Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 28/03/2018

PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty
MessageSujet: PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022    PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  EmptyJeu 2 Juin 2022 - 17:42

Programme :
Giuseppe Verdi : Requiem

Distribution :
Orchestre National du Capitole de Toulouse
Chœur Orfeón Donostiarra
Jukka-Pekka Saraste, direction
José Antonio Sáinz Alfaro, chef de chœur
Susanne Bernhard, soprano
Aude Extremo, mezzo-soprano
Airam Hernández, ténor
Adam Palka, basse

Pendant que vous étiez tous au TCE, j'étais à la PP pour un deuxième Requiem de Verdi, le second de la saison (après la découverte au TCE avec Gatti). J'ai hésité à vous suivre, mais mon attachement à l'Orchestre de Toulouse a été le plus fort. Je restais sceptique sur le remplacement de Tugan Sokhiev, pour toutes les raisons que l'on sait, autour de la guerre en Ukraine, mais aussi par le choix de Saraste, ayant un vieux souvenir de ce chef (impossible de me rappeler du programme) que j'avais catalogué comme un peu terne. Membre du gang des Finlandais qui travaille patiemment à diriger tous les orchestres du monde... pété de rire

Chœur et trompettistes dans les couloirs du 4ème étage juste avant d'entrer en scène. L'ambiance n'est pas à la rigolade, concentration extrême, trac assez palpable chez certains, ce qui m'a étonné, considérant le niveau.

Salle pleine, vraiment très très peu de places libres éparpillées ici ou là. Replacement d'autant plus technique, mais réussi, malgré les ouvreuses amorphes et incapables de dire oui ou non. Public très enthousiaste et relativement calme. Voisin de replacement qui se prenait pour un chef, essayant de faire croire à sa compagne qu'il connaissait l’œuvre sur le bout des doigts.

Introduction jouée vraiment très très très lentement... J'ai eu peur que ce tempo soit conservé toute l’œuvre (souvenir du Stabat Mater de Dvorak délibérément outrageusement étiré par Eschenbach au TCE en mars). Heureusement, ce n'était que pour travailler les contrastes avec les défoulements sonores qui suivent (technique que Sokhiev n'aurait pas reniée d'ailleurs).
La suite du Requiem m'a profondément bouleversé. Pas une seconde d'ennui : l'interprétation a duré environ 1h15, effet ressenti 5 minutes. Là où Gatti ne m'avait convaincu que sur les thèmes forte et avait travaillé la densité du son dans un tempo plutôt lent, ouvrant la place à de longues plages d'ennui, Saraste a réussi à mener l'ouvrage à un tempo moyen/rapide, travaillant sur l'ensemble de l’œuvre, de sorte qu'aucun mouvement n'était négligé. Le thème aux cuivres et percussions m'a tiré des larmes frénétiques, le thème le plus célèbre au chœur et orchestre m'a tiré des frissons d'anthologie dans tout le corps (un niveau d'émotion qui ne fait appel à aucune culture, juste viscéral, irrépressible, instinctif, peut-être animal, ou qui fait appel à des souvenirs profonds).
Chanteurs exceptionnels : encore une fois, en comparant avec ma seule autre expérience, les chanteurs du TCE n'était pas d'un niveau égal. Hier soir : mezzo incroyable (puissance inouïe, capacité à couvrir l'orchestre, jeu impérial, fort charisme), soprano touchante (physiquement un peu en retrait par rapport à la mezzo, au point de se demander s'il n'y aurait pas quelques tensions entre les deux, à la voix un peu fragile en début de soirée, mais avec des aigus incroyablement cristallins, et une fragilité finalement touchante, qui a bien servi le dernier mouvement du Requiem, où elle fut bouleversante), ténor efficace et charismatique (loin du style plus bel-canto du TCE) et basse à la voix d'un autre monde, génialement puissante.
Chef sur l'économie de moyens, mais extrêmement précis. Tempo intelligemment choisi, vision intéressante de l’œuvre, il avait des choses à dire et il a su les transmettre. Je révise mon opinion sur ce chef !
Orchestre absolument impeccable. Comme d'habitude, je ne sais dire si ce sont mes origines qui parlent, ou si c'est réellement le cas, mais j'ai le sentiment qu'ils ont encore élevé le niveau. Ils n'avaient rien à envier à Leipzig entendu les deux soirs précédents par exemple.
Chœur qui écrit son histoire parisienne conjointement avec l'ONCT, efficaces et attachants.

Concert enregistré et filmé : ça le méritait !
Revenir en haut Aller en bas
Mailman
Mélomane averti



Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 26/09/2020

PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022    PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  EmptyJeu 2 Juin 2022 - 18:02

J'ai comme toi assisté aux 2 : Gatti au TCE et celui d'hier à la Philharmonie. C'était une très belle soirée, mais je suis quand même nettement moins enthousiaste que toi. Il y a eu de très beaux moments (le début en effet), et j'ai aussi été parfois très agréablement surpris par le choeur qui avait une couleur assez étrange pour du Verdi. Je ne suis pas un spécialiste de la technique chorale, mais il y avait un certain moment une légèreté, une douceur et un fondu qui faisaient vraiment penser à de la musique religieuse beaucoup plus ancienne (et pas à un grand opéra romantique fin 19ème caché sous une mince trame religieuse). Parmi les autres très bonnes surprises, les voix graves : la mezzo est une grande découverte, la voix et le style m'ont semblé parfaits, avec une projection et une présence spectaculaires. La basse très solide et sonore, rien à dire, impeccable également.
Du côté des moins bonnes surprises qui font qu'au final je pense avoir préféré Gatti, les voix aigues. La soprano a été vaillante mais vraiment trop limitée, et le ténor pas loin du catastrophique après pourtant un début assez prometteur. Son Ingemisco a été particulièrement douloureux, avec un beau plantage dans les premières phrases et une fin d'air à l'agonie où on souffrait pour lui. Le choeur avait comme je l'ai dit de belles couleurs assez atypiques, mais aussi un vrai problème de diction : quasiment aucune syllabe intelligible, on était dans une sorte de "haaaaaaa hooooo" permanent. Enfin l'orchestre ne m'a pas autant enthousiasmé que toi...après Leipzig la veille, il sonne quand même nettement moins glorieusement, et il y a eu quelques petits décalages ou imprécisions d'attaque. Là encore, l'ONF avec Gatti m'avait plutôt plus plu.
Comme tu l'as dit, salle assez concentrée, malgré la sortie du groupe de jeunes et (surtout) une sonnerie de téléphone que son titulaire a mis une éternité à éteindre.



Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 614
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022    PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  EmptyLun 6 Juin 2022 - 15:19

Beaucoup apprécié ce Requiem également, empreint de douceur, moins déchaîné, moins effrayant que celui de Gatti mais plus homogène, plus humain. Beaucoup d'émotions à la fin !
J'ai trouvé le Capitole superlatif, en très grande forme, et le choeur extraordinaire, tout comme Aude Extrêmo. Soprano légère et fragile, j'ai été saisi par son Libera Me.

Bref, une excellente soirée, je n'ai pas regretté de manquer Hulda !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022    PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  EmptyLun 6 Juin 2022 - 16:33

tomseche89 a écrit:
Bref, une excellente soirée, je n'ai pas regretté de manquer Hulda !

Et pourtant ! … Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022    PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  EmptyLun 6 Juin 2022 - 17:19

Le concert était filmé et diffusé en direct : https://philharmoniedeparis.fr/fr/live/concert/1140448-verdi-requiem

DavidLeMarrec a écrit:
tomseche89 a écrit:
Bref, une excellente soirée, je n'ai pas regretté de manquer Hulda !

Et pourtant ! … Surprised

Qui va l'ouvrir, ce sujet Hulda ? Patzak aussi y a fait allusion. siffle
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022    PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  EmptyMar 7 Juin 2022 - 18:24

Mailman a écrit:
j'ai aussi été parfois très agréablement surpris par le choeur qui avait une couleur assez étrange pour du Verdi. Je ne suis pas un spécialiste de la technique chorale, mais il y avait un certain moment une légèreté, une douceur et un fondu qui faisaient vraiment penser à de la musique religieuse beaucoup plus ancienne (et pas à un grand opéra romantique fin 19ème caché sous une mince trame religieuse). […] Le choeur avait comme je l'ai dit de belles couleurs assez atypiques, mais aussi un vrai problème de diction : quasiment aucune syllabe intelligible, on était dans une sorte de "haaaaaaa hooooo" permanent.

Tout ça est lié au recrutement : ce sont des amateurs (de très haut niveau, et quelques pros aussi), donc technique beaucoup moins charpentée et sonore que les chœurs professionnels qui font plus « opéra ». J'aime beaucoup cette clarté et cette souplesse moi aussi.

La diction aussi, c'est lié : moins de surarticulation des consonnes (chose qu'apprennent les chanteurs lorsqu'ils doivent se produire dans des rôles lourds ou de grosses salles, donc peu pratiquée par les amateurs). Et d'une manière générale, ces dernières années, ce trait s'est accentué chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022    PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PP - ONCT/Saraste - Verdi/Requiem - 01/06/2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TCE - Gatti/ONF - Requiem Verdi - 3 & 5/02/2022
» Requiem de Verdi
» philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02
» Requiem de Verdi
» [PP] Verdi - Requiem - Currentzis/musicAeterna - 26/03/19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: