Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

 

 Sucession Amsterdam

Aller en bas 
+7
Rocktambule
tomseche89
mickt
Abnegor
Benedictus
DavidLeMarrec
Zarmosas
11 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 06/12/2017

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 10:49

Des nouvelles de la succession à Amsterdam ? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 12:38

Si on a le droit d'émettre des souhaits plus que des pronostics : Venzago ou Metzmacher, pour leur botter les fesses.

--

Spoiler:

Le vrai choix ultime, ce serait évidemment Porcelijn, pour renouer avec le répertoire national.

C'est tout de même d'une tristesse infinie, que les Pays-Bas ne mette que si peu à l'honneur leurs compositeurs, alors qu'ils ont probablement, après l'Allemagne, le plus beau fonds de symphonies d'Europe !

--

Spoiler:

Sinon, j'ai pas d'infos privilégiées. (Ce sont plutôt les nouveautés du répertoire batave chez CPO ou sur les labels de rééditions que je guette Embarassed )


Spoiler:


… mais comme cela je te tiens compagnie sur le fil. :mrgeen:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 06/12/2017

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 12:45

DavidLeMarrec a écrit:
Si on a le droit d'émettre des souhaits plus que des pronostics : Venzago ou Metzmacher, pour leur botter les fesses.

--

Spoiler:

Le vrai choix ultime, ce serait évidemment Porcelijn, pour renouer avec le répertoire national.

C'est tout de même d'une tristesse infinie, que les Pays-Bas ne mette que si peu à l'honneur leurs compositeurs, alors qu'ils ont probablement, après l'Allemagne, le plus beau fonds de symphonies d'Europe !

--

Spoiler:

Sinon, j'ai pas d'infos privilégiées. (Ce sont plutôt les nouveautés du répertoire batave chez CPO ou sur les labels de rééditions que je guette Embarassed )


Spoiler:


… mais comme cela je te tiens compagnie sur le fil. :mrgeen:

Spoiler:

Merci David. Je ne connais que Metzmacher un peu besogneux à mon goût
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 13:09

DavidLeMarrec a écrit:
Le vrai choix ultime, ce serait évidemment Porcelijn, pour renouer avec le répertoire national.
[...]
Écoutez H. Andriessen !
Sinon, j'ai pas d'infos privilégiées. (Ce sont plutôt les nouveautés du répertoire batave chez CPO ou sur les labels de rééditions que je guette Embarassed )
Sucession Amsterdam Andrie10
Précisément: Procelijn est trop occupé à essayer des propositions originales avec son Phion à la fois souple et plein d'ardeur.

Zarmosas a écrit:
Je ne connais que Metzmacher un peu besogneux à mon goût
Pour ma part, je préfère des «besogneux» comme Metzmacher qui vont se donner la peine de maîtriser la mise en place de partitions-monstres comme le Prometeo de Nono ou Die Soldaten de Zimmermann ou de proposer des programmes-fleuves complexes du style Hartmann 6-Turangalîla, à des feignasses dont tout le travail va consister à se dandiner sur une estrade en face de musiciens en train d'exécuter les Beethoven-Brahms qu'il jouent les yeux fermés depuis 30 ans.


Dernière édition par Benedictus le Mer 9 Fév 2022 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 13:11

Zarmosas a écrit:
Merci David. Je ne connais que Metzmacher un peu besogneux à mon goût

Je pensais plus à lui pour sa technicité (et son mauvais caractère), ça les obligerait à sortir un peu de leur zone de confort. (Je trouve invariablement ses réalisations, quel que soit l'orchestre, supérieurement pensées et menées, ce qui changerait de leurs derniers chefs qui, quoique excellents, étaient quand même avant tout des hédonistes – même si Chailly est aussi bien plus que cela.)

Venzago, c'est un fou furieux, aussi bien pour le répertoire que pour l'interprétation (et pour la musicologie fantasiste), ça ferait tellement de bien. (Mais il n'est hélas pas assez prestigieux, bien qu'il ait une grande carrière et soit l'une des figures les plus intéressantes de la scène actuelle. Et puis assez à rebours du beau son confortable d'Amsterdam, chez lui c'est la cinétique et la rupture qui l'emportent, je doute qu'ils aient envie de ça.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 13:23

Benedictus a écrit:
Zarmosas a écrit:
Je ne connais que Metzmacher un peu besogneux à mon goût
Pour ma part, je préfère des «besogneux» comme Metzmacher qui vont se donner la peine de maîtriser la mise en place de partitions-monstres comme le Prometeo de Nono ou Die Soldaten de Zimmermann ou de proposer des programmes-fleuves complexes du style Hartmann 6-Turangalîla, à des feignasses dont tout le travail va consister à se dandiner sur une estrade en face de musiciens en train d'exécuter les Beethoven-Brahms qu'il jouent les yeux fermés depuis 30 ans.

Hou-là ! Je ne voulais pas transformer ce fil en tribune anti-DMs du Concertgebouw. hehe

Ce qui m'interroge, plus largement, c'est la perspective de voir la musique classique devenir un art muséal (c'est déjà le cas), voire un art mort. Si l'on ne joue plus que des partitions du passé, et toujours les mêmes, ne devient-on pas finalement une sorte de folklore local, flattant l'oreille d'une minuscule élite ?

(Je vois parfois l'avenir du classique comme les spectacles de « musique authentiquement locale » des cabarets d'Istanbul – non, vous n'en saurez pas plus sur le comment pour aujourd'hui…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1575
Age : 40
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 13:49

[Troll]Du coup ils n'ont pas eu de vrai bon chef dynamique depuis van Beinum Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked [/Troll]
(en plus, avant-hier j'ai justement écouté les études symphoniques d'Andriessen par ce van Beinum, c'est vrai que ça ne m'a pas déplu)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 14:00

Abnegor a écrit:
[Troll]Du coup ils n'ont pas eu de vrai bon chef dynamique depuis van Beinum  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  [/Troll]
(en plus, avant-hier j'ai justement écouté les études symphoniques d'Andriessen par ce van Beinum, c'est vrai que ça ne m'a pas déplu)

… vrais bons chefs, si (Jochum, Haitink, Chailly, Jansons, Gatti ne sont pas des imposteurs manchots). Mais tous ont un profil de chercheurs-de-son, d'hédonistes, et à part Chailly n'étaient pas exactement obsédés par la variété du répertoire. Smile

(Il a quand même été montré par quelques compères ici même que Haitink avait quelquefois mis à l'honneur des compositeurs compatriotes.)

Dynamique, en revanche, oui, ça remonte clairement à Beinum. hehe (Là encore, Chailly n'était pas tout à fait un mollasson quand même.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1575
Age : 40
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 14:07

C'est ce que je voulais dire dans mon vilan troll Mr. Green Les chefs d'après ne m'ont souvent pas passionné (si, Jochum tout de même), voire ennuyé (Jansons en live, pfouu ; Haitink pareil).

Bon pour faire pénitence, je suis en train d'écouter (de découvrir en fait) la 1ère de van Gilse kiss
Revenir en haut Aller en bas
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 06/12/2017

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 15:10

Abnegor a écrit:
C'est ce que je voulais dire dans mon vilan troll Mr. Green  Les chefs d'après ne m'ont souvent pas passionné (si, Jochum tout de même), voire ennuyé (Jansons en live, pfouu ; Haitink pareil).

Bon pour faire pénitence, je suis en train d'écouter (de découvrir en fait) la 1ère de van Gilse kiss

J'ai adoré Chailly (et notamment son intégrale Varèse et ses Mahler)
D'ailleurs il est programmé en mars et c'est plein.
Mon rêve : Andris Nelsons mais bon SmileSmileSmile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 15:50

Zarmosas a écrit:
Mon rêve :  Andris Nelsons mais bon SmileSmileSmile
Pourquoi? Je veux dire: qu'est-ce qu'il apporte de spécifique, comme interprète ou comme constructeur de sonorité d'orchestre?
Revenir en haut Aller en bas
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 06/12/2017

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 15:59

Benedictus a écrit:
Zarmosas a écrit:
Mon rêve :  Andris Nelsons mais bon SmileSmileSmile
Pourquoi? Je veux dire: qu'est-ce qu'il apporte de spécifique, comme interprète ou comme constructeur de sonorité d'orchestre?

A mon humble avis, le concertgebouw n'a pas besoin d'un bâtisseur de son (le son est vraiment splendide) mais d'un chef qui arrive a transformer ce beau son en émotion. Je crois que Nelsons sait faire cela partout où il est invité SmileSmile:
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 16:01

Abnegor a écrit:
Bon pour faire pénitence, je suis en train d'écouter (de découvrir en fait) la 1ère de van Gilse kiss

Écoute surtout la n°2, qui est un bijou très singulier. (Ou, pour du simili-Mahler, la 3.)


Zarmosas a écrit:
J'ai adoré Chailly (et notamment son intégrale Varèse et ses Mahler)

Moi aussi !  Et Petrouchka, et la Tragédie Florentine.

Au moins, il tirait des coloris extraordinaires (sans trop les bousculer).


Citation :
D'ailleurs il est programmé en mars et c'est plein.

Le concertgebouw ? Oui, c'est un orchestre magnifique, mais je trouve justement que ça manque de vision forte pour en faire quelque chose : les entendre en pilote automatique avec Jansons, certains soirs – il y en avait d'autres de magnifiques évidemment –, c'était un peu triste (et assez ennuyeux quelquefois), surtout qu'ils jouent ce qu'on a déjà souvent entendu, ce qui veut dire qu'on attend que ce soit vraiment bien dans ces cas.


Citation :
Mon rêve :  Andris Nelsons mais bon SmileSmileSmile

Hou là là. affraid  c'est pas avec ça qu'on va les réveiller. hehe Moi j'attends que Nelsons revienne pour de bon à l'opéra, où il excelle.

(Il n'avait pas été question de Harding dans les candidats potentiels ?  Ce serait en tout cas un peu plus stimulant, et ça te conviendrait pas trop mal je crois.)

Je n'ai jamais trop compris pourquoi tout le monde s'arrachait Nelsons, alors que le public, la critique et même une partie de la profession a l'air dubitative. Non pas que ce soit mal, mais je n'ai jamais trop perçu ce qu'il apportait de plus qu'un autre bon batteur de mesure (dans le symphonique du moins, parce qu'il a des qualités exceptionnelles dans le lyrique).

Edit : Ah, tu as répondu. Je n'ai jamais entendu ça chez lui, au contraire très propre, manifestement très affable avec ses orchestres, il aime clairement faire de la musique, mais le surcroît d'émotion, pas senti pour ma part. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 16:37

Zarmosas a écrit:
A mon humble avis, le concertgebouw n'a pas besoin d'un bâtisseur de son (le son est vraiment splendide) mais d'un chef qui arrive a transformer ce beau son en émotion. Je crois que Nelsons sait faire cela partout où il est invité SmileSmile:
Ah? Tout ce que j'ai entendu de lui au disque (Chosta 10 avec Boston, Bruckner 3 avec Dresde, Mahler 2 avec Berlin) m'a fait une toute autre impression: une mise en place hyper-soignée, vraiment au cordeau, un spectre orchestral lisible mais assez rond, des tempi réguliers et plutôt allants mais jamais emportés, des phrasés fluides mais peu creusés, des contrastes de dynamique un peu rabotés... En revanche, je n'ai cerné aucun propos interprétatif distinctif (ce qui n'est d'ailleurs pas forcément un défaut en soi), et côté «émotion», justement, je n'ai pas ressenti grand-chose (là aussi, ce n'est pas forcément un défaut en soi) - au contraire, j'ai eu l'impression de quelqu'un qui cherche à faire plaisir avec de la très belle musique plutôt que de quelqu'un qui cherchait à exalter les sentiments de l'auditeur. Pourquoi pas, dans l'absolu, mais un final de Mahler 2 où l'exaltation est à ce point corsetée (live, en plus!), un Chosta ni effrayant ni déprimant, un Bruckner à ce point dépourvu d'aspérités et de contrastes  Confused

Encore un fois, rien de déshonorant (mais quand même sage et propre sur soi pour mon goût) mais peut-être s'agit-il d'un chef peu phonogénique, et dont on ne peut réellement percevoir la qualité qu'en salle?


Dernière édition par Benedictus le Mer 9 Fév 2022 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 16:51

Benedictus a écrit:
peut-être s'agit-il d'un chef peu phonogénique, et dont on ne peut réellement percevoir la qualité qu'en salle?

Non, je l'ai entendu en salle avec Lucerne, Leipzig et Bayreuth, à chaque fois très bien placé, et ça ressemble tout à fait à ce que j'ai pu entendre à la radio ou entendre en vidéo. (Il y a ce côté musique sans façon, sans recherche de sous-texte, dans à peu près toutes ses interprétations. Ce qui me plaît bien a priori, plutôt que de chercher absolument la singularité sans cause, mais je ne sens pas le surcroît de frémissement en effet.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 17:09

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a ce côté musique sans façon, sans recherche de sous-texte, dans à peu près toutes ses interprétations. Ce qui me plaît bien a priori, plutôt que de chercher absolument la singularité sans cause
Disons que c'est le genre d'approche qui me paraîtrait idéale pour défricher des répertoires méconnus. Dans des symphonies que je connais par cœur, où j'ai entendu en salle Sawallisch, Wand, Blomstedt, Rojdestvenski, Masur, Bychkov, Inbal et où on peut écouter tous les grands chefs du passé, ça me motive moins (surtout avec de grands orchestres internationaux.)
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 9 Fév 2022 - 21:42

Je ne pense pas qu'il y ait eu de nouvelle particulière sur une nomination ces derniers temps. Ils vont tourner avec Järvi ou Fischer en 2023, avec Mäkelä en 2024. cat ( https://www.rbartists.at/tourneen/orchestertourneen-2022-/-2023 )

Nelsons : j'écoute le podcast du chef anglais Michael Seal, ancien violoniste au CBSO, qui parle de Nelsons comme du chef le plus charismatique et spontané qu'ils aient eu (devant Rattle et Oramo), capable en tournée de jouer une symphonie de Tchaïkovski de douze façons différentes, donnant presque le sentiment d'improviser. J'avoue qu'en concert je n'ai pas ressenti cet élan ou cette folie, même si le peu que j'ai vu était plutôt très bon : formidables Mendelssohn et Schumann avec Leipzig, beau Wagner avec Bayreuth. Mais il mettait surtout en valeur les qualités de ses orchestres, ça ne m'a pas paru très personnel.

Moi je pense que Järvi va décrocher une des trois timbales en jeu en ce moment : Amsterdam, New York, ou Chicago. batman
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 617
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 10 Fév 2022 - 9:10

De la difficulté des jeunes chefs à confirmer...
Il faut reconnaitre qu'à ses débuts sur la scène internationale, Nelsons pouvait impressionner, avec sa grande maîtrise, sa gestuelle alla Jansons, sa silhouette, sa manière de se pencher vers l'orchestre et de faire corps avec les musiciens !
Ca paie comme chef invité. Ensuite, il faut arriver à proposer autre chose comme DM. C'est un peu le même challenge auquel est confronté Mäkelä à l'Orchestre de Paris (pour l'instant, je ne trouve pas ses propositions très originales ni très marquantes, même si le garçon a l'air sympathique et brillant).
On se souvient aussi d'Harding, son ascension fulgurante puis sa (petite) traversée du désert, avant de devenir véritablement un chef intéressant à l'approche de la quarantaine.

A l'inverse (mais c'est peut-être plus rare ?) il y a des chefs qui se révèlent sur le tard, comme Blomstedt, qui n'a jamais été aussi demandé qu'aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 16:46

L'orchestre devrait annoncer le 10 juin que Klaus Mäkelä deviendra son prochain directeur musical, à partir de 2027.

https://slippedisc.com/2022/05/exclusive-concertgebouw-to-announce-chief-conductor/ (et ce n'est pas qu'un ragot de Lebrecht.)
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 16:50

mickt a écrit:
L'orchestre devrait annoncer le 10 juin que Klaus Mäkelä deviendra son prochain directeur musical, à partir de 2027.

https://slippedisc.com/2022/05/exclusive-concertgebouw-to-announce-chief-conductor/ (et ce n'est pas qu'un ragot de Lebrecht.)

Euh... qui trop embrasse mal étreint ! Ça commence à faire beaucoup, même pour un demiurge !

Et au niveau personnel : que pourra-t-il espérer de plus pour les 60 ans de carrière qu'il lui reste ?
Revenir en haut Aller en bas
Mailman
Mélomane averti



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/09/2020

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 17:50

On imagine qu'il abandonnera au moins l'un de ses mandats actuels lorsqu'il prendra le poste à Amsterdam. Ca va faire bizarre pour l'orchestre de passer 4 ans avec un directeur musical dont le départ est d'ores et déjà planifié.
Et ça va faire très long aussi pour le Concertgebouw, 8 ans sans directeur musical.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 17:51

On le voyait venir gros comme une maison. Pour Amsterdam : encore cinq ans sans directeur musical. Mäkelä aura sans doute un titre provisoire et 4-5 programmes par an. Ça ne devrait pas fragiliser l'orchestre. Par contre il y a un risque qu'ils se soient déjà lassés du jeune prodige avant même son entrée en fonction.

Ça va mettre en porte-à-faux Oslo et Paris (Mäkelä est sous contrat jusqu'en 2027 avec les deux), qui seront vus comme des marche pieds vers des postes plus importants. La Philharmonie en particulier espère beaucoup d'une dynamique Mäkelä qui permettrait d'identifier le chef à l'institution. Probablement essaiera-t-elle de prolonger son mandat. Autrement, ⎢spoiler⎥, il va être rapidement question de lui pour succéder à Welser-Möst à Cleveland, toujours en 2027. Et il sera déjà l'heure d'ouvrir un nouveau sujet Succession Orchestre de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 18:21

Je me souviens d'une interview dans laquelle il disait qu'il n'envisageait pas un engagement autrement que sur la durée, et qu'il comptait rester au moins 10 ans à Paris...
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 18:39

Parole, parole, parole. 🎶 rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 18:49

mickt a écrit:
On le voyait venir gros comme une maison. Pour Amsterdam : encore cinq ans sans directeur musical. Mäkelä aura sans doute un titre provisoire et 4-5 programmes par an. Ça ne devrait pas fragiliser l'orchestre. Par contre il y a un risque qu'ils se soient déjà lassés du jeune prodige avant même son entrée en fonction.

Ça va mettre en porte-à-faux Oslo et Paris (Mäkelä est sous contrat jusqu'en 2027 avec les deux), qui seront vus comme des marche pieds vers des postes plus importants. La Philharmonie en particulier espère beaucoup d'une dynamique Mäkelä qui permettrait d'identifier le chef à l'institution. Probablement essaiera-t-elle de prolonger son mandat. Autrement, ⎢spoiler⎥, il va être rapidement question de lui pour succéder à Welser-Möst à Cleveland, toujours en 2027. Et il sera déjà l'heure d'ouvrir un nouveau sujet Succession Orchestre de Paris.
Mais... qu'est-ce qu'il a de si absolument exceptionnel ou singulier, Mäkelä, pour qu'on se l'arrache comme ça?
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 20:11

Benedictus a écrit:
Mais... qu'est-ce qu'il a de si absolument exceptionnel ou singulier, Mäkelä, pour qu'on se l'arrache comme ça?

(C'est comme les tulipes...)

Du point de vue des orchestres / des musiciens : il y a des gens qui sont faits pour diriger les "grands orchestres", qui se présentent devant les Berliner et dont l'autorité est spontanément acceptée. À quoi ça tient ? C'est difficile à dire et ce n'est pas forcément corrélé à des qualités ou une personnalité musicales très singulières ou très marquées. Et il y a bien entendu une part de mimétisme (Amsterdam l'invite six fois en quatre mois ? Nous aussi il faut qu'on l'ait.).

Certainement y a-t-il aussi une forme de privilège accordé à la jeunesse aujourd'hui.

Du point de vue d'une institution comme la Philharmonie : on cherche une personnalité que le public puisse associer à la salle, et lui est jeune, beau gosse, les spectateurs le remarquent, retiennent son nom, il est facile à marketer. (digression : il loge au Ritz quand il est à Paris, c'est chic mais il faut quand même l'articuler avec la politique d'inclusion et d'ouverture de la PP. Et ça donne l'impression qu'il est de passage, même s'il s'y sent comme chez lui.)
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyMer 25 Mai 2022 - 20:42

mickt a écrit:
il loge au Ritz quand il est à Paris, c'est chic

Je vais finir par être jaloux : il est jeune, beau, talentueux, musicien, chef d'orchestre, plein de succès, il vit dans des palaces, dans les plus belles villes du monde... Il a sûrement un défaut, non ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 10:54

Rocktambule a écrit:
Et au niveau personnel : que pourra-t-il espérer de plus pour les 60 ans de carrière qu'il lui reste ?

C'est une véritable question légitime, mais je suppose qu'elle concerne trop peu de monde pour qu'il existe des études cliniques là-dessus. Mr. Green

(En réalité si, le syndrome de l'ancien jeune prodige n'est pas si rare si l'on observe tous les domaines. Lorsqu'on a été premier en tout, comment retrouver un sens à sa vie après le sommet – les anciens présidents sont également concernés, on voit bien que les deux derniers ne le vivent pas très bien.)

On peut imaginer qu'il visera Berlin, ou bien il cherchera à faire d'une maison d'Opéra le phare du monde… ou fondera une académie à prodiges, je ne sais.

Bon, il n'a pas encore coché tous les critères de l'excellence : il a moins enregistré pour CPO qu'Alun Francis ou Werner Andreas Albert.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 06/12/2017

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 10:54

Bonjour.
Cette annonce n'est pas une surprise on sentait que le RCO convoitait Mäkelä depuis un moment.
Je ne pense pas qu'il prolonge à Paris au delà de 27.
L'ODP a toujours servi de marche-pied à la carrière des chefs cela continue et continuera tant que l'ODP n'aura pas rejoint le peloton de tête des très grands orchestres ce qui n'arrivera qu'avec un directeur musical bâtisseur (2 objectifs différents pas toujours réunis chez une même personne) et durablement aux commandes... Aura-t-il le temps et l'envie de faire progresser l'ODP? Encore faudrait il que tous les postes clés (notamment le premier violon) soient pourvus.
Je me demande bien qui pourrait être intéressé pour lui succéder...
Quant à la Philharmonie elle me semble bien timide sur le personnage que l'on n'a toujours pas vu à C à vous et/ou à Quotidien contrairement par exemple à Nadine Sierra, René Pati, Renaud Capucon etc...
Mais maintenant qu'il va plus penser à autre chose....
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 11:09

Benedictus a écrit:
mickt a écrit:
On le voyait venir gros comme une maison. Pour Amsterdam : encore cinq ans sans directeur musical. Mäkelä aura sans doute un titre provisoire et 4-5 programmes par an. Ça ne devrait pas fragiliser l'orchestre. Par contre il y a un risque qu'ils se soient déjà lassés du jeune prodige avant même son entrée en fonction.

Ça va mettre en porte-à-faux Oslo et Paris (Mäkelä est sous contrat jusqu'en 2027 avec les deux), qui seront vus comme des marche pieds vers des postes plus importants. La Philharmonie en particulier espère beaucoup d'une dynamique Mäkelä qui permettrait d'identifier le chef à l'institution. Probablement essaiera-t-elle de prolonger son mandat. Autrement, ⎢spoiler⎥, il va être rapidement question de lui pour succéder à Welser-Möst à Cleveland, toujours en 2027. Et il sera déjà l'heure d'ouvrir un nouveau sujet Succession Orchestre de Paris.
Mais... qu'est-ce qu'il a de si absolument exceptionnel ou singulier, Mäkelä, pour qu'on se l'arrache comme ça?

Rien.

1) Témoignage personnel : première audition de Mäkelä pour moi, plusieurs années avant son embauche à Oslo et Paris, c'était la Première de Sibelius avec Radio-France. Souvenir d'avoir été estomaqué par Rouvali deux ans plus tôt qui prenait toute la symphonie à rebours (je l'ai dit mille fois ici, Rouvali fait comme si les transitions étaient les thèmes et les thèmes les transitions, ce qui a énormément de sens dans Sibelius, puisque tout est transition…), personnalité exceptionnelle – qui n'a pas totalement éclos d'ailleurs, peut-être parce qu'il a eu très tôt des postes très prenants, même si ce n'était que Göteborg.
Mäkelä au contraire, c'était très traditionnel, mené avec beaucoup de sûreté, mais sans personnalité particulièrement saillante. J'avais bien aimé, mais c'était peu exaltant à entendre si tôt après une lecture exceptionnelle.

2) Avec l'Orchestre de Paris, je ne l'ai entendu qu'une seule fois, quand le répertoire m'intéressait – Symphonie de Larcher, dont clairement peu de points de comparaison. Beaucoup d'énergie et de charisme, assurément. Son Mahler 10 était particulièrement tendu et bien bâti, témoin de quelqu'un qui connaît vraiment très bien son métier, ce n'est pas un imposteur. Mais pourquoi tout le monde le veut-il lui ?
Les copains disent par ailleurs que ses lectures du grand répertoire, Mozart ou Beethoven, sont très tradis, assez lentes et épaisses quoique habitées.

3) Le ressenti des orchestres est souvent très différent du public. Quand on voit que Boston, Leipzig, Lucerne, Berlin ne jurent que par Nelsons – alors que je suis incapable de citer un seul spectateur qui trouverait qu'il serait dans le top 10 des chefs qu'il connaît –, et que certains chefs qui produisent des miracles (Minkowski-Bordeaux dans Mârouf, c'était quelque chose, et on comparait pourtant avec le Philhar' !) sont accusés par les orchestres d'être des amateurs…
Mäkelä a une battue très claire, il a peut-être aussi un rapport humain à la fois stimulant et agréable, il faut bien penser que c'est leur partenaire mais aussi leur boss, et qu'avoir un boss qui motive les équipes et qui ne les harcèle pas, c'est pas mal et pas si fréquent chez les chefs – qui ne sont pas tous très engageants ou très affables.

4) Comme le disait Mickt, la Philharmonie se cherchait (c'est astucieux) un prodige pour asseoir sa marque. Et ça a fonctionné, le public en est fou : tous les copains courent l'entendre (j'admire leur motivation à s'être jeté sur le premier concert pour entendre Beethoven 7 par l'OP… hehe ), et le public plus vieux occasionnel est fasciné par ses beaux costumes, sa gestuelle claire et élégante (une des plus belles du circuit, actuellement le seul qui le bat, c'est Jordan), et bien sûr sa jeunesse.

5) À cela s'ajoutent les effets de mode (si tout le monde se l'arrache, c'est qu'il est bon, ne ratons pas le futur tête de gondole Karajan génie de la musique) et le mythe des quelques chefs les plus compétents. C'est bien sûr n'importe quoi, plus l'orchestre est bon, plus on peut en tirer de résultats sans être le meilleur normalement… une sorte de snobisme des grands orchestres, qui estiment qu'il faut être dans les élus, c'est-à-dire dans les gens connus. C'est nul, parce qu'il y a d'immenses chefs qui n'ont pas cette notoriété, et des très célèbres qui servent un peu à rien…
Toutes questions soulevées ici par le passé : http://carnetsol.fr/css/index.php?2019/07/07/3109-il-y-a-peut-etre-dix-chefs .


Bref, Mäkelä est très jeune et très bon, mais l'emballement n'est pas nécessairement proportionnel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 11:15

tomseche89 a écrit:
Il faut reconnaitre qu'à ses débuts sur la scène internationale, Nelsons pouvait impressionner, avec sa grande maîtrise, sa gestuelle alla Jansons, sa silhouette, sa manière de se pencher vers l'orchestre et de faire corps avec les musiciens !

Et il s'est fait connaître par l'opéra, où il excellait…


Citation :
A l'inverse (mais c'est peut-être plus rare ?) il y a des chefs qui se révèlent sur le tard, comme Blomstedt, qui n'a jamais été aussi demandé qu'aujourd'hui !

Blomstedt a quand même eu une heure de gloire encore plus faste dans les années 80-90, avec tous ses disques chez Decca pendant sa période San Francisco, ce n'était pas rien (intégrales Sibelius et Nielsen notamment). Et ses disques Eterna aussi, les Symphonies de Beethoven avec Dresde, Leonore…

Mais c'est vrai qu'il a eu vingt ans d'éclipse médiatique, avant de redevenir une vedette !  (il faut dire que son répertoire est assez concurrentiel…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 12:40

DavidLeMarrec a écrit:
4) Comme le disait Mickt, la Philharmonie se cherchait (c'est astucieux) un prodige pour asseoir sa marque. Et ça a fonctionné, le public en est fou : tous les copains courent l'entendre (j'admire leur motivation à s'être jeté sur le premier concert pour entendre Beethoven 7 par l'OP… hehe ), et le public plus vieux occasionnel est fasciné par ses beaux costumes, sa gestuelle claire et élégante (une des plus belles du circuit, actuellement le seul qui le bat, c'est Jordan), et bien sûr sa jeunesse.
Voilà: ça, c'est ce que je n'arrive pas du tout à comprendre. Moi, j'irai quand il aura des programmes qui me motiveront assez pour retourner écouter du symphonique; et le ciel m'en est témoin: les costumes, la gestuelle et la jeunesse d'un chef, c'est vraiment des trucs dont je me suis tamponné le coquillard avec la dernière des énergies depuis près de quarante ans.

DavidLeMarrec a écrit:
Bref, Mäkelä est très jeune et très bon, mais l'emballement n'est pas nécessairement proportionnel.
Voilà, j'avais besoin d'être ressuré sur ce point.

DavidLeMarrec a écrit:
Blomstedt a quand même eu une heure de gloire encore plus faste dans les années 80-90, avec tous ses disques chez Decca pendant sa période San Francisco, ce n'était pas rien (intégrales Sibelius et Nielsen notamment). Et ses disques Eterna aussi, les Symphonies de Beethoven avec Dresde, Leonore…

Mais c'est vrai qu'il a eu vingt ans d'éclipse médiatique, avant de redevenir une vedette !
Non, pas à Paris, en tout cas: à la fin des années 80 et dans les années 90, il jouait devant des salles jamais remplies, et la critique ainsi qu'un certain public faisaient la fine bouche (mouais, solide artisan, mais pas le génie du siècle... et puis un «occidental» qui aurait eu le niveau pour Vienne ou Amsterdam, il n'aurait pas été d'aller s'exiler dix ans en Allemagne de l'Est... et si il n'a eu que San Francisco et pas Boston, Philadelphie ou Chicago, alors qu'il n'est même pas gay... et gnagnagni gnagnagna)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89200
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 12:42

J'ai quand même entendu 2-3 très fameux concerts de Mäkelä...
Je ne dis pas qu'il est fabuleux, mais il est effectivement très bon, et surtout il est "déjà" très bon, donc on ne peut qu'être optimiste pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 13:16

Benedictus a écrit:
Voilà: ça, c'est ce que je n'arrive pas du tout à comprendre. Moi, j'irai quand il aura des programmes qui me motiveront assez pour retourner écouter du symphonique; et le ciel m'en est témoin: les costumes, la gestuelle et la jeunesse d'un chef, c'est vraiment des trucs dont je me suis tamponné le coquillard avec la dernière des énergies depuis près de quarante ans.

Alors dans ce cas, je balance : autour de moi, chez les copains mélomanes, à chaque fois qu'il est question de Mäkelä, j'entends des éloges sur ses costumes, on commente la taille du revers de ses pantalons, la qualité de fabrique, on fait des hypothèses sur le tailleur…

Et chez le public âgé c'est plus basiquement « il est bien habillé », comme pour jauger un gendre idéal.


DavidLeMarrec a écrit:
Non, pas à Paris, en tout cas

Peut-être pas à Paris, mais enregistrer des intégrales avec San Francisco pour Decca, c'est pas ce que j'appelle une carrière discrète à bas bruit, surtout qu'on était alors au faîte du système discographique…


Xavier a écrit:
Je ne dis pas qu'il est fabuleux, mais il est effectivement très bon, et surtout il est "déjà" très bon, donc on ne peut qu'être optimiste pour la suite.

Ah, mais c'est sûr qu'il est excellent. Mais disons qu'on pourrait très bien pourvoir des postes à Oslo, Paris et Amsterdam en en appelant à d'autres aussi bons que lui : l'intérêt stratégique de se jeter tous sur quelqu'un qui, du coup, a peu de probabilités de rester et ne sera pas tout entier à sa tâche paraît discutable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 14:25

Zarmosas a écrit:
Quant à la Philharmonie elle me semble bien timide sur le personnage que l'on n'a toujours pas vu à C à vous et/ou à Quotidien contrairement par exemple à Nadine Sierra, René Pati, Renaud Capucon etc...

Et Daniel Harding, qui n'avait manifestement qu'une envie, quitter le plateau le plus vite possible. hehe

Après il faut quand même se dire que Mäkelä est (normalement) là pour cinq ans, ce n'est pas comme s'il était déjà parti. Et la Philharmonie a bien prévu d'investir de gros moyens pour faire sa promotion. Rappelons aussi qu'il a anticipé sa prise de fonction cette saison, normalement ce devait être à la rentrée 2022.

Zarmosas a écrit:
Encore faudrait il que tous les postes clés (notamment le premier violon) soient pourvus.

Peut-être que d'ici 2027 on aura trouvé ? rabbit   Ce n'est du reste pas faute d'essayer, déjà quatre concours avec des candidats de qualité (dont Fedor Rudin au dernier coup  Mad  )  malgré un salaire faible au regard de la concurrence étrangère.

DavidLeMarrec a écrit:
Alors dans ce cas, je balance : autour de moi, chez les copains mélomanes, à chaque fois qu'il est question de Mäkelä, j'entends des éloges sur ses costumes, on commente la taille du revers de ses pantalons, la qualité de fabrique, on fait des hypothèses sur le tailleur…

Et chez le public âgé c'est plus basiquement « il est bien habillé », comme pour jauger un gendre idéal.

(moment pipole) On voit aussi souvent deux ou trois des éléments du trouple Éribon-Louis-Lagasnerie aux concerts de Mäkelä et Salonen. Donc oui il attire plusieurs sous-catégories de public.

(et j'ai envie de vous demander : des directeurs des 15 ou 20 plus grands orchestres du monde, combien que vous considérez comme particulièrement remarquable ou singulier ?)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 15:07

Sérieusement, ils ont toujours Aïche, mais Rudin n'est pas assez bien pour eux ? Laughing

Il va falloir peut-être juste titulariser Chijiiwa, mais faire un choix les gars.

(Après, si l'on veut être tout à fait honnête, faire voyager les candidats en temps de covid ne devait pas être simple. Ni la possibilité d'intégrer un chef de peloton à ce groupe de mauvais sujets…)


Citation :
(et j'ai envie de vous demander : des directeurs des 15 ou 20 plus grands orchestres du monde, combien que vous considérez comme particulièrement remarquable ou singulier ?)

Pas beaucoup en effet. K. Petrenko, Pappano ou P. Järvi sont des grands, mais Nelsons, Gatti, Muti, Barenboim, Thielemann, Welser-Möst… de bons chefs (enfin, pas tous Mr. Green ), clairement on pourrait survivre sans eux.

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 15:13

mickt a écrit:
(et j'ai envie de vous demander : des directeurs des 15 ou 20 plus grands orchestres du monde, combien que vous considérez comme particulièrement remarquable ou singulier ?)
Je n'ai pas en tête qui est directeur musical de quel orchestre, mais je vois déjà K. Petrenko 1° pour son répertoire, 2° pour son style vraiment très personnel (sa façon très contre-intuitive de diriger les œuvres les plus dépressives du répertoire postromantique-décadent chargé-épais de manière cursive, aérée, lumineuse et allante, et même souriante - et ce, quel que soit l'orchestre, cf. sa Mahler 6 avec Berlin et sa Mahler 7 avec l'État de Bavière.)
Évidemment Roth (on peut considérer que le Gürzenich est dans le top 20, non?), je l'avais même dit ici.
Comme dit aussi David, P. Järvi, Pappano.
Revenir en haut Aller en bas
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 06/12/2017

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 15:53

mickt a écrit:
Zarmosas a écrit:
Quant à la Philharmonie elle me semble bien timide sur le personnage que l'on n'a toujours pas vu à C à vous et/ou à Quotidien contrairement par exemple à Nadine Sierra, René Pati, Renaud Capucon etc...

Et Daniel Harding, qui n'avait manifestement qu'une envie, quitter le plateau le plus vite possible. hehe

Après il faut quand même se dire que Mäkelä est (normalement) là pour cinq ans, ce n'est pas comme s'il était déjà parti. Et la Philharmonie a bien prévu d'investir de gros moyens pour faire sa promotion. Rappelons aussi qu'il a anticipé sa prise de fonction cette saison, normalement ce devait être à la rentrée 2022.

Zarmosas a écrit:
Encore faudrait il que tous les postes clés (notamment le premier violon) soient pourvus.

Peut-être que d'ici 2027 on aura trouvé ? rabbit   Ce n'est du reste pas faute d'essayer, déjà quatre concours avec des candidats de qualité (dont Fedor Rudin au dernier coup  Mad  )  malgré un salaire faible au regard de la concurrence étrangère.

DavidLeMarrec a écrit:
Alors dans ce cas, je balance : autour de moi, chez les copains mélomanes, à chaque fois qu'il est question de Mäkelä, j'entends des éloges sur ses costumes, on commente la taille du revers de ses pantalons, la qualité de fabrique, on fait des hypothèses sur le tailleur…

Et chez le public âgé c'est plus basiquement « il est bien habillé », comme pour jauger un gendre idéal.

(moment pipole) On voit aussi souvent deux ou trois des éléments du trouple Éribon-Louis-Lagasnerie aux concerts de Mäkelä et Salonen. Donc oui il attire plusieurs sous-catégories de public.

(et j'ai envie de vous demander : des directeurs des 15 ou 20 plus grands orchestres du monde, combien que vous considérez comme particulièrement remarquable ou singulier ?)

Chailly, Nelsons (oui), Nézet-Séguin, Dudamel, Rattle, Barenboim, Sokhiev (dans le russe) Very Happy mais pas Järvi Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 16:49

Benedictus a écrit:
Évidemment Roth (on peut considérer que le Gürzenich est dans le top 20, non?)

Top 80 plutôt. Mr. Green

Il faut dire que les tops des orchestres sont discutables Si on parle purement du niveau technique, Berlin, Concertgebouw, LSO et le Museum de Francfort sont de bons candidats en Europe (mais aux USA Pittsburgh et Philadelphie me paraissent en bien meilleur état de marche que Chicago, par exemple…).

Mais comme le niveau de la plupart des orchestres est largement supérieur à ce qui est requis dans le grand répertoire, Duisburg, Basel, Trondheim, Hanovre, Francfort (Oder) ou la Philharmonie slovène ne sont pas spécialement inférieurs… et pourquoi pas le Gürzenich en effet, après le passage de Stenz et Roth, c'est devenu un orchestre d'élite et plus du tout la seconde division de la WDR.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 16:50

Zarmosas a écrit:
Chailly, Nelsons (oui), Nézet-Séguin, Dudamel, Rattle, Barenboim, Sokhiev (dans le russe) Very Happy mais pas Järvi Twisted Evil

J'ai pas compris si tu citais les bons ou les mauvais ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 17:04

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
Évidemment Roth (on peut considérer que le Gürzenich est dans le top 20, non?)

Top 80 plutôt. Mr. Green

Top 20 des orchestres de radio de la RFA. bedo

DavidLeMarrec a écrit:
Zarmosas a écrit:
Chailly, Nelsons (oui), Nézet-Séguin, Dudamel, Rattle, Barenboim, Sokhiev (dans le russe) Very Happy mais pas Järvi Twisted Evil

J'ai pas compris si tu citais les bons ou les mauvais ?

hehe   alien

Ma liste : Kirill Petrenko, Yanniiick (deux chefs auxquels je trouve une vraie patte sonore. Il faudrait que Nézet étoffe un peu sa discographie et ne la limite pas à Bruckner et à son orchestre de Montréal), Jurowski, Järvi (oui). Je suis pro-Pappano sans bien le connaître à vrai dire.

(question annexe : est-ce que des coqueluches du public parisien comme Philippe Jordan et Myung-Whun Chung ont été particulièrement médiatisées ? J'ai l'impression que ça se passe de manière plus organique et difficile à cerner.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 17:33

mickt a écrit:
Top 20 des orchestres de radio de la RFA.

Laughing

(Le Gürzenich est plutôt l'orchestre symphonique de Cologne, la radio c'est la WDR. Mais je partage ce que tu veux dire.)


Citation :
(question annexe : est-ce que des coqueluches du public parisien comme Philippe Jordan et Myung-Whun Chung ont été particulièrement médiatisées ? J'ai l'impression que ça se passe de manière plus organique et difficile à cerner.)

Chung, c'est quand même prévisible : il a beaucoup enregistré pour DGG, y compris de l'opéra ; il a été le directeur de l'Orchestre de l'Opéra à l'ouverture de Bastille, puis longuement au Philhar', il fait vraiment partie du paysage – et clairement, ce garçon sait diriger un orchestre.

Jordan, pareil, il est resté longtemps, arrivé à une époque où l'esthétique des mises en scène était plus tradi… il est clairement le mieux habillé (avec ses queue-de-pie) et la plus belle gestique du circuit (incroyablement harmonieuse et évocatrice), même si ce n'est pas toujours audible dans le résultat. Si on n'y connaît pas grand'chose et qu'on juge avec les yeux, c'est clairement le plus agréable à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 18:25

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
(question annexe : est-ce que des coqueluches du public parisien comme Philippe Jordan et Myung-Whun Chung ont été particulièrement médiatisées ? J'ai l'impression que ça se passe de manière plus organique et difficile à cerner.)
Chung, c'est quand même prévisible : il a beaucoup enregistré pour DGG, y compris de l'opéra ; il a été le directeur de l'Orchestre de l'Opéra à l'ouverture de Bastille, puis longuement au Philhar', il fait vraiment partie du paysage – et clairement, ce garçon sait diriger un orchestre.
tutut À l'origine, ça n'avait rien de prévisible (ça n'était même pas né à l'époque, et ça vient vous expliquerles choses Sucession Amsterdam 40601244 ), au contraire, et ça s'est enchaîné de façon assez singulière.

D'abord, Chung est arrivé à Paris totalement inconnu (pour les plus informés c'était «le frère de la violoniste» et on savait qu'il avait été l'assistant de Giulini) après une carrière de chef du rang hors de France (orchestres de radio allemands pas méga-prestigieux et opéra de Florence.) Les conditions assez rocambolesques de sa nomination (Bergé qui se fâche avec Barenboim; Barenboim qui démissionne et fait marcher ses réseaux - Boulez en tête - pour qu'aucun chef prestigieux n'accepte le poste; Chirac qui soutient Barenboim et Lang qui paraît à deux doigts de lâcher Bergé; Bergé qui vend à Lang l'inconnu dégoté en catastrophe par Pizzi à Florence) l'ont propulsé un peu malgré lui sur le devant de la scène médiatique (sérieusement: à l'époque, c'était le feuilleton politico-culturel à rebondissement du JT.)

Et puis, coup sur coup, de grosses réussites: Troyens inauguraux et Turangalîla à l'Amphithéâtre qui font un triomphe - et après le battage médiatique, Chung devient «le vrai vainqueur du feuilleton de la Bastille», celui qui a mis tout le monde d'accord par son talent, et c'est à ce moment-là qu'il devient la coqueluche du public parisien. Et, seulement à ce moment-là, DG qui lui fait un contrat en catastrophe - à tel point que, quand le disque de la Turangalîla est sorti, personne n'était au clair sur l'intitulé commercial de l'orchestre du nouvel opéra
qui, dans le premier pressage, porte le nom d'«Orchestre de la Bastille»:


Dernière édition par Benedictus le Jeu 26 Mai 2022 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94727
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 18:29

Ça dépend si tu veux dire avant ou après… Une fois qu'on enregistre pour DGG autant que Chung, on n'est pas tout à fait hors du champ de vision du grand public.
Mäkelä n'a pas non plus été très médiatisé en amont, c'est maintenant que le mythe est en train de se forger.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 18:34

DavidLeMarrec a écrit:
Ça dépend si tu veux dire avant ou après… Une fois qu'on enregistre pour DGG autant que Chung, on n'est pas tout à fait hors du champ de vision du grand public.
Ce que je voulais dire, c'est que Chung n'a enregistré chez DGG que parce qu'il était déjà la coqueluche du public parisien, et qu'il l'est devenu à l'issue de péripéties très médiatisées, y compris auprès du très grand public.

Et justement: ce qui est étonnant, c'est que Mäkelä bénéficie de cet emballement, alors que lui n'est pas ce super-héros inconnu est venu sauver Paris du choc des titans Lang / Chirac / Bergé / Boulez dont on parlait dans le JT de PPDA (oui, c'était une autre époque.)
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 20:29

Merci d’avoir rappelé toutes ces péripéties Benedictus, j’avais un peu oublié la part que Chung y avait prise.

Pour Jordan je maintiens que porter des queues-de-pie et mouliner agréablement ne sont pas des critères suffisants ni même nécessaires pour s’attirer la faveur du public. Il y a bien sûr la visibilité qu’offre l’ONP, mais Jordan n’a à ma connaissance pas vraiment fait de télé en France, il n’a pas de discographie. Il y a eu une alchimie positive entre lui, le public, l’orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 20:31

Pour ce qui est de l’emballement médiatique Mäkelä profite des moyens modernes de diffusion : les vidéos de ses concerts cartonnent sur YouTube.
Revenir en haut Aller en bas
Mailman
Mélomane averti



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/09/2020

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 21:53

Je suis d’accord avec tout ce que vous avez dit sur Makela. Un combo « look / précocité / capacité à se faire apprécier des orchestres » qui en fait la vedette du moment, comme le montre d’ailleurs sa saison 22/23 où il va faire le tour du monde des orchestres les plus prestigieux. La seule chose qui me contrarie un chouïa c’est que pour l’instant j’ai eu plus de soirées décevantes que mémorables avec lui : j’ai un excellent souvenir de sa Mahler 1 en début de saison, mais à part ça oscille entre le peu marquant et le franchement raté (Beethoven 7, Mahler 5). Il est certainement un talent formidable, mais j’ai l’impression qu’il n’a pas encore de style propre ou de capacité à donner le petit truc en plus qui fait basculer la soirée du bon côté. Ce qui m’inquiète c’est qu’avec le rythme qu’il a, on peut s’interroger sur la capacité qu’il aura à s’investir suffisamment dans le travail avec un orchestre pour l’acquérir.
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 300
Date d'inscription : 29/04/2021

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 22:39

Mailman a écrit:
Je suis d’accord avec tout ce que vous avez dit sur Makela. Un combo « look / précocité / capacité à se faire apprécier des orchestres » qui en fait la vedette du moment, comme le montre d’ailleurs sa saison 22/23 où il va faire le tour du monde des orchestres les plus prestigieux. La seule chose qui me contrarie un chouïa c’est que pour l’instant j’ai eu plus de soirées décevantes que mémorables avec lui : j’ai un excellent souvenir de sa Mahler 1 en début de saison, mais à part ça oscille entre le peu marquant et le franchement raté (Beethoven 7, Mahler 5). Il est certainement un talent formidable, mais j’ai l’impression qu’il n’a pas encore de style propre ou de capacité à donner le petit truc en plus qui fait basculer la soirée du bon côté. Ce qui m’inquiète c’est qu’avec le rythme qu’il a, on peut s’interroger sur la capacité qu’il aura à s’investir suffisamment dans le travail avec un orchestre pour l’acquérir.

Les premiers concerts m'avaient laissé assez froid, mais j'ai été enthousiasmé début mars par son accompagnement du 1er de Rachmaninov et par le Requiem de Duruflé, et auissi un peu plus tard par les Images de Debussy.
Et n'oublions pas qu'il n'a que 26 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14614
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam EmptyJeu 26 Mai 2022 - 23:45

Fritelli a écrit:
Et n'oublions pas qu'il n'a que 26 ans !
Ce n'était pas un des éléments de langage de l'affaire Benalla, ça?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Sucession Amsterdam Empty
MessageSujet: Re: Sucession Amsterdam   Sucession Amsterdam Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sucession Amsterdam
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» De Nederlandse Opera (Amsterdam)
» Amsterdam 2010 2011
» Kitège à Amsterdam le 17/02/2012
» Amsterdam 2014/2015
» Salomé - Amsterdam - Novembre 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: