Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Julia Lezhneva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Jeu 24 Mai 2012 - 15:25

calbo a écrit:
Je prie pour qu'elle sache gérer sa carrière avec sagesse. Concernant l'album Rossini je ne l'ai pas écouté et je ne suis pas ceratine d'en avoir envie tant je pense que ce n'est peut-être pas le compositeur qui lui aille le mieux. Je suis en revanche convaincue que la demoiselle peut faire, dans un futur plus ou moins proche, des merveilles dans le répertoire russe sans pour autant négliger le XVIIe et le XVIIIe siècles.

Le répertoire russe??? Quels rôles?
Parce que mis à part une Ludmila peut-être qui pourrait lui permettre de mettre en valeur sa technique et son timbre (même si les sur-aigus seraient un peu difficiles) je ne vois pas trop...

Parce que oui, la technique est superlative, mais la voix reste très centrée à la limite mezzo/soprano et pas d'une immense puissance. Donc elle peut dire au revoir à tous les rôles un peu dramatiques. Lui reste les rôles de soprano "légers" (Ludmila donc, Snegourochka peut-être) mais qui ne donneraient pas toute sa dimension je pense.

Alors que chez Rossini, on a quand même une voix très jeune qui peut donner de belles choses en récital. Sur scène, ça risque d'être un peu trop lourd dans un premier temps (la voix fait tellement fragile par moments... mais en même temps tellement assurée techniquement!).
Le répertoire XVIIIème à mon avis, elle peut y donner de très belle choses actuellement, en pointant un peu vers le XIXème... mais en restant dans des rôles assez légers en terme de durée et d'orchestre!

Après, elle semble assez bien conseillée vu qu'elle ne se lance pas dans tous les rôles sur scènes, préférant peaufiner en studio ou en concert.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Jeu 24 Mai 2012 - 15:28

Il n'y a heureusement pas que l'opéra Wink ; corrige moi si je me trompe, mais elle pourrait fort bien tirer parti des mélodies russes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Jeu 24 Mai 2012 - 15:40

calbo a écrit:
Il n'y a heureusement pas que l'opéra Wink ; corrige moi si je me trompe, mais elle pourrait fort bien tirer parti des mélodies russes.

Oui, enfin le répertoire russe des mélodies ne mettra jamais en valeur sa vocalisation par exemple... et si en effet elle peut en faire de belles chose, ça restera sûrement assez marginal, comme le font Hvorosotvsky et Netrebko (avec pourtant un bonheur certain pour les deux! drunken)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Jeu 24 Mai 2012 - 15:52

Polyeucte a écrit:
Après, elle semble assez bien conseillée vu qu'elle ne se lance pas dans tous les rôles sur scènes, préférant peaufiner en studio ou en concert.

Peut-être pour l'instant, mais si elle a effectivement changé de maison de disques et qu'on lui a interdit de participer à une tournée pour d'obscures raisons ca me parait mal barré Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Jeu 24 Mai 2012 - 16:11

calbo a écrit:
Il n'y a heureusement pas que l'opéra Wink ; corrige moi si je me trompe, mais elle pourrait fort bien tirer parti des mélodies russes.

J'allais le dire, oui ; et pas que russe, d'ailleurs. Là, j'aimerais vraiment l'entendre, parce qu'avec son sfogato, la subtilité des éclairages dont elle est susceptible, la légèreté de touche de la ligne, etc. elle pourrait bien s'imposer comme une récitaliste de qualité. et puis, tiens, tant qu'on y est, moyennant un beau travail sur le texte, j'aimerais l'entendre dans Mélisande (puisqu'on en est à formuler des voeux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Sam 25 Aoû 2012 - 7:43

Une intégrale de rentrée qui me paraît intéressante :
http://www.amazon.de/Alessandro-Lezhneva-Julia/dp/B008QCBFHG/ref=sr_1_21?s=music&ie=UTF8&qid=1345872586&sr=1-21
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Sam 25 Aoû 2012 - 11:24

AD a écrit:
Une intégrale de rentrée qui me paraît intéressante :
http://www.amazon.de/Alessandro-Lezhneva-Julia/dp/B008QCBFHG/ref=sr_1_21?s=music&ie=UTF8&qid=1345872586&sr=1-21

Je l'ai évoquée dans un autre topic. Déjà commandée en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mar 28 Aoû 2012 - 6:09

Il est vraiment moins cher ici :
http://hmv.com/hmvweb/displayProductDetails.do?ctx=280;0;-1;-1;-1&sku=877519
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mar 25 Sep 2012 - 6:12

Ai reçu l'Alessandro hier.

Prise de son superlative pour commencer.

Mais rapidement on se demande pourquoi Petrou dirige aussi vite comme s'il devait battre le record du monde; au fur et à mesure que les airs s'enchaînent, le bon rythme semble être trouvé toutefois.

Je n'ai pas fini l'écoute mais Cencic se distingue immédiatement par son timbre sombre et plein même si théâtralement je l'aurais souhaité encore plus engagé.

Lezhneva pour l'instant déçoit, Haendel n'est pas encore à sa portée à ce stade de sa carrière; elle me semble presque transparente et contraste terriblement avec Gauvin, la plus intéressante du trio finalement : au moins elle rend justice au rôle et à sa créatrice!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Nouvel album Alleluia   Dim 17 Mar 2013 - 18:57

J'ai hésité à l'acheter : je ne suis pas fan des airs sacrés!

Lezhneva m'avait emballé dans un air de Rossini mais pas sur l'ensemble de l'album.

La dernière intégrale Haendel (Alessandro) m'a ennuyé tout court (tous chanteurs compris ou presque).

J'ai quand même décidé de lui laisser une chance... et j'ai bien fait!

La voix est égale et est émouvante dans les passages virtuoses comme lents, enfin!

J'attends donc le prochain récital qui j'espère sera consacré à des airs d'opéra. Mais laissons lui le temps de mûrir tranquillement : je peux bien attendre 2 ou 3 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Lun 17 Fév 2014 - 11:45



Que cette pochette est in-esthétique... :?Pauvre Julia Lezhneva...


Par contre, le contenu est splendide!! J'étais moyen attiré par le répertoire, mais aimant beaucoup la voix si particulière de la jeune russe, et puis cette technique ébouriffante... j'ai fini par craquer!
Et un ravissement de tous les instants, irradiant la joie de chanter, le recueillement ou la folie des ornements... tout est là depuis les délicates colorations dont elle a le secret, les aigus clairs et faciles (je ne lui connaissais pas des aigus comme ça! Very Happy), la vocalisation parfaite...

En bref, un vrai bonheur (comment ça je me répète?? Mr.Red)


Au fait, le programme, vraiment chouette en fait :
Antonio Vivaldi (1678 - 1741) : In furore iustissimae irae, RV.626 - Motet
George Frideric Handel (1685 - 1759) : Saeviat Tellus Inter Rigores, HWV 240 - Motetto per la Madonna Santissima del Carmine
Nicola Porpora (1686 - 1768) : In Caelo Stele Clare Fulgescant
Wolfgang Amadeus Mozart (1756 - 1791) : Exsultate, jubilate, K.165
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 7 Oct 2015 - 23:10

Nouveau récital Haendel à paraître :
http://www.amazon.fr/gp/product/B00R71A6VS?psc=1&redirect=true&ref_=oh_aui_detailpage_o00_s00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Sam 14 Nov 2015 - 12:34

La voix commence à s'épanouir.
Déjà je préfère l'entendre dans des airs que je connais plus dans l'ensemble, ici du Haendel qu'elle chante beaucoup au concert (en attendant Mozart j'espère un jour).
Le potentiel est toujours là mais évidemment la comparaison arrive vite d'Emma Kirkby à Cecilia Bartoli.
La "petite" trouve sa place mais pourquoi vouloir chanter le plus vite possible dans l'air d'entrée par exemple?
Et dans les airs lents, la construction dramatique n'avance pas naturellement comme chez la grande Cecilia.
Alors certes on remarquera la longueur du souffle, la pureté du timbre, mais aussi quelques sons moins beaux sans justification vocale ou dramatique parfois.
En fait autant Bartoli a pu se perfectionner auprès de plusieurs "maîtres", autant Lezhneva me rappelle Sutherland à qui il aura fallu rencontrer un mentor pour devenir "la plus grande voix du monde". Visiblement elle n'a pas encore rencontré le sien...
Un CD qui reste intéressant pour qui suit cette belle artiste toujours en devenir, finalement assez prudente dans la gestion de sa jeune carrière et elle a raison de prendre son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Sam 14 Nov 2015 - 12:41

AD a écrit:
autant Lezhneva me rappelle Sutherland à qui il aura fallu rencontrer un mentor pour devenir "la plus grande voix du monde".
là s'arrête la comparaison lol
En effet la jeune Sutherland partait à la base sur des moyens vocaux d'une ampleur que n'effleure pas Lezhneva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Sam 14 Nov 2015 - 12:54

Certes mais dans le désert actuel des vraies voix (je ne parle pas des personnalités), ne négligeons quand-même pas les qualités intrinsèques de sa voix.

Je suis en train d'écouter ou réécouter le coffret de récitals de Schwarzkopf. On peut toujours imaginer le résultat d'une rencontre avec un Legge contemporain... mais c'est peut-être encore plus rare qu'une voix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Ven 5 Fév 2016 - 10:51

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Rho... Lezhneva, c'est quand même assez bluffant je trouve.

Eh oui ! Mais le bluff, ça ne reste jamais qu'une manoeuvre, même si elle est impressionnante (je crois que j'ai été vacciné dès l'album Rossini chez Naïve, et c'est peut-être très injuste, d'ailleurs). Instinctivement, je me méfie des "placements de produit" Shit ...

Ah mais attention, la voix a évolué depuis, pris de l'assurance dans l'aigu, gagné en largeur et en projection.
C'était déjà tout à fait convenable pour Les Huguenots à Bruxelles ("Nobles seigneurs" : /watch?v=2jeQkiHEasg - "Non, non, non" : /watch?v=hQCE3BcsG5g), mais je l'ai entendue depuis quelques fois à Paris (dont un Barbier au TCE) et la chanteuse a sacrément gagné en couleurs et en expressivité. On était un peu dans la voix enfantine démonstrative au début (parfait pour Urbain), là où maintenant on a une vraie personnalité. Son disque baroque était impressionnant à cet égard. Un peu moins pour son dernier Haendel je trouve, question de répertoire sûrement!
En fait, elle me fait un peu penser à Quintans par certains côtés...

Sinon, dommage qu'elle n'ait finalement pas chanté Desdemone au Liceu aux côtés de Kunde Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Ven 5 Fév 2016 - 10:55

Polyeucte a écrit:
Sinon, dommage qu'elle n'ait finalement pas chanté Desdemone au Liceu aux côtés de Kunde Sad

Restant (une fois n'est pas coutume ; hein, moi l'homme du consensus !) sur mon a priori, j'aurais surtout eu peur qu'il n'en fasse qu'une bouchée silent !
(Mais, à te lire, je me dis qu'il faudrait que je retente l'expérience pour voir si l'effet de manche dissimulait une vraie structure osseuse, des nerfs et de la chair Wink !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Ven 5 Fév 2016 - 11:57

Un extrait de 2014 en version scénique du Siroe de Hasse.
En scène, ça lui permet de perdre un peu de son côté "petite fille sage" qu'elle a en récital hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mar 23 Fév 2016 - 20:42

Polyeucte a écrit:
Un extrait de 2014 en version scénique du Siroe de Hasse.
En scène, ça lui permet de perdre un peu de son côté "petite fille sage" qu'elle a en récital hehe

Ah... je crois que j'ai oublié quelque chose! Mr.Red
/watch?v=H5LkVhcBjr0

Et puis le compte rendu de son dernier récital au TCE....

Julia Lezhneva au TCE: 19/02/2016


Théâtre des Champs Elysées, Paris

Mozart :
Idoménée, Ballet
Air de concert : « Voi avete un cor fedele »
Danses allemandes

Hasse :
Sorie : « Mi lagnero tacendo »

Mozart :  
Cosi fan tutte : « Temerari... Come scoglio »

Rossini :
La Scala di Seta, Ouverture
Otello : « Assisa a pie d'un salice »
Guillaume Tell, Ouverture
La Donna del Lago : « Tanti affetti »

BIS :
Mozart, Le Noce du Figaro : « Voi che sapete »
Porpora : « Alleluia »

Orchestre de chambre de Paris
Direction : Douglas Boyd


Les retours de sa participation à Rinaldo il y a quelques jours dans ce même TCE étaient assez cinglante pour beaucoup... et je craignais une détérioration du chant... ou une méforme.
Mais quand je regarde les retours des mêmes suite à ce récital que j'ai trouvé magnifique, je me rend compte que c'est peut-être plus tout simplement un type de chant qui pose problème à certaines personnes !

Déjà, un petit mot sur le programme... Commencer la soirée avec un ballet de 20 minutes pose un gros soucis. Déjà la musique n'est pas bien passionnante, mais le but était tout de même d' entendre Lezhneva avant tout. Tout au long de la soirée, beaucoup de musique, pas forcément passionnante (même si les deux ouvertures de Rossini sont toujours chouettes). Après, tout est bien rendu... mais bon !

Le principal restait Lezhneva. Vocalement, elle reste royale : le souffle est infini, les dynamiques admirables, la vocalise, la tessiture... la voix est modeste de volume mais passe admirablement bien par une belle focalisation. L'aigu est cristallin, le grave présent sans forcer... et une musicalité sans faille.
Tout au long de la soirée, elle se démène vocalement pour donner le meilleur, tant dans la délicatesse que dans la virtuosité.
La voix n'a pas tant changé que ça depuis quelques années : elle a gardé un côté très pur en gagnant a priori un peu en puissance et en couleurs.
Elle nous propose des moments absolument bluffant d'aisance et de virtuosité, à l'image bien sûr de l'air de la Donna del Lago mais aussi de ce petit « Alleluia » de Porpora chanté sur un souffle de voix mais ébouriffant de virtuosité.

Très timide, la chanteuse peine par contre à habiter la scène. Elle salue à peine, n'ose pas rester sur scène pour recevoir les saluts du public. On sent un vrai malaise... pourtant la chanteuse est parfaite, chantant sans pupitre et donnant même des airs avec une conviction magnifique (l'air de Cosi est admirable de théâtre!).

Un très beau concert, mais espérons que les années permettront à la chanteuse et la femme de prendre confiance pour vraiment s'épanouir ! Vu son âge, elle a encore le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 12:48

Citation :
Les retours de sa participation à Rinaldo il y a quelques jours dans ce même TCE étaient assez cinglante pour beaucoup... et je craignais une détérioration du chant... ou une méforme.
Mais quand je regarde les retours des mêmes suite à ce récital que j'ai trouvé magnifique, je me rend compte que c'est peut-être plus tout simplement un type de chant qui pose problème à certaines personnes !

Si au lieu de te complaire dans les antres glottophiles, tu avais lu les bonnes personnes : http://carnetsol.fr/css/index.php?2016/02/14/2766-rinaldo-le-seria-les-vraies-voix-et-quelques-trolls …

Mais effectivement, j'en ai entendu beaucoup de mal autour de moi à cette occasion, ce qui m'a donné l'occasion de constater de façon assez spectaculaire comme une partie du public a désormais des attentes assez déviantes en matière de technique lyrique : on veut des voix rondes, pâteuses, qui ne « sortent » pas bien, et on est indisposé dès qu'on rencontre une voix franche, parce qu'elle paraît trop dure et agressive… Témoin le succès intersidéral de Brenda Rae en Zerbinette (qui n'était pas exactement un modèle d'émission saine) et le rejet de Lezhneva.

J'ai pour ma part (dans Rinaldo) été très impressionné par son legato, par son sens du style…


Citation :
Très timide, la chanteuse peine par contre à habiter la scène. Elle salue à peine, n'ose pas rester sur scène pour recevoir les saluts du public. On sent un vrai malaise... pourtant la chanteuse est parfaite, chantant sans pupitre et donnant même des airs avec une conviction magnifique (l'air de Cosi est admirable de théâtre!).

Un très beau concert, mais espérons que les années permettront à la chanteuse et la femme de prendre confiance pour vraiment s'épanouir ! Vu son âge, elle a encore le temps...

Elle est assez gauche scéniquement, oui, et je ne veux pas te désespérer, mais la personnalité artistique (dont l'engagement scénique) est une composante qui évolue très peu chez un chanteur une fois la carrière lancée. Quand c'est juste une réserve comme Tézier ou un manque de naturel immédiat comme M. Álvarez, ce n'est pas bien grave ; mais quand c'est au degré de Lezhneva, ça va lui nuire dans sa carrière, probablement.


Pas trop indisposé par le style douteux et les basses carrées de l'Orchestre de Chambre de Paris ? Je les aime beaucoup, mais dans le baroque, il sont un peu terrifiants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 12:52

DavidLeMarrec a écrit:
Si au lieu de te complaire dans les antres glottophiles, tu avais lu les bonnes personnes : http://carnetsol.fr/css/index.php?2016/02/14/2766-rinaldo-le-seria-les-vraies-voix-et-quelques-trolls …

J'avais lu aussi, bien sûr! Very Happy
Mais disons que la violence de certains m'a vraiment étonné...

Citation :
Mais effectivement, j'en ai entendu beaucoup de mal autour de moi à cette occasion, ce qui m'a donné l'occasion de constater de façon assez spectaculaire comme une partie du public a désormais des attentes assez déviantes en matière de technique lyrique : on veut des voix rondes, pâteuses, qui ne « sortent » pas bien, et on est indisposé dès qu'on rencontre une voix franche, parce qu'elle paraît trop dure et agressive… Témoin le succès intersidéral de Brenda Rae en Zerbinette (qui n'était pas exactement un modèle d'émission saine) et le rejet de Lezhneva.

Oui, c'est sûr qu'on est pas dans la norme... mais aller jusqu'à dire que le chant est laid, là je ne comprends pas!

Citation :
J'ai pour ma part (dans Rinaldo) été très impressionné par son legato, par son sens du style…  
Clairement le cas aussi dans ce récital! Very Happy

Citation :
Elle est assez gauche scéniquement, oui, et je ne veux pas te désespérer, mais la personnalité artistique (dont l'engagement scénique) est une composante qui évolue très peu chez un chanteur une fois la carrière lancée. Quand c'est juste une réserve comme Tézier ou un manque de naturel immédiat comme M. Álvarez, ce n'est pas bien grave ; mais quand c'est au degré de Lezhneva, ça va lui nuire dans sa carrière, probablement.

Après, qu'elle soit gauche, pourquoi pas... mais c'est vraiment cette volonté de fuir la scène qui est étrange et qui pourrait se guérir... Calleja est peu à l'aise en récital, mais il donne beaucoup. Là Lezhneva semble tétanisée dès qu'elle ne chante plus...

Citation :
Pas trop indisposé par le style douteux et les basses carrées de l'Orchestre de Chambre de Paris ?  Je les aime beaucoup, mais dans le baroque, il sont un peu terrifiants.  

Un peu dur dans le Hasse... le reste était pas mal, mais pas baroque donc ça va!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 13:04

Tiens, il n'y avait pas du Haendel annoncé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 13:15

DavidLeMarrec a écrit:
Tiens, il n'y avait pas du Haendel annoncé ?  

Je ne sais plus. Là on avait Mozart, Hasse et Rossini...
Donc seul le Hasse était un peu raide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 18:28

le problème, c'est que ce n'est pas du tout le genre de voix qu'il faut pour le Rossini napolitain!
Ses moyens vocaux sont quand même insuffisamment consistants!
Pour le répertoire baroque en revanche, elle a ce qu'il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 18:40

Je ne connais pas son disque Rossini avec Minkowski et je pense que tu as raison Otello concernant son inadéquation à ce répertoire.

Dans le baroque, elle est surpassée par d'autres chanteuses, même si j'ai bien aimé sa Rossane, sa Laodice dans Siroe de Hasse. Je n'ai pas entendu en entier l'enregistrement d'Ottone in Villa de Vivaldi d'Antonini mais ce qu'elle fait dans l'air "Gelosia" est ébouriffant. Dans les airs de Trasimede, notamment "Son qual nave" dans l'enregistrement du pasticcio vivaldien L'oracolo in Messenia par Biondi, elle est très bien. Son disque "Alleluia" ne m'avait pas passionné et je ne l'avais pas écouté du coup en entier. Son disque Handel plus récent n'apporte pas grand chose à la discographie, surtout quand on a entendu Sandrine Piau ou Cecilia Bartoli dans la plupart des airs ou encore Ann Hallenberg pour l'air d'Agrippina.

Je comprends que l'on puisse détester le timbre qui a quelque chose de vert. Elle n'a absolument pas les trilles d'autres chanteuses et la comparer à Sutherland ou Callas comme la presse a pu le faire, c'est du grand n'importe quoi ! Néanmoins, elle a une technique suffisamment solide et éprouvée pour chanter le répertoire baroque et peut-être quelques rôles chez Mozart. Je pense avant tout à Susanna ou Zerlina, plutôt qu'à Fiordiligi qu'elle a déjà chanté à Beaune je crois et qu'elle va rechanter prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 18:55

Mais il est pas mal son disque Rossini! C'est bien fait et techniquement assumé mais que ça sonne petit et pointu! Avec ce qu'on sait de ce qu'était la voix de la Colbran, bon sang que ça n'a rien à voir en termes de moyens vocaux.
Elle est au Rossini napolitain ce que serait une Devieilhe au Trovatore de Verdi (Leonora)!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 21:53

Otello a écrit:
Elle est au Rossini napolitain ce que serait une Devieilhe au Trovatore de Verdi (Leonora)!!

Ah oui, tu as raison, ce serait très bien. Avec Anke Vondung, Cyrille Dubois et Marc Callahan, ce serait assez parfait. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28624
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 22:20

DavidLeMarrec a écrit:

Ah oui, tu as raison, ce serait très bien.  

hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 23:07

aurele a écrit:
Je ne connais pas son disque Rossini avec Minkowski et je pense que tu as raison Otello concernant son inadéquation à ce répertoire.

Moi je l'admire beaucoup ce récital... précision, jeunesse du timbre...

Citation :
Dans le baroque, elle est surpassée par d'autres chanteuses
Ah c'est un concours? Franchement, des vocalises aussi solides et variées, je n'en ai pas entendu chez beaucoup... Bartoli? Et en dehors?

Citation :
Son disque "Alleluia" ne m'avait pas passionné et je ne l'avais pas écouté du coup en entier. Son disque Handel plus récent n'apporte pas grand chose à la discographie, surtout quand on a entendu Sandrine Piau ou Cecilia Bartoli dans la plupart des airs ou encore Ann Hallenberg pour l'air d'Agrippina.
Son disque "Alleluia" est pourtant une splendeur je trouve... plus en effet que son disque Haendel qui manque un peu de tranchant.

Citation :
Je comprends que l'on puisse détester le timbre qui a quelque chose de vert. Elle n'a absolument pas les trilles d'autres chanteuses et la comparer à Sutherland ou Callas comme la presse a pu le faire, c'est du grand n'importe quoi ! Néanmoins, elle a une technique suffisamment solide et éprouvée pour chanter le répertoire baroque et peut-être quelques rôles chez Mozart. Je pense avant tout à Susanna ou Zerlina, plutôt qu'à Fiordiligi qu'elle a déjà chanté à Beaune je crois et qu'elle va rechanter prochainement.

C'est à dire pour les trilles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 23:17

le trille n'est pas franchement proprement battu sur les 2 notes! ça ressemble à une sorte de note unique énergiquement tremblotée.
Alors que Sutherland, reine absolue du trille, le battait nettement et vigoureusement sur 2 notes bien distinctes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 24 Fév 2016 - 23:36

Parmi les artistes actuelles, Lezhneva est quand même la (toute petite) catégorie de celles qui trillent bien ! Ce n'est pas parfait, mais c'est quand même pas mal du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Jeu 25 Fév 2016 - 0:03

Otello a écrit:
le trille n'est pas franchement proprement battu sur les 2 notes! ça ressemble à une sorte de note unique énergiquement tremblotée.
Alors que Sutherland, reine absolue du trille, le battait nettement et vigoureusement sur 2 notes bien distinctes.

Effectivement, je ne peux qu'abonder dans ton sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Mer 26 Avr 2017 - 11:51



Après écoute de son dernier récital consacré à Graun (et vraiment très intéressant tant musicalement que vocalement... enfin je trouve hein! Mr.Red), elle sera demain à la Philharmonie :

JEUDI 27 AVRIL 2017 – 20H30
salle des concerts – cité de la musique

Georg Friedrich Haendel
Concerto grosso op. 3 n° 4

Carl Heinrich Graun
« La gloria » — extrait d’Armida
« Senza di te » — extrait de Coriolano

Georg Friedrich Haendel
Concerto grosso op. 3 n° 3
« Alla sua gabbia d’oro » — extrait d’Alessandro

Carl Heinrich Graun
Sinfonia (Allegro – Andante – Allegro) — extraite de Coriolano
« A tanti pianti » — extrait d’Armida
« Parmi » — extrait de Silla

Georg Friedrich Haendel
Concerto grosso op. 3 n° 2
« Brilla nell’alma » — extrait d’Alessandro

Kammerorchester Basel
Julia Schröder, violon et direction
Julia Lezhneva, soprano

Bon, j'aurais bien aimé plus de Graun et moins de Haendel, mais faut bien remplir la salle!
Et bonne surprise, le récital a lieu dans la petite salle de la Philharmonie (cité de la Musique)! J'avais peur et ne me souvenais plus où c'était. Pfiou!! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Ven 28 Avr 2017 - 1:16

Je doute qu'il y ait d'autres retours... donc je mets mon compte rendu express ici :

Julia Lezhneva, Graun-Haendel : 27/04/2017

Salles des Concerts de la Philharmonie de Paris

Georg Friedrich Haendel : Concerto grosso opus 3 n°4
Carl Heinrich Graun : « La Gloria » (extrait d'Armida)
Carl Heinrich Graun : « Senza di te » (extrait de Coriolano)
Georg Friedrich Haendel : Concerto grosso opus 3 n°3
Georg Friedrich Haendel :  « Alla sua gabbia d'oro » (extrait d'Alessandro)

Carl Heinrich Graun : Sinfonia (extrait de Coriolano)
Carl Heinrich Graun : « A tanti pianti » (extrait d'Armida)
Carl Heinrich Graun : « Parmi » (extrait de Silla)
Georg Friedrich Haendel : Concerto grosso opus 3 n°2
Georg Friedrich Haendel :  « Brilla nell'alma » (extrait d'Alessandro)

BIS :
Carl Heinrich Graun : « Mi paventi il figlio indegno » (extrait de Britannico)
Georg Friedrich Haendel :  « Lascia la spina » (extrait d'Il Trionfo del Tempo e del Disinganno)
Nicola Porpora : « Alleluia » (extrait d'In caelo stelle clare)

Julia Lezhneva, mezzo-soprano
Kammerorchester Basel
Julia Schröder, direction et violon


Lors du dernier récital de la jeune Lezhneva, j'avais été perturbé par son manque d'assurance sur scène qui la montrait presque mal à l'aise et hyper timide. Est-ce le temps qui passe, l'habitude ou le cadre différent, Toujours est-il que ce soir elle semblait beaucoup plus libre et contente. Alors oui, les saluts restent très rapides après les airs, mais il y avait un sourire, des gestes. Et même scéniquement elle habitait ses rôles ! Beaucoup plus libre donc pour notre plus grand plaisir !

Bon, on passera rapidement sur les concerto grosso (ou concerti grossi??) parce que bon, je n'étais pas vraiment là pour entendre du Haendel orchestral ! Alors c'était assez bien joué je trouve, mais ça reste bien long un truc comme ça pour ouvrir le concert !
Heureusement, dès que Lezhneva ouvrait la bouche, le miracle auquel elle nous a habitué illuminait la salle ! Le timbre n'a pas pris une ride et reste tout aussi irréel qu'il y a quelques années, avec cette pureté et cette netteté constante, cette virtuosité confondante et cette aisance bluffante ! Mais à cela semble s'être ajouté une plus grande implication dramatique car elle nous a vraiment fait vivre les personnages par des couleurs et des inflexions. Même la virtuosité semble beaucoup plus intégrée au drame qu'avant sans perdre de sa superbe !

On ne sait ce qu'il faut admirer le plus ? La prise de risque, le résultat assez parfait ? La voix est aussi à l'aise sur les grandes mélodies tragiques que dans les scènes plus violentes où elle enchaîne trilles, notes piquées, vocalises débridées... le tout avec une précision folle ! Le souffle semble inépuisable et la voix a gagné en aigu où elle se lance avec parcimonie mais réussite. Si les deux extraits d'Alessandro la trouvent beaucoup plus à l'aise (l'expérience de la scène sûrement!) avec un lâcher prise superbe, les Graun ne sont pas en reste. Le premier air la trouve légèrement à froid mais à partir de la deuxième répétition le timbre s'épanouit et la chanteuse rayonne. De nombreuses variations un peu mécaniques mais qui correspondent à l'air ! L'air de Coriolano lui montre toute l'évolution dans la possibilité de montrer des sentiments par le chant. Car là elle se dévoile par un chant sobre, pur mais splendide. Très beau Haendel pour terminer la première partie avec un chant orné avec délicatesse et finesse comme une vraie dentelière !

De la deuxième partie, on reste subjugué. Le premier air est superbe tout en finesse avec une partie centrale a capella qui bouleverse ! Puis vient « Parmi » où chacune des reprises varie l'intensité des sentiments pour des moments grandioses. Enfin le dernier air de Haendel nous ravit par la beauté du chant, la liberté des ornements et des variations... immense !

Trois beaux bis pour clore la soirée... son air préféré de Graun qui est tout bonnement scotchant là encore d'énergie mais aussi de finesse encore une fois. Puis un « Lascia la spina » en apesanteur... et enfin son petit Alleluia préféré de Porpora où elle finit par un trille léger qui s'évapore en adieu.


Le public était bien clairsemé malheureusement... mais il a répondu présent par une belle ovation.
Après le concert, séance de dédicaces et l'on découvre une jeune femme souriante... un peu timide, mais qui a un petit mot pour chacun avec un grand sourire chaleureux. Une belle surprise !

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Sam 29 Avr 2017 - 13:24

L'album Graun est très réussi et très bien enregistré! Il flatte agréablement le timbre de Lezhneva sans grossir artificiellement une voix qui par nature est petite. C'est un peu Sandrine Piau pour la modestie de la carrure vocale avec la facilité technique de Bartoli. C'est souvent époustouflant et c'est fait avec goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   Sam 29 Avr 2017 - 14:29

Ce n'est pas une voix si petite qu'il y paraît : le timbre est étroit, mais la projection excellente. Assez différent de Piau, qui, effectivement, est souvent citée en exemple des voix confidentielles.

(Et puis confidentiel, ça dépend des circonstances : on voit régulièrement des chanteurs excellents dans une église ou dans un récital devenir quasiment inaudibles dans une grande salle avec un orchestre. Lezhneva dans Verdi, ce serait mince, mais à l'aune de ce répertoire, c'est une voix très bien faite, qui cherche moins le moelleux que la concurrence et projette donc mieux.)

J'aime beaucoup son style, d'ailleurs.

Polyeucte a écrit:
Georg Friedrich Haendel : Concerto grosso opus 3 n°4
Carl Heinrich Graun : « La Gloria » (extrait d'Armida)
Carl Heinrich Graun : « Senza di te » (extrait de Coriolano)
Georg Friedrich Haendel : Concerto grosso opus 3 n°3
Georg Friedrich Haendel :  « Alla sua gabbia d'oro » (extrait d'Alessandro)

Carl Heinrich Graun : Sinfonia (extrait de Coriolano)
Carl Heinrich Graun : « A tanti pianti » (extrait d'Armida)
Carl Heinrich Graun : « Parmi » (extrait de Silla)
Georg Friedrich Haendel : Concerto grosso opus 3 n°2
Georg Friedrich Haendel :  « Brilla nell'alma » (extrait d'Alessandro)

BIS :
Carl Heinrich Graun : « Mi paventi il figlio indegno » (extrait de Britannico)
Georg Friedrich Haendel :  « Lascia la spina » (extrait d'Il Trionfo del Tempo e del Disinganno)
Nicola Porpora : « Alleluia » (extrait d'In caelo stelle clare)

Julia Lezhneva, mezzo-soprano
Kammerorchester Basel
Julia Schröder, direction et violon

On joue peu Graun, mais il est parfaitement calibré pour les récitals, avec ses très longs airs très mélodiques et virtuoses. Je trouve ses opéras interminables, mais en séparé, beaucoup de pépites (j'ai réécouté récemment « Sopportar non devo in pace » de Cleopatra, pas réécouté depuis quinze à vingt ans, mais je l'avais toujours dans l'oreille !).


Citation :
Bon, on passera rapidement sur les concerto grosso (ou concerti grossi??) parce que bon, je n'étais pas vraiment là pour entendre du Haendel orchestral ! Alors c'était assez bien joué je trouve, mais ça reste bien long un truc comme ça pour ouvrir le concert !

Concertos grossos (pluriel français) ou concerti grossi, les deux sont possibles. Quand le mot est passé dans le langage courant, le pluriel français est probablement moins affecté (même s'il peut faire mal aux oreilles ou au clavier).

Assez d'accord avec toi : autant des pièces instruments isolées (un mouvement de danse tiré d'une suite, par exemple) font des ponctuations bienvenues pour éviter la monotonie, autant des concertos ou suites entières, quand on est dans l'humeur de la musique vocale, c'est assez frustrant.

En plus – mais c'est peut-être plus personnel – je trouve l'appréciation de la musique vocale et de la musique instrumentale baroques ne repose pas du tout sur les mêmes fondements. (Pas du tout le rapport au texte ou à la plénitude vocale dans ces pièces instrumentales plus « décoratives ».) En tout cas, pour moi, ce n'est pas du tout pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julia Lezhneva   

Revenir en haut Aller en bas
 
Julia Lezhneva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Julia Lezhneva
» Julia Varady
» Angus & Julia Stone
» Julia Varady
» Parutions récitals

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: