Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des moments d'éternité portés par la musique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mar 23 Juil 2013 - 21:35

Ma préférée, c'est la Première Communion de la Vierge.
Un très beau moment, très très beau, de la musique du XXème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mar 23 Juil 2013 - 21:57

Simplicité pour le Regard de la Vierge??
Ce n'est pas l'adjectif qui me viendrait...

Mon préféré est le même que le tien Zeno. Smile 
Bon et il y a le Baiser de l'enfant Jésus aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16354
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mar 23 Juil 2013 - 22:02

Xavier a écrit:
Simplicité pour le Regard de la Vierge??
Ce n'est pas l'adjectif qui me viendrait...


Je fais surtout allusion à la mélopée toute de pureté qui revient constamment.


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Mar 23 Juil 2013 - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mar 23 Juil 2013 - 22:03

Si on parle des Regards, ce ne sont pas les moments d'éternité qui manquent !

Le Regard du Temps, justement très... intemporel ou hors du temps. /watch?v=axGQpMh4H44

Le reste m'évoque plus des sentiments de contemplation pleine de tendresse, ou bien de joie éclatante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mar 23 Juil 2013 - 22:25

Pourquoi ça cause de Messiaen tout le temps en ce moment ? Il est ressuscité ? Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mar 23 Juil 2013 - 23:54

Je pense que c'est contagieux. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28887
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 9:24

Zeno a écrit:
Pourquoi ça cause de Messiaen tout le temps en ce moment ? Il est ressuscité ? Mr. Green 

Bah tu remarqueras que j'ai cité Haendel et Bach pour ma part ...  

Bon puisque le baroque est trop oublié, et l'orgue (même chez Messiaen) est totalement oublié j'allume un contre-feu :

de Grigny : Messe => Gloria, Récit de tierce en taille
Couperin : Messe pour les paroisses => Tierce en taille
Couperin : Messe pour les paroisses => Benedictus, Chromorne en taille
Couperin : Messe pour les couvents => Chromorne sur taille
Couperin : Messe pour les couvents => Elevation - tierce en taille
Couperin : Leçons de Ténèbres
Duruflé : Scherzo op 2 (il n'a de scherzo que le titre, c'est hyper extatique)
Messiaen : Le Banquet Céleste
Messiaen : l'Ascension (à l'orgue ça va sans dire) => les 2 mouvements extrêmes
Messiaen : La Nativité du Seigneur => Desseins éternels
Messiaen : la Nativité du Seigneur => Dieu parmi nous
Messiaen : Messe de la Pentecôte => Communion, Les oiseaux et les sources
Messiaen : Méditations sur le Mystère de la Sainte Trinité => Méditation n°6
Messiaen : Saint François d'Assise => fin du 7° tableau
Messiaen : Livre du Saint Sacrement => La Résurrection du Christ
Messiaen : Livre du Saint Sacrement => Prière avant la communion
Messiaen : Livre du Saint Sacrement => Prière après la communion
Messiaen : Eclairs sur l'au delà => Demeure dans l'Amour

Voilou avec tout ça le temps s'arrête !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 11:16

Tu ne pourrais pas un peu citer, Bach, jeune homme ? Je te jure, cette façon de tourner autour du Maître... Evil or Very Mad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16354
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 11:28

@Cololi: Et ton Tournemire il ne te tourneboule point ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28887
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 11:42

Zeno a écrit:
Tu ne pourrais pas un peu citer, Bach, jeune homme ? Je te jure, cette façon de tourner autour du Maître... Evil or Very Mad 

Je suis le seul à l'avoir cité  
On pourrait le citer des tonnes de fois évidemment.

arnaud bellemontagne a écrit:
@Cololi: Et ton Tournemire il ne te tourneboule point ? Mr. Green

Si.
Le gros problème avec lui c'est qu'il faudrait citer l'Orgue Mystique ... qui dure plus de 14h ... Tout est extatique, intemporel dans cette oeuvre.
C'est une sorte de précurseur de Messiaen, Alain et Florentz mais encore plus systématiquement extatique, mystique (et moins démonstratif que ces derniers).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16354
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 11:50

Le Ring de l'orgue!!!! Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81920
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 11:54

Moui, c'est quand même sensiblement moins épique. Dans l'orgue de Tournemire, le meilleur n'est de toute façon pas dans l'Orgue Mystique, qui est à des fins essentiellement liturgiques. Les Chorals-Poèmes, c'est autre chose !

Cela dit, la veine épique existe chez Tournemire, la Sixième Symphonie est assez ébouriffante dans le genre. D'ailleurs tu devrais essayer ça, Arnaud, et aussi Énéas de Roussel. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28887
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 12:03

DavidLeMarrec a écrit:
Dans l'orgue de Tournemire, le meilleur n'est de toute façon pas dans l'Orgue Mystique, qui est à des fins essentiellement liturgiques.

Ca dépasse très largement ça. Sinon ça n'aurait que peu d'intérêt.
J'avais essayé d'écouter les 7 paroles et les Petites fleurs musicales, mais je n'ai pas retrouvé ce qu'il y a dans l'Orgue Mystique.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 12:46

Si prompt au mysticisme, je ne trouve qu'ennui dans l'Orgue mystique de Tournemire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16354
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 12:52

DavidLeMarrec a écrit:

Cela dit, la veine épique existe chez Tournemire, la Sixième Symphonie est assez ébouriffante dans le genre. D'ailleurs tu devrais essayer ça, Arnaud, et aussi Énéas de Roussel. Very Happy

Je note study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28887
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Mer 24 Juil 2013 - 13:49

Zeno a écrit:
Si prompt au mysticisme, je ne trouve qu'ennui dans l'Orgue mystique de Tournemire.

C'est bien dommage  

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 16:52

A l'instant, le mouvement lent de la Sixième de Mahler par Abbado/Lucerne.

Version insurpassable, temps arrêté, au bord du mélo mais tendu vers le Ciel. Sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16354
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 17:27

Et les cloches. sunny sunny sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 17:33

moment d'éternité je ne sais pas, mais l'autre soir  j'ecoutais des pièces pour piano de Koechlin, j'ai vu le lendemain qu'elles "s'appelaient paysage et marines". J'étais presque au bord du sommeil mais comme je trouvais le moment si agréable, je ne voulais pas encore oter mon casque.

Comme souvent dans ce cas, je me concentre sur la musique pour ne pas sombrer, et alors parfois des images apparaissent. alors ici rien a voir avec des marines, mais  un mur de pierre d'une maison de campagne peut etre, une lumière vive, un ciel bleu et intense de mois de Mai. Un banc de bois avec des pied de fer, posé contre le mur de pierre, sur la pelouse. Et de sous ce banc je découvre des fleurs mutlticolore qui débordent. Dans ce songe, la vision comme au cinéma se deplace latéralement, a hauteur du dessous du banc, de droite a gauche, et dans ce travelling je ressent toutes ces couleurs exploser dans la lumière vive.

Il était clair que dans la sensation de l'instant,  chaque bouton d'or, coquelicot, violette et autre fleurs de soleil  étaient musicale d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 17:57

C'est une très belle oeuvre mais je te conseille vivement d'en écouter la version musique de chambre avec flûte, clarinette, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 18:16

Xavier a écrit:
C'est une très belle oeuvre mais je te conseille vivement d'en écouter la version musique de chambre avec flûte, clarinette, etc...

C'est noté Very Happy 

Je tacherais d'y repenser !!

Je connais tres peu ce compositeur (comme beaucoup en fait), mais j'ai beaucoup aimé ce piano. l'interpretation était de Michael Korstick chez hänslerr classic. Malheureusement, j'ai déjà du mal avec la profusion du répertoire de la musique, je n'ai vraiment aucun recule sur les potentiels d’interprétation. Mais bon ce pianiste a su m'emporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 22:15

Il y des fragments d'éternité dans certains passages lents d'Iberia d'Albéniz. Rien que le début, une merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 22:24

Zeno a écrit:
Il y des fragments d'éternité dans certains passages lents d'Iberia d'Albéniz. Rien que le début, une merveille.
Tout à fait d'accord avec toi, j'y avais pensé également (c'est d'ailleurs Messiaen qui m'a fait découvrir ce chef-d’œuvre qu'il considérait comme un sommet, sinon LE sommet de toute la littérature pianistique, carrément !).

Moi aussi, ces Iberias m'ont profondément marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 23:25

C'est une de mes oeuvres préférées pour piano. Et, dans la catégorie des recueils illustratifs, hors musique pure, quelque chose que je place à côté du Liszt des Années de Pélerinage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 23:38

Moi ça serait plus les mouvements lents des Heures persanes de Koechlin... Like a Star @ heaven (version piano et orchestrale!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Ven 26 Juil 2013 - 23:43

Ah oui, magnifique également, bien qu'un peu "contrôlé" peut-être - je n'ose dire, fabriqué.
Mais très bien, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 0:15

Le titre de ce fil trouve sa pleine incarnation si l'on retourne voir en DVD Abbado/Lucerne dans Mahler/6.
Allez-y vite, il FAUT voir et revoir ça. Arrow Arrow Arrow 
A la fin - mais certains s'en souviennent sans doute - le chef reste suspendu entre extase et malaise, épuisé et jubilatoire. Pas un applaudissement. La main sur le coeur, l'immense Claudio, transfiguré, exprime une gratitude commotionnelle à son orchestre. Le temps est évidemment arrêté, c'est un instant d'éternité.
Ce moment-là est en effet porté par la musique. Il a fallu une heure trente de lyrisme tragique et de grincements dantesques pour ne pas devenir marteau, mais à tout le moins hébété. Alors que d'ordinaire, les considérations spirituelles de base séparent le désordre émotionnel de la contemplation sereine, une passerelle est jetée. Atomisé dans le maelström d'affects qui vient de réinventer la bombe H, Abbado trouve l'inconscience sublime d'offrir à l'impudique caméra qui le filme le spectacle d'une prière charnelle, transpiratoire, palpitante. C'est un scanner de Mahler lui-même, à l'époque où ses entrailles rencontrèrent son néo-cortex comme jamais auparavant. Ce n'est pas de la sueur qui ruisselle sur le beau visage de cet homme que j'admire tant (mon chef préféré avec Celibidache), c'est de l'adrénaline, de l'eau bénite et de l'huile essentielle extraite exsudée du Saint-Graal. Et en même temps, ce sont les larmes de Jean de la Croix et celles que nous verserons tous le jour où notre âme connaîtra la Paix suprême : dans dix milliards d'années, à l'instant de notre mort ou demain, en regardant Claudio Abbado suspendre le temps à la manière d'un archange épuisé, quelque part entre le cabinet du cardiologue et l'empressement divin à fabriquer quelques pépites d'éternité.

Certes, nous en avons tous connus, des silences qui précédaient les applaudissements. Mais ici, quelque chose d'exceptionnel se produit : d'abord, nous voyons le visage du chef, ensuite cela semble devoir ne jamais s'arrêter et surtout, c'est après le déferlement thématique, énergétique et tragique le plus extrême que je connaisse dans le répertoire symphonique. Se suspendre ainsi à l'acmé du non-ordinaire après avoir explosé ses systoles à coups de cloches de vache, de marteau et de cuivres hystériques, c'est conférer à la génuflexion le statut désincarné de la lévitation.

J'aime assez, on l'aura compris, ces preuves par l'image qui scellent la musique à la chair du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 0:51

Je crois avoir vu cette version à la télé à l'époque... je vais essayer de mettre la main dessus. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 0:58

watch?v=Lqqk0cfaA8Y

A 1h23mn.

Qualité médiocre, mais pour voir cette fin après la musique, c'est parfait.

Merci de m'avoir donné envie de préciser le chemin ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 0:58

Non non, mais je ne veux pas voir juste la fin, je vais me le trouver en bonne qualité. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 1:01

Evidemment, oui, mais pour ceux qui voudraient voir l'épisode bouleversant dont je parle, voilà quoi... Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 5:29

Zeno a écrit:
Évidemment, oui, mais pour ceux qui voudraient voir l'épisode bouleversant dont je parle, voilà quoi...
Cela dit, c'est toujours bien plus bouleversant quand on a écouté l'intégralité de l’œuvre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 9:25

On m'oblige évidemment à préciser que oui, bien évidemment ! Disons que je me place dans le cas de personnes n'ayant pas le DVD et étant prêtes à voir cette symphonie sur le tube en qualité médiocre. Et s'il existe des boulimiques de l'extase-minute, les voici renseignés. Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Sam 27 Juil 2013 - 23:23

Zeno a écrit:
A l'instant, le mouvement lent de la Sixième de Mahler par Abbado/Lucerne.

Version insurpassable, temps arrêté, au bord du mélo mais tendu vers le Ciel. Sublime.
arnaud bellemontagne a écrit:
Et les cloches. sunnysunnysunny
.
.
.   J'en parlais en d'autres temps et sur un autre sujet : c'est un moment fabuleux !
Je ne me sens cependant jamais au bord du mélo. Et ce ne sont pas des cloches mais de la vulgaire sonnaille...
Et pourtant, c'est l'aboutissement d'un mouvement symphonique déjà bouleversant à sa base et qui monte et me donne, à chaque fois (je ne plaisante pas, à chaque fois,) le grand frisson et une petite mort qui me fait déconnecter un quart de seconde de la musique qui continue.
Je crois savoir dans quelles conditions cette symphonie a été composée. C'est dans son chalet des Dolomites, n'est-ce pas ?
A une époque où il se savait déjà malade.
Et je ne peux que voir Mahler devant sa fenêtre dont le regard suit les pentes déclives (oui je sais, c'est redondant, mais certains endroits sont vraiment casse-gueule....) Et tout en remontant (alors que je suis sûr que la locution "pentes déclives" ne soit pas acceptée par le Sanhédrin occupé à débusquer les billevesées du parler pauvre des quidams, par ennuie et faute de loisir, et que ça me vaudra peut-être un article (oh ma seule gloire ! ) sur le fil : " Bons usages d'un français difficile", J'espère aussi que les yeux de Lynx et les oreilles de faucon abonderont ou infirmeront le terme "remontant les pentes déclives ".
Bref .
Tout le temps de l'andante de la sixième de Mahler, j'imagine le regard du compositeur qui monte, qui monte (qui monte quiliquili ....bref (Il faut m'excuser, je suis un imbécile congénital)( mais cependant, c'est vrai, à la fin de la montée, j'ai des papillons dans le ventre !)
Et il y a même ces saillies des cordes qui évoquent les premiers affleurements rocheux dans les terres arables.
Je m'arrête là pour une description géologique de ce mouvement de cette grande symphonie. Car bien entendu la magie n'est pas que là !
C'est une scène alpestre, certes, mais la musique dit autre chose. Mahler se sert comme jamais du rythme de la nature pour évoquer le destin humain. Il l'aura fait et le fera plus complètement , peut-être.
Il n'exprimera jamais son obsession plus clairement :
Ce mouvement symphonique est un manifeste.
De sa création, et sa pensée, de ses croyances, de sa mythologie personnelle et de sa boîte à outils !
Revenir en haut Aller en bas
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    Lun 12 Aoû 2013 - 21:29

comme on en parlait tout à l'heure, je me suis souvenu de ma première écoute du deuxièmes concertos pour piano de Rachmaninov. C'était au début ou je commençais d'essayer d’étendre un peu mes expériences en musique classique, il y a une dizaine d'années environ.

J'avais acheter ce disque pas chère chez Deutch grammophone (collection du millénaire) ou les concertos 2 et 3 sont joué par un certain Vasary. J'avais mis le disque dans le petit mange disque que j'avais (un poste radio CD) et je m'étais assis face a l'ordinateur pour faire je ne sais quel TP. Le concertos numéro 2 commence : Dinnng Doonnng  Dinnnnng  Donnnng.... ça a attiré mon oreille et puis hope d'un coup la petite descente qui s'enchaine sur l'apparition des cordes. ça a finit de capté mon attention et je l'ai ecouté "sérieusement" jusqu'a la fin, et je m'en souviens tres bien.

Allez j'remet une petite couche de ce début par Yuja Wang. J'adore son expression au seconde 43 et 44, la tête qui part en arrière, la respiration. Elle a l'air a fond. J'me demande a quel point ce genre de truc sont une mise en scène ou sincère...

/watch?v=dEPcsH5j3Zs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des moments d'éternité portés par la musique...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Des moments d'éternité portés par la musique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Tchaïkovsky : symphonie n°2
» Les Moments musicaux ( Schubert )
» [Vidéo] Funny Moments Of The Humanoid City Tour !!! xD
» Poeme pour mon éternité
» Moments marquants de "Hallyday par Johnny"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: