Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -37%
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La ...
Voir le deal
76.99 €

 

 Votre palmarès cinéma 2021

Aller en bas 
+4
Benedictus
Emeryck
Prosopopus
mickt
8 participants
AuteurMessage
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1713
Date d'inscription : 05/03/2018

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyVen 31 Déc 2021, 21:07

Suite au post d'Emeryck dans la rubrique Dernier film visionné qu'il alimente si bien.

Emeryck a écrit:
Un petit résumé cinématographique de mon année 2021 :


Les cinq films sortis en 2021 (en France) que j'ai préférés :

  1. Ryūsuke HamaguchiDrive my car (10/10)

  2. Emma Benestan, Fragile (8/10)

  3. Julia Ducournau, Titane (8/10)

  4. Élie Wajeman, Médecin de nuit (8/10)

  5. Pablo Agüero, Akelarre (8/10) 






Les vingt films que j'ai préférés - hors sorties 2021 :

  1. David Lynch, Lost highway (1997 - 10/10)
  2. Alain Guiraudie, L'inconnu du lac (2013 - 9/10)
  3. Guy Gilles, Le clair de terre (1970 - 9/10)
  4. Maya Deren & Alexander Hammid, Meshes of the afternoon (1940 - 9/10)
  5. Jacques Becker, Goupi mains rouges (1943 - 8.75/10)
  6. Raoul Ruiz, L'île au trésor (1985 - 8.5/10)
  7. Sergueï Paradjanov, Sayat nova, la couleur de la grenade (1969 - 8.5/10)
  8. Charlie Chaplin, The kid (1921 - 8.5/10)
  9. Ernst Lubitsch, The shop around the corner (1940 - 8.5/10)
  10. Maurice Pialat, La maison des bois (1971 - 8.5/10)
  11. Guy Gilles, Au pan coupé (1968 - 8.25/10)
  12. Diane Kurys, Coup de foudre (1983 - 8/10)
  13. Claude Chabrol, La cérémonie (1995 - 8/10)
  14. Yves Boisset, Dupont Lajoie (1975 - 8/10)
  15. Werner Schroeter, Malina (1991 - 8/10)
  16. Bruno Dumont, Hors Satan (2011 - 8/10)
  17. Claude Goretta, La dentellière (1977 - 8/10)
  18. Bertrand Mandico, Boro in the box (2011 - 8/10)
  19. Werner Herzog, Leçons de ténèbres (1991 - 8/10)
  20. Bertrand Mandico, Depressive cop (2016 - 7.75/10)

Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1713
Date d'inscription : 05/03/2018

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyVen 31 Déc 2021, 21:16

Ainsi mon palmarès des films parus en 2021 :

Onoda, Arthur Harari : par l’ampleur, l’originalité du sujet, l’intelligence de la mise en scène, un des meilleurs films français de mémoire récente. D’autant plus surprenant que le premier film du réalisateur (Diamant noir) m’avait paru assez insignifiant.

——

The French Dispatch, Wes Anderson : Anderson fait plus que creuser son sillon et reste un génial inventeur d'histoires et de formes.


— Films fort beaux

Drive My Car, Ryusuke Hamaguchi : la patte insaisissable d’Hamaguchi, à la fois douce, fluide, et tranchante, parfois cruelle. Des choses très fortes et d’autres qui m’ont moins plu par leur côté sentimental. Tout de même ça laisse une impression profonde.

Madres Paralelas, Pedro Almodóvar : un peu comme drive my car, un film à combustion lente, moins flamboyant que d’autres d’Almodóvar, mais qui mêle avec beaucoup de sensibilité ses différents thèmes.

Chers Camarades, Andreï Konchalovsky : peut-être pas un film majeur, mais là encore si juste et émouvant dans le ton. (et le Michel-Ange du même Konchalovsky était un chef-d’œuvre !)

(on déterre beaucoup de cadavres et de restes humains dans ces films)

— Merci pour ces moments de cinéma

Old, M. Night Shyamalan : un bon thriller qui vaut surtout par un réalisateur qui connaît son Dreyer sur le bout des doigts (ah ces moments où le temps se suspend au fil tendu par la caméra).

Compartiment n°6, Juho Kuosmanen : portrait d’un couple mal apparié, en train dans des coins perdus de la Russie post-soviétique, filmé dans une pellicule irrésistible.

Annette, Leos Carax


— Pas à mon goût : ● La Jeune fille et l’araignée, Ramon et Silvan Zürcher : une sorte de remake d’Amélie Poulain par des Suisses psychorigides. Étrange, mais très mis en scène.

— Pires films vus cette année

Titane, Julia Ducournau

Dune, Denis Villeneuve

Pas compris l’enthousiasme de la critique pour le gentillet, bien plat et bien lisible western First Cow de (la pourtant excellente) Kelly Reichardt.


— Meilleurs films que vus pour la première fois cette année : First Reformed, Paul Schrader (p*tain quel film (2017) ! Et il n’est même pas paru en salles en France. À voir au Grand Action à Paris et sur Netflix. C'est grand.) ; The Ballad of Buster Scruggs, Joel et Ethan Coen (petits contes cruels de l’Ouest, savoureux) ; Les Naufragés de l’île de la Tortue, Maine Océan, Jacques Rozier ; Les 1001 nuits, P.P. Pasolini (le plus beau de son réalisateur ?) ; Francisca, Manoel de Oliveira ; les films d’Ida Lupino.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 717
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 08:45

Je partage ton avis sur le Pasolini (tous les films de la trilogie de la vie me semblent parmi ses meilleurs).

Et je partage également ton avis sur Titane, pas vu énormément de films en salles cette année mais celui-ci était grâtiné.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck


Nombre de messages : 11979
Age : 24
Localisation : Karl-Marx-Stadt.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 10:29

Personnellement, j'ai beaucoup aimé Titane, ça raconte pas mal de choses - et est-ce possible de ne pas être touché(e) par la relation entre Rousselle et Lindon ?  Surprised

Ce que je ne comprends vraiment pas, c'est le fait que Onoda soit uniformément et dithyrambiquement vanté.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 11:31

Franchement, je dois avouer que la bande-annonce de ces deux films-là a eu sur moi un effet également (et puissamment) dissuasif - j'essaierai peut-être de les regarder quand ça passera sur des plateformes de streaming.

(Après, il est à peu près certain que je n'arriverai pas à regarder les deux jusqu'au bout - mais je me demande lequel me sera le plus vite insupportable.)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck


Nombre de messages : 11979
Age : 24
Localisation : Karl-Marx-Stadt.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 11:56

Benedictus a écrit:
(Après, il est à peu près certain que je n'arriverai pas à regarder les deux jusqu'au bout - mais je me demande lequel me sera le plus vite insupportable.)
Je mets une pièce sur Titane parce qu'il est assez "exubérant" : enfin, il y a un côté très actif que n'a pas Onoda dont on sent au fur et à mesure qu'il n'a rien d'intéressant à raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 12:49

Oui, bien sûr, l'esthétique de gros blockbuster d'action cyberpunk t(h?)rash, je me doute bien que je vais vite détester - mais, d'un autre côté, Onoda, ça m'a l'air d'être une telle caricature du film-lent-à-image-léchée-et-portée-métaphysique que je pourrais aussi me mettre à ricaner très tôt.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 13:22

Je me rends compte que je n'ai pas regardé de film (ni de série d'ailleurs) depuis mars 2020. Surprised

Quand je ne suis pas au concert, en visite ou en train d'écrire, je marche, alors forcément… Je crois aussi que je trouve peu mon compte dans les différentes offres, de la plus sophistiquée à la plus grand public. Et le temps passant, je suis de moins en moins sensible à l'aspect fiction.

Bref : Embarassed .
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 13:26

Ah mais si ! Je suis même allé au cinéma (pour la première fois depuis 14 années) !

Je vais le documentaire de Jacques Rozier consacré à Atys, L'Opéra du Roi (1989). Truc assez misérable, des rushes au ralenti des coulisses et de la scène, avec en fond l'acte I, quel que soit le moment montré.

Fin de la projection. L'organisatrice vient s'excuser : la Cinémathèque a numérisé le mauvais document, ce n'est pas du tout le film (paraît-il génial, blablabla). La seule fois où je vais au cinéma en quinze ans, non seulement c'est mauvais, mais en plus on ne me projette pas le bon film ! Laughing


Donc mon palmarès film de l'année, c'est :

1. Brouillons préparatoires à L'Opéra du Roi de Jacques Rozier (1989).


Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5327
Age : 922
Date d'inscription : 27/11/2008

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 13:31

Hors Poitiers Film Festival, je n'ai vu que deux films en2021

- mai 2021 : Adieu les cons (Albert Dupontel)

- novembre 2021 : Illusions perdues (Xavier Giannoli)

2 très beaux films AMHA
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12522
Date d'inscription : 21/01/2007

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 13:33

DavidLeMarrec a écrit:
Ah mais si !  Je suis même allé au cinéma (pour la première fois depuis 14 années) !

Je vais le documentaire de Jacques Rozier consacré à Atys, L'Opéra du Roi (1989). Truc assez misérable, des rushes au ralenti des coulisses et de la scène, avec en fond l'acte I, quel que soit le moment montré.

Fin de la projection. L'organisatrice vient s'excuser : la Cinémathèque a numérisé le mauvais document, ce n'est pas du tout le film (paraît-il génial, blablabla). La seule fois où je vais au cinéma en quinze ans, non seulement c'est mauvais, mais en plus on ne me projette pas le bon film ! Laughing


Donc mon palmarès film de l'année, c'est :

1. Brouillons préparatoires à L'Opéra du Roi de Jacques Rozier (1989).


Mr. Green

hehe ...Désolé pour toi!

Moi ça remonte à octobre 2021( La mort en ce jardin de Buñuel)...alors que j'étais habitué à regarder un film par jour. Votre palmarès cinéma 2021 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3986
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 17:51

Bon, moi je sais qu'un film comme Titane, je ne pourrais même pas supporter physiquement, j'entends.

Dans les films que j'ai vu pour la première fois cette année et qui m'ont particulièrement plu, il y a eu Le Fond de la Bouteille d'Hathaway, d'après Simenon, étonnamment sombre, mais avec un technicolor stupéfiant qui contraste avec la tonalité du film, Gypsy de Losey qui a des allures de films Gainsborough trash (et qui annonce The Servant), l'extrêmement touchant "faux" noir, Les Amants du crime de Felix Feist avec une magnifique performance de Steve Cochran, Moby Dick de John Huston dont j'ai adoré la mise en images, la couleur, l'incarnation physique du mythe, la représentation de la meur, L'Or et L'Amour de Tourneur, beau western-mélodrame, extrêmement bien joué,  Les Implacables de Nicolas Ray, poignant et très fin (Susan Hayward est absolument sublime), Coincée, petit film hyper malin avec Ginger Rogers et Edward G. Robinson qui m'a vraiment marqué malgré sa modestie (je pourrais en dire de l'adorable That Funny Feeling, avec Bobby Darin et Sandra Dee ou encore de Double Chance de Milestone d'après Guitry. Deux "feel good movies" pour le coup).
Mon film préféré de l'année a sans doute été Lune de miel mouvementée de Leo McCarrey (1942), en général considérée comme très mineur, mais qui a été un coup de cœur qui m'a laissé très heureux.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1713
Date d'inscription : 05/03/2018

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 18:54

Le problème avec Titane c’est que j’en ai été à peu près dégoûté dès les cinq premières minutes : ça reste un film de genre, dans les situations, l’humour, les dialogues (que j’ai trouvés très mal écrits), qui fera fuir une bonne partie du public (scènes de mutilation, d’arrache de piercing etc..). Les strip-teases et ébats sur et avec voiture et camion, les gromellements peu compréhensibles de Lindon, tout m’a été assez pénible. Néanmoins c’est un film sincère de quelqu’un qui a en effet sans doute des choses à dire et qui va au bout de ses idées. J’avais bien aimé Grave, pourtant assez proche de Titane par bien des aspects : peut-être justement parce que Ducournau n’allait pas encore jusqu’au bout de sa sensibilité et laissait la porte ouverte à un plus grand public.

Onoda : j’ai trouvé tout réussi. L’ambiance de défaite et de fin de guerre d’abord (côté japonais donc), la figure, étonnante mais finalement pas si invraisemblable de cet anti-kamikaze et de sa maigre troupe, les incongruités vraies de sa position, Robinson d’une île qui n’est absolument pas déserte et où vivent de nombreux indigènes. Ça fait partie des films de l’après (que se passe-t-il une fois le combat terminé, après la fin), ce qui lui donne en effet un rythme assez lent, mais le récit est habilement mené et évite l’ennui. Harari ne joue pas tellement sur le vertige métaphysique de la situation (même s’il existe bien sûr), mais ancre de manière précise le film dans le bout de jungle occupé par son héros, donne des clés politiques et psychologiques, tisse les liens entre le monde réel en mouvement et le monde arrêté d’Onoda. En plus c’est souvent drôle. Images et cadres d’une facture classique, filmées dans une belle pellicule, bien construites et qui ne se résument pas à la carte postale. Bref j’ai trouvé ça superbe.

DavidLeMarrec a écrit:
Je crois aussi que je trouve peu mon compte dans les différentes offres, de la plus sophistiquée à la plus grand public. Et le temps passant, je suis de moins en moins sensible à l'aspect fiction.

Ta-ta-ta, Paris dispose aussi de l'offre la plus riche en cinéma de répertoire et en cinéma documentaire. Tu n'aimes pas/plus le cinéma voilà tout. hehe

Francesco a écrit:
Mon film préféré de l'année a sans doute été Lune de miel mouvementée de Leo McCarrey (1942), en général considérée comme très mineur, mais qui a été un coup de cœur qui m'a laissé très heureux.

J'aurais dû citer dans les films que j'ai découverts cette année le Love Affair (Elle et lui) de McCarey (1939), avec Charles Boyer et Irene Dunne. Impossible de ne pas verser sa larme à la fin. Sad

Prosopopus a écrit:
Je partage ton avis sur le Pasolini (tous les films de la trilogie de la vie me semblent parmi ses meilleurs).

Je suis d'accord, et je trouve que les 1001 Nuits ont une liberté et une beauté toutes particulières. La Méditerranée sied bien à Pasolini.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1713
Date d'inscription : 05/03/2018

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 18:57

Emeryck a écrit:
Les cinq films sortis en 2021 (en France) que j'ai préférés :

  1. Ryūsuke HamaguchiDrive my car (10/10)
  2. Emma Benestan, Fragile (8/10)
  3. Julia Ducournau, Titane (8/10)
  4. Élie Wajeman, Médecin de nuit (8/10)
  5. Pablo Agüero, Akelarre (8/10) 

Je n'ai vu que deux de ces films... Je suis curieux de Fragile, dont je crois n'avoir pratiquement pas entendu parler (si Allociné a bien fait son recensement, les deux grandes revues cinéphiles ne lui ont même pas accordé une critique). Mais ça va être difficile de rattraper tout ça en salles. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 19:24

mickt a écrit:
Onoda : j’ai trouvé tout réussi. L’ambiance de défaite et de fin de guerre d’abord (côté japonais donc), la figure, étonnante mais finalement pas si invraisemblable de cet anti-kamikaze et de sa maigre troupe, les incongruités vraies de sa position, Robinson d’une île qui n’est absolument pas déserte et où vivent de nombreux indigènes. Ça fait partie des films de l’après (que se passe-t-il une fois le combat terminé, après la fin), ce qui lui donne en effet un rythme assez lent, mais le récit est habilement mené et évite l’ennui. Harari ne joue pas tellement sur le vertige métaphysique de la situation (même s’il existe bien sûr), mais ancre de manière précise le film dans le bout de jungle occupé par son héros, donne des clés politiques et psychologiques, tisse les liens entre le monde réel en mouvement et le monde arrêté d’Onoda. En plus c’est souvent drôle. Images et cadres d’une facture classique, filmées dans une belle pellicule, bien construites et qui ne se résument pas à la carte postale. Bref j’ai trouvé ça superbe.

Ça m'évoque Heavens knows, Mr Allison, côté japonais… ça fait plutôt envie, mais je me connais trop pour céder. Mr. Green


Citation :
Ta-ta-ta, Paris dispose aussi de l'offre la plus riche en cinéma de répertoire et en cinéma documentaire. Tu n'aimes pas/plus le cinéma voilà tout. hehe

C'est à peu près ce que je disais, oui. (D'ailleurs la dernière fois où je suis allé au cinéma avant cette année, c'était pour le docu sur la création de Pelléas à Moscou, par Béziat…)


Citation :
J'aurais dû citer dans les films que j'ai découverts cette année le Love Affair (Elle et lui) de McCarey (1939), avec Charles Boyer et Irene Dunne.

Du coup si vous parlez de vieux coucous, je peux suivre ! bounce J'en garde une bonne impression effet. (Même si dans le registre des « mineurs », j'ai plutôt été sensible à Random Harvest de LeRoy, dans ces années…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5327
Age : 922
Date d'inscription : 27/11/2008

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyDim 02 Jan 2022, 19:35

Si on parle de " vieux coucous ", ce soir F2 repasse pour la 3000e fois Les tontons flingueurs hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1713
Date d'inscription : 05/03/2018

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyLun 03 Jan 2022, 14:01

luisa miller a écrit:
Si on parle de " vieux coucous ", ce soir F2 repasse pour la 3000e fois Les tontons flingueurs hehe

Ça ne compte pas, tu pourras l'inclure dans ton palmarès 2022. Ici tu peux parler de ton 2999e visionnage l'an passé.  Mr.Red

Citation :
Onoda : Images et cadres d’une facture classique, filmées dans une belle pellicule

Ce n'est pas de la pellicule, pardon, mais du numérique. (Format: 5K RAW, Camera: RED Helium, Lens: Cooke S4 cf. cet excellent article : https://www.indiewire.com/2021/07/cannes-2021-cinematography-cameras-lenses-1234648369/3/ )

● comme je parlais de kamikazes et de fin de guerre à propos d'Onoda et qu'il me semble qu'Emeryck avait en avatar Mizoguchi à un moment, je reviens sur un film vu l'an passé à l'occasion de la rétrospective Shimizu à la Cinémathèque et à la MCJP : un film de propagande à plusieurs mains, les Chants pour la victoire, récits patriotiques filmés par Mizoguchi, Shimizu, Masahiro Makino et Tomotaka Tasaka. Indiqué comme de 1945 (!), il s'agit de faire l'éloge des kamikazes et de l'effort glorieux du Japon (un général rend visite à des pères de famille endeuillés : ils se prosternent et montrent leur gratitude – Merci, merci, merci – devant un si beau massacre). Les épisodes ne sont pas attribués, mais on reconnaît aisément la patte de Mizoguchi : dans un village de montagne enneigé, une misérable maison à peine éclairée et réchauffée par l'âtre au milieu de la pièce. Une petite famille, deux parents et leur fils, au fond on distingue mal un autel et une photo du fils aîné. Petit à petit on comprend que le cadet fait honte à sa famille de rester ainsi au village et que c'est son tour d'aller faire honneur à la nation. Une personne normalement constituée a envie de se tirer une balle après avoir vu ça, mais il faut croire que Mizo a malgré tout respecté le cahier des charges.

( https://www.mcjp.fr/fr/agenda/hiroshi-shimizu/chants-pour-la-victoire )
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5327
Age : 922
Date d'inscription : 27/11/2008

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyLun 03 Jan 2022, 18:12

mickt a écrit:
luisa miller a écrit:
Si on parle de " vieux coucous ", ce soir F2 repasse pour la 3000e fois Les tontons flingueurs hehe

Ça ne compte pas, tu pourras l'inclure dans ton palmarès 2022. Ici tu peux parler de ton 2999e visionnage l'an passé.  Mr.Red

pété de rire pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 717
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 EmptyMar 04 Jan 2022, 08:52

De mon côté je suis plutôt client de film de genre comme Titane mais je l'ai trouvé trop écrasé par ses influences. Il n'y a pas de vision post-moderne, de discours particulier ou d'intention ludique autour de ces références qui sont utilisées un peu platement pour illustrer le propos du film et j'ai vraiment eu l'impression de revoir des choses déjà vues en mieux chez Cronenberg ou Tsukamoto. Même la narration "marabout-bout de ficelle" me semble plus amusante chez un Takashi Miike.
Les aspects visuels ou choquants ne m'ont pas semblé suffisamment personnels pour y trouver mon compte, à part peut-être la première séquence de danse au milieu des voitures que j'ai trouvé très bien.

Une fois ces éléments écartés il restait donc le centre du film avec les relations conflictuelles du personnage face à ses figures paternelles et tout le thème du virilisme, mais je n'y ai pas trouvé mon compte, cela m'a semblé un peu trop scolaire et je pense que c'est ce qui m'a le plus déplu, que derrière le vernis un peu provocateur et outrancier du film il n'y ait finalement plus grand chose de choquant ou d'aussi trouble que le voudrait sa réalisatrice.

Plus personnellement j'ai eu un peu de mal avec la performance de Lindon que je n'ai pas trouvé si à l'aise que ça dans son rôle alors que sa partenaire porte elle le film avec une prestation effectivement habitée.

Dans le genre film sous influence et réflexion sur la sexualité et le genre je préfère une proposition comme Les garçons sauvages de Mandico.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Votre palmarès cinéma 2021 Empty
MessageSujet: Re: Votre palmarès cinéma 2021   Votre palmarès cinéma 2021 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre palmarès cinéma 2021
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre top10 du rock (très) élargi, des années 1965 à 2021.
» Génie, objectivité et palmarès
» Votre patelin, votre coin… les environs. Où êtes vous ?
» Votre dernier film visionné.
» L'Opéra au cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: