Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 17:05

En fait, ce n'est ni vraiment drôle, ni vraiment émouvant, c'est un peu entre deux...
Musicalement, ça n'a ni la richesse wagnérienne, ni les airs verdiens habituels, là aussi c'est comme entre deux... c'est peut-être pour ça que tu as eu du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Nico
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3589
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 17:09

Xavier a écrit:
En fait, ce n'est ni vraiment drôle, ni vraiment émouvant, c'est un peu entre deux...
Musicalement, ça n'a ni la richesse wagnérienne, ni les airs verdiens habituels, là aussi c'est comme entre deux... c'est peut-être pour ça que tu as eu du mal.

C'est sûr que dit comme ça, je comprends mieux ma réaction ! ^^ Non, mais tu n'as pas tord, sans parler de Wagner, je crois que je préfère le Verdi dramatique avec ses airs et ses grands tableaux. En fait musicalement, j'ai eu l'agréable surprise de voir qu'il s'aventurait un peu ailleurs qu'à son habitude et non sans talent, mais aussi la sensation que sur ce terrain, il y a eu tellement plus passionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 335
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 19:49


Pour moi, c'est tres drole, justement, et souvent émouvant. Mais l'émotion dominante dans Falstaff pour moi c'est le sentiment de bonheur intense que produisent les formes "hautes" de comédie (penser Ljubitsch ou Comme il vous plaira), comédie de l'absurde, grande humanité, psychologie tres fine. En revanche, si j'adore les Meistersinger, je n'y vois que tres peu d'humour (mais beaucoup de tentatives d'humour) et peu de finesse psychologique (mais de la musique pure sublime). Strictement rien à voir, comme émotion ou plaisir. Il y a vraiment tres peu d'opéras qui réussissent à la maniére de Falstaff (et pas beaucoup d'opéras aussi beaux....).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82417
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 21:19

*Nico a écrit:
Musicalement, c'est plus une question de goût pour moi, je ne remets pas en cause la qualité de cette musique, même si ça ne me touche guère (Je n'y ai pas entendu de choses saisissantes ou marquantes.) Mais sur le livret, j'ai vraiment le sentiment de ne pas avoir capté cette verve et cet esprit dont tu parles. J'y vois un type ni vraiment sympathique (un espèce de gros bourgeois libidineux) ni vraiment fascinant (On est loin de la force vitale de Don Juan), qui de manière assez pathétique et lâche essaie de courtiser deux femmes à la fois. Les autres personnages vont se jouer de cette situation et tâcher de le piéger, de se venger de ce dragueur/jouisseur un peu lourdingue et opportuniste. Bon je n'ai pas vu la suite ok ^^, mais ce que je viens de dire représente quand même 60% de l'oeuvre.
Dans le Cavalier à la Rose, on retrouve un peu ce profil (en plus drôle je trouve), mais ses intrigues ne sont qu'un ressort d'un propos beaucoup plus riche et ample.

Sur le livret, il est effectivement limité (et on a le droit de ne pas aimer Shakespeare Basketball ), mais enfin, pas davantage que l'immense majorité du répertoire.

Mais la musique, tout de même, ça dit constamment des choses, c'est un feu d'artifice permanent – surtout dans les deux premiers actes, donc la partie que tu as vue (il y a des moments plus lyriques purs dans l'acte III). Il est vrai que les musiciens de l'ONP ne mouillaient pas démesurément la chemise, mais tout de même, ça déborde de trouvailles, de clins d'œil (le premier tableau est une des musiques les plus denses qui soit, si on parle en termes d'événements par minute).

Après, il m'a fallu du temps aussi, parce que ça ne ressemble à rien d'autre – et la version de l'ONP ronronne un peu de surcroît, malgré l'excellence des chanteurs (et Luisi, qui a fait toutes ses preuves et qui tente d'obtenir ce qu'il peut…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29070
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 21:40

Une fois n'est pas coutume, la parole de David est d'or.
Il y a le 1° acte entier est génial même (je le connais pas cœur maintenant j'avoue). Et puis le tableau sylvestre final aussi I love you

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82417
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 21:49

Les deux premiers actes même… Le duo de dupes en II,1 (et l'air de Ford dont la musique est peu à peu dévorée par le motif des cornes, avec la citation parodique de Philippe II I love you ).

D'ailleurs je suis d'accord avec toi sur les Maîtres. Very Happy Même type de plaisir pour moi : écouter l'orchestre inventer des mondes. colors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29070
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 22:10

Mais pareil que les Maîtres : on est pas là pour s'esclaffer franchement. Et puis, comme toujours je défends toujours la position qu'un opéra tient avant tout par sa musique.
Si la musique est bonne ... le livret peut être très moyen, ça peut être un chef d'oeuvre.
Si le livret est génial, mais la musique très moyenne ... ça reste au placard.
Et clairement les musiques respectives de Falstaff et des Maîtres sortent de loin du commun ... ou alors du commun comme cela ... j'aimerais en avoir un peu plus.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82417
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 22:21

Cololi a écrit:
Mais pareil que les Maîtres : on est pas là pour s'esclaffer franchement. Et puis, comme toujours je défends toujours la position qu'un opéra tient avant tout par sa musique.
Si la musique est bonne ... le livret peut être très moyen, ça peut être un chef d'oeuvre.
Si le livret est génial, mais la musique très moyenne ... ça reste au placard.

C'est hélas vrai. (Wagner le prouve.) Et les livrets géniaux sont très rares, aussi, surtout qu'ils sont vraiment un objet conçu pour la musique, donc sans elle, difficile de juger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2633
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 22:48

Comment peut on comparer la musique pompière de Wagner à celle de Verdi Shocked ? Mr Le Marrec, vous venez de perdre votre place de frère portier à Herblay. Et comme il fait froid, vous allez le regretter Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82417
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 22:50

Oui, tu as raison, l'autodafé de Don Carlo, c'est autrement subtil que le Prélude du I de Lohengrin. Je m'égarais. albino

Et c'est Cololi qui a commencé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 23:15

Moi aussi je ne comprenais rien (et ne retenais rien) de Falstaff... Maintenant, c'est mon Verdi préféré, et de loin. Finalement, la comparaison avec Le Chevalier à la Rose est plutôt pertinente... J'y retrouve une tendresse similaire... Ce sont deux opéras dont je ressors de l'écoute rempli de joie et de chaleur. (Je trouve juste la partition de Verdi un peu plus riche, même si les climaxes du Chevalier sont immenses).

Je me suis toujours demandé si Verdi avait pu être influencé par les tout débuts de la Jeune Ecole quand il a écrit les passages de Ford.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7234
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Lun 6 Nov 2017 - 23:40

Der Rosenkavalier, c'est le sublime qui pousse directement sur le terreau du sordide, alors que si l'acte III de Falstaff est effectivement assez enchanteur, ça tiendrait plus d'une forme de "déplacement". (C'est pareil chez Shakespeare d'ailleurs : on commence dans le tableau de vie villageoise et on glisse vers une atmosphère étrangement autre...) (Parenthèse extra-musicale supplémentaire : Ce n'est pas sans me rappeler certains films du duo Powell et Pressburger que j'aime beaucoup, soit dit en passant, même si je ne saurais affirmer qu'il y a inspiration directe... mais quoi, ils sont Anglais !)

Musicalement, j'incline aussi à trouver que la mélancolie est plus constamment prégnante du côté de chez Strauss alors que Falstaff me semble plus pleinement roboratif.

En tout cas, sans aller jusqu'à en faire mon Verdi préféré, il est au moins dans mon top 5, même si je peux comprendre qu'en premier contact ça puisse désarçonner — ce n'était pas immédiatement allé de soi pour moi non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82417
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Mar 7 Nov 2017 - 0:20

J'ajoute qu'au disque, on perçoit vraiment moins bien tout l'ordonnancement de ces événements orchestraux, même dans les bonnes versions on est sans doute plus accaparé par les voix, tout simplement (il faut regarder l'orchestre, en fait).

Octavian a écrit:
(C'est pareil chez Shakespeare d'ailleurs : on commence dans le tableau de vie villageoise et on glisse vers une atmosphère étrangement autre...)

N'est-ce pas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7234
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Mar 7 Nov 2017 - 0:26

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82417
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Mar 7 Nov 2017 - 12:41

Je n'ai rien explicité. Smile Mais la mise en scène d'Andrés Lima passée salle Richelieu il y a déjà pas mal d'années attestait de toute évidence de l'écoute attentive de Falstaff, avec sa construction toujours pressée (et même régulièrement fuguée, ce qui est plutôt atypique pour du théâtre parlé !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29070
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Mar 7 Nov 2017 - 18:39

Octavian a écrit:
Der Rosenkavalier, c'est le sublime qui pousse directement sur le terreau du sordide, alors que si l'acte III de Falstaff est effectivement assez enchanteur, ça tiendrait plus d'une forme de "déplacement". (C'est pareil chez Shakespeare d'ailleurs : on commence dans le tableau de vie villageoise et on glisse vers une atmosphère étrangement autre...) (Parenthèse extra-musicale supplémentaire : Ce n'est pas sans me rappeler certains films du duo Powell et Pressburger que j'aime beaucoup, soit dit en passant, même si je ne saurais affirmer qu'il y a inspiration directe... mais quoi, ils sont Anglais !)

Musicalement, j'incline aussi à trouver que la mélancolie est plus constamment prégnante du côté de chez Strauss alors que Falstaff me semble plus pleinement roboratif.

En tout cas, sans aller jusqu'à en faire mon Verdi préféré, il est au moins dans mon top 5, même si je peux comprendre qu'en premier contact ça puisse désarçonner — ce n'était pas immédiatement allé de soi pour moi non plus.

Oui, idem. Falstaff a mis du temps à me marquer.

Mais je préfère Rosenkavalier.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2633
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Mar 7 Nov 2017 - 20:04

Oui, mais col, on sait bien que tu as mauvais goût hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 335
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Mer 8 Nov 2017 - 19:52

Je vends une place pour la dernière représentation: le 16/11, catégorie 4, 2nd balcon, 1er rang, place 33. Deux rangs devant les places dispos sur le site, achetée 120E, vendue 90E. Je vais la mettre sur la bourse aux billets mais si intéressé me contacter par mp.....
[edit: vendue ss pb sur la bourse aux billets...]


Dernière édition par Patzak le Ven 17 Nov 2017 - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 335
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   Ven 17 Nov 2017 - 10:02

Derniere représentation magnifique: décidément pour un opéra aussi difficile que Falstaff rien ne vaut la mise en place quasi-parfaite des fins de série.... Orchestre superbe, aussi vive et précise que Harding, récemment, mais avec encore plus de poésie. Travail superbe de l'orchestre et de Luisi, espérons qu'il reviendra plus souvent. Ensembles taillés au couteau, accents et "timing" comiques infaillibles (deux concepts inconnus de Wagner, je précise). J'aime beaucoup le Falstaff de Terfel, sobre et un peu triste, acteur subtil et voix encore tres belle. Un peu plus sérieux que Maestri, et voix un peu plus tranchante de bariton Wagnerien (à temps incomplet). Tout le plateau tres bon, spécialement l'excellent Ford de Vassalo. Salle presque pleine. Bref, entendre deux Falstaffs de ce niveau avec deux tels chefs la meme année (le meme trimestre Smile ), c'est à peine croyable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ONP saison 2016 - 2017
» Bastille - Le Vaisseau Fantôme - Septembre 2010
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009
» Bastille - Eugène Onéguine - Septembre 2010
» Bastille - La Walkyrie - juin 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: