Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-11%
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K UHD 100Hz
549.99 € 619.99 €
Voir le deal

 

 ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
mickt
Mélomane chevronné
mickt


Nombre de messages : 2730
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty
MessageSujet: ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023   ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 EmptyVen 29 Sep 2023 - 2:39

Opéra Bastille, du 13 septembre au 12 octobre 2023

Wolfgang Amadeus MozartDon Giovanni

Don Giovanni – Peter Mattei / Kyle Ketelsen
Donna Anna – Adela Zaharia / Julia Kleiter
Don Ottavio – Ben Bliss / Cyrille Dubois
Il Commendatore – John Relyea
Donna Elvira – Gaëlle Arquez / Tara Erraught
Leporello – Alex Esposito / Bogdan Talos
Masetto – Guilhem Worms
Zerlina – Ying Fang / Marine Chagnon

Direction musicale – Antonello Manacorda (13,19, 21, 26, 29 septembre - 1, 3, 4, 6 octobre) / Giancarlo Rizzi (16 septembre - 7, 9, 12 octobre)
Chef des Chœurs – Alessandro Di Stefano
Mise en scène – Claus Guth
Décors et costumes – Christian Schmidt
Lumières – Olaf Winter
Chorégraphie – Ramses Sigl
Dramaturgie – Ronny Dietrich

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Dg

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Dge

Alexander Neef a choisi de louer cette ancienne production, créée en 2008 à Salzbourg. Celle d’Ivo van Hove, qui appartient à l’ONP, a été présentée à New York en juin dernier et apparemment y est encore, ce qui justifierait ce choix.

Je ne m’attarderai pas trop sur la mise en scène de Guth, qui a été largement diffusée : un décor unique tournant, une forêt de nuit (les arbres ont été légèrement surélevés pour ne pas faire trop petit sur la scène de Bastille), animée de différents éclairages – pleine lune, lumière rasante, obscurité presque complète, lampes-torches brandies par les personnages, fumée, neige finale. C’est très beau et très habilement réalisé. Le cœur du propos : cet opéra est une course à l’abîme et la blessure qu’inflige le Commandeur à Don Giovanni lors de leur combat scelle d’emblée le destin funeste de ce dernier. On n’assiste dès lors plus qu’aux aventures pathétiques d’un séducteur aux abois, de plus en plus désespéré. La fin est quasi-beckettienne, Don Giovanni agonisant et Leporello dans le noir, sur un bout d’herbe, dans un décor désert : « Tu as remarqué la servante de Zerline ? – Non, quoi ? – Mignonne ! – Ça y est ça lui reprend ! »

Malgré quelques passages peu clairs qui tiennent au décor unique (« Vieni alla finestra », mais il n’y a pas de fenêtre et on ne comprend pas trop ce qui se passe), et malgré la facilité qui fait de Donna Anna une « victime » en réalité très consentante dans la scène d’ouverture, j’ai été frappé par le métier de Guth (la direction d’acteurs et la façon de reconfigurer en permanence le décor, tantôt forêt obscure et profonde dantesque, tantôt lieu de réjouissances sordide) et par sa faculté à situer l’action sur le plan du drame intérieur, métaphysique.

J’ai vu la distribution « A » : Mattei et Esposito dominaient la soirée. Mattei ondoyant et poétique dans son chant et dans son jeu, fanfaron qui donne le change lorsqu’il fait la cour à Zerline et offre son banquet, persécuté qui peine à fuir ses ennemis, puisant dans ses dernières ressources pour défier l’homme de pierre. Gros abattage pour Esposito, qui ne sait que choisir entre servilité et dérision vis-à-vis de son maître. Ben Bliss très bien en Ottavio, voix égale et bien timbrée. Gaëlle Arquez a été annoncée souffrante mais n’a pas paru diminuée, peut-être plus de vibrato que d’habitude. Adela Zaharia a une voix puissante, elle forçait un peu le trait dans son jeu. Ying Fang bien mais assez neutre en Zerline. Worms très moyen.

J’ai plutôt bien aimé la ligne générale qu’adoptait Manacorda, une progression bien menée sans précipitation, par contre l’orchestre était très inégal, plusieurs moments de grand flou aux cordes et une certaine mollesse d’ensemble. Bien aimé le continuo violoncelle-clavecin. La fin n’est pas très réussie, que ce soit en fosse (pour le coup c’est précipité) ou sur scène (l’entrée en scène du Commandeur et la mort de Don Giovanni, sur laquelle termine Guth).

Le décor évasé ne favorise pas les voix sur le plateau de Bastille, les ensembles surtout étaient assez confus.

Je ne pense pas que ça ait été signalé jusqu’ici : je crois que les participants au banquet font quelques pas de la danse de Barbie à la fin du I. Si vous allez voir le spectacle vous pourrez confirmer. https://www.youtube.com/watch?v=dAwLMS8fgoA

(Quelle musique sinon !)
Revenir en haut Aller en bas
Patzak
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1013
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty
MessageSujet: Re: ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023   ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 EmptyDim 1 Oct 2023 - 19:02

Merci, Mickt. J'en sors et j'ai trouvé ca superbe. Plateau de tres bon niveau auquel s'ajoute le tres grand chanteur qu'est Mattei. Pour ne rien gater, j'ai beaucoup aimé la direction, qui assume l'orchestre moderne, comme Dudamel, Barenboim, Muti, et n'essaie pas de faire sonner ca comme une Grande Petite Bande (cf Langrée ou Nezet-Seguin par exemple, beurkhh). Apres, c'est vif, les moments dramatiques explosent mais sans essayer d'en mettre plein la vue, les moments poétiques sont là, avec beaucoup de place pour la petite harmonie. Quelques décalages mais bien au point globalement. Vraiment une belle direction de ce chef totalement inconnu de moi.

Deux frustrations mineures: la derniere scene omise, qui est si belle et ré-équilibre le récit vers la vie de tous les jours et le soleil. Ensuite, le besoin de certains de faire des "ornements", Bliss surtout, qui sont d'une grande banalité et d'un intéret qui me semble nul. Mais une superbe version globalement. Apres Mattei, j'aime particulierement Gaelle Arquez mais tous les autres sont bons; Yang tres bien à mon sens (dans un role pas hyper interessant tout de meme). Tout le 1er acte est vraiment sublime musicalement, mais le 2e gagnerait avec quelques coupures selon moi.... (hérésie!!), comme c'était la coutume autrefois. Seulement quand la derniere scene scene arrive on retrouve un enchainement génial. Mise en scene OK mais un peu lassante à force de tourner en rond.... On verra comment ca se compare (musicalement) à Vienne qui vient en février...

A l'occasion, j'ai découvert les places de derniere minute pour plus de 65 ans: prix unique de... 70 balles quand meme.... (catégorie optima).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty
MessageSujet: Re: ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023   ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 EmptyDim 1 Oct 2023 - 20:16

Patzak a écrit:
Pour ne rien gater, j'ai beaucoup aimé la direction, qui assume l'orchestre moderne, comme Dudamel, Barenboim, Muti, et n'essaie pas de faire sonner ca comme une Grande Petite Bande (cf Langrée ou Nezet-Seguin

http://musicontempo.free.fr/picro.mp3


Citation :
Ensuite, le besoin de certains de faire des "ornements"

Tu sais très bien que ce n'est pas le besoin, mais une pratique informée de ce qui se faisait lorsqu'on répétait un même thème. (Je suis d'accord que lorsque c'est platement fait, c'est aussi bien de s'en passer.) Mais ce n'est pas une lubie du chanteur !


Citation :
Tout le 1er acte est vraiment sublime musicalement, mais le 2e gagnerait avec quelques coupures selon moi.... (hérésie!!), comme c'était la coutume autrefois.

Autrefois, mais pas dans Don Giovanni (à part Per queste tue manine, on a toujours tout joué, il me semble). J'imagine que tu penses au ventre mou du II, notamment Metà di voi qua vadano, le sextuor, Ah pietà signori miei et Vedrai carino ?  Effectivement il y a de vrais contrastes d'inspiration dans Don Gio, certains airs un peu faibles (dans le I aussi) qui voisinent avec les fulgurances folles, inimaginables même, des ensembles et des finals. Les Noces et Così montent peut-être moins haut dans leurs meilleurs moments, mais sont plus constants dans leur inspiration, je trouve.

Mais je ne crois pas que dramatiquement ou puisse couper tout ça et retomber aisément sur ses pieds… (Je ne suis pas en désaccord : c'est mal de couper, mais ça peut redynamiser des ouvrages.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Patzak
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1013
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty
MessageSujet: Re: ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023   ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 EmptyDim 1 Oct 2023 - 20:42

DavidLeMarrec a écrit:
Tu sais très bien que ce n'est pas le besoin, mais une pratique informée de ce qui se faisait lorsqu'on répétait un même thème. (Je suis d'accord que lorsque c'est platement fait, c'est aussi bien de s'en passer.) Mais ce n'est pas une lubie du chanteur !

Quand meme, c'est mon 6e Don Juan et c'est la 1ere fois que j'ai un chanteur qui ressent le besoin de faire ces variations. C'est un aveu de faiblesse: le chanteur n'est pas capable de faire une reprise en la  rendant intéressante avec la simple expression: il a besoin de changer les notes sous prétexte qu'un auditeur s'ennuie s'il entend deux fois la meme sequence, lol... Dommage car Bliss a une voix superbe et n'a pas besoin d'utiliser ce que je considere comme des gadgets (ca n'engage que moi, vieux réac totalement assumé!!)

Pour l'acte II, j'aurais du parler de faiblesse dramatique, pas musicale. la musique reste géniale, mais le livret, avec les pitreries de Masetto et Leporello, n'est pas hyper tranchant helas. (Bon, le Don Juan de Moliere et carrément chiant, Mozart a fait beaucoup mieux...) Pas sur quellles coupures précises fonctionneraient, le 2e air de Zerline en tout cas...

Pas entierement d'accord avec ta remarique sur Nozze et Cosi, leur musique est sublime à mon sens, au moins autant que DG (ma hierarchie = Nozze, Cosi, et seulement en 3e SG; 3 chefs d'oeuvres sublimes evidemment)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty
MessageSujet: Re: ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023   ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 EmptyDim 1 Oct 2023 - 21:19

Patzak a écrit:
C'est un aveu de faiblesse:

Non. Smile

Je comprends très bien qu'on n'aime pas (j'en suis rarement fan moi-même), mais tu sais très bien que ce n'est par faiblesse qu'il le fait. Il le fait parce qu'il pense devoir le faire. Et ce n'est pas un gadget dans la mesure où c'est ainsi que c'est supposé être chanté.
Autrement dit, je ne comprends pas trop pourquoi tu pars de ton goût pour en déduire un supposé manquement du chanteur… il n'y est pour rien – et tu as totalement le droit de ne pas aimer, de trouver que c'est contre-productif comme tu le dis, d'ailleurs je suis souvent d'accord avec toi sur le résultat. Mais pourquoi donc soupçonner le chanteur d'être mauvais, alors même que tu le trouves bon ? scratch


Citation :
Pour l'acte II, j'aurais du parler de faiblesse dramatique, pas musicale. la musique reste géniale, mais le livret, avec les pitreries de Masetto et Leporello, n'est pas hyper tranchant helas.

Ah, d'accord. Là c'est moins frappant pour moi. Ça devient un peu confus, mais il y a de la bonne farce (à part le sextuor vraiment difficile à comprendre, même à la scène, il faut que ce soit réalisé avec une réelle virtuosité pour que ce soit drôle – et je ne l'ai jamais vu drôle…).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Patzak
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1013
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty
MessageSujet: Re: ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023   ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 EmptyLun 2 Oct 2023 - 8:25

DavidLeMarrec a écrit:
Je comprends très bien qu'on n'aime pas (j'en suis rarement fan moi-même), mais tu sais très bien que ce n'est par faiblesse qu'il le fait. Il le fait parce qu'il pense devoir le faire. Et ce n'est pas un gadget dans la mesure où c'est ainsi que c'est supposé être chanté.  (...) pourquoi donc soupçonner le chanteur d'être mauvais, alors même que tu le trouves bon ?

Oui, Bliss est tres bon: manquement de style pas de voix ou technique. Il a le droit de faire ce choix mais pour moi ca reste du gadget et il se fourvoie. Question de gout, en effet, je préfère une simplicité "moderne" (pas d'ornements "improvisés") plutot que ressortir une coutume de l'époque (sur laquelle Mozart ne pouvait surement pas agir d'ailleurs, ni dans un sens ni dans l'autre: trop ancrée). Pas de chance pour moi que cette conception d'"authenticité" ressorte aujourd'hui....

Attention, c'est un détal dans une production superbe....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty
MessageSujet: Re: ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023   ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ONP – Don Giovanni – Manacorda/Rizzi | Guth – sept-oct 2023
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ONP - Don Giovanni - Sept-oct 2015
» ONP – Lohengrin – Soddy / Serebrennikov – sept.-oct. 2023
» ONP - Trouvère - Ollé/Rizzi - 21/1/23
» Bastille : Puccini - Fanciulla - Rizzi - Lehnhoff - II 2014
» RIGOLETTO / mes:GUTH à Bastille le 17 avril 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: