Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alfredo Casella (1883-1947)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jphilippe77
Mélomane averti


Nombre de messages : 115
Age : 54
Localisation : pleine campagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 26 Oct 2010 - 19:12

j'ai reçu ce matin la symphonie N°2(1908/09)d'Alfredo Casella
Orchestre Symphonique de Rome dir.Franchesco La Vecchia NAXOS 6,45€ sur Amazon!...
Première mondiale d'après le livret...

un autre enregistrement est aussi paru chez Chandos.

très belle musique qui pourrait rappeler Mahler ou Respighi....belle découverte pour moi.
les symphonies 1et 3 sont disponibles sur le même label




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 26 Oct 2010 - 20:13

Tu ne penses pas que ce fil aurait plus de développements dans la rubrique générale ? Je ne me sens pas prêt à doublonner du Casella, déjà que je me force quelquefois pour finir mon assiette. C'est très proche de Malipiero, du Respighi en mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jphilippe77
Mélomane averti


Nombre de messages : 115
Age : 54
Localisation : pleine campagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 26 Oct 2010 - 20:40

pas de problème! déplace le...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 26 Oct 2010 - 20:43

C'est juste une suggestion, ça dépend de ce que tu veux en faire. Je ne te promets pas non plus une avalanche de réponses. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mer 27 Oct 2010 - 12:48

Casella est aussi très influencé par Stravinsky, qu'il admire sans borne. J'aime assez les quelques pièces pour piano (de la musique de salon) que j'ai entendue de lui. Son Ricercar sur Bach est plutôt étonnant, par exemple, on dirait du Shostakovitch.

En outre, il est passionné de musique ancienne/baroque, c'est pour cela qu'il a commencé une carrière de claveciniste parallèlement à celle de pianiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Jeu 28 Oct 2010 - 19:23

Il a d'ailleurs écrit un opéra inspiré de Monteverdi, La Favola di Orfeo, qu'on pourrait assez rapprocher du Milhaud antiquisant : un peu minimaliste, très consonant, pas forcément passionnant non plus. Assez néoclassique comme esprit. C'est agréable, en somme, mais pas vraiment marquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Ven 29 Oct 2010 - 15:25

jphilippe77 a écrit:
j'ai reçu ce matin la symphonie N°2(1908/09)d'Alfredo Casella
Orchestre Symphonique de Rome dir.Franchesco La Vecchia NAXOS 6,45€ sur Amazon!...
Première mondiale d'après le livret...

un autre enregistrement est aussi paru chez Chandos.

très belle musique qui pourrait rappeler Mahler ou Respighi....belle découverte pour moi.

Cette symphonie est excellentissime. L'enregistrement de Gianandrea Noseda chez Chandos est également très bon (pour une fois) ; la pâte orchestrale est plus épaisse, peut-être plus "wagnérienne" que chez La Vecchia mais les deux interprétations méritent l'écoute. Des trois symphonies la deuxième est ma préférée. Le mouvement lent reprend à quelques mesures près celui de la première symphonie. La troisième symphonie qui appartient à la période de maturité est sensiblement différente des deux premières, encore post-romantiques et éclectiques. TOUTES les oeuvres symphoniques de Casella méritent l'écoute : le concerto pour violoncelle, Scarlattianna (le disque Brilliant est excellent), Paganianna, A notte alta, etc.


Dernière édition par WoO le Ven 29 Oct 2010 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jphilippe77
Mélomane averti


Nombre de messages : 115
Age : 54
Localisation : pleine campagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Ven 29 Oct 2010 - 16:01

le CD paru chez Naxos vient de recevoir un "choc" par la revue Classica de novembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 11:19

J'ai écouté les symphonies 1 et 2 version Naxos, et j'ai beaucoup aimé ces oeuvres. Ophalin nous dit que Casella est influencé par Stravinski, moi je ne trouve pas, ou alors c'est du Stravinski de la première symphonie en mi bémol (l'opus 1 de Stravinski). Du moins pour ces symphonies, car je pense que Ophalin fait plutôt allusion aux oeuvres postérieures de Casella comme la Giara ou bien la Rosa del Sogno ?

Ces deux symphonies de Casella sont nettement postromantiques, et j'apprécie particulièrement la seconde. Pourquoi sont-elles demeurées inconnues jusqu'à maintenant ? Pas assez modernes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 11:38

joachim a écrit:
J'ai écouté les symphonies 1 et 2 version Naxos, et j'ai beaucoup aimé ces oeuvres. Ophanin nous dit que Casella est influencé par Stravinski, moi je ne trouve pas, ou alors c'est du Stravinski de la première symphonie en mi bémol (l'opus 1 de Stravinski). Du moins pour ces symphonies, car je pense que Ophanin fait plutôt allusion aux œuvres postérieures de Casella comme la Giara ou bien la Rosa del Sogno ?

Dans sa correspondance est en extase devant Stravinsky. J'ai écouté un concerto pour piano et orchestre et quelques pièces pour piano, et c'est tout à fait dans la filiation de Stravinsky. Smile

Je ne connais pas ses symphonies. Il me semble que c'est bon orchestrateur, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 11:46

joachim a écrit:
Ophalin nous dit que Casella est influencé par Stravinski, moi je ne trouve pas

C'est assez sensible dans le concerto pour violoncelle et d'autres oeuvres mais pas vraiment dans ces deux premières symphonies de jeunesse. L'influence ici se situe plus du côté de Mahler avec de bonnes louchées de Liszt-Strauss-Wagner et un goût manifeste pour la musique russe. Pour la première symphonie David Hurwitz (classicstoday.com) parle d'un "Borodine qui aurait rencontré Richard Strauss", l'image est assez juste je trouve.

Il ne faut pas perdre de vue les dates non plus. La première symphonie date de 1905-1906 et la seconde de 1908-1909. L'influence stravinskienne n'a probablement débutée qu'à partir de 1913 lorsqu'il assiste à la création du Sacre du Printemps au TCE en compagnie de Malipiero.

Ophanin a écrit:
Il me semble que c'est bon orchestrateur, non ?

Un immense orchestrateur, pas de doute là dessus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 12:00

WoO a écrit:
Un immense orchestrateur, pas de doute là dessus Smile
Ca dépend réellement des oeuvres : entre son Orphée et sa Première Symphonie, il y a plusieurs abîmes. Very Happy Et pareil dans la Symphonie elle-même : entre le premier mouvement qui utilise des scintillements quelque part entre Schreker, Langgaard et Corigliano, et le deuxième d'une platitude post-brahmsienne assez ratée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 12:40

DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:
Un immense orchestrateur, pas de doute là dessus Smile
Ca dépend réellement des oeuvres

Je ne trouve pas. Les oeuvres de jeunesse présentent toutes une réelle maîtrise de l'orchestre et je n'entends rien dans les oeuvres plus tardives qui laisserait entrevoir des maladresses ou un déclin. L'esthétique n'est juste plus la même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 12:47

Hé bien j'ai pris des exemples : l'orchestration de son Orfeo est (volontairement) archaïsante, mais ça se limite à un flot de cordes relativement pudiques, rien de bien extraordinaire. De même, le mouvement lent de l'opus 5, rien de particulièrement extraordinaire.

Tout ça pour dire qu'il a de grands moyens, mais qu'il ne les exploite pas aussi visiblement dans toutes les oeuvres. Je suis tout à fait d'accord, c'est une question d'esthétique, pas de maladresse (même si j'aime pas forcément ses choix...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 12:52

DavidLeMarrec a écrit:
Tout ça pour dire qu'il a de grands moyens, mais qu'il ne les exploite pas aussi visiblement dans toutes les oeuvres. Je suis tout à fait d'accord, c'est une question d'esthétique, pas de maladresse

Et bien voilà ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 14:20

J'ai écouté cette deuxième symphonie (par Noseda) et je confirme ce que disait David je crois, il n'en reste pas grand chose après écoute.
L'introduction est très belle et prometteuse puis cela devient brouillon et bruyant, mais il y' a de beaux passages (passage aux cordes et cloches).
Pour le scherzo on peu dire qu'il ne s'est pas foulé en copiant généreusement chez Rimsky (en beaucoup moins bien) certains passages, j'y ai reconnu des passages de Christma's Eve avec juste un changement d'orchestration et un sentiment d'appauvrissement.
Le mouvement lent j'ai vraiment oublié, plus aucun souvenir Embarassed
La marche est tout de même interminable, tout ça pour déboucher sur du copiage encore! (Chez Saint-Sæns cette fois).
Conclusion : cela s'écoute néanmoins sans déplaisir et je regrette le manque de personnalité du compositeur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 14:51

Jaky a écrit:
je regrette le manque de personnalité du compositeur…

Je perçois plus ça comme une forme de syncrétisme efficace et généreux. Je ne vois pas vde raison pour faire la fine bouche si on aime le postromantisme et les compositeurs qui l'ont influencés (Mahler, Rimsky, etc.) Si tu veux un langage plus personnel écoute plutôt les oeuvres de la maturité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 2 Nov 2010 - 21:16

WoO a écrit:
Jaky a écrit:
je regrette le manque de personnalité du compositeur…

Je perçois plus ça comme une forme de syncrétisme efficace et généreux. Je ne vois pas vde raison pour faire la fine bouche si on aime le postromantisme et les compositeurs qui l'ont influencés (Mahler, Rimsky, etc.) Si tu veux un langage plus personnel écoute plutôt les oeuvres de la maturité.

Je compte écouter la troisième symphonie et quelques babioles la semaine prochaine. Ce qui me gêne c'est qu'il est bon orchestrateur, qu'il a "toutes les cartes en main", mais ne sait pas vraiment quoi en faire. Sinon j'espère changer d'avis la semaine prochaine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Lun 8 Nov 2010 - 22:17

Ayé, j'ai fait un nouvel essai avec la troisième symphonie qui de prime abord parait plus prometteuse avec le second thème du premier mouvement qui reste bien lourd tout de même, mais désolé la suite fait pitié; Je ne sais pas combien de temps s'est écoulé depuis la seconde symphonie mais il y a aucune évolution de langage : du copiage et de la platitude (ce finale qui veut copier Mahler est simplement euh…).
J'ai poursuivit avec "Adieu à la vie" avec une excellente chanteuse, écrit pour petit ensemble où les vents on la prédominance.
vingt minutes de redite à l'orchestre qui se contente de tendre un tapis à la chanteuse, les poèmes sont sans intérêt.
De pire en pire avec le concerto pour corde, j'ai stoppé l'écoute cinq minutes avant la fin, je n'en pouvait plus.
Pas le moindre plaisir à l'écoute, je peux dire à addio à Alfredo… Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 9 Nov 2010 - 9:17

Un autre son de cloche :

http://www.classicstodayfrance.com/review.asp?ReviewNum=3233
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 9 Nov 2010 - 21:30

Aucun goût ce Christophe Huss, je préfère mon son de cloche… cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 9 Nov 2010 - 21:49

Le problème c'est qu'il est vraiment loin d'être seul Mr.Red

http://www.classicstoday.com/review.asp?ReviewNum=12314
http://www.musicweb-international.com/classrev/2009/Oct09/Casella_7772652.htm
http://www.audaud.com/article.php?ArticleID=7631
http://classiqueinfo-disque.com/spip/spip.php?article1048

siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 9 Nov 2010 - 21:53

WoO a écrit:
Le problème c'est qu'il est vraiment loin d'être seul Mr.Red

http://www.classicstoday.com/review.asp?ReviewNum=12314
http://www.musicweb-international.com/classrev/2009/Oct09/Casella_7772652.htm
http://www.audaud.com/article.php?ArticleID=7631
http://classiqueinfo-disque.com/spip/spip.php?article1048

siffle

Des suiveurs aveugles sourds, à l'évidence ils lisent tous la même revue…
Je ne suis pas un mouton! batman

Et puis comme-çà Casella a une deuxième page à son fil! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11975
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Sam 30 Avr 2011 - 2:18

Je viens de découvrir A Notte Alta de Casella.

Mes impressions : Une musique intemporelle qui transcende l'existence métaphysique. Une véritable révélation sonore. Et, puis, surtout, très avancée pour l'époque de sa composition (1917). J'en ai encore les frissons... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80024
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mer 4 Mai 2011 - 18:41

Je viens d'écouter A notte alta pour piano et orchestre également. (CD Naxos)

C'est très étonnant, statique et mouvant à la fois, musique très mystérieuse, très belle orchestration, on pense parfois à Koechlin pour l'harmonie, à Bartok aussi, un peu à Herrmann pour certains effets d'orchestration.

Vraiment superbe, à ne pas manquer!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11975
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mer 4 Mai 2011 - 20:27

Xavier a écrit:
Je viens d'écouter A notte alta pour piano et orchestre également. (CD Naxos)

C'est très étonnant, statique et mouvant à la fois, musique très mystérieuse, très belle orchestration, on pense parfois à Koechlin pour l'harmonie, à Bartok aussi, un peu à Herrmann pour certains effets d'orchestration.

Vraiment superbe, à ne pas manquer!!

Oui, à ne manquer sous aucuns prétextes ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5456
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Jeu 5 Mai 2011 - 11:48

Xavier a écrit:
Je viens d'écouter A notte alta pour piano et orchestre également. (CD Naxos)

C'est très étonnant, statique et mouvant à la fois, musique très mystérieuse, très belle orchestration, on pense parfois à Koechlin pour l'harmonie...

Vraiment superbe, à ne pas manquer!!

Oui, c'est joli: des harmonies subtiles, une atmosphère délicate et de très élégantes lignes au piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80024
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Ven 6 Mai 2011 - 0:46

Notte di maggio (1913) pour mezzo-soprano et orchestre est pour moi une toute aussi belle réussite.
J'ai même parfois pensé à Szymanowski ou au Roi des étoiles de Stravinsky, qui est une oeuvre quasi-contemporaine.
Orchestration très fine, atmosphère superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5456
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Ven 6 Mai 2011 - 9:21

Je note. Encore un truc à écouter quand je veux sortir des sentiers battus mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Ven 6 Mai 2011 - 13:23

il y a dans l'adagio de la deuxième symphonie (qui est aussi dans une orchestration différente, celui de la première d'ailleurs) un second thème en majeur qui me rappelle quelque chose. C'est le même thème qui sert à lancer l'épilogue au moment où entrent la pédale d'orgue. Une idée de la source ou de la coïncidence?

Edit: ça vient de me revenir, l'amorce du thème ressemble comme deux gouttes d'eau au second thème du troisième mouvement du concerto op 20 de Scriabine, composé donc une douzaine d'années avant.
Revenir en haut Aller en bas
opus 45
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Casella: une découverte   Sam 15 Oct 2011 - 12:55


Les deux premières symphonies sont une découvertes pour moi, c'est une recommandation du disquaire. Cela m'a fait le même choc que lorsque j'ai entenu la musique de Lili Boulanger et de Gorecki, comme des oeuvres complètement neuves mais inconnues...je ne lasse pas de les écouter... cela n'a rien a voir avec sa troisième symphonie, très célébrale et néo-classique, style Stravinski.

cela mérite d'être présenter aux concerts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mer 30 Nov 2011 - 22:37

Découverte de la Seconde Symphonie de Casella, par La Vecchia et son orchestre italien (Naxos). C'est très dense : un peu mahlérien aux entournures, mais plus post-romantique dans le fond (je pense quelque fois à Strauss, à Resphigi). L'architecture n'est pas toujours très claire, et j'ai un peu de peine à m'y retrouver hehe (comme toujours). Pour l'instant, j'ai beaucoup aimé l'introduction du I et le thème principal du II, très énergique, revenant inlassablement.
Quant à l'interprétation, elle est passionnée et c'est un vrai plaisir, même si l'orchestre n'est pas le plus beau que j'ai entendu. J'ai comme l'impression que ce genre d'œuvre gagnerait à être jouer par des orchestres aux sonorités plus dessinées, ciselées et colorées - mais je ne boude pas mon plaisir !

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Sam 25 Jan 2014 - 2:10

bonsoir ou bonne nuit, je suis entrain d'écouter le Concerto Romano pour orgue, timpani, ottoni e archi.
l'orgue et les cuivres se repondent mutuellement,
sonorités graves, presque lugubre, les contrebasses sont souvent sollicitées, je les entends plus souvent que les violons.....(y en a-t-il d'ailleurs?)
j'aime les symphonies pour orgue...comme celle de saint-saens (j'ai la version cochereau-karajan à notre dame mais il faut mettre le volume pour entendre quelque chose...c'est l'enregistrement)
je n'arrive pas à expliquer, je ne connais pas les termes techniques, jamais fait de musicologie. bonne nuit.
Cette symphonie n2 est somptueuse et merci au chef d'orchestre Francesco la Vecchia qui s'efforce à montrer que l'Italie n'est pas qu'une terre d'opéras en "ressuscitant" les symphonistes italiens dont Casella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Sam 22 Fév 2014 - 0:21

Jaky a écrit:
J'ai écouté cette deuxième symphonie (par Noseda) et je confirme ce que disait David je crois, il n'en reste pas grand chose après écoute.
L'introduction est très belle et prometteuse puis cela devient brouillon et bruyant, mais il y' a de beaux passages (passage aux cordes et cloches).
Pour le scherzo on peu dire qu'il ne s'est pas foulé en copiant généreusement chez Rimsky (en beaucoup moins bien) certains passages, j'y ai reconnu des passages de Christma's Eve avec juste un changement d'orchestration et un sentiment d'appauvrissement.
Le mouvement lent j'ai vraiment oublié, plus aucun souvenir Embarassed
La marche est tout de même interminable, tout ça pour déboucher sur du copiage encore! (Chez Saint-Sæns cette fois).
Conclusion : cela s'écoute néanmoins sans déplaisir et je regrette le manque de personnalité du compositeur…
houla je ne suis pas d'accord, je commence par la fin:
le dernier mouvement de la 2ème symphonie de casella serait copié sur saint-saens ? parce que casella aurait choisi également l'orgue comme instrument "soliste" ?
l'orgue est nettement plus présent dans le dernier mouvement de la symphonie pour orgue de saint-saens.....
quant à la marche qui est longue (pour citer le dernier mouvement?), mahler et bruckner sont des spécialistes en longueur également....
moi cela ne me dérange pas.
certes le dernier mouvement reprend l'air joué, composé vers le début mais en le développant, ce dernier mouvement est vraiment apocalyptique, cataclysmique, casella a-t-il volontairement voulu faire plus "impétueux" ou grandiose que Mahler ?
cette 2ème est quand même assez italienne.
en tout cas pour terminer, je ne suis pas disciple des gens qui voient partout des plagiaires ou des copieurs, avoir copié rimsky ou stravinsky ou mahler etc ça fait beaucoup de gens quand même....et il est vrai que copier est "toujours" l'apanage du compositeur inconnu oublié et rarement "l'apanage du compositeur célèbre et très joué. Smile 
s'il n'existait que des bouteilles de vin vierges de toute étiquette ou dénomination, on honorerait beaucoup moins de vins de champagnes et de bordeaux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mer 19 Mar 2014 - 21:43

Les opéras

Ils sont au nombre de trois :

1) La Donna Serpente, Op. 50 (1928-1931), opéra en 3 actes

Son grand opéra. Il lui a demandé quatre ans de travail.
L'opéra dure 2h.
Pendant cet intervalle, entre 1928 et 1931, il composa seulement la Sérénade pour petit orchestre op. 46b, Deux chants populaires italiens op. 47, le Concerto pour violon en la mineur op. 48 et une Marche rustique op. 49.

Cette "Femme serpent" a été dirigée en 1959 par le chef italien Fernando Previtali.

On ne trouve pas d'enregistrement commercial "physique", mais comme bien souvent dans de pareils cas :

/watch?v=NvLk-jE2Ya8

Miranda: Magda Lazslo
Altidor: Mirto Picchi
Armilla: Laura Londi
Farzana: Renata Mattioli
Canzade: Luisella Ciaffi
Aldidruf:Aldo Bertocci
Albrigor: Mario Borriello
Pantul: Giorgio Giorgietti
Tartagil: Renato Ercolani
Togrul - mago Geonca: Plinio Clabassi
Demogorgon: Guido Mazzini

Casella a tiré deux suites (ou "séries") orchestrales de cet opéra. Les deux séries ont été enregistrées par Gianandrea Noseda (Chandos, 26 min.) et par Francesco La Vecchia (Naxos, 29 min.)


Il a également composé deux ouvrages d'ambition plus modeste :

2) La Favola d'Orfeo, Op. 51 (1932), opéra de chambre

Je pensais qu'il s'agissait d'une adaptation de l'Orfeo comme Respighi ou Orff avaient pu le faire, mais apparemment ce n'est pas le cas.
L'opéra dure moins de 40 minutes. Il suit directement la composition de la Donna serpente. On note la présence d'un récitant.

/watch?v=ft6dda7PgRY


3) Il Deserto Tentato, Op. 60 (1937), mystère en un acte

Là, par contre, je n'ai rien trouvé... La durée, sans doute très courte (format en un acte) et le sujet biblique font penser à Marie l'Egyptienne (1933) de Respighi, mais la ressemblance doit s'arrêter là.


Dernière édition par WoO le Jeu 20 Mar 2014 - 9:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mer 19 Mar 2014 - 21:47

je dois avoir qqpart dans un son épouvantable la favola d'Orféo, il me semblait qu'il y en avait plus, mais certains soirs j'imagine... La Giarra (ballet) contient des passagers lyriques aussi?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mer 19 Mar 2014 - 21:56

Je n'ai écouté qu'Orfeo, il y a longtemps, responsable d'une assez médiocre opinion de Casella pendant des années – je le classais comme un simili-Malipiero, vous voyez...

C'est une vision plutôt néoclassique, pas très intéressante, une sorte de trip dans le genre Œdipus Rex, sauf que la musique tire plus sur du Mozart édulcoré (oui, ça fait très envie).

Je suis en revanche curieux de découvrir ses œuvres plus ambitieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 27 Jan 2015 - 1:19

Xavier a écrit:
Notte di maggio (1913) pour mezzo-soprano et orchestre est pour moi une toute aussi belle réussite.
J'ai même parfois pensé à Szymanowski ou au Roi des étoiles de Stravinsky, qui est une oeuvre quasi-contemporaine.
Orchestration très fine, atmosphère superbe.
je l'écoute en ce moment
watch?v=gw7oFivjCug
et cette oeuvre est belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Lun 16 Nov 2015 - 18:30

Jaky a écrit:
La marche est tout de même interminable, tout ça pour déboucher sur du copiage encore! (Chez Saint-Sæns cette fois).
entièrement faux pour le copiage chez St-Saens, cette marche évolue sans cesse, des tourbillons de plus en plus impétueux, pour conclure dans un typhon sonore, un ouragan orchestral et "organ"ique unique dans l'histoire symphonique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15880
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Mar 31 Jan 2017 - 18:44

J'ai bien envie de découvrir ce compositeur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Sam 15 Avr 2017 - 0:57


Symphonie nº2 en ut mineur, op. 12
Gianandrea Noseda / BBC Philharmonic
Manchester, I.2010
Chandos


Première écoute. C’est très bien, mais pas forcément marquant d’emblée: mis à part, dans le I, au magnifique incipit et à l’entrée des cloches (très bien utilisées, sans le côté carte postale habituel), on ne dresse pas vraiment l’oreille. Très belle écriture orchestrale postromantique, plutôt syncrétique (on pense à Mahler, à Rimsky...); mais le langage harmonique et la forme m’ont paru un rien corsetés, en particulier dans l’Adagio qui ne semble jamais s’épancher comme il le pourrait. (Et puis la marche finale est quand même un tout petit peu pompière et s’étale peut-être outre mesure - enfin bon, par rapport à la Via Appia de Respighi, c’est une merveille de sobriété et de concision).

À réécouter, néanmoins: je crois que ça pourrait finir par me plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Sam 15 Avr 2017 - 13:26

Quand même plus tardif que Rimski et Mahler, à mon avis : ça regarde vraiment vers le reste du XXe, quelque chose de très sombre et profond. Sinon, assez d'accord, je ne décolle pas complètement, tout en admirant, il manque le petit brillant, la veine mélodique, l'effet d'orchestration, la modulation qui fait dresser l'oreille, le contraste réussi… bref le petit quelque chose qui donne envie d'y revenir encore et toujours.

Néanmoins, c'est très beau (un des commentateurs de CSS en est fou Very Happy ), et je serais très curieux d'entendre ça sonner en vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Sam 15 Avr 2017 - 23:04

DavidLeMarrec a écrit:
Quand même plus tardif que Rimski et Mahler, à mon avis : ça regarde vraiment vers le reste du XXe, quelque chose de très sombre et profond.
Sombre et profond, oui, mais je ne trouve pas cette musique si moderne que ça. Quand je disais Rimski, je voulais justement dire que ça faisait un peu penser à ce qu'il y a de rimskien chez Debussy, Ravel ou le jeune Stravinsky: de «l'impressionnisme», mais sans ce que ça implique d'incertitude harmonique - pas du tout comme dans la 2ᵉ d'Alfano, par exemple.

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, assez d'accord, je ne décolle pas complètement, tout en admirant, il manque le petit brillant, la veine mélodique, l'effet d'orchestration, la modulation qui fait dresser l'oreille, le contraste réussi… bref le petit quelque chose qui donne envie d'y revenir encore et toujours.
Voilà, c'est exactement ça. Je vais peut-être essayer par La Vecchia - mais d'un autre côté, pour ce qu'on doit y gagner en nervosité et en sécheresse, on doit aussi y perdre en profondeur et en densité.
Cela dit, je suis en train d'écouter A notte alta pour piano et orchestre. Là aussi, ça manque de détails prégnants, mais c'est beaucoup plus «décadent»; très beaux climats, et puis une écriture beaucoup moins formelle.

DavidLeMarrec a écrit:
Néanmoins, c'est très beau (un des commentateurs de CSS en est fou Very Happy )
C'est un peu lui qui m'a poussé à aller y écouter de plus près. Mais j'ai toujours beaucoup de mal à comprendre qu'on puisse en être fou, justement: trouver ça admirable et injustement méconnu, je comprends, mais en être à ce point enthousiaste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Sam 15 Avr 2017 - 23:47

Benedictus a écrit:
Sombre et profond, oui, mais je ne trouve pas cette musique si moderne que ça. Quand je disais Rimski, je voulais justement dire que ça faisait un peu penser à ce qu'il y a de rimskien chez Debussy, Ravel ou le jeune Stravinsky: de «l'impressionnisme», mais sans ce que ça implique d'incertitude harmonique - pas du tout comme dans la 2ᵉ d'Alfano, par exemple.

Ah oui, dans ce sens-là, pourquoi pas en effet.


Citation :
Voilà, c'est exactement ça. Je vais peut-être essayer par La Vecchia - mais d'un autre côté, pour ce qu'on doit y gagner en nervosité et en sécheresse, on doit aussi y perdre en profondeur et en densité.

Oui, La Vecchia est mieux que Noseda, sans doute d'abord pour des raisons de prise de son : on entend mieux le détail, le spectre sonore paraît moins germanique et aggloméré. Ce n'est pas du tout fruste, c'est vraiment très bien – mais ça ne change rien radicalement, à mon sens.


Citation :
Cela dit, je suis en train d'écouter A notte alta pour piano et orchestre. Là aussi, ça manque de détails prégnants, mais c'est beaucoup plus «décadent»; très beaux climats, et puis une écriture beaucoup moins formelle.

Dans ce goût, les mélodies orchestrales te satisferont probablement plus que les symphonies.


Citation :
Mais j'ai toujours beaucoup de mal à comprendre qu'on puisse en être fou, justement: trouver ça admirable et injustement méconnu, je comprends, mais en être à ce point enthousiaste?

Il a tenu le même discours sur Rott (symphonie en mi et quatuor) pendant des années, et une décennie plus tard, alors que je trouvais ça plaisant mais secondaie, j'en suis au moins aussi gaga que lui… Alors je me garde de pronostiquer que je ne me convertirai pas.

Mais pour l'heure, oui, je trouve que ça ressemble à de la bonne musique du temps, sans qu'il y ait quelque chose qui le rende indispensable ou particulièrement attachant. J'ai manifestement tort là-dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5451
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Dim 16 Avr 2017 - 0:18

Casella connaissait les symphonies de Mahler par coeur. Il travailla d'arrache-pied pendant un an pour amener deux sociétés musicales rivales de Paris à présenter la première française de la Résurrection - un triomphe mitigé (Debussy est sorti à la mi-chemin de la représentation). À Paris, Casella fut surnommé par les malins "L'oiseau de Mahle(u)r". En 1910 il se rendit à Munich assister à la création de la 8ème symphonie.

Casella fut un protégé de Mahler, qui lui passa commande d'une version pour piano quatre mains de la 7ème symphonie. Pour la saison 1912, Mahler avait mis au programme les opus 11 et 13 du jeune Italien, qu'il avait par ailleurs pressenti pour l'assister dans la préparation de la prochaine saison de l'Opéra d'état de Vienne. Sa mort fut donc un dur coup pour Casella, qui perdit à la fois un mentor et un protecteur influent.

Casella disait de Mahler que ses symphonies étaient le plus grand choc musical depuis Parsifal. Il n'y a pas tant une parenté ou une influence directe de Mahler dans les trois symphonies, mais de nombreux points de contact, particulièrement dans la 2ème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Dim 16 Avr 2017 - 1:11

Bon sang, mais c'est bien sûr! J'avais lu tout ça dans le Mahler d'Henry-Louis de La Grange (il doit y avoir un peu plus d'un quart de siècle... ) mais ça m'était totalement sorti de l'esprit. Je me souvenais en revanche de la réaction de Debussy - je crois me souvenir aussi que Ravel et Saint-Saëns étaient restés poliment jusqu'à la fin mais s'étaient lâchés verbalement après coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5451
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Dim 16 Avr 2017 - 4:22

Les disques Naxos furent des révélations pour moi. J'ai été très surpris du romantisme ardent et capiteux que dégagent ses oeuvres symphoniques (les trois symphonies et, en complément des oeuvres très substantielles). Je croyais avoir affaire à un compositeur redevable de Stravinsky. Erreur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 20
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Dim 16 Avr 2017 - 16:45

Oui si je puis me permettre, les symphonies de Casella sont absolument géniales (peut-être que la Troisième l'est un peu moins mais bon, ça reste correct).
La Deuxième est vraiment grandiose, dans le style de la Résurrection. Son scherzo emporte tout sur son passage ; quant à la marche finale, elle peu paraître pompière mais c'est justement son côté tragique exacerbé qui me plaît...
Bizarrement, je préfère la version de Noseda. Elle est plus nerveuse que celle de La Vecchia et cela me semble convenir pour une musique si profondément postromantique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Dim 16 Avr 2017 - 18:26

J'avoue ne pas avoir entendu ça, du tout (pourtant je l'ai réécoutée il y a moins d'un mois). Le lien avec Mahler m'échappe tout à fait : j'y entends une pâte beaucoup plus dense et opaque, et surtout une expression infiniment moins extravertie. Quant à la puissance de son exultation et à l'élan de ses éclats… quels éclats, justement ?

Je n'ai pas la partition, il faudrait vraiment que je me plonge dedans pour éduquer mon écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   Dim 16 Avr 2017 - 19:45

Ecouter le début de la 1ere symphonie, ca me fait penser plutot à Cesar Franck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alfredo Casella (1883-1947)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alfredo Casella (1883-1947)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alfredo Casella (1883-1947)
» Mon projet : "Un compositeur par jour!"
» Alfredo Kraus
» Alfredo Catalani (1854-1893)
» Robert Volkmann (1815-1883)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: