Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

 

 Grand Théâtre de Genève, 2013-2014

Aller en bas 
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptySam 27 Avr 2013 - 23:03

Je vous laisse découvrir la nouvelle saison qui vient d'être annoncée.
http://www.geneveopera.com/home
Outre les opéras 7 en production scénique et une version de concert, 5 récitals "courants" (tout est relatif : Isokoski, Nucci, Furlanetto, Brownlee, Antonacci quand même Wink) et un concert exceptionnel de Kaufmann.
Juste pour déchaîner les passions : Sigurd de Reyer en concert, sous la direction de F. Chaslin, avec Antonacci, Marie-Ange Todorovitch et Nicolas Courjal affraid !



Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptySam 27 Avr 2013 - 23:05

Andrea Carè est intéressant aussi, une voix pas trop italienne et un bon français. On n'a pas le nom de Hagen en revanche, et j'y aurais bien vu Courjal, plutôt que pour les minuscules couplets du Barde.

Maintenant, comme Hagen n'est pas annoncé, il se peut éventuellement qu'il reprenne la tradition (discutable mais commode) de chanter les deux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 15:13

DavidLeMarrec a écrit:
Andrea Carè est intéressant aussi, une voix pas trop italienne et un bon français. On n'a pas le nom de Hagen en revanche, et j'y aurais bien vu Courjal, plutôt que pour les minuscules couplets du Barde.

Maintenant, comme Hagen n'est pas annoncé, il se peut éventuellement qu'il reprenne la tradition (discutable mais commode) de chanter les deux.

Oh moi, tu sais ! Courjal, il peut chanter ce qu'il veut, j'accours bounce.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 21:30

Moi ça m'embête en termes de dates, mais sinon j'y serai accouru (quoique ce sera très coupé).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 21:34

Guillaume a écrit:
Moi ça m'embête en termes de dates, mais sinon j'y serai accouru (quoique ce sera très coupé).

A cause de la durée indiquée? Je ne me fierai pas trop à la durée indiquée pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 21:40

Oui, certes, mais il n'y aura pas un écart d'une heure par rapport à cette durée, en principe. Or l'oeuvre fait précisément 3h30 à 4h00, et la version Rosenthal, sous les 3 heures, est très lourdement coupée, comme toutes les versions existantes (cf David).

Ils auraient pu mettre ça un samedi, ç'aurait été gérable pour moi, mais un dimanche à 19h30 à Genève, impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 21:59

Oh tu sais, on ne sait jamais... parce que monter une oeuvre si rare en version de concert pour la couper... bof bof quand même...

Mince, j'avais pas vu les dates Confused Confused Moyen pratique en effet parce que ça oblige à passer la nuit là-bas à priori... zut!!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 22:24

Polyeucte a écrit:
Oh tu sais, on ne sait jamais... parce que monter une oeuvre si rare en version de concert pour la couper... bof bof quand même...
Sigurd n'a jamais été donné en intégralité au vingtième siècle, je crois. Il est même possible que les parties coupées l'aient été très tôt, pendant la première série de représentations peut-être. Et sans doute rapidement après.

Il est très possible que le matériel d'orchestre complet n'existe plus (les souris sont paraît-il assez actives dans les greniers de Choudens !).


Citation :
Mince, j'avais pas vu les dates Confused Confused Moyen pratique en effet parce que ça oblige à passer la nuit là-bas à priori... zut!!
Ces Suisses qui se croient le centre du monde... carton rouge

(Et je me suis laissé dire que les hôtels à Genève...)


De toute façon, si vous attendez que Sigurd soit présenté en version intégrale pour aller l'entendre, soyez tranquilles, ça n'arrivera pas. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 22:50

Ah non, mais moi, même coupé, ça ne me posait pas trop de soucis... mais bon, les dates Confused Confused
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 22:53

On leur a pris leur secret bancaire, ils gardent notre musique pour eux. Normal.

[/troll xéno-baveux]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 22:54

DavidLeMarrec a écrit:
On leur a pris leur secret bancaire, ils gardent notre musique pour eux. Normal.

[/troll xéno-baveux]

De toute façon, ils vont bien retransmettre ça à la radio... donc on peut espérer... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 22:56

On pourrait faire un échange : on leur donne Nicolas Joël, et ils nous donnent Sigurd. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 23:02

Je pensais pas que ça déclencherait l'enthousiasme. C'est vraiment bien Sigurd? J'ai jamais entendu parler...

Moi cette saison m'a un peu déçu... bon le Ring c'est pas tous les ans par ici donc je vais pas faire la fine bouche.

En plus il y aura un festival Wagner qui présentera pas mal de trucs cool à l'automne (dont le Vaisseau Fantôme)...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 23:15

Guillaume : Mais bien sûr. Quitte à faire un marché de dupes, pourquoi ne pas livrer des bombes sur Genève tandis qu'ils nous remettent leur argent ? hehe


Swarm a écrit:
Je pensais pas que ça déclencherait l'enthousiasme. C'est vraiment bien Sigurd? J'ai jamais entendu parler...
Parce que tu ne nous lis pas assez.

Tout dépend ce que tu as envie d'entendre, mais si tu aimes le grand opéra à la française, les français wagnérisants, la post-meyerbeero-berliozo-wagnérification, tu devrais tomber en extase.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 23:28

OK... Ben je m'en vais essayer d'écouter ça...

À part ça je trouve pas grand chose sur Sigurd dans le forum, la fonction recherche est semble-t-il pas optimale... si quelqu'un peut m'orienter vers le sujet...

EDIT : Ca y est j'ai trouvé le sujet sur Reyer...


Dernière édition par Swarm le Lun 29 Avr 2013 - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 29 Avr 2013 - 23:30

Swarm a écrit:
OK... Ben je m'en vais essayer d'écouter ça...
Bon courage ! hehe

Un seul disque, et épuisé depuis longtemps.

Mais si tu es gentil, le Petit Jésus t'aidera peut-être.


Citation :
À part ça je trouve pas grand chose sur Sigurd dans le forum, la fonction recherche est semble-t-il pas optimale... si quelqu'un peut m'orienter vers le sujet...
https://classik.forumactif.com/t3539-ernest-reyer-1823-1909
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyMar 30 Avr 2013 - 0:07

Swarm a écrit:
(dont le Vaisseau Fantôme)...

Justement, a priori, ça m'emballe pas tellement. On en a beaucoup parlé et le soufflé peine à décoller, pour moi (la distribution, l'orchestre).
A voir... si je n'ai rien d'autre au même moment Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 2661413304 !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyMar 7 Mai 2013 - 14:15

Cette appréciation sur le blog du "Wanderer" (dont je ne connais toujours pas l'identité, même si ça ne m'empêche pas de dormir) : "Au total, une saison qui montre qu'un théâtre qui ne compte pas parmi les tout premiers européens [...]".
http://wanderer.blog.lemonde.fr/?s=gen%C3%A8ve
Malgré une saison 2011-2012 un peu ternasse à mon goût (j'avoue, je n'ai pas beaucoup fréquenté, non plus, les bords du Léman cette saison, exception faite de Samson et du Rheingold), j'ai du mal à partager cet avis très/trop tranché. Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyMar 23 Juil 2013 - 14:51

Une chose est sûre : la saison motive.
En abonnement : uniquement des places isolées pour Sigurd, donc pas possible d'être 2 côte à côte.
Pour Walküre et pour La Wally (Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 2661413304), uniquement la possibilité d'avoir une place et un strapontin.
Et carrément plus rien pour les Nozze dans ma catégorie et sur les trois dates demandées ; je saurai m'en passer !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyLun 30 Sep 2013 - 15:32

DavidLeMarrec a écrit:
Andrea Carè est intéressant aussi, une voix pas trop italienne et un bon français. On n'a pas le nom de Hagen en revanche, et j'y aurais bien vu Courjal, plutôt que pour les minuscules couplets du Barde.

Maintenant, comme Hagen n'est pas annoncé, il se peut éventuellement qu'il reprenne la tradition (discutable mais commode) de chanter les deux.
Eh non Sad !
Hagen, ce sera Tijl Faveyts ; et... je ne peux pas en dire plus. Il semble qu'il s'agisse d'un membre de la troupe de l'opéra d'Essen (St Gall et Gand, auparavant). Pas vraiment de grands premiers rôles jusqu'à maintenant (Daland, Sarastro) ; ce qui ne veut pas dire grand chose. Son répertoire ici : http://www.faveyts.info/fr/fr_repertoire/ en espérant que le français sera potable (surtitrage au Victoria Hall ?).
La distribution complète ici : http://www.geneveopera.ch/production_80 .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyMar 1 Oct 2013 - 1:33

Oui, j'ai vu ça il y a quelques jours.

Sinon, après avoir plus abondamment écouté Andrea Carè ces dernières semaines, je suis un peu plus dubitatif sur le français aussi bien que sur le style. Mais après tout, si on voit Sigurd comme un avatar de Siegfried(-de-Wagner), la grâce n'est pas une qualité indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyMer 9 Oct 2013 - 10:14

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
A Genève, ce soir, pour Sigurd Wink!
Sad Tu nous diras ce qu'il en est?? Smile
Pour commencer, un papier publié sur Forumopera : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5667&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54 .
Moi, je dois dire que j'ai été très déçu ; énervé même. Pas par l'oeuvre en soi (fort belle et très loin du topos du "Wagner français" ; il y a du Berlioz, du bon Gounod, là-dedans), sans doute un peu par le plateau et certainement par les conditions d'écoute, pénibles.
D'abord la partition est extrêmement coupée ; des numéros entiers, évidemment (si j'ose dire) mais le charcutage porte sur la chair même des morceaux (un lambeau par-ci, une strophe par-là, cf. Brünhilde au IV). J'étais plus ou moins dans une diagonale qui permettait de voir par-dessus l'épaule du chef et l'état de son conducteur était éloquent. 1er grief, pour moi.
Le second n'est pas moindre, il porte sur l'acoustique de la salle. Très propice aux récitals (j'y ai entendu Caballe, Harteros et Petibon avec son "consort" de Nouveau monde, d'une définition frisant l'absolu), elle dessert à mon goût Sigurd. Qu'ai-je entendu ? Un gros ronronnement (6 contrebasses, 7 violoncelles) mais peu de couleurs ; et quelle déception quand je voyais s'évertuer les pupitres de bois sans les entendre. J'ajoute une sensation de saturation sonore (la galerie qui vibre dès lors que les percussions s'ajoutent aux cuivres), des choeurs superbes mais, là aussi (et ce n'est pas un reproche, juste un constat), très présents, très dramatiques (mort de Sigurd) mais douloureux à l'écoute. Bref, pour moi, une salle très mal choisie pour une oeuvre où les plans devraient s'étager, les nuances se développer naturellement et pas se superposer, s'amalgamer en une espèce d'unité sur-homogénéisée. Pourquoi ne pas avoir prévu deux séances dans la salle du Grand Théâtre plutôt que trois au Victoria Hall ? Pour donner une impression de remplissage (salle par ailleurs loins d'être complète ; j'ajoute beaucoup de défections à l'entracte) ?
Troisième grief : je n'ai pas compris un traître mot de ce qui se chantait. Même chez Antonacci qui est une forme de mètre-étalon en la matière (chez qui même, parfois, on aimerait plus de mystère quand la diction éblouissante confine à la crudité) ; et c'est tout dire !
Si Chaslin dirige large et parfois tendre, s'il tient la bride à son orchestre et flatte de beaux épisodes lyriques (le choeur à bouche fermée avant le réveil de Brünhilde), l'acoustique noie les chanteurs dans les nappes épaisses d'un tissu sonore qui ne leur laisse guère de chance. Courjal s'en sort ; et s'en sort même tellement bien qu'au lieu du Barde, on aurait aimé que lui fût confié Hagen. Lequel Hagen (Tijl Faveyts) ploie souvent et n'émerge que par son bel aigu (beau mais très clair). Le couple Hilda/Uta (Anne Sophie Duprels et Marie-Ange Todorovitch ; la première qui n'est pas sans évoquer Alexia Cousin dans une tessiture assez crucifiante) assume assez crânement sa partie tout en peinant à émerger du flot déchaîné du I (et quand on sait le volume de Todorovitch, on comprend l'aberration d'avoir retenu cette salle-ci pour cette oeuvre-là). Carè a un beau medium ; mais, lui aussi, dans ces conditions est poussé bien au-delà de ses moyens naturels ce qui le prive de lumière, de séduction et, même, le met en difficulté dès lors que le haut de la tessiture est sollicité. Poésie minimale, alors ; il s'agit d'abord de survivre.
Ailleurs, sans aucun doute, Antonacci aurait fait une belle Brünhilde, malgré le souvenir de Crespin, de Lubin, etc. Mais dès son entrée, elle sent l'effort (physiquement, c'est sensible quand on l'a vue/entendue par ailleurs) ; se fait entendre mais pas assez, manque d'un peu d'opulence, de chair ; bouscule ses registres, soignant tout ce qu'elle peut (là où elle le peut et quand elle le peut) mais, de là où j'étais, il ne m'a pas semblé que ça suffisait à créer un vrai personnage en relief, avec son épaisseur psychologique, etc. Seulement et véritablement audible, même. Ce que la chanteuse réussit toujours, qu'on soit séduit ou non par son timbre.
J'ai vraiment beaucoup de mal à être objectif et à dépasser ce sentiment de bouillie sonore ; de gâchis, donc !
Diffusion prévue sur RSR Espace 2 le 16/11 à 20 h ; j'écouterai pour voir si la mise en perspective, même abusive comme cela peut parfois s'observer (et je l'espère là, pour le coup) suffira à redonner aux voix la place, la présence qui leur a été volée.
Agaçant Mad ; mais j'imagine que c'est perceptible Embarassed !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyMer 9 Oct 2013 - 23:44

Mince... Confused Je reviendrais plus en détails... là il se fait un peu tard!
Mais merci pour le retour en tout cas! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyJeu 10 Oct 2013 - 10:35

Après relecture on sent vraiment quel gâchis ça aura été ce Sigurd... double par la qualité acoustique du lieu et pour l'état de la partition...
Quand on fait des concerts comme ça, on peut au moins espérer donner des versions complètes, sans le poids de la mise en scène qui des fois demande un peu de coupures pour faire avancer ou souligner un propos.

Question distribution, si l'acoustique n'était pas bonne (avec si j'ai bien compris une grosse mise en avant des basses des cordes!), ça ne m'étonne pas que les chanteurs soient à la peine! La partition est déjà assez inhumaine pour trois rôles (Brünnhilde, Hilda et Sigurd!) mais si en plus ils doivent lutter pour se faire entendre, les pauvres!

Moi qui avait été tenté d'y aller faire un tour, je suis plutôt refroidis... Je tenterai quand même d'écouter et d'enregistrer ce Sigurd, mais je ne suis pas aussi motivé que je ne l'étais a priori...


Merci pour ce retour en tout cas! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyJeu 10 Oct 2013 - 11:11

Polyeucte a écrit:
Je tenterai quand même d'écouter et d'enregistrer ce Sigurd, mais je ne suis pas aussi motivé que je ne l'étais a priori...
Il faut ; même si tu sais les réserves que j'ai quant aux captations. J'espère que ça permettra de restituer la balance juste entre voix et orchestre quitte à surexposer les voix comme c'est souvent le cas (ici : des micros suspendus au-dessus de l'orchestre et du choeur, type "ORTF" pour les salles réverbérantes et ça sera pas du luxe ; et des micros qui m'ont semblé être des micros d'ambiance, sur pied au niveau des pupitres des chanteurs).
Moi je persiste à compter dessus ; en dépit de l'état de la partition (tout en comprenant parfaitement ton aspiration bien légitime à une partition complète, je veux préciser que les coupures étaient "intelligemment" faites ; pas de sentiment de rupture/collage, à cet égard) et parce que j'ai vraiment envie d'entendre la distribution (ACA, évidemment).
En revanche, j'aurais été curieux de savoir si le placement avait une incidence sur la percpetion des rapports de masses, des voix et du texte (c'était mon 4e placement différent dans la salle où j'ai dû être à peu près à tous les niveaux) ; quelqu'un d'autre y était ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyJeu 10 Oct 2013 - 11:39

bAlexb a écrit:
Il faut ; même si tu sais les réserves que j'ai quant aux captations. J'espère que ça permettra de restituer la balance juste entre voix et orchestre quitte à surexposer les voix comme c'est souvent le cas (ici : des micros suspendus au-dessus de l'orchestre et du choeur, type "ORTF" pour les salles réverbérantes et ça sera pas du luxe ; et des micros qui m'ont semblé être des micros d'ambiance, sur pied au niveau des pupitres des chanteurs).
Moi je persiste à compter dessus ; en dépit de l'état de la partition (tout en comprenant parfaitement ton aspiration bien légitime à une partition complète, je veux préciser que les coupures étaient "intelligemment" faites ; pas de sentiment de rupture/collage, à cet égard) et parce que j'ai vraiment envie d'entendre la distribution (ACA, évidemment).
Oui, j'imagine que la captation peut recréer un peu plus d'équilibre... après ça peut aussi sur-exposer l'effort fait par les chanteurs
Mais de toute façon, c'est obligé que j'écoute ça... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyJeu 10 Oct 2013 - 11:44

Polyeucte a écrit:
Mais de toute façon, c'est obligé que j'écoute ça... Laughing
Je connaissais très très mal l'oeuvre (mais un consommateur de vieilles cires ne peut pas ne pas connaître Caron, Chenal, Vezzani, etc.) et oui, sans doute, cet énervement, cette sensation de prodigieux gâchis vienent justement de la richesse d'atmosphère(s) que j'ai devinée(s) au milieu de ces digues rompues !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyJeu 10 Oct 2013 - 11:48

bAlexb a écrit:
Je connaissais très très mal l'oeuvre (mais un consommateur de vieilles cires ne peut pas ne pas connaître Caron, Chenal, Vezzani, etc.) et oui, sans doute, cet énervement, cette sensation de prodigieux gâchis vienent justement de la richesse d'atmosphère(s) que j'ai devinée(s) au milieu de ces digues rompues !
Oh je suis loin de la connaître parfaitement, mais la fréquentation de la vieille version Rosenthal (avec un orchestre absent ou presque Rolling Eyes) et celle donnée à Montpellier il y a des années (Chris Merritt (Sigurd), Michèle Lagrange (Hilda), Valérie Millot (Brunehild), Monte Pederson (Gunther), Hélène Jossoud (Uta), Marcel Vanaud (High Priest), Alain Vernhes (Hagen), Wojtek Smilek (Barde), conducted by Günter Neuhold)...
Mais j'espérais tellement une version complète... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyVen 29 Nov 2013 - 13:06

Quel gâchis quand même ce Sigurd... parce que les rôles principaux sont finalement très bien tenus... et il ne nous manque en fait qu'une bonne acoustique et une partition complète!

Ecoute de l'enregistrement radio uniquement...

Parce que même si ils ne sont pas parfaits, l'ensemble des barytons et des basses sont bons, avec une diction pas trop mauvaise et un certain charisme, et surtout parce que les 4 rôles principaux sont très très biens tenus!

En Uta, Marie-Ange Todorovitch ne peut rivaliser avec Denise Scharley bien sûr, mais ce qu'elle propose possède l'étrangeté de cette mère qui convient très bien. La voix sonne très bien et est particulièrement bien conduite je trouve pour cette fois (les registres sont plutôt soudés, pas de poitrinage excessifs... c'est bien!).
Mais surtout, l'Hilda de Anne Sophie Duprels impressionne par l'implication dans le rôle, le beauté du chant qui résiste à toutes les embuches de la partition, la beauté du timbre... Impressionnant!
Et puis la Brunehilde d'Anna Caterina Antonacci... la diction n'est pas aussi claire qu'à l'habitude, mais dès les premiers mots, elle sait se draper dans cette dignité qui lui va si bien, moins guerrière que déesse tragique... La voix est belle, facile là aussi malgré le rôle... et ce charisme...
Enfin le héros... J'ai été plutôt surpris en bien par ce que fait Andrea Carè : la voix est belle, il ne cherche pas à forcer... ça nous change de Chauvet qui trompette et Merritt qui n'a pas le plus beau timbre du monde... Ici, tout est rond, soyeux et large... par moments, j'avais l'impression d'entendre Cura par l'allègement d'une voix plutôt sombre à la base... Vraiment très beau ce qu'il a fait!

Le chef dirige avec intelligence un orchestre plutôt volumineux et sombre... sans lourdeur mais malheureusement donc avec énormément de coupures... On a même pas les envoyés d'Attila Sad (ou alors je les ai loupés... Embarassed)


La prise de son est assez étrange... et doit refléter ce que disait bAlexb : les harmoniques graves sonnent beaucoup trop et du coup l'orchestre devient un espèce de gros truc sombre... et rarement on trouve les détails qui devraient accompagner cette masse impressionnante...

Donc voilà... Une distribution qui se tient bien, un chef plutôt à son affaire... mais une partition trop coupée!!

Allo? Le Palazzeto Bru Zane? ça vous dirait d'enregistrer Sigurd en entier un jour? Very Happy
(ben quoi, on peut toujours rêver non??)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyJeu 3 Avr 2014 - 9:50

Nabucco à Genève : un cas d'école ?
Distribution à géométrie variable ; beaucoup de changements par rapport au cast initial (arrivée de Lucio Gallo, notamment) mais ce semble être devenu la règle à Genève (voir la valse hésitation des Violetta la saison passée ou l'hécatombe de la Wally de la fin de saison  Sad ).
Mise en scène sans intérêt de Roland Aeschlimann ; ni décorative, ni théâtrale. Quelques gadgets (ça explose parfois, un mur s'ouvre, quelques projections) et après ? Après : rien. J'espérais pas mal après son Parsifal très tenu et visuellement saisissant (tout ce qui entourait Amfortas). Déception.
Orchestre bruyant sous la baguette de John Fiore. Ça sonne ; trop, à mon avis/goût. Geste (dans tous les sens du terme) caricatural(e), beaucoup de cuivres mais, paradoxalement, peu de sang/chair et un plateau pas toujours idéalement suivi/encadré. Les équilibres fosse/plateau ne fonctionnement pas nécessairement (faire du son est la seule échappatoire), d'abord ; et...
... Et surtout, le Verdi cru 1842 n'y est pas. La faute au chef, en partie ; la faute aussi, sans doute, à une distribution internationale dans le pire sens du terme.
Emerge de la tête, des épaules et du coeur/choeur (toujours bon à Genève) Scandiuzzi : vraie présence, vrai art et chant puissant malgré un timbre détramé/délavé.
Burdenko en Nabucco n'est pas inintéressant. Lui aussi à la présence, l'autorité ; le timbre n'est pas sans séduction, la projection est satisfaisante et si la palette dynamique reste assez générique (entre mf et f), au moins le chanteur est-il consciencieux. A suivre, sans doute, la maturation aidant.
Grand mystère pour moi : Elisabeth Blancke-Biggs en Abigaille (Violetta et Tosca au MET, entre autres). J'espérais Csilla Boross du cast A : dé-cep-tion ! Mystère, donc ; énigme. Jamais entendu ça. Les moyens sont énormes mais je ne sais pas dire s'il s'agit d'un gros mezzo, d'un soprano dramatique : le grave est sulfureux et roule comme le tonnerre, rouge et écrasé, puissant alors que l'aigu se réduit, s'étiole mais tient malgré tout quand bien même le ressac de l'instrument tire son centre de gravité vers le bas. Mais le chant ! Le chant lui-même... C'est un saccage et je ne trouve/veux pas trouver de qualificatif. Pas un trait qui ne soit savonné ; l'entrée est d'un goût innommable, le final du I relève du Grand-Guignol (faire le plus de bruit possible à l'avant-scène au risque de déséquilibrer l'architecture de l'ensemble ; là réside le problème, à mon sens, avec la fosse), le personnage n'existe que par ses disparités de registre, la scène du II est calamiteuse (et d'autant plus que quand la cantilène arrive un bref legato apparaissant comme une trouée de lumière témoigne que la chanteuse PEUT tenir/ployer son immense instrument). Tout est à l'avenant ; je ne comprends pas. Et à l'applaudimètre (Abigaille est pourtant un rôle qui paye comptant), c'est Zaccaria qui emporte la palme (du martyre, compte tenu de l'ensemble).
Regrets !

EDIT : Blancke-Biggs est bien représentée sur YT dans tout ou partie de son répertoire (qui balaie large, des Italiens à Salome). Ici une Abigaille captée en Turquie : /watch?v=YxyilVDMaOE ou à Santiago du Chili : /watch?v=RFyMu6PYYJU. Vous la connaissiez, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 EmptyMer 14 Mai 2014 - 7:56

Aléas dont il avait déjà été question ; la Wally n'aura pas tout à fait la saveur qu'on attendait/espérait : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6515&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36 .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève, 2013-2014   Grand Théâtre de Genève, 2013-2014 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Théâtre de Genève, 2013-2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: