Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

 

 TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 689
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 Empty
MessageSujet: TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022   TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 EmptyLun 16 Mai 2022 - 13:54

Giulio Cesare in Egitto de Georg Friedrich Haendel

Gaëlle Arquez Jules César
Sabine Devieilhe Cléopâtre
Franco Fagioli Sextus
Lucile Richardot Cornelia
Carlo Vistoli Ptolémée
Francesco Salvadori Achille
Paul-Antoine Bénos-Djian Nireno
Adrien Fournaison Curio

Ensemble Artaserse
Philippe Jaroussky direction
Damiano Michieletto mise en scène

11, 14, 16, 18, 20, 22 mai 2022
Théâtre des Champs-Elysées


Première fois de Jaroussky à la direction d'orchestre pour cet opéra de Haendel.
Pas forcément un spectacle auquel je serais allé de moi-même mais c'est un cadeau.
Dans ce qui m'aurait plutôt repoussé il y a avant tout l'opéra lui-même, ayant beaucoup de mal avec le seria et les vocalises hululantes et Jaroussky à le direction ne me tentait pas plus que ça.
Mais certains points me font dire que cela pourrait me plaire. J'aime beaucoup Sabine Devieilhe et les images de la mise en scène me disent bien.

TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 38a9b02_208613509-20220507-51vp
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 689
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 Empty
MessageSujet: Re: TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022   TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 EmptyMar 17 Mai 2022 - 9:51

Et c'était au final très bien. Certes, il en va de la mise en scène comme du football et du cinéma, parfois les Italiens en font trop mais le spectacle était franchement réjouissant.

C'est donc du seria avec une succession d'arias virevoltantes, peu de duos mais heureusement quelques beaux moments orchestraux avec des apparitions succinctes d'instruments (très beau moment au cor notamment). On pourrait aisément condenser tout cela en 1h30 mais ce n'est que mon avis... Par contre, découverte horrifiée, le public applaudit à TOUTES les arias, TOUTES ! D'habitude je ne suis pas trop regardant sur les applaudissements entre les mouvements mais là c'était franchement pénible, le dernier accord avait à peine fini de résonner que ça y allait. Ça coupe complètement le drame à mon sens et l'action en ressort morcelée.
Très bel orchestre que cet ensemble Artaserse et la direction de Jarrousky semblait très fluide. J'ai noté un seul moment de flottement au début d'une aria de Cléopâtre mais l'orchestre a rattrapé le coup très vite. On est dans une approche plutôt baroqueuse HIP et avec une recherche de délicatesse dans les soli (tous très bien menés).

Sinon cette mise en scène était vraiment drôle, un gros package d'influences variées et des effets chocs pour réveiller le public. Le tout commence comme un hommage aux films de gangsters des années 30 avec les costumes de Lacroix façon Le Parrain et les robes de Cléopâtre façon Cyd Charisse dans traquenard de Ray. Très beau moment où Cornelia essuie au sol le sang de la tête coupée de son mari en chantant son malheur. Le décor s'ouvre ensuite pour créer différents cadres scénographiques et en arrière-plan de l'action on voit apparaître les trois Parques qui font et défont les fils de la destiné. Au début en voyant arriver trois jeunes filles nues j'ai eu peur que ce soit un peu gênant mais plus qu'une sexualisation des corps il s'agissait de créer des êtres fantomatiques et leurs apparitions sont très inquiétantes, on pense aux fantômes japonais de Kwaidan puis dans une autre séquence aux tableaux de la Renaissance. La deuxième partie joue sur tout un décor de cordes intriquées mais hélas avec moins de réussite que ce que j'espérais. S'ajoutent à tout cela un Ptolémée adolescent faisant des doigts d'honneur à sa soeur, un César hanté par ses assassins futurs du Sénat, un Pompée spectre se changeant en statue, du sexe, des cendres, des crânes d'animaux, des bougies.
Le tout peut sembler indigeste et le symbolisme n'est pas toujours limpide mais j'ai beaucoup aimé tout de même cette mise en scène bien enlevée. Gros contraste avec le Fin de partie vu à Garnier, j'avais peut-être besoin de ça.

Aux niveaux des voix je suis moins capable de juger des performances mais j'ai trouvé Sabine Devieilhe phénoménale et beaucoup aimé aussi Lucile Richardot (particulièrement dans le premier acte où on entendait le plus le caractère assez marqué de sa voix, j'ai beaucoup aimé son premier aria). J'ai été moins conquis par Gaëlle Arquez en César, le son était trop juste par moment et j'ai eu l'impression que Franco Fagioli commençait à fatiguer sur la fin, il se rattrapait dans les hululements  pour retrouver du souffle mais tout ne sortait pas aussi évidemment. Ça vaut vraiment ce que ça vaut, je suis très mauvais juge des prestations vocales.

Sinon c'est vraiment triste à dire mais il n'y a plus que des personnes du troisième âge au Théâtre des Champs Elysées, je ne sais pas quel sera l'état des salles dans trente ans mais là le constat n'est pas très réjouissant. Du coup les commentaires s'arrêtaient sur le fait qu'on ne pouvait plus lire les sous-titres à cause de la fumée (ce qui vu que les personnages répètent tous une dizaine de fois leur lignes de chant n'est pas un drame) et que la mise en scène était trop survoltée (alors que bon...). Ce n'était pas forcément le spectacle le plus évident pour attirer les jeunes mais là ça m'a vraiment marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Mailman
Mélomane averti



Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 26/09/2020

TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 Empty
MessageSujet: Re: TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022   TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 EmptyMar 17 Mai 2022 - 10:06

Prosopopus a écrit:


Sinon c'est vraiment triste à dire mais il n'y a plus que des personnes du troisième âge au Théâtre des Champs Elysées, je ne sais pas quel sera l'état des salles dans trente ans mais là le constat n'est pas très réjouissant. Du coup les commentaires s'arrêtaient sur le fait qu'on ne pouvait plus lire les sous-titres à cause de la fumée (ce qui vu que les personnages répètent tous une dizaine de fois leur lignes de chant n'est pas un drame) et que la mise en scène était trop survoltée (alors que bon...). Ce n'était pas forcément le spectacle le plus évident pour attirer les jeunes mais là ça m'a vraiment marqué.

C'est le cas depuis un moment je pense. Si je prends mon cas personnel, c'est largement lié à la politique tarifaire : pour avoir une place correcte où tu vois à peu près tout, il faut payer significativement plus qu'à la Maison de la Radio ou à la Philharmonie. Et par ailleurs j'ai l'impression que leur offre en symphonique se réduit sensiblement.
Revenir en haut Aller en bas
ofrex
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/02/2012

TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 Empty
MessageSujet: Re: TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022   TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 EmptyMar 17 Mai 2022 - 17:03

Mailman a écrit:
Prosopopus a écrit:


Sinon c'est vraiment triste à dire mais il n'y a plus que des personnes du troisième âge au Théâtre des Champs Elysées, je ne sais pas quel sera l'état des salles dans trente ans mais là le constat n'est pas très réjouissant. Du coup les commentaires s'arrêtaient sur le fait qu'on ne pouvait plus lire les sous-titres à cause de la fumée (ce qui vu que les personnages répètent tous une dizaine de fois leur lignes de chant n'est pas un drame) et que la mise en scène était trop survoltée (alors que bon...). Ce n'était pas forcément le spectacle le plus évident pour attirer les jeunes mais là ça m'a vraiment marqué.

C'est le cas depuis un moment je pense. Si je prends mon cas personnel, c'est largement lié à la politique tarifaire : pour avoir une place correcte où tu vois à peu près tout, il faut payer significativement plus qu'à la Maison de la Radio ou à la Philharmonie. Et par ailleurs j'ai l'impression que leur offre en symphonique se réduit sensiblement.
J'ai l'impression que pour de l'opéra mis en scène (et les meilleures places)  les tarifs du TCE sont proches de ceux de l'OP ou de Versailles. Il n'y a pas d'opéra mis en scène à la maison de la radio ou à la Philharmonie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 Empty
MessageSujet: Re: TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022   TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
TCE - Jules César en Egypte - Haendel - mai 2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jules César - TCE, novembre 2011
» PP - Les Siècles/Roth - César Franck - 02/06/2022
» César Franck (1822-1890)
» Accros aux partitions ?
» Jules MASSENET – Le Mage – 1891

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: