Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Oeuvre la plus savante, dense et complexe selon vous

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84760
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Oeuvre la plus savante, dense et complexe selon vous   Dim 29 Avr 2018 - 12:27

@Ravélavélo : Oui, sans doute. Je n'ai jamais regardé la partition des Métamorphoses. Je suis peut-être mûr pour m'y mettre.

@ Benedictus : C'est que j'étais sérieux. viking Encore que, pour tenir le compte des refrains dans I Love to Love, ce réclame une capacité assez considérable de concentration.

@ Arnaud : À mon avis, c'est valable pour beaucoup de Strauss… mais j'ai l'impression que les Strauss plus épiques (Salome, Elektra, l'opéra d'Ariadne, Frosch, Helena…) sont plus linéaires de ce point de vue (idem pour les Gezeichneten, donc la complexité se situe plus dans les rythmes et l'harmonie, sans cesse élusifs, plutôt que dans les motifs – mais là encore, j'ai pu passer à côté, c'est si foisonnant). Même si j'ai souvent lu ou ponctuellement joué les autres, c'est peut-être simplement que je joue très souvent Arabella, et qu'en posant mes doigts sur le clavier, je me rends compte que dans certains passages (en particulier ceux qui précèdent les grands « numéros » : les échanges avant le Richtige, Mein Elemer, le Gebieter, l'entrée finale… mais aussi d'autres plus anodins comme la Tireuse de cartes) sont purement constitués de superpositions de motifs. Il n'y a quasiment pas de musique en dehors de la superposition de quatre ou cinq motifs, qui s'étagent de façon différente au fil des réitérations, qui modulent sans cesse… un peu le concept de la fin du Crépuscule, mais avec plus de motifs à la fois, et un langage rythmique et harmonique plus hardi et sophistiqué.

Bref, c'est assez grisant quand on s'y plonge, alors que de premier abord, ça ressemble à de la jolie conversation en musique assez mélodique.

J'ai réécouté Frosch récemment, et j'ai trouvé que la matière était beaucoup plus cursive, plus de silences, plus d'effets isolés, pas tout à fait cette fluidité organique. Je passe peut-être à côté là aussi, mais j'ai moins remarqué ça en lisant quelquefois la partition.

Mais là-dessus, on est aux antipodes : l'univers psychologisant et discursif d'Arabella me parle très directement, alors que je me suis lassé du prêchi-prêcha de Frosch autour d'une rémanence pas très subtile du péché originel et de la haine du corps… En fait d'épopée, on est enfermé dans un local miteux avec une femme hystérique et benêt complaisant.

Par ailleurs, c'est sans doute un peu complexe pour le cerveau des pro-life les plus exaltés, mais c'est quand même un formidable étendard de la famille traditionnelle. Ce qui est dérangeant, ce n'est pas la position idéologique – sujet trop complexe pour que je ne la respecte pas – mais le fait de présenter un parcours initiatique de la plus haute philosophie dans un univers alternatif… dont la conclusion est que la femme doit rester gentille et faire des enfants. Quel dépaysement radical, quel plot twist grisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1397
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Oeuvre la plus savante, dense et complexe selon vous   Lun 30 Avr 2018 - 20:56

Merci A.B. d'avoir remonté ce thème que je cherchais depuis un bon moment pour les deux fils de Hammerklavier du 9 juillet 2013, qui traitent la question plus méthodiquement.

Voir aussi
http://www.canalc2.tv/video/13457
Stockhausen et la théorie de l'information
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 19
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Oeuvre la plus savante, dense et complexe selon vous   Lun 21 Mai 2018 - 2:02

En terme de travail, neurones combinées, aboutissement final, qualité, orchestration, montage, prise de son, bref tout le bâtard de truc, les oeuvres orchestrales les plus savantes sont les bandes de films. Lord of the Ring sans doute.


Si vous voulez resté dans le bourrinage inintelligible d'une partition écrite, vous les avez pas mal tous nommé.

Puis, l'inaccessibilité d'une oeuvre ne la rend pas plus savante, au contraire. Moi par example, pour aller hors sujet un peu, quand je regarde AlphaZero jouer aux échecs par example, ou une intelligence artificiel exécuter un truc très poussé, je ne trouve pas cela inintelligible du tout. Au contraire. C'est davantage éclairant qu'abrutissant. à mon avis, dans vos oeuvres mentionnées, c'est plus une saveur de col monté menton levé plus qu'une oeuvre musicale avancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oeuvre la plus savante, dense et complexe selon vous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oeuvre la plus savante, dense et complexe selon vous
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Oeuvre la plus savante, dense et complexe selon vous
» Qui, selon vous, a révolutionné la musique du XX siècle?
» Oeuvre la plus colossale selon vous
» Quel est selon vous l'ampli idéal pour l'acoustique ?
» Qui est le plus gentil selon vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: