Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Requiem

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 14 Sep 2007 - 0:33

vartan a écrit:
Bart Simpson a écrit:
Le Requiem de Ligeti...
Cette musique m'a fait faire des cauchemars quand j'étais petit (à cause de 2001). Et là j'apprends quoi ? c'est inspiré d'une bd de Mickey ! Neutral Shocked What the fuck ?!?

Bart, ne sois pas effrayé, avec Sud tu es entré dans la cinquième dimension, tout est différent maintenant. Garde ton calme, les effets ne vont pas durer bien longtemps. Courage. Mr. Green
En même temps c'est pénible, vous allez me forcer à rechercher la preuve par l'interview... je ne pense pas que Ligeti vaille la prendre la peine dese fatiguer à chercher, je signalais pour info.
Maintenant, si vous ne voulez pas creuser par vous-même, tout ce que je dis est au premier degré (à part sur Chopin et Debussy où parfois je sous-entends quelues méchancetés plus ou moins gratuites)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 14 Sep 2007 - 0:33

Non ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 14 Sep 2007 - 0:35

Bart Simpson a écrit:
Xavier a écrit:
Ne jamais prendre ce que dit Sud au pied de la lettre. Mr. Green

En même temps comme il utilise pas les souriards, ses messages sont très équivoques, on sait pas à quel degré prendre ça. C'est un des problèmes de la conversation sur internet. Mais peut-être que c'est une question d'habitude.
j'utilise quand je dis une bétise volontairement tu as ça pig
ou cat si je le pense et que ce n'est pas recevable par la majorité
Revenir en haut Aller en bas
Zeugma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: re   Ven 14 Sep 2007 - 0:35

Oui, et Penderecki s'est sans doute inspiré de Dumbo pour la Passion de Saint Luc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 14 Sep 2007 - 0:35

sud273 a écrit:
(à part sur Chopin et Debussy où parfois je sous-entends quelues méchancetés plus ou moins gratuites)

Tu changes d'avis ? cheers

Sur Chopin tu peux continuer de te défouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 14 Sep 2007 - 0:36

sud273 a écrit:

j'utilise quand je dis une bétise volontairement tu as ça pig
ou cat si je le pense et que ce n'est pas recevable par la majorité

Alors on devrait voir beaucoup plus de cat normalement! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 14 Sep 2007 - 0:39

Zeugma a écrit:
Oui, et Penderecki s'est sans doute inspiré de Dumbo pour la Passion de Saint Luc ?
Qui c'est? l'auteur de la symphonie de Noël? délicieux pour un programme de musique légère. Voilà, un desbussyste à la Varèse, un invertébré, du sous Kancheli-Raautavara-Gorecki, on en s'en souviendra pas dix ans après sa mort (on attend, ça commence à faire long d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Zeugma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: re   Ven 14 Sep 2007 - 0:40

Sud, je croyais que tu n'étais méchant qu'avec Debussy et Chopin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 14 Sep 2007 - 0:42

sud273 a écrit:
Zeugma a écrit:
Oui, et Penderecki s'est sans doute inspiré de Dumbo pour la Passion de Saint Luc ?
Qui c'est? l'auteur de la symphonie de Noël? délicieux pour un programme de musique légère. Voilà, un desbussyste à la Varèse, un invertébré, du sous Kancheli-Raautavara-Gorecki, on en s'en souviendra pas dix ans après sa mort (on attend, ça commence à faire long d'ailleurs)

N'importe quoi!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 16 Mar 2014 - 20:02

bonjour j'ai écoute dernièrement le requiem en entier de berlioz et j'ai la même opinion que xavier......
j'ai beaucoup de respect pour berlioz mais son requiem est plat, la musique n'est pas variée, alors il peut mettre autant d'instruments et de chanteurs qu'il veut (des centaines)......je préfère d'autres requiem..
car combien de fois ai-je entendu dire ?
le meilleur requiem est celui de mozart ou de berlioz ou de brahms ou de verdi ?
je ne connaissais pas celui de berlioz et j'ai été déçu...
enfin je vais le reécouter et si mon opinion change alors je le dirai.....je vais de toute façon en parler après une 2èmé écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 16 Mar 2014 - 23:13

J'ai dit quelque chose sur le Requiem de Berlioz?
Je ne me souviens même pas l'avoir écouté en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 17 Mar 2014 - 13:16

hommepiano a écrit:
bonjour j'ai écoute dernièrement le requiem en entier de berlioz et j'ai la même opinion que xavier......
j'ai beaucoup de respect pour berlioz mais son requiem est plat, la musique n'est pas variée, alors il peut mettre autant d'instruments et de chanteurs qu'il veut (des centaines)......je préfère d'autres requiem..
car combien de fois ai-je entendu dire ?
le meilleur requiem est celui de mozart ou de berlioz ou de brahms ou de verdi ?
je ne connaissais pas celui de berlioz et j'ai été déçu...
enfin je vais le reécouter et si mon opinion change alors je le dirai.....je vais de toute façon en parler après une 2èmé écoute.

Celui de Berlioz est peut-être creux? Ecoute celui de Verdi alors…  pirat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 17 Mar 2014 - 14:14

je suis entrain d'écouter l'oratorio l'enfance du christ....ça me plait nettement mieux.......je vais continuer à écouter des oeuvres de berlioz,

est-ce que berlioz était doué ? MERCI pour vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 17 Mar 2014 - 14:17

S'il te plaît, peux-tu lorsque tu souhaites faire une digression, aller directement dans le bon sujet?
Il y a évidemment un sujet général sur Berlioz. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warren 60
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 46
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 17 Nov 2014 - 12:54

Quelqu'un connaîtrait-il le requiem de John Herbert Foulds, composé peu après la 1ère guerre mondiale ? Que vaut l'oeuvre et y a-t-il une interprétation discographique majeure (à supposer qu'il y en ait plusieurs...) ? Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 69
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 12 Mar 2015 - 21:46

Personne pour évoquer les requiems de Victoria, déchirants ,somptueux ....aussi bien la première version à 4 voix que son chant du cygne de 1605 à 6 voix ; tous deux profondes méditations sur la mort ....je ne m'en lasse pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2938
Age : 44
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 21:27

Jusqu'à présent, ma connaissance des requiems se bornait à celui de Mozart, que je connais depuis plus de 25 ans.

J'ai découvert il y a quelques temps le requiem allemand de Brahms, version Herreweghe. J'ai été assez dérouté ; contrairement à l'oeuvre de Wolfgang qui regorge de thèmes rythmés et aisément mémorisables, le requiem de Brahms m'est apparu plus obscur, moins facile d'accès. Une longue liturgie dans laquelle le seul point saillant à mes oreilles étaient le second mouvement et son harmonie accrocheuse et largement répétée au rythme d'une timbale lugubre.

Après quelques mois, je suis revenu dessus à la lecture du dernier Classica, au travers de la version de Mariss Jansons avec le RCO. Et depuis hier je ne décroche pas, les mélodies riches et profondes finissent par se graver dans la mémoire, et la suavité sonore du RCO associée à un choeur très bien ajusté est un véritable baume.

Un passage me marque en particulier, le mouvement 6 et les triolets de "Denn es wird die Posaune ...", quelle précision dans le choeur  cheers  La version Klemperer me semble moins à l'aise sur un tel passage par exemple.



PS : je précise que j'ai mis ce message dans le topic "Requiems" et non celui dédié à l'oeuvre de Brahms car je voulais surtout faire part de mon plaisir de découvrir une oeuvre très différente de celui de Mozart. Que devrais-je écouter selon vous pour découvrir d'autres types de requiems ? Je pensais par exemple à celui de Britten.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 21:38

j'ai ecouté celui de Ligeti c'est spécial
quant à celui de Berlioz il est très plat pour du Berlioz, aucun relief, aucun rebondissement ni envolées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 21:45

Pipus a écrit:
Jusqu'à présent, ma connaissance des requiems se bornait à celui de Mozart, que je connais depuis plus de 25 ans.

Jamais entendu celui de Fauré??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2938
Age : 44
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 21:47

hommepiano a écrit:
j'ai ecouté celui de Ligeti c'est spécial
quant à celui de Berlioz il est très plat pour du Berlioz, aucun relief, aucun rebondissement ni envolées

C'est luguuubre ! Mais c'est assez beau en même temps et je prend plaisir à l'écouter. Ca me fait penser autant au film "2001 l'odysée de l'espace" (dont la musique Lux Aeterna est du même compositeur), qu'à la magnifique séquence d'introduction du Dracula de Werner Herzog. Merci !

EDIT : eh bien, je viens de constater que le requiem fait partie de la bande musicale de "2001" Laughing

Xavier a écrit:
Jamais entendu celui de Fauré??

Ben non, tiens, bonne remarque. Et pourtant je l'ai dans mon étagère à CD, je vais le ressortir. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19219
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 22:30

Manquerait aussi ceux de Verdi et Campra... Dans leurs genres, ils sont aussi magnifiques.
Je dois dire que avec Fauré et Mozart, ça fait partie pour moi des plus marquants (avec aussi celui de Cherubini en mémoire de Louis XVI, et puis bien sûr Gounod! Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16849
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 22:33

un beau requiem est celui d’Artyomov.
il y a aussi Tishchenko qui est saisissant, mais c’est moins un requiem qu’un cycle de mélodies avec orchestre sur le recueil du même nom d’Akhmatova.

EDIT. incroyable, j’ai oublié Schnittke !


Dernière édition par lucien le Ven 8 Avr 2016 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 22:34

Polyeucte a écrit:
Manquerait aussi ceux de Verdi et Campra... Dans leurs genres, ils sont aussi magnifiques.
Je dois dire que avec Fauré et Mozart, ça fait partie pour moi des plus marquants (avec aussi celui de Cherubini en mémoire de Louis XVI, et puis bien sûr Gounod! Mr.Red)

Quelle surprise hehe .

Va falloir que je cherche celui de Campra. Je vais aller fouiner sur TonTube Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 23:09

Je rajoute celui de Duruflé, incontournable. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 23:15

Et Dvorak, Liszt, Tomasi, Penderecki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7171
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Dim 15 Nov 2015 - 23:59

hommepiano a écrit:

quant à celui de Berlioz il est très plat pour du Berlioz, aucun relief, aucun rebondissement ni envolées

Tu es passé à côté jusqu'à présent, je pense. Le Requiem de Berlioz est un chef-d'oeuvre absolu mais c'est une fresque grandiose et massive qui nécessite un certain recul pour en saisir toute la puissance et le génie. Enfin bref, c'est une oeuvre qui ne s'offre vraiment à l'auditeur qu'après un long apprivoisement. An acquired taste comme disent les anglo-saxons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 16 Nov 2015 - 8:07

adriaticoboy a écrit:
hommepiano a écrit:

quant à celui de Berlioz il est très plat pour du Berlioz, aucun relief, aucun rebondissement ni envolées

Tu es passé à côté jusqu'à présent, je pense. Le Requiem de Berlioz est un chef-d'oeuvre absolu mais c'est une fresque grandiose et massive qui nécessite un certain recul pour en saisir toute la puissance et le génie. Enfin bref, c'est une oeuvre qui ne s'offre vraiment à l'auditeur qu'après un long apprivoisement. An acquired taste comme disent les anglo-saxons.

C'est à dire, surtout (ça n'est peut-être pas le lieu d'en parler, en fait ; je n'ai pas vérifié si un sujet lui était dédié Embarassed ), qu'il peut paraître aussi aride que facile, pompeux suivant les interprétations.
A mon sens, il assume très clairement une dette envers les musiques révolutionnaires (à l'image des bouffées qu'on pourra retrouver, notamment dans la première partie des Troyens), une qualité de "temps suspendu" qui invite/incite au recueillement, sans par ailleurs que la composante fervente/démonstrative soit minorée. C'est justement dans cet équilibre éminemment instable (et dans leur caractère soluble, "fissible" je dirais) des parti(e)s que réside toute la difficulté de la mise en place de l'oeuvre ; il en existe cependant des versions qui affirment hautement sa qualité, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2938
Age : 44
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 16 Nov 2015 - 9:00

Je reprends : Fauré, Ligeti, Berlioz, Verdi, Campra, Cherubini, Gounod, Artyomov, Tishchenko, Duruflé, Dvorak, Liszt, Tomasi, Penderecki.

Eh, bien ! Merci, je suis booké jusqu'à la fin de l'année avec cette belle liste de courses thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7171
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 16 Nov 2015 - 19:41

bAlexb a écrit:
adriaticoboy a écrit:
hommepiano a écrit:

quant à celui de Berlioz il est très plat pour du Berlioz, aucun relief, aucun rebondissement ni envolées

Tu es passé à côté jusqu'à présent, je pense. Le Requiem de Berlioz est un chef-d'oeuvre absolu mais c'est une fresque grandiose et massive qui nécessite un certain recul pour en saisir toute la puissance et le génie. Enfin bref, c'est une oeuvre qui ne s'offre vraiment à l'auditeur qu'après un long apprivoisement. An acquired taste comme disent les anglo-saxons.

C'est à dire, surtout (ça n'est peut-être pas le lieu d'en parler, en fait ; je n'ai pas vérifié si un sujet lui était dédié Embarassed ), qu'il peut paraître aussi aride que facile, pompeux suivant les interprétations.
A mon sens, il assume très clairement une dette envers les musiques révolutionnaires (à l'image des bouffées qu'on pourra retrouver, notamment dans la première partie des Troyens), une qualité de "temps suspendu" qui invite/incite au recueillement, sans par ailleurs que la composante fervente/démonstrative soit minorée. C'est justement dans cet équilibre éminemment instable (et dans leur caractère soluble, "fissible" je dirais) des parti(e)s que réside toute la difficulté de la mise en place de l'oeuvre ; il en existe cependant des versions qui affirment hautement sa qualité, je crois.

C'est ça, en effet. Mal mise en place (ou mal enregistrée), une interprétation du requiem de Berlioz peut en donner une image tronquée et lissée, en gommant les détails, les aspérités, les subtilités harmoniques et orchestrales qui font portant tout le génie de cette oeuvre. Mais alors quand ça marche, mon Dieu ! Le climat unique installé par l'Introït et le Kyrie, les fanfares du Dies irae, la course haletante du Rex tremendae, les élans déchirants du Lacrymosa avec cette modulation finale, prodigieuse, faramineuse... N'en jetez plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 16 Nov 2015 - 20:37

Faut pas oublier non plus qu'il peut exister des interprétations qui accrochent, d'autres non. J'ai longtemps penché du côté de ceux qui trouvent le requiem de Berlioz captivant mais plutôt lisse. Même chose pour celui de Dvorak. Et puis j'ai vu la lumière... zen Après toutes ces années, j'apprends encore - entre autres grâce aux recommandations du forum ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 16 Nov 2015 - 20:53

André a écrit:
Même chose pour celui de Dvorak. Et puis j'ai vu la lumière... zen

Sinopoli ? (Lumière noire, intense ; intensément concentrée !)
(EDIT : vous la connaissez, vous, cette version Kovatchev : https://itunes.apple.com/fr/album/dvorak-stabat-mater-op.-58/id336477852 ? Pour des raisons que beaucoup comprendront, elle m'intrigue fort siffle ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 28 Fév 2018 - 11:59

Suite à mon écoute du Requiem de Ropartz j'ai cherché un fil dédié à cette forme car j'ai une bizarrerie en stock à faire découvrir.
J'en profite pour répéter que le Requiem de Ropartz est un des plus réussis du répertoire, ayant reçu le "Cololi Seal of Quality".

Mais le requiem, par sa nature même et dans sa conception catholique parfois très contrite, c'est aussi un creuset évident pour des ambiances inquiétantes et anxiogènes comme le démontre celui de Ligeti.
Dans cette même veine, en allant plus loin dans le modernisme, je vous propose donc celui de Michel Chion.


Michel Chion à l'époque de la composition en 1973, déjà tout un programme.

Requiem a été réalisée dans les studios du Groupe de recherches musicales (GRM) à Paris et a été créée le 19 mars 1973 au Théâtre Récamier à Paris, dans le cadre d’un concert du GRM. L’œuvre est une commande de l’Ina-GRM. Enregistrée sur disque en 1973 sous l’étiquette Ina-GRM (AM68905), Requiem s’est méritée le Grand Prix du disque de l’Académie du disque français en 1978.

Michel Chion sur sa création :

Avec le Requiem, je n’ai pas voulu livrer de message, de manifeste pro- ou anti-religieux. Il s’agit plutôt d’un témoignage personnel, où j’invite l’auditeur à se projeter lui-même, s’il lui plaît d’habiter cette musique de son expérience et de sa sensibilité.


On est donc là dans la musique concrète, dans l'électro-acoustique pur jus.
J'ai découvert ça vraiment par hasard, à la base je connaissais Michel Chion pour ses textes sur le cinéma sans savoir qu'il était surtout compositeur.

Son Requiem dure 37 minutes et reprend les séquences et les textes habituels de la liturgie catholique, en latin, grec ou français, auquel il ajoute un épitre et un passage des évangiles. L'accompagnement musical se contente de bidouillages électroniques, s'ouvrant d'ailleurs sur un larsen de 30 secondes, sur des collages de passages de radio et sur un traitement des voix venues dire les textes qui ne sont donc pas chantés mais déclamés (ou plutôt chuchotés, bégayés ou hurlés), il y a juste quelques interventions d'un choeur mais sans que l'on puisse parler d'une véritable harmonie.

Le traitement de ces voix et les bidouillages sonores stridents, alliés aux textes fervents, forment un tout assez homogène dans sa volonté inquiétante, créant une atmosphère claustrophobe. Personnellement je ne suis pas forcément un grand amateur de musique concrète et d'électro-acoustique, le reste de la production de Michel Chion ne m'intéresse par exemple pas vraiment, mais je trouve qu'il y a une vraie réussite dans ce Requiem pour peu que l'on arrive à supporter l'oeuvre et à la pénétrer. Je vous conseille fortement le Sanctus peuplé de trolls facétieux...

Je vous laisse un lien ici pour découvrir cette étrangeté (ne me remerciez pas) :
/watch?v=Q4XfD3yrYHI

(c'est une repique du CD épuisé, il y a donc à la suite du Requiem d'autres créations de Chion)


Dernière édition par Prosopopus le Mer 28 Fév 2018 - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 28 Fév 2018 - 12:17

Prosopopus a écrit:

J'en profite pour répéter que le Requiem de Ropartz est un des plus réussis du répertoire, ayant reçu le "Cololi Seal of Quality".

Enfin des propos sensés sur ce forum Mr.Red Very Happy cheers

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
CharlAndreo
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 28 Fév 2018 - 12:23

Pipus a écrit:
Je reprends : Fauré, Ligeti, Berlioz, Verdi, Campra, Cherubini, Gounod, Artyomov, Tishchenko, Duruflé, Dvorak, Liszt, Tomasi, Penderecki.

On peut rajouter aussi ceux de Sgambati, Kozlovsky, Ropartz, Brahms bien évidemment, Richard Wetz..

Mais ceux de Fauré et Brahms sont intéressants, d'une part parce qu'ils ont fait des choix stylistiques radicalement différents (absence de violon, tonalité majeure, signification différente de la mort).
Quand aux interprétations...il y en a pléthore, mais pour Fauré j'aime beaucoup la version de Sir COlin Davis et Robert Shaw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Requiem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Requiem
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le Requiem
» Requiem de Mozart à la Basilique Notre-Dame de Montréal
» Un requiem allemand ( Brahms )
» Requiem de Fauré
» Requiem de Verdi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: