Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81157
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 16 Mar 2016 - 9:44

Oh, je croyais que c'était un vieux truc épais (encore que la Saint-Jean de Lehel soit formidable !), je n'avais pas regardé qui jouait ! Merci ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mar 13 Déc 2016 - 16:12


Mondonville: Isbé
Pastorale héroïque, Paris, 1742

Katherine Watson, Reinoud Van Mechelen, Thomas Dolié, Chantal Santon-Jeffery, Alain Buet, Blandine Folio Peres, Rachel Redmond, Artavazd Sargsyan, Márton Komáromi

Purcell Choir, Orfeo Orchestra, György Vashegyi

Parution prévue le 13 janvier 2017

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 4 Fév 2017 - 23:52


Mondonville: Grands Motets
Chantal Santon-Jeffery (dessus), Daniela Skorka (dessus), Mathias Vidal (haute-contre), Jeffrey Thompson (haute-contre / basse-taille), Alain Buet (basse-taille), György Vashegyi / Purcell Choir, Orfeo Orchestra
Budapest, XI.2015
Glossa


Que c’est beau! Un enregistrement, qui se distingue par la richesse et la diversité de ses atmosphères et de ses coloris, et par une matière sonore très enveloppante, et toute en nuances instrumentales comme vocales - là où, dans mon souvenir, Coin et Christie étaient plus univoques et d’un impact plus frontal (plutôt dans une sorte de rugosité un peu archaïsante chez Coin, et dans quelque chose de très brillant et tendu chez Christie - mais il faudrait ). Mais enfin, quelle chance de pouvoir disposer de trois versions d’un tel niveau d’excellence et aussi typées pour un corpus qui n’est tout de même forcément très couru. Preuve, peut-être bien, qu’il s’agit là vraiment d’un ensemble tout à fait majeur.

Une mention particulière pour la capacité d’adaption stylistique de Mathias Vidal et d’Alain Buet: on retrouve dans leurs Récits l’extraordinaire éloquence dont ils font preuve dans la tragédie lyrique, mais la tension expressive (presque violente chez Vidal en salle) le cède ici à une sorte de douce ferveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2834
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 5 Fév 2017 - 2:30

+1
Oui. c'est vraiment superlatif. Juste une remarque, avec la version Higginbottom, c'est 4 versions magnifiques qui s'offrent à nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81157
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 5 Fév 2017 - 12:27

Oui, très coloré par rapport à Coin et Christie, sans chercher le spectaculaire comme Christie non plus. Très beau, très allant.

Je n'ai écouté que Cantate Domino pour l'instant, et l'inspiration de celui de Bernier est assez impressionnante : même progression harmonique, même logique mélodique… Sorte de redéploiement de l'esprit (surtout dans les deux premiers numéros et le début du dernier) dans le langage nouveau. Il l'a certainement écouté !

Contrairement à Benedictus, je trouve que le domaine sacré met plutôt en avant les limites de Vidal, dont le timbre n'est pas le plus voluptueux du monde, sans flatter ses qualités de diseur. Et le disque le prive aussi de l'équilibre du grain et de la présence, le timbre paraît toujours un brin élimé en captation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 5 Fév 2017 - 15:50

DavidLeMarrec a écrit:
Contrairement à Benedictus, je trouve que le domaine sacré met plutôt en avant les limites de Vidal, dont le timbre n'est pas le plus voluptueux du monde, sans flatter ses qualités de diseur. Et le disque le prive aussi de l'équilibre du grain et de la présence, le timbre paraît toujours un brin élimé en captation.
Ah, mais je ne disais pas que je le trouvais particulièrement beau (Agnew, dans le De profundis par Christie, est en effet autrement suave): simplement, que je trouvais remarquable qu'il soit à ce point capable de changer sa manière selon les répertoires.

En revanche, je ne suis pas forcément d'accord au sujet de la différence entre concert et enregistrement: je le trouve assez idéal au disque (Cinq-Mars, Sémiramis... Et, oui, je vais tâcher d'écouter Le Paradis perdu, un de ces jours...), alors qu'en vrai l'impact physique est si intense (la densité des harmoniques faciales, la tension et la focalisation de la déclamation) que ça peut en devenir presque éprouvant sur la durée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81157
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 6 Fév 2017 - 10:41

Tu cites les trois disques où il est remarquablement capté, effectivement. (J'ai tellement écouté la bande de Cinq-Mars que j'ai toujours l'impression que c'est lui que j'ai vu – alors que c'était Castronovo, que j'aime assez, mais qui n'a certes pas la même ardeur déclamatoire !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 6 Fév 2017 - 11:31

DavidLeMarrec a écrit:
Tu cites les trois disques où il est remarquablement capté, effectivement. (J'ai tellement écouté la bande de Cinq-Mars que j'ai toujours l'impression que c'est lui que j'ai vu – alors que c'était Castronovo, que j'aime assez, mais qui n'a certes pas la même ardeur déclamatoire !)

Ah oui, c'était totalement différent en terme de déclamation, mais aussi de personnage (moins adolescent, beaucoup plus sombre et mature...)

Sinon, bien d'accord pour ce magnifique disque de Grands Motets de Mondonville... admirable à tous points de vues... et puis 4 motets d'un coup, ça fait du bien.


Pour rester chez Mondonville, j'ai écouté Isbé... bon c'est charmant et bien fait... mais quand même très décoratif. Même par rapport à Titon et l'Aurore je trouve ça fade... C'est pourtant très bien interprété et joué... mais ça ne prend pas vraiment. Dommage!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81157
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 6 Fév 2017 - 11:43

Polyeucte a écrit:
Sinon, bien d'accord pour ce magnifique disque de Grands Motets de Mondonville... admirable à tous points de vues... et puis 4 motets d'un coup, ça fait du bien.

Sous votre impulsion, fini l'album hier. Décidément pas l'esthétique qui me touche le plus. Ou alors il faut la fougue de Dominus regnavit. Toujours avantage au disque Coin pour moi, ne serait-ce que pour Cœli enarrant et l'extraordinaire moment de grâce « In sole posuit » (avec Correas en sus).

Pas encore essayé Isbé, mais je n'en attends pas spécialement davantage que de Titon ou de Paphos – du joli très bien écrit. Ce n'est pas vraiment une période théâtrale pour la tragédie en musique. Même les plus paroxystiques (comme Scylla de Leclair) ou les plus tradis (Hercule de Dauvergne) sont toujours démonétisées, soit par les danses abondantes qui les entourent, soit par un manque de ton élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 6 Fév 2017 - 12:55

Ah mais là on est même pas dans une tragédie... c'est une Pastorale Héroïque... Mr.Red
Et niveau musique, je trouve Titon beaucoup plus chouette et varié. Là ça reste gentil tout le temps sans moments vraiment saillants.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81157
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 6 Fév 2017 - 13:01

Mais la pastorale héroïque peut être proche de la tragédie – Céphale & Procris de Marmontel & Grétry, par exemple. C'est plutôt le style d'alors qui empêche de faire du dramatique – Titon, c'est pas très ardent non plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 6 Fév 2017 - 13:33

DavidLeMarrec a écrit:
Mais la pastorale héroïque peut être proche de la tragédie – Céphale & Procris de Marmontel & Grétry, par exemple. C'est plutôt le style d'alors qui empêche de faire du dramatique – Titon, c'est pas très ardent non plus…

Non, pas très ardent, mais musicalement chouette! Avec tempêtes et autres effets orchestraux bien venus... là... bof bof... c'est très tiède je trouve.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81157
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Jeu 9 Fév 2017 - 20:58

Je viens d'écouter le Prologue, j'en suis au début du I, et en effet ! On a l'impression d'écouter les premiers disques les Herreweghe, Christie ou Malgoire des années 80, phrasés orchestraux assez mollement articulés, clavecin moche (et pas très inspiré)… Et vocalement, le plateau n'aide pas, soit des voix un peu translucides (Watson, Redmond), soit au contraire des voix très fondues (Mechelen, Dolié)… ce n'est pas la fête de la déclamation.

Et l'œuvre elle-même n'est pas très inventive pour du Mondonville en effet. Je vais essayer de me traîner jusqu'au bout, mais même si la musique est jolie, peu tentant dans ces conditions. Étonnant pour Vashegyi, qui m'avait toujours enthousiasmé jusqu'ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Jeu 9 Fév 2017 - 21:46

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Sinon, bien d'accord pour ce magnifique disque de Grands Motets de Mondonville... admirable à tous points de vues... et puis 4 motets d'un coup, ça fait du bien.
Sous votre impulsion, fini l'album hier. Décidément pas l'esthétique qui me touche le plus. Ou alors il faut la fougue de Dominus regnavit. Toujours avantage au disque Coin pour moi, ne serait-ce que pour Cœli enarrant et l'extraordinaire moment de grâce « In sole posuit » (avec Correas en sus).
Oui, je préfère moi aussi la manière plus «XVIIᵉ» de la version Coin.
Mais le style plus pastel de Vashegyi se défend aussi, dans Mondonville (comme d'ailleurs le rocaille de Christie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Jeu 9 Fév 2017 - 23:13

DavidLeMarrec a écrit:
Je viens d'écouter le Prologue, j'en suis au début du I, et en effet !  On a l'impression d'écouter les premiers disques les Herreweghe, Christie ou Malgoire des années 80, phrasés orchestraux assez mollement articulés, clavecin moche (et pas très inspiré)… Et vocalement, le plateau n'aide pas, soit des voix un peu translucides (Watson, Redmond), soit au contraire des voix très fondues (Mechelen, Dolié)… ce n'est pas la fête de la déclamation.

Et l'œuvre elle-même n'est pas très inventive pour du Mondonville en effet. Je vais essayer de me traîner jusqu'au bout, mais même si la musique est jolie, peu tentant dans ces conditions. Étonnant pour Vashegyi, qui m'avait toujours enthousiasmé jusqu'ici !

Voilà... il avait pourtant fait de belles Fêtes des Polymnie par exemple... Mais là ça reste très très lisse...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 11 Fév 2017 - 0:12

Découvert aujourd’hui:


Boismortier: Don Quichotte chez la Duchesse
Stephan Van Dyck (Don Quichotte), Richard Biren (Sancho Pança), Meredith Hall (Altisidore), Paul Gay (Le Duc, Merlin, Un Japonais), Marie-Pierre Wattiez (Une paysanne), Patrick Ardagh-Walter (Montesinos), Akiko Toda, Brigitte Le Baron (Deux amantes), Nicole Dubrovitch (Une suivante), Paul Médioni (L’Interprète), Anne Mopin (Une Japonaise), Hervé Niquet / Le Concert Spirituel
Metz, VI.1996
Naxos


Je n’avais jamais écouté: c’est effectivement épatant! Very Happy

Une bonne partie du mérite en revient d’ailleurs à Favart, je trouve: un choix très pertinent de découpage dans le Quichotte, une construction scénique totalement fidèle à l’esprit de Cervantès (dans ce caractère théâtral proprement baroque), et une raillerie assez subtile de certains poncifs formulaires de la tragédie lyrique (ce qui est assez bien vu, quand on voit le nombre d’Amadis qui illustrent le genre); même lorsque ça devient franchement bouffon, dans le III (le Gentil Sapajou, et l’air du Japonais et de son interprète), ça ne tombe jamais dans la farce.

La musique de Boismortier, sans être forcément ultime, fonctionne très bien (là aussi, sans trop d’effets farcesques) et a le mérite (mais peut-être est-ce là aussi comme une ironie?) d’être plutôt archaïsante pour l’époque: je redoutais assez le genre rococo comique 3ᵉ école à la Platée, et finalement non. Il est vrai aussi que l’œuvre a l’avantage d’une certaine brièveté (la même matière étalée sur deux bonnes heures de pastorale héroïque ou d’opéra-ballet, j’aurais sans doute moins été plus sévère).

Très bonne interprétation - Van Dyck et Biren vraiment excellents (j’ai moins aimé Meredith Hall).

Certes, ce genre d’œuvre comique n’est pas forcément dans l’absolu mon cœur de répertoire, mais celle-ci est vraiment ce que j’ai entendu de mieux dans le genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...
» BT 108 : Le BT Baroque Français, avec privilège du Roi !
» Le baroque français avant Lully (premier XVIIème siècle)
» Rameau : une symphonie imaginaire
» Quel organiste êtes-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: