Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arnold Schoenberg (1874-1951)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 30 Aoû 2005 - 2:31

On insiste d'ordinaire beaucoup sur la révolution atonale, la révolution sérielle, etc...

Pour ma part c'est en grande partie pour sa première période que j'adore ce compositeur.

On y trouve quantité de chefs d'oeuvre ou au moins d'oeuvres remarquables.

En plus de la très connue et sublime Nuit transfigurée opus 4 (1899), qui est le plus beau sextuor à cordes que je connaisse (quelle puissance de la mélodie! et puis l'harmonie post-wagnérienne est ici sublimée), il faut citer Pelléas et Mélisande opus 5, magnifique poème symphonique de 50 minutes, entre Wagner et Mahler, et les Gurrelieder (opéra ou oratorio?), grande oeuvre vocale encore trop méconnue qui est peut-être l'apogée du style post-romantique de Schoenberg.
Le 1er quatuor à cordes opus 7 me séduit moins mais la symphonie de chambre opus 9 marque une étape importante dans l'évolution de son langage, et demeure une oeuvre forte.

Avec l'opus 10 on entre de très belle manière dans la période atonale, avec ce 2è quatuor étonnant et son soprano atypique...
J'accroche très peu aux oeuvres pour piano de cette époque (opus 11, 19) que je trouve très sèches et sonnant presque déjà sériel; le Livre des jardins suspendus opus 15 est en revanche un beau cycle de mélodies, précurseur du fameux Pierrot lunaire, qui m'intrigue et m'intéresse toujours même si je ne suis pas 100% fan.
Les 5 pièces pour orchestre opus 16 sont à coup sûr un de ses grands chefs d'oeuvre.
C'est violent, assez anarchique, mais d'une grande poésie, et d'une maîtrise orchestrale remarquable.
Un choc musical pour ma part.

La période sérielle est pour moi une succession d'oeuvres cérébrales et sans grand intérêt purement musical: le concerto pour violon, la suite pour piano, la sérénade, le quintette à vents, les 2 derniers quatuors...
Les variations opus 31 surnagent à mon avis par leur puissance expressive et leur nature formelle qui en font une oeuvre alerte qui ne sombre jamais dans l'ennui, bien au contraire; le finale notamment est saisissant!

Je connais assez mal la dernière période, dont le concerto pour piano m'ennuie copieusement, mais le Survivant de Varsovie me plaît bien.
Je connais peu le reste.


Dernière édition par le Mar 30 Aoû 2005 - 3:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 30 Aoû 2005 - 2:48

J'ai oublié de parler de 2 oeuvres atypiques que j'aime bien.
Tout d'abord la "Musique d'accompagnement pour une scène de film" opus 34, très réussie dramatiquement parlant. (écrite sur une scène de film imaginaire)

Et la 2è symphonie de chambre en mi bémol mineur opus 38, tonale car commencée à l'époque de la 1ère symphonie de chambre; pas un chef d'oeuvre, mais elle comporte de très beaux moments. Une oeuvre au ton assez mélancolique et désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 30 Aoû 2005 - 3:17

Xavier a écrit:

En plus de la très connue et sublime Nuit transfigurée opus 4 (1899), qui est le plus beau sextuor à cordes que je connaisse (quelle puissance de la mélodie! et puis l'harmonie post-wagnérienne est ici sublimée), il faut citer Pelléas et Mélisande opus 5, magnifique poème symphonique de 50 minutes, entre Wagner et Mahler

Deux chefs d'oeuvres.

Xavier a écrit:
Le 1er quatuor à cordes opus 7 me séduit moins mais la symphonie de chambre opus 9 marque une étape importante dans l'évolution de son langage, et demeure une oeuvre forte.

Je goute moins aussi. Mais entre la période tonale et le quatuor n°2 il y a aussi le magnifique "Friede auf Erden"!

Xavier a écrit:
Avec l'opus 10 on entre de très belle manière dans la période atonale, avec ce 2è quatuor étonnant et son soprano atypique...
J'accroche très peu aux oeuvres pour piano de cette époque (opus 11, 19) que je trouve très sèches et sonnant presque déjà sériel; le Livre des jardins suspendus opus 12 est en revanche un beau cycle de mélodies, précurseur du fameux Pierrot lunaire, qui m'intrigue et m'intéresse toujours même si je ne suis pas 100% fan.
Les 5 pièces pour orchestre opus 16 sont à coup sûr un de ses grands chefs d'oeuvre.
C'est violent, assez anarchique, mais d'une grande poésie, et d'une maîtrise orchestrale remarquable.
Un choc musical pour ma part.

Moi j'adore tout ca. Egalement Erwartung, Die Jakobsleiter et Die Glückliche Hand.

Xavier a écrit:
La période sérielle est pour moi une succession d'oeuvres cérébrales et sans grand intérêt purement musical: le concerto pour violon, la suite pour piano, la sérénade, les pièces pour quintette à vents...

J'aime moins aussi, en dehors des variations op.31 et du concerto pour violon que j'aime assez. Les deux quatuors sont pas mal mais un peu monotones.

Xavier a écrit:
Je connais assez mal la dernière période, dont le concerto pour piano m'ennuie copieusement, mais le Survivant de Varsovie me plaît bien.
Je connais peu le reste.

A survivor from Warsaw et Kol Nidre sont deux chef d'oeuvres. L'ode à Napoléon est dans le même esprit que le survivant, une oeuvre particulièrement dramatique, avec de vastes nuances d'expression, même si l'ironie et la satire dominent. Et l'anglais s'accorde très bien avec la musique de Schoenberg... Le trio est assez étrange, sériel mais assez mélodique, avec pas mal d'effets de modes de jeux.

Il faudrait que je me replonge dans l'intégrale des oeuvres chorales. Je complèterai plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 30 Aoû 2005 - 3:20

Mr Bloom a écrit:

Xavier a écrit:
Le 1er quatuor à cordes opus 7 me séduit moins mais la symphonie de chambre opus 9 marque une étape importante dans l'évolution de son langage, et demeure une oeuvre forte.

Je goute moins aussi. Mais entre la période tonale et le quatuor n°2 il y a aussi le magnifique "Friede auf Erden"!

Exact! Mais il s'agit de l'opus 13, donc a priori postérieur au 2è quatuor, sauf erreur...

Mr Bloom a écrit:
Xavier a écrit:
Avec l'opus 10 on entre de très belle manière dans la période atonale, avec ce 2è quatuor étonnant et son soprano atypique...
J'accroche très peu aux oeuvres pour piano de cette époque (opus 11, 19) que je trouve très sèches et sonnant presque déjà sériel; le Livre des jardins suspendus opus 12 est en revanche un beau cycle de mélodies, précurseur du fameux Pierrot lunaire, qui m'intrigue et m'intéresse toujours même si je ne suis pas 100% fan.
Les 5 pièces pour orchestre opus 16 sont à coup sûr un de ses grands chefs d'oeuvre.
C'est violent, assez anarchique, mais d'une grande poésie, et d'une maîtrise orchestrale remarquable.
Un choc musical pour ma part.

Moi j'adore tout ca. Egalement Erwartung, Die Jakobsleiter et Die Glückliche Hand.

Ah oui, j'aime beaucoup Erwartung, ce superbe opéra miniature.
Tu adores "tout ça"... y compris les oeuvres pour piano?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 30 Aoû 2005 - 3:26

Xavier a écrit:

Exact! Mais il s'agit de l'opus 13, donc a priori postérieur au 2è quatuor, sauf erreur...

Les dates :
Friede auf Erden : 9. März 1907 (fin)
Quatuor : März 1907 bis Juli/August 1908

Je ne sais pas pourquoi les numéros d'opus sont inversés.

Mr Bloom a écrit:

Ah oui, j'aime beaucoup Erwartung, ce superbe opéra miniature.
Tu adores "tout ça"... y compris les oeuvres pour piano?

Oui, j'adore l'opus 11, un peu moins l'opus 19. Je ne les trouve pas sèches, au contraire, surtout l'opus 11, très mystérieux et nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 30 Aoû 2005 - 3:28

Mr Bloom a écrit:

Oui, j'adore l'opus 11, un peu moins l'opus 19. Je ne les trouve pas sèches, au contraire, surtout l'opus 11, très mystérieux et nocturne.

"Sèches" ne convenait peut-être pas... disons surtout assez hermétiques à mon goût.

Edit: A la réécoute, c'est vrai que c'est pas mal du tout, on est loin des oeuvres cérébrales de la période suivante, l'ambiance est souvent tendue et angoissante, c'est en tout cas très expressif.

Enfin ça reste une musique assez étrange et relativement hermétique. (même si j'apprécie beaucoup plus que dans mes souvenirs... comme quoi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 30 Aoû 2005 - 8:38

Moi aussi j'adore l'opus 11. Je ne trouve pas que ça sonne "sériel", on sent qu'il y a un langage, une forme qui guide les morceaux, ce ne sont pas encore des maths appliquées à la musique comme on l'entendra par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 31 Aoû 2005 - 19:39

Dans la période sérielle, on a pas cité Moses und Aron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 31 Aoû 2005 - 19:41

Tu aimes beaucoup?
Aussi bon que les Variations opus 31?

Jamais entendu pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RandallBoggs
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 680
Localisation : Planqué quelque part
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 31 Aoû 2005 - 20:30

Mr Bloom a écrit:
Dans la période sérielle, on a pas cité Moses und Aron.
Moi, j'aime bien le film de Straub et Huillet. La version est celle de Gielen. C'est beau mais c'est du Straub aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://22vlalesmonstres.game-host.org/
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 31 Aoû 2005 - 21:30

Xavier a écrit:
Tu aimes beaucoup?
Aussi bon que les Variations opus 31?

Jamais entendu pour ma part.

Je viens d'acheter la version de Boulez de 96. Après une écoute superficielle et partielle, je dirais que c'est assez énorme! Disons que c'est à mi-chemin entre les oeuvres vocales des périodes plus libres et les variations op.31. Du pur Schoenberg (notamment dans l'orchestration), et le sérialisme passe très bien, à part les lignes vocales solistes qui sont un peu rigides. Les choeurs et leur dialogue avec les solistes sont assez fascinants (et très présents, ce qui n'est pas pour me déplaire). Assez tonitruant comme opéra. Et très moderne.
Pour l'instant j'adhère complètement, il faut voir si ca tient la longueur (et j'ai même pas encore lu le livret)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Jeu 1 Sep 2005 - 8:46

Mes connaissances sont bien maigres à coté des votres. je ne connais que "La nuit transfigurée" et je trouve cette oeuvre magnifique. Les nuances sont parfaitement maîtrisées et Schoenberg semble avoir parfaitement assimilé l'héritage Wagnérien.

Cool

Son virage sériel - dodé me fait un peu peur car ce type de musique ne réveille que rarement chez moi des émotions (trop complexe peut être); Au fait, Repons de Boulez, c'est du sériel ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Jeu 1 Sep 2005 - 14:47

Classica a écrit:
Mes connaissances sont bien maigres à coté des votres. je ne connais que "La nuit transfigurée" et je trouve cette oeuvre magnifique. Les nuances sont parfaitement maîtrisées et Schoenberg semble avoir parfaitement assimilé l'héritage Wagnérien.

Cool

Son virage sériel - dodé me fait un peu peur

Mais rien qu'avec la 1ère et la 2è période il te reste beaucoup de belles choses à découvrir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RandallBoggs
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 680
Localisation : Planqué quelque part
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Jeu 1 Sep 2005 - 14:48

RandallBoggs a écrit:
Mr Bloom a écrit:
Dans la période sérielle, on a pas cité Moses und Aron.
Moi, j'aime bien le film de Straub et Huillet. La version est celle de Gielen. C'est beau mais c'est du Straub aussi...
Je ne sais pas si j'ai été clair. J'ai une version de l'opéra par Boulez, chez Sony. Je viens de voir qu'il en existait une version par le même Boulez chez DG. Je ne saurais critiquer ma version, je ne l'ai écoutée que trop peu.

En revanche, j'ai fait la découverte de cet opéra par le film de Jean-Marie-Straub et Danièle Huillet. La mise en scène est straubienne et ça passe très bien. Quant à la version choisie, c'est celle de Michael Gielen, avec Günter Reich dans le rôle de Moses. D'après ce que j'ai pu lire par-ci par-là, cette version est excellente. Et pour ce qui concerne l'opéra lui-même, ça m'avait fort plu, sans pouvoir m'expliquer pourquoi. Peut-être l'alchimie entre les images de Straub et la musique de Schönberg. Je serais incapable de vous parler du côté technique, sériel, etc.

En tout cas, un fort bel opéra « mis en film ». Ce qui est assez rare à mon goût (une réussite incontestable : la Flûte enchantée de Bergman). Parce que dans la Bohême de Comencini, je me suis fait ch... comme rarement au cinéma, le Don Giovanni de Losey m'a moyennement convaincu. Aucun souvenir de la Carmen de Rosi, pas vu Tosca de Jacquot. Ah oui, Madame Butterfly de Mitterrand, j'avais trouvé cela très beau. (Ce paragraphe pourrait faire l'objet d'un sujet indépendant... l'opéra au cinéma)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://22vlalesmonstres.game-host.org/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 7 Sep 2005 - 1:13

J'écoute Moïse et Aaron...
C'est vrai qu'il y a pas mal de passages style "Variations opus 31" pas mal du tout, mais je crois que je ne peux pas tenir sur une oeuvre sérielle de 2 heures, y a une monotonie inévitable que Schoenberg n'arrive pas à enrayer à mon sens, même si dans l'ensemble ça sonne bien, beaucoup mieux que d'autres oeuvres de la même période.

Ceci dit je vais essayer de m'intéresser au livret; peut-être que moi aussi j'aurais besoin d'une mise en scène pour apprécier pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 7 Sep 2005 - 9:30

je connais très très mal, j'aime bien Pelléas et Mélisande opus 5, je raffole pas énormément de Pierrot lunaire (ou alors à tout petite dose) mais j'ai gardé un bon souvenir du Livre des jardins suspendus opus 15 et des 5 pièces pour orchestre opus 16, par contre j'ai été très sensible à la vision cauchemardesque de son opéra Erwartung... bref, j'ai encore du boulot en ce qui le concerne... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 7 Sep 2005 - 16:59

Il ne fait pas oublier une oeuvre que j'adore dont on parle jamais!
Sechs Orchesterlieder, Op.8. C'est une oeuvre vraiment incroyable ou la stabilité tonale est déstabilisante. On est constamment en modulation!
Évidemment l'P.9 est génial, on ne le dira jamais assez. Par ailleurs, pour l'avoir dirigé l'an dernier, je peux dire que ce n'est pas évident à bien rendre...
Aussi, j'aime bien l'op.11, que j'ai joué aussi l'an dernier. Mais là, je vous avertis, je ne suis pas un pianiste! J'ai joué cela parce que c'est très facile. J'ai plutôt travaillé l'interprétation que la technique. M'enfin, une chose de moins à s'occuper.

Mais finalement je pourrais dire que j'aime presque tout ce que Schoenberg a composé. Je vous invite aussi, pour ceux qui lisent l'allemand ou l'anglais, à parcourir son site ou plusisierus manuscrit sont disponible en ligne ainsi que des fichier sonores (hélas sans références discographiques) de la majorité de ses oeuvres.

www.schoenberg.at Aussi, l'an dernier lorsque j'étais à Vienne je suis allé faire des recherches dans la bibliothèque du Centre Schoenberg. Vraiment excellent comme endroit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 7 Sep 2005 - 17:22

Samy a écrit:
Je vous invite aussi, pour ceux qui lisent l'allemand ou l'anglais, à parcourir son site ou plusisierus manuscrit sont disponible en ligne ainsi que des fichier sonores (hélas sans références discographiques) de la majorité de ses oeuvres.
merci beaucoup Samy !!

le site est graphiquement beau en plus thumright
Revenir en haut Aller en bas
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mer 7 Sep 2005 - 18:45

christian a écrit:
Samy a écrit:
Je vous invite aussi, pour ceux qui lisent l'allemand ou l'anglais, à parcourir son site ou plusisierus manuscrit sont disponible en ligne ainsi que des fichier sonores (hélas sans références discographiques) de la majorité de ses oeuvres.
merci beaucoup Samy !!

le site est graphiquement beau en plus thumright

Super site en effet!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Lun 12 Sep 2005 - 3:42

Samy a écrit:
Il ne fait pas oublier une oeuvre que j'adore dont on parle jamais!
Sechs Orchesterlieder, Op.8.

Je ne connais pas du tout en effet... des enregistrements?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Lun 12 Sep 2005 - 5:02

Xavier a écrit:
Samy a écrit:
Il ne fait pas oublier une oeuvre que j'adore dont on parle jamais!
Sechs Orchesterlieder, Op.8.

Je ne connais pas du tout en effet... des enregistrements?

J'ai ai un, mais il me semble qu'il ne se fait plus :

Guiseppe Sinopoli
Staatskapelle Dresden

TELDEC
3984-22905-2


Sinon, tu peux toujours écouter la version du site de notre ami. Si tu n'y arrives pas, je t'enverrai le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Lun 12 Sep 2005 - 5:28

Merci du conseil, c'est en effet écoutable ici: http://www.schoenberg.at/6_archiv/music/works/op/compositions_op8_e.htm

C'est effectivement très beau, du Schoenberg comme j'aime.

J'étais en train de me dire qu'il y avait presque une lointaine filiation avec certaines mélodies de Szymanowski... et justement la 5è utilise un motif qui... bref, Christian, écoute! Wink

Je suis vraiment conquis... et finalement à 2 doigts d'acheter le CD de Sinopoli: http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B00013UTD4/qid=1126496358/sr=1-1/ref=sr_1_8_1/171-9989478-9368247
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Ven 23 Sep 2005 - 14:50

Bon, finalement, ce Moïse et Aaron m'a pas mal ennuyé...

Par contre j'invite tout le monde à jeter une oreille à ces lieder opus 8! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Ven 23 Sep 2005 - 16:31

Xavier a écrit:
j'invite tout le monde à jeter une oreille à ces lieder opus 8! Smile

Cool Vive Schoenberg!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 25 Fév 2006 - 14:28

Je n'ai pas de livret en français des Gurrelieder dans mon CD (James Levine), même pas en allemand!

Mes recherches échouent.

Quelqu'un saurait-il me dire s'il existe un site où je pourrais trouver la trad. de ces poèmes de Jens Peter Jacobsen?


J'ai fais un gros post visible de loin parce que je tiens vraiment beaucoup à pouvoir lire ces lieder en les écoutant. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 25 Fév 2006 - 15:40

Il se trouve ici (allemand + traduction française)

http://site.operadatabase.com.site.hmt-pro.com/

(livret à télécharger sur la gauche : là…

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 25 Fév 2006 - 18:37

Jaky, on t'aime... Jaky, on t'adore bounce I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3749
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 25 Fév 2006 - 19:36

Je n'arrive jamais à obtenir ce site Confused Il me met 'forbidden access', j'ai essayé avec plusieurs navigateurs et plusieurs PC. Je n'ai pas bien compris si c'était payant, mais même dans ce cas, je devrais avoir accès à l'accueil Confused
Est ce que quelqu'un a déjà été confronté à ce problème?
(désolée pour le HS Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 25 Fév 2006 - 19:42

J'ai eu le même probléme. En fait comme je refuse les cookies, je dois momentanément les accepter pour accéder à ce site (je l'ai compris aujourd'hui).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3749
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 25 Fév 2006 - 20:02

A ce niveau, j'ai déjà tout essayé : accepter tous les cookies, abaisser le niveau de sécurité etc. Et je viens d'aller tester un 3ème ordi, même problème. J'ai pas de chance Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 25 Fév 2006 - 20:07

Je ne sais pas alors, moi j'utilise un mac. Question Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Dim 26 Fév 2006 - 17:29

Il est nécessaire de s'enregistrer. Ca peut venir de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 18 Avr 2006 - 23:30

Je viens de découvrir le Psaume moderne, sa dernière oeuvre, c'est pas mal, assez angoissé et pas super séduisant.
Faudrait que je lise le texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3749
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Dim 4 Juin 2006 - 13:19

Je suis en train de (re)découvrir "Pierrot Lunaire" que j'avais detesté aux premières écoutes il y a quelques années. J'ai complètement changé d'avis. Seulement, il s'agit d'une vieille cassette au son pourri (et sans aucun détail, j'ai aucune idée d'où ça sort) donc j'ai besoin de me procurer une copie sur support propre, quelle(s) version(s) conseilleriez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Dim 4 Juin 2006 - 13:57

Tout dépend ce que tu aimes, il y a des version beaucoup plus sprechgesang ou beaucoup plus lyriques. J'avais lu une excellente discographie comparée, impossible de me souvenir où. Soit dans l'Avant-Scène, soit dans un bouquin plus théorique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3749
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Dim 4 Juin 2006 - 15:12

DavidLeMarrec a écrit:
Tout dépend ce que tu aimes, il y a des version beaucoup plus sprechgesang ou beaucoup plus lyriques. J'avais lu une excellente discographie comparée, impossible de me souvenir où. Soit dans l'Avant-Scène, soit dans un bouquin plus théorique.

Difficile à dire comme ça, mais je suppose que ce serait dommage de shunter le sprechgesang, non? Par contre, j'imagine qu'il est facile de tomber dans le travers 'voix hystérique' avec cette oeuvre, ça, je préfererais éviter...
Je vais voir pour l'avant-scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Lun 5 Juin 2006 - 19:56

2 versions que j'aime beaucoup: Schäfer/Boulez et DeGaetani/Weisberg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 6 Juin 2006 - 9:07

Xavier tu m'étonneras toujours... Wink

tu aimes vraiment le "Pierrot lunaire" et pas Boulez ni Grisey, etc... ?? (franchement pas une oeuvre facile je trouve...)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 6 Juin 2006 - 11:55

Pas une oeuvre que j'écoute tous les jours, ni une de mes préférées de Schoenberg... mais j'aime bien oui!
Ce n'est quand même pas du Boulez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 6 Juin 2006 - 14:35

je vais sûrement te choquer mais je trouve certaines pièces de Boulez ("Notations", "Rituel" ou surtout "Messagesquisse") presque plus accessibles que cette oeuvre phare de Schoenberg qui reste très obscure et hermétique à mes oreilles, même encore aujourd'hui (je préfère la chatoyance de Berg par ex), mais il faut dire que plus je vieillis, plus j'ai du mal avec l'expressionnisme... Confused (du moins en musique)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Lun 30 Oct 2006 - 16:01

Déplacé

Coelacanthe le feu-follet a écrit:
Voila, j'aurais une quéstion à vous soumettre. Cela concerne donc tout les ouvrages qui tournent autour d'Arnold Schönberg, qu'il en soit l'auteur ou le sujet.

J'aurais donc une petite quéstion :
- Quelqu'un a t'il lu la correspondance entre Schönberg et Kandinsky? Je suis très interessé par les liens qu'il y a entre l'art plastique et la musique, et Kandinsky est interessant en la matière.
Est-ce que quelqu'un l'a lu? Auquel cas, y aurait-il des échanges interessant entre les concepts artistiques de l'un et de l'autre. Parceque le bouquin est assez cher et à Paris8 ils l'ont perdu, alors payer 30€ pour qu'il discute d'antisémitisme ou d'autre chose, ça ne m'interesse pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Lun 30 Oct 2006 - 19:00

Oups... J'ai fait une bêtise... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 31 Oct 2006 - 13:19

Bon bah, laissez tomber! Mon père ma donné de l'argent pour que je l'achète, donc je vais le faire! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Mar 31 Oct 2006 - 13:24

Vive les parents ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 3 Fév 2007 - 2:32

Je reparle brièvement du CD Sinopoli acheté il y a quelques mois:



Il offre presque un résumé des différentes périodes de Schoenberg, avec les superbes et peu fréquentés lieder opus 8, très bien servis par Alessandra Marc.
C'est encore du Schoenberg post-romantique, un peu à l'image des Gurrelieder, ça ressemble parfois à Strauss. (le numéro 1 surtout)
On a ensuite un exemple d'oeuvre dodécaphonique pas sèche pour un sou avec la Musique d'accompagnement pour une scène filmée opus 34, et puis l'incontournable Survivant de Varsovie opus 46, avec monsieur John Tomlinson. thumleft
Puis la symphonie de chambre n°1 opus 9, à la croisée des 2 premières périodes créatrices de Schoenberg...

Le livret propose les textes en langue originale et en français.

Sinopoli dirige la Staatskapelle de Dresde.
Un très beau disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6696
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 10 Fév 2007 - 13:43

L’on a un peu parlé de son opéra (oratorio ?) Moses und Aron, dont il est l’auteur du livret, inspiré des textes bibliques ; oeuvre qu’il n’a jamais achevée. On n’en connaît pas vraiment la raison, peut-être entre autres des problèmes de santé.

Ici on est en plein dodécaphonisme. Au niveau du chant, ça donne des choses assez curieuses et pourtant je trouve que l’oeuvre s’écoute assez facilement avec même des passages mélodieux. Pour Moïse, c’est pratiquement du parlé alors que pour Aaron c’est chanté, ainsi que pour les chœurs, qui sont omniprésents.

A la première écoute j’étais un peu dérouté, Shocked plus maintenant. Smile Version Boulez 1996 DG
C’est vraiment à découvrir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Sam 10 Fév 2007 - 15:52

En réalité, c'est du sprechgesang pour Moses (vraiment à mi-chemin, mais tout dépend des interprètes), avec des lignes assez lyriques pour Aaron.

La version Solti est assez inattendue... Avec un très beau Langridge et un Mazura assez fruste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jo
Néophyte


Nombre de messages : 6
Localisation : Québec
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Jeu 22 Fév 2007 - 0:35

Connaisez vous d'autre artistes dans le genre de Arnold Shoenberg?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80675
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Jeu 22 Fév 2007 - 0:37

Bonjour et bienvenue.

Jo a écrit:
Connaisez vous d'autre artistes dans le genre de Arnold Shoenberg?

"Dans le genre"? C'est-à-dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82114
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Jeu 22 Fév 2007 - 1:20

Jo a écrit:
Connaisez vous d'autre artistes dans le genre de Arnold Shoenberg?
Tu as aimé quelles oeuvres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arnold Schoenberg (1874-1951)
» Arnold Schönberg (Schoenberg) (1874-1951)
» Arnold Schönberg: Moïse et Aaron
» Schoenberg - Opéras et oratorios
» Alfred Brendel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: