Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4036
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Juil 2011 - 19:00

Percy Bysshe a écrit:
Mais ce que la musique classique enseigne, c'est que popularité et qualité ne vont pas nécessairement de pair.

Justement, alors que penser dans ce cas des experimentations de Cage ou de Satie (parce que tout le monde connait 4`33 de Cage, je l`ai encore joue hier a un ami... hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6220
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Juil 2011 - 19:08

Horatio a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
Mais ce que la musique classique enseigne, c'est que popularité et qualité ne vont pas nécessairement de pair.

Justement, alors que penser dans ce cas des experimentations de Cage ou de Satie (parce que tout le monde connait 4`33 de Cage, je l`ai encore joue hier a un ami... hehe )

Je sais pas comment tu fais pour la jouer moi je peu pas ^^ trop technique hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Dim 7 Aoû 2011 - 20:12

Satie, c'est pour moi un délice qui ne s'émousse jamais. Pour avoir fait preuve d'autant d’auto-dérision, il aurait mérité d'être Belge ! Mr. Green

Revenir en haut Aller en bas
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Dim 7 Aoû 2011 - 20:39

c'est curieux, sa musique me fait penser au chocolat belge : beaucoup de crème, mais peu de cacao hehe

Ma perception de la musique de Satie est de nature amicale, pas amoureuse : je la trouve agréable, relaxante, originale. Mais sa séduction s'arrête là... pas assez de cacao à mon goût...

Par contre, le dénuement de la fin de sa vie m'émeut, et je ne me permettrais pas de considérer son humour pour de la fumisterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Dim 7 Aoû 2011 - 21:04

Opus100 a écrit:
c'est curieux, sa musique me fait penser au chocolat belge : beaucoup de crème, mais peu de cacao hehe

Ma perception de la musique de Satie est de nature amicale, pas amoureuse : je la trouve agréable, relaxante, originale. Mais sa séduction s'arrête là... pas assez de cacao à mon goût...

Par contre, le dénuement de la fin de sa vie m'émeut, et je ne me permettrais pas de considérer son humour pour de la fumisterie.
C'est très mal connaître le chocolat belge que de le croire gavé de crème jusqu'à l'explosion ! Encore que... Ca dépend, si y'a de la crème, si y'en a pas... Mr. Green

Je pense que Satie n'est pas à considérer comme un musicien. A mon avis, on a une image plus précise de lui en l'appréhendant dans son ensemble, en regardant aussi ses tentatives dans l'art graphique et dans la littérature, sans oublier son jeu à la fois ironique et sarcastique avec les codes vestimentaires qui me semble traduire autant que ses oeuvres son état d'esprit particulier.

Je vois Satie comme un monde parallèle. Selon sa personnalité, chacun décidera s'il a envie de le visiter et, en cas de réponse affirmative, s'il y trouve ce qu'il est venu y chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7225
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Dim 7 Aoû 2011 - 21:39

Tout cela me fait penser, quant à moi, à une dame croisée en marge d'un concert d'Alexandre Tharaud il y a quelques semaines, plus précisément devant le présentoir à CD Mr.Red où se trouvait bien sûr, entre autres, le double-album que Tharaud a consacré à Satie en 2009. La dame en question, qui se plaignait de n'avoir pas ses lunettes et ne voyait manifestement pas plus loin que le bout de son nez - ce qui n'aurait pas été grave si le même phénomène n'avait pas, tout aussi manifestement, affecté son intellect de la même manière cool-blue - refusait de croire que l'ont ai pu remplir deux disques avec la musique de ce compositeur qu'elle savait "peu prolifique" (bon, c'est sûr que comparé à Scarlatti à l'honneur ce soir-là.... mais quand même...). J'ai bien essayé de la rassurer, mais je me suis heurté à un mur de certitudes, car enfin, elle savait ce qu'elle disait, et quand on sait ce qu'on dit, on n'a pas à se plier à la religion bête et positiviste du fait. J'ai prudemment battu en retraite, jugeant inutile de perdre mon temps et ma belle jeunesse à faire comprendre à cette personne que Satie n'avait pas écrit que les trois Gymnopédies et la poignée de Gnossiennes qu'elle devait connaître, que non seulement son œuvre pour et/ou avec piano remplissait fort convenablement le programme de deux CD (programme qu'elle n'arrivait pas à lire, mais qui devait forcément cacher une arnaque), mais que le reste de sa production pouvait encore en remplir quelques autres. Satie en aurait peut-être bien ri... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Sam 17 Mar 2012 - 18:46

Overdose (mais peut-on seulement en être rassasié ?) de Gnossiennes, Gymnopédies, etc. par De Leuw, Queffelec, Ciccolini, Rogé, Tharaud, etc.
Vous connaissez une bonne biographie (en-dehors de l'archi-pointu Fayard), qui aborde toutes les facettes du personnage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Sam 17 Mar 2012 - 20:10

je me refuse à écrire quoi que ce soit dans ce fil tant que "absurdité et bêtises" n'aura pas été supprimé du titre.
(je suis bien conscient que tout le monde s'en contrefiche)
C'est comme si on écrivait "niaiserie et régionalisme" pour un certain compositeur catalan de musique de piano.
Le jugement a priori est absolument insupportable. Il n'y a qu'à écrire "Erik Satie" après quoi on dénigrera autant qu'on le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Bluesman
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 27 Mar 2012 - 13:44

il me semble qu'Octavian résume bien la question en parlant d'un "mur de certitudes"...

le fait que Satie ait eu une très longue amitié avec C. Debussy... qui n'était pas quelqu'un de complaisant... (pas du tout, en fait !) peut tout de même mettre la puce à l'oreille : Debussy aurait-il été l'ami de quelqu'un qui n'aimait pas et ne respectait pas profondément la musique? Pour avoir lu tous ses écrits, vraiment je ne crois pas.

Sans doute cela ne prouve rien (les preuves fatiguent la vérité, disait G. Braque), mais ça mérite d'y penser à deux fois avant d'affubler Satie de qualificatifs peu flatteurs voire injurieux. Mais vous me direz qu'il l'a bien cherché...

Et puis, Ciccolini, J-J Barbier, Noël Lee... et aussi Queffelec, Rogé, Tharaud et bien d'autres ne sont pas/ n'étaient pas des mauvais musiciens, que je sache... plutôt des très très bons.

Dans le lot, j'avoue avoir un faible pour Ciccolini.

Bon courage pour aller dire en face à cet immense pianiste qu'il a enregistré l'intégrale de la musique pour piano d'un fumiste Laughing je présume qu'il ne le prendra pas très bien... Mais enfin, si vous avez envie de vous faire remonter les bretelles en italien...


Dernière édition par Bluesman le Mar 27 Mar 2012 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 27 Mar 2012 - 13:49

Tout ça, ça ne répond pas à ma question Mad ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluesman
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 27 Mar 2012 - 14:07

oui, bAlexb !

on m'a offert l'année dernière le livre de Vincent Lajoinie : ERIK SATIE (ed. l'Âge d'Homme) qui est très complet.

J'y lis page 422 :

Comme l'écrit Stravinsky lui-même (sur Erik Satie, bien sûr) dans Chroniques de ma vie : " C'était un fine mouche. Il était intelligemment méchant. Il me plut du premier coup."

plus loin:

"Stravinsky, en outre, devait dédier en 1915 à Satie la première de ses Trois Pièces Faciles (une Valse!), lequel n'aura de cesse de s'acquitter de cette dette en lui dédiant à son tour, à peine un an plus tard, sa mélodie Le Chapelier.


Dernière édition par Bluesman le Mar 27 Mar 2012 - 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 27 Mar 2012 - 14:09

Anne Rey ou H. Meyer, ça se tient (c'est ce que je trouve de moins cher en occasion) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluesman
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 27 Mar 2012 - 14:13

lu ni l'un ni l'autre, désolé Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 27 Mar 2012 - 20:58

Bluesman a écrit:
et aussi Queffelec, Rogé, Tharaud et bien d'autres ne sont pas/ n'étaient pas des mauvais musiciens, que je sache... plutôt des très très bons.
Mauvais exemple cat

A part ça, Ciccolini réussit à rendre intéressant le piano de Rossini, donc il est prêt à toute sorte d'exploit.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22890
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 1 Mai 2012 - 11:53

J'aime bien la mélodie "Je te veux". Je viens de l'entendre par Sumi Jo dans un disque intitulé "Missing you" publié par Deutsche Grammophon mais pas disponible en France. Le disque est disponible à l'écoute sur spotify. Son français est très bon. Cela change beaucoup de Jessye Norman évidemment. Jo est très charmante dedans. Elle rajoute une petite vocalise, ce qui est superflu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mar 1 Mai 2012 - 17:12

aurele a écrit:
J'aime bien la mélodie "Je te veux". Je viens de l'entendre par Sumi Jo dans un disque intitulé "Missing you" publié par Deutsche Grammophon mais pas disponible en France. Le disque est disponible à l'écoute sur spotify. Son français est très bon. Cela change beaucoup de Jessye Norman évidemment. Jo est très charmante dedans. Elle rajoute une petite vocalise, ce qui est superflu.

Plus proche de Jo que de Norman, évidemment, Devellereau en a donné une version très tendre ; fine mouche, aussi. A l'opposé de Crespin, autre sublime instrument mis (même tardivement), au service de cette ample mélodie. Je excessivement client de la version de Lott ("Felicity Lott s'amuse") qui charrie toute une émotion à la fois un peu désuète et terriblement puissante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 43
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 21 Nov 2013 - 20:52

Brèves :

Poulenc : "il nous a montré tout ce qu'il n'était plus possible de faire". Poulenc, de son aveu, ne faisait que du "sous-Stravinski" avant d'entendre la musique de Satie.
Auric, dont on peut difficilement croire qu'il était idiot, admirait énormément Satie, etc...
La musique de Debussy aurait aussi été j'imagine très différente sans les étrangetés musicales de Satie dont l'art a été très tôt aux antipodes du romantisme et fait d'une sobriété loin d'être creuse, d'équilibre délicat, de poésie, de mysticisme hypnotique, parfois d'un sarcasme décapant : ex: "...Se mettre à plat ventre est bien... Toutefois, cette position est incommode pour lécher la main de celui qui vous donne des coups de pieds dans le derrière (Souvenirs de Monte-Carlo)..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=91eSAxr_3RY
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 9:29

Je pense que Satie a été victime de son étrangeté, tant dans sa vie (sa manie de collectionner les parapluies, de ne jamais décacheter son courrier, etc.) que dans son oeuvre (suppression des barres de mesure, qui au fond correspond peu ou prou à la même époque à la suppression de la ponctuation par des poètes tels qu'Apolliniare, titres alambiqués et biscornus, annotations pseudo-fantaisistes...).

Sans aller jusqu'à dire qu'il a révolutionné la musique de son temps, il n'en est pas l'élément le moins négligeable.
D'abord, les Gnossiennes et Gymnopédies sont quand même des réussites, qui frappent par leurs sonorités très reconnaissables, comme "venues d'ailleurs". On ne peut lui refuser le titre de créateur original. Elles ont trop souvent occulté le reste de l'oeuvre, où tout n'est pas exceptionnel, mais il y a d'autres pièces qui sont aujourd'hui encore fort écoutables, et pas qu'au piano. C'est vrai par exemple que je trouve "Je te veux" irrésistible. Il n'avait pas le souffle épique, et son talent ne s'exprimait que dans des morceaux petits formats : ce ne fut pas le seul, loin de là, tous les musiciens ne peuvent faire du Wagner Mr. Green 

Mais effectivement le fait que Clidat (grande spécialiste de Liszt s'il en est), Quéffelec, Entremont, Rogé, Poulenc, Février, Thibaudet et consorts l'aient joué prouve quand même qu'il avait une réelle valeur.

Il a beaucoup souffert de sa non-reconnaissance durant sa vie, et lorsque Ravel a refusé la légion d'honnuer, il a eu ce mot amer : "Et pourtant toute son oeuvre l'accepte !". Selon moi il devait être dépressif, comme Alphone Allais, son compatriote, auteur lui aussi de mots d'humour (lequel est souvent l'expression du désespoir).

Et vous en connaissez beaucoup des musiciens de cette époque qui peuvent se vanter d'avoir une d leurs oeuvres téléchargées en sonnerie de portable ? Moi qui prends régulièrement le métro, j'espère toujours que la personne ne va pas décrocher tout de suite pour que je puisse entendre le plus possible de Satie... Un peu de douceur dans ce monde de brutes;) 

Moi j'ai une théorie sur la singularité pianistique de Satie : tout le monde sait qu'il a joué toute sa vie durant sur un instrument désaccordé car il n'avait pas les moyens de faire venir un accordeur. Et si Rembrandt ou Vermeer n'avaient pas eu les moyens de se payer des vrais pinceaux, peut-être qu'ils auraient déjà fait du non-figuratif avant l'heure ? Mais ces propos n'engagent que moi Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 10:56

Xavier a écrit:
Bien sûr il y a de jolies choses dans les pièces pour piano, Ogives, Sarabandes, Gnossiennes, Gymnopédies... Mais c'est tout de même bien creux et pas bien profond, à mon goût en tout cas.
Ogives et Sarabandes, c'est même carrément pénible. En revanche la postérité ne s'est pas trompée, parce que Gnossiennes et surtout Gymnopédies sont à mon sens de pures merveilles, d'une singularité totale pour l'époque (respectivement 1888 et 1890, dates à laquelle Debussy composait Arabesques et Suite bergamasque), à la postérité faramineuse (bien sûr pas majoritairement en "classique"...), et surtout à pleurer pour certaines (1° Gymnopédie)... Donc non seulement discrètement révolutionnaires (pas comme le Sacre ou Tristan, quoi) mais absolument magnifiques.

Ce que les musiciens classiques ne pardonnent pas à Satie, ni à l'époque ni maintenant, c'est de ne pas avoir beaucoup bossé et (surtout) d'avoir été un esprit totalement libre, de s'être (génialement et en partie à raison) foutu de la gueule du monde à une époque ou le foutage de gueule n'était pas encore - sous l'étiquette "Subversion", par exemple - la tendance la plus cotée en arts.

Debussy, lui, était singulier et novateur juste comme il fallait : relativement poliment et laborieusement ; après, évidemment, c'est pas Satie qui a composé Pelléas ni Images... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 51
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 12:41




Debussy et Satie étaient amis. Ou du moins ils s’appréciaient énormément. Ils se faisaient, entre autres, des clins d’œil par œuvres interposées. J’ai une énorme faiblesse pour Satie. En dehors des célèbres "Gymnopédies" et "Gnossiennes", que dire des "Trois morceaux en forme de poire", des "Nocturnes", de "Sports et divertissements", des "Pièces froides", etc. L‘ironie amère qui émane de sa musique. J’adore.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 12:48

Oui, et même sur le plan écriture c'est loin d'être (toujours) de la branlette simpliste : Morceaux en forme de poire par exemple, c'est très écrit, souvent très subtil à tous égards et au moins aussi "moderne" et élaboré (dans un genre évidemment très différent) que les Estampes composées par Debussy - son aîné de quatre ans - la même année.
Et il n'y a pas que de l'ironie amère...

Personnellement je trouve ça bien plus intéressant que Poulenc, par exemple. bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29063
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 13:04

Golisande a écrit:
Oui, et même sur le plan écriture c'est loin d'être (toujours) de la branlette simpliste : Morceaux en forme de poire par exemple, c'est très écrit, souvent très subtil à tous égards et au moins aussi "moderne" et élaboré (dans un genre évidemment très différent) que les Estampes composées par Debussy - son aîné de quatre ans - la même année.
Et il n'y a pas que de l'ironie amère...

Personnellement je trouve ça bien plus intéressant que Poulenc, par exemple. bom
Qu'as tu écouté de Poulenc ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 13:17

Qu'as-tu écouté de Satie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 13:20

Le dernier Poulenc que j'ai réessayé c'est Dialogues des Carmélites tout simplement, et c'est loin de m'emballer... Le mieux c'est quand il fait du sous-Pelléas, mais la plupart du temps c'est toujours les mêmes plans harmonico-mélodiques qui tournent en boucle, plus ou moins piqués à Ravel en inconcevablement plus pauvre.


Dernière édition par Golisande le Ven 22 Nov 2013 - 13:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29063
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 13:24

Oh beh 1 CD de pièces pour piano, quelque mélodies ... et a moins que je sois passé à côté de qq ch de majeur (ce qui n'est jamais impossible), Satie me semble anecdotique à côté de Poulenc.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 13:33

Pff tu dis ça parce qu'il n'a rien écrit pour orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80902
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 14:36

Cololi a écrit:
Oh beh 1 CD de pièces pour piano, quelque mélodies ... et a moins que je sois passé à côté de qq ch de majeur (ce qui n'est jamais impossible), Satie me semble anecdotique à côté de Poulenc.
Je suis assez d'accord... rien de majeur à mon sens, mais c'est un compositeur qu'il n'est quand même pas inutile et désagréable de creuser un peu, il y a quelques jolies surprises par ci par là, dans le piano, dans les mélodies... (Socrate aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 14:43

Ce que j'aimerais comprendre en revanche (éventuellement dans le fil idoine), c'est ce que vous pouvez bien trouver de majeur à Poulenc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Ven 22 Nov 2013 - 16:41

Sa messe en sol MAJEUR ? Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 43
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Dim 24 Nov 2013 - 17:33

Chris3 a écrit:

suppression des barres de mesure, qui au fond correspond peu ou prou à la même époque à la suppression de la ponctuation par des poètes tels qu'Apolliniare

C'est vrai que Satie est un poète littéraire et le parallèle est bien vu et peut expliquer l'idée mais celle-ci est pour autant réellement musicale :

La technique existait chez les clavecinistes français (préludes non mesurés) mais au lieu d'imiter l'improvisation et sa "déclamation", le temps musical non "quadrillé" crée une grande force par abscence de repères pour l'auditeur.

L'originalité étonnante et la grande réussite de Satie est d'arriver à cet effet précisément dans un morceau très court, avec un soucis d'équilibre, de "grâce naturelle".

Mais peut-être que ça lui est simplement venu parce-que toute la musique européenne a consisté plus ou moins à compter continuellement jusqu'à quatre pendant 200 ans (pardon pour cette grossière généralité) et qu'alors précisément revenir à un rapport moins cartésien et plus mystique au temps était porteur... Il me semble que, par exemple, Ligeti s'inspirant de Ockeghem va aussi dans ce sens.

Ce qui m'impressionne donc dans les Gymnopédies ou Gnossiennes est qu'elles font croire que le temps ralentit, que les évènements se succèdent avec une fantaisie toute alanguie et en apparence gratuite alors qu'en même temps la structure rigoureuse donne un sentiment d'évidence, de perfection.

Je trouve l'oeuvre de Satie réduite mais fortement originale, et l'attribuerais à ce qu'il a remis beaucoup en cause, notamment le traitement à son époque de l'harmonie, la mélodie, du contrepoint et du rythme. C'est pour moi du chocolat suisse : ça n'a pas le même usage que la choucroute!!!

Chris3 a écrit:

titres alambiqués et biscornus, annotations pseudo-fantaisistes...).

Au départ les annotations étaient des clins d'oeil à l'exécutant mais dans la "Sonate Bureaucratique", ou mieux "Sports et Divertissements", ça devient presque de la musique à programme et je trouve qu'il faudrait non seulement lire chaque texte avant d'entendre chaque morceau, comme le souhaitait Satie d'après Virgil Thomson, mais carrément aussi faire défiler la partition pendant l'audition, un peu comme là :
/watch?v=EZ6VdjHO3z8
ou là :
/watch?v=OEuJ-7tx8rw


Dernière édition par Dadamax le Dim 24 Nov 2013 - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=91eSAxr_3RY
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 51
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Dim 24 Nov 2013 - 19:07




Dadamax a écrit:
Au départ les annotations étaient des clins d'oeil à l'exécutant mais dans la "Sonate Bureaucratique", ou mieux "Sports et Divertissements", ça devient presque de la musique à programme et je trouve qu'il faudrait non seulement lire chaque texte avant d'entendre chaque morceau, comme le souhaitait Satie d'après Virgil Thomson, mais carrément aussi faire défiler la partition pendant l'audition, un peu comme là :
/watch?v=EZ6VdjHO3z8
ou là :
/watch?v=OEuJ-7tx8rw





J’ai entendu en concert "Sports et Divertissements" accompagné d’un récitant. Cela, certes, apporte un plus à la réception que nous pouvons avoir de la musique de Satie. Mais, à mon sens, cette musique se suffit à elle-même. Qu’on la considère d’un point de vue "humour décalé", ou de "tristesse joyeuse", la beauté de certaines pièces, sans support de la voix, mérite à elle seule l’attention. Mes pièces préférées de ce recueil sont "Choral inappétissant", le triptyque marin ("Le yachting", j’adore), "Les Quatre-Coins". Même si je suis moins sensible au côté "potache" de certaines pièces, il n’empêche que je considère ce recueil comme étant une grande réussite du compositeur et chaque courte pièce de ce recueil est, à sa manière, très réussie (de toute façon, j’aime beaucoup l’aphorisme en musique. Ce n’est pas pour rien que j’apprécie énormément Webern. Wink ). Je voudrais ajouter, comme tu l’as précisé, que Satie est aussi un écrivain (j’aime beaucoup son humour destructeur) et que son œuvre littéraire est quelque part inséparable de son œuvre musical (mais, en même temps, on peut très bien appréhender les deux gens séparément).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6220
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Dim 24 Nov 2013 - 19:21

C'est vrai que certaines partitions valent le détour ! J'adore particulièrement lire celle de Upsud (ou Uspud, j'ai jamais réussi à savoir), un "ballet chrétien" en trois actes, à tomber de rire, enfin moi personnellement j'adore !! hehe
Là pour le coup c'est une oeuvre à lire, l'écouter sans la partition n'a aucun intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Typhon
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mer 12 Mar 2014 - 1:42

« Tout le monde vous dira que je ne suis pas un musicien.* C'est juste. »
(Érik Satie, Mémoires d'un amnésique)

« Il était prodigieusement musicien. »
(Albert Roussel au sujet de Satie)

Je crois que ce lien n'a pas encore été posté sur ce fil : À mon avis, il montre bien que Satie n'est pas franchement un écrivain. Ce ne sont là que quelque bribes, et il ne semble pas que ce soient des oeuvres d'art, plus des remarques, des notes, des réflexions plus ou moins ironiques.
On peut, bien sûr, se poser la question face aux annotations des partitions (Sports et Divertissement mais aussi Heures Séculaires & Instantanées), mais il me semble que, si elle font partie intégrante de l'oeuvre, alors, employer un récitant, c'est nuire à la cohésion de l'ensemble.
La vérité, c'est que le public d'une partition, c'est le musicien, pas son auditoire. Et ces annotations sont bien plutôt destinées à l'exécutant, ou, tout au moins, à celui qui lit la partition. C'est une espèce d'intimité partagée.

En ce qui concerne le titre de ce sujet, je trouve la dichotomie des plus réductrice. Satie, pour moi, c'est précisément quelqu'un qui cultivait une esthétique dépouillée, intimiste, presque minimaliste. Sa musique n'a pas grand'chose à voir avec les prodiges harmoniques de Debussy ou rythmiques de Stravinsky, mais mérite largement qu'on s'y arrête, parce que cette simplicité ne l'empêche pas d'être très expressive et très émouvante.

En tout cas, j'incite ceux qui ne le connaissent que par les gymnopédies / gnossiennes / sarabandes à écouter "le Fils des Étoiles", "Trois Morceaux en Formes de Poire" (son chef-d’œuvre pianistique) et ensuite ses ballets "Parade" et "Relâche", ainsi que les œuvres citées plus haut.

À ceux qui le connaissent (bien) et l'aiment (beaucoup), comme moi, je recommande la lecture de sa biographie par Vincent Lajoinie, déjà citée dans ce sujet. Un peu hagiographique (comme la plupart des biographies, je crois), mais tout à fait passionnante. Comme Philippe VLB, il fait un parallèle entre Satie et Webern (que j'ai du mal à comprendre, mais je ne connais pas - encore - assez bien Webern) et analyse en détail nombre de ses oeuvres.

Typhon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baalhammon.fr
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mer 12 Mar 2014 - 18:51

bonsoir chers amis je viens de lire une petite biographie de erik satie sur wikipedia et suis assez surpris:
cet homme était vraiment un agité, il créé un ou des cercles d'amis, il s'inscrit au parti communisme, une fois anglican puis catholique et vice versa, toujours en mouvement entre paris et la normandie, il joue dans des cabarets, fais la connaissance de pleins de gens dont des musiciens, puis très militantiste, de plus il change souvent d'apparence extérieure.....etc
bref erik satie est un personnage sans doute très instable, ...ce comportement a-t-il favorisé ses originalités en compositions ?
le dadaïsme et d'autres courants artistiques ont-ilS influencé ce compositeur ?
etait-ce un décalé, un marginal ? sil vous plait en savez-vous davantage sur le comportement le caractère de ce erik satie ? merci beaucoup pour vos reponses.
je suis entrain d'écouter son ballet parade....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mer 12 Mar 2014 - 19:05


J'ai écouté quelque temps Erik Satie à l'aube des années 80 : il était alors à la mode.

Je dois dire que j'aime bcp ses mélodies, à mon sens, c'est ce qu'il a fait de mieux. Il est, un peu, l'équivalent d'un Gershwin de la Belle Epoque...

Pour le reste, bof! Certes sa musique, comme celle de Webern, aspire au silence, mais sans le substrat métaphysique que l'on trouve chez l'Autrichien...

Je constate une certaine pauvreté d'inspiration qui se cache derrière des titres fantaisistes ou fumeux pour impressionner les snobs et ceux qui aimeraient bien goûter à la musique "mauderne" sans trop s'impliquer coeur et âme...

Bon, je sais, je suis vache, mais quand je vois, dans des bouquins d'histoire de la musique, Satie être considéré à l'égal d'un Debussy ou d'un Stravinsky et recevoir le consécration d'un précurseur (de quoi, au juste?) cela me fait doucement rigoler...

En résumé un homme intriguant, qui n'est pas sans susciter la sympathie mais dont l'apport à la musique (sérieuse!) est quelque peu surestimé...Szymanovski le surnommait "le vieux farceur". Je trouve que ça lui va, somme toute, assez bien.

Bon, désolé d'avoir égratigné le "bon maître d'Arcueil" mais nous sommes là pour dire ce que nous pensons. Non?  coucou 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mer 12 Mar 2014 - 19:11

starluc a écrit:

J'ai écouté quelque temps Erik Satie à l'aube des années 80 : il était alors à la mode.

Je dois dire que j'aime bcp ses mélodies, à mon sens, c'est ce qu'il a fait de mieux. Il est, un peu, l'équivalent d'un Gershwin de la Belle Epoque...

Pour le reste, bof! Certes sa musique, comme celle de Webern, aspire au silence, mais sans le substrat métaphysique que l'on trouve chez l'Autrichien...

Je constate une certaine pauvreté d'inspiration qui se cache derrière des titres fantaisistes ou fumeux pour impressionner  les snobs et ceux qui aimeraient bien goûter à la musique "mauderne" sans trop s'impliquer coeur et âme...

Bon, je sais, je suis vache, mais quand je vois, dans des bouquins d'histoire de la musique, Satie être considéré à l'égal d'un Debussy ou d'un Stravinsky et recevoir le consécration d'un précurseur (de quoi, au juste?) cela me fait doucement rigoler...

En résumé un homme intriguant, qui n'est pas sans susciter la sympathie mais dont l'apport à la musique (sérieuse!) est quelque peu surestimé...Szymanovski le surnommait "le vieux farceur". Je trouve que ça lui va, somme toute, assez bien.

Bon, désolé d'avoir égratigné le "bon maître d'Arcueil" mais nous sommes là pour dire ce que nous pensons. Non?  coucou 



merci starluc est-ce que satie est un pré-minimaliste ? j'aurais bien vu glass faire ces gymnopédies ou satie lui apprendre ce "minimalisme"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mer 12 Mar 2014 - 19:16


Je crois qu'on lui a imputé bcp, y compris des choses qu'il n'aurait pas imaginé lui-même...Mais quand on joue un personnage, il arrive qu'on se prenne au jeu au point d'être pris dans l'engrenage...

"Vexations" joué par John Cage 800 fois de suite comme Satie l'avait mentionné...C'est marrant mais c'est barbant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Typhon
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mer 12 Mar 2014 - 19:56

hommepiano a écrit:
le dadaïsme et d'autres courants artistiques ont-ilS influencé ce compositeur ?

Si l'un a influencé l'autre, c'est bien plutôt Satie qui a influencé le Dadaïsme : Dada est né en 1915, et est arrivé en France quelques années après, tandis que Satie a commencé à composer en 1888... Il y a bien une certaine convergence entres ces esprits moqueurs, icônoclastes et révolutionnaires, entre l'esprit de Parade et celui de Dada : Relâche, la dernière oeuvre de Satie, est un ballet réalisé en collaboration avec Francis Picabia.

Ce qui permet de répondre à la question de Starluc : on peut voir en Satie un précurseur de Dada et ipso facto des surréalistes.

Mais bon, on peut toujours voir en un artiste le précurseur de plein de chose, et l'héritier de pleins d'autres...

Typhon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baalhammon.fr
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Mer 12 Mar 2014 - 20:36

je suis un peu déçu par les "artistes" les créateurs, pourquoi toujours s'inspirer des mentors, des anciens avant d'affirmer son style son nom.....
un peu barbant tous ces compositeurs qui s'inspirent toujours sur l'existant sur leurs ainés avant de voler de leurs propres ailes.....
je vois donc que l'artiste qui a créé quelque chose sans s'inspirer des autres cela n'EXISTE PAS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80902
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 0:40

Evidemment que ça n'existe pas... tu peux trouver ça barbant mais alors tous les compositeurs doivent te barber.  Mr. Green 

Il faut maîtriser les techniques de son art avant d'espérer faire quelque chose de nouveau et de personnel, et comment acquérir cette technique, en étudiant les maîtres du passé bien sûr... et on est influencé, bien sûr, et c'est normal, ça n'est pas une tare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 1:34

Xavier a écrit:
Evidemment que ça n'existe pas... tu peux trouver ça barbant mais alors tous les compositeurs doivent te barber.  Mr. Green 

Il faut maîtriser les techniques de son art avant d'espérer faire quelque chose de nouveau et de personnel, et comment acquérir cette technique, en étudiant les maîtres du passé bien sûr... et on est influencé, bien sûr, et c'est normal, ça n'est pas une tare.
sinon salut xavier peut-on dire que ceux qui ont inventé des formes musicales ne se sont pas inspirés du passé ?
le compositeur qui a composé la première sonate ou le 1er concerto ou la 1ere symphonie ou le premier opera a créé quelque chose qui n'existait pas auparavant ????
 Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80902
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 1:38

La 1ère sonate du nom ou la 1ère symphonie du nom ne sortent pas de nulle part, ce sont des choses qui ont évolué progressivement, chaque compositeur y a apporté sa pierre, ça n'est pas tombé du ciel tout cuit de la part d'untel ou untel.
Et quand bien même on crée un genre nouveau, il y a la forme et le fond... il y a toujours une part qui vient de ce qui a été fait précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 8:45

Xavier a écrit:
La 1ère sonate du nom ou la 1ère symphonie du nom ne sortent pas de nulle part, ce sont des choses qui ont évolué progressivement, chaque compositeur y a apporté sa pierre, ça n'est pas tombé du ciel tout cuit de la part d'untel ou untel.
Et quand bien même on crée un genre nouveau, il y a la forme et le fond... il y a toujours une part qui vient de ce qui a été fait précédemment.


Ne fusse que les notes

Tiens question : qui a créé cet alphabet musical que sont les notes et la grammaire qui va avec ?
Celui là c'est clair il est parti de rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Typhon
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 9:45

Non, même ça, c'est une création collective.

L'octave et sa division progressive en cinq puis en sept notes datent des grecs.

Le système de notation et les noms des notes datent du moyen-âge, c'est une création de Guido d'Arezzo, mais qui a été largement modifiée après lui...
Et quant à la "grammaire" du langage musical, elle a été constamment modifiée, enrichie au cours des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baalhammon.fr
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13633
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 12:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 14:08

hommepiano a écrit:
je suis un peu déçu par les "artistes" les créateurs, pourquoi toujours s'inspirer des mentors, des anciens avant d'affirmer son style son nom.....
un peu barbant tous ces compositeurs qui s'inspirent toujours sur l'existant sur leurs ainés avant de voler de leurs propres ailes.....
je vois donc que l'artiste qui a créé quelque chose sans s'inspirer des autres cela n'EXISTE PAS.

Oui, et après? Il est difficile, voire impossible, en matière d'art "du passé de faire table rase!"

Je ne te parlerai pas de l'influence prééminente de Jean-Sebastien Bach sur l'ensemble de la musique occidentale. Il n'empêche que si cela n'aurait servi en rien de faire du Bach ad libitum, il est extrêmement intéressant de voir comment les romantiques (Schumann et Mendelsohn) en ont fait leur maître en éthique, tout comme certains compositeurs du XXème siècle (Reger, Stravinsky, entre autres!) qui ont fait avec sa grammaire quelque chose de neuf.

Même de auteurs très personnalisés comme Stravinsky ou Schoenberg doivent au passé : Stravinsky doit à son maître Rimsky tout comme, mais en esprit seulement et parfois, à Tchaikovsky. Schoenberg, que l'on pense porter, à sa manière, l'héritage wagnérien était, aussi, un "fou" de Brahms..

Pour parler de Wagner, regarde un peu, de ce tronc commun, ce qui en est sorti : aussi bien Bruckner que Debussy dont les esthétiques, c'est le moins qu'on puisse en dire, ne se ressemblent pas...

Alors, bien sûr, il y a des "solitaires" comme Satie ou Gershwin qui intègrent des courants méconnus ou rejetés mais sont laissés à l'angoisse de leur solitude : Satie conforta son savoir musical auprès de Vincent d'Indy (eh oui!), tandis que Ravel refusait de jouer ce même rôle auprès de Gershwin...Lequel avait absorbé, plus ou moins consciemment, à la fois Debussy et Rachmaninov...

Rien n'est vraiment simple en matière de filiation artistique... coucou 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 14:31

[quote="Xavier"]tu peux trouver ça barbant mais alors tous les compositeurs doivent te barber.  Mr. Green 

Samuel ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   Jeu 13 Mar 2014 - 17:25

ah oui je n'avais pas fait attention à ce jeu de mot de xavier, samuel BARBER le copain du Consul.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taminottavio
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Intégrale Satie à la Salle Favart en 1979   Sam 26 Sep 2015 - 3:12

Je recherche activement le programme de l'Intégrale Erik Satie qui a eu lieu au sein de la Salle Favart au printemps 1979, coordonnée par Humbert Camerlo.
Si l'un d'entre vous possédait cette rareté, ça me serait d'un grand secours.
Merci d'avance. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3602
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Érik Satie sur Arte   Lun 28 Sep 2015 - 13:35

Cette émission fut diffusée sur Arte le 8 juin dernier (2015) et se nomme:
Satie’sfictions - Promenades avec Erik Satie
vous êtes chanceux si en plus d'aimer la musique d'Érik Satie vous avez vu ce documentaire,
pour ma part je la réécoute souvent, j'aime particulièrement l'interprétation des Vexations avec la neige qui tombe de plus en plus fort.

http://www.arte.tv/guide/fr/052803-000/satie-sfictions-promenades-avec-erik-satie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Absurdités et bêtises ou Humour et Génie: Érik Satie
» Humour sur les compositeurs célèbres
» gueules d'humour
» Ska, northern soul & lambretta, with typical british sense of humour !
» Un peu d'humour : A Pigalle, on sort son instrument !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: