Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présidence et ambition (Radio France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Pipus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2776
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Ven 31 Oct 2014 - 21:53

calbo a écrit:
Le feu a été maitrisé assez vite  Smile . Il y a une enquête pour déterminer si c'est criminel ( hehe ) ou accidentel

Peut-être un coup d'un anti-rachmaninovien ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pipus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2776
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Sam 1 Nov 2014 - 20:55

Demain écoute comparée de "Dans les brumes" de Leos Janacek, enfin un peu d'originalité dans le choix de l'oeuvre, très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable


Nombre de messages : 80792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Sam 1 Nov 2014 - 23:42

Ah oui, ça c'est chouette, et en plus ça doit permettre de proposer pas mal d'interprétations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2776
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Lun 3 Nov 2014 - 7:22

L'animateur parlait d'une 40aine de versions. Hier soir, 6 interprétations ont été proposées, uniquement des hommes d'ailleurs m'a fait remarquer ma douce.

Très belle oeuvre que je ne connaissais pas, une écriture plus accessible que les quatuors, même sur la version gagnante pourtant qualifiée de "rugueuse" de Josef Palenicek.

L'autre version très appréciée, "plus internationale", d'Alain Planes, était d'une évidence dans son jeu (dans le bon sens du terme). Avec peut-être le risque sous-jacent d'un certain ennui à terme... En tout cas une émission très intéressante hier soir.

Semaine prochaine : Trio n°2 de Franz Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3977
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Sam 15 Nov 2014 - 9:42

Inauguration du nouvel auditorium de la Maison de la Radio, dans laquelle le nouveau président de Radio France n'a aucune responsabilité....

http://www.resmusica.com/2014/11/15/inauguration-du-grand-auditorium-de-la-maison-de-la-radio-a-paris/

 J'ai des places pour plusieurs concert, je pourrai donc vérifier le bien fondé des compliments contenus dans cet article.
 Indépendamment de la  qualité attendue de cette salle, ses pratiques de réservation me semblent nettement plus souples que celles de la future Philharmonie : j'emmène régulièrement des lycéens du 9.3 à des concerts des orchestres de Radio France - j'ai toujours eu les places que je souhaitais à Pleyel ou au TCE, et j'avais envisagé d'emmener des élèves écouter la Fantastique par le Philhar à la Philharmonie : je me suis fait gentiment éconduire, donc à l'avenir j'irai avec mes élèves à l'Auditorium qui continue la politique de tarifs préférentiels pour les groupes scolaires.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79771
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Sam 15 Nov 2014 - 13:47

Là je ne comprends pas ce que tu dis: il me semble qu'à la Philharmonie tout est fait pour privilégier les activités diverses pour les enfants et les jeunes, non?
On t'a empêché de réserver des places??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3977
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Sam 15 Nov 2014 - 14:40

Xavier a écrit:
Là je ne comprends pas ce que tu dis: il me semble qu'à la Philharmonie tout est fait pour privilégier les activités diverses pour les enfants et les jeunes, non?
On t'a empêché de réserver des places??

 Je souhaitais réserver pour un groupe de 40 élèves, on m'a dit que je devais passer par le site de réservation en ligne, sur lequel on ne peut pas acheter plus de 10 places pour un spectacle.
Au préalable j'avais fait une tentative avec mon interlocuteur habituel qui est responsable des activités pédagogiques des orchestres qui m'avait expliqué que pour les concerts à la Philharmonie, je devais m'adresser directement à la salle.
Je ne vais pas en faire une maladie puisque la plupart des concerts des orchestres de Radio France auront lieu à l'auditorium et que je vais continuer à pouvoir acquérir des places à des tarifs très préférentiels.
Pour ma prochaine sortie, au lieu du concerto pour violon de Beethoven et de la Fantastique, ils auront un concerto pour violon de Mozart, une symphonie de Haydn,Don Juan et la suite du Chevalier à la rose, donc un programme approprié pour une découverte du concert symphonique.

   Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2776
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Sam 10 Jan 2015 - 6:26

Par curiosité, j'ai analysé rapidement les dernières écoutes comparées de France Musique et de la RTS, auxquelles j'ai ajouté celles de France Musique deux ans auparavant.



France Musique est très axé "grand répertoire" (surtout ces dernières semaines). La RTS ratisse plus large. Les invités ont également des profils différents : journalistes et critiques pour France Musique, musicologues et musiciens pour RTS.

Les discussions à la RTS (qui profitent d'une durée d'émission de 2h30 au lieu de 1h30), sont plus expertes, plus intéressantes aussi je pense pour un mélomane ayant déjà une certaine culture musicale.

Ces dernières semaines, l'émission de France Musique se mâtine de l'objectif de son président, qui se résume pour moi à "rattraper l'audimat de Radio Classique"



EDIT : A l'écoute de la dernière émission, je précise que le choix des intervenants par la RTS est... gouleyant !  Mr. Green
- Thierry de Choudens, musicographe
- Alain Corbellari, compositeur
- Jean-Philippe Bauermeister, pianiste et négociant en vins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pipus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2776
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Ven 27 Fév 2015 - 9:02

Voici ce que l'on peut lire ce mois-ci dans un magazine musical à propos de France Musique :

Spoiler:
 

L'on s'y réjouit de l'augmentation de l'audience. Soit, encore serait-il intéressant de connaitre les évolutions des profils d'auditeurs : ces personnes sont-elles des amateurs de classique, jazz, pop/rock ? Ecoutent-elles les émissions pour la musique, pour les interviews, les documentaires ?

La dernière phrase, je la comprends comme : il y a plus d'auditeur, donc c'est effectivement une émission classique. Soit le pigiste résonne comme un tambour, soit il y a volonté de tordre la vérité dans l'esprit des gens. Pour exploser l'audience, on peut mettre Rihanna et Daft Punk. Ca marchera très bien et ça n'en sera pas plus du classique.

Sur le fond j'ai le sentiment que l'on nivelle par le bas pour augmenter l'audience (et donc les chiffres et les dotations...). Mais je suis mitigé car il faut bien vivre également, et se refaire une santé c'est peut-être également se donner la possibilité de réinvestir plus tard sur l'éducation musicale des auditeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
arnaud bellemontagne
Gourou-leader


Nombre de messages : 15646
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Jeu 5 Mar 2015 - 12:54

Pipus a écrit:
Par curiosité, j'ai analysé rapidement les dernières écoutes comparées de France Musique et de la RTS, auxquelles j'ai ajouté celles de France Musique deux ans auparavant.



France Musique est très axé "grand répertoire" (surtout ces dernières semaines). La RTS ratisse plus large. Les invités ont également des profils différents : journalistes et critiques pour France Musique, musicologues et musiciens pour RTS.

Les discussions à la RTS (qui profitent d'une durée d'émission de 2h30 au lieu de 1h30), sont plus expertes, plus intéressantes aussi je pense pour un mélomane ayant déjà une certaine culture musicale.

Ces dernières semaines, l'émission de France Musique se mâtine de l'objectif de son président, qui se résume pour moi à "rattraper l'audimat de Radio Classique"



EDIT : A l'écoute de la dernière émission, je précise que le choix des intervenants par la RTS est... gouleyant !  Mr. Green
- Thierry de Choudens, musicographe
- Alain Corbellari, compositeur
- Jean-Philippe Bauermeister, pianiste et négociant en vins

Merci pour ce compte rendu très éclairant. Smile
Je partage complétement ton constat, à telle enseigne que je me tourne de plus en plus vers "disques en lice" pour les emissions d'ecoute comparée ("table d'ecoute" est également pas mal du tout sur la RTBF), comme tu l'as mentionné le repertoire est moins convenu, le format de l'emission plus étendu (2h30 contre 1h30 à france musique y a pas photo sans parler de la pseudo-interactivité avec le public qui est franchement risible hehe ) et cerise sur le gâteau, le presentateur est d'une exquise urbanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2776
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Jeu 5 Mar 2015 - 14:11

arnaud bellemontagne a écrit:
Je partage complétement ton constat, à telle enseigne que je me tourne de plus en plus vers "disques en lice" pour les emissions d'ecoute comparée ("table d'ecoute" est également pas mal du tout sur la RTBF)

mains J'ai écouté l'émission portant sur le Winterreise, c'était passionnant. Le discours des musiciens ou compositeurs m'apparaît somme toute plus intéressant (plus descriptif, plus technique...) que celui des journalistes ou critiques qui sont plus évasifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alifie
Googlemaniac


Nombre de messages : 12723
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Mer 1 Avr 2015 - 9:01

Une tribune de Philippe Meyer plutôt raccord avec le titre de ce fil :

www.lemonde.fr/idees/article/2015/03/27/philippe-meyer-il-faut-stopper-la-derive-de-radio-france_4602473_3232.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup


Nombre de messages : 974
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Mer 8 Avr 2015 - 2:40

En tout cas, dans les faits, France Musique se voit réduite à la portion congrue qu'on attendrait d'elle : Des morceaux de musique avec un bref commentaire laconique sur le compositeur et le bout d'œuvre diffusée.
Mais même en grève, avec la même bande passant toute la journée... je la trouve plus éclectique que Radio Classique.
Sauf Lodéon, ayant repris du service aujourd'hui : Vive Brahms et Bizet !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac


Nombre de messages : 12723
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Ven 10 Avr 2015 - 13:21

Plutôt que de répondre sur le fil "Actualité des orchestres", où ça me paraît un peu HS :

Poly a écrit:
Radio France vit en partie de la pub, comme bon nombre d'entreprises publiques : l'état finance une partie mais le reste, c'est l'établissement qui doit se les trouver les sous... et si il ne le fait pas, la court des comptes lui tombe dessus...

90 % du budget de Radio-France provient de la redevance, donc de nos impôts, le reste c'est essentiellement la pub institutionnelle.

Montfort a écrit:
le problème de Radio France découle assez largement d'une décision de politique budgétaire, qui s'impose à cette entreprise publique !

Surtout quand on sait que l'Etat a distrait à d'autres fins 87 millions collectés via la redevance et destinés à Radio-France ces dernières années.

Montfort a écrit:
Quand on lit la presse on constate d'ailleurs clairement que la question se focalise désormais sur les conditions dans lesquelles le dirigeant a été désigné par le CSA.
La gauche avait critiqué les nominations sous Sarkozy, les jugeant opaques et empruntes de favoritisme - on a donc passé le bébé au CSA, avec le résultat que l'on constate :
La politisation subsiste, puisqu'on nous explique que Gallet, présumé proche la droite a été choisi par le CSA pour "marquer son indépendance " - mais on reste sidéré quand on apprend que celui-ci dit qu'il n'a découvert la situation financière de l'entreprise qu'à l'automne ! Si c'est vrai, il a fait preuve d'une grande légèreté au moment de sa candidature - mais le CSA est encore plus à blâmer !! Quand n'importe quelle organisation recrute un cadre, à fortiori un dirigeant, les recruteurs établissent un cahier des charges, identifiant les problèmes et responsabilités à assumer par le candidat ; apparemment ça ne s'est pas passé comme ça.

Une bande de mollassons, en partie nommés par Gallet lorsqu'il était directeur de cabinet de F. Mitterrand avant d'aller pantoufler à l'INA, le désignant pour la présidence de Radio-France après qu'ils les aient courtisés lors d'une visite guidée à l'INA et sur la base d'un projet stratégique épais comme une feuille de papier à cigarettes totalement creux, qu'il a d'ailleurs ressorti tel quel, comme si de rien n'était, il y a quelques jours devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée Nationale : dans le consternant, on ne sait pas à qui attribuer la palme (les rodomontades de la ministre de tutelle, lorsqu'on sait que l'Etat est largement responsable de la situation pour n'avoir pas honoré ses obligations, sont assez cocasses aussi).

Il vaudrait peut-être mieux à tout prendre, que ces nominations soient faites par la représentation nationale, via une commission mixte du Sénat et de l'Assemblée nationale (le CSA pourrait se charger de photocopier les dossiers des candidats pour se rendre utile).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Mar 14 Avr 2015 - 18:26

Ca s'arrange très modérément, cette histoire... Mais derrière la grève des différentes stations de Radio-France se greffent de nombreux enjeux dont l'un des moindres n'est pas la programmation de France Musique, qui deviendrait plus "grand public" (une sorte de Radio Classique bis, quel intérêt ???), avec davantage de captations de programmes européens (ce qui signifie moins de concerts enregistrés à la Maison de la Radio). On y entendrait aussi beaucoup de jazz (alors qu'il y a déjà FIP). Bref, la diversité, la singularité, la profondeur des propositions actuelles se verraient réduites à leur plus simple expression par la faute d'une dérive commerciale qui s'exercerait au détriment du projet culturel actuel. Puisse le médiateur nommé, Dominique-Jean Chertier, permettre à Mathieu Gallet de garder... les yeux ouverts Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 18727
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Mar 26 Mai 2015 - 10:21

Des nouvelles sur les changements sur France-Musique... avec a priori beaucoup moins de captations de spectacles...
http://www.resmusica.com/2015/05/26/la-refonte-de-france-musique-les-projets-de-la-direction/

Entre autre, des captations que dans les salles qui ont une régie technique! Donc adieu les captations dans les petites salles si je comprends bien Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Alifie
Googlemaniac


Nombre de messages : 12723
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Mer 27 Mai 2015 - 1:36

Le dépecage continue et sera bientôt achevé. Il aura fallu moins de 10 ans aux incompétents à la tête de Radio-France, énarque, homme du sérail ou arriviste submergé, pour en arriver là avec l'aide de l'Etat qui n'a pas respecté le contrat d'objectifs et de moyens qu'il a signé, pas plus que ses engagements de dotations exceptionnelles pour les surcoûts du chantier de rénovation de la Maison ronde, et se permet aujourd'hui, par l'entremise de la ministre de tutelle, de jouer les donneurs de leçons. Ne parlons pas des administrateurs, qui, lors de la grève, ont préféré, suivant le principe "Courage, fuyons", reporter le dernier Conseil d'Administration prévu.

Terminé "A l'improviste" et visiblement toutes autres émissions du même type, comme le "Jazz-Club", connu et apprécié des jazzophiles du monde entier. Le principe à l'oeuvre une fois la prochaine charrette complétée (tous les producteurs sont, d'après la rumeur, convoqués pour des entretiens individuels) sera bien le robinet à musique, avec un bric-à-brac plus ou moins informe le week-end.

A tout prendre, il serait peut-être plus honnête, pour achever la destruction de France-Musique, d'en venir à la solution envisagée un temps : la transformer en radio internet. L'actuel PDG, qui au bout d'un an de mandat, semble encore ignorer que Radio-France a diffusé par le passé "Vivace" sur le net, en serait certainement satisfait, lui dont la grande ambition était la diffusion vidéo des répétitions des orchestres.

Je n'écoute à peu près plus France-Musique, hormis quelques podcasts, depuis la première purge opérée en 2008 par le sinistre Cluzel. Mais je ne peux pas m'empêcher de me désoler de voir ainsi détruite, à force d'incompétences de ses gestionnaires et de démissions répétées des pouvoirs publics, gauche et droite confondues, cette chaîne qui était un des fleurons de notre service public (fin du mode énervé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable


Nombre de messages : 80792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   Sam 30 Mai 2015 - 12:51

Sans partager ta véhémence (ni tout à fait ta vision du monde), je viens apporter un peu d'eau à ton moulin. Assis au concert à côté d'une productrice de France Mu (un des symboles de la chaîne), elle expliquait qu'on lui avait permis de rester dans la grille à la rentrée, mais qu'on lui avait coupé 40% de son salaire – et, de faire, elle dit qu'elle ne restera pas plus d'un an.

Le changement risque donc de se produire plus discrètement sur plus long terme qu'escompté.

(Évidemment, le changement vers le robinet à musique qui cherche à flatter l'auditeur avec des anecdotes superficielles n'a pas vraiment ma faveur – encore, si c'était pour remplacer France Mu par Hector-Vivace, je ne dis pas…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présidence et ambition (Radio France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présidence et ambition (Radio France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Si J'avais Au Moins.. à la radio
» [Interview] Radio Energy : 11 1/2 questions avec Tokio Hotel !
» [18.09.09] Florent chez Bruno Guillon - Virgin radio
» Radio (presque) 100 % Johnny !
» AmeWorld Radio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: