Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014

Aller en bas 
+12
JiCé
calbo
WoO
Polyeucte
Cololi
Resigned
Xavier
Guillaume
DavidLeMarrec
fgero
Michel Desrousseaux
MHNUYM
16 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Syrinx
Néophyte
Syrinx


Nombre de messages : 6
Localisation : Montigny-sur-Loing
Date d'inscription : 18/02/2014

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 16:24

Xavier a écrit:
[Ah non: c'est lui qui lui propose et insiste pour ce rendez-vous!]

Erreur de ma part : ce n'est pas à ce passage que je pensais pour évoquer l'ambiguité de Mélisande mais à celui où Pelléas lui demande de lui tendre sa main "Je ne te donne pas la main si tu pars... Donne, donne, donne... Tu ne partiras pas ?... J'attendrai, j'attendrai..."

Tu ne trouves pas qu'elle est ambigue au moment de la fermeture des portes par exemple ? Je crois que c'est même une caractéristique de l'oeuvre de Maeterlinck : chaque personnage est tour à tour déplaisant, attachant, inquiétant...
Je me souviens d'avoir écouté sur France-Musique un commentaire évoquant parmi les sources possibles d'inspiration de Maeterlinck des ouvrages anciens dans lesquels les sorcières naissent le dimanche à midi (malheureusement, j'étais au volant et je n'ai pas pu noter les références).
Mais il s'agit plus de littérature et de psychologie des personnages que de musique et je dérive vers le hors-sujet !

A propos de 1er degré, oui, c'est vrai que j'aime bien que la mise en scène reste près de la lettre du texte. La mise en scène de l'opéra comique ne m'a pas du tout dérangée, elle reste très fidèle à l'esprit de l'oeuvre, mais elle ne m'a pas totalement ravie (en revanche, une Mélisande chauve comme dans la mise en scène de Pierre Audi... je crois que cela m'aurait gâché la soirée, excusez-moi de mon peu de sens d'abstraction. Un peu comme la mise en scène de Tcherniakov pour les Dialogues des Carmélites : il y a tout de même des libertés qui virent à la trahison...)

Xavier a écrit:
[Il ne faut pas attendre que du 1er degré: dans la scène de la tour, c'est montré comme un jeu entre eux, tout simplement.
Comme si c'était "et si on disait que tu étais en haut d'une tour et que tes cheveux descendaient jusqu'à moi"...
Tu imagines bien que le metteur en scène a fait ça volontairement, pas pour faire du non-sens ridicule!]


Bien sûr, je ne suis pas primaire à ce point !  Evil or Very Mad 
Mais tu imagines bien que si Maeterlinck a placé Mélisande dans une tour et lui a décrit des cheveux très très longs, il a fait ça volontairement...Rolling Eyes   

Bon. On ne va pas se fâcher pour cela mains   
Mais Golaud qui attrape les têtes de Pelléas et de Mélisande pour les faire s'embrasser, avoue que, même si cela ne te dérange pas, c'est une interprétation qui s'éloigne de l'oeuvre et en infléchit le sens.

En tous cas, j'avoue, moi, que c'était un excellent moment et que je l'aurais manqué sans vos commentaires !
Merci aussi pour la suggestion du DVD de Boulez (c'est peut-être la version que j'avais entendue au Châtelet).
J'ai trouvé sur ce forum une mine d'informations sur des oeuvres plus ou moins connues et leurs interprétations.

PS : je n'arrive pas à faire apparaitre correctement les citations  Embarassed (si vous avez un conseil... simple !)
PPS : y a-t-il une discussion ouverte sur "l'histoire du soldat" ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 16:53

Je ne suis pas du tout un partisan de la pure littéralité (même si, dans le cas de Pelléas, l'œuvre est suffisamment riche d'implicite pour ne pas la forcer), mais j'ai aussi été frustré par les deux moments que mentionne Syrinx :
=> on est au théâtre, je ne vois pas l'intérêt de faire se tenir les deux personnages immobiles l'un à côté de l'autre pendant un tableau entier (III,1) ; le côté jeu d'enfants, je me l'étais figuré aussi, mais franchement, ça ne se voit pas sur scène...
=> l'intervention de Golaud va contre la musique (qui poursuit sur le même ton lyrique à ce moment-là), contre le sens du texte (et puis pourquoi, ce n'est pas cohérent...), et brise la poésie de ce moment, qui est l'acmé dramatique de la pièce.

Le reste ne m'a pas vraiment gêné (je me serais bien passé de la temporalité trop précise de la couveuse tout de même), mais ces deux détails étaient clairement ratés, de mon point de vue.


Syrinx a écrit:
Je me souviens d'avoir écouté sur France-Musique un commentaire évoquant parmi les sources possibles d'inspiration de Maeterlinck des ouvrages anciens dans lesquels les sorcières naissent le dimanche à midi (malheureusement, j'étais au volant et je n'ai pas pu noter les références).
Bien sûr ! Mélisande, jeune fille qui enchante tout le monde, apparaît près d'une source (Ondine), est occupée le dimanche (Mélusine, la paronomase n'est pas anodine) et peigne ses longs cheveux (Lorelei). Elle cache également ses origines, autre aspect de la légende de Mélusine.


Citation :
PS : je n'arrive pas à faire apparaitre correctement les citations  Embarassed (si vous avez un conseil... simple !)

Si tu cliques sur le bouton « citer » en haut à droit du message, elles apparaissent automatiquement.
Elles se présentent comme ceci, avec le contenu de la citation entre les balises.

[ quote="Xavier"]Blablabliblablablo.[ /quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 16:56

Syrinx a écrit:

Tu ne trouves pas qu'elle est ambigue au moment de la fermeture des portes par exemple ? Je crois que c'est même une caractéristique de l'oeuvre de Maeterlinck : chaque personnage est tour à tour déplaisant, attachant, inquiétant...

Evidemment qu'elle est ambigüe, c'est bien pour ça qu'il y a plusieurs façons de mettre en scène cette oeuvre.  Smile 

Citation :
Bien sûr, je ne suis pas primaire à ce point !  Evil or Very Mad
Mais tu imagines bien que si Maeterlinck a placé Mélisande dans une tour et lui a décrit des cheveux très très longs, il a fait ça volontairement...Rolling Eyes  

Ca ne veut pas dire qu'on est obligé de le montrer de façon littérale dans la mise en scène.
Sinon toutes les mises en scène vont finir par être identiques.
Un metteur en scène est aussi là pour montrer le texte sous un angle ou un autre.

Citation :
Bon. On ne va pas se fâcher pour cela mains 
Mais Golaud qui attrape les têtes de Pelléas et de Mélisande pour les faire s'embrasser, avoue que, même si cela ne te dérange pas, c'est une interprétation qui s'éloigne de l'oeuvre et en infléchit le sens.

C'est une interprétation, oui... ce truc-là ne me plaît pas particulièrement d'ailleurs.
Mais ce n'est pas ce que j'appelle une trahison.

Tu vas souvent à l'opéra? Ou bien tu en regardes beaucoup en DVD?
En général on s'habitue à ce que tout ne soit pas littéral, et même on finit par en comprendre l'intérêt et à rechercher cela.
Il y a la mise en scène de Bechtolf dans la version DVD dirigée par Welser-Most, ça en dérange beaucoup, c'est une mise en scène très très étrange... eh bien je trouve que cela fonctionne à merveille et que cela éclaire l'oeuvre sous un jour nouveau, ça approfondit certains côtés des personnages, leurs rapports...

Citation :
PS : je n'arrive pas à faire apparaitre correctement les citations  Embarassed (si vous avez un conseil... simple !)

Tu sélectionnes le texte à citer avant d'appuyer sur le bouton Citer.
Il faut que le texte soit à l'intérieur des deux balises nommées "quote" et "/quote".
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 17:10

Xavier a écrit:
Sinon toutes les mises en scène vont finir par être identiques.
On pourrait dire exactement la même chose de la musique : il faut bien changer les indications du compositeur ou les notes, sinon toutes les interprétations finissent par se ressembler.

Et, soudain, je sens que tu n'es plus d'accord. Mr. Green

Pourtant, l'analogie est assez solide : si on va à rebours de ce qui est écrit, on fait violence au texte.

Personnellement, en littérature comme en musique, ça ne me dérange pas du tout, si le résultat est cohérent (et précisément, c'est ce qui m'a gêné dans ces deux détails, qui cadraient mal avec le reste).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 17:52

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Sinon toutes les mises en scène vont finir par être identiques.
On pourrait dire exactement la même chose de la musique : il faut bien changer les indications du compositeur ou les notes, sinon toutes les interprétations finissent par se ressembler.

Et, soudain, je sens que tu n'es plus d'accord. Mr. Green

Pourtant, l'analogie est assez solide : si on va à rebours de ce qui est écrit, on fait violence au texte.

Sauf que là le texte n'est pas changé, c'est une interprétation au niveau de la mise en scène, tout comme le pianiste ou le chanteur interprète la partition différemment d'un autre musicien, sans en changer pourtant le rythme ni les notes.
Aucun metteur en scène ne respecte les didascalies à la lettre.
Ensuite, dire ce qui fait "violence au texte" ou pas reste complètement subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 19:20

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne suis pas du tout un partisan de la pure littéralité

(ceci dit, tu fais bien de le préciser, je pourrais presque me dire que si j'avais dit du mal de la mise en scène de Braunschweig et défendu les mises en scène littérales, tu aurais défendu bec et ongle la position inverse par pur esprit de contradiction  Mr.Red )


Dernière édition par Xavier le Mar 25 Fév 2014 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syrinx
Néophyte
Syrinx


Nombre de messages : 6
Localisation : Montigny-sur-Loing
Date d'inscription : 18/02/2014

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 20:13

Xavier a écrit:
Tu vas souvent à l'opéra? Ou bien tu en regardes beaucoup en DVD?
En général on s'habitue à ce que tout ne soit pas littéral, et même on finit par en comprendre l'intérêt et à rechercher cela

Non, c'est vrai, je ne suis pas un pilier d'opéra. J'ai plus de temps actuellement et j'envisage d'y aller plus souvent. J'attends beaucoup de ce genre de sortie et si le résultat n'est pas à la hauteur, la déception est décuplée. Mais qui ne tente rien n'a rien...
En plus j'ai un faible pour des oeuvres "mystiques" ou liées à la littérature. ça ne facilite peut-être pas la tolérance pour les mises en scène "excentriques".
Je vais faire preuve d'ouverture d'esprit et chercher la mise en scène de Bechtolf, mais à condition de la trouver en biblio (j'ai lu certains commentaires qui me font craindre quelques agacements).

Citation :
Aucun metteur en scène ne respecte les didascalies à la lettre
Suite à ces échanges d'opinion, j'ai repris le livret et effectivement, il y a très peu d'indications. Pour reprendre l'exemple de David, c'est tout de même très analogue à une partition : sans parler de garder les notes, ce qui va de soi comme de chanter les paroles, plusieurs mouvements et nuances sont possibles. Mais il y a un moment ou un ralenti devient trop lent et une nuance, trop exagérée. Après, comment quantifier la limite, à partir de quel moment y a-t-il trahison ou incohérence...
Citation :
Ensuite, dire ce qui fait "violence au texte" ou pas reste complètement subjectif
"Subjectif", oui en partie. "complètement", sans doute que non : il doit bien y avoir une part d'objectivité puisque (sur ce forum notamment) certaines interprétations font la quasi-unanimité scratch  

DavidLeMarrec a écrit:
Bien sûr ! Mélisande, jeune fille qui enchante tout le monde, apparaît près d'une source (Ondine), est occupée le dimanche (Mélusine, la paronomase n'est pas anodine) et peigne ses longs cheveux (Lorelei). Elle cache également ses origines, autre aspect de la légende de Mélusine
Merci pour ces détails. Je vais chercher de la littérature de ce côté-là.
[sans vouloir relancer le débat : entièrement d'accord pour la "couveuse" ! Mais ça reste un détail qu'on veut bien oublier].
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMar 25 Fév 2014 - 20:17

Syrinx a écrit:
Xavier a écrit:
Tu vas souvent à l'opéra? Ou bien tu en regardes beaucoup en DVD?
En général on s'habitue à ce que tout ne soit pas littéral, et même on finit par en comprendre l'intérêt et à rechercher cela

Non, c'est vrai, je ne suis pas un pilier d'opéra. J'ai plus de temps actuellement et j'envisage d'y aller plus souvent. J'attends beaucoup de ce genre de sortie et si le résultat n'est pas à la hauteur, la déception est décuplée. Mais qui ne tente rien n'a rien...
En plus j'ai un faible pour des oeuvres "mystiques" ou liées à la littérature. ça ne facilite peut-être pas la tolérance pour les mises en scène "excentriques".
Je vais faire preuve d'ouverture d'esprit et chercher la mise en scène de Bechtolf, mais à condition de la trouver en biblio (j'ai lu certains commentaires qui me font craindre quelques agacements).

Ah oui mais non, c'est surement trop tôt et effectivement ça va t'agacer: j'ai pris un exemple assez extrême mais que je trouve intéressant et réussi.
Dans un moyen terme, je te conseille plutôt le DVD Davis/Vick, ça a plus de chances de te plaire tout de même.

Citation :
Citation :
Ensuite, dire ce qui fait "violence au texte" ou pas reste complètement subjectif
"Subjectif", oui en partie. "complètement", sans doute que non : il doit bien y avoir une part d'objectivité puisque (sur ce forum notamment) certaines interprétations font la quasi-unanimité scratch

L'unanimité dans le sens positif oui, mais dans le sens négatif dans ce qui serait une trahison du texte, je ne vois pas beaucoup d'exemples...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMer 26 Fév 2014 - 5:12

Xavier a écrit:
Sauf que là le texte n'est pas changé, c'est une interprétation au niveau de la mise en scène, tout comme le pianiste ou le chanteur interprète la partition différemment d'un autre musicien, sans en changer pourtant le rythme ni les notes.
Ok, mais c'est comme ne pas respecter les indications de dynamique, de tempo ou de phrasé : c'est commun, mais je doute que ça te plaise.

Là, le problème est quand même que Braunschweig va explicitement contre ce qui est dit dans le texte et dans la musique (duo d'amour éperdu), comme si on te jouait un climax en piano subito...

Citation :
Ensuite, dire ce qui fait "violence au texte" ou pas reste complètement subjectif.

Non, on peut se mettre d'accord sur le fait que Braunschweig fait à ce moment-là totalement autre chose que ce qui est suggéré. Autant le fait qu'il laisse tomber Pelléas dans les souterrains est bizarre (ils sont censés être profonds...), mais de l'ordre de la nuance autour du même principe, autant ici, il va à rebours non seulement des didascalies, mais aussi des répliques et de la musique.

Je ne parle pas du fait d'enlever des perruques poudrées dans Mozart, plutôt de mettre Mickey dans le Roi Roger. Smile Que ce soit réussi ou pas est effectivement subjectif, mais on peut être d'accord sur le fait que le texte n'a pas été respecté.


Citation :
(ceci dit, tu fais bien de le préciser, je pourrais presque me dire que si j'avais dit du mal de la mise en scène de Braunschweig et défendu les mises en scène littérales, tu aurais défendu bec et ongle la position inverse par pur esprit de contradiction)

Je ne cherche absolument pas à disqualifier Braunschweig (je serais bien le dernier à vouloir en dire du mal !) : je n'ai pas été totalement impressionné par sa vision de Pelléas, et je citais un moment où il s'éloignait volontairement du texte... sans que je voie la valeur ajoutée. Ça abîme la fin de l'acte tel qu'il est prévu, mais je ne vois pas ce que ça apporte en échange... Golaud artisan de son propre malheur, ok, mais tout l'acte V raconte ça, alors pourquoi détourner l'attention de la musique et de l'émotion installée à ce moment-là ?

J'ai l'impression qu'il voulait absolument « faire quelque chose » pour ne pas être accusé de littéralité paresseuse, et qu'il a mis ce qu'il a trouvé.


Sinon, pour répondre à ta remarque sur la littéralité, je trouve qu'elle fonctionne assez bien dans Pelléas, grâce à toutes les ouvertures du texte. Autre surprise, j'ai beaucoup aimé Wilson, qui prend pourtant un parti fort, et le creuse. J'aime moins les versions trop concrètes (pas du tout Strosser, modérément Pelly, assez admiratif de Vick à défaut d'y adhérer...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMer 26 Fév 2014 - 14:50

Sur les détails de cette mise en scène que tu évoques, je suis d'ailleurs assez de ton avis... j'ai globalement aimé cette mise en scène, mais pas ces parti-pris là, ce qui me gêne étant que ça ne fonctionne pas vraiment, pas que ce ne soit pas exactement le texte.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMer 26 Fév 2014 - 14:59

Pareil pour moi, mais vu qu'il était évident que ça ne fonctionnerait pas, on se demande pourquoi aller à rebours du texte...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Syrinx
Néophyte
Syrinx


Nombre de messages : 6
Localisation : Montigny-sur-Loing
Date d'inscription : 18/02/2014

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyMer 26 Fév 2014 - 15:46

Citation :
Sur les détails de cette mise en scène que tu évoques, je suis d'ailleurs assez de ton avis... j'ai globalement aimé cette mise en scène, mais pas ces parti-pris là, ce qui me gêne étant que ça ne fonctionne pas vraiment, pas que ce ne soit pas exactement le texte.

C'est vrai.
Finalement, c'est exactement le problème.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO


Nombre de messages : 6996
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptyVen 14 Mar 2014 - 23:23

je viens de voir sur Mezzo HD la version dont vous parlez ici et j'ai beaucoup apprécié la distribution, sauf peut-être Geneviève dont je n'ai pas trop aimé le timbre. Arkel n'est pas chevrotant comme c'est souvent le cas et sa voix claire apaise et respire la sagesse. Toutes les basses devraient chanter comme ça sauf quand ils ont des rôles de méchants. La mise en scène est simple et efficace même si les lumières ne sont pas assez variées à mon goût. L'orchestre parait tout petit mais comme vous le savez j'aime mieux quand il n'y a pas un effet massif de cordes. Par contre, du coup, les cordes se sont facilement couvrir par les vents mais rien de bien méchant. Aussi on voit qu'avec peu d'instruments Debussy crée très vite une ambiance incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 EmptySam 15 Mar 2014 - 0:13

Tu devrais peut-être préciser les chanteurs, car en 2010 (la version passée sur Mezzo) ça n'était pas les mêmes, hormis Pelléas, Mélisande et Yniold. (ni le même chef)

Geneviève c'était Stutzmann, Arkel je ne me souviens plus de son nom, mais je n'avais pas trop aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014   Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014 - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Debussy - Pelléas et Mélisande (2)
» Debussy Pelléas et Mélisande - Bastille - Février-mars 2012
» Pelléas et Mélisande - Opéra de Lyon - Juin 2015
» Opéra-Comique, saison 2014-2015
» Opéra - Comique saison 2013 - 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: