Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

 

 Rameau - Les Paladins

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptyVen 21 Jan 2022 - 16:47

Rameau - Les Paladins Les-Paladins

Argie : Sandrine Piau
Nérine : Anne-Catherine Gillet
Atis : Matthias Vidal
Orcan : Florian Sempey
Anselme : Nahuel Di Pierro
Manto : Philippe Talbot
Un Paladin : David Tricou

Orchestre et Choeur : La Chapelle Harmonique
Direction : Valentin Tournet
Enregistrement studio : 17-20/12/2020
Parution : 14/01/2022

Version archi complète sur 3 CD (contre 2 CD pour les versions concurrentes) avec toutes les danses et qui se paie même le luxe de fournir à la fin de son troisième disque un addendum comme Christie l'avait fait dans son Zoroastre ! Si seulement tout le monde pouvait prendre exemple plutôt que de faire des coupes qui dénaturent les œuvres.

La distribution tient ici la route par rapport aux versions CD précédentes (Malgoire live 1990 et Junghanel live 2010) et on note la présence de grands noms dans l'orchestre (Florence Malgoire 1er violon, Béatrice Martin au clavecin...) Mais que l'ensemble est lent, les airs sont toujours comme étirés, ça manque de rebonds et de contrastes... Il y avait beaucoup plus d'énergie chez Junghanel (chanteurs incompréhensibles à l'exception de Dahlin, remarquablement en style) et même chez Malgoire. Ici la Furie du II qui est un des grands moments de la partition fait pâle figure. Deuxième gros projet confié à Valentin Tournet, après des Indes Galantes - amputées des Fleurs - assez  moyennes, et vraiment je m'interroge quand on voit ce que sont capables de faire de petits ensembles comme Les Ombres ou surtout Les Surprises... Ici on avait tous les éléments pour livrer la version ultime  mais cet excès de prudence ou de contemplation (?) dans la direction finit par faire qu'on décroche... I don't want that à mon avis on ne mise pas sur le bon cheval... siffle bref...

Pour la vie et la théâtralité la version Christie DVD (2004) s'impose toujours. Et même pour l'interprétation d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94700
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptyVen 21 Jan 2022 - 20:54

Hypothèse : justement parce qu'il fallait être complet, possible qu'ils n'aient pas eu le temps de bien tout répéter. Les plannings sont assez serrés à Versailles, à ce qu'on m'a dit.

Ce n'est pas uniquement par idéologie ou paresse que les chefs d'ensemble font des coupes : ça permet aussi d'optimiser le temps de répétition (qui n'est pas choisi par eux, mais par l'organisateur). Smile

(Mais bien sûr que c'est très bien de donner en version archicomplète, a fortiori pour une œuvre déjà bien documentée.)

De toute façon, je trouve que les interprètes de tragédie en musique se sont embourgeoisés : on distribue des chanteurs aux techniques très XIXe (Santon, Mechelen, Dolié…), et les timbres n'ont pas toujours la verdeur d'antan, tout est souvent assez léché, peu dansant, peu déclamé.
Globalement le niveau a vraiment monté (comparer à ce qu'on faisait au début des années 90, c'est flagrant !), mais ce n'est pas toujours au service de l'urgence théâtrale, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptyVen 21 Jan 2022 - 22:40

Ah là clairement pour l'urgence théâtrale ça va decrescendo, dommage… Malgoire et Junghanel sont des enregistrements live donc beaucoup plus vivants. Surtout le deuxième. Qui est tout à fait recommandable à partir du moment où on prêt à accepter un français parfois peu compréhensible. Quand on connaît bien l'œuvre ça passe très bien mais ça n'est clairement pas par là qu'il faut commencer. Tournet gardera un intérêt documentaire pour toutes les danses - malheureusement assez peu dansantes Neutral - et les airs que les autres ont coupé.

J'avais été amusé récemment d'entendre Skip Sempé dans un entretien donné à France Musique (L'Invité du jour du 10 septembre 2021) dire que le chant baroque était devenu très "amateur" (péjoratif dans sa bouche) : "La musique baroque et le chant baroque est quelque chose qui est devenu très amateur de nos jours, malgré le succès - Jean-Baptiste Urbain lui coupe la parole, surpris puis mi-ironique mi-incrédule : "c'est à dire ? on joue moins bien qu'avant ?" - C'est à dire, non on chante moins bien qu'avant ! (rires), on joue mieux mais peut-être on chante un peu moins bien, avec un peu moins de connaissances. La musique renaissance et la musique baroque il y a un modus operandi en composition qu'il faut comprendre pour le bien jouer ou le bien chanter : on peut pas faire n'importe quoi en venant du lyrique en musique renaissance ou musique baroque" (de 23'26 à 24'02)

A mettre en relation avec ce que Véronique Gens confiait sur un ton très informel au micro d'Aurore Tillac sur Forumopera (19/01/2022) : "Y'a UNE façon de chanter y'a pas 10000 techniques y'a UNE technique. Si vous savez bien chanter pourquoi vous privez d'essayer de faire des choses différentes ?" [laïus habituel sur la France qui met les gens dans des cases, etc. etc.] et aussi vers la fin de l'interview : "je chante cette musique [baroque] avec exactement la même technique que je chante Mozart ou Offenbach, ou Saint-Saëns ou… et je croix encore une fois que ça marche bien et on a envie maintenant… il y a eu cette époque, cette période où on découvrait un peu cette musique, où on disait qu'il fallait des p'tits filets de voix, pas trop vibrées ; maintenant on a envie de chanteuses qui chantent, avec de vraies voix, qui s'ouvrent…"
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94700
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptyVen 21 Jan 2022 - 22:54

WoO a écrit:
Véronique Gens […] : "Y'a UNE façon de chanter y'a pas 10000 techniques y'a UNE technique." [/i]


Laughing

Décidément, il ne faut pas laisser parler les chanteurs, même sur le chant. Mr. Green

(Pour preuve, il y a quelques années une personne qui l'avait bien connue m'avait parlé de Véronique Gens… et n'était pas du tout d'accord avec sa technique vocale. hehe )


Amateurisme, ce n'est vraiment pas le mot que j'emploierais : les chanteurs sont parfois très érudits (Mechelen fait un vrai travail d'exhumation et de retour aux sources scientifiques avec son ensemble, il lit les traités, etc.). Mais la technique XIXe ultra-couverte, ça se marie mal avec les exigences de ce répertoire aux tessitures très basses et à la déclamation primordiale.
Et surtout, il manque de [i]coaching
sur les appuis prosodiques, tout simplement. Le même concert avec les mêmes chanteurs un peu sollicités sur le sujet, ça change tout. Mais c'étaient Les Arts Flo qui formaient tout le monde sur le sujet, et Christie a cessé de s'y intéresser depuis 20 ans… Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptySam 22 Jan 2022 - 9:36

DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:
Véronique Gens […] : "Y'a UNE façon de chanter y'a pas 10000 techniques y'a UNE technique." [/i]
[i]

Laughing

Décidément, il ne faut pas laisser parler les chanteurs, même sur le chant. Mr. Green

En fait ce n’est pas inintéressant ce qu’elle dit (sauf ses remarques sur les petits filets de voix  Rolling Eyes ) et ça rejoint ce que dit Vidal dans une interview. Il faut connaître l’étendue et les limites de sa voix pour savoir où (= dans quel(s) répertoires) la placer. Ensuite c’est une question d’adéquation au style et la technique (bonne ou mauvaise) ne change pas.

Rameau - Les Paladins 7c530010
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94700
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptyLun 24 Jan 2022 - 11:56

C'est un bon conseil de… chanteur, pas forcément un bon conseil de musicien. Mr. Green

Oui, pour un chanteur, c'est plus facile de gérer la chose par rapport à l'équilibre déjà acté de sa voix. Mais Vidal qui chante tout avec la même technique, oui, ça s'entend (et ça suscite chez moi quelques réticences dans LULLY où la voix est assez lourde, et l'expression pas très aristocratique).

Mais si l'on veut une adéquation à des répertoires précis, l'idéal est quand même que les chanteurs ajustent leur technique, surtout quand c'est pour revenir à des répertoires plus anciens qui peuvent être « écrasés » sous des techniques conçues pour passer l'orchestre de Wagner.

Je vois cela dit ce qu'il veut dire : un chanteur ne peut pas changer sans arrêt de technique, il utilise ses propres équilibres et essaie de se couleur dans le style. Est-ce que c'est pour autant mieux que d'embaucher des gens qui ont une voix bien calibrée pour (ou font le chemin pour qu'elle le soit), pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptyLun 24 Jan 2022 - 15:11

DavidLeMarrec a écrit:
C'est un bon conseil de… chanteur, pas forcément un bon conseil de musicien. Mr. Green

Oui, pour un chanteur, c'est plus facile de gérer la chose par rapport à l'équilibre déjà acté de sa voix. Mais Vidal qui chante tout avec la même technique, oui, ça s'entend (et ça suscite chez moi quelques réticences dans LULLY où la voix est assez lourde, et l'expression pas très aristocratique).

C'est marrant ce que tu dis, dans la même interview il déclare la chose suivante :

Citation :
Moi je fais surtout du Rameau, j’ai fait un peu de Lully (Phaéton), mais je ne me risque pas dans Charpentier, qui me semble trop léger pour ma voix. Quand j’ai essayé, j’ai trouvé que j’étais un peu déplace, ma voix était trop épaisse. Pour être exact, on pourrait dire que je fais du « post-baroque ! »

Vous avez donc trouvé votre place, finalement ?
M.V. : J’ai une voix qui n’est ni petite, ni grosse, mais qui remplit l’espace. Donc il faut que je trouve des rôles où je peux m’épanouir. Je fais parfois des expériences : je tenterai sans doute à nouveau de chanter Lully, car j’ai le sentiment de ne pas avoir assez creusé la question. En Allemagne, on me connaît surtout dans le répertoire romantique, par ce que j’ai fait Cinq-Mars de Gounod, et parce qu’ils ont une esthétique différente. Mais si je ne devais faire que de la musique du XIXe siècle, je serais limité vocalement, car il y a des rôles je ne peux pas envisager. Chaque chanteur doit composer avec sa morphologie, avoir conscience de ce dont il est capable et obtenir la confiance des directeurs de théâtre.

L'intégralité (très intéressant) ici : https://www.concertclassic.com/article/un-interview-de-mathias-vidal-tenor-il-faut-faire-vivre-le-style-avec-sa-propre-voix

Toujours par rapport à cette histoire de multi-répertoires j'ai écouté samedi soir la soirée anniversaire des Talens Lyriques et pendant l'entracte Sempey ou Dubois (je ne sais plus lequel mais les deux étaient interrogés et les deux font du XVIII/XIX) évoquait aussi le changement de diapason qui nécessite quand même d'adapter son instrument.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94700
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins EmptyLun 24 Jan 2022 - 15:22

Oui, un rôle de ténor baroque (donc sans aigus) nécessite un travail particulier pour conserver la clarté de son timbre et optimiser la projection par rapport aux rôles tendus (et donc immédiatement éclatants) du romantisme. Il ne s'agit pas de réinventer sa technique, mais il faut quand même un peu retravailler ses équilibres.

(Ou s'adapter à sa voix, comme le suggère Vidal, mais ça suppose que c'est aussi le répertoire qui s'adapte et non seulement le chanteur…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Rameau - Les Paladins Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Paladins   Rameau - Les Paladins Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rameau - Les Paladins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En ce moment à la télévision...
» Rameau : Castor et Pollux
» Rameau - Les Boréades
» Platée - Rameau
» Rameau: disques indispensables

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: