Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -45%
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro ...
Voir le deal
193.99 €

 

 Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)

Aller en bas 
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10461
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 0:08

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba15
Portrait supposé de Wilhelm Thomas Friedemann Bach, eau-forte anonyme, Dresde, ca. 1750

Neveu de Jean-Sébastien, Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) a été surnomé «le Bach de Dresde», ville où il a passé l’essentiel de sa vie.

La partie la plus intéressante de son œuvre réside, pour ce que j’en ai écouté jusqu’ici, dans ses pièces pour clavecin et sa musique sacrée pour chœur.

1. Dans ses sonates, fugues et fantaisies pour clavecin, il se situe vraiment à la jonction des styles de ses cousins Carl Philipp Emanuel et Wilhelm Friedemann, son quasi homonyme: tantôt le classicisme volubile et poétique, quasi mozartien, du premier, tantôt les originalités harmonique et l’Empfindsamkeit mélancolique du second - mais avec toujours de vraies trouvailles.

J’ai écouté ces deux anthologies:

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba11
Pièces pour clavecin
Christophe Rousset (clavecin Rückers, 1628, ravalé par Blanchet)
Versailles, IV.2016
Aparté

Ce disque de Rousset (enregistré sur le Rückers du Château de Versailles avec lequel il a enregistré  le Clavier bien tempéré) est peut-être celui qui met le mieux en valeur l’originalité et les couleurs de Wilhelm Thomas Friedemann, non sans un certain hédonisme.

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba17
Sonates, Fugues, Fantaisies
Gustav Leonhardt (clavecin Dowd, Paris 1984, d’après Mietke, Berlin ca. 1715)
Haarlem, IV.1988
Philips

Réécoutée peu après, la monographie de Leonhardt, plus ancienne et pionnière, n’est pas à négliger, mais elle souffre de la comparaison par son manque de souplesse.


2. Du côté de sa musique sacrée pour chœur, la grande révélation pour moi a été ceci, qui vient juste de sortir:

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba10
Oratorio de Pâques. Magnificat
Lionel Meunier / Vox Luminis
Anvers, IV.2018
Alpha

Je m’attendais à un oratorio très classique, quelque chose qui regarderait du côté de Telemann ou de Keiser, et en fait, c’est beaucoup plus archïsant - l’écriture fait en fait penser à du Buxtehude, avec un contrepoint très dense mais qui se relance avec beaucoup de fluidité (les parties fuguées pour double chœur sont des merveilles), dans l’accompagnement des figuralismes discrets mais avec beaucoup de saveur, des arias à la belle déclamation et une sorte d’équilibre entre la richesse des timbres et des effets et la ferveur de l’atmosphère d’ensemble. Il est possible aussi que cette impression archaïsante tienne aussi aux choix interprétatifs de Meunier, plus familier de Schütz que de Telemann.

Il existe aussi ce disque:

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba18
Missa de Sancta Trinitate. Te Deum
Bruno Weil / Tölzer Knabenchor, Tafelmusik
Bad Tölz, IV.1996
Sony

Je dois dire que je ne m’y suis pas risqué jusqu’à présent, attendu mon peu de goût pour les petits braillards©.


3. Ce que j’ai pu écouter en musique pour ensemble ou pour orgue m’a en revanche bien moins impressionné. J’ai essayé ces deux monographies de musique instrumentale d’ensemble:

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba12
Concerti, Sinfonie, Ouverture
Giovanni Antonini / Il Giardino Armonico
Crémone, IV.2006
Naïve


Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba16
Ouvertures. Symphonies. Concertos pour flûte et pour violoncelle
Akademie für Alte Musik Berlin
Berlin, IV.1998
Harmonia Mundi


Là, on est vraiment dans le tout-venant de la musique orchestrale pour la cour de Dresde: ce pourrait aussi bien être du Heinichen, du Quantz ou du Pisendel - et ce n’est vraiment pas le genre de musique à laquelle je suis sensible. Après, on retrouve bien sûr les particularités habituelles des deux ensembles: sonorités un peu blanches, «cordes percussives» et tempi trépidants du Giardino Armonico, timbres plus colorés et conduite rythmique plus «carrée» de l’Akademie für Alte Musik.


4. Enfin, j’ai essayé une intégrale et une quasi intégrale de sa musique d’orgue (entre l’intégrale de Flamme et la quasi-intégrale de Koopman, il n’y a en fait que deux très brefs Préludes qui font la différence):

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba14
Intégrale des œuvres pour orgue
Friedhelm Flamme (orgue Möller, 1737 de l’abbatiale de Marienmünster)
Marienmünster, IV.2012
CPO


Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba13
Fantaisies, Préludes et Fugues
Ton Koopman (orgue Migendt, 1723, de la cathédrale de Brandenbourg an der Havel)
Brandenburg an der Havel, IV.2015
Challenge Classics


Je suis resté très extérieur à ces œuvres: musique très ornementée, et qui ne m’a pas paru particulièrement tournée vers la ferveur et l’oraison. Peut-être est-ce dû en partie aux deux interprètes - Koopman excessivement exubérant et virtuose, Flamme comme souvent un peu prosaïque. Mais peut-être Mélo aura-t-il d’autres références à suggérer?


5. Wilhelm Thomas Friedemann Bach semble également avoir composé un certain nombre d’opéras seria, mais on ne dispose d’aucune intégrale. Cela dit, on pourra se faire une idée de son style dans ce domaine grâce au prochain récital monographique de Max Emanuel Cencic qui doit paraître ce mois-ci chez Decca - avec notamment de longs extraits de ce qui semble avoir été ses deux plus grands succès dans ce domaine, Danae et Il Re Mida (le thème de l’or commun aux deux expliquant à l’évidence le titre de cette anthologie.)

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba19
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 5:32

Je ne le connais que de nom.

Une anecdote glanée dans l'une ou l'autre histoire de la musique m'a appris que sa carrière, prometteuse au début, avait été brisée par une irrépressible tendance à la vulgarité. Là où sa musique savait se faire spirituelle, raffinée, voire noble à l'occasion, l'homme jurait semble-t-il comme un charretier, ce qui avait fini par lui mettre à dos tous ses mécènes. Ce triste défaut se serait d'ailleurs aggravé au-delà de toute mesure lors de son célèbre, mais bref, séjour en Angleterre.

Tu en sais plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 701
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 10:04

Cello a écrit:
Une anecdote glanée dans l'une ou l'autre histoire de la musique m'a appris que sa carrière, prometteuse au début, avait été brisée par une irrépressible tendance à la vulgarité.

Es-tu sûr que tu ne confonds pas avec un autre Bach peu connu, son petit-cousin par alliance Georg Philip Theophilius Bach, dont les problèmes gastriques ont maintes fois nui à la réputation ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 10:27

Nullement. D'ailleurs Georg Philip Theophilius Bach m'est déjà connu par ses quintettes à vent. Rien à voir.

Pour revenir à la discographie, Cencic vient peut-être de commettre sa première faute de goût avec ce disque. Golden Shower eut été un hommage tellement plus juste, non seulement à la musique de WTF mais aussi, et surtout, à l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10461
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 11:30

Cello a écrit:
Une anecdote glanée dans l'une ou l'autre histoire de la musique m'a appris que sa carrière, prometteuse au début, avait été brisée par une irrépressible tendance à la vulgarité. Là où sa musique savait se faire spirituelle, raffinée, voire noble à l'occasion, l'homme jurait semble-t-il comme un charretier, ce qui avait fini par lui mettre à dos tous ses mécènes.
En effet, c'est ce qu'atteste une notice de Forkel, qui utilise en effet l'expression «jurer comme un charretier» (ou plutôt comme un rétameur, en allemand: «wie ein Kesselflicker fluchen»), que semble confirmer une lettre de Fasch à Quantz, citant un mot de leur ami commun Carl Philip Emanuel Bach. Toutefois, dans la mesure où C.P.E. Bach était un proche de Forkel, il n'est pas impossible que ce soit en fait la même anecdote colportée par le cousin qui soit la source commune de nos deux témoignages écrits. Ce qui amène certains musicologues à douter de l'authenticité de l'anecdote et à y voir un ragot familial malveillant, peut-être redoublé par une rivalité artistique.

La plupart des auteurs la tiennent cependant pour authentique, et tendent aujourd'hui à y voir la preuve que le compositeur aurait souffert du syndrome de Gilles de La Tourette. Cependant, d'autres optent plutôt pour des difficultés d'adaptation sociale: Wilhelm Thomas Friedemann, habitué aux usages assez frustes en cours sous le prince-électeur Frédéric-Auguste II, n'aurait pas su tenir compte du raidissement de l'étiquette à partir de son éphémère successeur Frédéric IV et plus encore de la régence de Xavier de Saxe, beaucoup plus collet-monté (quant à l'épisode anglais, il pourrait fort bien n'être que le résultat des préjugés d'un certain snobisme anglais à l'égard du monde germanique propre à cette époque: il n'est qu'à voir en quels termes David Hume parle a priori des manières de tables supposées d'Emmanuel Kant - qu'il n'a en réalité jamais rencontré.)

Pour ma part, je risquerai une hypothèse plus spéculative et audacieuse, reposant sur la kleptomanie de son jeune frère Dietrich Thomas Christian Bach, avérée par plusieurs sources épistolaires. Wilhelm Thomas Friedemann aurait ainsi pu prendre l'habitude, chaque fois qu'on lui demandait où était tel ou tel objet qu'on ne retrouvait plus, d'appeler son cadet par son acronyme. Habitude dont il n'aurait pu se défaire mais qui à la cour de Saxe aurait été mal interprétée:
«Où est mon contrebasson? Où sont les deux flûtistes?
- D.T.C.!
»


Dernière édition par Benedictus le Lun 1 Avr 2019 - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3565
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 11:39

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 701
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 12:43

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88935
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 13:58

Ses oratorios sont vraiment étranges, on se demande où il veut en venir. Je n'oserai pas dire que c'est n'importe quoi, mais il y a une profusion d'informations très peu hiérarchisées et organisées qui nuisent à sa lisibilité.

Il m'a toujours paru difficile à différencier musicalement du second oncle paternel de Jean-Sébastien, Otto Karl Laurizius Michael Bach, dont la carrière moins exposée n'a pas pour autant diminué la prolixité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10461
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 13:59

Roupoil a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10461
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 14:04

DavidLeMarrec a écrit:
Il m'a toujours paru difficile à différencier musicalement du second oncle paternel de Jean-Sébastien, Otto Karl Laurizius Michael Bach, dont la carrière moins exposée n'a pas pour autant diminué la prolixité.
Anecdote touchante: O.K.L.M. Bach était l'aïeul préféré de W.T.F., qui le surnommait affectueusement «mein Bubba»; on lui doit d'ailleurs la fort belle Karis-Kantate (Cantate de la Charité.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88935
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 15:30

Ainsi que le très bel oratorio à sujet historique Nero Nemesis !

On dispose même d'une composition que le musicologue américain D.U.C. Haesslicher considère comme écrite à quatre mains, à cause d'idiosyncrasies incompatibles dans la grammaire musicale défaillante – inédite à ce jour, je n'ai trouvé que son titre (manifestement pastoral) traduit en anglais : A Flock Descends Into the Octogonal Garden.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
anaëlle
Mélomaniaque
anaëlle

Nombre de messages : 1985
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 19:07

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) 173236763 Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) 173236763 Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) 173236763
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10461
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 19:54

DavidLeMarrec a écrit:
Ainsi que le très bel oratorio à sujet historique Nero Nemesis !
En tout cas un de ceux dont l'authenticité est la moins contestée: certains musicologues n'hésitent pas à considérer que la totalité des oratorios antérieurs à celui-ci et publiés sous son nom sont en fait l'œuvre d'un compositeur de Basse-Saxe méconnu, Otto Thün.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28400
Date d'inscription : 21/09/2012

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 20:22

Benedictus a écrit:

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Wtf_ba13
Fantaisies, Préludes et Fugues
Ton Koopman (orgue Migendt, 1723, de la cathédrale de Brandenbourg an der Havel)
Brandenburg an der Havel, IV.2015
Challenge Classics



Surprised Connaissais pas cet album ! Je tenais Challenge Classics pour un label sérieux, mais leur pochette est passablement trompeuse :
l'orgue affiché est bien un instrument qu'on trouve à Brandenburg an der Havel, en l'occurrence celui de l'église Sainte-Catherine,
mais nullement construit par Migendt mais par Wilhelm Sauer en 1898 : un engin d'esprit ouvertement postromantique, et je doute que ça convienne
aux Fantaisies de WtF Bach, même si son langage s'était considérablement ouvert aux émois de l'Empfindsamkeit en ses dernières années.

Pour mémoire, le seul orgue que Johann Peter Migendt construisit à Brandenbourg an der Havel est celui de la cathédrale St. Peter und Paul, mais en 1759
et non en 1723 (ce facteur n'avait alors que 20 ans !) En revanche c'est vrai que son maître Joachim Wagner construisit le buffet de la Katharinenkirche,
en 1725-26, et peut-être que Migendt y contribua durant son apprentissage.
Le livret du CD dissipe-t-il ces imprécisions ?


Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1401
Age : 43
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyLun 1 Avr 2019 - 21:17

Si un jour, par un improbable hasard, il ne reste pour toute trace de la musique savante occidentale que ce forum, nos descendants auront une singulière vision de ce qui fut composé au XVIIIe siècle
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10461
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyMar 2 Avr 2019 - 1:23

Mr.Red (D'un autre côté, on ne leur aura pas non plus menti sur l'importance réelle d'Othmar Schoeck, Gabriel Dupont, Luigi Nono ou Etienne Moulinié, et c'est bien l'essentiel.)

En tout cas, merci à tous ceux qui ont joué le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10222
Date d'inscription : 21/01/2007

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyMar 2 Avr 2019 - 8:49

C'est tellement bien fait que l'on peut très facilement se faire piéger !

J'ai douté pendant un moment.  scratch ...et puis je me suis souvenu de la date !  hehe

Félicitations à Benedictus et à tous les autres contributeurs ! fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyMar 2 Avr 2019 - 10:33

Honnêtement, j'ai lu les commentaires de Benedictus avec la plus bienveillante naïveté car c'était absolument convaincant.

Arrivé aux pochettes par contre, les initiales m'ont sauté aux yeux. Mais j'ai quand même vérifié sur Wikipedia qu'il ne s'agissait pas d'un compositeur bien réel, affublé par pur hasard de prénoms aux connotations malheureuses 3 siècles plus tard Embarassed .
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10222
Date d'inscription : 21/01/2007

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyMar 2 Avr 2019 - 11:14

Cello a écrit:
Honnêtement, j'ai lu les commentaires de Benedictus avec la plus bienveillante naïveté car c'était absolument convaincant.

Arrivé aux pochettes par contre, les initiales m'ont sauté aux yeux. Mais j'ai quand même vérifié sur Wikipedia qu'il ne s'agissait pas d'un compositeur bien réel, affublé par pur hasard de prénoms aux connotations malheureuses 3 siècles plus tard Embarassed .

Pareil hehe
D'autant que Wilhelm Thomas Friedemann Bach a bien existé.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 3045
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyMer 3 Avr 2019 - 21:50

De même ! gageons que Benedictus, à une prochaine occasion, pourrait pousser l'art (ou le vice) jusqu'à créer un article Wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10461
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyMer 3 Avr 2019 - 21:59

Embarassed Je l'avais déjà fait il y a plusieurs années afin de piéger les élèves qui s'y prennent au dernier moment pour préparer un exposé et font du copier-coller de Wikipédia sans aucun recoupement. Mais je crois que maintenant, Wikipédia est beaucoup plus contrôlé.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 3045
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyMer 3 Avr 2019 - 22:04

Zut alors, je me réjouissais déjà !
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 348
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) EmptyDim 28 Avr 2019 - 8:11

Quel génie !
Je me suis imaginé la bio de WTF Bach et vos anecdotes lues avec les voix de John Cleese, Palin ou Eric Idle et on s'y croirait, c'est vous dire si c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)   Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Wilhelm Thomas Friedemann Bach (1722-1790)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: