Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 17:15

Le voici donc ce topic manquant sur ce grand compositeur méconnu mais majeur selon moi, que le BT de ouannier a révélé au grand jour
( un topic sur Albéric MAGNARD doit lui aussi être créé, si j'ai bien suivi )

Suite au BT, je me suis remis à écouter ses oeuvres, et j'ai été frappé par la ressemblance entre la seconde partie de "Evocations" et un thème de Bernard HERRMANN, dans "Vertigo" je crois.

Bref, quelles sont selon vous les oeuvres marquantes, les versions indispensables ?

Je vous colle une photo de sa tombe prise cet été dans le très beau cimetière de Varengeville :



Une bio : http://www.musicologie.org/Biographies/r/roussel_albert.html
Une page dédiée, mais en anglais : http://www.opus1.com/~ehoornaert/roussel/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Kermit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 28
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 17:29

Joueurs de flûte !!!!
(non ce n'est pas une insulte....)



Je crois que c'est dans une compilation la flute contemporaine et c'est vraiment bien (normal c'est de la flute!)
dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 19:08

Je connais encore peu d'oeuvres mais de ce que j'ai écouté, le plus magistral reste les fameuses Evocations opus 15. Cette oeuvre déploie une palette de couleurs impressionantes tant harmoniques mélodiques qu'orchestrales. Pendant 45 minutes, c'est un puits de saveurs toutes plus sucrées et suaves les unes que les autres. De plus, l'organisation de ce triptyque est tout à fait originale. L'oeuvre semble être la suite de trois poèmes symphoniques différents, dont le troisième fait appel, comme certains l'ont entendu, à un choeur d'écriture très harmonique qui permet la compréhension du texte, et à trois solistes, notamment un baryton. Le texte de Michel-Dimitri Calvocoressi, que certains jugeront mauvais, est tout à fait dans l'esprit de la musique et de ce que souhaitait Roussel, à savoir un étalage de parfums, de couleurs, de sensations, d'évocations.
L'oeuvre est pourvue d'un argument très sommaire loin dêtre indispensable mais qui donne une dimension supplémentaire à la musique. Par exemple voici ce qui argumente la musique de la première partie (Les Dieux dans l'ombre des cavernes) :

"Un visiteur, encore ébloui par l'éclatante lumière extèrieure, pénètre dans la grotte d'Ellora, dont les parois sont tapissées de statues et dont il perçoit peu à peu la présence à mesure que son oeil s'accomode à l'obscurité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 20:14

J'ai ce disque des Evocations par Michel Plasson, j'avais bien aimé, mais pas accroché non plus davantage que ça. Ca ne m'avait pas semblé inoubliable.
Je rééssaierai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 20:33

On peut parler des symphonies, j'ai un bon souvenir de la 3eme et 4eme par Münch...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 20:47

J'aime beaucoup la 1ère symphonie, assez impressionniste.
Les suivantes ne me plaisent pas du tout.
J'avais notamment entendu la 3è en concert, j'avais trouvé ça assez laid, sans grand intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 20:51

Je possède ses enregistrements de Münch des troisième et quatrième symphonies. C'est la troisième pèriode de Roussel, la plus personnelle et celle qui dépense le plus d'énergie musicale surtout via le rythme. Je n'aime pas beaucoup ses deux symphonies que je trouve un peu sèches. L'oeuvre qu'il faut absolument écouter de cette pèriode et qui n'est pas sans rappeller le sacre je trouve c'est Bacchus et Arianne. Je ne connais que la deuxième suite et Münch (encore lui !) en livre une interprétation saturée d'énergie rythmique follement furieuse, surtout la bacchanale finale. Le son est hélas très médiocre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 21:00

Ah oui, Bacchus et Ariane, ça c'est très chouette.
J'écoutais récemment la version Tortelier.
C'est pour l'instant l'oeuvre qui m'a le plus convaincu de Roussel par ses couleurs, son énergie, avec le Festin de l'Araignée, autre ballet, qui est lui plus dans une veine impressionniste. (également la période des Evocations et de la 1ère symphonie)

Egalement les mélodies qui comportent des merveilles, comme nous en avons eu l'exemple dans le dernier blind test.

Mais alors pourquoi ses symphonies (à part la première) me déplaisent autant?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 21:08

Je ne connais ni la première ni la deuxième. Ce que je sais c'est que la quatrième m'ennuie encore plus que la troisième.
Le festin de l'arraignée c'est assez curieux comme musique. J'ai le ballet intégral et la seule chose que je puisse en dire c'est que c'est joli. Mais ça reste pendant trente minutes assez plat, assez statique mais toujours agréable à écouter. Je ne crois pas qu'il y a it de moments vraiment fort dans cette musique. C'est mignon quoi. C'est son oeuvre la plus célèbre quasiment et je ne comprends pas bien pourquoi.

Les mélodies que je connais sont toutes d'un niveau égal mais toutes différentes.

Le jardin mouillé est un joyau de la mélodie française.
Mais également A un jeune gentilhomme ou Les amoureux séparés, ou Light.
Jazz dans la nuit est peut-être la plus originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 21:17

A propos de Bacchus et Ariane, plutôt que le Sacre j'y entends par moments du John Williams...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 21:22

Shocked Alors là moi pas du tout. Dans la première ou deuxième suite ? A plusieurs endroits ? Ceci dit je ne connais pas très bien JW je n'écoute jamais de musique de film en-dehors des films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mer 22 Nov 2006 - 21:26

ouannier a écrit:
Shocked Alors là moi pas du tout. Dans la première ou deuxième suite ? A plusieurs endroits ?

Je ne pourrai pas te dire quand, mais à plusieurs reprises oui.

Plus précisément, j'entends que Williams y a pioché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 25
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mar 28 Nov 2006 - 20:18

Vous connaissez son violent concerto pour piano ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mar 28 Nov 2006 - 20:46

Jamais entendu.

Tu peux en dire plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mar 28 Nov 2006 - 20:48

Je ne connais pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 25
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mar 28 Nov 2006 - 20:50

Le concerto pour piano et orchestre Op 36 fut composé en 1927 et crée le 7 juin 1928 à Paris. Il se compose de 3 mouvements
1er : Un allegro molto est une page rude et violente ou les différents thémes se combattent et ou s'opposent entre le soliste et l'orchestr
2éme : Adagio presque statique , nostalgique et émouvant
Dernier : Allegro con spirito est une sorte de danse ou l'on retrouve un peu la violence du 1er mouvement

je vois conseille de l'écouter , je l'apprécie beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermès
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 2 Déc 2006 - 3:58

Roussel, c'est un des plus grands compositeurs du XX siècle.

Par son formidable Opéra : Padmavati
Ses ballets : Bacchus et Ariane, le festin de l'Araignée, Aénéas
Ses 4 Symphonies, ses suites symphonies (suite en fa, petite suite, les évocations, pour une fête de printemps, ....)
Son Psaume 80, qui avec celui de F.Schmitt et Lili Boulanger (Psaume du fond de l'abîme) domine la production de musique sacrée du XX siècle
Ses concertos (pour piano, violoncelle, concertino pour petit orchestre,...)
Sa musique de chambre merveilleuse dont la sérénade op 30 (réédition chez de l'intégrale en 3 CD a prix imbattable)
Ses mélodies surtout qui se hissent vers les plus hautes cîmes de l'art vocal avec celles de Debussy, Poulenc, Duparc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 2 Déc 2006 - 14:49

Hermès a écrit:
Roussel, c'est un des plus grands compositeurs du XX siècle.

Toi tu as l'art de la mesure.

Hermès a écrit:

Son Psaume 80, qui avec celui de F.Schmitt et Lili Boulanger (Psaume du fond de l'abîme) domine la production de musique sacrée du XX siècle

En musique française peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 2 Déc 2006 - 19:28

Hermès a écrit:
ses suites symphonies (suite en fa,

La suite en fa est effectivement l'un de ses chefs-d'oeuvres. Plutôt de la troisième pèriode, elle déploie - comme toujours - beaucoup d'énergie liée aux rythmes et aux mélodies et beaucoup de couleurs variées grâce à une orchestration chatoyante, riche savante et personelle mais qui ne redit jamais ce qui a déjà été dit dans une oeuvre antèrieure en tout cas de ce que je connais. A écouter La suite en fa pour ceux qui veulent découvrir Roussel.

Elle est disponible sur un excellent disque à base de Chabrier par Paray chez Mercury. ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermès
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Ven 15 Déc 2006 - 2:27

Arthur a écrit:
Le concerto pour piano et orchestre Op 36 fut composé en 1927 et crée le 7 juin 1928 à Paris. Il se compose de 3 mouvements
2éme : Adagio presque statique , nostalgique et émouvant

Commentaire sur cet adagio par un critique à la création :
"On dirait une cérémonie savamment orchestrée pour célébrer quelques Dieux improbables. Car en ces pages règne un septicisme que la musique, à ma connaissance, n'avait jamais exprimé avec cette amère gravité...."
Sad


Dernière édition par Xavier le Dim 24 Déc 2006 - 4:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Ven 15 Déc 2006 - 2:42

Hermès, on ne comprend rien.
Tu ne peux pas juste éditer ton message au lieu d'en mettre 3?
Merci.

EDIT: bon j'ai édité ton message avec la bonne citation et supprimé les 2 messages suivants devenus inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 14 Jan 2007 - 18:24

Quelqu'un connaît-il un bon enregistrement en disque ou de préférence en DVD de l'opéra de Roussel Padmâvatî ? J'ai très envie de le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Mar 16 Jan 2007 - 0:00

ouannier a écrit:
Quelqu'un connaît-il un bon enregistrement en disque ou de préférence en DVD de l'opéra de Roussel Padmâvatî ? J'ai très envie de le découvrir.

En disque je ne crois pas qu'il y ait 50 versions.
En DVD aucune à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: bonjour je suis un nouveau membre   Sam 3 Fév 2007 - 14:08

je suis très heureux de constater que l'on trouve de tout sur internet même un forum dédié à la musique classique.la musique classique représente à peine 9 ou 10% des ventes totales de musique, de phonogrammes en france. pourquoi n'aime-t-on pas la musique classique ? on trouve cependant des cd qui démarrent déjà à 2 euros.qui dit mieux ? pour apprécier la musique classique doit-on être doté d'un QI supérieur à la moyenne ? je pense néanmoins que l'on écoute davantage de musique classique à neuilly qu'à maubeuge.ceci dit je reviens à albert roussel, qui fut pour moi une découverte sensationnelle il y a plusieurs années.disciple de vincent d'indy, le moins que l'on puisse dire est que l'élève roussel ne s'inspira guère de son professeur.l'élève depassant le maître ? roussel était un précurseur, un impressionniste ? qui a influencé qui en premier ? debussy ou roussel ? très joué en allemagne comme la valse de ravel, roussel a conquis le monde grâce à sa sonorité unique, singulière, LES FAMEUSES NOTES A côté.dans sa bulle, indiscipliné, il n'écouta guère ses professeurs, roussel est unique dans l'histoire de la musique classique française, inclassable, le marginal mais néanmoins gigantesque symphoniste. les timbres et harmonies de roussel sont différentes à son époque, interpelaient, roussel ouvrit la porte vers le siècle 1900-2000 en matière de sonorité.je n'arrive pas à le classer, roussel est méconnu mais oh combien génial.le peuple, la masse inculte qui nous entoure comprend certes plus aisément la petite musique de nuit ou la lettre à élise.je suis d'avis que les plus grands compositeurs de tous les temps sont ...anonymes, inconnus.tout le monde n'a pas eu les moyens de voyager à paris, à vienne, un père musicien et bourgeois.les musiciens classiques connus de l'histoire de la musique classique avaient du fric, les pauvres et néanmoins tout aussi doués sont restés dans l'anonymat.que penser de jean sebastien bach le plus grand plagiaire de tous les temps, qui a piqué, volé à johann caspar ferdinand FISCHER toutes ses pièces pour clavecin et qui se les ait attribuées.merci bach et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.aux musiciens pauvres le talent et l'anonymat, aux musiciens riches le "talent" et la célébrité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 3 Fév 2007 - 15:03

Bienvenue à toi Kougelhof.
Pourrais-tu développer ton histoire Bach-Fisher? scratch

Tu as une vision bien tranchée du succès des compositeurs, on ne prête qu'aux riches dis-tu en quelque sorte. Pourtant la discographie est riche de tout un tas de musiciens bien modestes. Et à l'époque classique, on ne peut pas vraiment développer son art et produire musique symphonique et lyrique sans un bon soutien financier. Ensuite, on trouve de sacrés pointures pas nécessairement bien pourvues par leur réussite sociale, non? Wolf, Webern ne roulaient pas sur l'or. Bach a toujours dû cachetoner pour faire vivre sa nombreuse famille.
Et si le talent est là, doit-on reprocher aux artistes de toucher les récompenses de leur travail. Mozart sans talent, malgré tous les efforts de son papa n'aurait sûrement pas percé, déjà qu'il a ramé pour vivre et faire entendre son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 3 Fév 2007 - 15:49

Une entrée fracassante, Kougelhof !

Un petit goût pour la polémique, non ? Wink

Il y a des choses qui me semblent très vraies, d'autres qui me semblent plus douteuses.

Très vraie, l'idée qu'il y a une exigence, et qu'elle rend la 'musique classique' plus difficile qu'une autre, surtout si on commence à fouiner dans le premier vingtième. Je le dis souvent, les conventions y sont fortes, et on comprend plus aisément Beethoven lorsqu'on a une idée de ce qu'est une forme-sonate.

Toutefois, ton discours me paraît très excessif. Il part d'une idée juste et force le trait de façon fautive à mon sens.

Dire que les compositeurs inconnus le sont parce qu'ils sont nécessairement moins bons est une aberration logique, je suis tout à fait d'accord. Un compositeur qui écrit dans une contrée lointaine, une langue peu pratiquée, et qui, critique musical, n'a jamais publié ses grandes oeuvres de son vivant, tel Hjalmar Borgstrøm, peut difficilement ne pas sombrer dans l'oubli. Malgré son mérite, qui est immense.
Néanmoins, renverser le raisonnement n'est pas juste non plus ! Les compositeurs qui ont perduré ont, pour beaucoup, été successivement conservés pour des raisons diverses au cours du temps, mais ont toujours parlé à un public. Certains sont aussi des inspirateurs fondamentaux de notre tradition.

Parce que, très honnêtement, il est vrai que je trouve Hasse largement comparable à Vivaldi ; mais Roussel face à Debussy, la rapport des forces de la notoriété me paraît tout à fait justifié. Entre les symphonies bien troussées de Roussel et l'inventivité incroyable de Debussy ; entre le sympathique Padmavati qui prend la succession de Delibes en intégrant la révolution debussyste, et l'univers singulier du Pelléas, il y a bel et bien une différence. [Même si on a le droit de préférer l'un à l'autre, là n'est pas la question !]


Ensuite, si tu veux simplement dire que le grand public aime Debussy plus que Roussel tout simplement parce qu'on trouve Debussy dans les compilations et pas Roussel, tu as sans doute raison : lorsqu'on fréquente le domaine de loin, il est plus dur de hiérarchiser objectivement.
Mais tout de même, je pense que tu vas un peu loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 3 Fév 2007 - 17:46

kougelhof 1er a écrit:
roussel était un précurseur, un impressionniste ? qui a influencé qui en premier ? debussy ou roussel ?

Tu te poses sérieusement la question? scratch

kougelhof 1er a écrit:
je suis d'avis que les plus grands compositeurs de tous les temps sont ...anonymes, inconnus.

Là je suis d'accord avec David: qu'il y ait certains grands compositeurs injustement méconnus, bien sûr, je suis tout à fait d'accord.
Mais enfoncer arbitrairement les "connus", ça me semble absurde.
Ils ont peut-être eu des conditions favorables à leur notoriété, mais aussi le talent nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 3 Fév 2007 - 19:35

Ca y'est Coeur s'est mis à la musique...

Plu serieusement, quand tu dis que la musique classique est plus écouté par les riches, je n'y crois pas trop. Le problème est qu'en France l'education nationale n'en a apparement rien à fiche de l'education musicale et vu qu'on ne transmet rien à l'école c'est la famille qui prend le relais d'où un nombre plus élevé chez les amateurs de musique "classique" de personnes issues de familles de la classe moyenne et au-dessus (bourgeois ça veut strictement rien dire).
Par contre, l'idée que c'est seulement les riches parmi les compositeurs qui sont restés celebres me semble etre un énormité...
Des compositeurs comme Beethoven,Schubert ou Donizetti ne sont pas nés dans des familles riches et pourtant tout le monde connait leurs noms.
Et Mozart a voyagé dans l'Europe parce que la cour finançait la chose pas la famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 13:47

[quote="Xavier"]
kougelhof 1er a écrit:
roussel était un précurseur, un impressionniste ? qui a influencé qui en premier ? debussy ou roussel ?

Tu te poses sérieusement la question? scratch


roussel et debussy sont nés pratiquement en même temps à une ou deux années près ! se sont-ils rencontrés ? je n'en sais rien ! debussy peut-il être considéré d'après vous comme un "extra-terrestre" dans la production musicale classique française et européenne ? je veux dire unique de par sa sonorité, ses créations impressionnistes. y-a-t-il d'autres musiciens impressionnistes ou qui ont suivi ses idées ? mozart, je respecte infiniment, l'enfant virtuose, je suis tout à fait d'accord.quant à j-s- bach, il a toujours bénéficié d'une surcote, il n'est pas à sa place, je ne le mettrais pas à côté de mozart ou de beethoven.c'est un musicien qui n'a rien inventé, il s'est contenté d'appliquer ce qui existait déjà, il n'a rien apporté de nouveau à son époque.johann caspar ferdinand fischer (1665-1746) est pratiquement oublié, ceci s'explique en partie par la rareté des partitions encore conservées.maître de chapelle à la cour de bade durant 40 ans.certains ont vu en fischer le plus grand maître du clavecin dans l'intervalle de frobreger à bach et haendel.ces derniers connaissaient ses oeuvres comme en témoignent les multiples reprises thématiques et structurelles (plusieurs copies d'oeuvres de fischer appartenaient à la famille bach).Bach se servit du thème de la fugue en mi bémol majeur extraite du recueil ”Ariadne Musica” du Maître de Chapelle de Baden, Fischer, comme sujet de sa fugue en mi bémol majeur du deuxième volume du Clavier bien tempéré. Rudolf Walter affirme — et dans sa monographie et dans son article pour MGG — que Carl Philipp Emanuel Bach aurait confirmé dans la nécrologie que son père se serait inspiré en 1723 d’Ariadne Musica pour la composition du Clavier bien tempéré. Or, il est impossible de prouver cette affirmation, ni dans la nécrologie, ni dans d’autres témoignages de C.P.E.Bach. Le fait que Bach avait une grande estime pour Fischer est démontré par la lettre de son fils, cité plus haut ; qu’il utilisa l’Ariadne Musica est prouvé par l’utilisation du thème de la fugue en mi dans le 2e fascicule du Clavier bien tempéré ; il est sûr que les œuvres de Fischer se trouvaient dans la bibliothèque de Bach, car, le 20 septembre 1775, C.P.E.Bach écrit à Forkel : ”De Fischer, Froberger, etc. etc. etc. je n’ai rien. Dieu sait où sont restées ses choses.”Dans ces œuvres d’orgue, Bach n’est jamais allé si loin que Fischer.
http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=7507
http://de.wikipedia.org/wiki/Johann_Caspar_Ferdinand_Fischer
désolé j'ai fait aussi des copier-coller.j'ai vraiment l'impression que j-s-bach a bien "pompé" sur fischer pour asseoir sa notoriété, d'où mon raisonnement pour mon arrivée, les plus connus ne sont pas forcément les meilleurs, mais la ruse et la débrouillardise aidant. Gustave eiffel s'est bien attribué la tour eiffel alors que : Imaginée par Maurice Koechlin et Émile Nouguier, respectivement chef du bureau des études et chef du bureau des méthodes d'Eiffel & Cie[3] Le premier plan est réalisé en juin 1884 et amélioré par Stephen Sauvestre, l’architecte en chef des projets de l'entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 14:19

Non, bien sûr, comme tu le soulignes, les circonstances jouent, les plus connus ne sont pas forcément les meilleurs. Mais ils se maintiennent généralement avec quelque raison. Je ne connais pas beaucoup de compositeurs anciens très fêtés qui soient des imposteurs. En revanche, d'autres très méritants dorment bel et bien loin des mémoires, oui.

Ensuite, s'être inspiré et ne rien créer de nouveau ne signifie pas qu'on est un mauvais compositeur. Mozart n'a pas inventé grand chose, et pourtant il a quelque chose de spécifique. Beethoven aussi, dans un certain sens, n'a fait que développer des choses déjà latentes chez Haydn.
Sinon, on est dans une lecture de l'histoire de la musique selon l'échelle du Progrès, où Bach, Beethoven, Wagner, Debussy, Bartók, Stravinsky et Schönberg sont incontestablement les plus grands. En oubliant tous ceux qui ont développé avec talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 14:29

Roussel s'est mahleureusement mis très tard à la composition par dépit de devoir renoncer à la carrière de marin. La plupart de ses oeuvres les plus connus datent de plus de quinze ans après la mort de Debussy, alors qu'il a renoncé à l'impressionisme, pour devenir plutôt un expressioniste.
Musicalement c'est plutôt un contemporain de Ravel.
Je suis parfaitement d'accord que la plus petite pièce de Roussel dépasse les facilités fumeuses de Debussy: ils ne jouent pas non plus dans la même catégorie. Roussel est un grand symphoniste (le plus important symphoniste français de son temps puisqu'Honneger est suisse), alors que Debussy est pour moi un aimable compositeur de musique de salon à la Chopin.

Les développements sur Bach sont très intéressants, il faudrait en parler dans le topic Bach, sa vie, son oeuvre, ses copies et ses copieurs. A mon avis l'innovation ne fait rien à l'importance d'un compositeur (Mozart n'est pas un innovateur), trente ans après sa mort on n'en a plus la moindre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 14:29

DavidLeMarrec a écrit:

Sinon, on est dans une lecture de l'histoire de la musique selon l'échelle du Progrès, où Bach, Beethoven, Wagner, Debussy, Bartók, Stravinsky et Schönberg sont incontestablement les plus grands.

je t'en prie n'oublie par mozart ! ai-je raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 14:34

je lis le progrès en musique dans l'échelle inverse, Haendel, Mozart, Schubert, Liszt, Ravel, Kodaly, Schmitt et Berg, ceux là corrigeant pied à pied l'influence néfaste des progressistes sus-cités par David (avec révérence toujours mais je pense, David, que tu sous-estimes Roussel, parce que tu aimes avant tout l'opéra et qu'il n'est pas plus fait pour l'opéra que Debussy)
Revenir en haut Aller en bas
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 14:40

sud273 a écrit:
je lis le progrès en musique dans l'échelle inverse, Haendel, Mozart, Schubert, Liszt, Ravel, Kodaly, Schmitt et Berg, ceux là corrigeant pied à pied l'influence néfaste des progressistes sus-cités par David (avec révérence toujours mais je pense, David, que tu sous-estimes Roussel, parce que tu aimes avant tout l'opéra et qu'il n'est pas plus fait pour l'opéra que Debussy)

je préfère écouter la mer que pelleas et melisande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 14:42

sud273 a écrit:
je lis le progrès en musique dans l'échelle inverse, Haendel, Mozart, Schubert, Liszt, Ravel, Kodaly, Schmitt et Berg, ceux là corrigeant pied à pied l'influence néfaste des progressistes sus-cités par David (avec révérence toujours mais je pense, David, que tu sous-estimes Roussel, parce que tu aimes avant tout l'opéra et qu'il n'est pas plus fait pour l'opéra que Debussy)

en allemagne on aime interpreter des ouvertures d'oeuvres de roussel, mais je ne sais lesquelles ! d'après vous de quelles ouvertures d'oeuvres de roussel pourrait-il bien s'agir ? merci ! je ne connais que ses 4 symphonies ! sil vous plait que pouvez-vous me suggérer d'autre de roussel à écouter ? merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Albert ROUSSEL   Dim 4 Fév 2007 - 18:41

Tout à fait d'accord que Roussel est un grand français, mais un français des minorités (° Tourcoing).
Ecoutez sa merveilleuse "Rapsodie flamande" (1936)...il y parle ma langue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 19:35

sud273 a écrit:

Je suis parfaitement d'accord que la plus petite pièce de Roussel dépasse les facilités fumeuses de Debussy

[...]

Debussy est pour moi un aimable compositeur de musique de salon à la Chopin.

Tu peux adorer Roussel et détester Debussy, mais là tu pousses peut-être un peu le bouchon quand même! Laughing

Explique-moi pourquoi "facilités fumeuses"...?
Et pourquoi "aimable compositeur de musique de salon" alors que c'est quand même tout l'inverse du compositeur mondain cherchant à être populaire et écrivant des mélodies faciles et sucrées...
C'est quand même un peu n'importe quoi là non?
Ou bien c'est juste de la petite provoc? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 19:57

felyrops a écrit:
Tout à fait d'accord que Roussel est un grand français, mais un français des minorités (° Tourcoing).
Ecoutez sa merveilleuse "Rapsodie flamande" (1936)...il y parle ma langue!

Exact ! Sa rhapsodie flamande op 56 est pratiquement inconnue, et c'est dommage. C'est l'une de ses dernières oeuvres.

Côté symphonies, ma préférée est la première op 7, le "Poème de la Forêt".
Les Evocations op 15 sont malheureusement trop peu connues aussi.
Par contre la joyeuse Sinfonietta op 52 est l'une des oeuvres les plus célèbres, à côté de la Suite en fa op 33 et de la Petite suite op 39.

Côté oeuvres pour la scène, je crois que le ballet Bacchus et Ariane op 43 est son chef d'oeuvre, encore que Pâdmavati, qui est un opéra-ballet presque inconnu, meriterait d'être interprété davantage.
Les deux autres ballets, Le festin de l'Araignée (qu'il faut écouter en entier), et Aeneas, ainsi que la musique de scène pour Le Marchand de sable qui passe sont intéressants.

Sa musique de chambre n'est pas très connue non plus, comparativement à Ravel et Debussy, elle est pourtant de qualité, depuis le quatuor à cordes op 45, les trois Trios, la sérénade op 30, les deux sonates pour violon et piano, ainsi que les oeuvres pour flûte : Les joueurs de flûte op 27, l'Andante et Scherzo op 51 et Elpénor op 59, oeuvre écrite pour accompagner une émission radiophonique, qui est son dernier opus.

Je ne connais pas bien sa musique de piano et ses mélodies, je ne m'étendrais donc pas sur ce sujet.
Par contre, il faut connaître son Psaume 80 opus 37, écrit pour ténor, choeur mixte et grand orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 20:05

kougelhof 1er a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Sinon, on est dans une lecture de l'histoire de la musique selon l'échelle du Progrès, où Bach, Beethoven, Wagner, Debussy, Bartók, Stravinsky et Schönberg sont incontestablement les plus grands.

je t'en prie n'oublie par mozart ! ai-je raison ?
A moins de faire une relecture romantique, non, Mozart n'est pas, sur le plan musical, un instrument du Progrès. Ensuite, il a eu un grande importance dans l'histoire des références, des idées, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 20:14

sud273 a écrit:
je lis le progrès en musique dans l'échelle inverse, Haendel, Mozart, Schubert, Liszt, Ravel, Kodaly, Schmitt et Berg, ceux là corrigeant pied à pied l'influence néfaste des progressistes sus-cités
Néfaste ? Pourquoi cette classification ?

Sinon, oui, tu as parfaitement vu ce que je laissais entendre en filigrane comme autres compositeurs non novateurs mais tout aussi intéressants.


Citation :
par David (avec révérence toujours mais je pense, David, que tu sous-estimes Roussel, parce que tu aimes avant tout l'opéra et qu'il n'est pas plus fait pour l'opéra que Debussy)
Hou-là, beaucoup de provocations en une phrase !

Je ne juge pas les compositeurs sur leurs opéras. Padmavati et les mélodies sont plutôt sympas, ce sont les symphonies et les suites orchestrales que je ne digère pas. Je trouve ça vraiment indigent, et pas fort harmonieux à mes oreilles tant qu'à faire.
Pourtant, j'ai essayé des choses aussi opposées que Boulez et Bernstein dans ces pages...

Quant à Debussy pas fait pour l'opéra, je ne sais pas ce qu'il te faut ! Il a une veine très personnelle, mais peu de gens ont fait de l'opéra avec une vérité textuelle comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 20:16

kougelhof 1er a écrit:
sud273 a écrit:
je lis le progrès en musique dans l'échelle inverse, Haendel, Mozart, Schubert, Liszt, Ravel, Kodaly, Schmitt et Berg, ceux là corrigeant pied à pied l'influence néfaste des progressistes sus-cités par David (avec révérence toujours mais je pense, David, que tu sous-estimes Roussel, parce que tu aimes avant tout l'opéra et qu'il n'est pas plus fait pour l'opéra que Debussy)

je préfère écouter la mer que pelleas et melisande !
Va, mon fils, et ne pèche plus.


(A part ça, Sud est déchaîné aujourd'hui... Debussy, Chopin, tout le monde en prend. Surtout traiter Debussy de salonard en prenant pour exemple Roussel. Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 20:37

Le deuil certainement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 21:20

ah là Xavier un point celle-la est drôle et me divertit de ma tristesse. Je ne tenterai donc pas ce soir de médire de Debussy, qui je le maintiens a raté sa carrière de successeur de Massenet et me replonge, en terme de deuil, dans la 2ème symphonie de Roussel, la plus réussie entre Chausson et Dutilleux
Revenir en haut Aller en bas
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 22:09

.


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 23:24

.


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 23:29

kougelhof 1er a écrit:
Xavier a écrit:
Dukas et Roussel ne dénotent pas particulièrement dans le paysage musical français de l'époque.
Enfin je ne vois pas en quoi.

je voulais dire que la musique de roussel n'a rien de commun avec ce que lui a appris d'indy par exemple ! on qualifie souvent roussel de musicien inclassable avec ses fameuses notes ou sonorités "à côté". c'est pour le poins singulier non ?

Ici on est plutôt censé parler de Dukas, mais pour Roussel, il y a des choses que j'aime beaucoup chez lui, mais rien de particulièrement "singulier" ou "atypique" chez lui à mon sens comparé à ses contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 23:32

.


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 23:35

kougelhof 1er a écrit:
Xavier a écrit:
pour Roussel, il y a des choses que j'aime beaucoup chez lui, mais rien de particulièrement "singulier" ou "atypique" chez lui à mon sens comparé à ses contemporains.
bien sûr si tu compares à ses contemporains mais moi je pense par rapport à ses pairs de son vivant, de leur vivant !

scratch

C'est quoi la différence?
Ses contemporains, ses pairs, c'est la même chose, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 23:39

.


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 4 Fév 2007 - 23:41

Bah il a son style à lui, mais rien qui fasse de lui un inclassable ou un iconoclaste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Albert Roussel (1869-1937)
» Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )
» Damien Top
» A vendre: National NEW YORKER de 1937 3 pickups! New photos
» Albert Ketelbey (1875-1959)... trop de la balle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: