Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E – 2 coloris – ...
Voir le deal
67.47 €

 

 Mitsuko Shirai

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 16:04

Va très bien, merci, je ne créé pas un film pour signaler son décès.

Non, je voulais faire un peu d'ordre dans sa discographie, en particulier pour les récitals avec Höll, dans la mesure où c'est le genre de chanteuse dont les programmes comme la réalisation sont si réussis systématiquement que je voudrais TOUT avoir.

J'ai déjà :

Berg
Schoenberg
Webern
Mahler
les deux Wolf
Schubert
Schumann x 2
Robert Franz
Liszt
Mozart (le seul que je trouve "raté", en tout cas un peu un côté de la plaque, faute de sourire)
Brahms
Le récital de ballade/balade européennes
Les inédits anniversaire avec le dernier mouvement du chant de la terre au piano

Par quoi compléter ?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 16:20

Francesco a écrit:
Va très bien, merci, je ne créé pas un film pour signaler son décès.
Ouf! Tu m'as sérieusement fait peur.

Francesco a écrit:
dans la mesure où c'est le genre de chanteuse dont les programmes comme la réalisation sont si réussis systématiquement que je voudrais TOUT avoir.
mains

Bon, je crois que je dois effectivement tout avoir (sauf live pirates), je vais faire un tour sur mes étagères et je te réponds. (Mais à vue de nez, il ne doit pas t'en manquer beaucoup.)
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 16:27

Merci ! En tapant Shirai-Höll sur amazon, j'ai l'impression d'avoir trouvé la meilleure entrée possible (je n'avais jamais réussi jusqu'à présent).

A priori, je vois un Voyage d'hiver (dont on ne dit pas de bien sur le fil dédié ici-même), un cycle Höderlin (mais s'agit-il d'une compilation ...) un récital avec clarinette, un avec alto ...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 16:35

Francesco a écrit:
A priori, je vois un Voyage d'hiver (dont on ne dit pas de bien sur le fil dédié ici-même)
Moi, si, ici.

Francesco a écrit:
un cycle Höderlin (mais s'agit-il d'une compilation ...)
Non, c'est un récital original - et il est absolument passionnant (Rubato et moi en avions un peu parlé dans le fil Hölderlin et la musique.)

(Le récital avec alto est génial.)
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 16:42

Je découvre du coup l'existence de ce double voyage. Dans l'édition que j'ai vu, il n'y a "que" la version chantée.

Merci, en tout cas, pour les précisions. Tu parles aussi de ça : "leur monographie Ullmann, que je devrais recevoir incessamment, je l'avais aussi commandé pour l'adaption sous forme de mélodrame de Die Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke" je ne connais même pas le compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 17:03

Francesco a écrit:
Tu parles aussi de ça : "leur monographie Ullmann, que je devrais recevoir incessamment, je l'avais aussi commandé pour l'adaption sous forme de mélodrame de Die Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke" je ne connais même pas le compositeur.
Pourtant, tu as au moins dû entendre parler de son opéra pour marionnettes Der Kaiser von Atlantis (composé et créé à Theresienstadt); Viktor Ullmann fait partie des artistes morts dans les camps d'extermination nazis (gazé dès son arrivée à Auschwitz en 1944.)

Bon, je vais essayer de poster une synthèse discographique un peu solide d'ici le dîner.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94659
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 17:05

Je ne sais pas qui disait du mal de son Winterreise, mais c'est l'une des versions les plus fouillées qui existent, très équilibrée, très sensible au texte, impeccablement chantée. Shirai en somme.

Puisque tu aimes déjà la chanteuse, nul doute que tu seras ravi, c'est l'un de ses grands disques – je ne sache pas qu'elle en ait fait de seulement bons, de toute façon. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 17:09

Ben je disais, le Mozart, je ne suis pas convaincu, ça n'est pas vraiment pour elle, à mon sens. Je n'avais pas autant aimé le Liszt que les autres (je crois que Liszt ça doit être chanté avec un peu de "bel canto"), non plus, mais je n'ai pas écouté depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 17:09

Benedictus a écrit:
Francesco a écrit:
Tu parles aussi de ça : "leur monographie Ullmann, que je devrais recevoir incessamment, je l'avais aussi commandé pour l'adaption sous forme de mélodrame de Die Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke" je ne connais même pas le compositeur.
Pourtant, tu as au moins dû entendre parler de son opéra pour marionnettes Der Kaiser von Atlantis (composé et créé à Theresienstadt); Viktor Ullmann fait partie des artistes morts dans les camps d'extermination nazis (gazé dès son arrivée à Auschwitz en 1944.)

Bon, je vais essayer de poster une synthèse discographique un peu solide d'ici le dîner.

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 19:18

Ce sera plutôt après-dîner - mais ce sera au moins assez complet.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 21:43

Voilà, j’ai donc essayé d’établir une discographie de Mitsuko Shirai (du moins en soliste). Voici donc les disques dont je dispose:

(À l’attention de Francesco, j’ai mis en couleur ceux qui manquent encore à sa collection. Par ailleurs, j’ai mis en spoiler des photos du programme détaillé de chaque disque - si c’est encore trop petit, il suffit de double-cliquer sur l’image ou de l’ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour l’obtenir en grand format.)

Mitsuko Shirai  Berg_l10
Alban BERG: Jugendlieder. Sieben frühe Lieder. Lieder op. 2
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, 1990/91
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Brahms25
Johannes BRAHMS: 21 Lieder
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Studio van Geest, V-VI.1987
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Franz10
Robert FRANZ: Lieder choisis
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, V & VIII.1994
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Liszt_17
Franz LISZT: 16 Lieder
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, 1988-89
Capriccio

Spoiler:
(À l’inverse de Francesco, j’aime énormément ce récital Liszt, justement dans la mesure où il évite le belcantisme - mon disque préféré de lieder de Liszt, avec le récital Liszt / Strauss de Brigitte Fassbaender et Irwin Gage chez DG.)

Mitsuko Shirai  Mahler34
Gustav MAHLER: Lieder und Gesänge aus der Jugendzeit. Lieder aus Des Knaben Wunderhorn.¹ Rückert-Lieder²
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)¹, Sir Neville Marriner / Academy of St Martin in the Fields²
Hampstead Suburb, St. Jude, 1994/1995
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Mozart24
Wolfgang Amadeus MOZART: 21 Lieder
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, VIII.1985 & V.1986
Capriccio

Spoiler:
(Probablement le disque que j’aime le moins, moi aussi; mais il faut dire que, plus que l’interprétation de Mitsuko Shirai - qui titre effectivement les œuvres vers un certain pré-romantisme sérieux - c’est les œuvres qui me touchent assez peu.)

Mitsuko Shirai  Schoec46
Othmar SCHOECK: Das Holde Bescheiden, op. 62
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Dietrich Fischer-Dieskau (baryton), Hartmut Höll (piano)
Berlin, Villa Lankwitz, I & II.1991, III.1992; Sandhausen/Heidelberg, Tonstudio van Geest, VII & VIII.1993
Claves

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Schoen18
Arnold SCHOENBERG: Lieder choisis
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, 1993
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Schube26
Franz SCHUBERT: Lieder
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Studio van Geest, V.1988
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Schube15
Franz SCHUBERT: 2× Winterreise
Tabea Zimmermann (alto), Hartmut Höll (piano), Peter Härtling (lecteur). Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, 1989/90
Capriccio

Spoiler:
(En effet, le seul Winterreise par Mitsuko Shirai et Hartmut Höll semble avoir été réédité à part en collection économique.)

Mitsuko Shirai  Shirai10
Franz SCHUBERT: „Abendröte“¹ / Louis SPOHR: Deutsche Lieder²
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano), Eduard Brunner (clarinette)
Heidelberg/Sandhausen, 1986¹, 1993²
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Schuma26
Robert SCHUMANN: Liederkreis, op. 39. Lieder der Maria Stuart, op. 135. Lieder der Mignon, op. 98a. Kerner-Lieder, op. 35
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, VII.1985 & IV.1986
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Schuma28
Robert SCHUMANN: Myrthen, op. 25. Lenau-Lieder, op. 90. Lieder
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, I & III.1992
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Ullman12
Viktor ULLMANN: Die Weise von liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke.¹ Hölderlin-Gesänge. Liebeslieder.²
Elisabeth Verhoeven (récitante)¹, Mitsuko Shirai (mezzo-soprano)², Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest / Sandhausen, Clara-Wieck-Auditorium, 20-21.XI.1999¹, 12-12.V.2001²
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Webern16
Anton WEBERN: Frühe Lieder. Lieder op. 3, 4 et 12
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, I, IV & IX.1999
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Wolf_g10
Hugo WOLF: Goethe-Lieder
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, X-XII.1999
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Wolf_m15
WOLF: Mörike-Lieder
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, VI-VIII.1997
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Europa10
Europäisches Liederbuch. Ballade vom Fest, Ein europäisches Liederbuch des 20. Jahrhunderts
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Sandhausen, Clara-Wieck-Auditorium, 2002-03; Heidelberg, Tonstudio van Geest, 1990-91, 1999
Capriccio

Spoiler:
(Pour l’essentiel, un récital inédit, mais dans lequel sont interpolées quelques pistes issues d’albums antérieurs.)

Mitsuko Shirai  Holder11
Hölderlin-Gesänge
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)
Heidelberg, Tonstudio van Geest, V.1986 & X.1993
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Jubile10
Jubilee Edition. Gian Francesco MALIPIERO: Le stagioni Italiche¹ / Julián CARRILLO: Preludio a Colón² / Gustav MAHLER: Der Abschied (Das Lied von der Erde, version original pour voix et piano, 1908)³
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Hartmut Höll (piano)¹ ³. Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Juan Pablo Izquierdo / Bernd Buß, Ronald Hoogeven (violons), Rainer Sachtleben (alto), Frank Wolff (violoncelle), Roswitha Staege (flûte), Monique Rollin (harpe)²
Berlin, Sender Freies Berlin, 27-28.XII.1984¹. En public, Francfort, Hessischer Rundfunk, Großer Sendesaal, 14.II.1972². Heidelberg, Tonstudio Terje van Geest, 22.XI.1999³
Capriccio

Spoiler:

Mitsuko Shirai  Lieder11
• [Lieder avec alto] R. STRAUSS / BRAHMS / BUSCH / LOEFFLER / DARGOMYJSKI / MARX / REUTTER / GOUNOD
Mitsuko Shirai (mezzo-soprano), Tabea Zimmermann (alto), Hartmut Höll (piano)
Sandhausen, Tonstudio van Geest, 1993/1994
Capriccio

Spoiler:

Pour Francesco: mes recommandations prioritaires dans les disques que tu n’as pas, ce sont le récital Hölderlin (un panorama passionnant), le Schoeck (le recueil est un chef-d’œuvre du lied tardif - le lied final Besuch in Urach est un sommet absolu du genre, et DFD est ici admirable) et le récital avec alto (grandes versions des Strauss et des Brahms bien connus et avec quelques raretés exceptionnelles - notamment les Loeffler français!) Cela dit, Ullmann aussi est à découvrir (et je pense que ce qu'on entend sur ce disque te conviendra davantage que Der König von Atlantis.)



Les disques qui manquent encore à mes rayonnages:

Mitsuko Shirai  Haydn10
Joseph HAYDN: Arianna a Naxos. English Canzonettas
Mitsuko Shirai, Hartmut Höll
Camerata

Mitsuko Shirai  Mahler36
Gustav MAHLER: Symphonie n°4
Mitsuko Shirai, Sir Neville Marriner / Radio-Sinfonieorchester Stuttgart
Capriccio

Mitsuko Shirai  Straus16
Richard STRAUSS: Lieder choisis
Mitsuko Shirai, Hartmut Höll
Capriccio

Mitsuko Shirai  Wolf_l14
Hugo WOLF: Lieder avec accompagnement d’orchestre
David Shallon / Radio-Symphonie-Orchester Berlin
Capriccio

Mitsuko Shirai  Wolf_m17
Hugo WOLF: Manuel Venegas (fragment d’opéra)¹. Lieder aus Spanisches Liederbuch²
Joseph Protschka, Cornelius Hauptmann, Christoph Späth, Oliver Widmer, Kor-Jan Dusseljee, Mitsuko Shirai, Württembergischer Kammerchor Stuttgart / Dieter Kurz, Hartmut Höll¹
Mitsuko Shira, Joseph Protschka, Hartmut Höll²
Capriccio


Dernière édition par Benedictus le Ven 12 Nov 2021 - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 22:16

Merci beaucoup. Je note tout, ça éclaire vraiment ma lanterne, je m'y perdais et je ne lui trouvais pas de site personnel.
Ce n'est pas une voix que j'attends dans Strauss, mais le programme doit lui convenir.
Je n'avais pas connaissance du Schoeck du tout, pareil pour le Ullmann (mais en même temps, si la part de mélodrame est importante, pour un non germanophone ...). Merci pour les conseils, ce sont des priorités, d'autant que ça se trouve souvent pas très cher d'occasion.

Le mois prochain, j'avancerai donc conjointement dans les obsessions conjointes pour Gruberova dans le bel canto et Shirai dans le lied. Mr.Red

J'aime beaucoup les lied avec orchestre de Wolf (version DFD et Meier), ce cd là m'intrigue aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyJeu 11 Nov 2021 - 22:26

Mitsuko Shirai  3641590030

Francesco a écrit:
Je n'avais pas connaissance du Schoeck du tout
Tu veux dire: tu ne connaissais pas Othmar Schoeck, le cycle Das holde Bescheiden ou le disque de DFD/Shirai/Höll?

Si c'est Schoeck en général, il a son fil ici (fil assez fourni: nous sommes quelques-uns ici à être vraiment très fan de ce compositeur - en plus, il a composé des opéras qui sont loin d'être négligeables!)
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyVen 12 Nov 2021 - 12:33

Si, si, je connaissais au moins le cycle dans le récital Marton (avec Korngold et Zemlinsky). Mais je n'avais pas vu que Shirai en avait enregistré.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyVen 12 Nov 2021 - 12:59

scratch Tu parles du disque Hungaroton? Il y a du Zemlinsky, du Schoenberg, du Schreker et du Korngold, mais pas de Schoeck.

(À mon avis, Schoeck, c'est plutôt un nom que tu as plutôt dû croiser dans un récital de chanteuse morte, par exemple Elisabeth Grümmer ou Lisa Della Casa.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94659
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyVen 12 Nov 2021 - 13:18

Benedictus a écrit:
(À mon avis, Schoeck, c'est plutôt un nom que tu as plutôt dû croiser dans un récital de chanteuse morte,

Oui, difficile de trouver du Schoeck bien interprété – car tous ceux qui l'habitent sont déjà vieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyVen 12 Nov 2021 - 13:30

scratch Pas capté le gag avec Pelléas, là...
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyVen 12 Nov 2021 - 14:15

Ben voilà, je confonds encore des décadents (Krenek et Egk, Schoek et Schreker)
Revenir en haut Aller en bas
JPascal
Néophyte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2015

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Premier post!   Mitsuko Shirai  EmptyMer 17 Nov 2021 - 16:23

Bonjour à tous,
 Puisque c'est mon premier post, je suppose qu'il est d'usage de me présenter un petit peu. Ecouter de la musique classique s'est longtemps limité pour moi à passer d'un final de concerto pour piano à un air de bravoure d'opéra italien. Jusqu'à la découverte, il y a quelques années, des quatuors de Beethoven interprétés par les Talich, qui m'a poussé à découvrir de nouveaux répertoires et à changer mes habitudes d'écoutes, à essayer de me libérer des moments pour prendre vraiment le temps d'écouter une oeuvre.
Le forum a depuis été un des mes meilleurs compagnons dans cette redécouverte du classique; je lui dois plusieurs de mes plus belles découvertes: les Vegh dans Beethoven, les quatuors de Chostakovitch, Brigitte Fassbender et Olaf Bär chez Schumann et Schubert ... et, dernière découverte en date, Mitsuko Shirai, qui m'a enfin permis de rentrer dans le Winterreise et dans l'univers de Wolf. Même si c'est mon premier post, je vous suis depuis longtemps - je me suis rendu compte en voulant poster que j'avais déjà un compte, créé en 2015! -. J'apprécie la diversité des contributions, celles de gros contributeurs comme des occasionnels, celles des amateurs de valeurs sûres comme celles des mélomanes maudits qui m'ont fait découvrir des artistes fabuleux, comme Maria Grinberg ou Sofronitsky.
Mélomane maudit du forum: mélomane  aux oreilles duquel aucun enregistrement du 21ème concerto de Mozart ne saurait trouver grâce à part peut-être un live pirate Sofronitsky/Mvravinky enregistré dans Stalingrad assiégé :
" la prise de son est précaire, certes, avec des explosions, une interruption bizarre du deuxième mouvement (hurlements en allemand, grosse colère de Mvravinsky en russe, excuses penaudes en allemand), et la disparition bizarre des premiers violons au troisième mouvement après une grosse explosion, mais quelle urgence! Ils se précipitent vers le final comme si leur vie en dépendait! en rappel, les variations sur "ah vous dirais-je maman", dont on n'avait jamais autant exprimé le drame, l'URGENCE! Edité sur un label Ousbek vendu sur le Dark Web, ça se trouve" Wink  
Voilà, voilà pour ma petite présentation; j'espère ne vexer personne!


Dernière édition par JPascal le Mer 17 Nov 2021 - 20:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
JPascal
Néophyte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2015

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyMer 17 Nov 2021 - 16:27

En ce qui concerne ma petite contribution, je voulais signaler que Capriccio a édité un coffret qui réunit 10 albums de Shirai, que j'ai trouvé pour une bouchée de pain en occasion sur Amazon
Mitsuko Shirai  51hmyb10
Mitsuko Shirai  511wuu10
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94659
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyVen 19 Nov 2021 - 22:03

Bienvenue JPascal !

Citation :
Brigitte Fassbender et Olaf Bär chez Schumann et Schubert ... et, dernière découverte en date, Mitsuko Shirai, qui m'a enfin permis de rentrer dans le Winterreise


I love you

Merci d'avoir mentionné ce coffret, que je n'avais pas vu passer pour ma part ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyVen 19 Nov 2021 - 23:21

Bienvenue à toi, JPascal! (Ton premier message aurait sa place ici: https://classik.forumactif.com/t8852p450-presentation-des-membres )

J'avais vu ce coffret, en effet - je ne l'avais pas pris, parce que je les avais déjà tous (sauf le Robert Frantz), mais en effet c'est idéal pour aborder le répertoire, ou la discographie de Mitsuko Shirai.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 20 Nov 2021 - 15:54

J'ai déniché les deux Wolf avec orchestre dans une version économique qui les couple ensemble.
A suivre après écoute.

J'ai aussi commandé le Voyage d'hiver (pour le coup, je n'ai jamais assez de version, même si je réussis à avoir surtout des chanteuses ... Mr. Green ), le Hölderlin, le Ullmann et le Spohr/Burgmüller, tous pour une bouchée de pain.

J'ai le coffret mentionné par JPascal, acheté après ma découverte éblouie du récital Berg. J'avais trouvé la somme à l'époque difficile à entendre, d'autant que je m'étais justement précipité sur les récitals Mozart et Liszt comme les plus susceptibles de me plaire. Ça n'a été que par la suite que j'ai apprécié la quasi intégralité, disque par disque. Pour moi les deux Schumann sont les plus parfaits, en particulier les Liederkreis. Je ne sais pas comment argumenter ça ... c'est simplement évident. Entre la richesse insensée de la musique et de l'accompagnement pianistique et la sobriété presque hautaine de la voix, il pourrait y avoir un hiatus, mais les couleurs sont si merveilleusement appariées qu'on ne pourrait les imaginer l'un sans l'autre. Vraiment, quel ensemble ... et ils sont si attentifs, si délicats, presque légers et en même temps si investis.
J'ai écouté en boucle ces jours derniers le Mahler et surtout le dernier mouvement du chant de la terre dans le récital anniversaire (en alternant avec un autre chouchou, le bizarre disque Hendricks, que j'adore même si elle n'a plus vraiment de voix ou de soutien). J'avais lu qu'on reprochait à la voix de bouger trop (c'est tardif), mais dès qu'elle chauffe un peu, elle reste très séduisante, je trouve. Et ce piano, bon sang ...

Souvenir personnel : était passée me voir, il y a quinze un, une relation, aujourd'hui un peu connue dans le monde de la critique musicale, qui m'avait demandé ce que je faisais avec "une m*** pareille" (il parlait du coffret) chez moi et, regardant le prix, m'avait aimablement dit "au moins tu ne l'as pas payé cher". What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 20 Nov 2021 - 16:59

hehe Oui, c'est très curieux, j'ai remarqué que Mitsuko Shirai était apparemment absolument insupportable à certains mélomanes.

(Ce que j'ai d'ailleurs toujours eu un peu de mal à m'expliquer, parce que c'est une chanteuse qui, en dépit de sa curiosité, est toujours restée dans des répertoires où les qualités qui sont les siennes sont a priori les plus attendues. Je veux dire: je vois très bien ce qui chez elle pourrait donner de l'urticaire à des amateurs de grosses voix larges aconsonnantiques, monovocaliques et toutes en morbidezza, qu'ils soient glottofans de belcanto à vocalises ou wagnériens naturels - mais comme elle n'a chanté que du lied...)
Revenir en haut Aller en bas
JPascal
Néophyte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2015

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 20 Nov 2021 - 18:26

Benedictus a écrit:
c'est une chanteuse qui, en dépit de sa curiosité, est toujours restée dans des répertoires où les qualités qui sont les siennes sont a priori les plus attendues. Je veux dire: je vois très bien ce qui chez elle pourrait donner de l'urticaire à des amateurs de grosses voix larges aconsonnantiques, monovocaliques et toutes en morbidezza, qu'ils soient glottofans de belcanto à vocalises ou wagnériens naturels - mais comme elle n'a chanté que du lied...)

Ce que je trouve surprenant chez elle, c'est qu'elle donne une impression d'évidence dans le Lied alors qu'elle me paraît avoir quelque chose d'assez opératique dans sa façon de chanter. Certes sa diction n'est pas "aconsonnatique" et "monovocalique", elle est même très compréhensible, mais elle atténue tout de même nettement plus les consonnes que B Fassbaender par exemple, et ses voyelles peuvent être relativement fermées, ce qui les rend forcément un peu plus indifférenciées que celles d'autres chanteuses. A la première écoute, j'ai eu l'impression d'un chant qui privilégiait l'homogénéité de la voix et la fluidité par rapport à la mise en valeur du texte et de ses contrastes. Avec un peu plus de recul -seulement quelques jours en fait - je dirais les choses autrement: elle nous offre le texte en le phrasant bien et en le chantant avec une technique très sûre, ce qui est - pour moi en tout cas - peut-être la meilleure façon de nous faire écouter ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 20 Nov 2021 - 19:35

Benedictus a écrit:
hehe Oui, c'est très curieux, j'ai remarqué que Mitsuko Shirai était apparemment absolument insupportable à certains mélomanes.

(Ce que j'ai d'ailleurs toujours eu un peu de mal à m'expliquer, parce que c'est une chanteuse qui, en dépit de sa curiosité, est toujours restée dans des répertoires où les qualités qui sont les siennes sont a priori les plus attendues. Je veux dire: je vois très bien ce qui chez elle pourrait donner de l'urticaire à des amateurs de grosses voix larges aconsonnantiques, monovocaliques et toutes en morbidezza, qu'ils soient glottofans de belcanto à vocalises ou wagnériens naturels - mais comme elle n'a chanté que du lied...)

Oui, alors autant je suis habitué à voir les mélomanes precio-intello-BCBG tordre le nez devant justement les "grosses voix larges aconsonnantiques, monovocaliques etc", autant là, je dois dire que je ne savais même pas par où commencer. Je n'ai rien dit, d'ailleurs Rolling Eyes

Tout à fait d'accord avec JPascal, sinon, Shirai me rappelle d'ailleurs Seefried dans le travail sur la musique et la prononciation, exclusivement, qui finit par porter le texte et son sens.



Revenir en haut Aller en bas
JPascal
Néophyte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2015

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 27 Nov 2021 - 15:11

Il y a aussi celui-ci, écoutable sur Deezer:
Mitsuko Shirai  M0b00010

Le liederkreis op.39 et les Dichterliebe chanté par un certain J Protschka sur le premier album, le spaisches liederspiel et des duos sur le second.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94659
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 27 Nov 2021 - 19:21

L'opus 39 est bien chanté par Shirai, n'est-ce pas ?

Protschka est un excellent chanteur (le Fidelio de Dohnányi, l'Aubry de Neuhold…), ses cycles sont très bien, mais dans la discographie pléthorique, ce n'est ppas forcément la voix la plus jolie ni l'interprétation la plus détaillée. C'est fait avec cœur et savoir-faire en tout cas… et puis il y a ce couplage avec l'une des rares versions des trois Liederspiele, où intervient Shirai !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
JPascal
Néophyte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2015

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 27 Nov 2021 - 19:44

Non, le 39 est bien chanté par Protschka. J'ai écouté d'une oreille distraite en travaillant, j'aime bien la voix mais certains phrasés m'ont paru un peu patauds. Mais bon, on est aussi habitué à certains phrasés.
Revenir en haut Aller en bas
JPascal
Néophyte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2015

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptySam 27 Nov 2021 - 19:46

Pour le spanisches liederspiele, il me semble qu'il y a une jolie version chez Harmonia Mundi, avec notamment Werner Güra. Celle avec M. Shirai m'a bien plu, mais là aussi cela ne reflète qu'une écoute distraite.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94659
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyDim 28 Nov 2021 - 17:28

Oui, tout à fait, c'était la première version qui tenait la rampe depuis Shirai ! Assez récente, j'avais même vu le concert afférent, à la Cité de la Musique.

Celle avec Shirai-Protschka-Höll reste quand même la plus séduisante. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
JPascal
Néophyte



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2015

Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  EmptyDim 28 Nov 2021 - 18:58

Pour revenir à ses albums solo, je partage vraiment l'enthousiasme et le sentiment d'évidence de Francesco devant les albums Schumann. Pour écouter en boucle celui avec le Liederkreis op.39, je réalise aussi l'énorme travail de composition du récital et d'interprétation qu'il y a derrière. Le Liederkreis, c'est du très beau chant, accompagné avec beaucoup de précision ("sharpness" serait le terme juste), mais on peut trouver plus incarné. Il y a de jolis contrastes mais cela reste toujours aimable et même légèrement distanciée. Les phrasés mettent bien en valeur la musicalité des vers d'Eichendorff, mais le texte est un peu en retrait par rapport à la musique - même si ce n'est pas lisse, car l'ambiance de chaque Lied est bien caractérisée -. Il m'a fallu du temps pour comprendre pourquoi, paradoxalement, cette interprétation me faisait plus rentrer dans le texte que celle de Gerhaher, toute aussi belle vocalement mais qui donne aussi plus de poids aux mots. Volontairement ou non, la voix de Gerhaher incarne davantage; elle fait apparaître un narrateur, un type amoureux qui se balade dans les bois, se pâme devant des clairs de lune et s'identifie à des oiseaux en cage, un type que j'ai du mal à prendre au sérieux quand il hausse le ton (Waldesgesprach). C'est une très belle version - je lui dois de m'intéresser au Lied depuis quelques mois- mais elle ne rend pas justice à la poésie d'Eichendorff, qui paraît ici bien factice. Dans l'interprétation de Shirai, j'ai plutôt l'impression d'une succession de miniatures et de peintures paysagères: l'amoureux observant le portrait de la bien-aimée, la peinture de ruines avec sa présence humaine en arrière-plan... Il s'en dégage une réelle poésie, sincère pour peu qu'on accepte ce qu'elle a de distanciée et de codifiée, une sorte de mélancolie souriante qui m'évoque Poussin  plus que Caspar David Friedrich.
Le style change très sensiblement dans les Mignon Lieder, bien plus passionnés. La voix se corse, les contrastes sont plus marqués et les mots se détachent davantage. Kennst du das Land est fiévreux et plein d’élans contrariés, on se précipite dans les envois avec des forte bien sentis... Lass mir scheinen est captivant aussi, il rend bien le côté adolescente exaltée du personnage.
Les Marie Stuart sont finalement plus proches des Kerner que des Mignon. L’interprétation est beaucoup plus dans la retenue et l’intériosation des sentiments, mais cela n’a rien à voir avec la distanciation du Liederkreis, c’est très intense au contraire. Le couplage Stuart / Kerner est vraiment pertinent, la dernière partie du récital baigne dans une atmosphère de résignation et la musique va vers toujours plus de dépouillement. Il y a dans les Stuart quelques piannissimi qui annoncent celui des deux derniers Lieder de l’album, qui est quand même impressionnant. M Shirai a en fait une sacrée palette dynamique, mais elle s'en sert avec parcimonie, dans quelques moments clés du récital On pourrait aussi parler, pour les cycles incomplets, du choix des Lieder de transition, qui est intéressant. Par exemple, au début des Kerner, le Sehnsucht nach Walgegend nous rappelle brièvement le chant et les bois du Liederkreis, mais c’est un retour impossible, la nature est désormais inaccessible, elle n’apporte plus de consolation…Bon, je m’arrête là parce que j’ai passé beaucoup trop de temps à rédiger ce message, que vous trouverez sans doute beaucoup trop long pour un forum, mais j’avais vraiment envie d’écrire à quel point cet album me fascine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Mitsuko Shirai  Empty
MessageSujet: Re: Mitsuko Shirai    Mitsuko Shirai  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mitsuko Shirai
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mitsuko Uchida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: