Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Clé USB 3.0 256 Go
28.98 € 65.99 €
Voir le deal

 

 Paul Hindemith

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 27
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyMar 21 Nov 2017 - 12:11


Je ne comprends pas bien ta phrase, ce que tu veux dire par là Smile  Wink .

La différence par rapport à quoi ? Hindemith "passionné" ? Si c'est ce que j'ai donné l'impression de dire, alors je me suis mal exprimé.
Je ne le pense pas du tout comme un compositeur "passionné", mais cette absence de passion, qui chez certains mélomanes (je suppute) pourrait se traduire par de l'ennui, ou des réactions de cette catégorie, moi ça ne me gène pas.
Faute de "passion" immédiate j'essaye de la trouver ailleurs, et au final je n'y entends pas moins de profondeur, de force poétique ou d'efficacité émotive. À sa manière...

Je voulais surtout insister sur ce côté "propre" et "lisse" que j'entends chez Hindemith, mais qui pour moi ne peuvent pas être synonymes de "monotonie" ou de "fadeur", mais plutôt de "subtilité" ou de "justesse de ton" ; "sévère", mais oh combien délicieux à mon goût, tout personnel bounce .
Je me régale à chaque note ! C'est assez fantastique !

Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 27
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptySam 24 Fév 2018 - 10:47

Rav–phaël en Playlist a écrit:

Paul Hindemith Quatuor à cordes n° 4
Zehetmair Quartett


Paul Hindemith - Page 5 POC054972_1280x1280

Je ne connaissais pas ce Quatuor n° 4 ; fantastique ! décidément, Hindemith, ... !! Écriture toujours d'une grande subtilité, y compris formelle et ça raconte tellement de chose, et sans jamais une baisse de régime où l'on pourrait tourner de l'oeil.

J'ai adoré particulièrement le mouvement lent Mäßig schnelle Viertel, son thème comme une sorte d'enfantine désincarnée, mais touchante, et son mouvement de marche légère — ambigüe autant que le thème — en pizz. qui tient l'oreille de bout en bout !

Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyVen 20 Avr 2018 - 11:17

Paul Hindemith - Page 5 MI0001022287.jpg?partner=allrovi
Hindemith, Sancta Susanna — Orchestre philharmonique de la BBC, Yan Pascal Tortelier ; Susan Bullock (Susanna), Della Jones (Klementia), Ameral Gunson (Die Alte Nonne) ; Chandos, 1998.
Je n'avais pas réécouté cette très courte oeuvre depuis la découverte que j'en avais faite en salle, en 2016 à l'ONP, et c'est à vrai dire encore mieux que dans mon souvenir. Cela m'a paru moins sombre et fulgurant qu'en scène, peut-être, mais j'ai pu cette fois me concentrer pleinement sur la partie orchestrale, chatoyante et expressive. Sinon, cet opéra à tout pour me plaire : érotisme mystique, effluves de parfums floraux qui infestent l'orchestre, lignes vocales taillées comme des épines, transgressions obsessives, Loi terrorisée.
La direction de Tortelier — n'ayant pas dans l'oreille d'autre lecture que celle de Rizzi — m'a semblé excellente, et j'ai été particulièrement touché par la Klementia de Della Jones, éloquente, qui donne à cet enregistrement studio la dynamique d'un live. Tout le reste de la distribution est excellent. Je crois que c'est le « Kyrie », un peu avant la fin, que j'apprécie le plus dans cette oeuvre ; j'ai trouvé, cependant, la fin moins réussie que le reste de l'enregistrement (je n'ai pas retrouvé le même effet climacique qu'en salle).
Le CD est accompagné du livret, traduit en français. Je parlerai des autres morceaux présents sur ce disque, moins connus encore il me semble, si je les écoute. En attendant aussi d'écouter les deux autres oeuvres de la trilogie.
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11937
Age : 46
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyJeu 24 Jan 2019 - 23:43

Paul Hindemith - Page 5 Hindem12
Symphonia Serena¹. Symphonie «Die Harmonie der Welt»²
Herbert Blomstedt / Gewandhausorchester Leipzig; Christian Funke, Karl Suske (violon), Eberhard Freiberger, Bernd Jäcklin (altos)¹
Leipzig, IV.1996¹; VI.1997²
Decca


Un peu la contre-épreuve de ce que je disais dernièrement au sujet de Chostakovitch (cf. ici, cité par Mélo et davantage dans les messages suivants): le langage n’en est pas très éloigné (surtout dans la Symphonia Serena) - mais ici, ce que ces œuvres gardent de tonal permet vraiment de suivre des logiques structurelles et une forme de poussée discursive (la direction de Blomstedt est d’ailleurs assez idéale de ce point de vue), tandis que leurs écarts (polytonalité ou tonalité élargie - moins brutaux dans ces œuvres tardives, il est vrai) créent des bifurcations, des ruptures qui m’accrochent immédiatement l’oreille.

Cela tient peut-être en partie à l’orchestration (je trouve celle de Hindemith beaucoup plus riche et saillante - surtout servie comme ici par les couleurs, la chaleur, les beaux équilibres du Gewandhaus); peut-être aussi à l’esthétique de Hindemith: par un apparent paradoxe, celle-ci me semble à la fois distanciée (une expression assez «objective», sans grand geste pathétique - ni désespoir ni épanchement sentimental) et au premier degré (c’est une musique à laquelle l’ironie, le sarcasme semblent assez étrangers.)

D’ailleurs, plus je réécoute ces œuvres (peu agressives, mais pas non plus forcément très immédiatement séduisantes ou captivantes), plus j’y prends de plaisir et d’intérêt. Cela dit, c’est peut-être une forme d’idiosyncrasie bizarre de ma part: je crois que beaucoup de monde trouve le dernier Hindemith symphonique rébarbatif et ennuyeux (alors qu’à l’inverse, Chostakovitch a énormément de vrais fans.)
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyVen 25 Jan 2019 - 12:56

C'est marrant, je lisais vos débats d'hier sur Chostakovitch et, en voyant ce fil remonté, je me suis immédiatement dit qu'il y avait un lien entre les deux. Et je rejoins en grande partie ce que tu dis.

J'ai beaucoup aimé Chostakovitch quand je l'ai découvert il y a une quinzaine d'années mais je n'ai cessé de déchanter depuis. Je trouve de plus en plus sa musique inconsistante. Des trucs, certes accrocheurs, mais finalement superficiels, uniformes de ton et surtout recyclés d’œuvre en œuvre. Finalement, c'est un compositeur que je n'ai plus envie d'écouter.

Avec Hindemith, j'ai aussi connu un grand enthousiasme suivi d'un lent désamour mais je continue de l'écouter de temps à autre avec plaisir. Ce qu'il y a d'académique chez lui a au moins comme avantage de fournir des structures solides et bien dessinées. Là où tout me donne l'impression soit de s’effilocher ou de tricoter dans le vide chez le russe, il reste toujours au moins un sens de la direction claire et des cadres fermes chez Hindemith, même dans ses œuvres moins inspirées. Au final, pour une musique qu'on qualifie souvent d'inexpressive, elle m'apporte finalement plus, et de façon plus variée, que celle de Chostakovitch .
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28541
Date d'inscription : 21/09/2012

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyDim 28 Avr 2019 - 2:30

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Paul Hindemith - Page 5 Gzttin11
Ancienne commanderie des chevaliers teutoniques et
Marienkirche de Göttingen (Allemagne, Basse-Saxe)



Paul Hindemith (1895-1963) :

Sonate n°1
Sonate n°2
Sonate n°3
nach alten Volksliedern


= Roman Summereder, orgue Mahrenholz-Furtwängler de l'église Sainte Marie de Göttingen

(Ambiente, septembre 2011)

Smile Un instrument conçu par Christhard Mahrenholz et réalisé par la manufacture Furtwängler & Hammer en 1926, qui recyclait des tuyaux du précédent orgue de
Carl Giesecke, qui lui-même empruntait au matériel du XVIII°-XIX° siècles. Restauré en 2003 par la maison Hillebrand.
Une cinquantaine de jeux sur trois claviers (dont un en boîte expressive) et pédalier avec anches en 32'.
Sonorité moelleuse dans les fonds, mais globalement très claire et acidulée, ce qui correspond parfaitement au langage de ces sonates,
qui en tirent une lisibilité maximale, des couleurs douces-amères, des textures franches et discernées (auxquelles concourent de scintillantes mixtures),
expertement gérées par l'interprète autrichien, spécialiste de la facture et du répertoire du XX° siècle.
Magnifique disque, capté dans une acoustique réaliste, qui fait le tour du corpus organistique de Hindemith (les Zwei Stücke de 1918 figurent aussi au programme).


Paul Hindemith - Page 5 Gzttin10
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11937
Age : 46
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyVen 11 Oct 2019 - 23:08

Paul Hindemith - Page 5 Hindem13
Musique de concert pour orchestre à cordes et cuivres, op. 50¹. Der Schwanendreher, Concerto pour alto et petit orchestre d’après des chants populaires anciens². Nobilissima Visione - Suite³
Geraldine Walther (alto)², Herbert Blomstedt / San Francisco Symphony
San Francisco, V.1991¹ ², VI.1989³
Decca


Plus ça va, plus j’aime la musique de Hindemith...

La Musique de concert est déjà une œuvre que j’adore; dans Der Schwanendreher, le côté néoclassique de l’écriture est fort heureusement complexifié par quelque chose de plus archaïsant et de plus folklorique dans l’harmonie et les couleurs; quant à Nobilissima Visione, c’est, une œuvre assez proche de la Symphonie «Mathis der Maler» dans son langage, mais beaucoup moins en aplats - le discours est plus articulé et contrasté (la Passacaille finale!), l’orchestration fonctionne davantage par strates.

Très, très belles interprétations de Blomstedt: la construction de l’image orchestrale, les couleurs, l’articulation très cursive du discours sont idéales. (Même si Steinberg / Boston est encore plus électrisant dans la Musique de concert.)


J’ai assez envie de retenter A Requiem «For those we love» / When lilacs last in the door-yard bloom’d: j’ai le vague souvenir de n’avoir pas accroché, mais c’était avec des versions dirigées par Hindemith et je me suis aperçu plus tard que je n’aimais pas Hindemith dirigeant ses propres œuvres. Je vois trois versions: Zagrosek / RSO Berlin (Wergo), Sawallisch / Wiener Symphoniker (Orfeo) et Shaw / Atlanta (Teldec); a priori, c’est Zagrosek qui me tente le plus pour l'orchestre, Sawallisch pour les chanteurs (DFD et Fassbaender - mais leur anglais?), et Shaw pour le chœur et Jan DeGaetani. Quelqu'un connaîtrait et serait en mesure de me conseiller?
Revenir en haut Aller en bas
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1079
Age : 54
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptySam 12 Oct 2019 - 9:32

Je peux te recommander l'excellent coffret -6 CD- regroupant l'ensemble des oeuvres orchestrales de Hindemith paru chez CPO : de la très bonne musique très bien interprétée, dans une édition exhaustive, qui permet de jolies découvertes. On le trouve encore sporadiquement en ligne à pas trop cher sur des boutiques internationales, et même en France, mais un peu plus cher.
Personnellement, j'aime beaucoup ce "Requiem...", à l'émotion très retenue.
Coffret Hindemith:
 
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11937
Age : 46
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptySam 12 Oct 2019 - 17:43

Mais apparemment, ce coffret ne comporte pas de version intégrale du Requiem (seulement le Prélude de celui-ci.)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2008
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyMer 13 Jan 2021 - 5:09

Paul Hindemith - Page 5 Yu10

J'ai une longue fréquentation ,avec cette oeuvre et même,si Hindemith, n'est pas Hugo Wolf, d'ailleurs,pourquoi toujours demander à certains compositeurs ,d'être ce qu'ils ne sont pas et pas d'être ,ce qu'ils sont vraiment. Si ce cycle de lieders sur la Vierge Marie ,sur des poèmes de Rilke, a survécu, c'est que sûrement ,il a quelque chose en lui ,qui le mérite et moi, qui le fréquente  depuis longtemps, en suis intimement persuadé, d'ailleurs si ,sa longueur peut en décourager plus d'un,au début ; je sais que l'on en est largement récompensé ,au bout du compte .Et l'on a beau dire, c'est en écoutant souvent une oeuvre comme celle là,qui au  premier abord, peut paraître ennuyeuse et longuette .oui c'est en revenant à elle souvent, qu'on l'apprécie vraiment, même si elle a quelques longueurs,il faut le reconnaître .
L'oeuvre a été crée entre 1922 et 1923 puis révisée en 1948 .Si j'ai choisi cette version,c'est d'abord que j'admire aussi ,Carl Seemann, pianiste, bien oublié, qui a laissé de très belles choses et bien sûr ,la voix inspirée  d'Annelies Kupper, qui est formidable, pour moi,dans cette version.D'ailleurs en aparté, je trouve que les chanteurs anciens de lieders, sont bien plus émouvants et prenants que les chanteurs actuels.ainsi Elena Gerhardt était  incroyable ,dans Wolf et pourtant, je ne comprends pas l'allemand.Bref revenons à cette version,qui pour moi, a un petit côté hors du temps,intemporelle, même si elle est datée,pour le piano et la voix,je trouve que la chanteuse s'approprie l'oeuvre de bout en bout ,qu'elle en fait une version très intériorisée et totalement personnelle.

PS/ pour complèter ,une très bonne et complète critique de quelqu'un d'ici,DavidLeMarrec

http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2010/10/28/1610-paul-hindemith-das-marienleben-la-vie-de-marie-oeuvre-discographie-concert-soile-isokoski
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90544
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyMer 13 Jan 2021 - 11:22

Merci. Very Happy

J'y reviens peu, à cause des poèmes qui manquent un peu de trouble et d'arrière-plan, de sa longueur, de son traitement musical assez homogène… mais en salle, ou à l'occasion au disque, c'est toujours un plaisir en effet.

D'autant que la discographie est riche en très belles propositions !

Pas sûr d'avoir écouté Kupper en entier (les grandes anciennes sont moins à l'aise dans le lied en général), mais chanteuse formidable, à la voix ample, élancée, éloquente, très grande Chrysothemis notamment…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2008
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyMer 13 Jan 2021 - 11:31

Le cas d'Hindemith est désespèrant,pour moi, on s'attache à certaines de ses oeuvres comme par exemple aussi le Ludus tonalis pour piano,alors que son pari sur la nouvelle musique , était perdu d'avance.Disons qu'on ne peut plus s'en passer maintenant.Du moins , moi.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90544
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyMer 13 Jan 2021 - 12:15

J'ai quand même l'impression que, comme pour Reger (toutes proportions gardées), Hindemith est tourné vers la part la plus abstraite de la musique, ce qui ne le rend pas accessible à toute l'étendue des mélomanes, même passionnés. (Les amateurs d'opéra italien, de baroque ou de symphonies classiques ne vont clairement pas y trouver leur compte comme il le pourrait avec des choses moins ambitieuses chez Hamerik ou Respighi.)

Il est quand même, en dépit de cela, souvent joué et enregistré, son corpus reste varié et rempli de pépites !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2008
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyMer 13 Jan 2021 - 12:38

Je viens de trouver ce qui suit, on est jamais trop renseigné sur une oeuvre, ça donne parfois, un éclairage nouveau, de savoir certaines choses.
http://www.musicweb-international.com/classrev/2018/Aug/Hindemith_Marienleben_398.htm
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2008
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 EmptyVen 15 Jan 2021 - 6:07

2 grands disques pour faire aimer si possible ,Hindemith

Paul Hindemith - Page 5 714o5m11



Hindemith: Ludus Tonalis, Fauré: Nocturnes No.4, 7,13
Edward Aldwell


Plus de 50 minutes de piano, par un  pianiste trop peu connu Edward Aldwell   (1938-2006) et qui mériterait de l'être plus,ce disque en est l'occasion,qu'on aime ou pas Hindemith, il faut bien reconnaître,qu'il a tenté quelque chose,bon ça reste plus dans l'esprit de Bach,que de Schoenberg, mais ça reste une oeuvre impressionnante surtout, jouée par Aldwell ,même si le piano, à parfois,une résonnance métallique assez  désagréable .On peut aussi ,s'étonner que Glenn Gould qui a enregistré les sonates d'Hindemith, n'ait pas laissé d'enregistrement de cette très belle et grande  oeuvre.

Paul Hindemith - Page 5 Yyyyyy12


Hindemith: Harmonie Der Welt, Pittsburgh Symphony / Kegel

Magnifique suite ou symphonie que cette Harmonie du monde,on sait que c'est tiré de l'opéra , en question du même nom, et c'est vraiment une belle oeuvre orchestrale , d'autant plus que cette version, est formidable, avec l'orchestre de Dresde ,et Herbert Kegel est vraiment toujours parfait,tous ces enregistrements méritent vraiment le détour.  Il fait partie de ces anciens chefs de l'Est mésestimés. la symphonie Pittsburgh est une petite curiosité à découvrir. J'ai vu sur Amazon que Mélomaniac en avait très bien parlé de ce disque ,il y a un bail. Alors je renvoie à son article.
https://www.amazon.com/Hindemith-Symphony-Harmonie-Welt-Pittsburgh/dp/...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Paul Hindemith - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Paul Hindemith - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Hindemith
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: