de volume, Stemme doit être un peu en deçà, mais sinon, on aime ou pas une manière

Birgit, j'imagine ; pas Christine Wink ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyJeu 15 Jan 2015 - 21:19

Ah oui, c'est vrai. Mr. Green

Son legs discographique est sensiblement plus mince, hein… et son format pas tout à fait aussi dramatique. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyMer 17 Juin 2015 - 12:27

bonjour mes amis, varnay, nilsson et maintenant stemme, comment se fait-il que les pays nordiques dont la suède produisent de si bonnes wagneriennes et voix superbes ?
tradition nordique ces voix puissantes ? goût pour wagner ? merci pour vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyMar 29 Sep 2015 - 8:39

Xavier a écrit:
Je ne "corrige" rien du tout: tu peux lire ce que j'ai écrit sur Stemme dans le sujet qui lui est consacré, j'ai toujours dit que c'était une excellente chanteuse, évidemment une des wagnériennes de référence de notre temps, belle voix, très maîtrisée, très puissante... rien à dire là-dessus. Simplement, elle ne me passionne pas, pour diverses raisons, notamment un chant tellement homogène qu'il en devient peu varié, un manque de variété dans les attaques (vibrato ample et systématique), un tempérament assez glacé, etc... Et c'était déjà le cas il y a plusieurs années, tu n'as qu'à lire, tu verras.

Pour moi, le problème est qu'elle ne me passionne plus ; ou moins (à défaut de dire : "peu"). Surtout si je compare avec la révélation qu'avait été sa Marie de Wozzeck sur scène, dans la mise en scène de Brauschweig, il y a une sacrée paire d'année. Idem, d'ailleurs, pour ce qui concerne son Isolde avec Pappano que j'avais reçue comme une fulgurance, un trait de lumière ; je pense en fait que, chez moi, l'intérêt a décru au fur et à mesure que l'instrument a "épaissi", que s'est développée cette assise marmoréenne qui me semble désormais river au sol tout ce qu'elle chante (avec Minnie, ça fonctionne ; moins peut-être avec des silhouettes ou bien poétiques, ou bien hallucinées comme Turandot, Salome ou Elektra, justement). Mais, effectivement, ça n'enlève rien à l'artiste ; et certainement pas la gloire de ses moyens ou sa conscience musicale/musicienne, je pense qu'il y aurait de la mauvaise foi à le nier.
(EDIT : d'ailleurs, j'ai mes places pour son Elektra berlinoise avec Meier/Pieczonka Wink .)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5904
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyMar 29 Sep 2015 - 10:16

Cololi a écrit:
Faut absoluement écouter son Isolde. C'est sensuel, féminin à souhait.
[...]
-> le studio Pappano : alors là évidemment c'est à posséder

DavidLeMarrec a écrit:
(Autant j'aimais beaucoup ses Isolde des débuts, à Bayreuth avec Oue ou en studio avec Pappano

bAlexb a écrit:
son Isolde avec Pappano que j'avais reçue comme une fulgurance, un trait de lumière

J'avais découvert Stemme avec cet enregistrement et tout de suite beaucoup aimé son timbre, mais sinon, suis-je seul à trouver que cette Isolde manque de naturel ?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyMar 29 Sep 2015 - 10:35

Golisande a écrit:
mais sinon, suis-je seul à trouver que cette Isolde manque de naturel ?

Non, sans doute ; et par bien des côtés je te rejoins. Mais ça n'est pas incompatible avec mon ressenti, toutefois ; je veux dire que le personnage, fût-il fabriqué, existe/peut exister de manière puissante, péremptoire. Après tout, il y a peu d'Isolde "naturelles", si j'ose dire ; c'est à dire de "surgissements" hic & nunc, d'incarnations sui generis à part, pour moi, Mödl, Silja, Jones & Meier (toutes les autres sont des chemins, des cheminements, des mains tendues ou des incitations à tendre l'oreille qui supposent un accompagnement, c'est assez difficile à mettre en mots).
Toujours cette question que je (me) pose du paradoxe du comédien suivant Diderot ; de la natura naturans ou naturata Nina Stemme - Page 2 2661413304 .
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5904
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 EmptyMar 29 Sep 2015 - 11:29

bAlexb a écrit:
Après tout, il y a peu d'Isolde "naturelles", si j'ose dire ; c'est à dire de "surgissements" hic & nunc, d'incarnations sui generis à part, pour moi, Mödl, Silja, Jones & Meier

Dans ce cas nous sommes plutôt d'accord (même si je ne connais pas Silja dans ce rôle)... À ceci près que Stemme est la seule qui me semble à ce point affectée, à côté de son personnage.
Dernesch et Behrens, par exemple, me paraissent chacune dans leur genre bien plus habitées par le rôle (y compris l'acte I pour Behrens, ne serait-ce que par la chaleur humaine qu'elle dégage) ; Flagstad et même Nilsson "sont" le personnage, sans aucun problème de décalage ni effet de playback mental : une Isolde juste un peu figée dans son état de personnage légendaire pour la première – ce qui ne me pose pas de problème particulier –, absolument pas séduisante pour la seconde – fait plus ennuyeux mais qui ne suffit même pas à entamer sa crédibilité, va savoir pourquoi (je veux dire que Nilsson ne correspond pas le moins du monde à l'image que je me fais du personnage, mais j'arrive malgré tout à y croire – quoique évidemment avec moins de plaisir esthétique et d'enthousiasme que pour d'autres). Quant à Margaret Price, je trouve que ça fonctionne très bien aussi : son interprétation ne me gêne pas plus qu'elle ne me touche.
J'ai beaucoup moins écoutées les autres interprètes du rôle, mais j'avoue n'avoir jamais ressenti un malaise comparable à celui que produit Stemme, et tout particulièrement dans ce studio : l'impression qu'elle marche sur des œufs en permanence, que chaque réplique, chaque mot est non pas pesé et intériorisé mais analysé froidement sous toutes ses coutures, comme pourrait le faire un logiciel, avant d'être élégamment recraché. Et au bilan, l'image sonore d'une jolie coquille nacrée mais totalement vide (et glaciale shaking ).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Nina Stemme - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nina Stemme
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nina Stemme à Pleyel (2009)
» Tristan : Nina Stemme - Pleyel - 13 octobre 2012
» RSB - M. Janowski - N. Stemme - Pleyel - 6 mars 2012
» Pleyel 11/12/12 - Hope, Love and Destiny (Stemme, Dausgaard)
» Bartok/Dessner - OP/Salonen/Stemme/Finley - PP dec 2021

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: