Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pierre Boulez (1925-2016)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 11:03

Cololi a écrit:
Ok. Mais une structure qu'on ne peut sentir, ou pas de structure, ça revient en fait au même pour l'auditeur.

Peut-être parce que tu cherches une structure “classique”. C’est-à-dire que bien souvent en musique contemporaine on n’a pas une structure préétablie qu’on remplirait comme des cases vides. La structure peut se former et se couler directement sur le discours, et c’est ça qui est riche, à mon avis... Dans le cas de Boulez, on a dans les œuvres de la dernière période une structure, une forme qui prolifère par elle-même et en elle-même, et rien qu’en soi je trouve ça fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnasse
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 11:30

Je trouve étrange de reprocher à Boulez un manque de structure. Le polytechnicien est quand même bien (trop?) présent dans sa musique. Les 12 notations x 12 mesures x 12 notes des Notations en sont presque une caricature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1510
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 11:54

Une jolie évocation de Pierrot sur le blog de Jean-Pierre Rousseau: http://jeanpierrerousseaublog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1760
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 11:57

lucien a écrit:
Pour moi la version de référence pour les sonates reste Helffer, mais je ne sais pas si ça se trouve encore dans le commerce.

Sonate 1 / Sonate 2 / Sonate 3

ça se trouve dans les séries low cost en farfouillant chez les soldeurs de tous poils, ainsi dans la célèbre série "ATLAS génies du classique", on trouve un cd regroupant des oeuvres de Webern (klavierstück pour piano et variations op 27), Berio (Sequenza IV), et Boulez (Sonates n° 1 et 3) interprété par Claude Helffer, le tout curieusement couplé avec le concerto grosso n° 1 de Bloch.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29852
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 12:05

lucien a écrit:
Cololi a écrit:
Ok. Mais une structure qu'on ne peut sentir, ou pas de structure, ça revient en fait au même pour l'auditeur.

Peut-être parce que tu cherches une structure “classique”. C’est-à-dire que bien souvent en musique contemporaine on n’a pas une structure préétablie qu’on remplirait comme des cases vides. La structure peut se former et se couler directement sur le discours, et c’est ça qui est riche, à mon avis... Dans le cas de Boulez, on a dans les œuvres de la dernière période une structure, une forme qui prolifère par elle-même et en elle-même, et rien qu’en soi je trouve ça fascinant.

J'entends bien l'argument, et c'est certainement le seul vrai argument qu'on puisse m'opposer.
A propos de la structure, je n'en ai pas une conception aussi académique qu'on peut peut-être le penser. Stravinski par exemple ... ne fait pas vraiment de développement (en tous cas la période 1, la seule que je connaisse). Tournemire ... utilise une structure assez bizarre ... mélange d'impro et de structuration par thème grégorien. Debussy ce n'est pas de la structure classique là aussi ... il suspend la progression classique de la musique dans le temps. Tout ça j'adore évidemment.
Mais là en fait je parle structure sur le long terme (plusieurs minutes de musique).
Aussi en rupture puissent être ces musiques avec "la structure classique", elles ne rompent jamais avec des éléments que à défaut d'explication, je considère comme indispensables : sentir une pulsation, sentir une logique de cheminement.

Evidemment on peut dire que c'est un leurre.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 12:05

nugava a écrit:
Une jolie évocation de Pierrot sur le blog de Jean-Pierre Rousseau: http://jeanpierrerousseaublog.com/

je vous avais prévenu, voilà l’hommage en mode « homme simple et ouvert ». hehe

darkmagus a écrit:
ça se trouve dans les séries low cost en farfouillant chez les soldeurs de tous poils, ainsi dans la célèbre série "ATLAS génies du classique", on trouve un cd regroupant des oeuvres de Webern (klavierstück pour piano et variations op 27), Berio (Sequenza IV), et Boulez (Sonates n° 1 et 3) interprété par Claude Helffer, le tout curieusement couplé avec le concerto grosso n° 1 de Bloch.

certes, mais 1º ce sont des enregistrements plus anciens que je ne connais pas, 2º IL MANQUE LA DEUXIÈME SONATE !! affraid Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1760
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 12:24

lucien a écrit:


certes, mais 1º ce sont des enregistrements plus anciens que je ne connais pas, 2º IL MANQUE LA DEUXIÈME SONATE !! affraid Mr.Red

Ouaif, tu chipoterai pas un peu, hmmm ? What the fuck ?!? , tu disais:

Pour moi la version de référence pour les sonates reste Helffer, mais je ne sais pas si ça se trouve encore dans le commerce.

et je trouve Helffer interprétant deux sonates de Pierrot, certes dans le commerce parallèle, mais quand même...tu chipotes... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 12:32

hehe

**

Cololi a écrit:
J'entends bien l'argument, et c'est certainement le seul vrai argument qu'on puisse m'opposer.
A propos de la structure, je n'en ai pas une conception aussi académique qu'on peut peut-être le penser. Stravinski par exemple ... ne fait pas vraiment de développement (en tous cas la période 1, la seule que je connaisse). Tournemire ... utilise une structure assez bizarre ... mélange d'impro et de structuration par thème grégorien. Debussy ce n'est pas de la structure classique là aussi ... il suspend la progression classique de la musique dans le temps. Tout ça j'adore évidemment.

Oui, je sais bien, j’ai forcé le trait. Boulez dérive d’ailleurs en grande partie de Debussy-Webern (qui sont plus proches qu’on ne pourrait le penser).

Cololi a écrit:
Aussi en rupture puissent être ces musiques avec "la structure classique", elles ne rompent jamais avec des éléments que à défaut d'explication, je considère comme indispensables : sentir une pulsation, sentir une logique de cheminement.

Je comprends — je ne sais pas si je suis d’accord : une pulsation marquée, cela ne me parait pas nécessaire, et la logique de cheminement peut être, non pas vraiment absente, mais comme définie en elle-même, je ne sais pas si je me fais comprendre...
Néanmoins dans les œuvres de la dernière période toujours, la pulsation est parfois très marquée, et à mon avis bien plus que dans certains Debussy par exemple. Quant à la logique de cheminement, par facilité je vais encore utiliser ce mot, “prolifération”... en fait cela me semble tellement aller de soi que je ne sais quoi répondre. Je vais vous confier un moment d’incertitude, presque de vertige. Je voulais écrire quelques mots sur une œuvre de Boulez (ou était-ce la sonate de Barraqué ?), et j’ai eu un immense doute : devais-je montrer qu’il y a beaucoup de repères derrière l’impression que rien ne se répète, ou au contraire dire que tout se transforme quand on pourrait avoir l’impression d’une répétition invariable de la même chose. Parce que j’entends les deux. Je cite encore cette expression d’Adorno : « L’identité dans la non-identité est le principe vital de toute musique. Cette dialectique est poussée à l’extrême dans la musique sérielle. Aucune répétition n’y est permise, et tout y est répétition. » C’est tout à fait ce que je perçois dans la musique qui dérive plus ou moins du “champ sériel” (autre question qui me met dans cet état de forte instabilité : est-ce Boulez était resté “sériel” ?) : tout semble à la fois se répéter et se transformer sans cesse. On peut critiquer l’arbitraire de la pensée sérielle, etc., mais je ne sais pas si on a jamais conçu un système qui, dans une optique formaliste, produise autant de cohérence dans la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12452
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 15:55

Rêvons un peu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 16:40

deux exemples pour la pulsation :
le début de Multiples, avec des rythmes qui rappellent Messiaen : /watch?v=FTstGUUniy4&t=9m41s
le début de Dérive 2 (là je dirais qu’il y a plusieurs pulsations qui s’entrechoquent avec une complexité grandissante) : /watch?v=olxJogZhE2M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 18:49

quelques réactions de Dusapin, Hurel, Mantovani, Neuwirth et quelques autres : http://next.liberation.fr/culture-next/2016/01/06/boulez-represente-une-part-de-la-conscience-de-la-culture-moderne_1424747
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 19:24

bonsoir et en tenant compte du message que m'a envoyé xavier, je tiens à dire que je n'aimais pas le compositeur de répons car il a passé sa vie à mépriser ceux qui ne faisaient pas comme lui ;
et je termine en disant que la vie musicale classique française aurait été infiniment plus riche ces 50 dernières années sans Boulez, car on aurait eu plein de choses diverses et variées,
à la place on a eu droit à une sorte de Lully sous Louis 14, qui avait le monopole français de la création musicale, un budget sans limite....ça et rien d'autre.
pardon xavier c'était mon dernier message de ce genre....mais il fallait que ça sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup


Nombre de messages : 1108
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 19:38

lucien a écrit:



Je voulais écrire quelques mots sur une œuvre de Boulez (ou était-ce la sonate de Barraqué ?), et j’ai eu un immense doute : devais-je montrer qu’il y a beaucoup de repères derrière l’impression que rien ne se répète, ou au contraire dire que tout se transforme quand on pourrait avoir l’impression d’une répétition invariable de la même chose. Parce que j’entends les deux. Je cite encore cette expression d’Adorno : « L’identité dans la non-identité est le principe vital de toute musique. Cette dialectique est poussée à l’extrême dans la musique sérielle. Aucune répétition n’y est permise, et tout y est répétition. » C’est tout à fait ce que je perçois dans la musique qui dérive plus ou moins du “champ sériel” (autre question qui me met dans cet état de forte instabilité : est-ce Boulez était resté “sériel” ?) : tout semble à la fois se répéter et se transformer sans cesse. On peut critiquer l’arbitraire de la pensée sérielle, etc., mais je ne sais pas si on a jamais conçu un système qui, dans une optique formaliste, produise autant de cohérence dans la différence.

Ne serait-il pas temps que tu nous en mitonnes une écoute commentée, une visite guidée ?
Je serai très client, moi qui ne goûte chez Boulez et ses adoubés qu'une suite de sons intéressants. (En fait, j'ai un plaisir semblable, mais véritable, à écouter et reconnaître les vingt grincements différents de mes vingt portes de box...(je ne plaisante nullement !!))
Je ne sais si tu en as le temps et l'envie mais ce serait une bonne œuvre que de me/nous faire partager le plaisir que nous promettent tes commentaires si appétants !
Sinon, rien de grave, je continuerai à jouir superficiellement de zwiiiiuffff jolis et de sboouoang profonds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 19:49

hommepiano a écrit:
bonsoir et en tenant compte du message que m'a envoyé xavier, je tiens à dire que je n'aimais pas le compositeur de répons car il a passé sa vie à mépriser ceux qui ne faisaient pas comme lui ;
et je termine en disant que la vie musicale classique française aurait été infiniment plus riche ces 50 dernières années sans Boulez, car on aurait eu plein de choses diverses et variées,

C’est faux, Boulez a soutenu des esthétiques radicalement différentes de la sienne, qui n’a quant à elle fait aucun imitateur. Boulez, tout ouvert qu’il était, n’aimait pas certains compositeurs et il le faisait savoir ; mais si on doit ignorer (pour ne pas dire plus) tout ceux qui n’aiment pas un compositeur qu’on n’aime, on n’écoute plus personne. Quant à la vie musicale “classique” française, elle est infiniment riche (et il a participé à cette entreprise) ! Boulez a pris une place vacante, on peut lui reprocher beaucoup de choses, mais je me demande bien à quoi ressemblerait la vie musicale française ressemblerait sans ses initiatives (déjà que comme ça ce n’est pas la joie à côté d’autres pays européens...).

tod a écrit:
Ne serait-il pas temps que tu nous en mitonnes une écoute commentée, une visite guidée ?
Je serai très client, moi qui ne goûte chez Boulez et ses adoubés qu'une suite de sons intéressants. (En fait, j'ai un plaisir semblable, mais véritable, à écouter et reconnaître les vingt grincements différents de mes vingt portes de box...(je ne plaisante nullement !!))
Je ne sais si tu en as le temps et l'envie mais ce serait une bonne œuvre que de me/nous faire partager le plaisir que nous promettent tes commentaires si appétants !
Sinon, rien de grave, je continuerai à jouir superficiellement de zwiiiiuffff jolis et de sboouoang profonds.

Je ne suis pas capable de faire un guide d’écoute, simplement, je n’ai pas les capacités pour (et j’aurais trop peur de dire des bêtises). Je tente parfois de lancer quelques timides pistes, mais je ne peux pas faire beaucoup plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup


Nombre de messages : 1108
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 20:10

Dire des bêtises et se tromper est la plus primordiale des libertés !
Sans parler d'un minutage, tes "impressions" à tel moment, même si elles te sont intimes, éclaireraient Boulez (ou Lucien Wink )


Dernière édition par tod le Jeu 7 Jan 2016 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14605
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 20:11

hommepiano a écrit:
bonsoir pourquoi selon vous Boulez a été durant plusieurs décennies soutenu à ce point par le ministère de la culture ou d'autres organismes,
pour bénéficier carrément du monopole de la création musicale aux détriments des autres compositeurs et courants musicaux au même titre que Lully sous Louis 14 ?
je veux évoquer une certaine dictature culturelle qui n'a donné qu'à Boulez, l'ensemble intercontemporain c'était pour boulez, l'Ircam c'etait pour Boulez,
consequences un appauvrissement de la diversité musicale et culturelle, un budget financier culturel au service d'un seul homme d'un seul artiste : bOULEZ

hommepiano a écrit:
euh j'ai oublié de signaler qu'il ne s'agit pas de ma pensée, je ne connais rien de Boulez, mais de ce que j'ai lu en parcourant les dizaines de pages des 2 sujets Boulez vs Pendu
bonsoir

hommepiano a écrit:
bonsoir j'ai appris le décès de Pierre Boulez au JT sur FR3 ;
très peu de français connaissaient Pierre Boulez, jamais chez Drucker le dimanche .....
un artiste selon moi réussit lorsque le commun des mortels ou la masse se l'approprie.....
on ne peut donc pas parler de consécration en ce qui concerne monsieur Boulez,
car qui fredonnait sa musique dans la rue ou les lieux publics ?
cet homme a beaucoup reçu, a coûté beaucoup d'argent aux contribuables français (budget ministere de la culture)...
alors qu'il n'a rien apporté au peuple français
je l'aurais apprécié s'il avait composé de la musique genre messiaen/dutilleux...
bon je regrette quand même que son décès fasse moins bouger les foules que le futur décès de Johnny.
RIP boulez ! chaque français apprécié estimé à l'étranger c'est bon pour l'image de marque de la FRANCE.
je rajouterai cela : les allemands qui connaissent boulez sont plus nombreux que les français qui connaissent boulez.

hommepiano a écrit:
bonsoir et en tenant compte du message que m'a envoyé xavier, je tiens à dire que je n'aimais pas le compositeur de répons car il a passé sa vie à mépriser ceux qui ne faisaient pas comme lui ;
et je termine en disant que la vie musicale classique française aurait été infiniment plus riche ces 50 dernières années sans Boulez, car on aurait eu plein de choses diverses et variées,
à la place on a eu droit à une sorte de Lully sous Louis 14, qui avait le monopole français de la création musicale, un budget sans limite....ça et rien d'autre.
pardon xavier c'était mon dernier message de ce genre....mais il fallait que ça sorte.

Ton 2ème post sur le sujet éclaire assez bien tous les autres, me semble-t-il !

P.S. lucien n'a pas voulu me répondre, mais je suis à peu près certain qu'il organise des karaokés d'oeuvres de Boulez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup


Nombre de messages : 1108
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 20:50

Il est vrai qu'il n'a jamais eu de mots assez durs pour les Minimalistes .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 21:24

n’empêche, il suffit de regarder le répertoire de l’Ensemble intercontemporain, censé être sous son emprise autocrate et sectaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1598
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 21:31

lucien a écrit:
Boulez a pris une place vacante, on peut lui reprocher beaucoup de choses, mais je me demande bien à quoi ressemblerait la vie musicale française sans ses initiatives...

Le mauvais esprit naturel (mais uniquement taquin) qui m'anime me pousserait presque à te répondre qu'elle ne serait sans doute pas bien différente de ce qu'elle est... siffle

Mais il faudrait déjà s'accorder sur ce qu'est la "vie musicale française".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 21:36

néthou a écrit:
Mais il faudrait déjà s'accorder sur ce qu'est la "vie musicale française".

je ne l’ai pas précisé la deuxième fois, mais je parlais toujours de musique académique/classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4516
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 21:51

Je me sentais un peu coupable, je l'avoue, d'avoir écrit Boulez est mort.
Par bonheur, francemusique a publié un article avec le même titre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1598
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 21:56

lucien a écrit:
je ne l’ai pas précisé la deuxième fois, mais je parlais toujours de musique académique/classique.

Nonobstant la précision, je maintiens ma proposition... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 7 Jan 2016 - 21:57

mais je l’accepte, je l’accepte. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17693
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 10:49

lucien a écrit:
n’empêche, il suffit de regarder le répertoire de l’Ensemble intercontemporain, censé être sous son emprise autocrate et sectaire...

Tout a fait. David Robertson a joué Steve Reich avec eux.
Boulez est tout sauf un censeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 10:56

et ce n’est pas tout : du Pärt et du Glass dès les années 80. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3355
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 11:03

lucien a écrit:
et ce n’est pas tout : du Pärt et du Glass dès les années 80. Surprised

Tu veux réveiller David, c'est ça hehe ?

Plus sérieusement je réalise qu je connais assez mal Boulez que ce soit comme compositeur ou comme chef d'orchestre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17693
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 11:03

@Lucien:Voilà.


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Ven 8 Jan 2016 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 11:05

tiens, j’ai même trouvé un concerto de Schnittke en 1982, puis en 1986 dirigé par Pierrot lui-même. Shocked
(et aussi un peu de Chosta, mais sans Pierrot à la baguette, il ne faut pas exagérer. Mr. Green)

EDIT. et Bang on a Can a joué son répertoire (Lang, Gordon, Wolfe, Eno) à l’IRCAM en 2000.
bon d’accord, j’arrête. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fadosolrélamisi
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Incertaine-En lutte.
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 19:40

Espérons que le lourdaud de garde ne vienne pas trop par ici …


Ces remarques vont pile dans le mille Emile. Je veux dire, ces histoires de « structure » sont le centre du problème. Une symphonie, une sonate, un concerto …. sont des structures.
J’écoute le « Répons » pour la nième fois. Qu’en dire?

Ce type pensait sincèrement que Bach avait trouvé un moyen imparable de générer « mathématiquement » des assemblages de notes. Et que donc, n’importe quel autre algorithme d’assemblage était valable.
Mais c’était une abominable erreur, une contre-interprétation totale ! Même Webern, il ne l’a pas du tout compris. Et comme dit plus haut, la captation de la musique contemporaine (image, budgets ...) a eu des effets dévastateurs.


Dernière édition par fadosolrélamisi le Ven 8 Jan 2016 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 19:55

c’est vrai : il y a quelques siècles, quelqu’un a eu la folie d’écrire quelque chose qui n’était ni une symphonie ni un concerto ni autre chose, et depuis la musique n’existe plus.

fadosolrélamisi a écrit:
Espérons que le lourdaud de garde ne vienne pas trop par ici …

bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fadosolrélamisi
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Incertaine-En lutte.
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 20:00

lucien a écrit:
c’est vrai : il y a quelques siècles, quelqu’un a eu la folie d’écrire quelque chose qui n’était ni une symphonie ni un concerto ni autre chose, et depuis la musique n’existe plus.

Exactement l’ami ! La forme sonate existe encore, l’harmonie, le contrepoint sont toujours accessibles. Le n+(n-1)e(n+1/x) n’existent que par contingence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12452
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 20:19

ovni231 a écrit:
Rêvons un peu...
Spoiler:
 

Rêvons un peu... il y aura tout un après-midi hommage à Pierre Boulez ce dimanche sur arte. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertbleu
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 8 Jan 2016 - 20:24

néthou a écrit:
lucien a écrit:
je ne l’ai pas précisé la deuxième fois, mais je parlais toujours de musique académique/classique.

Nonobstant la précision, je maintiens ma proposition... Mr. Green

Et tu as raison. D’alleurs, dans la vidéo Boulez/Schneider/Lang, ne voit-on pas, en réal live, ce que lobbying veut dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Appollonius Karter
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 12:32

fadosolrélamisi a écrit:
Espérons que le lourdaud de garde ne vienne pas trop par ici …

Je ne sais pas qui est visé, mais je me permets d'endosser le costume quelques instants.  hehe

fadosolrélamisi a écrit:
Ces remarques vont pile dans le mille Emile. Je veux dire, ces histoires de « structure » sont le centre du problème. Une symphonie, une sonate, un concerto …. sont des structures.
J’écoute le « Répons » pour la nième fois. Qu’en dire?

Ce type pensait sincèrement que Bach avait trouvé un moyen imparable de générer « mathématiquement » des assemblages de notes. Et que donc, n’importe quel autre algorithme d’assemblage était valable.
Mais c’était une abominable erreur, une contre-interprétation totale ! Même Webern, il ne l’a pas du tout compris. Et comme dit plus haut, la captation de la musique contemporaine (image, budgets ...) a eu des effets dévastateurs.

Pourquoi la musique devrait-elle être nécessairement structurée ? Existe-t-il une loi dans ce sens ? Est-il interdit aux compositeurs d'expérimenter des compositions sans structure ?

Ceci dit, j'entends une structure dans répons. Pas une structure "linéaire" comme dans la musique classique ou romantique, pas exemple, mais une structure "buissonnante", partant dans plusieurs directions à la fois. C'est un peu vertigineux, et si certains y trouvent une forme de plaisir, d'autres se sentent nauséeux, je suppose.

Pour ce qui est de la "captation" de la musique contemporaine, y avait-il une autre personnalité assez forte pour construire une image et inciter à la dépense ? Je n'en suis pas certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1556
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 18:56

https://www.youtube.com/watch?v=uTLTElrEd4I&app=desktop

--'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16938
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 19:02

« Une amie m’a transmis un extrait d’émission de télévision où l’on voit Laurent Ruquier se gausser de Pierre Boulez, mais comment des gens qui accueillent Onfray, Finkielkraut, Zemmour, pour évoquer toujours la même décadence culturelle peuvent se montrer aussi immondes et dégueulasses avec un artiste célébré dans le monde entier, de New York à Tokyo. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 19:03

On atteint des sommets dans cette vidéo.
Notons tout de même que ça ne date pas d'il y a quelques jours mais de mars 2015.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14605
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 20:06

En même temps, Les Grosses Têtes c'est le nec plus ultra de la beauferie : si j'ai bien entendu, un des intervenants lance même le traditionnel "un enfant de cinq ans en fait autant" cher aux crétins bardés de certitudes étroites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17693
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 22:03

lucien a écrit:
« Une amie m’a transmis un extrait d’émission de télévision où l’on voit Laurent Ruquier se gausser de Pierre Boulez, mais comment des gens qui accueillent Onfray, Finkielkraut, Zemmour, pour évoquer toujours la même décadence culturelle peuvent se montrer aussi immondes et dégueulasses avec un artiste célébré dans le monde entier, de New York à Tokyo. »

kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 23:21

arnaud bellemontagne a écrit:
lucien a écrit:
« Une amie m’a transmis un extrait d’émission de télévision où l’on voit Laurent Ruquier se gausser de Pierre Boulez, mais comment des gens qui accueillent Onfray, Finkielkraut, Zemmour, pour évoquer toujours la même décadence culturelle peuvent se montrer aussi immondes et dégueulasses avec un artiste célébré dans le monde entier, de New York à Tokyo. »

kiss


Je partage et approuve ce que dit Lucien,oui c'est immonde.

mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14605
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 9 Jan 2016 - 23:49

lucien, qui doit échapper à nos déclinistes nationaux, cite (c'est pourquoi il a mis des guillemets) Pascal Dusapin, cf. http://next.liberation.fr/culture-next/2016/01/06/boulez-represente-une-part-de-la-conscience-de-la-culture-moderne_1424747

Les pitreries bien épaisses des animateurs des Grosses Têtes ne méritent probablement pas qu'on leur prête autant d'attention, même si le procédé, qu'on peut reproduire avec à peu près n'importe quoi, 30 secondes d'Anthony Braxton par exemple, est évidemment ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup


Nombre de messages : 1108
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:15

Lucien ne dit pas. Il cite.
Maintenant, être célébré de New-York à Tokyo n'est pas une preuve à décharge, ni un gage de qualité.
Onfray, Finkielkraut ne sont pas des pommes pourries qui contaminent un grand panier somme toute très hétéroclite.
Laurent Ruquier anime depuis plusieurs lustres des émissions humoristiques, populaires par la force des choses, sur différentes radios :
Si Boulez peut devenir un sujet de plaisanterie assimilable car parlant à tous, ce serait une popularité inespérée !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:18

Ca "parle" en tant que nom et en tant que parangon de supposé art contemporain imposteur, mais ces gens-là n'en ont jamais écouté une note, et quand ils en écoutent 20 secondes c'est en ricanant par-dessus, donc bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:24

Je n'avais pas fait attention aux guillemets.Ok;cela ne change pas grand chose pour moi.S'il y a eu citation,cela signifiait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5952
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:35

Alifie a écrit:

Les pitreries bien épaisses des animateurs des Grosses Têtes ne méritent probablement pas qu'on leur prête autant d'attention, même si le procédé, qu'on peut reproduire avec à peu près n'importe quoi, 30 secondes d'Anthony Braxton par exemple, est évidemment ridicule.

Cela dit si 30 secondes isolées peuvent donner une image désastreuses de n'importe quelle compositeur, le procédé marche en sens inverse, hier midi on parlait de Boulez sur France culture et quelques extraits de Répons et du marteau sans maitre m'ont convaincu que j'étais passé a côté de chefs d’œuvres et que je devais revenir sur cette musique après tentative d'écoute intégrale cela m'ennuie toujours autant Mr. Green

Plus sérieusement l'émission des grosses têtes est évidemment lamentable, d'autant plus que cela contribue a maintenir l'inculture généralisé au sujet de tout un pan exigeant de la création contemporaine. C'est vulgaire et en plus ça n'a même pas l'excuse d'être drôle.
concernant la musique de Boulez j'avoue que j'en vois bien la beauté d'une certaine manière je suis même séduit il y a une très net amélioration par rapport a mes premières expériences mais sur la longueur cela ne parvient jamais a me captiver je trouve toujours que ça finis par tourner en rond...
je devrais peut être essayer les notations pour orchestres
cela dit quelques soit mon ressenti a l'égard du compositeurs c'est évidemment une très grande perte dans le monde de la musique, ne serait que pour son incontestable envergure intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup


Nombre de messages : 1108
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:38

Xavier a écrit:
Ca "parle" en tant que nom et en tant que parangon de supposé art contemporain imposteur, mais ces gens-là n'en ont jamais écouté une note, et quand ils en écoutent 20 secondes c'est en ricanant par-dessus, donc bon...
Et s'ils en écoutaient vingt minutes !
Crois-tu que les rires changeraient de camp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:40

Parsifal a écrit:

concernant la musique de Boulez j'avoue que j'en vois bien la beauté d'une certaine manière je suis même séduit il y a une très net amélioration par rapport a mes premières expériences mais sur la longueur cela ne parvient jamais a me captiver je trouve toujours que ça finis par tourner en rond...
je devrais peut être essayer les notations pour orchestres
cela dit quelques soit mon ressenti a l'égard du compositeurs c'est évidemment une très grande perte dans le monde de la musique, ne serait que pour son incontestable envergure intellectuelle.

C'est exactement pareil pour moi (mais il y a quand même quantité d'oeuvres qui m'ennuient profondément et dans lesquelles je ne vois aucune beauté), l'avantage des Notations pour orchestre c'est que ce n'est pas très long et que ce sont des pièces courtes, contrastées et parfois explosives.
Pas le temps de s'ennuyer! (et notamment en concert)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5952
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:45

Autant je suis trés séduit par Répons (du moins a petite dose) autant le marteau sans maitre me laisse assez froid (sans forcément trouvé ça laid), j'avais écouté Rituel il y a longtemps et ça m'avait barbé, et je crois aussi que j'avais écouté Sur Incise mais il faudrait que je retente parce que j'ai du refouler je ne m'en souviens plus.
J'écoute justement les notations et en effet c'est pour le coup trés prenant! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup


Nombre de messages : 1108
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:49

Vous parlez de Beauté !!
Ce n'est jamais que ce que vous y amenez !
Boulez était bien au delà de toutes ces joliesses !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5952
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 10 Jan 2016 - 0:50

tod a écrit:
Vous parlez de Beauté !!
Ce n'est jamais que ce que vous y amenez !
Boulez était bien au delà de toutes ces joliesses !

il était ou alors?

et en quoi parlez de beauté (qui n'a strictement rien a voir avec la joliesse) et donc effectivement de ressenti serait disqualifiant...


Dernière édition par Parsifal le Dim 10 Jan 2016 - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Boulez (1925-2016)
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pierre Boulez Chef d'Orchestre
» Pierre Boulez - IRCAM - Ensemble Intercontemporain
» Pierre Boulez vs Pendu (2)
» Pierre Boulez vs Pendu
» Pierre Boulez (°1925)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: