Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Debussy - Pelléas et Mélisande

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 27
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 20:42

Après plusieurs années de découverte et de fascination pour l’opéra grâce au forum, j’ai pensé que c’était le bon moment pour me lancer dans ce fameux Pelléas. En effet, l’aura que cette œuvre dégage à travers les nombreux posts (tout comme Parsifal par exemple) m’a tout d’abord effrayé. Je souhaitais vraiment prendre mon temps pour rentrer dans l’univers vocal et, petit à petit, faire la connaissance des quelques grands opéras qui figurent au sommet des listes du sujet « Vos opéras préférés ».

J’ai découvert Pelléas et Mélisande ce matin par le DVD De Billy / Pelly et je dois dire que j’ai été captivé de bout en bout. Dès les premières notes, j’ai immédiatement compris et surtout pu (enfin !) réaliser que j’allais assister à un grand moment musical. Ce qui m’a le plus frappé, c’est que, selon moi, ce n’est pas véritablement l’histoire qui est importante mais plutôt l’âme des différents personnages qui est ainsi révélée à travers le déroulé de l'action et de la musique. J’avais l’impression que les chanteurs déclamaient leur texte de la façon la plus pure possible, presque de façon spirituelle je dirais alors que le ton (le sujet de la plupart des phrases) n’est pas particulièrement philosophique (à première vue), contrairement aux Carmélites par exemple.

J’étais réellement dans une espèce de brume, d’un rêve, tout au long de l’œuvre. Évidemment, la sublime musique, quasi hypnotique, n’y est pas pour rien. Elle arrive à créer une ambiance à la fois sensuelle et onirique qui m’a tenu en haleine du début à la fin. Je ne sais pas s’il existe d’autres œuvres comme celle-là mais Pelléas et Mélisande me semble vraiment être une œuvre à part dans tout le répertoire. J’ai également trouvé la prosodie magnifique, bien plus que dans les Carmélites...

J’ai également adoré le rôle central de l’orchestre, ces textures incroyables que Debussy arrive à créer sont tout simplement miraculeuses. Les interludes orchestraux m’ont fait voyager loin, très loin.
Je sens bien qu’il y aura un avant et un après Pelléas. Il me reste maintenant à dévorer la version Abbado que je possède. J’ai également beaucoup aimé ce DVD qui m’aura fait découvrir Naouri et Degout dans une belle mise en scène. Très bel orchestre également de De Billy.

Une magnifique expérience !  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6489
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 20:47

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 21:05

TragicSymph a écrit:
Je ne sais pas s’il existe d’autres œuvres comme celle-là

Non. Ne me remercie pas pour l'info Mr.Red

Et dire que les interludes orchestraux n'étaient pas prévus à la base ... c'est juste la logistique du théâtre qui a poussé Debussy à cela Laughing Cela relève du miracle, oui.

C'était un pauvre petit être mystérieux, comme tout le monde Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82434
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 21:35

Si en plus tu as supporté Dessay, alors là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 27
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 21:42

Cololi a écrit:
TragicSymph a écrit:
Je ne sais pas s’il existe d’autres œuvres comme celle-là

Non. Ne me remercie pas pour l'info Mr.Red

Oui, c'est un peu ce que j'ai pensé en l'écrivant...

Citation :
Et dire que les interludes orchestraux n'étaient pas prévus à la base ... c'est juste la logistique du théâtre qui a poussé Debussy à cela Laughing  Cela relève du miracle, oui.

C'était un pauvre petit être mystérieux, comme tout le monde Sad

J'ai lu ça par après également, bon, heureusement, ils sont superbes ces interludes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 27
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 21:44

Xavier a écrit:
Si en plus tu as supporté Dessay, alors là...

Justement, je n'en ai pas parlé ! Mr.Red

J'ai préféré partager mes émotions sur l'oeuvre en elle-même ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82434
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 21:54

Cololi a écrit:
TragicSymph a écrit:
Je ne sais pas s’il existe d’autres œuvres comme celle-là

Non. Ne me remercie pas pour l'info Mr.Red

C'est quand même un peu rapide comme réponse.

Si on veut dire de même nature et de même niveau, non effectivement.

Par contre de style plus ou moins proche et de grande qualité, il y a quand même au moins: Ariane et Barbe-Bleue (Dukas), Polyphème (Cras), voire le Château de Barbe-Bleue. (Bartok)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 27
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 22:02

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
TragicSymph a écrit:
Je ne sais pas s’il existe d’autres œuvres comme celle-là

Non. Ne me remercie pas pour l'info Mr.Red

C'est quand même un peu rapide comme réponse.

Si on veut dire de même nature et de même niveau, non effectivement.

Par contre de style plus ou moins proche et de grande qualité, il y a quand même au moins: Ariane et Barbe-Bleue (Dukas), Polyphème (Cras), voire le Château de Barbe-Bleue. (Bartok)

Ah, tiens, pendant mon écoute, j'ai aussi pensé à cet opéra (que j'aime énormément), peut-être les intervalles de quartes qui reviennent souvent.  Very Happy
Je connais aussi celui de Dukas que j'ai découvert à l'Opéra du Rhin il y a quelques années, je ne sais plus si j'en ai fait un commentaire. D'ailleurs, il est disponible sur le Tube.
Et Cras...inconnu au bataillon pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82434
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Lun 29 Jan 2018 - 22:10

TragicSymph a écrit:

Et Cras...inconnu au bataillon pour l'instant.

C'est surement celui qui ressemble le plus, mais c'est évidemment moins génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Mar 30 Jan 2018 - 0:03

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

TragicSymph a écrit:
alors que le ton (le sujet de la plupart des phrases) n’est pas particulièrement philosophique (à première vue), contrairement aux Carmélites par exemple.

C'est vrai.

Citation :
J’ai également trouvé la prosodie magnifique, bien plus que dans les Carmélites...

En effet, sans comparaison. Très gris et uniforme dans les Carmélites, mais c'est sans doute aussi délibéré, pour cette atmosphère de confinement, où tous les mots sont pesants.


La version que tu as vue n'est pas la plus captivante (sur aucun des paramètres) qui soit, et la discographie déborde de lectures très singulières, toutes très différentes, tu as de l'amusement en perspective !

Très content de te voir rejoindre nos rangs.

Il est à nouuuuuuuuuuuuus ! Has ! Irimiru Karabrao ! cheers

--

Sur les opéras qui ressemblent, outre ceux cités (Polyphème est excessivement proche en effet, une merveille aussi, même s'il est un peu moins mystérieux et original), il y a La Reine morte de Daniel-Lesur (mais jamais éditée officiellement) ou bien, plus aride mais sur du Maeterlinck aussi, Monna Vanna de Février.

Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 27
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   Mar 30 Jan 2018 - 19:16

DavidLeMarrec a écrit:
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

En effet, sans comparaison. Très gris et uniforme dans les Carmélites, mais c'est sans doute aussi délibéré, pour cette atmosphère de confinement, où tous les mots sont pesants.

De ce point de vue-là (qui se défend tout à fait), c'est réussi oui ! Je n'y avais jamais pensé.

Citation :

La version que tu as vue n'est pas la plus captivante (sur aucun des paramètres) qui soit, et la discographie déborde de lectures très singulières, toutes très différentes, tu as de l'amusement en perspective !

Très content de te voir rejoindre nos rangs.

Il est à nouuuuuuuuuuuuus !  Has !  Irimiru Karabrao !  cheers

C'était le moment, oui. A moi maintenant l'enfer (et le plaisir) de la discographie...

Citation :

Sur les opéras qui ressemblent, outre ceux cités (Polyphème est excessivement proche en effet, une merveille aussi, même s'il est un peu moins mystérieux et original), il y a La Reine morte de Daniel-Lesur (mais jamais éditée officiellement) ou bien, plus aride mais sur du Maeterlinck aussi, Monna Vanna de Février.

Pareil, je ne connais pas du tout ces oeuvres, je m'y attarderai certainement un jour ! Merci pour les conseils ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debussy - Pelléas et Mélisande
Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Debussy Pelléas et Mélisande - Bastille - Février-mars 2012
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Debussy - Pelléas et Mélisande (3)
» Debussy - Pelléas et Mélisande (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: