Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

 

 Mozart - Les Noces de Figaro

Aller en bas 
+67
Mélomaniac
MIMI21
Chris3
Parnasse
Piefke
Pierre75013
Christophe
opera
Stolzing
julot
Polyeucte
Montfort
Hippolyte
Golisande
honi-soit-qui-mal-y-pense
eleanore-clo
Pat17
andrino
Zémire
Mariefran
Beethoven_Liszt_Wagner
bAlexb
Pelléas
Cololi
Bertram
Cornélius
LeKap
Figaro
keane
Francesco
Otello
Ericc
Diablotin
themistocle
AD
vieille cire
Rameau
Octavian
Hidraot
Cleme
T-A-M de Glédel
aurele
Papageno
Stanlea
Toxic
Anthony
*Nico
Hicks
Pison Futé
Pan
hansi
entropie
Xavier
Jorge
kougelhof 1er
Lysandre
DiscographieRameau
Morloch
Jean-Christophe
DavidLeMarrec
calbo
sofro
Guillaume
antrav
Bertrand67
Wolferl
71 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMer 5 Jan 2011 - 12:45

Francesco a écrit:
http://www.amazon.fr/Mozart-nozze-Figaro-Salzburg-Festival/dp/B003H6Z0M2/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1294227762&sr=1-1

Mince c'est avec l'horrible Sciutti Sad

Sinon tu as la version TDK en dvd dirigée par Böhm !
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3998
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMer 5 Jan 2011 - 12:48

Oui mais ça tu te doutes qu'entre Böhm, Grist, Mathis et Watson j'ai depuis longtemps (surtout après avoir lu l'excellente critique faite sur FO dans le temps).
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3998
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMer 5 Jan 2011 - 12:52

bAlexb a écrit:
Francesco a écrit:
Mais c'est une grande nouvelle pour le DVD dont tu parles à propos de Güden. J'ai le disque chez Berlin, en revanche, qui a un charme fou, même si elle manque peut-être un peu de tension (et parfois de nuances).

Plus tardif, non ? Tu parles de la version en allemand ?

Oui, exactement (avec Rothenberger, Prey etc ... dirigé par Suitner). C'est une version à entendre je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMer 5 Jan 2011 - 12:56

Francesco a écrit:
bAlexb a écrit:
Francesco a écrit:
Mais c'est une grande nouvelle pour le DVD dont tu parles à propos de Güden. J'ai le disque chez Berlin, en revanche, qui a un charme fou, même si elle manque peut-être un peu de tension (et parfois de nuances).

Plus tardif, non ? Tu parles de la version en allemand ?

Oui, exactement (avec Rothenberger, Prey etc ... dirigé par Suitner). C'est une version à entendre je trouve.

Tout Güden est à entendre, à déguster et à méditer !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 8 Jan 2011 - 11:56

http://www.forumopera.com/v1/critiques/nozze_harnoncourt_dvd.html

Je suis d'accord avec ce qui est dit de la direction d'Harnoncourt. C'est extrêmement lourd, pesant, lentissime et cela ne fonctionne pas pour moi. Je ne connais pas la version de Klemperer qui est citée en comparaison et la version de studio d'Harnoncourt.
Je suis d'accord pour dire que Guth est un excellent directeur d'acteurs mais la mise en scène ne m'a pas convaincu. L'idée du chérubin qui est metteur en scène ne m'a pas enthousiasmé plus que cela.
Ce qui est dit de Netrebko et d'Arcangelo est d'une grande justesse ainsi que de Schäfer. Je suis moins d'accord sur ce qui est dit de Röschmann, grande mozartienne pourtant. On la sent pas en grande forme, elle est poussive. L'expression "Comtesse en puissance" fonctionne. On ne peut pas dire qu'elle n'est pas investie sur le plan dramatique et son "Dovo sono" est effectivement plutôt émouvant mais on peut attendre mieux sur le plan vocal. McLaughlin qui n'est pas évoquée est une Marcellina extraordinaire, l'affrontement avec Netrebko au I est génial. Skhovus que je ne connais pas dans la version de studio d'Abbado est convaincant sur le plan scénique et dramatique mais l'est beaucoup moins sur le plan vocal.
Je trouve cette critique très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 8 Jan 2011 - 12:34

aurele a écrit:
McLaughlin qui n'est pas évoquée est une Marcellina extraordinaire

Citation :
Et Marceline ne nous fait-elle pas un numéro alla Bette Davis de
la période Mankiewicz et Aldrich ?

C'était peut-être contenu entre les lignes Wink ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 8 Jan 2011 - 12:35

bAlexb a écrit:
C'était peut-être contenu entre les lignes Wink ?

Je n'avais pas fait attention. Je ne connais pas trop Bette Davis. Que penses tu de Skhovus?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 8 Jan 2011 - 13:05

aurele a écrit:
bAlexb a écrit:
C'était peut-être contenu entre les lignes Wink ?

Je n'avais pas fait attention. Je ne connais pas trop Bette Davis. Que penses tu de Skhovus?

Là ? Fatigué et fatiguant ! En général : intéressant, belle matière et superbe présence.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMer 9 Fév 2011 - 16:15

J'ai découvert la version de Klemperer chez EMI et malgré quelques lenteurs parfois, le théâtre reste (contrairement à son Cosi) et l'ensemble est très beau : Grist est en bonne voix, Berganza corsée très présente, les hommes bien distribués (Evans en Figaro et Bacquier en Figaro) même si en léger retrait par rapport aux femmes et je garde la fin pour Söderström, une des plus belles Comtesses que je connaiss,e aussi crédible en Comtesse que dans le déguisement (elle chantait Suzanne plus tôt dans sa carrière), et vocalement alliant les qualités de Schwarzkopf et della Casa!
Et dire que j'étais resté écarté de cet enregistrement à cause d'une mauvaise critique lue il y a des années dans un magazine (et reprise dans un livre)...
PS: M. Price et Te Kanawa sont dans la distribution!!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMer 9 Fév 2011 - 16:30

AD a écrit:
PS: M. Price et Te Kanawa sont dans la distribution!!

Jeunes filles "en fleurs" drunken ...

Je te rejoins sur tout le reste, par ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 26 Fév 2011 - 15:31

DVD Covent Garden représentations des 10, 13 et 17 février 2006 dans la mise en scène de David McVicar et avec Antonio Pappano pour diriger :

La transposition de l'action en 1830 dans un château français (information donnée dans le livret d'accompagnement) ne pose aucun problème majeur. Le livret est respecté et on ne voit pas tellement la différence si ce n'est peut être par les costumes avec une mise en scène fidèle au cadre originel. Cette mise en scène de McVicar est d'une grande finesse au niveau de la direction d'acteurs et montre la grande intelligence dramatique de ce metteur en scène. Certes, le fait qu'il y ait des comédiens (serviteurs, etc...) peut parasiter un peu l'action. Il y a notamment une vieille femme qui est certainement une vieille servante de la famille. Néanmoins, cela ne peut pas gâcher le plaisir que l'on prend à voir cette mise en scène.

La direction de Pappano est d'une très grande tenue. C'est théâtral et il rend les dynamiques et contrastes de manière remarquable.

Erwin Schrott est un très bon acteur. Il maîtrise parfaitement l'écriture mozartienne et le timbre est loin d'être désagréable. Il en fait parfois un peu trop, notamment dans les récitatifs. Les notes les plus graves sont moins belles, marquées par un certain engorgement, c'est dommage. Les airs sont très bien interprétés, en particulier celui du 4e acte qui est celui dans lequel il m'a le plus convaincu. Il fait preuve de sobriété dans le récitatif, ce qui est très appréciable et la désillusion du personnage est parfaitement rendue. L'air est très bien interprété. Il est très drôle dans ce rôle. Dans la scène avec Susanna masquée qu'il prend pour la Comtesse, il remue les fesses et cela fait sourire.

Miah Persson est une Susanna magnifique dans l'ensemble. Elle ne manque pas de tempérament, est espiègle. La voix est idéale et le petit grelot de celle-ci a un certain charme. Elle joue elle aussi très bien. Son interprétation de "Giunse alfin il momento...Deh, vieni non tardar" est de toute beauté.

Gerald Finley que je découvrais pour le première fois dans un rôle m'a fait une impression excellente et c'est peut être lui que je préfère dans ce cast. Toutes les facettes du personnage sont parfaitement rendues. Il a une présence incroyable tant vocale que dramatique. Le timbre est magnifique. Il s'investit totalement dans son personnage. Les récitatifs sont plein de relief et il y a de merveilleuses inflexions, notamment au 4e acte dans " Contessa perdono".

Dorothe Röschmann est meilleure que dans le live de Salzburg de la même année qui est postérieur à celui-ci évidemment. Elle est plus en forme et force moins sur sa voix. Elle offre un très beau portrait du personnage, fait preuve d'une très grande sensibilité. J'aime beaucoup sa voix marquée néanmoins par un vibrato un peu gênant. Il y a une grande noblesse dans son chant, que ce soit dans "Porgi amor" ou "Dove sono". Les phrasés sont magnifiques. Sa voix va très bien avec elle de Persson et c'est fondamental dans cet opéra.

Rinat Shaham est une mezzo que je ne connaissais pas, même de nom. Elle est très énergique et porte très bien le costume. Le côté turbulent et la malice de Cherubino sont parfaitement rendus. Le grave est moins beau que le reste de la voix. Dans "Voi che sapete", on entend trop les respirations. C'est bien chanté néanmoins, avec une belle candeur. Bizarrement, elle n'a pas de problèmes de souffle dans "Non so più cosa son".

Graciela Araya est une Marcellina extraordinaire sur le plan théâtral. J'aime par ailleurs la couleur cuivrée de sa voix. Elle est chilienne et on entend effectivement une dimension hispanique dans sa voix.

Jonathan Veira est un bon Bartolo. Le gros plan au moment de "La vendetta" me gêne à cause des roulements d'yeux. Je trouve cela exagéré.

Philip Langridge que je ne connais pas beaucoup le moment est un Basilio truculent. J'adore son costume qui lui sied à merveille. Il joue à la perfection. A ma connaissance, c'était un très bon acteur. Dans son air du IVe acte par exemple, il est fantastique à tous les niveaux.

Les autres interprètes sont moins marquants mais bons cependant.

Un DVD que je recommande à tous ceux qui aiment cet opéra. Une référence moderne!!!
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 26 Fév 2011 - 15:57

aurele a écrit:
DVD Covent Garden représentations des 10, 13 et 17 février 2006 dans la mise en scène de David McVicar et avec Antonio Pappano pour diriger :

La transposition de l'action en 1830 dans un château français (information donnée dans le livret d'accompagnement) ne pose aucun problème majeur. Le livret est respecté et on ne voit pas tellement la différence si ce n'est peut être par les costumes avec une mise en scène fidèle au cadre originel. Cette mise en scène de McVicar est d'une grande finesse au niveau de la direction d'acteurs et montre la grande intelligence dramatique de ce metteur en scène. Certes, le fait qu'il y ait des comédiens (serviteurs, etc...) peut parasiter un peu l'action. Il y a notamment une vieille femme qui est certainement une vieille servante de la famille. Néanmoins, cela ne peut pas gâcher le plaisir que l'on prend à voir cette mise en scène.

La direction de Pappano est d'une très grande tenue. C'est théâtral et il rend les dynamiques et contrastes de manière remarquable.

Erwin Schrott est un très bon acteur. Il maîtrise parfaitement l'écriture mozartienne et le timbre est loin d'être désagréable. Il en fait parfois un peu trop, notamment dans les récitatifs. Les notes les plus graves sont moins belles, marquées par un certain engorgement, c'est dommage. Les airs sont très bien interprétés, en particulier celui du 4e acte qui est celui dans lequel il m'a le plus convaincu. Il fait preuve de sobriété dans le récitatif, ce qui est très appréciable et la désillusion du personnage est parfaitement rendue. L'air est très bien interprété. Il est très drôle dans ce rôle. Dans la scène avec Susanna masquée qu'il prend pour la Comtesse, il remue les fesses et cela fait sourire.

Miah Persson est une Susanna magnifique dans l'ensemble. Elle ne manque pas de tempérament, est espiègle. La voix est idéale et le petit grelot de celle-ci a un certain charme. Elle joue elle aussi très bien. Son interprétation de "Giunse alfin il momento...Deh, vieni non tardar" est de toute beauté.

Gerald Finley que je découvrais pour le première fois dans un rôle m'a fait une impression excellente et c'est peut être lui que je préfère dans ce cast. Toutes les facettes du personnage sont parfaitement rendues. Il a une présence incroyable tant vocale que dramatique. Le timbre est magnifique. Il s'investit totalement dans son personnage. Les récitatifs sont plein de relief et il y a de merveilleuses inflexions, notamment au 4e acte dans " Contessa perdono".

Dorothe Röschmann est meilleure que dans le live de Salzburg de la même année qui est postérieur à celui-ci évidemment. Elle est plus en forme et force moins sur sa voix. Elle offre un très beau portrait du personnage, fait preuve d'une très grande sensibilité. J'aime beaucoup sa voix marquée néanmoins par un vibrato un peu gênant. Il y a une grande noblesse dans son chant, que ce soit dans "Porgi amor" ou "Dove sono". Les phrasés sont magnifiques. Sa voix va très bien avec elle de Persson et c'est fondamental dans cet opéra.

Rinat Shaham est une mezzo que je ne connaissais pas, même de nom. Elle est très énergique et porte très bien le costume. Le côté turbulent et la malice de Cherubino sont parfaitement rendus. Le grave est moins beau que le reste de la voix. Dans "Voi che sapete", on entend trop les respirations. C'est bien chanté néanmoins, avec une belle candeur. Bizarrement, elle n'a pas de problèmes de souffle dans "Non so più cosa son".

Graciela Araya est une Marcellina extraordinaire sur le plan théâtral. J'aime par ailleurs la couleur cuivrée de sa voix. Elle est chilienne et on entend effectivement une dimension hispanique dans sa voix.

Jonathan Veira est un bon Bartolo. Le gros plan au moment de "La vendetta" me gêne à cause des roulements d'yeux. Je trouve cela exagéré.

Philip Langridge que je ne connais pas beaucoup le moment est un Basilio truculent. J'adore son costume qui lui sied à merveille. Il joue à la perfection. A ma connaissance, c'était un très bon acteur. Dans son air du IVe acte par exemple, il est fantastique à tous les niveaux.

Les autres interprètes sont moins marquants mais bons cependant.

Un DVD que je recommande à tous ceux qui aiment cet opéra. Une référence moderne!!!

Ecoute La clemenza di Tito dirigée par Harnoncourt. Langridge y est un Tito génial et les autres chanteurs sont survoltés
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 17 Déc 2011 - 10:30

http://www.prestoclassical.co.uk/r/Walhall/WLCD0339

Fernando Corena (Figaro), Elisabeth Söderström (Susanna), Ernest Blanc (Almaviva), Elisabeth Schwarzkopf (Countess), Teresa Berganza (Cherubino), Giorgio Tadeo (Bartolo), Edda Vincenzi (Marcelina), Hugues Cuénod (Basilio, Don Curzio) & Heather Harper (Barbarina)

Philharmonia Orchestra & Chorus, Carlo Maria Giulini

Shocked La distribution de fou... quelqu'un connaît ? En plus orchestralement, vu le studio de Giulini (excellent), ça doit être magnifique, alors Ernest Blanc + Schwarzkopf + Söderstrom... (surtout Ernest Blanc quand même I love you )
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 17 Déc 2011 - 11:04

Bah, Déjà, rien que Giulini .... Wink . A mon avis tu peux foncer sans crainte Cool
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 17 Déc 2011 - 18:12

calbo a écrit:
Bah, Déjà, rien que Giulini .... Wink . A mon avis tu peux foncer sans crainte Cool

Effectivement, oui ; et puis, on n'est pas obligé de décortiquer chaque note de Corena, hein Wink !
Revenir en haut Aller en bas
andrino
Mélomane averti



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: temp   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 18 Déc 2011 - 9:49

Sur le site Amazon .com ( USA), je note la presence d'un blu ray LES NOCES DE FIGARO enregitré à Madrid avec notamment Ludovic Tezier; quelqu'un a-t-il des infos à propos de ce Blu ray ?...
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyJeu 22 Déc 2011 - 15:51

Bah avec Frittoli, Pisaroni et rey ca peut pas être mauvais; et apparemment c'est une mise en scène assez conventionnelle. A priori tu ne devrais pas avoir de mauvaises surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Pat17
Mélomaniaque
Pat17


Nombre de messages : 1193
Age : 59
Localisation : La Rochelle (17)
Date d'inscription : 21/09/2008

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 17 Juin 2012 - 18:33

J'ai écouté la version Jacobs hier :

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 1909

Je pensais que je ne pourrai jamais l'écouter. J'avais acheté ce coffret en SACD en 2005 de mémoire, et il faisait partie des disques toujours en attente d'écoute. J'ai malheureusement trop rarement le temps de pouvoir m'asseoir pendant 3 heures d'affilée pour écouter un opéra... Embarassed

Il aura donc fallu 7 ans pour que j'y parvienne. Et encore, je me disais que peut-être je pourrai écouter un SACD après l'autre sur plusieurs journées. Et bien non, j'ai tout avalé d'un coup.

Coïncidence surprenante, c'était le même Jacobs qui signait un certain nombre d'articles ou d'interviews dans les numéros spéciaux consacrés à Mozart achetés ici ou là, que j'avais pu lire sur son oeuvre. Cela m'a permis de comprendre son approche plus aisément.

Cet enregistrement (qui ne plait pas à tout le monde ici, d'après ce que j'ai pu lire en remontant le fil) est à mon humble avis tout simplement extraordinaire.

Au niveau technique d'abord. Sans doute les puristes seront choqués que je commence par ce point. Mais j'ai vraiment du mal à trouver des qualités à un enregistrement altéré par un souffle trop marqué où une définition trop juste des instruments ou des voix. C'est ici un magnifique SACD, où les instruments sont d'une grande douceur et les voix magnifiquement captées.

Le réalisme était tel que lorsque le comte a frappé à la porte, je suis allé voir pourquoi on n'avait pas utilisé la sonnette : la porte de mon appartement est exactement dans la même direction que celle d'où venait le bruit ! Laughing

Je ne serai certainement pas aussi précis que vous pour décrire ou même prétendre analyser l'exécution vocale des chanteurs. J'écoute très peu d'opéras (je pense que mon court préambule est clair à ce niveau Mr.Red ), je n'ai pratiquement jamais pu aller à l'opéra. Tout se jouera donc sur le thème de l'émotion et de ce point de vue là, elle était puissante. Ce qui m'a le plus surpris, mais c'est peut-être normal vu qu'il s'agit d'un page à la voix normalement non muée, est de faire interpréter Chérubin par une femme. Pour le reste, livret sur les genoux, j'étais subjugué par les sentiments que les chanteurs faisaient passer dans leur art. Il ne s'agissait pas que de déclamer un texte en musique, il vivait vraiment devant moi.

Lorsque j'ai fini l'écoute, je me suis précipité sur la discographie de Jacobs, afin de savoir s'il avait aussi enregistré un Cosi, mon opéra mozartien préféré. Mais apparemment, sa version est encore plus sujette à controverse que celle de Figaro.



Dernière édition par Pat17 le Lun 18 Juin 2012 - 2:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 17 Juin 2012 - 18:41

Pat17 a écrit:
je me suis précipité sur la discographie de Jacobs, afin de savoir s'il avait aussi enregistré un Cosi, mon opéra mozartien préféré. Mais apparemment, sa version est encore plus sujette à controverse que celle de Figaro.
oui parce que l'orchestre y est très sec et grinçant et en définitive très pénible à l'écoute. Dommage car la distribution, sans être exceptionnelle, est de belle qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Pat17
Mélomaniaque
Pat17


Nombre de messages : 1193
Age : 59
Localisation : La Rochelle (17)
Date d'inscription : 21/09/2008

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMar 19 Juin 2012 - 8:42

Otello a écrit:
Pat17 a écrit:
je me suis précipité sur la discographie de Jacobs, afin de savoir s'il avait aussi enregistré un Cosi, mon opéra mozartien préféré. Mais apparemment, sa version est encore plus sujette à controverse que celle de Figaro.
oui parce que l'orchestre y est très sec et grinçant et en définitive très pénible à l'écoute. Dommage car la distribution, sans être exceptionnelle, est de belle qualité.

Merci pour ta réponse ! Cool

Il va falloir butiner ailleurs donc... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMar 19 Juin 2012 - 8:51

Pat17 a écrit:
Otello a écrit:
Pat17 a écrit:
je me suis précipité sur la discographie de Jacobs, afin de savoir s'il avait aussi enregistré un Cosi, mon opéra mozartien préféré. Mais apparemment, sa version est encore plus sujette à controverse que celle de Figaro.
oui parce que l'orchestre y est très sec et grinçant et en définitive très pénible à l'écoute. Dommage car la distribution, sans être exceptionnelle, est de belle qualité.

Merci pour ta réponse ! Cool

Il va falloir butiner ailleurs donc... Embarassed

Non non ; si tu as aimé son Figaro, tu ne seras pas déçu par Cosi qui recèle une énergie solaire et qui offre, à l'écoute, des détails d'orchestration à peu près insoupçonnés/insoupçonnables ailleurs (et la qualité de l'orchestre est nettement moins mauvaise que ce que laisse entendre Otello, à mon avis Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMar 19 Juin 2012 - 9:07

bAlexb a écrit:
(et la qualité de l'orchestre est nettement moins mauvaise que ce que laisse entendre Otello, à mon avis Wink ).
ah ben si! Ses enregistrements mozartiens ultérieurs sont radicalement différents sur ce plan là! pour Cosi fan tutte, j'ai trouvé ce côté crin-crin cassant absolument insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMar 19 Juin 2012 - 9:15

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
(et la qualité de l'orchestre est nettement moins mauvaise que ce que laisse entendre Otello, à mon avis Wink ).
ah ben si! Ses enregistrements mozartiens ultérieurs sont radicalement différents sur ce plan là! pour Cosi fan tutte, j'ai trouvé ce côté crin-crin cassant absolument insupportable.

Ah ben non ! Qu'est-ce que tu veux que je te réponde d'autre ? Toi tu as trouvé, peut-être ; mais moi, pas.
Tout sauf insupportable et remarquablement apparié au projet d'ensemble (en live, l'approche, sans l'effet loupe stérilisant du studio, était d'une justesse assez incroyable). Pas un "crin crin", donc, mais au contraire, pour moi, sans rondeur aucune par ailleurs, une saveur générale de la matière orchestrale assez revigorante. Nonobstant que, dans les Nozze, par exemple, la prise de son arrondissant systématiquement les angles (ça vaut pour les chanteurs ; j'avais entendu la production en scène) est sans doute pour beaucoup dans ce que tu considère comme une différence fondamentale.
Tito, ça ne compte pas, à mes yeux (je n'ai pas compris d'où Jacobs partait, ni vers quel but il voulait nous conduire) ; Idomeneo paraît, effectivement plus équilibré (mais dans Idomeneo, Jacobs cherche sans doute, dans une perspective historique/historicisante, à se rapprocher des vertus de l'orchestre d'origine).
Revenir en haut Aller en bas
eleanore-clo
Mélomane averti



Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 04/12/2009

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyJeu 12 Juil 2012 - 15:13

Bonjour

Le magazine Diapason de ce mois-ci a réalisé une discographie des Noces de Figaro.
Les gagants sont :

En CD
MUTI / EMI /1986
BOHM / Orfeo /;1952
KLEIBER / Decca / 1958

et en DVD
JACOBS / Bel Air Classique /2004.

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyJeu 12 Juil 2012 - 21:12

Pour Böhm chez Orfeo, c'est 1957 et non 1952. C'est une des toutes meilleures versions, assez bien enregistrée, remarquablement dirigée et chantée. Le reste de leurs choix est plus discutable : Erich Kleiber je trouve ça sacrément vieilli, y compris du côté des chanteurs.

Je recommanderais plutôt Böhm 57, Giulini 59 et Marriner 88.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 11 Aoû 2012 - 8:38

Tiens personne ne semble parler de la récente réédition par Orféo d'un live de Vienne dirigé par Karajan en 1977.

La distribution est la même que celle de son intégrale chez Decca : j'y aimais beaucoup de chose (Stade!) mais je n'accrochais pas trop à la Suzanne de Cotrubas et l'ensemble paraissait un peu figé et la prise de son manquait d'un peu d'aération (l'enregistrement Decca suivant avec Solti lui en aura trop...).

Le live semble reprendre les mêmes qualités mais sans les défauts : Cotrubas est plus communicative (et mieux tenue il me semble) et l'ambiance de la salle est profitable.

Pourtant au final je ne suis pas totalement transporté, j'aurais presque attendu des accidents! On est loin de ce que j'ai ressenti avec les rééditions par le même label d'Ariadne ou de la Traviata de Vienne toujours. Je ne recommanderais pas ces Noces même pour une écoute.

C'est peut être pour cela que personne n'en parle!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyLun 10 Sep 2012 - 15:24

version studio Jacobs entendue en qualité CD sur quobuz :

La direction de Jacobs propose des choses intéressantes et d'autres qui le sont moins. Comme d'autres personnes l'ont écrit, c'est une version à entendre en complément d'autres. L'ouverture est parfaite, dynamique, il y a de très belles couleurs, notamment au niveau des cordes. Néanmoins, le contraste incessant de tempos est gênant. Parfois, la lenteur rend les choses pesantes, lourdes. Je pense à "Se vuol ballare". La rapidité n'est pas toujours bien à sa place, si ce n'est notamment pour le duettino du II entre Susanna et Cherubino rendant bien l'urgence de la situation quand celui-ci doit s'échapper pour ne pas être découvert par le Comte.
On a un couple Figaro-Susanna qui se complète très bien. Les deux par leur italianità nous offrent quelque chose de très naturel, d'évident. Regazzo ne manque pas d'esprit mais malheureusement, malgré un travail certain sur le texte, la voix n'est pas toujours très agréable et son Figaro reste passe partout. Ciofi en revanche est une des Susanna les plus extraordinaires que j'ai entendu jusqu'à présent. Cette voix gorgée de soleil, cette simplicité, ce piquant, ce charme, cette grâce sont idéals. Sa voix s'unit merveilleusement à celle de Gens dans leur duettino du III et le IV est très crédible. Le texte est dit avec un naturel remarquable. La ligne dans "Deh vieni non tardar" est magnifique.
Keenlyside a une voix splendide malgré un léger engorgement dans le grave, la noblesse requise et il rend bien la fureur du Comte en particulier sans en faire trop. Le duo du III avec Ciofi et son air au même acte sont deux moments délicieux et remarquables.
Gens a un phrasé merveilleux, une sensibilité incroyable, de la classe, une voix magnifique. Ses accents sont splendides et ses deux airs sont interprétés de manière magistrale.
Kirchschlager fait bien ressortir la gaucherie du personnage et son côté touchant mais "Voi che sapete" à cause de l'ornementation voulue vraisembablement pour un retour à l'original est un gros râté. C'est très artificiel pour moi. Le choix est de Jacobs et je le trouve contestable.
McLaughlin a le piquant requis pour Marcellina, une voix idéale pour ce rôle, ne faisant ni trop mûre, ni trop jeune. "Il capro e la capretta" m'a néanmoins un peu déçu.
Abete est un Bartolo plus jeune que d'autres mais la voix n'est pas toujours bien maîtrisée. Il reste très satisfaisant.
Van Rensburg avec cette voix nasale que je n'aime pas du tout est un Basilio idéal et un Curzio très convaincant. Il ne supplante pas pour moi Langridge.
Rial est une Barbarina très charmante, tant par le timbre que par la musicalité.
Une version qui se tient donc plus par l'ensemble des interprètes qu'au niveau des individualités car on trouve mieux dans la discographie/vidéographie pour certains rôles. Version baroqueuse qui mérite néanmoins l'écoute, au moins pour le trio Ciofi, Gens et Keenlyside.
Si je devais mettre une note, ce serait 3/5.
Revenir en haut Aller en bas
honi-soit-qui-mal-y-pense
Néophyte
honi-soit-qui-mal-y-pense


Nombre de messages : 5
Age : 44
Localisation : paris
Date d'inscription : 28/10/2012

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 28 Oct 2012 - 15:08

bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum et ceci est mon premier message.

je lis avec grand intérêt et beaucoup de plaisir vos posts depuis quelques semaines, et j'ai décidé d'ajouter mon verbe aux vôtres.

je me présente succinctement : j'ai 34 ans, j'écoute de la musique classique depuis mes 10 ans, étant toujours été attiré par la profondeur, la puissance, la beauté, la richesse de ce type de musique.
je ne suis absolument pas musicien, mais complètement mélomane.
techniquement, je suis parfaitement incompétent.
je suis, en revanche, très soucieux de l'interprétation, moi même étant comédien et professeur de théâtre, c'est un aspect qui m'obsède.


concernant l'opéra, je n'en connais réellement que trois (quand je dis "connais" c'est à dire que je les écoute et étudie comme un maniaque) : la flûte enchantée, don giovanni et les noces.
sur ce dernier, je me désespère de ne pas trouver une version qui fait foi et qui met tout le monde d'accord (comme le don giovanni de giulini).
alors j'ai entrepris grâce à mon abonnement spotify l'écoute attentive, maniaque même de diverses interprétations.

ayant lu avec GRAND INTERET tout ce qui s'est écrit sur ce forum, fort instructif, je me permets d'y ajouter mon modeste grain de sel.

le problème que j'ai rencontré avec les noces, c'est que pour me constituer une version idéale qui satisfasse mes oreilles, j'ai du picorer ici et là, n'ayant jamais trouvé une distribution totalement parfaite (sans parler du maestro à la baguette).

LA VERSION GIULINI :
conduite d'orchestre sublime, fine sans être précieuse, certains l'accusent d'être salonnard (ce dont je m'insurge! chacun ses révoltes...), on retrouve le grand chef de don giovanni, bref un régal.
j'adore personnellement taddei, qui m'avait déjà ébloui dans son leporello. ce n'est peut être pas la plus belle voix, mais quel interprète! quel sens de la situation! parfait comédien! il chante, c'est à dire qu'il s'amuse à jouer. son se vuol ballare est merveilleux, sautillant, joueur et il en va ainsi dans beaucoup d'autres morceaux. je le trouve moins bon dans les moments d'émotion amoureuse, comme dans le "pace pace mio tesoro" mais bon.

en revanche, je ne suis guère friand du comte de waechter. il le salope un peu, si vous me permettez l'expression.

schwarzkopf est comme souvent impeccable dans sa comtesse. son sull aria avec Moffo est un très grand moment.

mon seul bémol dans cette version est principalement sur le comte almaviva, qui, par exemple, rate complètement à mon gout son contessa perdono


LA VERSION SOLTI :
très très haut niveau aussi. te kanawa est merveilleuse, elle campe une comtesse qui rivalise et peut même dépasse celle de schwarzkopf. quelle classe, quelle présence...
la direction d'orchestre est fantastique.
ramey est bon, allen aussi.
frederica von stade est juste EXCEPTIONNELLE dans son chérubin. inégalée et peut être inégalable.
kurt moll est le meilleur bartolo que j'ai jamais entendu. son "la vendetta" est remarquable, tant au point de vue, me semble t il de la technique, que de l'interprétation.
donc version très impressionnante, très satisfaisante, peut être même plus que celle de giulini. je préfère le figaro de taddei (mais parce que j'aime beaucoup taddei, tout ce qu'il fait) mais la qualité générale de la distribution, la présence de te kanawa et celle de moll, la conduite de solti (dommage que son ecco la marcia soit trop rapide à mon gout, beaucoup trop rapide. idem pour son ouverture que je trouve un poil trop rapide, je préfère celle de giulini)


LA VERSION GARDINER :
il y a de très très très très belles surprises dans cette version.
le comte de rodney gilfry m'enchante littéralement! son contessa perdono est le plus beau, le plus repentant, le plus émouvant que j'ai jamais entendu. la comtesse martinpelto est magnifique je trouve.
le figaro de terfel est très sympathique, dans la verve de taddei, très débonnaire, bonhomme. c'est ainsi que je vois figaro, avec un peu de bedaine, parfois pataud.
surtout l'enregistrement live apporte beaucoup de vie, beaucoup de théâtre. l'opéra, c'est du théâtre. ça doit être vivant, interactif. c'est une tranche de vie, avec ce que cela comporte d'inconfortable.
la direction de gardiner parfois m'enchante littéralement, parfois me laisse perplexe. à de certains moments, je trouve qu'il atteint des sommets de fusion avec ses interprètes (ce qu'on ne retrouve pas dans toutes les versions, même brillantes), comme lors du final "contessa perdono" qui m'émeut aux larmes comme aucune autre version n'y parvient.
le voi che sapete de pamela helen stephen est perturbant : on hésite entre crier au génie et crier au scandale. elle pousse le jeu très loin et que je n'avais pas encore vu à l'opéra. ce qui est dommage c'est que cela escamote la performance vocale, surtout dans le début de l'air, cependant cela pousse le théâtre et l'interaction avec le public à son comble. cela a beaucoup de charme quand même. j'aimerai avoir votre avis sur ce point.


LA VERSION DE MUTI :
je la trouve trop rapide, trop "exécutée". elle ne manque pas de charme, mais on trouve beaucoup mieux ailleurs.

LA VERSION BARENBOIM """""bénéfécie"""" d'un figaro atroce je trouve (je parle de la version qui regroupe ses trois opéras mozartiens, j'ignore le nom du baryton).

LA VERSION FRICSAY, désolé j'y arrive pas. mais alors pas du tout.

LA VERSION ROSBAUD je lui trouve beaucoup de charme. j'ai de l'affection pour les vieux enregistrements, mais c'est tout de même dommage de se priver d'une qualité de son supérieure qu'on peut trouver ailleurs.

en résumé, je suis amoureux de la direction de giulini et de son taddei de figaro, de la comtesse de te kanawa, du génialissime moll dans bartolo, du couple gilfry martinpelto sous la baguette inventive et amoureuse de gardiner.

voilà, je vous épargne mes commentaires sur les autres versions Jacobs, bohm, karajan, ne les ayant pas encore assez écoutées.

en espérant ne pas vous avoir lassé, et que vous réagiriez à mes propos, je vous réitère mon bonheur d'être sur un forum de si haute qualité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-cours-sauton.com
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5884
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 28 Oct 2012 - 15:25

Bonjour à toi et merci pour tes commentaires ! Smile

honi-soit-qui-mal-y-pense a écrit:
une version qui fait foi et qui met tout le monde d'accord (comme le don giovanni de giulini).
Le Don Giovanni de Giulini ne met pas tout le monde d'accord, en tout cas pas sur ce forum... Wink
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 28 Oct 2012 - 22:55

honi-soit-qui-mal-y-pense a écrit:
bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum et ceci est mon premier message.

je lis avec grand intérêt et beaucoup de plaisir vos posts depuis quelques semaines, et j'ai décidé d'ajouter mon verbe aux vôtres.

je me présente succinctement : j'ai 34 ans, j'écoute de la musique classique depuis mes 10 ans, étant toujours été attiré par la profondeur, la puissance, la beauté, la richesse de ce type de musique.
je ne suis absolument pas musicien, mais complètement mélomane.
techniquement, je suis parfaitement incompétent.
je suis, en revanche, très soucieux de l'interprétation, moi même étant comédien et professeur de théâtre, c'est un aspect qui m'obsède.


concernant l'opéra, je n'en connais réellement que trois (quand je dis "connais" c'est à dire que je les écoute et étudie comme un maniaque) : la flûte enchantée, don giovanni et les noces.
sur ce dernier, je me désespère de ne pas trouver une version qui fait foi et qui met tout le monde d'accord (comme le don giovanni de giulini).
alors j'ai entrepris grâce à mon abonnement spotify l'écoute attentive, maniaque même de diverses interprétations.

ayant lu avec GRAND INTERET tout ce qui s'est écrit sur ce forum, fort instructif, je me permets d'y ajouter mon modeste grain de sel.

le problème que j'ai rencontré avec les noces, c'est que pour me constituer une version idéale qui satisfasse mes oreilles, j'ai du picorer ici et là, n'ayant jamais trouvé une distribution totalement parfaite (sans parler du maestro à la baguette).

(...)

en résumé, je suis amoureux de la direction de giulini et de son taddei de figaro, de la comtesse de te kanawa, du génialissime moll dans bartolo, du couple gilfry martinpelto sous la baguette inventive et amoureuse de gardiner.

voilà, je vous épargne mes commentaires sur les autres versions Jacobs, bohm, karajan, ne les ayant pas encore assez écoutées.

en espérant ne pas vous avoir lassé, et que vous réagiriez à mes propos, je vous réitère mon bonheur d'être sur un forum de si haute qualité.

Bienvenue à toi!

Les Noces sont un grand sujet : en ce qui me concerne, il n'y a pas d'enregistrement de référence mais beaucoup de versions intéressantes.
Ce n'est pas mon opéra préféré malgré des airs plus que célèbres (je place Don et Cosi avant et même la Clémence pour les opéras en italien).

La version Giulini a pour elle la stéréo et une Schwarzkopf à son apogée. J'ose préférer Wächter en Comte qu'en Don Giovanni.
Mais Taddei, Cossotto et même Moffo ne sont pas idéalement distribués pour moi : je préfère des chanteurs "germaniques" chantant en italien.

La version Solti est un peu réverbérée mais il y a des merveilles : Te Kanawa, Allen, Stade (encore plus innocente avec Karajan). Je ne suis pas sous le charme de Ramey et je trouve Popp dans un jour gris où la voix n'a pas le brillant habituel.

Gardiner est effectivement vivant mais ne s'écoute pas sur la durée, une soirée dépaysante (pour l'air de Chérubin en particulier).

Il faut écouter les versions Kleiber (père chez Decca), Leinsdorf (difficile à trouver chez Decca aussi), Böhm à Tokyo en live stéréo (label Pronto; avec Grümmer mais aussi Köth à supporter), Suitner même en allemand avec une belle distribution, les 2 Harnoncourt (studio et live), Östman...

Il y a aussi la version Böhm de studio en mono chez Philips que j'aime bien.

Revenir en haut Aller en bas
honi-soit-qui-mal-y-pense
Néophyte
honi-soit-qui-mal-y-pense


Nombre de messages : 5
Age : 44
Localisation : paris
Date d'inscription : 28/10/2012

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMar 30 Oct 2012 - 2:41

le problème (et tant pis si je soulève des indignations bien plus savantes que mon gout) c'est que j'ai un mal fou avec siepi. j'ai entendu ici et là que c'était le meilleur figaro etc.. mais j'avoue avoir un mal fou à supporter sa voix. si j'allais même au bout de ma pensée au risque de passer pour un c..., je trouve que cela fait très caricature d'opéra. ampoulé, précieux, pas incarné, démonstratif, il me gêne.

pas de bol pour moi, je ne trouve pas sur spotify la version bohm 57 tant vantée.

quant à harnoncourt, là ce n'est pas le mélomane qui s'exprime mais le metteur en scène, je DETESTE ce que j'ai vu sur yout... de ce qu'il a fait des noces. j'ai en horreur les mises en scène conceptuelles, qui revisitent une oeuvre (c'est à dire, pour moi, qui la défigurent). mais peut être dis je une grosse bêtise car la mise en scène est peut être complètement indépendante de la direction d'orchestre (je suis là pour apprendre).

les autres que tu me cites, j'avoue ne pas les connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-cours-sauton.com
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMar 30 Oct 2012 - 8:31

honi-soit-qui-mal-y-pense a écrit:
je DETESTE ce que j'ai vu sur yout... de ce qu'il a fait des noces.

Mais la mise en scène n'est pas d'Harnoncourt, si ça peut te décomplexer (Claus Guth).
Si je ne me trompe pas, ça a même été édité en audio seul ; au pire, tu coupes l'image.
Vocalement, pour moi, le spectacle salzbourgeois surclasse sans conteste le (royal) studio d'Harnoncourt chez Teldec. Même si, dans les deux cas c'est avec "son" Concentus Musicus que j'aurais aimé l'entendre, pour la pulsion/pulsation organique qu'il met à tout.
Dans l'absolu, pour Harnoncourt, c'est Vienne que je préfère (Concertgebouw sublime ; j'ai envie de dire : justement) ; peut-être simplement parce que je sais que c'est Vienne, d'ailleurs ! Mais les options interprétatives du chef sont beaucoup plus radicales, c'est l'aboutissement de sa pensée (il a beaucoup explique le fameux "C barré" de l'ouverture) ; et il faut les supporter même s'il en tire un écrin superbe (mais aussi très univoque) pour les voix, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyMar 30 Oct 2012 - 9:09

honi-soit-qui-mal-y-pense a écrit:
le problème (et tant pis si je soulève des indignations bien plus savantes que mon gout) c'est que j'ai un mal fou avec siepi. j'ai entendu ici et là que c'était le meilleur figaro etc.. mais j'avoue avoir un mal fou à supporter sa voix. si j'allais même au bout de ma pensée au risque de passer pour un c..., je trouve que cela fait très caricature d'opéra. ampoulé, précieux, pas incarné, démonstratif, il me gêne.

pas de bol pour moi, je ne trouve pas sur spotify la version bohm 57 tant vantée.

quant à harnoncourt, là ce n'est pas le mélomane qui s'exprime mais le metteur en scène, je DETESTE ce que j'ai vu sur yout... de ce qu'il a fait des noces. j'ai en horreur les mises en scène conceptuelles, qui revisitent une oeuvre (c'est à dire, pour moi, qui la défigurent). mais peut être dis je une grosse bêtise car la mise en scène est peut être complètement indépendante de la direction d'orchestre (je suis là pour apprendre).

les autres que tu me cites, j'avoue ne pas les connaitre.

Siepi on aime ou on déteste, ce n'est pas ma tasse de thé en Figaro mais je l'adore en Don Giovanni là où un London m'exaspère.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 11 Nov 2012 - 9:59

C'est avec joie que je découvre la version studio de Colin Davis!

Comme je faisais confiance uniquementà un certain guide d'opéras à une époque, je m'en suis toujours tenu à distance et j'ai eu tord.

Tout d'abord dès les premières mesures, je suis plus conquis que par son Don ou son Cosi mais je constate que l'orchestre est celui de la BBC et non Covent Garden. Je ne peux juger ainsi un orchestre mais la prise de son est meilleure acoustiquement, l'orchestre respire et les voix ne sont pas plaquées devant.

Caballé est superbe vocalement mais je ne “vis“ pas Cosi tandis qu'Arroyo me paraissait loin de Mozart et Freni ne m'a jamais convaincu en Zerlina (avec Klemperer non plus).
Autant dire Jessye Norman en Comtesse ça s'annonçait très mal!

Par ailleurs on dit Davis un peu lourd, plus qu'un Marriner dont je trouve les Noces ennuyeuses surtout dans les récitatifs malgré de belles voix.

Surprise dès l'ouverture, c'est vivant et déjà théâtral tout en restant somme toute classique, ça me plaît beaucoup.
Freni arrive et elle semble d'entrée représenter ma vision parfaite de Suzanna : le style n'est pas mozartien comme une Sciutti mais la voix pleine et gorgée de soleil séduit immédiatement et quelle comédienne! Je ne m'ennuie jamais avec elle.

Mon image de Chérubino c'est Fassbaender mais en air au disque elle n'est pas aussi excitante que je l'aurais pensé. Minton n'est pas loin d'y parvenir dans une optique autre que Jurinac, la couleur est forte mais le style sobre mais en restant présent, dans les airs mais également dans les ensembles où je trouve qu'une von Stade s'oublie plus après les airs.

Norman dans sa pleine jeunesse étonne, j'ai du mal à la reconnaître! Le style est très maîtrisé, les aigus d'une telle clarté comme ceux de Freni ce qui va dans le sens de l'opéra. Après Schwarzkopf que je viens de réécouter avec Giulini, c'est d'une franchise vocale naturelle et saine qui me réjouit.
Ganzarolli s'écoute plus agréablement que Taddei qui malheureusement en fait beaucoup trop en Figaro chez Giulini. Mon idéal c'était Prey ou Van Dam mais comme en CD ils me déçoivent un peu, Ganzarolli ne démérite pas.
Quant au Comte de Wixell je le préfère à son Don en me rappelant sa performance en Scarpia avec le même Davis dans leur Tosca.

Et encore une fois E Viva Freni!
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 11 Nov 2012 - 15:07

Mon amour coupable pour Norman m'avait fait acheter cette version sans en attendre autre chose qu'un studio aseptisé et plat. Mais ces préventions ont été vite démenties, j'ai été comme toi très favorablement surpris par ce que j'ai entendu. C'est une superbe version des Noces, vivante et bien distribuée.

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 51P8K6VQK1L._SL500_AA300_ Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 41wktwLrYyL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyDim 11 Nov 2012 - 18:21

Tu avais bien fait de l'acquérir et Norman est vraiment surprenante!
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyJeu 9 Mai 2013 - 16:22

Je viens d'écouter cette merveille cheers :
Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 51JEIIk%2BhJL._SX300_

Je me suis fait la même remarque qu'en écoutant le Don Giovanni du même chef, la première fois : la direction de Fricsay est d'une évidence absolue. On se demande pourquoi tant de chefs vont chercher midi à quatorze heure, alors que Fricsay semble avoir trouver le parfait équilibre en adoptant la simplicité. Avec lui, l'orchestre participe à l'action et la fait avancer. Dans de nombreux passages, les instruments de l'orchestre dialoguent directement avec les chanteurs. Et il fait ressortir des détails que je n'avait jamais entendu jusque là dans la vingtaine de versions que j'ai.

La distribution est également, selon moi, de très haut vol, malgré les nombreuses critiquent que j'ai lues, ça et là.
- Capecchi est idéal en Figaro, il réuni la verve de Prey, l'italianité de Panerai et Siepi, à l'autorité de Ramey et Van Dam, avec un timbre magnifique. Beaucoup le trouvent caricatural, moi je le trouve parfait, très proche de celui d'Erwin Schrott.
- Seefried est une Suzanne idéale. Je la préfère de beaucoup dans cette version, à celle de Karajan, où j'ai toujours l'impression désagréable qu'elle chuchote. Certes, les moyens ne sont plus les mêmes, mais c'est tout de même formidable.
- DFD a toujours été un de mes Comtes préférés. Ici, je le trouve plus naturel qu'avec Böhm ... donc : parfait.
- La Comtesse de Stader est très émouvante et vocalement parfaite. Je trouve qu'elle ne démérite pas face à celles de Janowitz, Schwarzkopf, Della Casa, Te Kanawa ou Price.
- Le Chérubin d'Herta Töpper est une excellente surprise. Le timbre est splendide, très androgine, idéal pour ce rôle. Et l'interprétation est très belle. J'ai adoré son premier air, notamment sa manière de chanter "parlo d'amor sognando ... " on a réellement l'impression qu'elle est dans un rêve : c'est très réussi Very Happy
Enfin le reste de la distribution est très efficace. Donc selon moi, une très très grande réussite. Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 173236763

Sinon, est-ce que quelqu'un connais la version studio de Leinsdorf ? Je n'ai lu que des critiques mitigées à son sujet, mais j'ai toujours beaucoup aimé ce chef.
Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Mozart_+Le+nozze+di+Figaro+(CD+2)
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyJeu 9 Mai 2013 - 16:39

Fricsay est intéressant mais le son fait plus daté que chez Leinsdorf où les viennois sonnent merveilleusement.
Tozzi chante bien mais n'est pas assez marqué contrairement à Peters mais qui sonne plus vieille qu'elle ne l'est réellement.
London est superbe presque trop mais c'est surtout della Casa qui dans ces années était au firmament.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyJeu 9 Mai 2013 - 17:07

Merci AD, ça me fait bien envie Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 25 Mai 2013 - 12:00

Je viens d'écouter la version dirigée par Levine : très grosse déception Crying or Very sad
Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 MI0000979311.jpg?partner=allrovi

Heureusement, il y a tout de même quelques qualités :
- La Marcelina de Tatiana Troyanos : géniale ! très bien caractérisée, n'hésitant pas à enlaidir son timbre au début pour mieux jouer les mégères, pour finir sur air divinement phrasé avec ce timbre sublime au velouté inimitable violon , qu'elle retrouve dès lors qu'elle découvre qu'elle est la mère de Figaro. Du très grand art Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 173236763
- La Comtesse de Kiri Te Kanawa : toujours aussi belle et peut-être même mieux qu'avec Solti. A moins que ce soit l'entourage moins bon que chez Solti qui la fasse paraître meilleure Confused
- Le Figaro de Furlanetto : très bon, mais malheureusement pas au niveau d'un Van Dam, d'un Prey, d'un Siepi ou d'un Panerai.
- Très bon Basilio d'Anthony Laciura : enfin un ténor au timbre agréable dans ce rôle et qui n'en fait pas des tonnes !
- Le Chérubin de Von Otter : irréprochable, très beau timbre, très bien chanté, bien caractérisé ... mais on sent qu'elle pourrait faire mieux, surtout quand on compare avec Von Stade, Ewing, Troyanos, Berganza, Minton ...


Ensuite les choses se gâtent ... A commencer par la direction de Levine. Si on écoute uniquement l'orchestre : aucun problème, c'est très bien dirigé, très dynamique avec de belles couleurs. Le problème est qu'on a constamment, à quelques exception près (l'air de la Comtesse au III), l'impression qu'il n'écoute pas les chanteurs. Soit l'orchestre les étouffe, soit on a l'impression qu'il sont obligés de courir pour le suivre. Ce qui est un comble pour ce chef de théâtre, d'ordinaire si attentif à ses chanteurs. C'est à se demandé si l'orchestre et les chanteurs n'ont pas été enregistrés séparément.

Dans les points négatifs :
- Le Comte de Thomas Hampson : le timbre est splendide mais la caractérisation est inexistante. On sent qu'il a pris pour exemple Fischer-Dieskau et qu'il veut faire un Comte intello. Le problème est qu'il n'en a pas le génie, surtout à cette époque. Je pense que son Comte aurait plutôt mérité d'être enregistré à la fin des années 90, début 2000.
- La Suzanne de Dawn Upshaw : exactement le problème inverse ; sa Suzanne est très bien interprétée et très bien chantée. Le problème est le timbre vraiment très aigre et que je trouve très désagréable.
- Le Bartolo de Plishka : caricatural avec un timbre très désagréable, on est très loin de Moll ou Bastin.
- Barabarina également très aigre pale

Et pour finir des récitatifs accompagnés au pianoforte et qui ne décollent pas, ça sent le studio à 10 km !

En conclusion : à part pour Troyanos, je pense que je ne ré-écouterai pas cette version de sitôt. Je retourne à Fricsay, Solti, Böhm, Jacobs, Muti, Giulini ou Marriner
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyVen 29 Nov 2013 - 9:49

Je viens de lire sur le fil de l'AFP qu'un nouvel enregistrement vient de sortir.
Comme très souvent avec l'AFP, l'information est lacunaire :
C'est dirigé par Currentzis - j'avais bien aimé son Don Carlos à l'ONP, mais je ne sais pas ce qu'il vaut dans Mozart.
C'est avec de "jeunes chanteurs internationaux", mais aucun nom n'est cité...
Cela a été enregistré avec l'orchestre et le choeurs de l'Opéra de Perm - dont Currentzis est chef permanent - et il est dit que l'enregistrement renouvellerait radicalement la lecture de l'oeuvre, notamment sur le plan des tempis, très rapides et selon Currentzis "conformes à ce qui pratiquait à l'époque de Mozart" !!!

Quelqu'un en sait-il davantage ?

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyVen 29 Nov 2013 - 10:03

Artistas:
Teodor Currentzis – director
MusicAeterna – orquesta y coro

Solistas LE NOZZE DI FIGARO:

Count Almaviva: Andrei Bondarenko (bajo-baritono)
Countess Rosina: Simone Kermes (soprano)
Figaro: Christian van Horn (bajo-baritono)
Susanna: Fanie Antonelou (soprano)
Cherubino: Mary-Ellen Nesi (soprano)
Marcellina: Maria Forsström (soprano)
Bartolo: Nikolai Loskutkin (bajo)
Don Basilio: Krystian Adam (tenor)
Don Kurzio: James Elliott (tenor)
Antonio: Garry Agadzhanian (bajo-baritono)
Barbarina: Natalya Kirillova (soprano)



Et pour le Cosi :
Fiordiligi : Simone Kermes
Dorabella : Malena Ernman
Guglielmo : Christopher Maltman
Ferrando : Kenneth Tarver
Don Alfonso : Konstantin Wolff
Despina : Anna Kasyan
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptyVen 29 Nov 2013 - 13:11


Merci Polyeucte;

Mais Simone Kermes en Comtesse : bigre !!

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 30 Nov 2013 - 15:34

Polyeucte a écrit:
Artistas:
Teodor Currentzis – director
MusicAeterna – orquesta y coro

Solistas LE NOZZE DI FIGARO:

Count Almaviva: Andrei Bondarenko (bajo-baritono)
Countess Rosina: Simone Kermes (soprano)
Figaro: Christian van Horn (bajo-baritono)
Susanna: Fanie Antonelou (soprano)
Cherubino: Mary-Ellen Nesi (soprano)
Marcellina: Maria Forsström (soprano)
Bartolo: Nikolai Loskutkin (bajo)
Don Basilio: Krystian Adam (tenor)
Don Kurzio: James Elliott (tenor)
Antonio: Garry Agadzhanian (bajo-baritono)
Barbarina: Natalya Kirillova (soprano)



Et pour le Cosi :
Fiordiligi : Simone Kermes
Dorabella : Malena Ernman
Guglielmo : Christopher Maltman
Ferrando : Kenneth Tarver
Don Alfonso : Konstantin Wolff
Despina : Anna Kasyan
Yep ! Un article ici : http://www.lexpress.fr/actualites/1/culture/un-enregistrement-radical-des-operas-de-mozart-par-teodor-currentzis_1303644.html !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 30 Nov 2013 - 15:44

Polyeucte a écrit:
Fiordiligi : Simone Kermes
Dorabella : Malena Ernman
Don Alfonso : Konstantin Wolff
Despina : Anna Kasyan
Ouille, ça va faire mal ça. hehe Une voix d'abeille pour Fiordiligi, une voix de gorge pour Dorabella, une voix un peu verte pour Alfonso, et une voix de belcantiste un peu dure pour Despina.

Ajouté aux minauderies insupportables de Currentzis, pas de doute, ça va être grande.

Parce qu'autant dans l'effet, son Requiem réussissait de belles choses (et beaucoup de moments beaucoup moins intéressants, voire irritants), autant pour soutenir un opéra entier... Dans Don Giovanni, peut-être ; dans les Noces et surtout Così, on va le sentir passer. pale 

J'aime beaucoup les baroqueux radicaux, pourtant, mais Currentzis, à force d'aller dans l'extrême des effets à la mode pour essayer de faire « neuf », on est à la limite de ce que je puis encaisser. hehe Curieux néanmoins... J'écouterai.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 30 Nov 2013 - 15:45

ça m'amuse ce genre de propos! Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 30 Nov 2013 - 15:52

Otello a écrit:
ça m'amuse ce genre de propos! Rolling Eyes 
L'argumentaire m'intéresse ; mais je sais que fond et forme ne se rencontrent pas de manière obligatoire.
Dans le même temps, ça me fait un peu penser à ce que Georges Prêtre peut dire en interview, au sujet du "temps d'approfondissement que représente le disque" : "C'est une des raisons pour lesquelles ceux qui croient qu'il n'y a qu'une seule façon de lire un texte musical m'ont toujours fait rire !".
Donc, le projet pique ma curiosité ; j'attends d'écouter (pas fébrilement il faut être honnête, mais j'attends).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 30 Nov 2013 - 15:52

La façon dont les agences de presse servent la soupe de la comm' de Sony-BMG ?

Ce n'est pas très méchant, et puis ça sert à promouvoir le classique. (Mais oui, c'est n'importe quoi, en fait Mozart était un hard-rocker qui faisait des cérémonies crypto-punk dans les églises, on nous a menti.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 30 Nov 2013 - 15:55

DavidLeMarrec a écrit:
(Mais oui, c'est n'importe quoi, en fait Mozart était un hard-rocker qui faisait des cérémonies crypto-punk dans les églises, on nous a menti.)
Il y a d'ailleurs eu une comédie-musicale qui fait référence, sur le sujet hehe !
(Un jour ma nièce me dit qu'elle adore Mozart ; je me réjouis jusqu'à ce que je comprenne de quoi elle parlait pale !)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 EmptySam 30 Nov 2013 - 16:54

bAlexb a écrit:
L'argumentaire m'intéresse
Lequel ? Je vois plutôt du fantasme et de la promo (tous deux assez inoffensifs et sympathiques, au demeurant) qu'une démonstration, même faiblarde.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Les Noces de Figaro   Mozart - Les Noces de Figaro - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart - Les Noces de Figaro
Revenir en haut 
Page 11 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sur les Noces de Figaro (Mozart)
» Grand-Théatre de Bordeaux - Les Noces de Figaro W-A MOZART
» Festival Lyrique d'Aix-en-provence 2012
» ONP – Les Noces de Figaro – Dudamel, Jones – jan.-fév. 2022
» Stravinsky - Les Noces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: