Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -48%
Robot pâtissier Continental Edison – 8 L ...
Voir le deal
77.79 €

 

 Téléchargement illégal et conscience morale

Aller en bas 
+8
Golisande
Polyeucte
Alifie
Picrotal
Xavier
Mélomaniac
lulu
FlorentG
12 participants
AuteurMessage
FlorentG
Néophyte
FlorentG


Nombre de messages : 16
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 23/02/2013

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 0:00

Bonjour à tous,

Un certain projet (détaillé ici : https://classik.forumactif.com/t6606-mon-projet-un-compositeur-par-jour) va bientôt me faire faire de nombreux, TRÈS NOMBREUX aller-retours à la médiathèque du coin. Je n'en dis rien de plus, et laisse à votre curiosité le soin de découvrir ce projet, si vous le souhaitez. Néanmoins, que votre curiosité sache bien qu'il s'agit d'un super projet, et que j'ai besoin de l'aide des membres pour le mener à bien!

Soit. Je pourrais éventuellement télécharger la musique dont j'ai besoin, mais je ferai ces aller-retours à la médiathèque.

Cependant, j'ai beau interroger ma conscience et ma raison, l'unique fondement que je trouve à cette décision est: une meilleure qualité à partir du CD d'origine.

Aucunement la légalité.

En effet, il m'est impossible de voir en quoi le téléchargement est amoral ou préjudiciable pour qui que ce soit, à partir du moment où ayant de toute façon payé ma cotisation (4 petits euros par an!) à la médiathèque, je peux théoriquement emprunter tout ce qu'il me plait d'emprunter. N'y a t-il pas une relation d'équivalence morale entre:
1) avoir un accès gratuit à toute la musique via médiathèque, et
2) avoir un accès gratuit à toute la musique via téléchargement illégal?

Je ne trouve en effet aucun argument convaincant qui puisse me pousser à acheter 200 euros l'intégrale de Scarlatti par Scott Ross (ce que je ne saurais de toute façon pas faire, étant étudiant avec un budget), alors que je peux, tout en restant dans la légalité, l'emprunter à la médiathèque, et y avoir accès pour ainsi dire gratuitement.

Que pensez-vous de cela?

Quelques précisions:
- je n'ignore pas que le téléchargement illégal est.. illégal. Cet argument ne m'intéresse pas, pour plusieurs raisons. Je vous demande d'interroger votre conscience de la moralité, non de la légalité.
- je n'incite aucunement au téléchargement illégal; j'invite simplement à un débat calme et serein, d'ordre philosophique et théorique.
- si les modérateurs le souhaitent, ils peuvent évidemment supprimer ce sujet sans préavis. Je trouverai cela dommage, mais vous êtes ici chez vous, et en parcourant le forum, j'ai pu constater qu'en cas de problème d'ordre légal, c'est la responsabilité de Xavier seul qui est mise en jeu
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19826
Date d'inscription : 25/11/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 0:09

je ne donne pas mon avis, mais dis seulement que : tu as beau avoir payé tes 4€ (ce n’est pas 1€, d’ailleurs ?), tu peux emprunter mais pas copier. Je me trompe ? Deuxièmement, il y a déjà un sujet pour cela (je pense). Surprised


Dernière édition par Yamaw le Mar 26 Fév 2013 - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 0:10

FlorentG a écrit:
[...] et en parcourant le forum, j'ai pu constater qu'en cas de problème d'ordre légal, c'est la responsabilité de Xavier seul qui est mise en jeu

Tu veux donner des insomnies à notre ami Xavier ? hehe

Le cas échéant, charge à nous de ne rien commettre qui engage sa responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 0:13

FlorentG a écrit:
Quelques précisions:
- je n'ignore pas que le téléchargement illégal est.. illégal. Cet argument ne m'intéresse pas, pour plusieurs raisons. Je vous demande d'interroger votre conscience de la moralité, non de la légalité.
- je n'incite aucunement au téléchargement illégal; j'invite simplement à un débat calme et serein, d'ordre philosophique et théorique.
- si les modérateurs le souhaitent, ils peuvent évidemment supprimer ce sujet sans préavis. Je trouverai cela dommage, mais vous êtes ici chez vous, et en parcourant le forum, j'ai pu constater qu'en cas de problème d'ordre légal, c'est la responsabilité de Xavier seul qui est mise en jeu

Honnêtement, ce genre de sujets ne contient que des risques de dérive et pas beaucoup de chances d'apporter grand chose.

C'est pas compliqué: soit tu rémunères les interprètes, compositeurs, ayant-droits, ingénieurs, techniciens, bref, tous ceux pour qui c'est le métier de réaliser ces enregistrements... soit tu ne le fais pas.
Tu as ta conscience, à toi de voir, qu'est-ce que celle des autres y changera?
Certes, avec tes 4 euros, une partie doit leur revenir en théorie, mais bon, ça fait quoi, un millième de centime pour chaque artiste environ?
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 0:58

Yamaw a écrit:
je ne donne pas mon avis, mais dis seulement que : tu as beau avoir payé tes 4€ (ce n’est pas 1€, d’ailleurs ?), tu peux emprunter mais pas copier. Je me trompe ? Deuxièmement, il y a déjà un sujet pour cela (je pense). Surprised

Je crois savoir que tu as le droit de faire une copie des disques ou films empruntés dans une médiathèque. A vérifier, je n'en mettrais pas ma main au feu, mais c'est ce que des professionnels de la chose m'ont assuré, en ajoutant que cette disposition était fort peu connue du grand public.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 18628
Date d'inscription : 29/01/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 1:02

A ma connaissance, la copie privée d'oeuvres soumises aux droits d'auteur n’est autorisée en France qu’à partir de sources licites, c'est à dire acquises légalement, ce qui doit logiquement inclure une copie unique, à usage strictement personnel, d'un disque emprunté dans une médiathèque.

L'équivalence dont tu parles n'aurait de sens que si la formule, un temps proposée par la majorité actuelle lorsqu'elle était dans l'opposition, d'une licence globale autorisant le téléchargement sur internet d'oeuvres en permettant la rémunération des artistes, éditeurs, etc ... avait été retenue, ce qui n'est pas le cas.

Sauf dans sa version légale et payante sur les maintenant nombreux sites qui le proposent, le téléchargement d'oeuvres non libres de droits reste donc du piratage spoliant les artistes, éditeurs et autres ayant-droits.

Personnellement, je pense que la question "morale" peut se poser lorsqu'il s'agit d'enregistrements épuisés et qui ont très peu de chance d'être jamais réédités en cds. Les sites qui proposent des rips de LPs épuisés et non réédités sont nombreux : les plus corrects d'entre eux ont une liste d'opposition ouverte aux artistes ou à leurs ayants-droits s'ils ne souhaitent pas que ces enregistrements aujourd'hui introuvables soient diffusés par ce canal.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
FlorentG
Néophyte
FlorentG


Nombre de messages : 16
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 23/02/2013

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 1:17

@ Yamaw: mes recherches d'un sujet similaire n'avaient rien donné. Ton argument est évidemment valable dans la concrétude, puisque graver, c'est ce que font (je suppose) l'écrasante majorité des emprunteurs. Mais en théorie, si on habite à 2 minutes de la médiathèque (ce qui est mon cas), rien n'empêche d'aller chercher la musique dont tu as envie à la médiathèque, de la rapporter, puis de la réemprunter chaque fois que tu le veux, tout en restant donc dans la légalité, n'est-ce pas?

@ Mélomaniac: j'avais bien compris... d'où ces quelques précautions oratoires!

@ Xavier: concernant le risque de dérive, vous devez sans doute le savoir mieux que moi. Je répète donc: n'hésitez pas à verrouiller si besoin est. Et oui, je suis relativement d'accord, cela se résume finalement à ça: rémunérer ou non la chaine qui part du cerveau de l'artiste pour atteindre nos conduits auditifs. Relativement d'accord, ce n'est pas absolument d'accord, mais je contiendrai mon envie d'en débattre! Quant à ma conscience, comme celle de chacun, elle fonde ses opinions sur des faits. Mais je ne prétends pas avoir connaissance de tous ces "faits", et je peux en apprendre en lisant les réponses des membres. Et puis, en lançant ce sujet, j'avais surtout voulu voir si certaines personnes pouvaient condamner le téléchargement illégal tout en n'ayant pas de problème à emprunter à une médiathèque.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 1:21

FlorentG a écrit:
@ Yamaw: mes recherches d'un sujet similaire n'avaient rien donné. Ton argument est évidemment valable dans la concrétude, puisque graver, c'est ce que font (je suppose) l'écrasante majorité des emprunteurs. Mais en théorie, si on habite à 2 minutes de la médiathèque (ce qui est mon cas), rien n'empêche d'aller chercher la musique dont tu as envie à la médiathèque, de la rapporter, puis de la réemprunter chaque fois que tu le veux, tout en restant donc dans la légalité, n'est-ce pas?

C'est déjà très différent: admettons que tu puisses emprunter un maximum de 10 disques à la fois, si tu graves 10 disques par semaine par exemple, à la fin de l'année du as 500 disques environ.
Si tu ne graves rien, tu n'auras jamais que 10 disques chez toi, pas un de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 8:45

Je ne pense pas pouvoir interroger "la conscience de ma moralité" sans interroger "la conscience de la moralité" de la répartition de la rémunération des différents intervenants.

Voici cette répartition pour un téléchargement à 0,99 €.

- Interprètes : 0,03 €
- Droits d’auteur : 0,07 €, dont :
  • Frais SABAM : 0,0105 €
    Auteur : 0, 0149
    Compositeur : 0,0149
    Editeur : 0,0297

- Frais divers : 0,02 €
- Plateforme de Téléchargement : 0,06 €
- Maison de disques : 0,60 €
- TVA : 0,21 €

Sur le prix d'un CD, le droit d'auteur est de 7,4%. La rémunération des interprètes dépend de leur contrat avec la maison de disques. Les plus gros vendeurs peuvent espérer profiter de leur notoriété pour négocier jusqu'à 15%, mais c'est rare : la plupart sont largement en-dessous des 10%.

A noter que ces chiffres sont ceux pour la Belgique, pour la musique "légère", autrement dit, non "classique". La SABAM est l'équivalent belge de la SACEM.

A noter aussi que les 0,60 € de la rubrique "Maison de disques" ne sont pas du bénéfice net : il faut bien payer le studio, les techniciens, la promotion...

Je suis d'autant plus à l'aise pour en parler que j'ai perçu, à diverses périodes de ma vie, des droits d'auteur. Avec le recul, ne me reste qu'une impression : celle de m'être fait plumer en long, en large et en travers.

Je pense que si je devais encore produire quoi que ce soit à l'avenir, je pencherais plutôt pour une licence Creative Commons. Quitte à gagner si peu, autant donner !

Le pire, c'est que je ne peux pas faire ce que je veux de mes œuvres passées ! Les droits appartiennent à la SABAM, et je n'ai même pas le droit de les diffuser gratuitement si l'envie me prend, du moins sans entreprendre des démarches administratives loin d'être simples !

Je ne peux pas non plus faire ce que je veux de mes œuvres futures : mon contrat avec la SABAM prévoit que je lui confie la gestion des droits de toutes mes œuvres, sans exception, à moins d'annuler ce contrat, ce qui n'est pas d'une simplicité enfantine, à ce qu'on m'en a dit. Il va falloir que je me renseigne un peu plus sur les démarches à entreprendre. Je n'ai plus envie d'avoir quoi que ce soit à voir avec ce système !
Revenir en haut Aller en bas
FlorentG
Néophyte
FlorentG


Nombre de messages : 16
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 23/02/2013

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 13:31

@ Xavier: puisque la finalité d'un disque est d'être écouté lorsqu'on en a envie, je ne vois là pour ma part qu'une différence de degrés, pas de nature. Mais je ne nie pas que, dans les faits, les gens n'habitent pas tous à 2 minutes d'une médiathèque; et que concrètement, il y ait une certaine différence, qui consiste précisément à ne pas devoir faire un trajet jusqu'à sa médiathèque lorsque nous prend l'envie d'écouter un disque.

@ Killgore: À vrai dire, lorsque je disais que je n'étais que relativement d'accord avec Xavier, c'était à propos de cela.

Je vous remercie grandement pour ces chiffres, c'est une information très importante, et que je pensais plus difficile à obtenir. En résumé, si vous êtes le compositeur d'une oeuvre, vous toucherez 15 euros à chaque 1000 euros de vente. Si vous êtes "interprètes" d'un sextuor de musique de chambre, vous toucherez chacun 5 euros (30/6) pour 1000 euros de vente. Effectivement, cela me semble suffisamment peu que pour remettre en question l'axiome: "acheter un disque, c'est rémunérer l'artiste", si ce n'est dans le cas des plus grosses pointures.

D'autre part, savez-vous si les répartition est globalement la même pour un CD? Il n'y a de plateforme de téléchargement, mais il y a bien un vendeur, par exemple.

Enfin, savez-vous (information capitale!) quelle proportion des 60% dédiés à la maison de disque revient effectivement aux divers techniciens?

Je connais la SABAM (j'habite en Belgique moi aussi) à travers plusieurs amis qui ont soit un contrat avec, soit des ennuis avec. Contrat étant d'ailleurs plus ou moins synonyme d'ennuis, si je les en crois. C'est pourquoi je ne peux que vous souhaiter beaucoup de succès dans vos démarches. Connaissez-vous ce dossier assez complet et pédagogique: http://www.lazone.be/sabam/dossier/ ? Peut-être vous sera t-il utile?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20717
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 13:45

Je dois dire que je ne pense pas forcément comme vous pour tout ça...
Pour moi, l'achat d'un CD est motivé par :
- le "autour" du CD. En effet, si acheter un CD avec juste 2 feuilles de papier dedans 15 euros me fait mal, acheter un CD 25€ avec par contre une notice bien développée, un travail éditorial soigné et un intérêt certain ne me pose aucun problème et même me pousse à l'acheter! (les disques Glossa/Ediciones Sigulares en sont la preuve!)
- le contenu. Quand on me propose le nième version d'un oeuvre rabattue (encore plus quand c'est un enregistrement très ancien...), j'ai du mal à vouloir dépenser mes sous. par contre, pour un répertoire rare, acheter le CD est aussi montrer qu'il y a un public pour ça, et donc favoriser le développement de ces redécouvertes. Ainsi, il ne me viendrait pas à l'idée de pirater une oeuvre super rare (à moins qu'elle soit indisponible) alors que quelque chose de très répandu et ancien, j'ai le clique qui me démange et surtout pas envie de dépenser beaucoup de sous pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 14:05

FlorentG a écrit:
@ Xavier: puisque la finalité d'un disque est d'être écouté lorsqu'on en a envie, je ne vois là pour ma part qu'une différence de degrés, pas de nature. Mais je ne nie pas que, dans les faits, les gens n'habitent pas tous à 2 minutes d'une médiathèque; et que concrètement, il y ait une certaine différence, qui consiste précisément à ne pas devoir faire un trajet jusqu'à sa médiathèque lorsque nous prend l'envie d'écouter un disque.

Et puis tu sembles oublier d'autres contraintes: les CD qui sont empruntés et donc indisponibles, et le fait que ta médiathèque est parfois fermée, notamment la nuit, notamment le dimanche...
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 14:35

Very Happy Je suis absolument d'accord avec Polyeucte.

Je reste attaché à la matérialité de l'objet, par esprit de collection, et aussi car la présentation du disque, la pochette, le livret participent à la caractérisation de ce qu'on écoute.
Prenons une oeuvre rare, qu'elle soit contemporaine ou dans le répertoire ancien (Renaissance, Moyen Âge, Baroque où l'on exhume encore des ouvrages inédits) : à quoi nous servira de l'entendre si on ne sait rien d'elle, ni des musiciens qui la jouent, ou des options qu'ils défendent, de l'instrumentarium qu'ils utilisent.
Exemple médiéviste : les disques du label Arcana (ensembles La Reverdie, Mala Punica...) se distinguent toujours par un livret très riche, précisant l'organisation du programme, les choix esthétiques et thématiques, sans lesquels on reste extérieur à ce qu'on entend.

Le packaging importe aussi : cheap, il déprécie le contenu. Même la photo de la pochette oriente la perception et la valorisation du contenu musical. La qualité du papier du livret aussi ; du papier bible (comme les Sony Veritas) offre un élément précieux et raffiné quand on le feuillette.

Pour un CD où on dispose de l'édition originale et de sa réédition sans livret, j'ai souvent tendance à privilégier l'original quand elle me permet d'apporter des éléments de contexte qui donnent sens à ce que j'écoute.
Même la photo de couverture y contribue. Celle des rééditions est souvent plus banale.

Pour ces raisons, je ne télécharge pas -écouter un téléchargement me semble vide de substance. Mais mon attitude doit représenter un cas marginal, anachronique et désespérant.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 14:49

Mais là on vire au hors-sujet et au débat "CD vs musique dématérialisée"; je vous rappelle que le téléchargement légal et payant existe!
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 14:53

Confused Disons que j'ai un peu extrapolé pour expliquer pourquoi je ne télécharge pas, même ce qui est offert légalement.

Et que je reste donc personnellement étranger au débat moral sur le téléchargement illégal, même si dans l'absolu j'ai un avis (défavorable) à son sujet.

Désolé pour le hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5906
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 15:10

Mélomaniac a écrit:
Pour ces raisons, je ne télécharge pas -écouter un téléchargement me semble vide de substance. Mais mon attitude doit représenter un cas marginal, anachronique et désespérant.
Le fait est surtout que tu as (manifestement) pas mal d'argent à dépenser, ce qui n'est pas le cas de tout le monde...
Et oui, il est un peu dommage de trouver "vide de substance" le fait d'écouter de la musique sous prétexte qu'on n'a rien dépensé et qu'il n'y a pas tout un barda autour... (Ça ressemble à une espèce de psychanalyse, ton histoire...)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 15:41

Smile Je ne critique pas les personnes qui prennent un plein plaisir musical en écoutant du téléchargement, je n'ai fait que dire que ça ne me correspond pas.

Je n'ai pas évoqué les implications financières de ma démarche, à chacun d'employer le budget qu'il souhaite consacrer à sa passion. On entre là sur un terrain trop personnel pour être abordé publiquement dans le détail.

Ceci dit, on trouve en occasion beaucoup de disques, y compris en édition originale, dont les prix sont voisins de leur équivalent en téléchargement. Y compris pour les enregistrements rares, à condition de bien chercher.
Je n'ai pas dit non plus que mon plaisir d'écoute était lié à l'achat, à la dépense. Je serais bien heureux, et n'en prendrais non moins de satisfaction, d'augmenter gratuitement ma collection de disques. Vos dons en nature sont donc bienvenus hehe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5906
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 15:49

Je trouve simplement étrange d'avoir besoin de tous ces "à-côté" pour apprécier pleinement la musique que l'on écoute.
Ça se rattache à une problématique plus vaste et pour moi fondamentale : celle de l'existence des œuvres musicales enregistrées - j'entends œuvre + interprétation, lorsque les deux ne sont pas confondues - en tant qu'"objets" (réels quoiqu'immatériels) autonomes... Mais évidemment, je suis HS.

(Edit : perso je n'écoute jamais "du téléchargement" mais toujours de la musique... Twisted Evil )
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 21:43

Picrotal a écrit:
Yamaw a écrit:
je ne donne pas mon avis, mais dis seulement que : tu as beau avoir payé tes 4€ (ce n’est pas 1€, d’ailleurs ?), tu peux emprunter mais pas copier. Je me trompe ? Deuxièmement, il y a déjà un sujet pour cela (je pense). Surprised

Je crois savoir que tu as le droit de faire une copie des disques ou films empruntés dans une médiathèque. A vérifier, je n'en mettrais pas ma main au feu, mais c'est ce que des professionnels de la chose m'ont assuré, en ajoutant que cette disposition était fort peu connue du grand public.

Après avoir obtenu de plus amples informations, voici ce qu'il en est (a-priori) : la législation sur les droits d'auteur fait que l'on a parfaitement le droit de faire un copie d'un disque ou d'un film acquis légalement, tant que cette copie reste dans le cadre d'une utilisation privée naturellement. Cela signifie que l'on a le droit de faire une copie privée d'un disque ou d'un film emprunté en médiathèque. Mais si l'on ne peut pas nous interdire de le faire, les éditeurs ont également parfaitement le droit de nous en empêcher en utilisant des systèmes anti-copie.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19826
Date d'inscription : 25/11/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 21:50

Picrotal a écrit:
acquis légalement,
Mais emprunté, est-ce que c’est vraiment acquis ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 18628
Date d'inscription : 29/01/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 22:41

Pour résumer 3 posts sur ce fil : la médiathèque achète le disque, son usager l'emprunte et en fait chez lui une copie privée, légale.


Dernière édition par Alifie le Mar 26 Fév 2013 - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
Invité
Invité




Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 22:51

FlorentG a écrit:
@ Killgore: À vrai dire, lorsque je disais que je n'étais que relativement d'accord avec Xavier, c'était à propos de cela.

Je vous remercie grandement pour ces chiffres, c'est une information très importante, et que je pensais plus difficile à obtenir. En résumé, si vous êtes le compositeur d'une oeuvre, vous toucherez 15 euros à chaque 1000 euros de vente. Si vous êtes "interprètes" d'un sextuor de musique de chambre, vous toucherez chacun 5 euros (30/6) pour 1000 euros de vente. Effectivement, cela me semble suffisamment peu que pour remettre en question l'axiome: "acheter un disque, c'est rémunérer l'artiste", si ce n'est dans le cas des plus grosses pointures.

D'autre part, savez-vous si les répartition est globalement la même pour un CD? Il n'y a de plateforme de téléchargement, mais il y a bien un vendeur, par exemple.

Enfin, savez-vous (information capitale!) quelle proportion des 60% dédiés à la maison de disque revient effectivement aux divers techniciens?

Je connais la SABAM (j'habite en Belgique moi aussi) à travers plusieurs amis qui ont soit un contrat avec, soit des ennuis avec. Contrat étant d'ailleurs plus ou moins synonyme d'ennuis, si je les en crois. C'est pourquoi je ne peux que vous souhaiter beaucoup de succès dans vos démarches. Connaissez-vous ce dossier assez complet et pédagogique: http://www.lazone.be/sabam/dossier/ ? Peut-être vous sera t-il utile?

Répartition pour un CD.

- Interprètes : 3,0 à 15,0%
- Droits d’auteur : 7,4%
- Maison de disques : 39,2% à 51,2%
- Distribution : 17,4%
- TVA : 21,0%

Chiffres valables pour la Belgique. A noter que la rubrique "distribution" comprend le transport des CD, la rémunération des disquaires et des éventuels intermédiaires.

Acheter un disque ou un téléchargement légal ne sert pas seulement à rémunérer les artistes, c'est une évidence ! S'il y a d'autres personnes à rémunérer, comme les techniciens et le personnel participant à toute la chaine de production (fabrication des CD, maintenance des serveurs, distributeurs, transporteurs, disquaires, et j'en passe), il n'en reste pas moins que les deux parties touchant les plus grosses parts sont les actionnaires des "maisons de disques" et les états. Je trouve scandaleux que, depuis le temps que tout le monde s'en plaint, la vente de musique en Europe soit encore taxée au taux maximum, et non au minimum comme les produits culturels.

Pour les techniciens (ingénieurs du son, photographe pour la pochette, etc.), la rémunération est très variable. Elle dépend du niveau professionnel, de la "réputation", des contrats avec les maisons de disques... C'est nettement plus difficile à savoir que les répartitions que je mentionne ici.

Pour ce qui est des "maisons de disques", il faut se rendre compte que, si elles empochent la plus grosse part, ce sont elles qui épongent les déficits quand un disque ou un téléchargement légal ne se vend pas suffisamment pour être rentable.

En ce qui me concerne, j'ai officié uniquement comme auteur : j'ai donc été rémunéré à hauteur de 1,5% du prix de vente. Quand c'était payé ! Si un petit label fait faillite avant de payer tous les droits, si un organisateur de spectacles disparaît avec la caisse (c'est arrivé), c'est autant qui n'est pas payé.

Je sais que je peux "démissionner" de la SABAM. Je les ai contactés par divers moyens afin de savoir si cette démission me rendrait les droits sur les œuvres déjà inscrites. Je n'ai jamais obtenu d'information vraiment claires à ce sujet. Obtenir les bonnes informations de leur part est un vrai parcours du combattant ! Ils poussent surtout à ce qu'on s'inscrive chez eux et qu'on y reste.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 23:09

Yamaw a écrit:
Picrotal a écrit:
acquis légalement,
Mais emprunté, est-ce que c’est vraiment acquis ? scratch

Ben oui, le verbe acquérir n'est certainement pas le plus adéquat mais je pense qu'on comprend ce que je voulais dire. Wink


Killgore a écrit:
Je sais que je peux "démissionner" de la SABAM. Je les ai contactés par divers moyens afin de savoir si cette démission me rendrait les droits sur les œuvres déjà inscrites. Je n'ai jamais obtenu d'information vraiment claires à ce sujet. Obtenir les bonnes informations de leur part est un vrai parcours du combattant ! Ils poussent surtout à ce qu'on s'inscrive chez eux et qu'on y reste.

Ça me fait pareil avec Raël.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6701
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2011

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 23:30

Picrotal a écrit:


Ça me fait pareil avec Raël.

les extratereste ne sont jamais venus? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 23:31

Sur le fond du sujet : il existe une différence entre copier à la médiathèque et télécharger, parce qu'en plus de la cotisation (ridicule en effet), les disques ont été achetés et des droits payés, et surtout tu es limité dans ta possibilité de thésauriser. Même quand on vit avec les médiathèques de Paris à proximiter, il faut se déplacer, choisir le disque (s'il est disponible), etc. Ce n'est pas la même chose, en termes de quantité (et de philosophie) que tout, tout de suite et sans contrepartie.

Mais je suis d'accord, ça pose la question de la frontière (mince) entre le légitime et l'illégitime, puisque l'emprunt à la médiathèque ne rémunère quasiment pas les artistes - même si la copie est en effet légale. Cela dit, tu as la taxe de copie privée sur les supports vierges, donc si tu graves ce que tu télécharges, tu remets un peu d'argent dans le système - qui ira en proportion plus à Madonna qu'à Dutilleux, évidemment.

Donc à part acheter les disques pour soutenir les artistes... mais ce n'est pas commode si on est un gros consommateur, clairement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMar 26 Fév 2013 - 23:57

DavidLeMarrec a écrit:
Cela dit, tu as la taxe de copie privée sur les supports vierges, donc si tu graves ce que tu télécharges, tu remets un peu d'argent dans le système - qui ira en proportion plus à Madonna qu'à Dutilleux, évidemment.
scratch C'est quoi cette taxe de copie privée sur support vierge ? Quelqu'un peut m'expliquer ?

Par ailleurs, les médiathèques achètent-elles les disques au même coût que le simple mélomane ?
Car je sais que pour les vidéos, les magasins ou administrations qui les destinent à un usage collectif doivent les acquérir à un prix très onéreux. Est-ce pareil pour l'audio ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 0:17

Mélomaniac a écrit:
scratch C'est quoi cette taxe de copie privée sur support vierge ? Quelqu'un peut m'expliquer ?
Les supports destinés à copier (en particulier les CDs et DVDs vierges) sont tous taxés par l'Etat, en France, pour refinancer les industries lésées.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 0:23

Ah ok, cette taxe est incluse dans le prix du support inscriptible. J'ignorais cela. Mais bon je n'en utilise pas.

La dernière fois que j'ai enregistré quelque chose, c'était une émission télé sur un magnétoscope. Et ça date... hehe
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 3:39

Je ne suis pas en faveur de copier un disque 'emprunté' à la Médiathèque. C'est un bris de confiance. L'État (la commune ou je ne sais quoi) met à notre disposition des biens acquis légalement et payés par l'ensemble des contribuables. Pour ceux qui sont familiers avec la pyramide de Maslow, n'oublions pas que l'argent 'détourné' par ce piratage a été alloué par l'Etat avec la connaissance des besoins d'autres couches de la société. Si on ne veut pas se faire imposer des coupures dans les budgets au sommet de la pyramide (là où ça ne fait pas vraiment mal), il faudrait respecter la distribution du bien commun vers le bas.

Ceci dit, je crois (à moins qu'on me prouve le contraire) qu'il existe des zones grises liées à l'internet. Les lois d'un pays ne sont pas celles du pays voisin, et de nombreux téléchargements d'oeuvres dont les droits sont expirés circulent sur la toile. Pas trop de cas de conscience avec ça.

Puis il y a l'avertissement standard des bloggers professionnels qui offrent des téléchargements vers des disques récents (TRÈS récents !), manifestement non libres de droit, avertissement selon lequel tout tėléchargement se fait pour une courte période et pour des fins d'écoute seulement et doit être supprimé rapidement. Mon oeil ! Je fréquente beaucoup ces sites et il est évident que les auteurs carburent à la reconnaissance et l'admiration de leurs usagers. Certains versent carrément dans le syndrome Robin des bois et ne se reconnaissent ni responsabilité ni culpabilité.

Mes téléchargements se limitent aux disques vinyle jamais publiés, aux enregistrements de plus de cinquante ans (la règle ici au Canada), aux cd non disponibles OU au téléchargements dont je m'attends à ce que l'écoute me mène à l'achat du produit (’product sample').

Je ne suis pas spécialement scrupuleux lorsqu'il s'agit de la ènième incarnation d'un enregistrement fameux qui manque à ma collection. Ma curiosité de 'complétiste' ne m'empêchera pas d'acquérir le PRODUIT lorsque l'occasion se présentera.

Dernier point: lorsque des artistes encore actifs produisent des disques, je mets un point d'honneur à acquérir légalement le produit de leur art. Jamais je ne téléchargerai un disque de Hamelin, Gauvin, Lemieux tutut . J'aurais l'impression de piger dans leur fonds de pension Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 8:13

Picrotal a écrit:
Killgore a écrit:
Je sais que je peux "démissionner" de la SABAM. Je les ai contactés par divers moyens afin de savoir si cette démission me rendrait les droits sur les œuvres déjà inscrites. Je n'ai jamais obtenu d'information vraiment claires à ce sujet. Obtenir les bonnes informations de leur part est un vrai parcours du combattant ! Ils poussent surtout à ce qu'on s'inscrive chez eux et qu'on y reste.

Ça me fait pareil avec Raël.
Moi, ça me fait pareil avec beaucoup d’autres choses : les fournisseurs d’accès à internet, les opérateurs de téléphonie, les garanties sur les appareils que j’achète, les divers services fiscaux, et j’en passe, des vertes et des pas mûres ! Et, depuis peu, ça me le fait même avec la viande que je mange.

Pas moyen d’obtenir des informations complètes et pertinentes de ces personnes, entreprises et organismes divers dont nous dépendons ! Nous vivons dans une société de communication, d’après ce qui se dit, mais je trouve que cette communication est terriblement incomplète.


DavidLeMarrec a écrit:
Cela dit, tu as la taxe de copie privée sur les supports vierges, donc si tu graves ce que tu télécharges, tu remets un peu d'argent dans le système - qui ira en proportion plus à Madonna qu'à Dutilleux, évidemment.
Il ne s’agit pas d’une taxe (qui, par définition, reviendrait à l’état), mais d’une redevance versée aux sociétés gérant les droits d’auteur.

Cette redevance pose plusieurs problèmes. Par exemple, tout support utilisé pour un usage strictement personnel y est soumis, alors qu’aucun droit d’auteur ne devrait être perçu. En outre, il y a un effet pervers : les gens peuvent avoir moins de scrupules à télécharger illégalement, puisqu’ils payent déjà des droits d’auteurs par l’intermédiaire des divers supports qu’ils achètent.


Mélomaniac a écrit:
Ah ok, cette taxe est incluse dans le prix du support inscriptible. J'ignorais cela. Mais bon je n'en utilise pas.

La dernière fois que j'ai enregistré quelque chose, c'était une émission télé sur un magnétoscope. Et ça date... hehe
Il y a longtemps que cette redevance pour copie privée existe. Elle existait déjà du temps des cassettes audio et vidéo.

En outre, elle ne touche pas que les CD et DVD : elle est aussi de mise pour tous les supports informatiques : cartes mémoire, sticks USB, disques durs… Si les CD et DVD sont moins chers en Belgique qu'en France, et encore moins chers en Allemagne, ce n'est pas à cause de stratégies commerciales différentes, mais avant tout parce que le montant des redevances pour copie privée sont différentes d'un pays à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 8:34

André a écrit:
Je ne suis pas en faveur de copier un disque 'emprunté' à la Médiathèque. C'est un bris de confiance. L'État (la commune ou je ne sais quoi) met à notre disposition des biens acquis légalement et payés par l'ensemble des contribuables. Pour ceux qui sont familiers avec la pyramide de Maslow, n'oublions pas que l'argent 'détourné' par ce piratage a été alloué par l'Etat avec la connaissance des besoins d'autres couches de la société. Si on ne veut pas se faire imposer des coupures dans les budgets au sommet de la pyramide (là où ça ne fait pas vraiment mal), il faudrait respecter la distribution du bien commun vers le bas.

Je ne comprends pas très bien : si c'est légal ou autorisé par la loi sur les droits d'auteur, ce n'est ni un bris de confiance, ni un piratage, ni un irrespect de la distribution du bien commun.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32558
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 8:37

DavidLeMarrec a écrit:
Mélomaniac a écrit:
scratch C'est quoi cette taxe de copie privée sur support vierge ? Quelqu'un peut m'expliquer ?
Les supports destinés à copier (en particulier les CDs et DVDs vierges) sont tous taxés par l'Etat, en France, pour refinancer les industries lésées.

Et disques durs aussi me semble t-il non ?

Mais le vrai mensonge c'est d'oublier de dire que les maisons de disque se sont fait les ****** en or pendant des années sur le dos des artistes. Maintenant il y a retour de bâton ... préjudiciable à tout le monde certes, mais ce n'est presque que justice. C'est un peu l'histoire de la poule aux oeufs d'or ...

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 15:15

@ André :

Entièrement d'accord avec ton post de 3:39, sauf le premier paragraphe que je n'ai pas compris.

Si jamais je devais télécharger quelque chose (et j'écoute parfois sur mon ordi des extraits proposés par les sites de vente), ce serait pour tenter de me faire une idée de l'interprétation ou de la prise de son, afin de me décider à acheter le disque.

"piger dans leur fond de pension" : => je ne connaissais pas cette expression. C'est un québequisme ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 15:49

Dans ce domaine, je pense qu'il vaut mieux se raccrocher à des principes simples, à savoir que le téléchargement illégal est du vol. Après, on peut habiller la chose en se disant que les plate-formes de téléchargement pratiquent des tarifs abusifs (c'est vrai), que les auteurs ne voient pas la couleur de l'argent (ça, je demande à voir), que l'amour de la musique est d'un coût inaccessible, etc. Ce ne sont finalement que des arrangements avec sa conscience. D'autant plus que ce n'est pas nécessaire d'aggraver la situation du disque classique plus qu'elle ne l'est déjà.
Pour ma part, j'ai toujours considéré que je devais payer ma musique et qu'à défaut de pouvoir le faire, je devais différer voire renoncer à tout achat. En fait, je ne ressens aucune frustration et j'apprécie finalement mieux les CD que j'achète (entre 4 et 8 par an et à très bas coût.)
S'agissant de la médiathèque, je ne vois pas où se situe l'illégalité. Si on se fait une copie à usage strictement personnel, ça ne lèse personne.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32558
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 15:52

Tout à fait d'accord.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 16:17

Mélomaniac a écrit:
@ André :

Entièrement d'accord avec ton post de 3:39, sauf le premier paragraphe que je n'ai pas compris.

Si jamais je devais télécharger quelque chose (et j'écoute parfois sur mon ordi des extraits proposés par les sites de vente), ce serait pour tenter de me faire une idée de l'interprétation ou de la prise de son, afin de me décider à acheter le disque.

"piger dans leur fond de pension" : => je ne connaissais pas cette expression. C'est un québequisme ? Wink

La culture au Québec n'est pas subventionnée comme en Europe. Le réseau des bibliothèques publiques au Québec est un parent pauvre de la société. Ce sont les municipalités qui les gèrent. Il existe une bibliothèque nationale, appelée la Grande Bibliothèque. Il y a des milliers de disques disponibles. À son ouverture il y a quelques années tous les postes d'ordinateurs étaient munis de graveurs. Les administrateurs se sont vite rendu compte que les copies de disques se faisaient par centaines et les graveurs ont été retirés. Le principe est simple. Si un disque est acheté, la Bibliothèque (ou Médiathèque chez vous) en a acquitté toutes les taxes, redevances etc dans le prix d'achat. Une copie se fait sans que taxes ou redevances ne soient perçus. Chaque disque copié c'est un disque acheté en moins. Est-ce légitime de s'en faire une copie perso? Non. Ça fait partie du petit monde de tricherie que chacun se bâtit: travail au noir, infractions au code de la route, petits mensonges au fisc, etc. À chacun de traiter ça selon sa conscience. Mais, dans l'absolu ce n'est pas permis.

Ce que je disais dans le premier paragraphe c'est que l'Etat alloue les ressources selon les besoins. Touc ce qui a trait à la culture fait partie de besoins disons, compressibles. Donc si l'offre de culture diminue (théâtres et orchestres subventionnés, bibliothèques publiques etc) on peut vivre avec. Tandis que les besoins primaires, tels que le logement, l'emploi, la nourriture dépendent d'une économie en bonne santé et d'un système de redistribution équitable. Si on pique des sous (taxes et redevances) pour notre besoin perso de culture, c'est de l'argent qui ne circule pas dans l'économie globale. Infinitésimal à l'échelle individuelle, mais monétairement quantifiable dans le grand ensemble.

Oui, le fonds de pension est l'expression utilisée ici pour désigner les caisses de retraite Smile . C'est un anglicisme, mais ne le dites à personne!
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 16:26

Smile OK, merci pour ces explications.
Et je comprends mieux ton idée de la pyramide de Maslow.

Quant au québecisme, je visais l'expressions piger dans... Jamais entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 17:16

Cocotier a écrit:
Dans ce domaine, je pense qu'il vaut mieux se raccrocher à des principes simples, à savoir que le téléchargement illégal est du vol.

Oui, mais là c'est se raccrocher à un principe simple qui est déjà amplement discutable et peut amplement se discuter. Et considérer que celui qui discute ne fait que s'arranger avec sa conscience n'est pas suffisant : édicter que le téléchargement illégal est du vol est également un arrangement avec sa conscience.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 17:19

Je pressens qu'on va arriver au bout de cette discussion qui était déjà risquée au départ. (si vous avez bien compris, risque de verrouillage élevé)
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 17:31

Xavier a écrit:
Je pressens qu'on va arriver au bout de cette discussion qui était déjà risquée au départ. (si vous avez bien compris, risque de verrouillage élevé)

Je ne cherche pas, moi non plus, à faire l'apologie du téléchargement illégal. Pour le coup, je répondais à Cocotier plus en dérivant sur un principe philosophique : qu'est-ce que le vol, qu'est-ce que l'a conscience (bonne ou mauvaise) et pourquoi une affirmation aussi simple en apparence que : « ceci est du vol » peut être discutée, selon les cas, de conscience ou autre d'ailleurs.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité




Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 18:25

Picrotal a écrit:
Cocotier a écrit:
Dans ce domaine, je pense qu'il vaut mieux se raccrocher à des principes simples, à savoir que le téléchargement illégal est du vol.
Oui, mais là c'est se raccrocher à un principe simple qui est déjà amplement discutable et peut amplement se discuter. Et considérer que celui qui discute ne fait que s'arranger avec sa conscience n'est pas suffisant : édicter que le téléchargement illégal est du vol est également un arrangement avec sa conscience.
On peut en discuter à l'infini. J'ai mis longtemps à me résoudre à ce point de vue car, m'étant beaucoup intéressé à ce sujet par le passé, j'avais observé avec une grande sidérarion l'époque "Napster" et à l'absence prolongée de réplique de l'industrie musicale. Parce qu'il faut tout de même se souvenir que lorsque la justice américaine a fini par fermer ce site, il n'y avait toujours pas d'offre de téléchargement légal 5 ans après !!!. Idem, lorsque l'industrie informatique s'est mise à répandre les graveurs de DVD, il ne fallait pas s'attendre à autre chose que ce qui s'est passé.
Bon, même si certains ne l'ont pas volé, il ne faut pas perdre de vue qu'il y a des artistes qui doivent vivre avec ça. C'est dans ce sens que je ravale ma rancoeur et que j'essaie de me rallier à une position plutôt plan-plan, j'en conviens, mais dictée par le bon sens...
J'aurais pourtant beaucoup de choses à dire sur l'offre de téléchargement légale actuelle mais, finalement, je me contente de ne pas y souscrire. Tout compte fait, c'est le moyen le plus efficace de faire évoluer les choses en tant que consommateur et ça évite les poussées inconsidérées d'adrénaline.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 20:41

Cocotier a écrit:
Picrotal a écrit:
Cocotier a écrit:
Dans ce domaine, je pense qu'il vaut mieux se raccrocher à des principes simples, à savoir que le téléchargement illégal est du vol.
Oui, mais là c'est se raccrocher à un principe simple qui est déjà amplement discutable et peut amplement se discuter. Et considérer que celui qui discute ne fait que s'arranger avec sa conscience n'est pas suffisant : édicter que le téléchargement illégal est du vol est également un arrangement avec sa conscience.
On peut en discuter à l'infini. J'ai mis longtemps à me résoudre à ce point de vue car, m'étant beaucoup intéressé à ce sujet par le passé, j'avais observé avec une grande sidérarion l'époque "Napster" et à l'absence prolongée de réplique de l'industrie musicale. Parce qu'il faut tout de même se souvenir que lorsque la justice américaine a fini par fermer ce site, il n'y avait toujours pas d'offre de téléchargement légal 5 ans après !!!. Idem, lorsque l'industrie informatique s'est mise à répandre les graveurs de DVD, il ne fallait pas s'attendre à autre chose que ce qui s'est passé.
Le manque de réaction de l'industrie de la musique pour offrir du téléchargement légal est, en effet, en partie la cause de l'essor rapide du téléchargement illégal. Rarement des commerçants ont ignoré à ce point la demande de leur clients ! Mais ce n'est pas le seul "acte manqué" de cette industrie. Outre le changement du circuit de distribution et du support, il y a aussi eu un changement de la manière de "consommer" la musique, au moins pour le "non-classique", et les mêmes commerçants n'ont pas su s'y adapter.

Les sociétés gérant les droits ont tout autant tardé à prendre en compte le phénomène. Et lorsqu'elles ont réagi, c'est uniquement dans un sens "répressif", sans se pencher sur d'éventuels nouveaux modes de rémunération des artistes.

Le téléchargement illégal est accusé de tous les maux touchant l'industrie du disque. Mais est-il vraiment la seule cause ? J'ai des doutes ! Et pour ce qui est du manque à gagner, que l'industrie du disque estime sur base de l'estimation de la totalité des téléchargements illégaux, je n'ai aucun doute : il est faux ! Non seulement, certaines personnes téléchargent illégalement avant achat, afin de se faire une idée du "produit", mais, en outre, ce que les gens téléchargent, ils ne l'achèteraient pas nécessairement si seuls des moyens légaux étaient disponibles, d'une part parce que leur budget est limité, d'autre part parce qu'ils seraient sans doute plus exigeants sur la qualité de ce qu'ils achètent que sur ce qu'ils prennent sans payer.

Mais s'il y a une chose qui me choque particulièrement dans les réactions de beaucoup "maisons de disques" et de sociétés de droits d'auteur, c'est leur tendance quasiment maladive de considérer que tout le monde est forcément coupable, au point de peser sur le législateur pour faire voter des lois renversant la charge de la preuve : ce n'est plus le plaignant qui doit prouver le délit, mais l'accusé qui doit prouver son innocence ! Même en tant qu'auteur, même si des sommes importantes sont en jeu, je refuse catégoriquement d'avaliser pareilles pratiques !
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 21:59

Killgore a écrit:
Le téléchargement illégal est accusé de tous les maux touchant l'industrie du disque. Mais est-il vraiment la seule cause ? J'ai des doutes ! Et pour ce qui est du manque à gagner, que l'industrie du disque estime sur base de l'estimation de la totalité des téléchargements illégaux, je n'ai aucun doute : il est faux ! Non seulement, certaines personnes téléchargent illégalement avant achat, afin de se faire une idée du "produit", mais, en outre, ce que les gens téléchargent, ils ne l'achèteraient pas nécessairement si seuls des moyens légaux étaient disponibles, d'une part parce que leur budget est limité, d'autre part parce qu'ils seraient sans doute plus exigeants sur la qualité de ce qu'ils achètent que sur ce qu'ils prennent sans payer.

Grand Killgore a parlé avec sagesse. Téléchargement illégal et conscience morale Chef-indien
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale EmptyMer 27 Fév 2013 - 22:26

On est quand même à deux doigts de l'apologie du téléchargement illégal.

J'ai permis la discussion, mais j'estime qu'il est inutile d'aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Téléchargement illégal et conscience morale Empty
MessageSujet: Re: Téléchargement illégal et conscience morale   Téléchargement illégal et conscience morale Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Téléchargement illégal et conscience morale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PP] Monteverdi – Selva morale – Christie
» Téléchargement
» Téléchargement de Jaky ;o)
» Comment graver un cd ? et le MP3?
» Sur la diffusion des enregistrements libres de droit, etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: